LA MISSION DIVINE DE LA FRANCE

Aller en bas

LA MISSION DIVINE DE LA FRANCE Empty LA MISSION DIVINE DE LA FRANCE

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 14 Sep 2018 - 14:37

LA MISSION DIVINE DE LA FRANCE


Votre serviteur ayant épousé devant Dieu une Royaliste italienne et vivant Outre-Alpes avec elle, il a voulu écrire cet article pour des amis transalpins. Les Royalistes Français d'un certain âge seront heureux de se voir confortés dans leurs traditions et dans leur Foi. Les plus jeunes apprendront peut-être quelque chose...

On ne peut comprendre les promesses d'un Grand Monarque, annoncé par nombres de prophéties, si l'on ne connait pas la Mision Divine de la France !

Le Marquis André de La Franquerie affirme dans son livre MISSION DIVINE DE LA FRANCE, son plus important ouvrage :

–GESTA DEI PER FRANCOS, qui établirait difficilement la vérité de ce glorieux adage. Il nous a donc paru plus opportun que jamais (en présence de l’anarchie spirituelle, intellectuelle et morale du monde moderne) d’exposer brièvement cette mission providentielle de LA FRANCE qui a valu à notre pays d’être, au dire de Jeanne d’Arc, “LE PLUS BEAU ROYAUME APRES CELUI DU CIEL” !

LA MISSION DIVINE DE LA FRANCE est donc d’exécuter LES GESTE DE DIEU PAR LES FRANCS, «Gesta Dei per Francos».

Il faut que les Français connaissent cette Mission et s'en pénètrent l’exceptionnelle grandeur afin qu’ils puissent être les dociles instruments de la Providence dans l’exécution des desseins Divins sur le monde et, par l’élan de leur dévouement et de leur amour envers Dieu, se montrent dignes de cette Mission qui est la clé de voûte de l’Histoire de France, l’explication de son passé et le garant de son avenir. Mission qui constitue, après celle du peuple d’Israël, le privilège le plus glorieux et le plus transcendant qui ait jamais été accordé à aucun peuple. Non fecit taliter omni nationi…

II importe également que les autres peuples et leurs Gouvernements se convainquent de la réalité de cette Mission Divine de la France, tant de fois affirmée solennellement par Dieu à Sainte-Jeanne d’Arc et par tant de papes, au nom du Christ. Alors seulement ils s’inclineront devant la volonté Divine et reconnaîtront cette primauté du Roi et de la France sur tous les autres Souverains et États comme voulue et établie par Dieu, en vue du bien commun des peuples, afin que triomphe la Royauté Universelle du Christ, seule garante de la paix générale et de la prospérité dans la Charité et l’Amour ici-bas, et de la béatitude éternelle en vue de laquelle les hommes ont été créés.

Certains diront que votre serviteur fait le jeu d’un parti politique ou d’un nationalisme intransigeant, étroit et condamnable. Il s’y refuse et se situe sur un plan infiniment supérieur à toutes ces contingences humaines, sur le seul plan solide, celui de la volonté de Dieu tant de fois affirmée. Car la seule réalité qui importe et compte, la seule qui doive dicter tous les actes des États comme des individus est cette volonté Divine devant laquelle, tôt ou tard, de gré ou de force, il faudra bien S'INCLINER...

–Chaque Nation, comme chaque individu, a reçu une mission qu’elle doit accomplir, a dit Joseph de Maistre (1753-1821). Celle de la France est de faire triompher l’Eglise et la Royauté du Christ.

Et le grand Philosophe d’ajouter :

–Le châtiment des Français sort de toutes les règles ordinaires et la protection accordée à la France en sort aussi ; mais ces deux prodiges réunis se multiplient l’un par l’autre, et présentent un des spectacles les plus étonnants que l’oeil humain ait jamais contemplés (Joseph de Maîstre, Considérations sur la France, ch. II, p. 8 et p. 27).

FAIRE REGNER LE CHRIST ET FAIRE TRIOMPHER SON EGLISE : il faut que les Français connaissent cette Mission. Mais pour accepter, il convient que cette Mission soit PROUVEE.

Strabon né à Amasée dans le Pont vers 64 av. J.-C, mort entre 21 et 25 ap. J.-C , le grand Géographe de l’Antiquité, semble l’avoir pressenti quand il écrit de la Gaule :

–Personne ne pourrait douter, en contemplant cette oeuvre de la Providence, qu’Elle n’ait disposé ainsi ce Pays avec intention et non au hasard.

En effet, Dieu a toujours préparé Ses voies. De toute éternité, dans Sa prescience des événements, Il avait jeté Son dévolu sur notre pays et choisi notre peuple pour succéder au peuple Juif et remplir, pendant l’ère Chrétienne, la Mission Divine qui avait été assignée à ce dernier sous l’Ancien Testament. ET C'EST EN GAULE, SUR LA MONTAGNE DES FRANCS (le Frankenberg en Alsace, près de Naubois), QUE DIEU SUSCITE LA TRIBU DES FRANCS.

–Tout arbre que n’a point planté mon Père sera arraché (Mat, XV, 13).

La Royauté d'Israel sera arrachée de Terre Sainte et replanté ailleurs, donnée à un autre peuple (Acte 1:20). Jude, le fils de Saint-Jacques le Mineur, Apôtre et parent de N.S. Jésus-Christ (Actes 1:13), est envoyé EN GAULE (Isaï 49:12) avec Saint-Joseph d’Arimathie et les Saints Evangélistes. Ce Jude, que l’on ne doit pas confondre avec son oncle paternel Saint-Jude Thadée, ayant récupéré la Sainte Lance abandonnée par le centurion Longin, deviendra le PORTEUR DE LANCE, en latin PHERE-ANCOS, ou en Gaulois FRANCOS OU FRANCUS, LE PERE DES FRANCS ET DES ROIS DE FRANCE (Isaï 49:12) !

Ainsi, c'est un membre de la Maison Royal de David, un membre de la Sainte famille, un descendant de Saint-Jacques le Mineur, Apôtre et Parent de N.S. Jésus-Christ, qui assure la continuité Royale, car l'éternité de la descendance Davidique est une promesse Divine (II Samuel 7:8-13) et L'ASCENDANCE DAVIDIQUE DES ROIS DE FRANCE est prouvée (Romains 9:5; Isaï 4:2; Isaï 45:8; Jérémie 23:5; Zaccharie 6:12; Isaï 49:12), elle EXPLIQUE LE CARACTERE SACRE ET DIVIN DE LA ROYAUTE EN FRANCE !!!

De Francus à Clovis, trois siècles passeront. Trois siècles, c’est le temps nécessaire pour enraciner une dynastie sur un territoire. Trois siècles, c’est aussi le temps nécessaire pour faire disparaître toute trace de judaïcité du Sang Sicambro-Franc. Car si les juifs sont juifs par la mère, le Franc est Franc par son père, ce fait du Franc un peu comme un “anti-juif”, soit-dit sans aucun soupçon d’antisémitisme ! C’est le principe de la LOI SALIQUE. Cette Loi Salique oblige les époux Francs à la fidélité conjugale.

Car il n'est en aucun cas ici question de faire du nationalisme exacerbé. Chateaubriand disait seulement que “DIEU ATTENDAIT LA RACE PURE DES FRANCS POUR LUI DONNER SA RELIGION” , et on peut dire avec le Marquis de La Franquerie que LE BAPTEME DE CLOVIS FUT LE BAPTEME DE LA FRANCE, “nation des Francs qui a Dieu pour fondateur” : "COURBE LA TETE, FIER SOCAMBRE, ADORE CE QUE TU AS BRULE, BRULE CE QUE TU AS ADORE !" (Saint-Rémy au momant de bapitser Clovis).

Quand le temps fut arrivé, que l’Empire Romain devait tomber en Occident, Dieu, qui livra aux Barbares une si belle partie de cet Empire, et celle où était Rome, destina à la France des Rois qui devaient être les défenseurs de l’Eglise.

Ce grand Saint et ce nouveau Samuel, SAINT-REMY, appelé pour Sacrer les Rois, Sacra ceux des Francs, en la personne de CLOVIS, LE NOUVEAU CONSTANTIN, comme dit le Saint Apôtre lui-même, pour être les perpétuels défenseurs de l’Église et des pauvres, qui est le plus digne objet de la Royauté, qu'elle réalisera en garantissant héréditairement L'UNION DU TRONE ET DE L'AUTEL. Il les bénit et leurs successeurs, nouveaux Constantins héréditaires, qu’il appelle toujours ses enfants, et prit Dieu, nuit et jour, qu’ils persévérassent dans la Foi : prière exaucée de Dieu avec une prérogative bien particulière, puisque la France est le seul Royaume de la Chrétienté qui n’a jamais vu sur le trône que des Rois Français (Bossuet : Politique tirée de l’Ecriture Sainte, L.v. VII, art. 6, 14è prop).

Saint-Rémy l’affirme à Clovis, lors du baptême du Roi :

-Apprenez, mon fils, que le royaume de France est prédestiné par Dieu à la défense de l’Église Romaine qui est la seule véritable Église du Christ.

Il ajoute :

-Ce royaume sera un jour grand entre tous les royaumes et il embrassera toutes les limites de l’empire Romain ! et il soumettra tous les peuples à son sceptre ! Il durera jusqu’à la fin des temps ! Il sera victorieux et prospère tant qu’il sera fidèle à la Foi Romaine, mais il sera rudement châtié toutes les fois qu’il sera infidèle à sa vocation.

CETTE ANNONCE PROPHETIQUE ECLAIRE ET RESUME TOTE L'HISTOIRE DE FRANCE.

Par des miracles qu’Il n’accorde à aucun autre peuple ni à aucune autre Race Royale – pas même au Souverain Pontife !– Dieu confirma la vérité des paroles du grand et saint Évêque : le Saint Esprit en Personne –sous la forme de la colombe– apporte à Saint Remy le Chrême céleste destiné au Sacre de tous les Rois de France et leur accorde le pouvoir de guérir miraculeusement les scrofules et écrouelles.

En témoignage de reconnaissance, Clovis dresse alors ce magnifique décret vibrant d’amour et de foi, LA SEULE VÉRITABLE CONSTITUTION DE LA FRANCE et la plus glorieuse assurément :

-Vive le Christ qui aime les Francs ! Qu’Il garde leur Royaume et remplisse leurs chefs des lumières de Sa grâce ! Qu’Il protège l’armée ! Qu’Il leur accorde des miracles qui attestent leur Foi, leur Joie, la Paix, la Félicité !
Que le Seigneur Jésus‐Christ dirige dans le chemin de piété ceux qui gouvernent… Et suivent LES LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE, charte coutumière de notre Pays.

Dieu ayant ainsi manifesté miraculeusement Sa prédilection pour la France et SA VOLONTÉ FORMELLE QUE SON PEUPLE SOIT GOUVERNÉ PAR LA RACE DE SON CHOIX –PARCE QUE CETTE RACE EST CELLE MÊME DU CHRIST– la France et ses Rois vont remplir leur mission divine.

Clovis brise l’hérésie arienne, les Mérovingiens contiuent son oeuvre en chassant les Wisigoths hors de France, puis Charles Martel l’invasion musulmane. Le fils de ce dernier, Pépin dit le Bref, établit le Pouvoir Temporel des Papes afin d’assurer l’indépendance de l’Église, et son fils devient si grand que la grandeur pénètre jusqu’à son nom : Charlemagne, qui établit cette règle d’or des gouvernements, à savoir que “Toute loi de l’Église devient immédiatement Loi de l’état”. Elle sera la règle de gouvernement de tout le Saint Empire Romain et Franc des Carolingiens !

À chaque règne des Rois Capétiens, une province vient s’ajouter au domaine Royal : la France, diminuée au Partage de Verdun, grandit de nouveau. Et plus elle grandit, plus sa puissance s’accroît, plus elle se plaît aussi à proclamer la spéciale protection de Dieu à son endroit et veut manifester avec plus d’éclat son amour pour le Christ et Sa Divine Mère : les Croisades, la Chevalerie, la construction de nos magnifiques cathédrales en sont les témoignages impérissables et lui valent le surnom de SAINT ROYAUME DE FRANCE. Alors cette fusion d’amour du Christ et de Son peuple aboutit au règne de Saint Louis, qui déclarait sa fonction royale “un Sacerdoce” raison pour laquelle dans son Ordonnance Royale de 1254 (article 18) il prescrit :

-Nous voulons que soit étroitement gardée et retenue la plénitude de la puissance royale, car un sacerdoce créé des devoirs personnels qui ne se partagent pas.

LE SACERDOCE ROYAL CONSISTAIT, SELON SAINT-LOUIS, EN LA DEFENSE DU BIEN COMMUN DES FRANCAIS ET DE LA FOI CATHOLIQUE. Il fit du Royaume des Francs LE SAINT ROYAUME DE FRANCE !

Il ne resta plus aux Capétiens VALOIS d’empécher la protestantisation de la France et d’organiser LE PROTECTORAT FRANCAIS SUR LES LEUX SAINT (abandonné seulement en 1926 !), et aux Capétiens BOURBONS de consacrer la France à Marie par l'Edit de Saint-Germain, d’assoir le caractère Catholique de la couronne de France en révoquant l’Edit de Nantes par l'Edit de Fontainebleau, de porter la consacration Mariale des Bourbons de France aux Bourbons d’Espagne, de Naples, et de Parme par LE PACTE DES FAMILLES de Louis XV, de tourner vers Notre Dame tous les arts baroques, et enfin de susciter, d’organiser et de protéger les Missions !

Mission providentielle de la France, proclamée par Grégoire IX écrivant à Saint Louis :

–De même qu’autrefois la tribu de Juda reçut d’en haut une bénédiction toute spéciale parmi les autres fils du Patriarche Jacob ; de même le ROYAUME DE FRANCE EST AU-DESSUS DE TOUS LES AUTRES PEUPLES, COURONNE PAR DIEU LUI-MEME DE PREROGATIVES EXTRAORDINAIRES. LA TRIBU DE JUDA ETAIT LA FIGURE ANTICIPEE DU ROYAUME DE FRANCE ( Labbe, Tome XI, p. 366 et 367. Lettre rappelée par saint Pie X le 13 décembre 1908 lors de la béatification de Jeanne d’Arc (actes de Pie X, t. V, p. 204 et 205).

Concervé dans les archives Royales de Madrid, Il ceremoniale historico e politico (c’est écrit en italien, c’est peut-être la copie destinée à la Couronne de Naples ou au Saint Siège), sous le titre Opera uilissima à tutti gliambasciatori, définit ainsi la titulature du Roi de France:

–LOUIS XV (le Roi de l’époque), PAR LA GRACE DE DIEU ROI DE FRANCE ET DE NAVARRE, DU SIEGE APOSTOLIQUE LE BIENFAITEUR HEREDITAIRE, DE L'EGLISE DE ROME LE PROTECTEUR PERPETUEL, DE LA LIBERTE DES LIEUX SAINTS LE DEFENSEUR SOUVERAIN DU DROIT.

Ici se trouve la Mission Divine du Roi de France !

Mais les fausses lumières qui ont assis la République ont éloigné la France de sa Mission Sacrée : Les Français sont déchirés, l’Eglise est divisée, l’Occident est menacé… Alors que notre Etat est bradé, nos villes souillées, nos églises vidées, notre jeunesse gachée, livrée, abandonnée, LA FRANCE DOIT RETROUVER SA MISSION DIVINE : elle le peut EN RETROUVANT SON MANTEAU DE ROYAUTE que la république lui a arraché, car il ne peut y avoir de Mission Divine de la France SANS CONTINUITE ROYALE !

Et comme la Royauté de France Très Chrètienne est une oeuvre Divine, et que Dieu ne laisse pas Ses oeuvres inachevées... LE GRAND MONARQUE promis et annoncé par les prophéties, en pleine union avec un Saint Pontife qu’il aura sauvé et restauré dans ses droits, rétablira en tous lieux l’ordre et la paix par l'union du trône et le Autel restaurée, et ASSURERA LE TRIOMPHE DE L'EGLISE ET DU REGNE DU SACRE-COEUR DE JESUS, du Coeur Immaculé de Marie, sur le monde par une nouvelle Sainte Aloliance entre nations Chrétiennes. Il RENDRA ainsi AU DIVIN CHRIST-ROI LA COURONNE PERDUE A LA RUE DU BAC EN 1830 et fera règner Son Sacré Coeur...


Hervé J. VOLTO, CJA


A lire : Marquis de la Franquerie, La Mission Divine de la France (Ed. Sainte Jeanne d’Arc).
____
A paraître : Le Pacte de Tolbiac.

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum