Toujours de l'avant !

Aller en bas

Toujours de l'avant !

Message par etienne lorant le Mer 16 Mai 2018 - 15:21

Livre des Actes des Apôtres 20,28-38.
En ces jours-là, Paul faisait ses adieux aux Anciens de l’Église d’Éphèse. Il leur disait : « Veillez sur vous-mêmes, et sur tout le troupeau dont l’Esprit Saint vous a établis responsables, pour être les pasteurs de l’Église de Dieu, qu’il s’est acquise par son propre sang. Moi, je sais qu’après mon départ, des loups redoutables s’introduiront chez vous et n’épargneront pas le troupeau. Même du milieu de vous surgiront des hommes qui tiendront des discours pervers pour entraîner les disciples à leur suite. Soyez donc vigilants, et souvenez-vous que, durant trois ans, nuit et jour, je n’ai cessé, dans les larmes, de reprendre chacun d’entre vous. Et maintenant, je vous confie à Dieu et à la parole de sa grâce, lui qui a le pouvoir de construire l’édifice et de donner à chacun l’héritage en compagnie de tous ceux qui ont été sanctifiés. Je n’ai convoité ni l’argent ni l’or ni le vêtement de personne.
Vous le savez bien vous-mêmes : les mains que voici ont pourvu à mes besoins et à ceux de mes compagnons. En toutes choses, je vous ai montré qu’en se donnant ainsi de la peine, il faut secourir les faibles et se souvenir des paroles du Seigneur Jésus, car lui-même a dit : Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. » Quand Paul eut ainsi parlé, il s’agenouilla et pria avec eux tous. Tous se mirent à pleurer abondamment ; ils se jetaient au cou de Paul et l’embrassaient ; ce qui les affligeait le plus, c’est la parole qu’il avait dite : « Vous ne verrez plus mon visage ». Puis on l’accompagna jusqu’au bateau.


Psaume 68(67),29-30.33.34c.35a.36.
Ton Dieu l'a commandé : « Sois fort ! »
Montre ta force, Dieu, quand tu agis pour nous !
De ton palais, qui domine Jérusalem,
on voit des rois t'apporter leurs présents.

Royaumes de la terre, chantez pour Dieu,
jouez pour le Seigneur,
Voici qu'il élève la voix, une voix puissante ;
rendez la puissance à Dieu.

Redoutable est Dieu dans son temple saint,
le Dieu d'Israël ;
c'est lui qui donne à son peuple force et puissance.
Béni soit Dieu !


Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 17,11b-19.
En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes. Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie. Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés. Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde. Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais. Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde. Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Les lectures de ce jour nous mettent en garde contre les possibles détournement du message de l’Évangile, et nous ne doutons pas que ce danger est bel et bien réel, car les hommes sont toujours avides de nouveautés, mais également retissant à se convertir. Vivre dans la foi requiert un désir profond de cohérence avec le message de l’Évangile. Et notre prêtre de rappeler la bonne volonté du jeune homme riche, qui désirait suivre Jésus mais ne se rendait même pas compte qu'il devrait tout quitter afin de suivre le Seigneur.  Pour qu'il se rende bien compte de ce que sa démarche supposait d'abandon des richesses de ce monde, il faudrait tout abandonner, sans hésitation aucune.  Comme l'esprit est prompt, mais comme la chair est faible !  Les premiers disciples ont renoncé à leurs sorties de nuit en recherche de bonnes prises qui font leur fierté devant toutes et tous.

Il n'est certes pas simple de se détacher des choses de ce monde, quand bien même ces activités sont reconnues par tous comme bonnes et nécessaires. Mais l’Évangile exige de la part des croyants et des fidèles qu'ils s'efforcent, en toute occasion, de manifester que le Verbe les a convertis et détachés de ce monde, afin de vivre pleinement leur conversion.

Pour ma part, ce matin, je me suis encore souvenu des jours qui ont suivi ma propre conversion : je n'avais aucune idée de ce que je devrais faire, mais je savais que je perdrais l'extraordinaire Joie de ma conversion, si je ne m'impliquais pas totalement. Je ne savais vraiment que faire et, par la suite, toutes mes démarches échouèrent du fait que j'étais déjà trop âgés - j'avais la trentaine et, bien évidemment, les vocations soulèvent diverses difficultés ...  Néanmoins, au travers de nombreuses démarches, qui devenaient pénibles à la longue, j'ai hérité d'une sorte "d'abandon essentiel" par lequel j'ai pu suivre mon chemin sans déchirure intérieure.

Le départ de saint Paul de chez les Éphésiens sera comme une grande déchirure, comme un second appel - lequel le conduira jusqu'au don absolu du martyre.  Qu'il me soit permis de dire ici combien la fin de ma propre activité professionnelle m'a valu de multiples contrariétés et de souffrance de dépression. Mais je suis en train de "passer au travers" et après toute une période de profonde dépression, j'en sors plus cohérent que jamais au témoignage dans la vie courante ainsi que par l'écriture. Il nous faut marcher de l'avant, un pas chaque jour, et tous les jours jusqu'à la fin du monde ...


.






etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum