LES ARMES DE FRANCE - Le Miracle de l'Ecu fleurdelysé apporté du Ciel à Sainte Clotilde

Aller en bas

LES ARMES DE FRANCE - Le Miracle de l'Ecu fleurdelysé apporté du Ciel à Sainte Clotilde  Empty LES ARMES DE FRANCE - Le Miracle de l'Ecu fleurdelysé apporté du Ciel à Sainte Clotilde

Message par Hervé J. VOLTO le Mar 13 Nov 2018 - 13:15

LES ARMES DE FRANCE - Le miracle de l'Ecu fleurdelysé apporté du Ciel à Sainte Clothilde



Pourquoi les Lys sont-ils le symbole des Rois de France et, par extention, de la France pré-révolutionnaire ?

Avec les Armes de France, le Christ allait encore accomplir de nouveaux prodiges en faveur des Rois de France : On lit, en d’aucunes écritures, qu’au alentour de l'An 490, en ce temps -celui de Clovis, premier Roi barbare Catholique- il y avait un hermite, prudhomme et de Sainte vie, qui habitait en un bois près d’une fontaine, au lieu qui à présent est appelé Joye-en-Val, en la chatellenie de Poissy (78300) près Paris, auquel ermite la dite Clotilde, femme du Roi Clovis, avait grande confiance et pour sa Sainteté le visitait souvent et lui administrait ses nécessités.

En ce temps là, Clovis avait reçut le Baptême et se comportait en Roi Très Chrétien. Clovis n’était rien au début de son règne, simplement l’héritier d’un principicule barbare, vaguement latinisé, qui commandait ces troupes auxiliaires dont Rome garnissait, faute de mieux, les frontières de l’Empire. En convertissant au Catholicisme ce Roi païen dit de Sang Davidique et Troyen, alors que tous les Rois barbares d’Occident avaient été convertis à l’arianisme, l'Eglise de Rome se trouva un formidable allié de revers. A ce moment-là, le nouveau baptisé devint l’élu de Dieu -comme un nouveau Constantin- et son peuple, le nouveau Peuple Elu de la Nouvelle Alliance.

Et il advint un jour que le dit ermite étant en oraison, un Ange lui apparut en lui disant que le Roi de France fit raser les armes des croissans verts que le dit Clovis portait habituellement en son écu -d’aucuns disent que c’étaient des crapauds- et au lieu de ceux-ci -d’Or aux semis de crapeaux de Sinople- qu’il portat un écu dont le champ fut d’Azur, tout semé de fleurs de Lis d’Or, et lui dit que DIEU LUI AVAIT ORDONNE QUE LES ROIS DE FRANCE PORTASSENT DE TELLES ARMES.

Le dit ermite révela à la femme du Roi Clovis son apparition, laquelle immédiatement fit effacer d'un écu Royal les dits croissans ou crapeaux, et y fit mettre les dites fleurs de Lys et les porta à Clovis son mari qui, pour lors, était en guerre contre le Roi Audoc, un Saxon. Ce Roi Saxon était venu d’Allemagne avec grande multitude de gens, et avait son siège devant la place de Conflans Sainte Honorine (78700) , à 10 km de Pontoise (95500).

Voici comment les barbares sont vus à l'époque par Saint-Jérôme :

–Des peuples sans nombre et d’une férocité inouïe ont occupé la Gaule toute entière. Tout ce qui est entre les Alpes et les Pyrénées et entre l’Océan et le Rhin, les barbares l’ont ravagé (…) ! Dans l’Eglise, plusieurs milliers de personnes ont été massacrées.

Les barbares détruisaient tout devant leur ennemis pour les priver de vivres et les affamer, eux et leurs chevaux. Le terme "vandaliser" ne vient-il pas des barbares Vandales qui saccageaient tout sur leur passage ? L'Eglise et les biens de l'Eglise n'étaient pas épargnés. Ni la liberté de l'Eglise, ces peuples étant pour la plupart païens, et certains d'entre eux converti à l'hérésie arianiste.

La bataille entre les Francs et les saxons s’éternisait. Des pluies torrentielles incessantes empèchaient toute manoeuvre de terrain. Le Roi était couvert de boue et était irascible Pour un rien, il s’emportait. Sur ses entrefaits arrivent (Sainte) Clotilde avec une escorte et du ravitaillement. Les nuages s’écartent. Le moral des troupes Franques se relève : des renforts! du ravitaillement! et le soleil qui sort Providentiellement. Clovis abandonne la pourpre romaine (pour endosser un manteau avec les Lys de France que son épouse lui a préparé), combat et reçoit victoire : et combien que la bataille avait commencé en ville, elle est toutefois achevée en montagne, en laquelle est à présent la tour de Montjoye. Et de là sera pris premièrement et nommé le cri des Français et les Armes de France, c’est à savoir « Montjoye » à qui depuis sera adjouté “Saint Denis” :

–Montjoie Saint-Denis! Mikaël ! Mikaël !

Pourquoi Mikaël ? parce qu’à la bataille de Tolbiac (496) , Clovis vit Saint-Michel Archange accompagné de légions célestes venir combattre aux côtés des Francs et leur faire ramporter la vcitoire. Depuis, Clovis avait décidé de consacrer son Royaume au chef des Armées angéliques. TOUS SES SUCCESEURS, SANS EXEPTION, JUSQUA LOUIS XIV, RENOUVELLERONT LA CONSECRATION DU ROYAUME A SAINT MICHEL ARCHANGE, PROTECTEUR DE LA FRANCE. Le premier à ne plus effectuer la consécration de la France à Saint-Michel sera le petit Louis XV, à peine agé de 5 ans, à qui le Régent Philippe d’Orléans(1674-1723) -un débauché !- avait oublié de lui faire faire cette consécration importantissime. Sans protections contre les assauts de l’enfer, la France sombrera dans la Révolution dite Française sous le règne suivant…

Mais revenons à Clovis : en révérence de la mission des dites fleurs de Lis, celles-ci furent plantées en la vallée, où fut par la suite fondé un monastère de religieux qui fut et est encore appelée l’Abbaye de Joye-en-Val, chargé de la garde de la Sainte Ampoule pour la mission du Sacre de Reims et des dites fleurs de Lis qui furent envoyées à ce grand Roi Clovis, premier Roi Chrétien.

Le coeur des Francs chante la gloire de leur Roi :

–O Clovis ! Nulle puissance terrestre n’égale ta puissance ; car l’auréole du Chrétien rayonne sur ton front; l’une de tes mains tient le glaive, et ton autre main s’appuie sur la Croix.

Guillaume de Nangis, dans La chronique de Saint Louis, nous explique ainsi la signification symbolique des Armes de France :

–Puisque Notre Père Jésus-Christ veut spécialement sur tous autres Royaumes enluminer le Royaume de France de Foi, de Sapience et de Chevalerie, les Rois de France s’accoutumèrent en leurs Armes à porter la fleur de Lys painte par trois feuilles : FOI, SAPIENCE ET CHEVALERIE sont, par la provision et par la grâce de Dieu, plus habondantes dans nostre Royaume qu’en d’autres. Les deux feuilles qui sont des ailes signifient Sapience et Chevalerie qui gardent et défendent la tierce feuille qui est au milieu d’elles, plus longue et plus haute, par Laquelle LA FOI est entendue et signifiée, car elle est et DOIT ETRE GOUVERNEE PAR SAPIENCE et DEFENDUE PAR CHEVALERIE. Tant comme ces trois grâces de Dieu seront fermement JOINTES ENSEMBLE AU ROYAUME DE FRANCE, le Royaume sera fort et ferme, et s’il avient, qu’elles soient otées et séparées, le Royaume tombera en désolacion et en destruction (Acta Sanctorurn, 12 octobris, Sanctus Remigius).

FOI, SAPIENCE ET CHEVALERIE, on retrouve ici L'AME FRANCAISE. Une précision : on écrit LIS quand il s’agit de la plante et LYS quand il s’agit du dessin héraldique, dit MEUBLE HERALDIQUE…

Armé d'un Blason fleurdelysé, Clovis voit se réaliser les promesses de 'Ange à Sainte Coltilde : les villes et les Provinces gauloises tombent alors comme par miracle aux mains de ce nouveau Constantin. La France est née, car les populations gallo-romaines, Chrétiennes et encadrées par un épiscopat de grande qualité, ont trouvé un chef. La conversion de Clovis identifie un Roi, un peuple et une religion : elle fait de LA GAULE FRANQUE, LA FRANCE, et de la France, UN ROYAUME TRES CHETIEN.

La FRANCE est donc la TERRE DES FRANCS, c’est aussi la NATION DES FRANCS QUI A DIEU POUR FONDATEUR. Les FRANCAIS sont les HABITANTS DE LA FRANCE : un mélange de Francs, grands et blonds, et de Gallo-Romains, petits et rouquins, Mais TOUS EGALEMENT CATHOLIQUES !

Si la fleur de LYS est avant tout l'EMBLEME DE LA TRES SAINTE VIERGE MARIE, c'est le Roi CHARLES V qui fixera définitivement à trois -disposées en 2 et 1- les fleurs de Lys des armes de France qui auparavant étaient nombreuses et en semis : il prit cette décision en l’honneur et pour représenter les trois personnes de la Sainte Trinité (Cité par Zeller : Les Francs Mérovingiens : Clovis et ses fils, p. 34) . Elles représentent également la Sainte Famille et aussi le triangle symbolique manifesté à la vénérable Philomène de Sainte Colombe : LE CHRIST, SA TRES SAINTE MERE ET SAINT MICHEL, LES TROIS VAINQUEURS DE SATAN (Anast. II, ép. Il ad Clod. t. VI, Conc. Col. 1282, cité par Bossuet : Politique tirée de l’Ecriture Sainte, t. I, livre VII, p. 529, ed. Delestre; Boulage 1822, et par Zeller : op. cit. p. 38.).

En conclusion : LE LYS EST LE SYMBOLE QUE DIEU A VOULU DONNE AUX ROIS DE FRANCE et, par extension, à la France Royale. DE CLOVIS A CHARLES V LE SAGE, LES ARMES DE FRANCE SONT D'AZUR AU SEMIS DE LYS D'OR. A PARTIR DE CHARLES V LE SAGE, LES ARME DE FRANCE SONT D'AZUR AU 3 LYS D'OR DISPOSE EN 2 ET 1.

Les prophéties du Grand Monarque HENRI V DE LA CROIX (comme il y eu un Philippe VI de Valois) nous disent que le Blason Royal du Roi à venir sera D'AZUR A LA CROIX D'ARGENT (bleu avec une croix blanche), CANTONNE DE 12 LYS D'OR, 3 PAR CANTON DISPOSES EN 2 ET 1, LES COEURS UNIS DE GUEULE (rouges) EN ABIME DE LA CROIX (au milieu de la Croix blanche).

Et si les armes Royales du Grand Monarque à venir, HENRI V DE LA CROIX, ressemblent ainsi vaguement à l’emblême du Québec, ancienne province Française d'Outre-Mer (comme l'est encore aujourd'hui Tahiti), ce n'est peut-être pas un hasard...


Hervé J. VOLTO, CJA

A lire : Marquis de la Franquerie, La Mission Divine de la France (Ed. Sainte Jeanne d’Arc).

____
A paraître : Le Testament de Saint Rémy.

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum