LA SAINTE AMPOULE

Aller en bas

LA SAINTE AMPOULE Empty LA SAINTE AMPOULE

Message par Hervé J. VOLTO le Sam 27 Oct 2018 - 15:40

LA SAINTE AMPOULE



Le miracle auquel on ne veut plus croire existe à l’état permanent : c’est notre HISTOIRE !

Dans la nuit de Noël 496, à minuit, au jour anniversaire et à l’heure même de Sa naissance, le Christ lors de la naissance spirituelle de notre France et de nos Rois voulut par un miracle éclatant affirmer la Mission Divine de notre Pays et de la Race Royale des Francs, au moment même où Saint Remy venait de baptiser Clovis et allait proclamer cette mission au nom du Tout-Puissant, pour sanctionner solennellement les paroles divinement inspirées de Son ministre. Au Baptistère de Reims, dans la prophétie de Saint-Rémy sont annoncés non seulement LA MISSION DIVINE DE LA FRANCE mais aussi le fait que cette dernière ne peut s’accomplir que par sa Maison Royale :

–APPRENEZ, MON FILS, QUE LE ROYAUME DE FRANCE EST PREDESTINE PAR DIEU A LA DEFENSE DE L’EGLISE ROMAINE QUI EST LA SEULE VERITABLE EGLISE DU CHRIST. CE ROYAUME SERA UN JOUR GRAND ENTRE TOUS LES ROYAUMES. ET IL EMBRASSERA TOUTES LES LIMITES DE L’EMPIRE ROMAIN ! ET IL SOUMETTRA TOUS LES PEUPLES A SON SCEPTRE ! IL DURERA JUSQU’A LA FIN DES TEMPS ! IL SERA VICTORIEUX ET PROSPERE TANT QU’IL SERA FIDELE A LA FOI ROMAINE. MAIS IL SERA RUDEMENT CHATIE TOUTES LES FOIS QU’IL SERA INFIDELE A SA VOCATION (Migne. Patr. lat. CXXXV, p. 51 et sv. Flodoard, Historia Ecclesiæ Remensis. Lib. 1, cap. 13. Bibl. Nat. A. 112 à 329) .

Pas de Mission Divine de la France sans continuité Royale! Cette continuité Royale a été interrompue en 1830 : depuis, le Royaume de France est sous une Régence diabolique. Mais il n’est pas impossible de mettre fin à cette Régence : c’est l’espérance Royaliste, qui se réalisera par le retour de la Royauté en France ! ICI SE TROUVE L'ATTENTE DU GRAND MONARQUE.

Et la prophétie dite de Raban Maur Au IXe siècle, Raban Maur, archevêque de Mayence, rapporte que Saint Remi, à la veille du baptême de Clovis, aurait prophétisé dans les termes qui sont rapportés ci-dessous , termes qui semblent RESUMER TOUTS LES PROPHETIES DU GRAND MONARQUE qui reviendra à la fin des temps rétablir la Royauté et faire reprendre à la France sa Mission Divine :

–VERS LA FIN DES TEMPS, UN DESCENDANT DES ROIS DE FRANCE REGNERA SUR TOUT L’ANTIQUE EMPIRE ROMAIN. IL SERA LE PLUS GRAND DES ROIS DE FRANCE ET LE DERNIER DE SA RACE. APRES UN REGNE DES PLUS GLORIEUX, IL IRA A JERUSALEM, SUR LE MONT DES OLIVIERS, DEPOSER SA COURONNE ET SON SCEPTRE, ET C’EST AINSI QUE FINIRA LE SAINT EMPIRE ROMAIN ET CHRETIEN (Voir : Bloc Catholique, mars-avril 1923, n° 187, p. 51 : Les Francs, peuple élu) .

Mais n’allons pas trop vite. Un nouveau miracle devait se produire le jour même au Baptistère de Reims, ce pour marquer l'élection de la France et de son Roi : LE MIRACLE DE LA SAINTE AMPOULE ! Clovis baptisé, ce fut le tour à ses 3000 guerriers Francs, et il était prévu le Sacre Royal sur le champ, à la fin du Baptême des 3000 Francs !

Imaginez la scène : la basilique est remplie de guerriers Francs et de leurs familiers! Le Sacre Royal va avoir lieu !

Pourquoi le Sacre ?

En France, si le Sang fait le Prince, le Sacre fait le Roi (I er livre Samuel 16:1). Dans les textes bibliques, l’Onction d’huile est réservée au Roi ( I er livre de Samuel 10:1-2), à qui elle confère un caractères Sacré (I er livre de Samuel 9:26) comme représentant de Dieu sur la Terre.

L’Onction Sacrale de Reims infuse la Personne Divine à la Personne Royale (Exode 30:22; I Samuel 10:1-2; I Samuel 9:26-33), faisant du Roi de France (Isaï 49:12) l’Oint du Seigneur (II Samuel 9:26; Exode 3:31-33) !!!

Voici définit le principe Royal : le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu.

Le B.A.BA du Royalisme: la Grâce Divine qui fait les Rois de France échappe au pouvoir des hommes, elle ne peut être interrompue et elle est éternellement transmissible à ceux que Dieu a choisi. Elle ne l’a jamais été interrompue et elle ne le sera jamais. On peut décapiter les Rois, les exiler, les oublier, la Grâce Divine court toujours, comme un torrent impétueux dont les effets s’accumulent.

Une demande légitime : Pourquoi l’Onction Sacrale de Reims est-elle réservée au seul Roi de France?

L’éternité de la descendance Davidique est une promesse Divine (II Samuel 7:8-13) et l’Ascendance Davidique des Rois de France est prouvée (Romains 9:5; Isaïe 4:2; Isaïe 45:8; Jérémie 23:5; Zaccharie 6:12; Isaïe 49:12), elle explique le caractère Sacré et Divin de la Royauté en France !!! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

–On n’en versera pas sur le corps d’un homme quelconque et vous n’en ferez pas de semblable, de même composition. C’est une chose Sainte, elle sera Sainte pour vous (Exode 30:32) !!!

C’est pourtant ce qui a été fait avec l’Empereur Napoléon I° !

Mais le Divin Christ-Roi précise :

–Tout arbre que n’a point planté mon Père sera arraché (Mat, XV, 13).

Napoléon II, dit l’Aiglon, fils de Napoléon I°, ne règnera pas. Pas plus que le Prince Impérial, fil de Napoléon III. Les Légitimistes diront la même chose du fils de Louis Philippe et les Orléanistes feront remarquer carrément que le Comte de Chambord n’a eu aucune descendance…

Mais retournons au Sacre de Clovis et laissons parler Hincmar (Hincmar , Vita Sancti Remigii, cap. XXXVIII, (Migne, t. 125, p. 1160). ) :

–Dés qu’on fut arrivé au baptistère, le clerc qui portait le chrême, séparé par la foule de l’officiant, ne put arriver à le rejoindre. Le saint Chrême fit défaut. Le pontife alors lève au ciel ses yeux en larmes et supplie le Seigneur de le secourir en cette nécessité pressante. SOUDAIN APPARAIT, VOLTIGEANT A PORTEE DE SA MAIN, AUX YEUX RAVIS ET ETONNES DE L’IMMENSE FOULE, UNE BLANCHE COLOMBE TENANT EN SON BEC, UNE AMPOULE D’HUILE SAINTE DONT LE PARFUM D’UNE INEXPRIMABLE SUAVITE EMBAUMA TOUTE L’ASSISTANCE. DES QUE LE PRELAT EUT REÇU L’AMPOULE, LA COLOMBE DISPARUT !

C’est avec le Saint Chrême contenu dans cette ampoule, qu’ont été Sacrés tous nos Rois : La sainte ampoule fut brisée en 1793 par le révolutionnaire Philippe Ruhl (1737-1795) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] , mais un ecclésiastique et un magistrat de cette ville qui, dans ces temps affreux craignirent de compromettre un grand nombre de gens de bien, s’ils enlevaient ce précieux vase, avaient eu le soin d’en retirer une partie du baume qu’il contenait. Partagé entre cet ecclésiastique et ce magistrat, ce baume a été gardé religieusement. En 1819, les parcelles en ont été réunies dans le tombeau de saint Remy sous la garde du Curé de Saint-Remy de Reims, et des preuves authentiques, constatées dans un procès-verbal lequel a été déposé au greffe du Tribunal de Reims, ne laissent aucun doute sur la fidèle conservation de ce précieux monument du sacre de Clovis (Clausel de Coussergues, Du Sacre des Rois de France, mai 1825, p. 127).

Comme au Baptême du Christ, c’est «le Saint-Esprit qui par l’effet d’une grâce singulière apparut sous la forme d’une colombe et donna ce baume divin au pontife (Cérémonial du Sacre des Rois de France : Prière à saint Remy)» voulant assister visiblement au Sacre du premier de nos Rois, pour marquer ainsi d’un signe sacré de toute spéciale prédilection notre Monarchie, consacrer tous nos Rois et imprimer sur leur front un caractère indélébile qui leur assurerait la Primauté sur tous les autres Souverains de la terre ; enfin les munir de Ses sept dons pour qu’ils pussent accomplir leur mission providentielle dans le monde.

Ainsi, pour le Sacre de nos Rois, Dieu a voulu non d’une huile terrestre, mais d’UNE HUILE CELESTE afin que le Roi de France (tout comme le Christ) fut non pas fictivement mais très réellement et véritablement «l’Oint» du Seigneur. Ce privilège UNIQUE était reconnu dans le monde entier. Dans toutes les cérémonies diplomatiques, en effet, l’ambassadeur du Roi de France avait le pas sur ceux de tous les autres Souverains parce que son Maître était «Sacré d’une huile apportée du ciel» ainsi que le reconnaît un décret de la République de Venise daté de 1558. Hommage universel rendu au miracle de la Sainte Ampoule et reconnaissance éclatante de la prééminence du Roi Très Chrétien sur tous les autres Princes de la terre (Sur l’authenticité de tous ces faits, voir l’étude que le Marquis de La Franquerie a publiée dans le Bloc Anti-Révolutionnaire N° de janvier-février 1933 sous le titre : Dom Mabillon, défenseur des privilèges miraculeux des Rois de France. Abbé de Vertot (1655-1735) [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : Dissertation sur la Sainte Ampoule. (Histoire de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, II, p. 619, 1736. Annales Benedict : toutes les études de Dom Mabillon sur ces questions. Chanoine Desailly : L’authenticité du grand testament de saint Remy, Dumoulin à Paris).

C’était pour commémorer toutes ces merveilles que le peuple, à chaque Sacre, criait :

–Noël ! Noël ! Vive le Roi ! Noël ! Noël !

A l’occasion de son baptême et de son Sacre, Clovis reçut des félicitations de nombreux évêques gaulois et étrangers; il est deux lettres qui, entre toutes, méritent d’être mentionnées, celle de saint Avit, évêque de Vienne.

–Le Noël du Seigneur, écrit saint Avit (Acta Sanctorurn, 12 octobris, Sanctus Remigius), est aussi le Noël des Francs ; vous êtes né au Christ, le jour où le Christ est né pour nous… Votre foi est notre victoire, et nous sommes les vainqueurs partout où vous combattez (Cité par Zeller : Les Francs Mérovingiens : Clovis et ses fils, p. 34) .

Et celle du Pape Anastase Il :

–Glorieux Fils, nous nous félicitons que votre avènement à la foi inaugure notre pontificat. Un si grand événement fait tressaillir de joie le siège de Pierre… Que la joie de votre Père vous fasse croître dans les saintes oeuvres. Comblez nos désirs, soyez notre couronne et que notre mère I’Eglise s’applaudisse des progrès du grand Roi qu’elle vient d’enfanter à Dieu. Illustre et glorieux Fils, soyez sa gloire, soyez POUR ELLE UNE COLONNE DE FER ! Nous louons Dieu, qui Vous a retiré de la puissance des ténèbres, pour faire d’un si grand Prince LE DEFENSEUR DE SON EGLISE et opposer votre gloire aux attaques des pervers. Continuez donc cher et glorieux Fils, afin que le Dieu tout-puissant entoure votre sérénité et votre royaume de Sa protection et commande à Ses anges de vous protéger dans toutes vos voies et vous donne la victoire sur tous vos ennemis ( 4Anast. II, ép. Il ad Clod. t. VI, Conc. Col. 1282, cité par Bossuet : Politique tirée de l’Ecriture Sainte, t. I, livre VII, p. 529, ed. Delestre Boulage 1822, et par Zeller : op. cit. p. 38) .

On retrouve ici la vocation Catholique de la France, "nation des Francs qui a Dieu pour fondateur". La France, selon Paul-Marie Couteaux, est une Foi partagée, une langue, des partages historiques, enfin une Souveraineté que l’Union Européenne lui fait perdre. Le Roi garantit l’impartialité et la durée, ce que ne garantie pas un Président élu. La République, ce n’est pas seulement un Gouvernement neutre qui se met en place, c’est un État athée et anticlérical, établi sur la volonté des loges, uniquement pour détruire le Catholicisme et rendre la France impuissante en la divisant.

La Monarchie rassemble au contraire, unifiant les Français, arbitrant au-dessus des factions et donnant à la politique la continuité Royale, et donc la stabilité.

Le Sacre de Reims infuse en la personne Royale la III° Personne Divine et lui donne les Grâces de gouvernement. Le dernier à avoir été Sacré de l’huile Sainte fut Charles X en 1825. Le message de l’apparition de la Rue du Bac (1830) indique, rapellons-le, qu’IL NE PEUT Y AVOIR DE MISSION DIVINE DE LA FRANCE SANS CONTINUITE ROYALE.

Il faut que les Français connaissent cette Mission Divine de la France -être la Fille Aînée de l’Eglise et l’Educatrice des Peuples- et en pénètrent l’exceptionnelle grandeur afin qu’ils puissent être les dociles instruments de la Providence dans l’exécution des desseins Divins sur le monde et, par l’élan de leur dévouement et de leur amour envers Dieu se montrent dignes de cette Mission qui est la clé de voûte de l’Histoire de France, l’explication de son passé, la cause de sa Grandeur et le garant de son avenir ; Mission qui constitue, après celle du peuple d’Israël, le privilège le plus glorieux et le plus transcendant qui ait jamais été accordé à aucun peuple : promouvoir la Chrétienté et assurer le triomphe de la Royauté du Christ sur le monde. Non fecit taliter omni nationi… Il n’a point traité de la sorte toutes les autres nations ; et il ne leur a point manifesté ses préceptes (Psaume 147 de David).

La mission du Roi à venir, qui qu’il sera, promis et annoncé par les prophéties du Grand Monarque, HENRI V DE LA CROIX, ROI DU SACRE-COEUR, qui sera de nouveau Sacré à reims avec l'Huile Sainte apportèe du Ciel, sera de rétablir la Monarchie Capétienne, CATHOLIQUE ET ROYALE, et de faire reprendre à la France sa Mission Divine : la France Royale redeviendra la Fille Aînée d l’Eglise et l’Educatrice des Peuples. ELLE FERA REGNER LE DIVIN CHRIST-ROI ET SON SACRE COEUR, ET FERA TRIOMPHER L'EGLISE. A nous, Royalistes, dans l'attente du Roi, de maintenir un état d’esprit Monarchique en France et de défendre l’intéret national à la lumière de notre foi Catholique, toujours confiant en la Divine Providence...



Hervé J. VOLTO, CJA,

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum