La Fête des St-Anges - 29 septembre - Tableau poétique des Fêtes chrétiennes ( Images et Musique) – Vicomte Walsh – 19 e

Aller en bas

La Fête des St-Anges - 29 septembre - Tableau poétique des Fêtes chrétiennes ( Images et Musique) – Vicomte Walsh – 19 e

Message par MichelT le Mer 19 Sep 2018 - 21:36

La Fête des St-Anges - 29 septembre 2018 - Tableau poétique des Fêtes chrétiennes ( Images et Musique) – Vicomte Walsh – 19 eme siècle


Laissez votre esprit prendre son essor, laissez-le aller aussi haut qu'il est donné à l'âme humaine de s'élever : laissez-le sortir du cercle des temps, laissez-le franchir les limites des siècles, et s'élancer par-dessus tous les mondes pour se trouver face à face avec Dieu, avant la création ; et cet esprit, porté sur les ailes que la religion lui prête, verra Dieu, l'Éternel Seigneur, entouré d'ANGES, alors que ni la terre ni l'homme n'existaient encore.


Dieu a créé des myriades et des myriades d`anges bien avant la création de l`homme et de la femme. ( Myriades = quantité immense - pensons au nombre d`hommes et femmes qui ont vécu sur la terre a travers les siècles) 

Notre imagination ne peut se figurer Dieu seul assis dans son éternité ; et à ce Roi des siècles, à ce Tout-Puissant, à cet Éternel, nous voulons voir une cour dans les régions inconnues où il avait établi son trône avant que la matière eût été tirée du néant. Entre Dieu et l'homme, entre le ciel et la terre, la distance, la séparation eût été trop grande; il fallait, dans cet espace, des êtres intermédiaires, inférieurs à Dieu, mais supérieurs aux fils d'Adam. Ces êtres, ce sont les anges, serviteurs et messagers du Très-Haut.

Ces êtres célestes, d'une nature supérieure à la nôtre, devaient cependant prouver que toute créature est imparfaite, et que Dieu s'est réservé la perfection; eux ont péché avant l'homme ; admis tout près du Créateur, chargés de l'exécution de ses volontés, porteurs de ses ordres, ils se sont trop enorgueillis de leur origine ; et, dans le délire de leur superbe (orgueil), aux instigations de Lucifer, le plus beau, le premier des anges, ils se sont révoltés.



Chute des Anges rebelles vaincus par l`Archange St-Michel et les Anges loyaux


C'est de leur désobéissance que date l'enfer ; avant elle, il n'existait pas de lieu de punition et de tourments, pas de région de larmes et de désespoir. C'est la colère du Tout-Puissant contre les anges rebelles qui a creusé l'abîme, et qui y a allumé le feu inextinguible.

Si le ciel avait été sans rébellion, la terre eût été sans péché : car c'est un ange tombé qui est venu tenter Ève... Ève et Adam, innocents et purs, parés de leur beauté primitive, conversaient avec les messagers de Dieu. Et rien ne nous défend de croire que ces esprits qui approchaient du Créateur, qui en connaissaient la puissance, la bonté et la gloire, n'aient les premiers enseignés à l'homme l'excellence de Dieu.



C`est un ange déchu sous la forme du serpent qui incita Adam et Ève a désobéir a Dieu

On dispute, dit don Calmet, sur le temps de la création des anges ; les uns croient qu'ils ont été créés en même temps que le ciel, et que Moïse les a compris sous le nom de ciel, en disant : Au commencement Dieu créa le ciel; d'autres ont conjecturé qu'il avait voulu les exprimer sous le nom de la lumière, que Dieu créa le premier jour; d'autres, enfin, ont prétendu qu'ils avaient été créés avant le monde sensible, et Job semble favoriser cette opinion en disant: « Où étiez-vous quand je posai les fondements de la terre..., et que tous les enfants de Dieu étaient dans des transports de joie?»



« Où étiez-vous quand je posai les fondements de la terre..., et que tous les enfants de Dieu (Anges) étaient dans des transports de joie?» (Livre de Job 38,4 - Ancien Testament)


Les Hébreux croient que Dieu créa ces esprits le second jour, et que ce sont les anges qu'il consulta quand il dit : Faisons l'homme à notre image et ressemblance. Les Juifs cabalistes donnent pour précepteurs aux patriarches certains anges, qu'ils désignent par leurs noms.

Par exemple , ils disent que le précepteur d'Adam s'appelait Raziel; celui de Sem, Jéphiel; celui d'Abraham, Zédéckiel; celui d'Isaac, Raphaël; celui de Jacob, Séliel; celui de Joseph, Gabriel; celui de Moïse, Mêlatron ou Métator, comme qui dirait celui qui marque le camp; celui d'Elie, Malushiel; et celui de David, Cerviel.


Adam et Eve expulsés du paradis terrestre gardé par des Anges


De tous ces noms, nous n'en voyons que deux rapportés dans la sainte Bible : Raphaël, dont parle Tobie, et Gabriel, cité par Daniel. Ce prophète a aussi mentionné Michel; et dans le quatrième livre d'Esdras, on trouve Uriel et Jérémiel. Dans le Nouveau Testament, nous ne lisons que deux noms d'archanges : Gabriel et Michel; Gabriel qui salue Marie pleine de grâce, et Michel qui terrasse Lucifer, et qui referme sur lui le puits de l'abîme.

Des prophètes qui ont eu des visions du ciel et qui en ont aperçu la gloire, nous disent que les neuf chœurs des anges se tiennent debout devant l'Éternel. Saint Jean a vu des millions et des milliers de milliers d'esprits célestes chantant et adorant Dieu, prosternés autour de l'Agneau. Le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs, a choisi dans ces milices du ciel des protecteurs pour chaque empire et pour chaque royaume de la terre.



Les anges gardiens

Et, chose admirable! le petit enfant qui naît à son ange gardien, comme le puissant monarque ; tout ce qui a une âme rachetée par le sang de Jésus-Christ a droit à être gardé par un de ces esprits ailés. Le Créateur leur a dit : Vous veillerez sur les jours de l'homme qui espère en moi, vous le défendrez des flèches de l'ennemi, et vous détournerez les fléaux de sa demeure.

Dans les chemins mauvais de la vie, vous le porterez dans vos mains, pour que son pied ne heurte pas contre la pierre. Vous serez à côté de lui dans les batailles, et à côté de sa couche pendant la nuit, pour éloigner le démon ( l`ange déchu) qui rôde comme un loup dévorant , cherchant sa proie à dévorer.


Les anges gardiens





Les anges sont employés là-haut à chanter les louanges de Dieu ; ici-bas à garder, à conduire les hommes. Au ciel, couronnés de fleurs, immortelles, vêtus de splendeur, rayonnant de gloire, ils tiennent leurs harpes d'or dans d'harmonieux concerts ; dans la vallée de larmes, amis invisibles, mais vigilants, ils sont sans cesse près de nous, et, par des paroles que la conscience seule entend, nous détournent des mauvais sentiers que Satan voudrait nous faire suivre.


Les Anges musiciens

Au ciel, ils sont à côté du trône du Tout-Puissant; sur la terre, à côté du berceau d'un nouveau-né, ou près du lit d'un chrétien qui meurt : car Dieu, qui leur a commandé de veiller sur l'enfant qui entre dans la vie, leur a aussi ordonné de lui ramener l'âme chrétienne qui part à la voix du prêtre.


Les Archanges – Princes des milices célestes

Ces princes du céleste royaume ne sont pas seulement occupés à conduire chacun de nous à travers les mille écueils du monde ; mais encore, comme je l'écrivais tout à l'heure, il y a parmi eux de grands gardiens des empires, des archanges placés près des trônes par le Roi des rois, puissante: sentinelles qui veillent à la garde des États. Ainsi nous voyons, dans l'Écriture sainte, que Michel était le gardien d’Israël ; dans notre propre histoire, nous apprenons que la foi et la piété de nos devanciers ont mis la France sous la protection de l'archange vainqueur de Lucifer, et de nos jours nous avons eu la preuve que Michel protégeait toujours notre pays.

Et dans l'immensité, dans ces champs de l'infini qui détendent au-dessus de notre terre, les globes qui étincèlent la nuit comme les flambeaux du firmament, ces mondes inconnus de notre monde ont, n'en doutons pas de célestes conducteurs.

Quand Dieu a des joies ou des calamités à annoncer aux hommes, ce sont les anges qui deviennent ses messagers. Et quand de grands repentirs crient vers le Seigneur, les anges deviennent aussi messagers des hommes, et ce sont eux qui portent nos prières et nos larmes aux pieds du Seigneur courroucé.



Le mont St-Michel en Normandie - France ( autrefois le mont Tombe) – Cette île a été choisie par l`Archange St-Michel comme lieu de prière et de pèlerinage après une apparition vers l`an 708.  Saint Aubert, évêque d'Avranches se hâta de planter une croix de bois sur le rocher pour l'archange vainqueur de Satan.


La mystérieuse échelle de Jacob a vue alors qu'il était endormi sur la pierre de Béthel n'a point été brisée; elle existe toujours avec ses milliers d'anges qui montent et qui descendent; ce chemin qui unit la terreau ciel, ce chemin de la prière n'est pas devenu infréquenté, et les yeux de la foi y voient toujours les envoyés de Dieu et les gardiens des hommes.



L`Échelle de Jacob (Genèse 28,11)


L'Église a fixé la fête de l'archange Michel et de tous les saints anges au 29 septembre. Voici ce que nous lisons dans un vieux livre sur cette solennité : Daniel, le prophète aimé de Dieu, est le premier qui ait vu le puissant chef des milices du ciel, arrivant à son secours pour combattre contre le prince des Perses. Saint Jude l'appelle archange. Saint Jean l'évangéliste décrit un combat entre Michel et le démon ( l`ange déchu), et nous fait voir Satan terrassé par le céleste soldat du Seigneur.



St-Michel Archange – qui a combattu les anges rebelles (Apocalypse 12,7)


Le nom de Michel signifie qui est comme Dieu. A l'égard de Gabriel, le même prophète Daniel nous apprend que cet ange vint à lui dans le temps qu'il cherchait l'intelligence d'une vision. Gabriel le toucha de sa main, et lui fit comprendre ce qu'il avait vu. Quatorze ans après, le même archange vola vers lui et lui expliqua les soixante-dix semaines d'années ( qui faisaient 490 ans), au bout desquelles devait paraître le Messie.



St-Gabriel Archange – qui annonça a la St-Vierge Marie la naissance du Christ  et qui annonça a Zacharie la naissance de St-Jean le Baptiste.(Luc 1,18-19) « Le sixième mois, l`ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, du nom de Nazareth, a une vierge fiancée a un homme du nom de Joseph. L`ange lui dit:« Réjouis-toi comblée de grâce, le Seigneur est avec toi, ect»  ( Luc 1,26 et suivant)


Quelque temps avant la naissance de saint Jean-Baptiste, Gabriel apparut au prêtre Zacharie et lui prédit que sa femme Élisabeth, quoique stérile, aurait un fils nommé Jean. Et il ajouta ces paroles : «Je suis Gabriel, toujours présent devant Dieu.»

Sept mois plus tard, le même envoyé de Dieu apparut à la vierge Marie, pour lui annoncer le grand mystère de l'incarnation. Quant à Raphaël, on lit dans le livre de Tobie que cet ange fut le conducteur de ce saint jeune homme dans le voyage qu'il avait entrepris par l'ordre de son père; il le garantit, dans le trajet, d'un monstrueux poisson, et lui fit épouser Sara; il lui enseigna les moyens de se préserver du démon, qui avait tué les premiers maris de Sara. De retour sous le toit du père de Tobie, il rendit la vue au vieillard, et, prêt à remonter au ciel, il dit à ses hôtes : «Je suis Raphaël, un des sept qui veillent sans cesse devant le trône de l'éternel Seigneur.»


L`Archange St-Raphael qui protégeait et marchait avec le jeune Tobie (Le livre de Tobie 5,17 – Ancien Testament) - Il leur dit alors a Tobie et a son père: «Bénissez le Dieu du Ciel et rendez-lui gloire devant tous les vivants, parce qu`il a exercé envers vous sa miséricorde. Car il est bon de cacher le secret d`un roi; mais révéler les œuvres de Dieu, c`est une chose honorable. Bonne est la prière jointe au jeûne, et l`aumône vaut mieux que de tenir cachées des réserves d`or, parce que l`aumône sauve de la mort, et c`est elle qui lave les péchés et fait trouver miséricorde et la vie éternelle. Mais ceux qui commettent le péché et l`iniquité sont leurs propres ennemis. (Tobie 12,5-10) «Car je suis l`archange Raphael, l`un des sept qui nous tenons devant le Seigneur». (Tobie 11-17)  


Comme l'Écriture sainte nous fait comprendre qu'il y a des milliers d'anges, sans en nommer d'autres que Michel, Gabriel et Raphaël, l'Église a cru pouvoir distribuer par classes cette milice d'en haut, et elle en a fait neuf chœurs ou neuf ordres hiérarchiques, selon la dénomination qu'ils ont dans la Bible. Les chérubins sont les premiers dont il est parlé; on voit, dans le livre de la Genèse, que Dieu mit des chérubins, armés d'une épée flamboyante, à l'entrée du Paradis terrestre , pour empêcher les fils d'Adam d'y rentrer. Dans le livre de l`Exode, le Seigneur fait mettre deux figures de chérubins sur l'arche d'alliance. Les séraphins sont nommés dans les visions d'Isaïe. C'est un de ces esprits qui vint toucher et purifier ses lèvres avec un charbon ardent.

Les trônes, les dominations, les puissances, les vertus, sont les divers noms de dignité dont l'apôtre saint Paul a caractérisé les esprits célestes, à raison de leurs différents ministères, et c'est particulièrement lors qu'il dit que Dieu, ressuscitant Jésus-Christ d'entre les morts, l'a fait asseoir à sa droite dans les cieux, bien au-dessus de toutes les puissances, de toutes les vertus et de toutes les dominations.



Les archanges sont le huitième ordre. Saint Paul, parlant du jugement dernier, dit que le signal de résurrection sera donné par la voix et par la trompette de l'archange, qui volera au-dessus de tous les tombeaux. Les anges composent la neuvième classe. Selon la sentiment commun, on croit que c'est de cet ordre que Dieu tire ceux qu'il commet à la garde de chacun de nous.

«Sur plusieurs points du monde, les hommes ont conservé le souvenir d'apparitions de l'archange Michel, et deux grands monuments, subsistants encore aujourd'hui, attestent les miraculeuses visions que les peuples ont eues de ce chef des cohortes du ciel. »


Le Château St-Ange de Rome - lieu d`apparition de l`Archange St-Michel en l`an 590 Ap J.C.

Le château Saint-Ange à Rome, bâti vers l'an 610 par le pape Boniface IV, sur le môle Adrien, à l'endroit même où l'archange avait apparu, et l'abbaye du mont Saint-Michel, élevée sur un rocher qui sort des flots, près des côtes de Bretagne et de Normandie. Saint Aubert, évêque d'Avranches, homme d'une haute vertu, obtint une vision du grand archange, sur le rocher dont la tête s'élève au-dessus des vagues comme la tombe d'un géant, à l'endroit que de nombreux naufrages avaient fait nommer le Péril des mers.


Le Mont St-Michel en Normandie ou l`Archange St-Michel apparaît en l`an 708-709 Ap J.C.  



Grandes Marées : le Mont-Saint-Michel redevient une île

Michel lui apparut, et désigna ce lieu comme lui étant agréable pour être vénéré. L'idolâtrie avait souillé ce roc : les druides y avaient fait couler le sang humain, et Jupiter y avait eu un temple ; il fallait que ce lieu fût purifié par la religion du Christ. Sigebert rapporte cette apparition à l'an 709. Saint Aubert, qui avait une dévotion particulière à l'archange vainqueur de Satan, se hâta de planter une croix de bois sur le rocher.



St-Aubert – Évêque d`Avranches (670 à 725 ap J.C.) en Normandie fait planter une Croix sur le mont Tumba ( St-Michel) après trois apparitions de l`Archange qui lui ordonne de construire une chapelle.

Bientôt une chapelle remplaça le simple signe du salut, et une magnifique abbaye succéda au modeste oratoire; de sorte qu'après quelques années, des voix de religieux mêlaient le chant des hymnes au bruit constant des flots qui frappaient la roche solitaire, et sur le faîte de l'édifice, bâti par des saints et gardé par des chevaliers, s'est vue pendant bien des siècles une colossale statue dorée de l'archange, avec ses ailes déployées, avec sa lance flamboyante, touchant du bout du pied le pinacle le plus élevé du monastère. La grande figure avait l'air de planer dans le ciel, et de bien loin les vaisseaux qui passaient dans ces parages saluaient Saint-Michel du péril de la mer.



Richard I, duc de Normandie, remplaça par des chanoines les ermites que saint Aubert avait fait venir prier sur le rocher ; puis, après ces chanoines, des moines de Saint-Benoît habitèrent la belle abbaye, merveille d'architecture, magnifique et sauvage retraite que les âmes élevées devaient aimer quand la religion et la chevalerie en avaient la garde.


Richard Ier de Normandie, dit Richard Sans-Peur (Fécamp  - 930 a 996 ap J.C), est le fils naturel du duc de Normandie Guillaume Longue-Épée et le troisième « duc (Jarl) » de Normandie


Pèlerinage au Mont St Michel

Le mont Saint-Michel a été longtemps le but de nombreux et illustres pèlerinages; plusieurs de nos rois y sont venus. Lous XI porta la dévotion plus loin que ses prédécesseurs, et y institua, en 1469, l'ordre de Saint-Michel, qui fut respecté en France comme le premier des ordres militaires jusqu'à l'institution de celui du Saint-Esprit, créé par le roi Henri III.

Les Grecs et les Orientaux font une fête particulière de saint Gabriel. Saint Raphaël est particulièrement honoré en Espagne. En France, les trois grands archanges ont leur fête confondue avec celle des autres esprits célestes. L'Église la célèbre le 29 septembre. De nos jours, saint Michel a fait voir qu'il avait pour agréable la journée qui lui est consacrée, et l'a marquée par un bienfait Oh ! que ce puissant patron de la France étende sa lance protectrice sur tous ceux qui sont nés le jour de sa fête, et qu'il soit en aide à ceux qui ont été mis sous son invocation ! - Fin du Tableau Poétique des Fêtes Chrétiennes.


Litanies aux anges gardiens - Jesus Buzz


Extrait de : St-Michel Archange – Protecteur de l`Église et de la France – Abbé Soyer - Sa Lutte avec Lucifer dans le passé, le présent et l`avenir – ses apparitions et son culte.
Année 1869
( Le livre se trouve dans la section Foi Catholique - Page 3)

L`Église de Jésus, persécutée partout avec une rage satanique, ne peut compter aujourd`hui sur aucun appui humain; venez  sublime Archange, lui apporter le secours de votre défense et celle de vos milices. En cette France ( et Occident)  meurtrie par tant de révolutions et que l`enfer a jurer de déchristianiser, ne la laissez pas périr! Rendez-lui cet illustre descendant de ceux qui furent vos protégés et que sous son gouvernement elle trouve un retour à la foi catholique, ordre, paix, prospérité.

Sans doute dans le ciel, le ciel des Anges, le Dragon a été vaincu; mais s`il a été expulsé a jamais de ce séjour, par l`épée victorieuse de St-Michel, il est, dit par St-Jean (Apocalypse 12,12), « Le Dragon (Satan - Prince des anges rebelles et les anges déloyaux qui l`ont suivi) est descendu vers la terre plein d`une grande colère,» et ici se continu un duel qui ne prendra fin qu`avec le monde.


La chute des Anges rebelles

Il y a plus, ici-bas le champ de bataille s`est agrandi, et le nombre des combattants s`est augmenté de la multitude des hommes. C`est en vain que nous croirons pouvoir rester paisibles spectateurs de la lutte, il faut bon gré, mal gré que nous y prenions part en nous rangeant sous les drapeaux de l`un ou de l`autre parti. Satan emploie à notre époque un moyen infaillible pour grossir ses bataillons. Il consiste dans la négation de sa propre existence.




Apparitions de St-Michel ( extraits)

St-Michel étant établi comme l`Ange gardien de l`Église catholique, son action est de tous les jours et de tous les instants. Elle est, comme sa nature, invisible à nos yeux de chair.  Cependant, elle se manifeste avec éclat a certaines époques, lorsque l`Église a besoins d`une puissante épée pour la défendre dans les combats qu`il lui faut soutenir contre son vieil ennemi Satan.

Alors St-Michel se rend visible ; il apparait pour relever les courages et dire aux hommes de peu de foi : « Ne craigniez point, je suis toujours votre protecteur ; avec le secours de mon bras vous sortirez vainqueur de la lutte !» C`est ordinairement sur quelque montagne, qu`il signale sa présence au monde. C`est là que les vrais soldats de l`Église viennent chercher des armes ; c`est là qu`ils partent pour livrer bataille a l`ennemi. C`est la en effet le secours que Dieu envoie.

St-Michel ne se révèle pas au début comme l`Ange des batailles. L`Église fondée dans l`humble Cénacle de Jérusalem, devait marcher à la magnifique conquête du monde sans le secours d`aucun bras humain. Ses armes étaient la folie de la Croix, la parole de Dieu annoncée par ses Apôtres, le courage de ses martyrs devant les menaces des tyrans de la terre et par-dessus tout, le pouvoir des miracles conféré à ses Saints.

Dans les trois premiers siècles de l`Église, St-Michel soutenait les martyrs dans la confession de leur foi. Plus d`une fois les tyrans sentirent la puissance de son bras, et un certain nombre à la vue des merveilles qui s`opéraient sous leurs yeux, confessèrent à leurs tour, le nom de Jésus-Christ. C`est ainsi que se renouvelait les merveilles partout où se développait l`Église dans un petit coin de l`Asie mineure sur les bords d`une rivière nommée Lycus.

A Colosse, près d`Hériapolis ou St-Philippe était venu annoncer l`Évangile, les démons (anges déchus) séduisaient le peuple par une foule d`opération merveilleuses, l`apôtre pria le Seigneur, par l`intercession du Grand prince St-Michel, d`opérer un prodige capable de confondre les puissances de l`enfer. On vit alors sortir une source d`eau abondante dans cette terre aride. Son eau exerçait un effet salutaire sur le corps et sur l`âme qu`elle guérissait.


Théâtre romain de l`ancienne ville gréco-romaine de Hiérapolis ( Turquie actuelle) - St-Michel Archange fit une apparition prés de la ville de Colosse ou St-Philippe était venu annoncer l`Évangile


On éleva bientôt à côté de la source un temple ou les apôtres avaient prêché la doctrine de Jésus-Christ. Les Infidèles accoururent en masse pour se convertir à la foi Chrétienne. Mais les païens passèrent rapidement de l`étonnement a la colère. Furieux de voir les conversions, ils résolurent de détruire le temple et d`obstruer la fontaine. Parmi eux se trouvait un homme de Laodicée dont la fille était muette de naissance. Dans le temps qu`il se préparait à partir pour exécuter son forfait, l`Archange St-Michel lui apparut : « Va, et conduit ta fille a la fontaine, si tu crois, tu obtiendras sa guérison.»

Il partit aussitôt, plein d`espérance. Arrivé à la fontaine, il interrogea ceux qu`il voyait revenir guéris. Quelle invocation faites-vous ? Nous invoquons Dieu – Père, Fils et St-Esprit et le grand Archange Michel très fidèle serviteur de la Trinité.  Il éleva les mains vers le ciel et dit : « Seigneur, Dieu des vertus, Père tout-puissant, Fils et St-Esprit, je crois que vous êtes un Dieu en trois personnes ; grand et puissant Michel, chef de la milice céleste, donnez-moi le secours de vos prières, a moi qui ai la foi,  et accordez la guérison à ma fille chérie.» Sa fille guérie subitement et s`écria « Gloire à notre Dieu. Glorieux Prince de la milice céleste, grande est la puissance que vous avez reçu de Dieu !» Le père et la fille et tous les témoins de la scène demandèrent le baptême.

La troisième époque de l`histoire de l`Église s`ouvre au moment où l`empire romain d`occident s`écroule laissant la place à des peuples nouveaux. Des nations jusque-là restée en-dehors de la civilisation antique, isolées des mouvements intellectuels, politiques et religieux imprimés par le christianisme vont prendre place sur la scène du monde. (Francs, Goths, Vandales, Alains, Suèves, Burgondes, et)

Les anciennes provinces romaines d`occident tombaient aux mains de tribus barbares dont le nom seul était en effroi au peuples romains, partout opprimé à cause de sa faiblesse. Qu`allait devenir l`Église ? Si un grand nombre d`esprits devaient d`abord céder à la crainte, ils durent bientôt se rassurer et se rendre compte que la protection angélique ne leur faisait jamais défaut. C`était en effet ce que venait annoncer St-Michel dans cette célèbre apparition au mont Gargan, au 8 eme siècle, le 8 mai. Le promontoire de Gargan forme une saillie à l`extrémité de la Capitanate ( dans les Pouilles en Italie).


Basilique du Mont Gargano en Italie


Apparition au mont Gargan

Un des riches habitants de cette contrée avait coutume d`envoyer ses nombreux troupeaux de bœufs paître sur le flanc de la montagne du Gargan. Un jour un taureau des plus farouches quitte le troupeau et disparaît de la vue des bergers. Les hommes se mettent à sa recherche et le retrouve tout en haut du mont Gargan a la porte d`une grotte ou personne n`était monté. L`animal en se retournant pouvait écraser les hommes. Le maître banda son arc et lança contre le bœuf une flèche empoisonnée. Sa main était sure et le coup bien dirigé. Mais la flèche, sans avoir rencontré aucun obstacle, repoussée par un souffle invisible, revint sur elle-même et frappa celui qui l`avait lancée.

L`étrangeté de ce fait et la mort du malheureux sema la consternation dans la ville. Les citoyens consultèrent l`Évêque qui ordonna un jeune de trois jours.  Apres les trois jours, l`Évêque vit paraître devant lui l`Archange du Seigneur qui lui dit :«Je suis l`Archange Michel, l`un de ceux qui se tiennent sans cesse devant la face du Seigneur.  J`ai choisi ce lieu pour être vénéré sur la terre, j`en serai le protecteur et le gardien a jamais.»

Après cette vision, l`évêque et le peuple implorèrent l`intercession de St-Michel et firent une procession sur le rocher mais ils n`osèrent pas entrer dans la caverne.  Quelques temps après, un groupe de guerriers ennemis attaquèrent la ville de Siponte et pillèrent les campagnes voisines. Vers 10.00 am, le sommet du mont Gargan explosa dans une secousse formidable qui envoya partout des débris et fit prendre la fuite aux troupes des pillards.

Les Sipontais vinrent rendre hommage à St-Michel à la montagne et trouvèrent une  trace de pied fortement imprimé dans le marbre. L`Évêque demanda au Pape à savoir si une église devait être construite à cet endroit. Le Pape répondit qu`il fallait prier St-Michel de faire connaitre son bon plaisir.  Apres un jeûne de trois jours des habitants et de l`Évêque, St-Michel apparut a l`Évêque et dit : «Ce n`est pas à vous de dédier la basilique que j`ai édifié ; celui-là même qui l`a bâtie l`a consacrée. Entré-y et venez prier souvent sous mon patronage. Demain vous y célébrerez la sainte messe et le peuple communiera selon la coutume. Je vous montrerai ensuite comment j`ai fait la consécration du sanctuaire.» Le lendemain, l`Évêque et le peuple vinrent dans cette basilique de pierre ( une caverne) pouvant contenir environ 300 personnes.


La grotte du Mont Gargano

Cette basilique ressemblait à une caverne creusée dans le rocher dont la voûte de pierre était d`inégale hauteur. Ne cherchez pas avait dit l`Archange, des pierres régulièrement taillées, mais plutôt cherchez et aimez la pureté de cœur. Du rocher du côté nord coule une source d`eau limpide et une multitude de malades ont retrouvés la santé après avoir bu à cette source.

Le pèlerinage du Mont Gargano fut un des plus célèbres non-seulement en Italie, mais de la chrétienté toute entière. Tous les peuples de la Germanie, de l`Angleterre et des Gaules, les conquérants normands et leurs chefs vinrent se prosterner sous cette voute de pierre sanctifiée par une présence angélique et Archangélique.  L`empereur St-Henri ( Henri II le germanique dit le boiteux), visita ce pèlerinage célèbre. Il avait appris qu`une fois par semaine les Anges faisaient entendre dans cette église leur céleste mélodie. Après avoir assisté à la messe, il se fit enfermer seul dans l`Église et demeura en prière jusqu`à l`heure désignée, désirant voir, si Dieu le permettait, ce concert ravissant.



Le Roi St-Henri II - le Germanique - roi du St-Empire romain germanique (973 a 1024 Ap J.C.)

Pendant qu`il demandait cette grâce avec les larmes aux yeux, il vit entrer dans le lieu saint deux Anges qui se mirent à décorer l`Autel, un grand nombre d`autres arrivèrent ensuite conduisant avec honneur un Esprit d`une gloire supérieure qui selon toute apparence, était l`Archange St-Michel. Après s`être rangé dans le plus bel ordre, ils firent entendre des chants magnifiques ; ensuite, un de ses Anges prit le livre des Évangiles et le présenta à baiser à l`Empereur, qui, saisi de crainte et de respect, tremblait de tous ses membres. L`Ange s`en étant aperçu, le rassura par ses douces paroles ; mais en se retirant, il lui toucha la cuisse, d`où résultat une contraction des nerfs qui le rendit boiteux pour le reste de sa vie.


Sanctuaire Saint Michel du Gargano en Italie - Source: Étoile Notre-Dame


Apparition de St-Michel à Rome en 590 Ap JC. ( extraits)

L`année 590 commence à Rome par une grave inondation de la ville de la peste dont qui se déclara avec une virulence inouïe.  Le Pape Pélage II en fut victime. Le peuple romain choisit le diacre St-Grégoire pour faire une procession à St-Marie Majeure et en une heure 80 personnes furent frappée de la peste et tombèrent dans les rangs. St-Grégoire nu pied et avec le sac du pénitent, traversa la ville avec une image de la St-Vierge pour se rendre à la basilique St-Pierre.



St-Grégoire le Grand

En arrivant au pont qui faisait face au mole d`Adrien, on  entendit dans les airs un cœur angélique qui chantait : Regina coeli laetare Alleluia ! Le peuple s`agenouilla écoutant la céleste mélodie. A ce moment un ange apparut sur la cime du mausolée tenant à la main un glaive qu`il remit dans son fourreau. Peu après la peste cessa.  Quand commence le 8 eme siècle, l`Église paraissait dans une situation critique. Les peuples barbares du nord de l`Europe ( Vikings) étaient venus se jeter dans le sein de l`Église qui les convertissaient par ses missionnaires.


Regina Coeli (Latin)


Apparition au Mont St-Michel en France ( extraits)

En l`an 708 ou 709, sur la cote de l`océan neustrien, au sommet d`un rocher que l`océan encercle deux fois par jour comme une ile et auquel de fréquent naufrages ont valu le nom sinistre de Tumba in periculo maris, l`Archange apparu, comme jadis sur le mont Gargano. La vainqueur des légions de Lucifer amenait à la Gaule chrétienne l`appui de sa flamboyante épée.


Le Mont Tumba ( Mont St-Michel en France) vers l`an 900 avec un oratoire en l`honneur de St-Michel Archange

Un jour Autbertus Évêque d`Avranches s`était livré au sommeil, quand il fut averti par une vision angélique de construire sur le sommet du mont  ( Mont St-Michel actuel en France) un oratoire en l`honneur de l`Archange afin que celui dont on célèbre l`honorable mémoire au mont Gargan fut aussi honoré au sein des flots. Mais tandis que l`Évêque repassait en lui-même les paroles de l`Évangile, une seconde apparition l`avertit de mettre à exécution ce qui lui était commandé.

Pourtant le prélat différa encore la construction ; mais il eut recourt à la prière pour reconnaître dans une affaire de cette importance la volonté de Notre Seigneur Jésus-Christ et de son Archange. Le vénérable Évêque n`ayant pas obéit aux deux premiers avertissements en reçoit un troisième plus sévère, qui lui commande de se rendre promptement au Mont et de ne pas le quitter avant d`avoir accompli les ordres qu`il avait reçu. Comme l`Évêque cherchait un endroit convenable pour la construction, une voix angélique lui dit de bâtir ou un taureau était attaché. Comme il s`informait de la grandeur à donner, il fut informer par l`Ange qu`il fallait donner l`étendue circulaire foulée par le taureau. Le vénérable Évêque commença alors avec des paysans les travaux de déblayage avec des paysans. Ils firent une construction peu élevée qui ressemblait à une rotonde pouvant contenir environ 100 personnes qui fut la base ancienne de l`abbaye du Mont St-Michel.



Le Mont St-Michel en Normandie



Pélerins pieds nus dans la baie pour rejoindre le Mont-Saint-Michel


Apparition en Irlande ( extraits)

Au Moyen-Age St-Michel apparait a un Évêque et des moines irlandais et demande que des reliques soient envoyées au mont Tumba ( St-Michel) en France. Un ange tout brillant de lumière leur apparut et leur dit : « Vous devez aller au Mont St-Michel, qu`on appelle Tombe, parce que ce lieu nouvellement consacré est devenu notre demeure. Bien que notre habitation soit dans le Ciel, nous avons cependant sur la terre des lieux que nous affectionnons particulièrement. Nous aimons à les visiter quand ils sont consacrés à Dieu, et à y consoler ceux qui souffrent, parce que nous ne pouvons délaisser ceux qui se recommandent à nous. Ce mont est une maison nouvelle qui est appelée à porter de nombreux fruits. Nous la visiterons souvent parce que elle est chère à Dieu, parce que son Nom y est invoqué et qu`il le sera de plus en plus par des sacrifices qui lui sont agréables. A ces mots l`Ange disparut.»


L`Irlande


St Michel signalé par des nombreux miracles au Mont St-Michel ( extraits)

On peut aller en ce saint lieu pour obtenir toutes sortes de grâces « mais particulièrement pour être délivrer des tentations et des attaques des malins esprits ( des anges déchus), pour y obtenir la pureté du corps de de l`esprit, et une force invincible dans les voies du salut.» Les manuscrits du Mont St-Michel sont remplis de faits miraculeux et approuvés sur neuf siècles. Au 14 eme siècle, un habitant de Fougères, perclus de tous ses membres, recouvre la santé en priant avec tous les religieux dans la basilique de l`Archange.




En 1333, une femme qui avait perdu l`usage de ses membres, supplies les pèlerins qui partaient pour le Mont St-Michel ; de prier pour elle la puissance du Prince des Anges et elle se trouve soudainement en état de les accompagner au pèlerinage. De nombreux possédés furent guéris à la basilique.  Le glorieux Archange avait coutume de signaler sa présence par des phénomènes extraordinaires. Sous l`Évêque Norgot, a la fête de St-Michel, après les Matines, regardant par la fenêtre, il voit le Mont St-Michel comme un brasier ardent et avertit alors les autres de venir voir et ils craignent que l`église et le monastère sont la proie des flammes. Pourtant en arrivant sur place tout est normal et aucun incendie n`a eu lieu, il reconnut que les St-Anges habitent le mont sacré.

Au 11 eme siècle, le moine Bernier entendit pendant près d`une heure une symphonie merveilleuse. Les Anges chantaient de leurs voix douces et harmonieuse le Kyrie eleison. Plus tard sous la prélature de Richard Toustain, de pareils chants se firent entendre de nouveau.  En l`année 1333, la nuit de la Pentecôte. « Durant des nuits, les Anges emplissaient l` Église d`une lumière éclatante et faisaient entendre une mélodie divine. »


La Jérusalem de l`Occident ( extraits)

Les pèlerinages furent innombrables au Mont St-Michel ; les prêtres, les princes, les simples fidèles y accoururent de toutes les contrées d`Europe. Il fut pendant des siècles un des plus fréquentés de la Chrétienté. On l`appelait la Jérusalem de l`Occident et on y accourait de très loin. Les rois d`Angleterre, les rois de France a commencé par Childebert III, le dernier des Mérovingiens en 710, jusqu`au grand Charlemagne en l`an 800, au roi St-Louis et à Charles X, tous vinrent visiter l`Archange, tous considéraient ce voyage comme un devoir, une nécessité pour la sécurité de leur personne et de leur États.  « Les reines, les princesses, les grandes dames imitèrent cet exemple, venaient en grand nombre confier au chef de la milice céleste leurs inquiétudes, leur gratitude pour les bienfaits reçus, ou leurs prières pour les grâces désirées.


L`empereur Charlemagne venant en pèlerinage au Mont St-Michel en l`an 800


Il y avait des Confréries chrétiennes dont les Règlements obligeaient les membres à faire plusieurs fois dans leur vie le pèlerinage au mont St-Michel. Le roi de France Louis XI fit un ordre de chevalerie en l`honneur de St-Michel, composée de trente-six chevaliers. Cet ordre se réunissait en septembre pour tenir assemblée générale et fête solennelle en l`honneur de l`Archange St-Michel.

Des caravanes partant de contrées lointaines arrivaient au mont après de grandes fatigues et privations repartaient le cœur joyeux, quelquefois le corps guéri de ses infirmités, chargées de colliers de coquillages, l`âme remplie de pieux souvenirs et d`espérance.  Vers l`an 1457, il vint en ce Mont St-Michel, des parties des Allemagnes, une si grande quantité d`hommes, de femmes et d`enfants, de prélats et de seigneurs de ce pays que tous s`émerveillaient et en demandait la cause aux prêtres qui conduisaient les cortèges qui répondaient que Dieu avait inspiré le désir de faire le voyage à ces gens soudainement pressés de faire ce long voyage.



Te Splendor et Virtus Patris - par Martin Casillas - Hymne en l`honneur de St-Michel Archange



Monastère St-Michel sur l`île de Symi (Iles grecques)


Lucifer entraîna dans sa révolte contre Dieu le tiers des Anges ; mais St-Michel fit appel à tous ceux qui voulaient rester fidèles et à la tête de cette sainte Ligue, marcha contre la troupe impie, qu`il précipita du Ciel.  Pour nous, faisons appel aux âmes généreuses et fidèles, et rangées sous la bannière chrétienne, nous marcherons a l`ennemi en nous souvenant que l`humilité et la charité furent les armes qui assurèrent la victoire au vainqueur de Satan.

Selon la parole de Notre-Seigneur, les enfants de ténèbres sont prudents ; ils ont compris la puissance de l`association. Réunis dans une même pensée et une même volonté, sous la présidence de Satan, ils se sont faits solidaires. Mourir dans la haine de Dieu et de l`Église est leur devise.  Il est donc importants pour les fils de lumière, de s`associer et de se faire solidaires pour combattre les œuvres de l`enfer. Mourir dans l`amour de Dieu et de l`Église voilà la devise ! Et St-Michel doit être a la présidence de ces associations.

Au moment où les sociétés occidentales chancellent parce qu’elles ont méprisées les droits de Dieu il importe de rappeler la dévotion à l`Archange qui a lutté contre les Anges déchus.

Satan, nous l`avons dit, a commencé autrefois dans les Cieux un combat qu`il continue sur la terre. Le discours séducteur et plein de blasphème qui fit tomber le premier homme dans le péché et la désobéissance, dans le Paradis terrestre, n`est pas un fait isolé, c`est un acte permanent qui durera autant que l`homme. De nos jours il sait revêtir d`autres formes séductrices.

«Malheur donc à vous, terre et mer, dit St-Jean, car le diable est descendu vers vous avec une grande colère, sachant qu`il ne lui reste que peu de temps.»

Engager l`homme dans sa lutte contre Dieu, le faire complice de son crime, tel est le but des efforts incessants de Satan. Sur la terre comme dans le Ciel (Royaume de Dieu) aujourd`hui et jusqu`à la fin et depuis le commencement, même combattants, mêmes armes, même but. Là est toute la philosophie de l`histoire passée, présente et future.

Qui pourrait énumérer tous les moyens de séduction employés par cet esprit infernal ?

Il les diversifie selon les temps,  les lieux, les circonstances et trop souvent hélas ! il rend l`homme semblable à lui, en le faisant homme de blasphème et de révolte.
Aujourd`hui qu`il semble déchaîné, il redouble de fureur pour perdre les âmes et détruire l`Église. Rationalisme, sensualisme, césarisme, haine du Christianisme, voilà ses moyens et ce que nous trouvons partout de nos jours.

Le rationalisme ou l`émancipation de la raison de toute autorité divine en matière de croyance.

Le sensualisme émancipation de la chair de toute  autorité divine en matière de mœurs et morale.

Le césarisme ou l`émancipation de la société en matière de gouvernement par la centralisation de tous les pouvoirs spirituels et temporels dans les mains d`un seul homme.

Haine du Christianisme – c`est-à-dire la haine du Dieu des Chrétiens. Haine de ses prêtres et prélats. Haine des vrais catholiques qu`il opprime dans leur vrai liberté, dans leur droit de propriété et leur liberté de conscience.

Haine des dogmes et de la morale du Christianisme, mépris de ses lois, profanation du Dimanche, sanctification du travail, abandon de la prière et des sacrements, haine cherchant à étouffer la foi chrétienne dans la boue ; voilà ce que Satan prêche par ses hommes, ses livres, ses brochures, ses journaux anti-chrétiens.

Au cri de la révolte répondons comme St-Michel – Qui est comme Dieu ?

Imitons St-Michel qui réunit autour de lui les Anges fidèles. Réunissons les âmes fidèles, formons des associations, elle possède une puissance auquel rien ne peut résister. Une goutte d`eau est faible, mais des gouttes d`eau les unes aux autres forme la mer qui brise les digues les plus puissantes. L`Église était faible d`abord ; c`était le petit grain de sénevé, mais bientôt elle est devenue puissante contre ses ennemis, contre ses persécuteurs.

A quoi doit-elle cette force ? A l`association des esprits dans une même foi, des cœurs dans un même désir et un même amour, des volontés soumise à une même loi, des personnes dans l`unité des mêmes intérêts, des mêmes espérances et de la même conduite. Par cette union l`Église vit, répand sa lumière et triomphe de l`enfer. C`est par le même moyen qu`il nous est donné de combattre avec succès les œuvres de Satan. Union des esprits, des cœurs et des volontés pour réparer les blasphèmes et la révolte contre Dieu.



L`Archange St-Raphael est particulièrement honoré en Espagne



Église Orthodoxe-Grecque St-Gabriel de l`Annonciation a Nazareth en Galilée - La ville ou eut lieu l`Annonciation par l`Archange Gabriel



Te Deum - par la Schola Bellarmina


Fête des St-Anges – La Légende Dorée – de Jacques de Voragine – Italie – 13 eme siècle (extrait)

L`Église célèbre ce jour-là, le souvenir des Archanges et de tous les Anges. Nous devons en effet nous souvenir d`eux, et les louer et les honorer pour de nombreux motifs : ils sont nos gardiens, nos assistants, nos frères et concitoyens, les porteurs de nos âmes au Ciel, les représentant de nos prières devant Dieu, et nos consolateurs dans les malheurs. Ils sont d`abord nos gardiens car tout homme a près de lui deux anges, un mauvais pour l`éprouver et un bon pour le garder. Notre bon Ange nous garde dès la naissance, il nous exhorte à faire le bien et nous défend contre le tentateur. En second lieu les Anges sont nos assistants car ils sont des esprits chargés de missions. Et rien ne montre le bonté divine et l`amour de Dieu pour nous que Dieu charge ces esprits sublimes, qui sont ses familiers, de venir nous aider dans notre Salut. En troisième lieu les Anges sont nos frères et nos concitoyens. Car tous les Élus sont répartis parmi la hiérarchie des Anges d`après leurs mérites; les uns sont placés parmi les Anges des hiérarchies supérieures, d`autres parmi les hiérarchies moyennes et inférieures. Seule la sainte Vierge Marie est au-dessus d`eux tous. En quatrième lieu les Anges sont les porteurs de nos âmes au Ciel. En cinquième lieu ils sont les représentants de nos prières devant Dieu. Par exemple dans l`Ancien Testament (Livre de Tobie) l`Ange disait à Tobie : Pendant que tu priais en pleurant et ensevelissait les morts, j`ai présenté ta prière au Seigneur. En sixième, les Anges sont nos consolateurs dans les tribulations.

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum