Prophétie de soeur Marie Nathalie

Aller en bas

Prophétie de soeur Marie Nathalie Empty Prophétie de soeur Marie Nathalie

Message par Francesco le Jeu 3 Sep 2009 - 23:58

Sœur Marie-Nathalie il fut demandé pourquoi la paix annoncé tarde-t-elle encore à venir. Elle répondit :
L’ouverture de la glorieuse époque mariale annoncée pour cette décennie ne va pas être reportée. Le Père céleste laisse encore un peu de temps à ceux et celles qui, touchés par la grâce, veulent enfin se convertir, faire pénitence et expier, se réfugier en Dieu. Même parmi ceux qui ont nié et renié Dieu beaucoup se convertiront et croiront. Cette grâce extraordinaire avant l’avènement de la punition sera donnée à l’humanité parce que le Père céleste a accueilli avec satisfaction l’expiation pratiquée dans le monde entier pendant de longues années. Pour ceux et celles qui se sont convertis et se convertiront les portes de l’enfer sont fermées. La grâce reçue au moment de leur conversion les protégera ; ainsi ils ne retomberont pas facilement dans leur péché.
La Sainte Vierge intervient :
« Votre expiation a une telle force pour la simple raison qu’avec vous, Moi qui suis la Reine victorieuse du monde, j’expie et intercède pour vous auprès du Père céleste. »
Paroles de Jésus :
« Si quelqu’un m’offense par des blasphèmes, par un avortement, par son comportement dévergondé, par ses péchés, cela heurte mon divin Cœur.
Ne comble pas ma douleur par le fait que toi, créature humaine, tu juges et tu condamnes publiquement celui qui me fait du mal. Le jugement n’appartient qu’à Moi, les critiques désobligeantes, les insultes me font mal à Moi…
Je cherche des amis selon mon Cœur. Occupez-vous de Moi et non des immondices… Après que vous êtes pardonnés, vos péchés n’existent plus pour Moi.
Si j’efface tout, où sont vos péchés ? »
LE MONDE VA SE CONVERTIR
Second entretien du Dr J. Molnar avec Sœur Marie-Nathalie le 2 février 1991
Sœur Marie-Nathalie : Je dis merci à Jésus pour avoir été baptisée le 2 février 1901, fête de la Chandeleur, et avoir été consacrée ce jour-là à ma Mère céleste, la Reine victorieuse du monde. Je suis heureuse d’avoir été chargée d’annoncer qu’avant le Jugement dernier et le Règne définitif de Dieu parmi ses élus, la terre, remplie de méchanceté, sera transformée en un monde de félicité humaine.
La Sainte Vierge va rendre heureux les habitants de la terre, conformément à une décision de la Bonté divine. De Dieu ne peut venir que ce qui est conforme à son essence : félicité, joie, amour. Il va redonner à l’homme ce qu’il avait avant le premier péché et qu’il a perdu depuis lors. Cette grâce, Dieu l’a déposée entre les mains de la Reine victorieuse du monde, mais elle est destinée au monde entier. Malgré toutes les apparences contraires et son actuel succès, Satan va subir une déroute. Seul le Père des Cieux en connaît la date. Satan disparaîtra simultanément avec ses conquêtes et ses plans. La lumière de Lucifer est fausse, sa splendeur est artificielle. La méchanceté de Satan ne peut dépasser la bonté infinie de Dieu.
La grâce fonctionne d’une manière mystérieuse. Je prie en union avec Jésus aussi bien en faveur de chaque être humain en particulier que pour le monde entier. La grâce nous transforme en un instant, tout d’un coup. La grâce est un miracle de Dieu, qui nous touche de sa propre grâce infinie. Par l’irruption de la grâce céleste, même le péché le plus grave se transforme en cendres. Tandis que nous nous mettons à genoux dans la cendre de notre misère, nous ne nous voyons pas parvenus à l’heure de la miséricorde divine et n’entendons pas la Sainte Vierge et les « anges » qui nous avertissent : « Convertissez-vous ! Le temps de la purification de ce monde est de plus en plus proche. »
Pourra-t-on ressentir les effets de cette grâce extraordinaire ?
Oui. Jusqu’à notre époque le Ciel n’a encore jamais donné une grâce aussi nouvelle et aussi mystérieuse ; il n’y eut pas de don de l’au-delà qui, dans sa surabondance, aurait pu annihiler tous les péchés et toutes les situations qui conduisent au péché. Bientôt, le mal sera annihilé dans le malfaiteur, le péché sera annihilé dans le pécheur. La jalousie sera annihilée dans le jaloux. Nous serons quasi sans péché dans cette époque que l’on a dénommée « ère glorieuse mariale ».
Cette époque heureuse va durer quarante ans, cinquante ans ou plus. Grâce à Dieu, l’homme sera comblé de nouveaux miracles, de nouvelles grâces, de la sainteté de Dieu. Notre nature encline au mal sera une nature encline au bien. Pour un certain temps, Satan sera enchaîné. Pour un certain temps, le mal qui se trouve dans l’homme cessera, comme si Jésus habitait en nous.
L’effusion de cette grâce s’effectuera sans bruit. Tout et tous en seront emplis.
Est-ce que nous pouvons dire avec saint Jean que Dieu est amour ?
Mais oui ! Dieu est amour. Je sais que je dois bientôt quitter cette vie terrestre. Dans mon « à-dieu » au monde je vois les choses dans leur entière simplicité. Je m’accroche à la force de la simplicité : Dieu me suffit. L’amour me suffit, car Dieu est amour et l’amour est Dieu. Dans presque toutes les gouttes de mon sang il y a quelque chose qui s’unit à Lui.
Peut-on espérer des jours meilleurs sans une intervention divine ?
Dans une vision j’ai vu la miséricorde infinie de Dieu remettre la terre dans un état de paix, dans une béatitude sans crainte. Quel que soit l’effort de l’homme pour connaître le futur, pour sonder le comment de sa vie, l’avenir restera caché à ses yeux. Que ce ne soit donc pas la curiosité qui nous pousse à agir.
Je m’incline devant la grandeur redoutable de Dieu. Je frémis à l’écoute de la voix béatifiante de Dieu : « Vous allez posséder le ciel et la terre. »
Le Père omnipotent sait tout et utilise tout pour notre bien. Nous devons toujours penser que nous sommes des frères et des sœurs de Jésus, donc des enfants de la Mère immaculée. En ce moment, cela nous concerne, nous les enfants de Marie. La grâce nous donne une impulsion si puissante que j’aimerais, de cette pièce de 20 m² où tout délimite l’usage de mes membres, sortir et monter sur l’arbre le plus haut pour crier à haute voix : « Restez dans les bras de votre Mère et ne craignez rien, car, grâce à la miséricorde divine, la vie ne mène pas à la perdition ni au néant. »
Je sais que des choses terribles se passent en ce moment dans le monde. Sans Notre Seigneur Jésus-Christ nous sommes sans espérance, tout est vain. Prions maintenant avec le plus grand nombre de personnes et le plus de conviction possible : « Notre douce Mère, notre chère Mère immaculée, venez, priez avec nous ! »
Nous devons prier pour obtenir la grâce de la consolation et de la force, car nous vivons par la grâce. Prions pour que nous percevions, que nous ressentions les grâces qui nous sont accordées, car la grâce qui est perçue, ressentie, engendre des grâces nouvelles. La grâce qui est reconnue provoque l’expression de notre gratitude.
Quand tout cela arrivera-t-il ?
Nous sommes dans l’attente d’une nouvelle époque dont la promesse est : Paix !
Mais cette paix n’est pas encore arrivée. Beaucoup viennent chez moi et d’autres écrivent pour me demander : « Dis-nous, ma Sœur, quand tout cela arrivera-t-il ? » Comment pourrais-je répondre quand je ne le sais pas moi non plus ? Posez donc votre question directement à Dieu !
Je comprends les gens de 1991. Saint Pierre lui-même a posé au Seigneur des questions osées et curieuses. Jésus lui a prédit la destruction du temple de Jérusalem, qu’il n’en restera pas pierre sur pierre, mais il ne lui a pas annoncé la date, ni l’année à laquelle cela se passerait.
Concernant la parousie, Jésus signala seulement qu’il y aurait certains signes qui s’amplifieront et seront visibles à l’approche de cet évènement. Et il a prévenu les apôtres contre les faux prophètes, les faux messies…
L’athéisme communiste a promis l’union révolutionnaire des peuples en 1917. Lénine, Staline se sont chargés d’écraser l’œuvre de la Rédemption et de créer sur terre un paradis terrestre. Satan a utilisé l’athéisme et l’utilise encore pour duper et fasciner l’humanité. Qu’est-il advenu du communisme et qu’en sera-t-il bientôt de l’athéisme ?
Le malin a voulu créer l’unité pour laquelle Jésus a supplié son Père dans sa prière sacerdotale. C’est uniquement la grâce salvifique du Sauveur qui unira ce qui s’oppose aujourd’hui encore. Nous recevrons des grâces telles que nous pourrons nous améliorer et vivre quasi sans pécher.
La grâce de la victoire a été déposée entre les mains de la Reine victorieuse du monde. Le monde n’a toutefois pas encore goûté les bienfaits promis par le Père, contre lesquels Satan s’acharne d’ailleurs avec véhémence.
Je déclare que même dans cette très, très grave situation, la miséricorde divine ne vise ni la destruction, ni la souffrance et surtout pas l’anéantissement.
Que nous dites-vous ma Sœur, pour conclure ?
N’oubliez pas qui est votre Mère. N’oubliez pas de qui vous êtes les enfants.
Priez pour ceux qui sont sous le pouvoir de l’ennemi. Demandez au Seigneur de vous donner la grâce en suffisance pour que vous puissiez être capables de vaincre le mal.
La grâce agit en silence. Lorsque nous sommes en état de grâce, Dieu nous sourit. Le Seigneur est très content lorsque nous remarquons qu’il agit en nous.
La Sainte Vierge est au-dessus de nous. Elle attend avec tous ses anges, prêts à exécuter la volonté divine. La Parole de Dieu doit devenir réalité. Le Père a donné la terre à l’homme comme un don. Après le premier péché, l’humanité ne jouit plus de la paix paradisiaque. Mais la promesse d’une humanité pacifiée et vivant en conformité au plan du Créateur ne peut rester ensevelie : elle doit un jour devenir réalité et vie, et cela non seulement dans l’au-delà mais déjà dans ce monde.


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum