LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc

Aller en bas

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Empty LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc

Message par MichelT le Ven 21 Déc 2018 - 19:35

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme siècle

Note : Les images ne sont pas, sauf quelques exceptions, celles du Livre d`Heures mais simplement pour illustrer un peu les textes.

( En Travaux)


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 38609_5
Le Livre d`Heures d`Anne de Bretagne

DESCENTE DE CROIX

Le soir étant venu, comme c’était le jour de la préparation, c’est-à-dire la veille du Sabbat, Joseph d’Arimathie, qui était un homme de considération et qui attendait aussi le royaume de Dieu, alla hardiment trouver Pilate et lui demanda le corps de Jésus. Pilate surpris qu’il fût mort si tôt, fit venir le centenier et lui demanda s’il était déjà
mort. Le centenier l’en ayant assuré, il donna le corps à Joseph : Joseph ayant acheté un linceul, descendit Jésus de la croix. Saint Marc. Chap. 15. V. 42-46.

Nicodème, qui autrefois était venu trouver Jésus pendant la nuit, y alla aussi avec environ cent livres d’une composition de myrrhe et d’aloès. Saint Jean. Chap. 19. V. 39.
Les femmes qui étaient venues de Galilée avec Jésus avaient suivi Joseph. Saint Luc. Chap. 23. V. 55.


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 260px-La_descente_de_croix_Rubens

ANNE DE BRETAGNE

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc La-verite-sur-anne-de-bretagne-guerande

Anne de Dreux, duchesse de Bretagne, naquit à Nantes, le 26 janvier 1476. Fiancée, dès l’âge de cinq ans, à Édouard, prince de Galles, qui périt assassiné deux ans après, la future reine d’Angleterre se trouva veuve à l’âge de sept ans. Fiancée de nouveau, en 1490, à Maximilien d’Autriche, par une alliance que les événements ne permirent pas de réaliser, elle épousa, en décembre 1491, le roi Charles VIII, et lui apporta, avec le bonheur d’une union trop courte, la réunion définitive de la Bretagne à la France.

La mort de son royal époux, décédé à Amboise en 1498, lui causa une douleur immense; mais, le deuil profond de la femme fut contraint de céder aux intérêts de la reine, et la politique renoua en 1499, avec le duc d’0rléans, devenu Louis XII, une union qu’elle avait empêchée avec le même prince encore duc d’0rléans. Elle mourut à Blois, en 1513, âgée seulement de trente-sept ans.

Les trois sentiments qui dominèrent sa vie furent l’amour de la religion, l’amour de la patrie et celui de la science; aussi, l’artiste l’a-t-il représentée devant son prie-Dieu, environnée des trois saintes qui symbolisaient pour elle ce triple amour : sainte Marguerite, guidant  à Dieu sous l’étendard de la croix; sainte Anne, protectrice de la Bretagne; sainte Ursule, patronne de la science chrétienne.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc AnnedeBretagnereduit
Livre d`Heures: Anne de Bretagne devant son prie-Dieu, avec sainte Marguerite, guidant  à Dieu sous l’étendard de la croix; sainte Anne, protectrice de la Bretagne; sainte Ursule, patronne de la science chrétienne.


SAINT JEAN

Saint Jean l’Évangéliste, l’un des douze apôtres, naquit à Bethsaïde en Galilée, l’an VI de Jésus-Christ. Il était fils de Zébédée et de Salomé, et frère de saint Jacques le Mineur. Il avait vingt-six ans lorsqu’il fut appelé, de pêcheur qu’il était, à l’apostolat du Sauveur, qui le rendit témoin de la plupart de ses miracles. Dans la persécution de Domitien, l’an 95, il fut emmené d’Éphèse à Rome et plongé dans une chaudière d’huile bouillante. Il en sortit sans aucune atteinte, et fut relégué dans l’ile de Pathmos, où il écrivit son APOCALYPSE. De retour à Éphèse, sous le règne de Nerva, il y composa son Évangile. On a aussi de lui TROIS ÉPITRES qui sont au nombre des livres canoniques. Il mourut à Éphèse, sous le règne de Trajan, l’an 100 de Jésus-Christ.

La sublimité de ses révélations et surtout des questions qu’il traite au commencement de son Évangile, lui a fait donner L’AIGLE pour emblème.
L’Église universelle célèbre sa fête le 27 décembre, que l’on croit le jour de sa mort.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 147
St-Jean l`Évangéliste


ÉVANGILE SELON SAINT JEAN
CHAPITRE l

Du 1er AU 14e VERSET

Au commencement était le verbe et le Verbe était Dieu, et le verbe était Dieu. Il était dès le commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par Lui; et de tout ce qui a été fait; rien ne l’a été sans Lui. En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes. Et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas comprise. Or, il y eut un homme, envoyé de Dieu, qui s’appelait Jean. Il Vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par Lui. Il n’était pas la lumière; mais il était venu pour rendre témoignage à la lumière : celui-là était la vraie lumière qui éclaire tout homme venant en ce monde.  Il était dans le monde, et le monde a été fait par Lui, et le monde ne l’a point connu.

Il est venu dans son héritage, et les siens ne l’ont point reçu. Mais il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui l`ont reçu, a ceux qui croient en son nom et qui ne sont nés ni du sang, ni de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu même. Et le Verbe s’est fait chair; et il a habité parmi nous; et nous avons vu sa gloire, qui est la gloire que doit avoir le Fils unique du Père, plein de gloire et de vérité. Grâces à Dieu.

Nous vous invoquons, nous vous adorons, nous vous louons, nous vous glorifions, ô bienheureuse Trinité.

Verset : Béni soit le nom du Seigneur.

Répons ; Dès maintenant et pour l’éternité.

Protecteur de ceux qui mettent en vous leur espérance, O Dieu, sans qui rien ne peut être ni durable, ni saint, multipliez sur nous les effets de votre miséricorde: afin que, sous la tutelle de votre direction, nous puissions traverser la terre sans Perdre le ciel.


SAINT LUC

Saint Luc, l’un des quatre évangélistes, naquit à Antioche, métropole de Syrie. Il était médecin de profession quand il se convertit, et s’attacha à saint Paul, l’an 51 de l’ère chrétienne. Il nous a laissé

1- UN ÉVANGILE dont le caractère principal est de rapporter plus de faits que de préceptes;
2° les ACTES DES APOTRES, qui contiennent l’histoire de la fondation merveilleuse de l’Église, et le récit des principaux actes de saint Pierre et de saint Paul pendant les trente ans qui suivirent l’Ascension.

Il mourut, d’après saint Jérôme, à l’âge de quatre-vingt-quatre ans. L’Église a fixé sa fête du 18 octobre. Une tradition, qui date des premiers siècles, l’a fait assez communément regarder comme peintre, et on montre encore à Rome un portrait de la Vierge, qu’on dit être son ouvrage. Le bœuf a été choisi comme l’emblème de saint Luc, parce que, dit saint Jérôme, saint Luc commença son Évangile par la prophétie de Zacharie, qui fut immolé comme le bœuf du sacrifice.


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Luc_2
L`Évangéliste St-Luc avec le portrait de la St-Vierge Marie par Guerchin


ÉVANGILE SELON SAINT LUC
CHAPITRE 1er

DU 26e AU 39e VERSET

En ce temps-là, l’Ange Gabriel fut envoyé de Dieu dans une ville de Galilée appelée Nazareth, vers une Vierge qui avait épousé un homme de la maison de David nommé Joseph, et le nom de la Vierge était Marie. L’Ange, entré chez elle lui dit : Je vous salue, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes.

Mais, l’ayant entendu, elle fut troublée de ce langage, et cherchait le sens de cette salutation. Alors l’Ange lui dit : Ne craignez point, Marie, car vous avez trouvé grâce devant le Seigneur.  Vous allez concevoir dans votre sein et enfanter un fils à qui vous donnerez le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé le fils du Très-Haut. Et le Seigneur lui donnera le trône de David son père. Il règnera éternellement sur la maison de David et son règne n’aura point de fin.

Mais Marie dit à l`Ange : Comment s`accomplira ce prodige, car je ne connais point d`homme? Et l’Ange lui répondant lui dit : L`Esprit-Saint descendra sur vous et la vertu du Très-Haut vous couvrira de son ombre. Aussi, le saint Enfant qui naitra de vous sera appelé le Fils de Dieu. Voici même que votre cousine Élizabeth vient de concevoir un fils, malgré sa vieillesse, et celle qu`on appelait stérile est maintenant dans son sixième mois; car rien n’est impossible à Dieu. Marie dit alors : Je suis la servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon votre parole. Grâces à Dieu.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 37463406
L`Annonciation a la St-Vierge par l`Archange Gabriel a Nazareth


SAINT MATTHIEU

Saint Matthieu, appelé aussi Lévi, fils d’Alphée, était galiléen de naissance, et de profession, publicain. C’est le nom qu’on donnait, chez les Juifs, aux collecteurs d’impôts. Il était à son bureau, sur le bord de la mer de Tibériade, quand Jésus l’appela au nombre de ses apôtres. C’est le premier des quatre évangélistes. Il écrivit sa BONNE NOUVELLE, à Jérusalem, vers l’an 36 de Jésus-Christ, avant d’aller la prêcher chez les Parthes (les Perses), où il eut le bonheur d’en sceller la vérité, de son sang.

L’Église a fixé sa fête au 21 jour de septembre: Pour rappeler que l’Évangile n’est pas le fruit d’une inspiration humaine, en a l’habitude de représenter saint Matthieu écrivant sous la dictée d’un Ange.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 51EjYi93osL._SY355_
St-Matthieu recevant les paroles de l`Ange par Guido Reni


ÉVANGILE SELON SAINT MATTHIEU

CHAPITRE II
DU 1er AU 12e VERSET

En ce temps-là, Jésus étant né en. Bethléem de Juda, aux jours du Roi Hérode, voici que des Mages vinrent d’Orient à Jérusalem, et demandèrent: Où est le Roi des Juifs, qui vient de naître? car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus l’adorer. A cette nouvelle, le Roi Hérode se troubla et tout Jérusalem avec lui. Et après avoir assemblé tous les Princes des Prêtres et les Docteurs du peuple, il s’enquit d’eux où devait naître le Christ: Ils lui dirent dans Bethléem de Juda; car voici ce qu’en a écrit le Prophète : Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es pas la dernière des principales villes de Juda. Car, c’est de toi que sortira le chef qui doit gouverner mon peuple d’Israël.

Alors Hérode, ayant appelé les Mages en secret, s’informa d’eux avec grand soin du temps auquel l’étoile leur était apparue, et les envoyant à Bethléem, il leur dit : Allez, informez-vous exactement de cet enfant : et quand vous l’aurez trouvé, faites-le-moi savoir, afin que moi-même j’aille aussi l’adorer. Après ces paroles du Roi ils partirent: et en même temps, l’étoile qu’ils avaient vue en Orient allait devant eux, et, arrivée sur le lieu où était l’enfant, elle s`y arrêta.  Lorsqu’ils virent l’étoile, leur joie fut extrême. Puis entrant dans la maison, ils trouvèrent l’enfant avec Marie sa mère, et se prosternant...  Ils l’adorèrent. Et, ouvrant leurs trésors, ils lui offrirent en présents, de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Puis, avertis par un songe de ne point retourner vers Hérode, ils s’en revinrent dans leur pays, par un autre chemin. Grâces à Dieu

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Ob_9aaa4b_1d-epiphanie-rois-mages
Les Rois Mages et l`Étoile de Bethléem


SAINT MARC

Saint Marc était Juif de nation; il ne fut converti à la Foi qu’après la résurrection de Jésus-Christ. Saint Pierre, dont il était le disciple, l’emmena à Rome, quand il s’y rendit pour la seconde fois. C’est là, qu’il la demande des fidèles, il écrivit son Évangile. Chassé de Rome avec tous les Juifs par l’empereur Claude, il se retira en Égypte pour y prêcher Jésus-Christ, et fonda le siège d’Alexandrie dont il fut le premier évêque. Le martyre couronna sa vie vers l’an 60 de Jésus-Christ. Sa fête est célébrée par l’Église le 25 jour d’avril. Le lion est l’emblème qui sert à le distinguer des autres évangélistes.


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc M_20120626-185646-85176


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 1200px-Leone_marciano_andante_-_Vittore_Carpaccio_-_Google_Cultural_Institute
Le Lion de Saint Marc

ÉVANGILE SELON SAINT MARC
CHAPITRE XVI DU 14e AU 26e VERSET

En ce temps-là, Jésus apparut aux onze disciples pendant qu’ils étaient à table. Il leur reprocha leur incrédulité et la dureté de leur cœur, de ne point avoir cru ceux qui l’avaient vu ressuscité. Et il leur dit : Allez dans tous l`univers; prêchez l’Évangile à toute créature. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé. Mais celui qui ne croira pas, sera condamné. Et voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: Ils chasseront les démons en mon nom. Ils parleront de nouvelles langues. Ils manieront les serpents, et s’ils boivent quelque breuvage mortel, ils n’en ressentiront aucun mal. Ils imposeront les mains sur les malades, et les malades seront guéris. Le Seigneur Jésus, après leur avoir ainsi parlé, fut élevé dans le ciel, où il est assis à la droite de Dieu. Pour eux, ils partirent, prêchèrent partout, le Seigneur coopérant avec eux et confirmant leur parole par les miracles qui l’accompagnaient. Grâces à Dieu.


L’ANNONCIATION

Fête par laquelle l’Église catholique honore le jour où s’est accomplie, pour le salut du monde, l’Incarnation du Fils de Dieu dans le sein de la bienheureuse vierge Marie. Et comme ce merveilleux événement fut connu de la terre par l’annonce que l’Ange Gabriel en fit à Marie, cette fête prit le nom D’ANNONCIATION. Elle remonte aux
premiers siècles de l’Église, car on en retrouve déjà la mention dans un sermon de saint Athanase qui vivait au milieu du 4 e siècle. C’est le 25° jour de Mars que l’Église d’Occident a choisi pour célébrer cette fête.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 37464064
L`Annonciation

L’OFFICE DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE
A MATINES


Verset : Vous ouvrirez mes lèvres.
Répons : Et ma bouche annoncera votre louange.

Mon Dieu, venez à mon aide. —Seigneur, hâtez-vous de me secourir.

Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit : et qu’elle soit, maintenant, toujours et dans tous les siècles, ce qu’elle a été dès le commencement.

Invitatoire : Je vous salue, Marie, pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.

Psaume 95 (94) : Venez, réjouissons-nous dans le Seigneur : poussons des cris d’allégresse en l'honneur du Dieu qui fait notre salut. Hâtons-nous de paraître devant lui pour lui rendre hommage : Et chantons avec joie des cantiques à sa Gloire. Je vous salue, Marie, pleine de grâce.

Car le Seigneur est le Dieu et le Monarque suprême, plus grand que tous les dieux. Le Seigneur ne rejettera pas son peuple car il a dans sa main toute l'étendue de la terre, et les plus hautes montagnes n’échappent pas à son regard. Le Seigneur est avec vous. La mer lui appartient; car elle est son ouvrage; ce sont ses mains qui ont aussi formé la terre. Venez; adorons-le, prosternons-nous devant Dieu, gémissons en présence du Seigneur qui nous a faits. Car il est le Seigneur notre Dieu : nous sommes son peuple et les brebis qu'il nourrit.

Je vous salue, Marie, pleine de grâce, etc.

Si, aujourd’hui, vous entendez sa voix, n’allez pas endurcir vos cœurs, comme au jour du murmure dans le désert où vos pères me tentèrent, ou ils subirent ma puissance et furent témoins de mes œuvres. Le Seigneur est avec vous. Quarante ans, je me tins près de ce peuple et j’ai dit : Leur cœur est toujours dans l’égarement. Ils n’ont pas voulu connaitre mes voies : aussi j’ai juré, dans ma colère, qu’ils n’entreraient pas dans le lieu de mon repos. Je vous salue, Marie, pleine de grâce, etc.

Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit, et qu’elle soit, maintenant, toujours et dans tous les Siècles, ce qu’elle a été dès le commencement. Ainsi soit—il.  Le Seigneur est avec vous.

L’OFFICE DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE
A MATINES


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Bandeau-marie-1

Verset : Vous ouvrirez mes lèvres.
Répons : Et ma bouche annoncera votre louange.

Mon Dieu, venez à mon aide. —Seigneur, hâtez-vous de me secourir.

Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit : et qu’elle soit, maintenant, toujours et dans tous les siècles, ce qu’elle a été dès le commencement.

Invitatoire : Je vous salue, Marie, pleine de grâce; le Seigneur est avec vous.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Pt126712.1335277.w430

Psaume 95 (94) : Venez, réjouissons-nous dans le Seigneur : poussons des cris d’allégresse en l'honneur du Dieu qui fait notre salut. Hâtons-nous de paraître devant lui pour lui rendre hommage : Et chantons avec joie des cantiques à sa Gloire. Je vous salue, Marie, pleine de grâce.

Car le Seigneur est le Dieu et le Monarque suprême, plus grand que tous les dieux. Le Seigneur ne rejettera pas son peuple car il a dans sa main toute
l'étendue de la terre, et les plus hautes montagnes n’échappent pas à son regard. Le Seigneur est avec vous.

La mer lui appartient; car elle est son ouvrage; ce sont ses mains qui ont aussi formé la terre. Venez; adorons-le, prosternons-nous devant Dieu, gémissons en présence du Seigneur qui nous a faits. Car il est le Seigneur notre Dieu : nous sommes son peuple et les brebis qu'il nourrit.

Je vous salue, Marie, pleine de grâce, etc.

Si, aujourd’hui, vous entendez sa voix, n’allez pas endurcir vos cœurs, comme au jour du murmure dans le désert où vos pères me tentèrent, ou ils subirent ma puissance et furent témoins de mes œuvres. Le Seigneur est avec vous. Quarante ans, je me tins près de ce peuple et j’ai dit : Leur cœur est toujours dans l’égarement. Ils n’ont pas voulu connaitre mes voies : aussi j’ai juré, dans ma colère, qu’ils n’entreraient pas dans le lieu de mon repos. Je vous salue, Marie, pleine de grâce, etc.

Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit, et qu’elle soit, maintenant, toujours et dans tous les Siècles, ce qu’elle a été dès le commencement. Ainsi soit—il.  Le Seigneur est avec vous.  Je vous salue, Marie, pleine de grâce. ..

Hymne : Celui à qui la terre, la mer et les cieux rendent un culte d’adoration et de gloire, celui qui gouverne cette triple création, Marie le porte dans son sein. Celui qui voit la lune, le soleil et tous les astres soumis en tous temps a sa volonté, est renfermé dans les entrailles d’une Vierge, remplie de la grâce du Ciel.

Bienheureuse Mère dont l`innocence a attiré dans son sein, comme dans une Arche nouvelle, l’architecte suprême, celui qui porte l’univers dans sa main.

0 Vierge heureuse d’avoir reçu dans vos entrailles le Désiré des nations, lorsqu’à l’annonce du messager céleste, l’ Esprit Saint les rendit fécondes.
Gloire à vous, 0 Dieu qui êtes né d’une Vierge! gloire aussi au Père et au Saint-Esprit, pour l’éternité des siècles: :

Antienne : Vous êtes bénie.

Psaume 8 : 0 Dieu! notre maître, que votre nom est admirable dans tout l’univers! Votre gloire s’élève au-dessus des Cieux. Vous avez tiré votre louange la plus parfaite de la bouche de l’enfant, du nourrisson encore à la mamelle, pour confondre celui qui n’a pour vous que haine et vengeance. Quand je considère ces cieux qui sont sortis de vos mains, cette lune et ces astres que vous avez créés, je m’écrie : Qu’est-ce que l’homme, pour vous souvenir de lui?

Qu’est-ce que Fils de l’homme, pour le visiter—Vous l’avez abaissé à peine au-dessous des anges; vous l’avez couronné d`honneurs et de gloire, et lui avez donné l`empire sur l`ouvrage de vos mains. Vous avez tout mis sous ses pieds, et la brebis et le bœuf, et même le sauvage animal des champs. Et l`oiseau; qui vole dans le ciel et le poisson qui nage dans l`étendue des mers. O Dieu, notre maître, que votre nom est admirable par toute la terre!

Gloire soit au Père, etc.

Antienne : Vous êtes bénie entre les femmes et le fruit de vos entrailles est béni.

Antienne : Comme la myrrhe...

Psaume 19 (18). Les cieux racontent la gloire de Dieu et le firmament atteste l’œuvre de ses mains— Le jour en rend témoignage au jour, et la nuit le révèle a la nuit.— Ce ne sont pas des paroles ni des discours, dont les sons ne se, fassent pas entendre—Le bruit de leur voix retentit par toute la terre, et porte leur parole jusqu’aux extrémités du monde.- Il a placé sa tente dans le soleil, et cet astre, semblable à l’époux qui sort de sa couche, s’élance comme à pas de géant pour fournir sa carrière. D’une extrémité des cieux il part, et ne termine sa course qu’à l’autre extrémité, et nul ne peut se dérober à ses feux.

La loi du Seigneur est sans tache; elle convertit les âmes; et le témoignage du Seigneur est fidèle, il donne l’intelligence aux petits. — Les ordonnances du Seigneur sont remplies d’une droiture qui réjouit les âmes; et ses préceptes, pleins d’une lumière qui éclaire les yeux. La crainte du Seigneur est sainte et à jamais immuable : les jugements du Seigneur sont véritables et portent en eux-mêmes leur justification. Plus désirables que l’or et la pierre la plus précieuse, ils sont aussi plus doux qu’un doux rayon de miel— Aussi votre serviteur les observe et pour qui les observe, il y a grande récompense. — Qui peut connaitre toutes ses fautes?  Aussi purifiez-moi de celles que je ne connais pas, et préservez votre serviteur de la séduction de vos ennemis. S’ils n’étendent pas sur moi leur domination, je demeurerai sans tache et exempt de toute grave faute. — Alors vous aurez pour agréables les paroles de ma bouche, et ne repousserez jamais de votre présence les pensées de mon cœur. — Seigneur vous êtes mon appui et mon libérateur. Gloire au Père, etc., etc.

Antienne : Comme la myrrhe de choix, ô sainte mère de Dieu! vous avez exhalé, une odeur pleine de suavité.

Antienne : Devant le trône. . ..


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Tempete-1452724986701-u

Psaume 24 (23): Tout est au Seigneur, et la terre avec ce qu’elle renferme et l’univers avec ceux qui l’habitent. — C’est Lui qui en a posé les bases au-dessus des mers et l'a affermi au-dessus des fleuves. Qui pourra monter sur la montagne du Seigneur et demeurer dans son sanctuaire ? — Celui dont les mains sont innocentes et le cœur pur; qui n’a point reçu son âme en vain, et qui ne fait à personne de serment trompeur.— Celui-là recevra du Seigneur la bénédiction, et du Dieu son Sauveur, la miséricorde.

Voilà le peuple qui le cherche et qui aspire à paraître devant le Dieu de Jacob.— Ouvrez vos portes, O Princes! ouvrez-vous, portes éternelles : que le Roi de gloire fasse son entrée—Quel est ce Roi de gloire? c’est le Dieu fort et terrible, le Dieu terrible dans le combat— Ouvrez vos portes, O Princes! Ouvrez-vous, portes éternelles : que le Roi de gloire fasse son entrée—Quel est ce Roi de gloire? le Roi de gloire, c’est le Dieu des vertus.

Gloire au Père, etc., etc.

Antienne : Devant le trône de cette Vierge, redites-nous souvent de doux et touchants cantiques.

Verset : La grâce est répandue sur vos lèvres. Répons : C’est pourquoi Dieu vous a bénie pour toute l’éternité. Notre Père. . .

Verset : Ne nous induisez pas...

Verset : Notre appui est dans le nom du Seigneur. Répons : Qui a fait le ciel et la terre.

Verset : Que le nom du Seigneur soit béni. Répons : Dès maintenant et jusque dans l’éternité.

Absolution : Que par les prières et les mérites de la bienheureuse vierge Marie et de tous les Saints, le Seigneur nous conduise au royaume des cieux. Répons : Ainsi soit-il.

Verset : Faites, ô vous, que nous soyons bénis. Ainsi soit-il.

Bénédiction : Qu’avec son pieux Fils, la vierge Marie nous bénisse. Répons : Ainsi soit-il


PREMIÈRE LEÇON (ECCLÉSIASTIQUE 24)

J ’ai cherché partout le repos: c’est dans l’héritage du Seigneur que je m’arrêterai. Alors le Créateur de toutes choses m’a fait entendre sa parole et ses ordres. Celui qui m’a créée s’est reposé dans mon tabernacle et m’a dit : Placez dans Jacob votre demeure et dans Israël votre héritage, et prenez racine parmi mes élus. Pour vous, Seigneur, ayez pitié de nous. Répons : Rendons grâces à Dieu.

Répons: Vierge sainte et sans tache, je ne sais par quelles louanges je pourrais vous élever; car vous avez porté dans votre sein celui dont les cieux ne pouvaient contenir la grandeur.

Verset : Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et le fruit de vos entrailles est béni.  Répons : Car celui dont les cieux ne pouvait contenir la grandeur vous l’avez porté dans votre sein.

Verset : Faites, O vous! que nous soyons bénis

Bénédiction : Qu’en toute tribulation et angoisse, la vierge Marie vienne à notre secours. Répons : Ainsi soit-il.


SECONDE LEÇON (ECCLÉSIASTIQUE 24)

C’est ainsi que j`ai fixé ma demeure dans Sion. J’ai placé le lieu de mon repos dans la ville sainte, et établi ma puissance dans Jérusalem : j’ai pris racine dans un peuple que le Seigneur a honoré, dans la portion qu’il a prise pour son héritage, et je me suis arrêtée dans l’assemblée des Saints. Pour vous, Seigneur, ayez pitié de nous. Répons : Rendons grâces à Dieu. Répons : Vous êtes heureuse, ô vierge Marie! d’avoir porté dans votre sein le Dieu créateur de l’univers! Vous avez enfanté celui qui vous a créée, et vous demeurez vierge pour toute l’éternité.

Verset : Je vous salue, Marie, pleine de grâces : le Seigneur est avec vous.

Répons : Vous avez enfanté celui qui vous a créée, et vous demeurez vierge pour toute l’éternité.

Verset : Faites, o vous! que nous soyons bénis.

Bénédiction : Que, par la Vierge sa mère, le Seigneur nous accorde le salut et la paix. Répons : Ainsi soit-il.


TROISIÈME LEÇON (ECCLÉSIASTIQUE 24)

Je me suis élevée comme le cèdre du Liban; comme le cyprès de la montagne de Sion. J’ai grandi comme le palmier de Cadès, ou comme le rosier des champs de Jéricho. Je me suis élevée comme le bel olivier de la campagne, ou comme le platane du grand chemin sur le bord des eaux. J’ai répandu un parfum, comme la cannelle et le baume aromatique, et, comme la myrrhe d’élite, j’ai exhalé une odeur pleine de suavité. Pour vous, Seigneur, ayez pitié de nous.

Répons : Rendons grâces à Dieu.

Répons : Vous êtes heureuse, sainte Marie, Vierge la plus digne de toutes louanges, parce que c'est de vous qu’est sorti le soleil de justice, Jésus-Christ, notre Dieu.

Verset : Priez pour le peuple, suppliez pour le clergé, intercédez pour les femmes, ce sexe qui vous est dévoué. Que tous ceux qui célèbrent votre saint nom ressentent les effets de votre assistance.

Répons : Parce que c’est de vous qu’est sorti le soleil de justice, Jésus-Christ, notre Dieu.

Verset : Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit.

Répons : Jésus-Christ, notre Dieu.


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Im-St-Ambroise-Milan
Saint-Ambroise de Milan (340 à 397 ap J.C. – Italie) -   Avocat célèbre et gouverneur il devient Évêque de Milan après sa conversion au Christ – Docteur de l`Église et un des quatre pères de l`Église d`Occident


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Saint-augustin
Saint Augustin (354 à 430 Ap J.C.) – Évêque d`Hippone (Annaba - Algérie actuelle) au temps de l`empire romain.  Docteur de l`Église et un des quatre pères de l`Église d`Occident


CANTIQUE DE ST AMBROISE DE ST AUGUSTIN

Nous vous louons, O Dieu! et vous reconnaissons pour le souverain Seigneur. Toute la terre vous révère, Père éternel de tout. — Tous les Anges et toutes les puissances célestes, les Chérubins et Séraphins, vous redisent cet éternel hommage : Saint, saint, saint est le Seigneur, le Dieu des armées. - Les cieux et la terre sont remplis de l’éclat de votre gloire -C’est vous que célèbrent le glorieux chœur des Apôtres. — Et la vénérable multitude des Prophètes, et la brillante armée des Martyrs.  C’est vous que la sainte Église chante dans tout l’univers, vous Père éternel, dont la majesté est infinie, — Et votre vrai et unique fils qui mérite toute adoration. Et votre Saint-Esprit, le consolateur.

Vous êtes le roi de gloire, ô Jésus! Vous êtes le fils du Père de toute éternité. — Fait homme pour sauver l’homme, vous n’avez pas dédaigné de descendre dans le sein d`une Vierge. Brisant l`aiguillon de la mort, vous avez ouvert aux fidèles le royaume des cieux. - Vous êtes assis à la droite de Dieu, dans la gloire du Père. —Vous êtes le juge que l’univers attend.  Secourez, nous vous en supplions, vos serviteurs que vous avez rachetés de votre précieux sang. — Faites que dans la gloire éternelle, ils soient comptés parmi vos Saints. — Sauvez votre peuple Seigneur, et bénissez votre héritage. Conduisez-le et élevez-le jusque dans l’éternité. Chaque jour de notre vie nous vous bénissons. — Et nous louons votre nom à jamais et dans les siècles des siècles. — Daignez, ô Seigneur! Pendant ce jour, nous préserver de tout péché.

Ayez pitié de nous, Seigneur, ayez pitié de nous. — Faites-nous miséricorde, Seigneur, comme nous l’avons espéré de vous. — J’ai espéré en vous, Seigneur, je ne puis être à jamais confondu.

Verset : Priez pour nous, sainte Mère de Dieu.

Répons : Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Jésus- Christ.


Dernière édition par MichelT le Jeu 28 Fév 2019 - 20:17, édité 9 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Empty Re: LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc

Message par MichelT le Jeu 27 Déc 2018 - 0:47

LA VISITATION

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Ob_08aae2_visitation
La visite de la St-Vierge Marie a sa cousine Élizabeth

Saint Luc, au chapitre de son Évangile, nous apprend qu’après avoir annoncé à Marie l’incarnation du Verbe dans son sein, l’Ange Gabriel lui révéla, comme preuve de la vérité de ses paroles, la merveilleuse grossesse de sa cousine Élisabeth. A cette nouvelle, dit l’Auteur sacré, Marie partit en toute hâte au pays des montagnes. Dès que Élisabeth eut entendu la voix de Marie qui la saluait, remplie du Saint-Esprit, elle s’écria : Vous êtes bénie entre toutes les femmes. Alors l’humble Vierge, saisie elle-même d’un enthousiasme divin, fit entendre cet hymne de bonheur, connu sous le nom de MAGNIFICAT. Ce souvenir fut consacré, au XIII siècle, par une fête qui prit le nom de VISITATION, et qui fut étendue à toute l’Église par le Pape Urbain VI, vers la fin du XIV siècle.


Magnificat (ton royal) - la Visitation


A LAUDES

Verset : 0 Dieu! venez à mon aide.

Répons : Hâtez—vous, Seigneur, de me secourir.

Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit.- Qu’elle soit, dès maintenant, à jamais, et dans tous les siècles, comme elle a été dès le commencement - Ainsi soit-il.

Antienne : Marie a été portée.....

Psaume 93 (92) : Le Seigneur a régné : Il s’est revêtu de gloire : le Seigneur s’est revêtu de force : il a pris ses armes. - Il a affermi le monde, et le monde ne sera pas ébranlé—Votre trône est établi dès l’origine, Seigneur, car vous êtes avant tous les siècles. - Les fleuves, Seigneur, ont élevé, oui, les fleuves ont élevé leur voix. Les fleuves ont soulevé leurs flots et fait gronder leurs nombreuses vagues. —Combien est admirable la mer qui se soulève; mais le Seigneur est plus admirable encore, dans les hauteurs des cieux. —Vos oracles, Seigneur, sont dignes de toute notre foi : et la sainteté doit faire, d’âge en âge, l’ornement de votre maison—Gloire au Père, etc. , etc.

Antienne: Marie a été portée dans le ciel : les Anges s’en réjouissent et chantent les louanges du Seigneur pour l’en bénir.

Antienne : La vierge Marie...

Psaume 100 (99) : Exaltez Dieu, O peuples de la terre! et servez le Seigneur avec joie. — Paraissez en sa présence, tout transportés d’allégresse. Apprenez qu`il n`y a pas d’autre Dieu que le Seigneur : nous ne nous sommes pas faits nous-mêmes; c’est Lui qui nous a faits. Nous sommes son peuple et les brebis de son troupeau : Entrez sous ses portiques, les hommages sur les lèvres, et dans ses parvis, le cantique à la bouche. — Bénissez le nom du Seigneur, parce que le Seigneur est bon; sa miséricorde est sans terme et sa vérité subsistera de génération en génération.

Gloire au Père, etc., etc.

Antienne : La vierge Marie a été portée dans la céleste demeure où, sur un trône brillant d’étoiles, règne le Roi des Rois.

Psaume 63 (62) : Seigneur, mon Dieu! dès l’aurore je pense à vous—Mon âme a soif de votre présence : et que de soupirs ma chair lance sur vous! — Comme est brûlante une plaine déserte, sans routes et sans eaux: ainsi dans le sanctuaire, j’ai paru devant vous, afin d’y contempler votre puissance et votre gloire. — La plus belle vie ne vaut pas votre miséricorde, aussi mes lèvres chanteront vos louanges. — Ainsi je vous bénirai jusqu’au terme de ma vie, et je lèverai vers vous, en invoquant votre nom, mes mains suppliantes. -  Que mon âme soit remplie, comme engraissée de vos faveurs, et ma bouche trouvera des chants joyeux pour vous louer. — Le souvenir de vos bienfaits me suit sur ma couche. Dès le matin ma pensée se porte vers vous : parce que vous avez été mon appui. —-A l’ombre de vos ailes, je tressaillirai de bonheur, mon âme s’est attachée à vous, et votre droite m’a soutenu. —C’est en vain que mes ennemis ont conjuré ma perte : ils seront précipités dans les profondeurs de la terre : ils tomberont sous le tranchant du glaive, et deviendront la proie des renards. — Mais le Roi mettra sa joie dans le Seigneur : ceux qui jurent par le Seigneur recevront des louanges : parce qu’il a fermé la bouche de l’iniquité.

Psaume 67 (66) : Que Dieu ait pitié de nous : qu’il nous bénisse : qu’il fasse briller sur nous la lumière de son regard, et nous donne part à ses miséricordes. Afin qu’on connaisse sur la terre la voie qui mène à vous, et, parmi les nations, le Sauveur qui vient de vous. — Que les peuples vous reconnaissent, ô mon Dieu! et que tous célèbrent vos louanges. - Que les nations tressaillent d’allégresse : parce que c’est avec équité que vous jugez les peuples et conduisez les nations sur la terre. — Que les peuples vous reconnaissent, ô mon Dieu! que tous publient vos louanges : la terre a donné son fruit. - Que Dieu, le Dieu de notre cœur, nous bénisse : qu’il nous bénisse sans cesse, et que la terre entière tremble devant lui. Gloire soit au Père, etc.

Antienne : Attirés par l’odeur de vos parfums, nous courons après vous.

Antienne : Vous êtes bénie, etc.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Fournaise
Le miracle des trois jeunes hébreux protégés par l`Ange dans la fournaise ardente du Roi Nabuchodonosor de Babylone (Daniel 3,19) Nabuchodonosor (605 à 562 Av J.C.) roi de l`empire néo-babylonien (de nos jours en Irak).  

CANTIQUE DES TROIS ENFANTS DANS LA FOURNAISE (Daniel 3, 19)

Œuvres du Seigneur, bénissez toutes le Seigneur : louez et exaltez sa gloire jusqu’à la fin des siècles. - Anges du Seigneur, bénissez le Seigneur : et vous,  cieux, bénissez le Seigneur.—Eaux qui êtes suspendues dans les airs, bénissez toutes le Seigneur; et vous, vertus des cieux, bénissez le Seigneur lune, bénissez le Seigneur : Étoiles du ciel, bénissez le Seigneur. — Pluie et Soleil et rosée, bénissez toutes le Seigneur : Vents que Dieu déchaîne, bénissez tous le Seigneur. — Feux et chaleurs de l’été, bénissez le Seigneur: Froids et rigueurs de l’hiver, bénissez le Seigneur. - Brouillards et brumes, bénissez le Seigneur: Gelées et frimas, bénissez le Seigneur. — Glaces et neiges, bénissez le Seigneur : Nuits et jours bénissez le Seigneur. Lumières et ténèbres, - bénissez le Seigneur : Éclairs et nuages, bénissez le Seigneur.  Que la terre bénisse le Seigneur : qu’elle le loue et l`exalte jusqu’à la fin des siècles. — Montagnes et collines, bénissez le Seigneur : Herbes qui germez sur la terre, bénissez le Seigneur : Mers et fleuves, bénissez toutes le Seigneur. — Fontaines, bénissez le Seigneur. — Baleines, et vous tous qui nagez dans les eaux, bénissez le Seigneur : Oiseaux qui volez dans les airs, bénissez le Seigneur. - Bêtes sauvages, troupeaux des champs, bénissez le Seigneur : Enfants des hommes, bénissez le Seigneur. —

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 36113-15-plantes-nont-pas-besoin-soleil-int%C3%A9rieur-appartemment

Qu`Israël bénisse le Seigneur : qu’il le célèbre et l’exalte jusqu’à la fin des siècles. — Prêtres du Seigneur, bénissez le Seigneur : Serviteurs du Seigneur, bénissez le Seigneur. Serviteurs du Seigneur, bénissez le Seigneur : Saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur. —Ananie, Azarie, Misaël, bénissez le Seigneur; louez et exalte-le jusqu'à la fin des siècles. —

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc La-statue-dor-de-nabuchodonosor
Les trois hébreux refusant d`adorer la statue du Roi de Babylone Nabuchodonosor (Daniel 3)


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 8
L`empire néo-babylonien de Nabuchodonosor vers 550 Av J.C. qui déporta de nombreux hébreux de Jérusalem a Babylone (Irak actuel)

Bénissons le Père et le Fils avec le Saint Esprit, louons-le et exaltons-le jusqu`à la fin des siècles. —Vous êtes béni, Seigneur au plus haut des cieux; vous êtes digne de toute louange et méritez que tous les siècles exaltent à jamais votre gloire. - Ainsi soit-il.

Antienne : Vous êtes bénie par le Seigneur O fille! parce que c’est par vous que nous avons en part au fruit de vie.

Psaume 148 : Louez le Seigneur habitants du Ciel, louez-le dans les hauteurs du firmament. -  Louez-le tous vous qui êtes des anges; louez-le toutes, les puissances des cieux. — Soleil et lune, louez le Seigneur : louez-le, ô vous toutes, étoiles et lumière. — Louez—le cieux des cieux : que les eaux suspendues dans les airs louent le nom du Seigneur. - Car c`est Lui qui a dit et tout a été fait; il a commandé et toutes choses ont été créées pour durer à jamais dans le cours des siècles : il leur a donné sa loi, et elle ne passera pas. - Louez le Seigneur, habitants de la terre; louez-le, dragons et abîmes. — Que le feu la grêle, la neige, la glace et le souffle des tempêtes, qui obéissent à sa voix, — Que les montagnes et toutes les collines, que les arbres fruitiers et tous les cèdres, — Que les bêtes sauvages et tous les troupeaux, que les reptiles et les oiseaux qui fendent l’air. — Que les rois de la terre et tous les peuples, que les princes et tous les juges du monde, — Que les jeunes hommes et les jeunes filles, les vieillards et les enfants, louent le nom du Seigneur: parce que lui seul mérite d’être exalté. Sa louange s’élève au-dessus du ciel et de la terre : parce que c’est lui qui a élevé la puissance de son peuple. - Qu’il soit donc célébré par tous les saints; par les enfants d’Israël, par ce peuple qui a la faveur de s’approcher de lui.


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 4755459


Psaume 149 - Chantez au Seigneur un cantique nouveau : et que sa louange retentisse dans l’assemblée des Saints.—Qu’Israël se réjouisse dans celui qui l’a créé, et que les enfants de Sion tressaillent de joie dans leur roi. Qu’ils louent son nom par de saints concerts; qu’ils le célèbrent au son du tambour et de la harpe. — Parce que le Seigneur se complaît dans son peuple et qu’il élève ceux qui sont doux jusqu’à la couronne du salut. Les Saints triompheront dans sa gloire, et ils se réjouiront dans le lien de leur repos. Ils auront les louanges du Seigneur sur leurs lèvres, et des épées tranchantes dans leurs mains. — Pour le venger des nations et pour châtier les peuples; — Pour mettre les fers aux pieds de leurs rois et les chaînes aux mains de leurs chefs; — Pour accomplir l’arrêt porté contre eux; c`est la gloire qui est réservé à tous ses Saints.

Psaume 150 : Louez le Seigneur dans ses saints : Louez-le dans le firmament, ses prodiges : Louez-le pour la multitude de ses grandeurs. —Louez-le au son de la trompette : Louez-le sur le luth et le psaltérion. — Louez-le avec le tambour et des chœurs : Louez-le sur la viole et sur l’orgue. — Louez-le avec des cymbales harmonieuses : Louez-le avec des cymbales retentissantes et que tout ce qui respire bénisse le Seigneur. Gloire au Père, etc.

Vous êtes belle et majestueuse, fille de Jérusalem; vous êtes terrible comme une armée prête au combat.

Capitale : Les filles de Sion l’ont vue et l’ont proclamée bienheureuse : Les  reines ont célébré ses louanges. Grâces à Dieu.

Hymne : 0 la plus glorieuse des Vierges! élevée au-dessus des astres, vous avez nourri de votre lait sacré celui dont la Providence vous a donné l’être. Ce que la malheureuse Ève nous avait enlevé, votre fécondité nous le rend. Vous êtes devenue la porte par ou les infortunés entrent dans le ciel. Oui, vous êtes l’entrée qui conduit au Roi de gloire, la Porte du brillant palais de la lumière.

0 nations rachetées de la mort, réjouissez-vous, une vierge vous a donné la vie! Gloire à vous, Seigneur, qui êtes né d’une vierge—Gloire au Père et au Saint-Esprit pour l’éternité des siècles. Ainsi soit-il.

Verset : Vous êtes bénie entre toutes les femmes.

Répons : Béni est aussi le fruit de vos entrailles, heureuse mère de Dieu.

CANTIQUE – ST-LUC CHAPITRE PREMIER.

Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, parce qu’il a visité et racheté son peuple. Il nous a suscité un puissant Sauveur de la maison de David son serviteur; — Comme il a promis par ses saints prophètes de tous les temps;— De nous délivrer de nos ennemis et des mains de ceux qui nous haïssent. Pour accomplir ses miséricordes envers nos pères, en souvenir de son alliance sainte. — Selon le serment par lequel il s’est engagé avec Abraham, notre père, de nous accorder.— Qu’étant délivrés des mains de nos ennemis, nous le servirions sans crainte; Marchant, en sa présence, dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie. —Et toi, petit enfant, tu seras appelé le prophète du Très-Haut et tu précéderas le Seigneur, afin de lui préparer les voies, —Et d’enseigner à son peuple la science du salut pour la rémission de ses péchés— Par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu avec lesquelles ce soleil levant est venu d’en haut nous visiter. - Pour illuminer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort et pour conduire nos pas dans le chemin de la paix. — Gloire au Père…

Antienne : Bienheureuse Marie, toujours vierge, temple du Seigneur, sanctuaire du Saint-Esprit, qui seule et au-delà de tout, avez plu à Notre Seigneur Jésus-Christ, priez pour le peuple, suppliez pour le clergé, intercédez pour les femmes, ce sexe qui vous est dévoué.

Seigneur, ayez pitié de nous : Jésus-Christ, ayez pitié de nous : ayez pitié de nous.

Verset: Seigneur, entendez ma prière.

Répons: Et que ma voix s’élève jusqu’à vous. — Prions.

Oraison: 0 Dieu! qui avez voulu que votre Verbe prît un corps dans le sein de la bienheureuse Vierge Marie, selon la parole de l’ange, faites, nous vous en supplions, que nous, qui la croyons véritablement mère de Dieu, nous éprouvions, auprès de vous, l’assistance de ses prières : Par Notre Seigneur Jésus-Christ, votre fils, qui vit et règne avec vous dans l’unité du Saint-Esprit, pendant les siècles des siècles. Ainsi soit—il.


MÉMOIRE DES SAINTS: Saints de Dieu, daignez tous intercéder pour notre salut et pour celui de tous les hommes.

Verset: Réjouissez-vous, justes, dans le Seigneur, et soyez transportés de joie.

Répons : Et glorifiez-vous en lui, vous tous qui avez le cœur droit. Prions.

Oraison : Protégez, Seigneur, votre peuple : et, il vous en supplie par l’intercession de saint Pierre, de saint Paul et de tous les autres apôtres, ne vous lassez pas de le défendre et de le conserver.

Prière : Nous vous en conjurons, Seigneur; que tous vos saints nous assistent en tout lieu, qu’honorant leurs mérites, nous ressentions les effets de leur intercession : Accordez votre paix au temps où nous vivons : Éloignez toute espèce de maux de votre Église : Guidez nos pas, nos actions, nos volontés et celles de tous vos serviteurs, dans l’heureux sentier de votre gloire : Donnez à nos bienfaiteurs de la terre les biens de votre éternité, et accordez à tous les fidèles qui ne sont plus, le repos qui ne finit jamais.

Par notre Seigneur Jésus-Christ, votre Fils, qui vit et règne avec vous dans l’unité du Saint-Esprit, pendant tous les siècles des siècles : Ainsi soit-il.

Verset : Bénissons le Seigneur

Répons : Grâces à Dieu.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc D20a4638


JÉSUS EN CROIX

Pilate ordonna que ce qu’ils demandaient fût exécuté... et abandonna Jésus à leur volonté... et quand ils furent arrivés au lieu appelé Calvaire, ils y crucifièrent Jésus... Cependant le peuple était là qui regardait... ceux de la connaissance de Jésus et les femmes qui l’avaient suivi de Galilée se tenaient là, regardant ce qui se passait. SAINT LUC, chap. 23.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Crucifixion-religion-jesus-christ-art-painting-andres-ramos


OFFICE DE LA SAINTE CROIX

A MATINES

Verset : Seigneur, vous ouvrirez mes lèvres :

Répons : Et ma bouche publiera vos louanges.

Verset : 0 Dieu! venez à mon aide.

Répons : Seigneur, hâtez-vous de me secourir.

Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit : Et qu’elle soit aujourd’hui, toujours et pendant-les siècles des siècles, ce qu’elle a été dès le commencement. — Ainsi soit—il.

Hymne : La sagesse du Père, la vérité divine; l’Homme-Dieu, a été arrêté dès le matin; puis aussitôt abandonné par ses disciples; enfin, trahi, vendu et livré au supplice.

Antienne : O Christ! Nous vous adorons et nous vous bénissons de ce que, par votre sainte Croix, vous avez racheté le monde.

Verset: Vous qui avez souffert pour nous.

Repons: Seigneur, ayez pitié de nous.

Oraison : Seigneur Jésus- Christ, fils du Dieu vivant, placez votre passion, votre croix et votre mort, entre votre jugement et mon âme, maintenant et à l’heure de ma mort. Daignez accorder aux vivants votre miséricorde et votre grâce; aux morts, le repos et le pardon; à l’Église, la paix et une véritable concorde, et à nous, pauvres pécheurs, la vie et la félicité éternelle. — Vous qui vivez et régnez comme Dieu, pendant, etc.


LA PENTECÔTE

La Pentecôte, chez les chrétiens, est une fête qui se célèbre en mémoire de la descente du Saint-Esprit sur les apôtres, cinquante jours après Pâques. Confiants dans la parole du Sauveur, qui leur avait promis que, dans peu de jours, ils seraient baptisés dans le Saint-Esprit, les Apôtres, après l’Ascension, étaient tous avec Marie, mère de Jésus, assemblés en un même lieu, et le jour de la Pentecôte étant venu, dit Saint Luc, on entendit tout à coup comme le bruit d’un vent impétueux venant du ciel, et qui remplit toute la maison ou ils étaient réunis. Au même moment, ils virent paraître comme des langues de feu qui se partagèrent et s’arrêtèrent sur la tête de chacun d’eux : alors ils furent tous remplis du Saint-Esprit. ACTES DES APÔTRES. Chap.2.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 421098pentecote-jpg

OFFICE DU SAINT-ESPRIT

A MATINES

Verset : Seigneur, vous ouvrirez mes lèvres.

Répons : Et ma bouche annoncera vos louanges.

Verset: 0 Dieu! venez à mon aide.

Répons : Seigneur. hâtez-vous de me secourir.

Gloire soit au Père, etc. - Et qu’elle soit comme elle était, etc.

Hymne : Puissions-nous obtenir la grâce du Saint-Esprit, qui couvrit de son
ombre la Vierge des vierges, lorsqu’elle fut saluée par la sainte bouche de l’Ange. Le Verbe s’est fait chair et une Vierge est devenue féconde.

Antienne : Venez, Esprit-Saint, remplissez les cœurs de vos fidèles, et allumez en eux le feu de votre amour.

Verset : Envoyez votre Saint-Esprit et tout sera créé.

Répons : Et vous renouvellerez la face de la terre.

Oraison : 0 Dieu éternel! Donnez-nous la même grâce que vous avez envoyée à vos disciples au saint jour de la Pentecôte. —Vous qui vivez, etc


Dernière édition par MichelT le Dim 27 Jan 2019 - 19:46, édité 4 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Empty Re: LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc

Message par MichelT le Jeu 3 Jan 2019 - 20:56

LA NATIVITÉ

Joseph partit de Nazareth, ville de Galilée, et alla en Judée à la ville de David, appelée Bethléem, pour se faire inscrire, avec Marie, son épouse, qui était enceinte. Pendant qu’ils étaient-là, le temps de ses couches arriva. Et elle mit au monde son fils, premier né, l’enveloppa de langes et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux: dans une hôtellerie.  SAINT Luc. Chap. II.

Les peintres, guidés par ce passage d’Isaïe: « Le bœuf a reconnu son maître, et l’âne la crèche de son Sauveur », ont l’habitude de représenter un âne et un bœuf auprès de la crèche de Jésus-Christ. Mais l’Évangile ne dit rien de la présence de ces animaux.


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Ca1a2088


OFFlCE DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE

A PRIME.

Verset : 0 Dieu! venez à mon aide.

Répons : Seigneur, hâtez-vous de me secourir.

Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit. — Et qu’elle soit, dès maintenant, toujours et dans tous les siècles, ce qu`elle a été dès le commencement. — Ainsi soit-il.

Hymne: Souvenez-vous, auteur de notre salut, que pour naître parmi nous, vous avez pris un corps semblable au nôtre, dans le sein d’une Vierge sans tache. — 0 Marie! mère de grâce et de miséricorde, daignez nous protéger contre l’ennemi de notre âme, et nous accueillir à l’heure de notre mort. — Gloire à vous, Seigneur, qui êtes né d'une Vierge. — Gloire aussi au Père et au Saint-Esprit, pendant l’éternité des siècles.

Antienne : Elle a été élevée, etc.

Psaume 54 : 0 Dieu! sauvez-moi par la vertu de votre nom, et usez de votre puissance pour me rendre justice. — Seigneur, exaucez ma prière et rendez vos oreilles attentives aux paroles de ma bouche. — Des étrangers se sont élevés contre moi: des hommes cruels ont attenté à ma vie : ils ont banni Dieu de leur pensée. — Mais voici que Dieu est mon appui, que le Seigneur se déclare le protecteur de ma vie. — Rejetez sur mes ennemis les maux qu’ils me veulent.  Et fidèle à votre parole, faites-les rentrer dans le néant. J’aimerai à vous offrir des sacrifices et je bénirai votre nom, Seigneur, parce qu’il rappelle la bonté. — Il m’a préservé de tout danger, et  mon œil a vu mes ennemis à mes pieds. Gloire au Père, etc.

Psaume 85 : Vous avez Béni votre peuple, Seigneur, et mis un terme à la captivité de Jacob. — Vous avez pardonné l’iniquité de votre peuple, et jeté le voile sur tous ses péchés. —Vous avez apaisé votre courroux et détourné les effets de votre indignation. — Convertissez-nous, Dieu de notre salut, et détournez de nous votre colère. Serez-vous toujours irrité contre nous et votre colère s’étendra-t-elle de génération en génération? Vous reviendrez à nous, vous nous rendrez la vie, et vous serez pour votre peuple un sujet d’allégresse. Montrez-nous Seigneur votre miséricorde, et accordez-nous votre secours. J’écouterai ce que va dire en moi le Seigneur mon Dieu, car il dira des paroles de paix pour son peuple. — Pour ses saints et pour tous ceux qui rentrent en eux-mêmes. - Oui, son secours n’est pas éloigné de ceux qui le craignent : sa gloire habitera dans notre nation. La miséricorde et la vérité se sont rencontrées : la justice et la paix se sont embrassées. — La vérité est sortie de la terre, et la justice abaisse ses regards du haut des cieux. — Le Seigneur enverra sa bénédiction, et notre terre portera son fruit—- La justice marchera devant lui et tracera la route que suivront ses pas. Gloire au Père, etc

Psaume 117. Nations, louez toutes le Seigneur, et vous, peuples, célébrez tous ses louanges.— La miséricorde s’est affermie sur nous, et la parole du Seigneur est à jamais vérité. Gloire au Père, etc.

Antienne : Marie a été élevée dans les cieux. Les Anges s’en réjouissent et chantent les louanges du Seigneur pour l’en bénir.

Capitule : Quelle est celle qui s’élève comme une aurore naissante, belle comme la Lune, éclatante comme le Soleil, terrible comme une-armée disposée pour le combat? Grâces à Dieu.

Verset : Permettez, ô Vierge sainte! que je célèbre vos louanges.

Répons : Donnez-moi la force pour résister à vos ennemis. — Seigneur, ayez pitié de nous; Christ, ayez pitié de nous. Prions.

Oraison : Dieu, qui avez choisi le sein virginal de la bienheureuse vierge Marie; pour y faire votre demeure, faites, nous vous en supplions, que, munis de sa protection, nous puissions avec joie célébrer sa mémoire.


MÉMOIRE DES SAINTS

Antienne: Saints de Dieu, daignez tous intercéder pour notre salut et pour celui de tous les fidèles.

Verset : 0 Justes! réjouissez-vous, et triomphez de joie dans le Seigneur.

Répons : Glorifiez-vous en lui, ô vous tous qui avez le cœur droit!

Prière: Exaucez-nous, ô Dieu de notre salut! daignez nous protéger par l’intercession des apôtres saint Pierre et saint Paul, et de tous les autres apôtres dont vous nous avez fait la grâce de suivre, avec fidélité, les enseignements.

Prière : Nous vous en supplions, Seigneur, que l’assistance de vos Saints nous suive en tous lieux : faites qu’en célébrant leurs mérites, nous éprouvions les effets de leur protection; donnez la tranquillité aux temps où nous vivons; préservez votre Église de tout mal.— Dirigez nos démarches, nos actions, nos volontés et celle de tous vos serviteurs dans les sentiers heureux qui conduisent au salut : accordez à tous ceux qui nous font du bien la récompense qui n’a pas de terme, et donnez à tous les fidèles défunts le repos éternel, par Notre-Seigneur. Etc


OFFICE DE LA SAINTE CROIX

Verset : 0 Dieu! venez à mon aide.

Répons : Seigneur, hâtez-vous de me secourir. Gloire au Père, etc.
Comme elle était, etc.

Hymne : A la première heure, Jésus est conduit devant Pilate : de faux témoins l’accablent d’accusations. — On le frappe sur la tête, après lui avoir lié les mains. — On couvre de crachat ce visage divin, douce lumière des cieux.

Antienne : Nous vous adorons, ô Christ! et nous vous bénissons de ce que, par votre sainte Croix, vous avez racheté le monde.

Verset :. 0 vous qui avez souffert pour nous!

Répons : Seigneur, ayez pitié de nous.

Verset : Seigneur, exaucez ma prière.

Répons: Et que ma voix s’élève jusqu’à vous.

Prière: Seigneur Jésus-Christ, Fils du Dieu vivant, placez votre passion, votre croix et votre mort entre votre jugement et mon âme, maintenant et à l’heure de ma mort; et daignez accorder aux vivants votre miséricorde et votre grâce; aux, morts, le repos et le pardon; à votre Église, la paix et une véritable union; et à nous, pauvres pécheurs, la vie et la félicité éternelles. Vous qui vivez, etc.


OFFICE DE L’ESPRIT SAINT

Verset: 0 Dieu! venez à mon aide.

Répons : Seigneur hâtez-vous de me secourir.

Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit.— Et qu’elle soit, dès maintenant, toujours, et dans tous les siècles, comme elle a été dès le commencement. — Ainsi soit-il.

Hymne : Le Christ est né de la vierge Marie; il a été crucifié, il est mort et a été enseveli; il est ressuscité, s’est montré a ses disciples et, sous leurs yeux, s`est élevé dans les cieux.

Antienne: Venez, Esprit-Saint, remplissez les cœurs de vos fidèles, et allumez en eux le feu de votre amour.

Verset: Envoyez votre Esprit- Saint, et tout sera créé.

Répons : Et vous renouvèlerez la face de la terre.

Prière : 0 Dieu tout puissant et éternel! donnez-nous part à cette grâce du Saint-Esprit que vous avez répandue sur la terre, au jour de la Pentecôte. Vous qui, comme Dieu, vivez et régnez dans tous les siècles des siècles—Ainsi soit-il.


L’ANNONCIATION AUX BERGERS

Il y avait là des bergers qui veillaient dans les champs, gardant tour à tour leur troupeau pendant la nuit. Tout à coup un ange du ciel parut non loin d’eux, et ils furent environnés d’une lumière divine, ce qui leur causa une extrême frayeur; mais l’Ange leur dit : « Ne craignez pas; je viens vous annoncer une nouvelle qui sera pour tout le peuple un grand sujet de joie : c’est qu’il vous est né aujourd’hui un Sauveur. » Saint Luc, chap. II.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Archange-Gabriel-qui-apparait-aux-bergers
L`Annonce aux bergers de Bethléem


OFFICE DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE

A TIERCE

Verset : 0 Dieu! venez à mon aide.

Répons : Seigneur, hâtez-vous de me secourir.

Gloire au Père, etc.

Hymne: Souvenez-vous, Auteur de notre salut, qu’en naissant vous avez pris un corps semblable au nôtre, dans le sein immaculé d’une Vierge.
Gloire vous sont rendue, Seigneur!

Psaume 120 (119) : J’ai prié le Seigneur, au jour de la tribulation, et il m’a exaucé. —  Seigneur, délivrez mon âme des lèvres injustes et de la langue trompeuse. - Que recevrez-vous, et que vous donnera-t-on pour votre langue trompeuse ? —Des flèches aiguës, lancées par un bras puissant, et des charbons qui vous dévorerons. – Hélas que mon exil est long est long! J’ai demeuré avec les habitants de Cédar: ce séjour étranger est trop long pour mon âme.  Parmi les ennemis de la paix, je n’ai voulu que la paix : et si je leur en parlais, ils me persécutaient sans motif. Gloire au Père, etc.

Psaume 121 (120) : J’ai levé les yeux vers les montagnes d’où descendra mon secours. — Mon secours doit venir du Seigneur qui a fait le ciel et la terre. Il ne permettra pas que votre pied chancelle : celui qui vous garde ne sera pas surpris du sommeil. — Non, il ne s’assoupira pas et ne sommeillera pas, celui qui veille à la garde d’Israël. — Le Seigneur sera votre gardien; placé à votre droite, il sera votre protection. — Le soleil ne pourra vous nuire pendant le jour, ni la lune pendant la nuit.— Le Seigneur vous défend de tout mal : Puisse le Seigneur garder votre âme ! — Puisse-t-il protéger votre arrivée et votre départ dès aujourd’hui et à jamais! Gloire au Père, etc.

Psaume 122 (121) : Je me suis réjoui, quand on m’a dit : Nous irons dans  la maison du Seigneur. —Nos pieds se sont arrêtés dans tes parvis, Jérusalem. —Jérusalem qui s’élève comme une ville dont toutes les parties forment un tout admirable. —C’est là que sont montées les nombreuses tribus du Seigneur, comme les députés d’Israël, pour rendre gloire au nom du Seigneur. - C’est là que furent établis les trônes de la justice, les trônes de la maison de David. — Demandez tout ce qui peut contribuer à la paix de Jérusalem, et que ceux qui à vous aiment, ô sainte cité, soient dans la  prospérité. Que la paix soit dans vos forteresses, et l’abondance dans vos tours. - Par amour pour mes frères et pour mes proches, ô Jérusalem, je vous ai souhaité la paix. — Par zèle pour la maison du Seigneur, notre Dieu, j’ai cherché en tout votre bonheur. — Gloire au Père, etc.

Antienne: La Vierge Marie a été élevée dans la céleste demeure, où, sur un trône semé d’étoiles, règne le Roi des Rois.

Capitule : C’est ainsi que j’ai été affermie dans Sion; que je me suis aussi reposée dans la ville sainte, et que ma puissance s’est établie dans Jérusalem. Rendons grâces à Dieu.

Verset : la grâce s’est répandue sur vos lèvres.
Répons : C’est pourquoi Dieu vous a bénie pour l’éternité. — Seigneur, ayez pitié de nous. Christ, ayez pitié de nous. Seigneur, ayez pitié de nous.

Verset : Seigneur, exaucez ma prière.

Répons : Et que ma voix s’élève jusqu’à vous.

Prière : 0 Dieu! qui par la virginité féconde de la bienheureuse Marie, avez  donné aux hommes les récompenses du salut éternel, accordez-nous, nous vous en conjurons, de ressentir les effets de l’intercession de celle par laquelle nous avons mérité de recevoir l’auteur de la vie, Notre-Seigneur Jésus-Christ, votre Fils. Ainsi soit-il.

Mémoire des saints : Saints de Dieu, daignez intercéder pour notre salut et pour celui de tous les hommes.

Verset: Réjouissez-vous, justes, dans le Seigneur, et tressaillez de joie.

Répons : Et glorifiez-vous en lui, vous aussi, qui avez le cœur droit.

Prions : Protégez, Seigneur, votre peuple, et par l’intercession de vos bienheureux apôtres saint Pierre et saint Paul, et de vos autres apôtres, qu’il implore avec confiance, conservez-le par votre continuelle assistance.

Oraison : Nous vous en prions, Seigneur, que tous vos saints nous assistent en toute occasion; afin que, célébrant leurs mérites, nous ressentions les effets de leur intercession. Accordez-nous la paix que nous vous demandons ; éloignez de votre Église toute sorte de péchés dirigez nos démarches, nos actions et nos volontés, ainsi que celles de tous vos
serviteurs, dans les voies du salut. Donnez les biens célestes a ceux qui ont fait du bien en cette vie, et accordez le repos éternel à tous les fidèles trépassés.

OFFICE DE LA SAINTE CROIX

A TIERCE


Verset : 0 Dieu! venez à mon aide.
Répons: Hâtez-vous, Seigneur, de me secourir. Gloire au Père, etc.

Hymne : Les chefs Juifs, à l’heure de tierce, demandent qu’on crucifie Jésus- Christ. On le revêt d’une robe de pourpre; on l’expose à la risée du peuple; sa tête est déchirée par une couronne d'épines; il porte sa croix sur ses épaules jusqu’au lieu du supplice.

Antienne : Nous vous adorons, Seigneur, et nous vous bénissons de ce que, par votre sainte croix, vous avez racheté le monde.

Verset : 0 vous, qui avez souffert pour nous

Répons : Seigneur, ayez pitié de nous.

Oraison : Seigneur, Jésus-Christ, Fils du Dieu vivant, placez votre passion, votre croix et votre mort entre votre jugement et mon âme, maintenant et à l’heure de ma mort. Puis, daignez accorder aux vivants la miséricorde et la grâce; aux morts, le repos et le pardon; à votre Église, la paix et la véritable concorde; et à nous, pauvres pécheurs, la vie et la félicité éternelles.

OFFICE DU SAINT-ESPRIT

A TIERCE

Verset . Dieu, venez à mon aide.

Répons : Seigneur, hâtez-vous de me secourir. Gloire soit au Père, etc.

Hymne : Dieu envoya son Saint-Esprit au jour de la Pentecôte, fortifia ses Apôtres, enflamma leurs cœurs par des langues de feu, et leur donna l’assurance qu’il ne les laisserait pas orphelins.

Antienne : Venez, Esprit-Saint, remplissez les cœurs de vos fidèles, et allumez en eux le feu de votre amour.

Verset : Envoyez votre Esprit et tout sera créé.
Répons : Et vous renouvellerez la face de la terre.

Oraison : 0 Dieu tout-puissant et éternel, donnez-nous cette grâce du Saint Esprit, que vous avez envoyée à vos disciples, le saint jour de la Pentecôte.


L’ADORATI0N DES MAGES

Lorsque Jésus fut né en Bethléem de Juda, voilà que des Mages vinrent d’Orient à Jérusalem, disant : Où est le Roi des Juifs qui vient de naître? car nous avons vu son étoile dans l’Orient, et nous sommes venus l’adorer... Ils suivirent l’étoile qui les précédait jusqu’à ce qu’elle s’arrêtât sur l’endroit où était l’Enfant... et, entrant dans la maison, ils trouvèrent l’Enfant avec Marie, sa mère, et se prosternant, ils l’adorèrent; puis, ouvrant leurs trésors, ils lui offrirent leurs présents. SAINT Luc, chap. 1.

Les Mages étaient, en Orient, une caste vouée aux études savantes, c’est ce qui explique comment ils remarquèrent dans le système céleste l’apparition d’un nouvel astre. Une certaine tradition en avait fait des rois : aussi, est-ce presque toujours la couronne en tête, que les peintres ont l’habitude de les représenter. Le souvenir de cette adoration a été conservé par une fête appelée ÉPIPHANIE, qui se célèbre le 6 Janvier.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc La-Nativit%C3%A9-adoration-des-mages-2

OFFICE DE LA BIENHEUREUSE MARIE

LA SEXTE

Verset : 0 Dieu! venez à mon aide.

Répons : Seigneur, hâtez-Vous de me secourir. Gloire soit au Père, etc.

Hymne: Souvenez-vous, auteur de notre salut, que pour naître parmi nous, vous avez pris un corps semblable au nôtre dans le sein d’une vierge sans
tache.

Gloire à vous, Seigneur. 0 Marie, mère de grâce, etc.

Psaume 123 (122) : J’ai élevé les yeux vers vous, O Dieu! qui habitez dans les cieux. — Comme les serviteurs tiennent les yeux attachés sur les mains de leurs maîtres, et les servantes sur celles de leurs maîtresses; ainsi nous fixons nos yeux sur le Seigneur notre Dieu, jusqu’à ce qu’il ait pitié de nous. – Ayez pitié de nous, Seigneur, ayez pitié de nous, car il y a longtemps que nous sommes rassasiés de mépris. — Il y a longtemps que, rassasiée de honte, notre âme n’est plus qu’un sujet d’opprobre pour les riches et de mépris pour les superbes. Gloire au Père, etc.

Psaume 124 (123) : Si le Seigneur n`eut été parmi nous, peut bien dire maintenant Israël; si le Seigneur ne se fût déclaré pour nous, lorsque les hommes s’élevaient contre nous, ils auraient pu nous dévorer tout vivants. — Lorsque leur fureur éclatait contre nous, leurs eaux auraient pu nous engloutir. - Notre âme a traversé ce torrent : notre âme eût peut-être trouvé cette inondation insurmontable. — Béni soit le Seigneur qui ne nous a pas laissés la proie de leurs dents.— Notre âme s’est échappée, comme un passereau du filet des chasseurs. — Le filet a été rompu et nous avons été délivrés.— Notre secours est dans le nom du Seigneur, qui a fait le ciel et la terre. Gloire au Père, etc.

Psaume 125 (124) : Ceux qui placent leur confiance dans le Seigneur sont fermes comme la montagne de Sion. Et celui qui habite dans Jérusalem ne sera jamais ébranlé. —Comme Jérusalem est environnée de montagnes : aussi le Seigneur environne son peuple, dès maintenant et pour toujours. —Non, le Seigneur ne laissera pas la verge des méchants s’appesantir sur l’héritage des justes, de peur que les justes eux-mêmes ne prêtent la main à l’iniquité. — Répandez, Seigneur, vos bienfaits sur les bons et sur ceux qui ont le cœur droit. — Mais pour ceux qui se détournent dans des voies obliques, le Seigneur les traitera comme ceux qui commettent l’iniquité.  - Paix sur Israël.

Gloire soit au Père, etc.

Antienne : Attirés par l’odeur de vos parfums, nous courrons après vous. Les jeunes, filles vous ont beaucoup aimée.

Capitule : J’ai pris racine parmi le peuple saint qui fait l’héritage de mon Dieu, et je me suis arrêtée parmi tous les saints : Grâces à Dieu.

Verset: Vous êtes bénie entre toutes les femmes.

Répons : Et le fruit de vos entrailles est béni. — Seigneur, ayez pitié de nous: Jésus-Christ, ayez pitié de nous : Seigneur, ayez pitié de nous.

Verset : Seigneur, exaucez, etc.

Répons : Et que ma voix...

Prière : 0 Dieu de miséricorde, prêtez appui à notre faiblesse, et faites que célébrant la mémoire de la vierge Marie, la sainte mère de Dieu, nous puissions, par le secours de son intercession, nous relever de nos iniquités : Par Notre Seigneur Jésus-Christ, votre Fils, etc.

Mémoire des Saints : Vous tous, saints de Dieu, daignez intercéder pour notre salut et celui de tous les hommes.

Verset : Justes, tressaillez de joie dans le Seigneur.

Répons : Glorifiez-vous en lui, vous tous qui avez le cœur droit.

Oraison : Seigneur, nous vous en supplions, que tous vos saints nous assistent  en tout lieu; afin qu’honorant leurs mérites, nous ressentions les effets de leur intercession; accordez votre paix  au temps où nous vivons; éloignez de votre Église toute espèce de péché; guidez nos pas, nos actions, nos volontés, et celles de tous vos serviteurs dans l’heureux chemin de votre gloire; récompensez nos bienfaiteurs de la terre par les biens du ciel, et donnez à tous les fidèles qui ne sont plus le repos de l’éternité. Par Notre-Seigneur, etc.

OFFICE DE LA SAINTE CROIX.

A SEXTE

0 Dieu! venez à mon aide. Seigneur, hâtez-vous de me secourir. Gloire au Père, etc. — Comme elle était dans le commencement, maintenant et toujours...

Hymne : A la sixième heure, on cloua Jésus à la croix; puis on le suspendit entre deux larrons : puis, pour calmer la soif qu’excitaient ses douleurs, on ne lui donna que du fiel.
C’est par de tels outrages que l’Agneau divin expia le péché.

Antienne : Nous vous adorons, ô Christ, et nous vous bénissons de ce que, par votre croix, vous avez racheté le monde.

Verset : Vous qui avez souffert pour nous.

Répons : Ayez pitié de nous.

Prière ; Seigneur Jésus-Christ, Fils du Dieu vivant, placez votre passion, votre croix et votre mort entre votre jugement et mon âme, maintenant et à l’heure de ma mort. Daignez accorder aux vivants votre miséricorde et votre grâce; aux morts, le repos et le pardon; à votre Église, la paix et la concorde; et à nous, pauvres pécheurs, la vie et la félicité éternelles. Vous qui vivez et régnez, comme Dieu, pendant...

OFFICE SAINT-ESPRIT

A SEXTE

0 Dieu! venez... Seigneur, hâtez-vous... Gloire au Père... Comme elle était. . .

Hymne : Les Apôtres reçurent les sept dons du Saint-Esprit : voilà pourquoi ils parlèrent toutes les langues, se répondirent chez tous les peuples de la
terre, pour y prêcher la foi catholique.

Antienne: Venez, Esprit-Saint, remplissez les cœurs de vos fidèles, et allumez-y le feu de votre amour.

Verset : Envoyez votre Esprit, et tout sera créé.

Répons : Et vous renouvellerez la face de la terre.

Prière : Dieu tout-puissant et éternel, donnez-nous cette grâce du Saint-Esprit, que vous avez envoyée à vos Apôtres le jour de la Pentecôte : vous qui vivez et régnez
dans tous les siècles des siècles... Ainsi soit-il.


Dernière édition par MichelT le Dim 27 Jan 2019 - 19:47, édité 1 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Empty Re: LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc

Message par MichelT le Ven 11 Jan 2019 - 20:21

LA PRÉSENTATION AU TEMPLE

Le temps où Marie devait se purifier étant accompli, ses parents portèrent l’Enfant à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, et pour offrir en sacrifice, comme l’ordonne la loi du Seigneur, deux pigeons et deux tourterelles.

Il y avait alors à Jérusalem un homme juste et craignant Dieu, appelé Siméon. Il vint au temple lorsque le père et la mère de Jésus l’y apportaient afin de faire pour lui ce que était en usage selon la loi. Il le prit entre ses bras et bénit Dieu, en disant : « C’est maintenant, Seigneur, que vous laisserez mourir votre serviteur en paix, selon votre parole»  SAINT Luc, chap. 2.

C’est ce souvenir de la vie de Notre-Seigneur qui est rappelé par la fête de LA PRÉSENTATION. Cette fête, fort ancienne, puisqu’on la célébrait déjà sous l’empereur Justinien ( 5 eme sècle Ap J.C.), a été fixée au 2 février.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Ob_dd63c7_presentation-de-jesus-au-temple-la

OFFICE DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE

NONE

0 Dieu, venez à mon aide. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
Gloire soit au Père...—Comme elle était, etc.

Hymne : Souvenez-vous, auteur de notre salut, que, pour naître parmi nous, vous avez pris un corps semblable au nôtre, dans le sein d’une Vierge sans tache.

0 Marie, mère de grâce...
Gloire à vous, Seigneur...

Psaume 126 (125). Lorsque le Seigneur rappela Sion de la captivité, notre cœur fut comme rempli de consolation. Notre bouche n’eut plus qu’un cri de joie, et notre langue qu’un chant de triomphe. Alors les nations se disaient : Le Seigneur a fait pour eux de grandes choses. —Oui, le Seigneur a fait pour nous des prodiges : et nous en sommes ravis.— Ramenez-nous, Seigneur, nos captifs; ils seront comme la pluie abondante pour le champ qu’à brûlé l’auster. — Qui sème dans les larmes moissonnera dans la joie. — A leur départ, ils s’en allaient répandant leur semence avec leurs larmes. —A leur retour, ils reviendront transportés de joie, et chargés des gerbes de leur moisson. — Gloire au Père...

Psaume du Roi David 127 (126). Si le Seigneur n’édifie la maison, c’est en vain que travaillent ceux qui la construisent. — Si le Seigneur ne garde la cité, c’est en vain que veille celui qui la garde.  -  C’est en vain que votre lever devance l’aurore : 0 vous qui mangez le pain de la douleur, ne vous levez qu’après avoir goûté le repos. Qu’après que Dieu aura donné le sommeil à ceux qu’il aime. — De nombreux enfants, voilà l’héritage que Dieu leur fait : Les fruits de la fécondité, voilà leur récompense—Les enfants de l’homme persécuté sont comme les flèches dans la main du guerrier. Heureux l’homme dont la fécondité a comblé les désirs. Quand il paraîtra devant ses juges, pour à ses ennemis, il ne sera pas confondu. Gloire au Père...

Psaume 128 (127): Heureux ceux qui craignent le Seigneur et qui marchent dans ses voies. —Vous vivrez du travail de vos mains : vous serez heureux et tout vous réussira. —Votre femme sera comme la vigne féconde qui pare le mur de votre maison. . Et vos enfants ceindront votre table comme de jeunes plants d’olivier. Ainsi sera béni l'homme qui craint le Seigneur. —Que le Seigneur vous bénisse du haut de Sion. — Puissiez-vous voir le bonheur de Jérusalem, tous les jours de votre vie—Voir aussi les enfants de vos enfants, et la paix dans Israël. Gloire au Père...

Antienne : Vous êtes pleine de grâce et de majesté, fille de Jérusalem! Vous êtes terrible comme une armée disposée pour le combat.

Capitule : J ’ai répandu dans les grands chemins une odeur semblable au parfum de la cannelle et du baume, et, comme  la myrrhe, j’ai exhalé une suave odeur. Grâces à Dieu.

Verset : Après l’enfantement, ô Vierge!  vous êtes demeurée toute pure.
Répons : Mère de Dieu, intercédez pour nous.

Seigneur, ayez pitié de nous. Jésus-Christ, ayez pitié de nous. Seigneur, ayez pitié de nous.

Oraison: Nous vous en supplions, Seigneur, pardonnez à vos serviteurs leurs péchés, afin qu’impuissants à vous plaire par nos actions, nous soyons sauvés par l’intercession de la sainte Mère de votre fils, Jésus-Christ, Notre-Seigneur…

Antienne des Saints : 0 vous tous, saints de Dieu! daignez intercéder pour notre salut et pour le salut de tous.

Verset : Réjouissez -vous, justes, dans le Seigneur, et soyez transportés de joie.
Répons : Et glorifiez-vous en lui, vous tous qui avez le cœur droit.

Prière : Accordez à nos prières, ô Dieu tout-puissant! qu’aucun trouble ne puisse ébranler ceux que vous avez établis sur la pierre de la foi des apôtres.

Prière : Nous vous en supplions, Seigneur, que tous vos saints nous assistent en tous lieux : Faites qu’en honorant leurs mérites, nous ressentions les effets de leur intercession; accordez la tranquillité au temps où nous vivons; préservez votre Église de tout mal; conduisez nos démarches, nos actions, nos volontés et celles de tous vos serviteurs dans l’heureux sentier du salut; donnez, pour récompense à nos bienfaiteurs, les biens de l’éternité, et, à tous les fidèles qui ne sont plus, le repos qui ne finira jamais. Par Notre-Seigneur.

OFFICE DE LA SAINTE CROIX

A NONE

0 Dieu! venez à notre aide. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
Gloire au Père...Comme elle était. ..

Hymne: A la neuvième heure, Notre Seigneur Jésus-Christ expira, et, appellent Elie, il recommanda son âme à son père. Un soldat lui perça le côté d’un coup de lance; alors la terre trembla, et le soleil s’obscurcit. Nous vous adorons, ô Christ! et nous vous bénissons, de ce que, par votre sainte croix, vous avez racheté le monde.

Verset : 0 vous, qui avez souffert pour nous.
Répons : Seigneur, ayez pitié de nous.

Prière : Notre Seigneur Jésus -Christ, fils du Dieu vivant, placez votre passion, votre croix et votre mort entre votre jugement et mon âme, maintenant et à l’heure de ma mort. Daignez accorder aux vivants la miséricorde et la grâce; aux morts, le repos et le pardon; à votre Église, la paix et une véritable concorde, et à nous tous, pauvres pécheurs, la vie et la félicité éternelles. — Vous qui vivez...

OFFICE DU SAINT-ESPRIT

A NONE

0 Dieu! venez à mon aide. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
Gloire au Père... Comme elle était

Hymne : Le Saint-Esprit a été appelé le Paraclet, la charité du Seigneur, la fontaine de la vie, l’onction spirituelle, Il a été appelé aussi l’esprit de flamme,
la grâce aux sept dons, et le saint chrême.

Antienne : Venez, Esprit saint, Remplissez les cœurs de vos fidèles, et allumez en eux le feu de votre amour.

Verset : Envoyez votre Saint—Esprit, et tout sera créé.
Répons : Et vous renouvellerez la face de la terre.

Prière : 0 Dieu tout-puissant et éternel! Donnez-nous cette grâce du Saint Esprit que vous avez envoyée à vos disciples, au saint jour de la Pentecôte.
Vous qui vivez...


LA FUITE EN ÉGYPTE

Après le départ des Mages, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, pendant son sommeil, et lui dit : «Levez-vous, prenez l’Enfant et sa mère et fuyez en Égypte, et demeurez-y jusqu’à ce que je vous dise d’en partir : car Hérode cherchera l’Enfant pour le faire mourir.» Joseph, s’étant levé, prit, cette nuit-là même, l’Enfant et sa mère, et se retira en Égypte. (SAINT MATTHIEU, chap. 2.)

Cette fuite déroba Jésus aux recherches des cavaliers d’Hérode, exécutant dans le lointain ce massacre de jeunes innocents prescrit contre l’Enfant Jésus, par une ambition dont le ciel trompe la cruauté, comme les Mages en avaient déjoué les ruses.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Jesus-in-Egypt-696x501


OFFICE DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE

A VÊPRES

0 Dieu! venez à mon aide. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.

Psaume 110 (109) : Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Asseyez-vous à ma droite jusqu’à ce que j’aie réduit vos ennemis à vous servir de marchepied. — Le Seigneur fera sortir de Sion le sceptre de votre puissance : vous régnerez au milieu de vos ennemis. —Votre royauté brillera au jour de votre force, au milieu des splendeurs de vos élus : Avant l’aurore, je vous ai engendré de mon sein. —Le Seigneur l’a juré et son serment est irrévocable : Vous êtes prêtre pour l’éternité, selon l’ordre de Melchisédech. —Le Seigneur est à votre droite; il écrasera les rois au jour de sa colère. — Il jugera les nations qu’il couvrira de ruines, et brisera la tête d’un grand nombre des habitants de la terre. — Parce qu’il aura bu, dans sa course, de l’eau du torrent, il aura le droit d’élever un jour la tête.

Gloire au Père...

Antienne : Lorsque le Roi était sur sa couche, mes parfums ont exhalé une suave odeur.

Psaume 113 (112) : Louez le Seigneur, ô vous! ses serviteurs, et célébrez son nom. —Que le nom du Seigneur soit béni, dès ce jour et à jamais. — De l’aurore au couchant, le nom du Seigneur mérite d’être loué.—Le Seigneur est plus grand que toutes les nations, et sa gloire brille au-dessus des cieux. Qui peut-on comparer au Seigneur notre Dieu? Il habite au plus haut des cieux, et il daigne s’occuper de ce qu’il y a de plus humble au Ciel et sur la terre. — ll tire l’indigent de la poussière, et élève le pauvre de son fumier, pour le placer avec les puissances, avec les princes de son peuple. — Il donne à l’épouse stérile la joie de se voir, dans sa maison, la mère de plusieurs enfants. Gloire au Père...

Antienne : Sa main gauche est sous ma tête, et sa main droite m’embrassera.

Psaume 122 (121). Je.me suis réjoui quand on m’a dit : Nous irons dans la maison du Seigneur. — Nos pieds se sont fixés dans ton enceinte, ô Jérusalem! Jérusalem! qui s’élève comme une ville qui est le centre de l’unité. — Car c’est là que se rendent les nombreuses tribus du Seigneur, en témoignage de l’union d’Israël pour louer le Seigneur. — La sont établis les tribunaux de la justice. et le trône de la maison de David.  Demandez tout ce qui peut assurer la paix de Jérusalem, et que la prospérité soit le partage de ceux qui te chérissent. Que la paix soit dans tes murs, et l’abondance dans tes forteresses. —Patrie de mes frères et de mes proches, mes paroles pour toi sont des paroles de paix.— La maison de Dieu est dans ton enceinte; tous nos vœux sont pour ta prospérité. . Gloire au Père...

Antienne : Je suis noire, mais je suis belle, filles de Jérusalem ! C’est pourquoi le Roi m`a aimée et m a introduite dans sa demeure.

Psaume 127 (126) : Si le Seigneur ne met la main à l’édifice, c’est en vain que travaillent ceux qui le construisent. —Si le Seigneur ne garde la cité, c’est en vain que surveille celui qui la garde. Pourquoi vous lever avant le jour? Ne vous levez qu’après votre repos, vous qui mangez le pain de la douleur. Quand le Seigneur a envoyé le sommeil à ceux qu’il aime, des enfants, voilà leur héritage, et les fruits de la fécondité, voilà leur récompense. - Les enfants sont pour l’opprimé comme les flèches dans une main puissante. Heureux celui dont ils rempliront les désirs. Il ne sera pas confondu, quand il viendra devant la justice se défendre contre ses ennemis. Gloire au Père..

Antienne : Déjà l’hiver est passé : La pluie s’éloigne et disparaît : Levez-vous, ô ma bien-aimée! et venez.

Psaume 147. Jérusalem, louez , le Seigneur : Sion, louez votre Dieu.- Il a fortifié les barrières de vos portes, et béni les enfants nés dans votre sein. Il a placé la paix sur vos frontières, et vous nourrit du plus pur froment. Il envoie sa parole a la terre, et sa parole l’a bientôt parcourue. - Il répand la neige comme de la laine, et sème les frimas comme de la poussière. - Il rompt la glace comme le pain du festin, et l’envoie à la terre : Exposé à sa froidure, qui pourra subsister?— Puis il parle et la glace se fond : Il envoie son souffle, et les eaux coulent. Il a fait entendre sa parole à Jacob, et dicté ses commandements et ses lois à Israël. Il n’a traité de la sorte aucun autre peuple, et ne leur a pas fait connaitre ses jugements. Gloire au Père…

Verset : La grâce est répandue sur vos lèvres.

Répons : C’est pourquoi Dieu vous a bénie pour l’éternité.

Antienne : Heureuse mère!

CANTIQUE DE LA VIERGE MARIE.

Mon âme glorifie le Seigneur, et mon esprit est ravi de joie en Dieu mon Sauveur. — ll a abaissé ses regards jusqu’à son humble servante. Aussi, voilà que je serai appelée bienheureuse par toute la suite des générations. — Car Il a fait pour moi de grandes choses, celui qui est tout puissant, celui dont le nom est saint. Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craigne. ll a déployé la puissance de son bras et dissipé les desseins des superbes. Il a précipité les grands de leur trône, et il a élevé les humbles. Il a rempli de biens ceux qui manquaient de tout, et réduit au dénuement ceux qui étaient riches—Il a pris sous sa protection Israël, son serviteur, et n’a point oublié ses miséricordes.— Ainsi qu’il l’avait promis pour  jamais à nos pères, à Abraham, et à sa postérité. Gloire au Père...

Antienne : : Bienheureuse mère, Vierge sans tache, glorieuse reine du monde, intercédez pour nous auprès du Seigneur. Seigneur, ayez pitié de nous. Christ, ayez pitié de nous. Seigneur, ayez pitié de nous.

Prière : Nous vous en supplions, Seigneur, qui êtes notre Dieu; faites que, nous qui sommes vos serviteurs, nous jouissions toujours d’une parfaite santé de corps et d’âme, et que, par l’intercession glorieuse de la bienheureuse. Marie, toujours Vierge, nous soyons affranchis de tous les chagrins de la vie présente, et puissions jouir de la félicité éternelle.

MÉMOIRE DES SAINTS.

0 vous tous, saints de Dieu! Daignez intercéder pour notre salut et pour celui de tous.

Verset: Réjouissez-vous, justes, dans le Seigneur, et soyez transportés de joie.

Répons : Et glorifiez-vous en lui vous tous qui avez le cœur droit.

Prière : Protégez, Seigneur, votre peuple: et par l’intercession de vos apôtres saint Pierre, saint Paul, et de tous les autres apôtres, dans laquelle il y a placé sa confiance, daignez le défendre sans cesse et le conserver.

Prière : Nous vous en supplions, Seigneur, que tous vos saints nous assistent en tous lieux, afin qu’honorant leurs mérites, nous ressentions les effets de leur intercession. Donnez la paix aux temps où nous vivons; éloignez tout mal de votre Église; dirigez nos démarches, nos actions et nos volontés dans l’heureux sentier du salut; donnez en récompense à nos bienfaiteurs les biens qui ne finissent pas, et à tous les fidèles trépassés, le repos éternel. Par Notre-Seigneur.

OFFICE DE LA SAINTE CROIX

A VÊPRES

0. Dieu ! venez à mon aide. Seigneur, hâtez-vous de me secourir. Gloire au Père... Comme elle était dès le commencement...

Hymne : On descendit Jésus de la croix, vers le soir. Sa toute-puissance resta cachée dans sa divinité. Il ne subit un tel châtiment que pour nous sauver la vie.
Sa couronne de gloire gisait hélas! renversée sur la terre!

Antienne : Nous vous adorons, ô Christ! et nous vous bénissons de ce que, par votre sainte croix, vous avez racheté le monde.

Verset : 0 vous! qui avez souffert pour nous.

Répons : Seigneur, ayez pitié de nous.

Prière : Seigneur Jésus, fils du Dieu vivant, placez votre passion, votre croix et votre mort entre votre jugement et mon âme, maintenant et à l’heure de ma mort. Daignez accorder aux vivants la miséricorde et la grâce; à ceux qui ne sont plus, le repos et le pardon; à votre Église, la paix et l’union véritables; et votre mort, entre votre jugement et à nous, pauvres pécheurs, la vie et la félicité éternelles.

OFFICE DU ST-ESPRIT

A VÊPRES

0 Dieu! venez à notre aide. Seigneur, hâtez-vous de me secourir. Gloire au Père...

Hymne : Que le doigt de la droite de Dieu, la puissance de l’Esprit saint, nous protège et nous sauve de tous dangers afin que l’esprit infernal ne puisse nous nuire, et qu’à l’ombre de ses ailes nous trouvions la protection, le dévouement et la vie.

Antienne : Venez, Esprit saint, remplissez les cœurs de vos fidèles, et allumez en eux le feu de votre amour.

Verset : Envoyez votre Esprit saint et tout sera créé.

Répons : Et vous renouvellerez la face de la terre.

0 Dieu ! tout-puissant et éternel donnez-nous cette grâce que vous avez envoyée à vos disciples le jour de la Pentecôte : vous qui, comme Dieu, vivez et régnez. . .

OFFICE DE LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE

A COMPLIES

Convertissez-nous, O Dieu ! notre salut! et détournez de nous votre colère.

0 Dieu! venez à mon aide.

Seigneur, hâtez-vous de me secourir. Gloire au Père... Comme elle était. ..

Psaume 129 (128): Ils m’ont souvent attaqué dès ma jeunesse, peut dire maintenant Israël. —Ils m’ont souvent attaqué dès ma jeunesse, mais ils ont été impuissants contre moi.— Les pécheurs ont frappé sur moi : ils ont prolongé contre moi leur malice; mais le Seigneur est juste : il brisera la tête des pécheurs.— Puissent toujours être confondus et repoussés tous ceux qui haïssent Sion. — Qu’ils deviennent comme l`herbe des toits qui sèche avant qu`on l`arrache. Elle ne remplit pas la main du moissonneur, ni le sein de celui qui rassemble les gerbes.—On ne lui dit point en passant: Que la bénédiction de Dieu soit sur vous : nous vous bénissons au nom du Seigneur. Gloire au père.

Psaume 129 (130) : De Profundis - Du fond de l’abîme, j’ai crié vers vous, Seigneur; Seigneur, écoutez ma voix. — Prêtez une oreille attentive à la voix de ma prière. —Si vous regardez à nos iniquités, Seigneur qui soutiendra votre regard—Vous êtes la source de la miséricorde, et votre loi me fait espérer en vous. —Mon âme attend l’effet de sa parole. Que depuis la veille du matin jusqu’à la nuit, Israël espère dans le Seigneur. —Car le Seigneur est la source de la miséricorde, et la rédemption qu`il promet est abondante. - Et il rachètera Israël de toutes ses iniquités. Gloire au Père...


De Profundis - Michel Richard Delalande - Psaume 129 (130) - Pour les défunts

Psaume 131 (130) : Seigneur, il n’y a ni orgueil dans mon cœur, ni fierté dans mes regards. —Je n’ai jamais recherché des voies de grandeur ou d’éclat qui fussent au-dessus de moi. - Si, loin d’être humble dans mes sentiments, j’ai affecté des airs de grandeur, traitez mon âme comme l’enfant qu’on arrache au sein de sa mère — Qu’Israël espère au Seigneur, dès maintenant et dans tous les siècles.

PSAUME DU ROI DAVID.

Souvenez-vous, auteur de notre salut, que pour naître parmi les hommes, vous avez pris un corps semblable au , nôtre, dans le sein immaculé d’une
Vierge. Gloire à vous, Seigneur...

Capitule : Je suis la mère du pur amour, de la crainte, de la grandeur, de la sainte espérance : rendons grâces à Dieu.

Verset : Priez pour nous, sainte Mère de Dieu.

Répons: Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

CANTIQUE DE SIMÉON

C’est maintenant, Seigneur, qu’accomplissant votre parole, vous laisserez mourir en paix votre serviteur. — Puisque mes yeux ont vu le Sauveur qui vient de vous. Que vous avez résolu de placer en face des peuples. Pour être la lumière qui éclairera les nations, et la gloire de votre peuple Israël. Gloire au Père.

Antienne : Nous recourons à votre protection, sainte Mère de Dieu. Ne rejetez pas les prières que nous vous adressons. Mais délivrez-nous de tous dangers.

Seigneur, ayez pitié de nous. Jésus-Christ, ayez pitié de nous. Seigneur, ayez pitié de nous.

Verset : Seigneur, écoutez ma prière.

Répons : Et que ma voix s’élève vers VOUS.

Oraison : Nous vous supplions, Seigneur, que l’intercession bienheureuse Marie, toujours vierge nous protège ici-bas et nous conduise à a la vie éternelle. Par Jésus—Christ.!

MÉMOIRE DES SAINTS.

Antienne : Saints de Dieu, daignez tous intercéder peur notre salut et celui de tous les hommes.

Verset : Réjouissez—vous, justes, dans le Seigneur, et soyez transportés de joie.

Répons : Et glorifiez-vous en lui, vous tous qui avez le cœur droit.

Oraison : Exaucez—nous, O Dieu! auteur de notre salut, et par l’intercession des apôtres saint Pierre, saint Paul, et des autres apôtres, protégez tous ceux à qui vous avez fait la grâce d’être fidèles à leurs enseignements.

Oraison : Nous vous en supplions, Seigneur, que tous vos saints nous assistent en tout lieu, afin qu’honorant leurs mérites, nous ressentions les effets de leur intercession. Donnez la paix au temps où nous vivons. Éloignez de votre Église toute espèce de maux; dirigez nos démarches, nos actions, nos volontés et celles de tous vos serviteurs dans les heureux sentiers de votre salut. Donnez pour récompense à nos bienfaiteurs les biens de l’éternité, et à tous les fidèles qui ne sont plus le repos qui ne finit pas. Par Notre- Seigneur.

OFFICE DE LA SAINTE CROIX

A COMPLIES

Verset : Convertissez—nous, O Dieu! notre Sauveur.

Répons : Et détournez de nous votre colère.

Verset : O Dieu, venez à mon aide. Seigneur, hâtez-vous de me secourir. Gloire au Père.

A l’heure des complies, on met dans le sépulcre le corps adorable de Jésus-Christ. Ce corps, espérance de la vie future, on l’embaume d’aromates, et les Écritures sont accomplies; puisse la pensée de cette mort vivre à jamais dans ma mémoire.

Recommandation : Je récité dévotement ces heures canoniales en votre honneur, ô Jésus-Christ! dans la pieuse intention que vous, qui avez brûlé d’amour jusqu’à souffrir pour moi, vous soyez ma consolation quand je lutterai contre la mort.

Antienne : Nous vous adorons, ô Jésus! et nous vous bénissons, de ce que, par votre sainte croix, vous avez racheté le monde.

Verset : O vous! qui avez souffert pour nous,

Répons : Seigneur, ayez pitié de nous.

Oraison : Seigneur Jésus-Christ, fils du Dieu vivant, placez votre passion, votre croix et votre mort entre votre jugement et mon âme, maintenant et à l’heure de ma mort. Daignez accorder aux vivants la miséricorde et la grâce; à ceux qui ne sont plus, le repos et le pardon; à votre Église, la paix et l’union véritables, et à nous, pauvres pécheurs, la vie et la félicité éternelles. Vous qui vivez.

OFFICE DU SAINT-ESPRIT

A COMPLIES

Verset : Convertissez-nous, O Dieu! notre Sauveur.

Répons : Et détournez de nous votre colère.

Verset : 0 Dieu! venez à mon aide.

Répons : Seigneur, hâtez-vous de me secourir.

Gloire au Père..

Hymne : Que l`Esprit consolateur daigne nous secourir, diriger nos pas et nous éclairer; afin que, quand Dieu viendra nous juger tous il puisse nous appeler à sa droite.

Recommandation : J’ai récité dévote ment ces heures canoniales en votre; honneur, ô esprit saint! dans la pieuse intention que vous nous visitiez par vos inspirations, afin que j’arrive à la vie éternelle, dans le royaume des cieux.

Antienne : Venez, Esprit saint, remplissez les cœurs de vos fidèles, et allumez en eux le feu de votre amour.

Verset : Envoyez votre Esprit-saint, et tout sera créé.
Répons : Et vous renouvellerez la face de la terre.

Oraison : O! Dieu Tout-Puissant et Éternel! donnez—nous cette grâce du Saint-Esprit, que vous avez envoyée à vos disciples, le saint jour de la Pentecôte.

Verset : Bénissons le Seigneur.
Répons : Rendons grâce à Dieu.


Dernière édition par MichelT le Dim 27 Jan 2019 - 19:48, édité 1 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Empty Re: LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc

Message par MichelT le Sam 19 Jan 2019 - 0:44

LE ROI DAVID PÉNITENT

Le roi David, gendre et successeur du roi Saül, naquit à Bethléem, au 11 eme siècle avant Jésus-Christ. Déjà célèbre par la défaite de Goliath, il fut sacré roi, a 22 ans, par le prophète Samuel, et fixa sa demeure à Jérusalem, qui prit le nom de cité de David.

Sa vie fut fort éprouvée par l’envie de Saül, qui le persécuta; par la révolte d’Absalon, son fils, qui voulut lui arracher sa couronne, et par les maux que de graves fautes attirèrent sur lui de la part du Seigneur.

Il est ici représenté au moment ou un ange lui propose le choix entre trois fléaux dont Dieu avait résolu de frapper son orgueil. Il nous a transmis les remords de ses fautes et les principaux sentiments de son âme dans des psaumes que n’a pu encore égaler aucune poésie de la terre, et qui ont été traduits dans toutes les langues. ( Les Psaumes de la Bible)

Il mourut vers l’an 961 avant Jésus-Christ, dans la 76e année de son âge. ( Ancien Testament - Livres de Samuel - Premier Livre des Rois)

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc AKG283684
Le Roi David Pénitent


LES SEPT PSAUMES DE LA PÉNITENCE

Psaume 6 : Seigneur, ne me reprenez pas dans votre fureur, et ne me châtiez pas dans votre colère. — Ayez pitié de moi, Seigneur, parce que je suis faible; guérissez-moi, Seigneur, parce que tous mes os sont ébranlés. — Mon âme est agitée d’un grand trouble; mais vous, Seigneur, jusques à quand me délaisserez-vous? —Revenez à moi, Seigneur, et délivrez mon âme; sauvez-moi, à cause de votre miséricorde. — Car nul, parmi les morts, ne conserve votre mémoire et qui vous louera du fond de la tombe?— Je me suis fatigué à gémir: je baigne, chaque nuit, mon lit de mes pleurs; et ma couche est détrempée; de mes larmes. -  Ma vue s’éteint d’indignation et mes jours s’achèvent au milieu de mes ennemis. —Retirez-vous de moi, vous tous ouvriers d’iniquité : car le Seigneur a écouté la voix de mes larmes.— Le Seigneur a exaucé ma supplication : le Seigneur a agréé ma prière.—Qu’ils rougissent et soient saisis d’épouvante ceux qui se sont faits mes ennemis; qu’ils disparaissent à l’instant, tout couverts de confusion. Gloire au Père. ..

Psaume 32 (31) : Heureux ceux dont les iniquités sont remises, et dont les péchés sont couverts du pardon. — Heureux l’homme à qui le Seigneur n’a point imputé de péché et dont l’esprit est sans déguisement. — Parce que je n’ai point avoué, je poussais tout le jour des cris où mes forces ont vieilli. — Car votre main s’est, nuit et jour, appesantie sur moi; je me retournais dans la désolation, sous la pointe de l’épine qui me perçait. — Enfin, je vous ai dévoilé ma faute et ne vous ai plus caché mon injustice. J’ai dit : je confesserai contre moi-même mon injustice au Seigneur; et vous m’avez remis l’impiété de mon péché. —C’est pourquoi tout homme juste vous priera au temps favorable. Aussi, dans le déluge des grandes eaux, elles ne pourront l’atteindre. — Vous êtes mon refuge contre la tribulation qui m’a environné : vous êtes ma joie, délivrez-moi des ennemis qui m’assiègent.  Je te donnerai l`intelligence, je t’enseignerai la voie que tu dois suivre,  je tiendrai mes yeux fixés sur toi. —Ne deviens pas comme le cheval ou le mulet qui n’ont point d’intelligence. —Il faut les maîtriser par le mors et la bride pour les ramener près de toi. — Mille châtiments attendent le pécheur; mais en lui qui espère au Seigneur ne rencontrera que miséricorde. Justes, réjouissez-vous et tressaillez d’allégresse, glorifiez-vous en lui, vous tous qui avez le cœur droit. Gloire au Père. . .

Psaume 38 (37) : Seigneur, ne me reprenez pas dans votre fureur, et ne me châtiez pas dans votre colère. Car j`ai été percé de vos flèches, et votre main s’est appesantie sur moi. — A la vue de votre colère, il n’est rien resté de sain dans ma chair et à la vue de mes péchés, il n’y a plus de paix dans mes os. Mes iniquités sont comme des flots qui me submergent, comme un pesant fardeau qui m’accable. La pourriture et la corruption ont pénétré dans mes plaies; c’est l’effet de ma folie. — Courbé et abattu sous le poids de ma misère, je marche, tout le jour, en proie à la tristesse. — Mes reins sont remplis d’illusions; rien n’est resté sain dans ma chair. — Je suis tombé dans l’excès de la tristesse et de l’humiliation, et de mon cœur désolé s’échappent des gémissements. — Seigneur, vous voyez tout ce que je désire et mon gémissement ne vous est point inconnu. — Mon cœur est dans le trouble, mes forces me délaissent, et jusqu’à la lumière même de mes yeux m’abandonne. Mes amis et mes proches, après s’être avancés, s` arrêtent d’étonnement. Ceux qui m’étaient le plus unis; se sont tenus loin de moi et ceux qui en veulent à ma vie recourent à la violence. -- Ceux enfin qui méditent ma ruine, sèment contre moi le mensonge et trament sans cesse de nouvelles perfidies. — Mais moi, je ne les écoute pas plus qu’un sourd : je n’ouvre pas plus la bouche qu`un muet. —Je suis comme un homme qui n’a pas d’oreilles pour entendre, ni de bouche pour répliquer. Parce que j’ai espéré en vous, Seigneur : vous m’exaucerez, Seigneur mon Dieu. —Parce que je vous ai dit que je ne sois jamais un sujet de joie pour mes ennemis, eux qui, quand mes pieds chancelaient, ont fait éclater contre moi leur orgueil. Toutefois, je suis préparé à tous les châtiments, et la douleur de ma faute est toujours présente à mes yeux. —J`avoue hautement mon iniquité, et son souvenir ne me quitte pas. — Cependant mes ennemis sont pleins de vie : leur puissance s’accroît, et le nombre de ceux qui me haïsse injustement se multiplie. — Ceux qui  rendent le mal pour le bien s’en vont me déchirant, parce que je m’attache. au bien. Seigneur, ne m’ abandonnez pas : ô mon Dieu! ne vous éloignez pas de moi—Venez à mon secours, O Dieu de mon salut ! Gloire au Père...

Psaume 51 (50): Ayez pitié de moi, mon Dieu, dans la grandeur de votre miséricorde.  Et dans la multitude de vos bontés, effacez mon iniquité et purifiez-moi de mon péché. mon iniquité, et mon péché est toujours présent à mes yeux. — C’est contre vous seul que j’ai péché : c’est devant vous que j’ai fait le mal : vous serez ainsi justifié dans vos paroles, et vainqueur, quand on vous jugera. Oui, j’ai été engendré dans l’iniquité, et c’est dans le péché que m’a conçu ma mère. Vous aimez la vérité, et vous m’avez révélé les mystères inconnus de Votre sagesse. Arrosez-moi avec l’hysope, et je serai pur : lavez-moi, et je serai plus blanc que la neige. Faites-moi entendre une parole de consolation et de joie et mes os humiliés tressailleront d’allégresse. — Détournez votre vue de mes péchés, et effacez toutes mes iniquités. Créez en moi un cœur pur, ô mon Dieu! et renouvelez jusqu’au fond de mon âme l’esprit de droiture. — Ne me rejetez pas de votre présence, et ne retirez pas de moi votre Saint-Esprit. — Rendez moi la joie de votre salut, et que votre esprit me domine et me fortifie. J ’enseignerai vos voies aux méchants, et les impies se convertiront à vous. Seigneur, Dieu de mon salut, délivrez-moi de mes actions sanguinaires, et ma langue célébrera votre justice.  Vous ouvrirez mes lèvres, Seigneur, et ma bouche publiera vos louanges. Ah! si vous aimiez les sacrifices, je vous en aurais offert; mais les holocaustes ne vous sont pas agréables. Le sacrifice que Dieu demande, c’est une âme brisée de douleur : vous ne dédaignerez pas, Seigneur, un cœur contrit et humilié. —Écoutez votre bonté, Seigneur, traitez favorablement Sion, et que Jérusalem voie rebâtir ses murs. — Alors vous accueillerez le sacrifice des justes, les offrandes et les holocaustes : alors on immolera la chair des victimes sur votre autel. Gloire au Père...

Psaume 102 (101) : Seigneur, écoutez ma prière, et que ma voix s’élève jusqu’à vous. — Ne détournez pas de moi votre visage : au jour de la tribulation, prêtez l’oreille à ma voix : au jour de ma prière hâtez-vous de m’exaucer. - Car mes jours se sont évanouis comme la fumée, et mes os se sont desséchés comme un foyer. —Mon cœur a été frappé et s’est flétri comme l’herbe, parce que j’ai oublié de prendre ma nourriture. — Sous l’action de mes gémissements, mes os se sont attachés à ma peau. — Je suis devenu semblable au pélican du désert, ou comme le hibou dans sa muraille. Je demeure seul dans mes veilles, comme le passereau sur son toit. — Mes ennemis ne cessent de m’accabler d’outrages, et ceux qui me comblaient de louanges me couvrent d’imprécations. — Parce que je mangeais la cendre comme le pain et que je détrempais mon breuvage de mes larmes, à l’aspect de votre indignation et de votre colère: après m`avoir élevé, vous m’avez brisé.— Mes jours ont décliné comme l’ombre, et moi, j’ai séché comme l’herbe. — Mais vous, Seigneur, vous demeurerez à jamais, et votre nom vivra de génération en génération. —Levez-vous et prenez pitié de Sion : parce que le temps de la miséricorde est enfin venu. Car vos serviteurs sont pleins d’amour pour les ruines de Sion, et de compassion pour son sol. Car toutes les nations s’inclineront devant votre nom, Seigneur, et tous les rois de la terre devant Votre gloire. Quand vous aurez relevé les murs de Sion et fait éclater votre puissance. Le Seigneur a jeté les yeux sur la prière des humbles et n’a pas dédaigné leur demande.  Que ces merveilles soient écrites pour la race future, et la génération qui en naîtra célébrera le Seigneur. — Car Il a regardé du haut de son sanctuaire : le Seigneur a jeté les yeux du haut du ciel sur la terre. Pour entendre les gémissements des captifs : pour affranchir les victimes de la mort—Tous rediront, dans Sion, le nom du Seigneur, et publieront sa louange dans Jérusalem. —Les monarques et les peuples s’y réuniront pour servir le Seigneur. —Votre serviteur vous a dit, encore dans la force de l’âge - Apprenez-moi le peu de durée de mes jours: —Mais ne me rappelez pas au milieu de mes jours, vous dont les années vivront d’âge en âge.— Dès le commencement vous avez jeté les fondements de la terre, et les cieux sont l'ouvrage de vos mains. Ils périront : mais vous demeurerez.— Ils vieilliront comme un vêtement: vous les changerez comme un manteau, et ils seront changés. — Pour vous, vous êtes toujours le même, et vos années ne s’épuiseront pas. — Les enfants de vos serviteurs ne seront pas sans patrie, leur postérité se développera sous vos regards. Gloire au Père...

Psaume 130 (129) : Du fond l’abîme j’ai crié vers vous, Seigneur: Seigneur, écoutez ma voix. — Prêtez une oreille attentive à la voix de ma prière. — Si vous observez nos iniquités, Seigneur, qui pourra soutenir votre regard?— Mais vous êtes la source de la miséricorde; et à cause de votre parole, j’ai osé espérer. - Mon âme attend l’effet de cette parole : mon âme est pleine d’espoir dans le Seigneur.— Depuis la veille du matin jusqu’à la nuit, qu’Israël espère dans le Seigneur. — Car le Seigneur est, la source de la miséricorde, et son cœur est riche en rédemption.— C’est lui qui rachètera  Israël de toutes ses iniquités. Gloire au Père...

Psaume 143 (142): Seigneur, écoutez ma prière : prêtez l’oreille à ma supplication. — Par fidélité à votre promesse exaucez-moi dans votre justice. —Mais n’entrez pas en jugement avec votre serviteur: car nul homme vivant ne sera trouvé innocent devant vous. L’ennemi s’est acharné contre mes jours : il m’a humilié, toute ma vie, sur la terre. - Il m’a plongé dans l’obscurité comme les victimes d’une mort coupable : mon cœur rempli d’effroi. — Je me suis rappelé les jours anciens : J’ai médité sur toutes mes œuvres, je repassais dans mon esprit les merveilles de vos mains. J’ai élevé mes mains vers vous... Mon âme vous aspire comme une terre sans eau. — Hâtez-vous de m’exaucer, mon âme succombe. Ne détournez pas de moi votre visage : je deviendrais semblable à ceux qui descendent dans esprit est, surchargé d’angoisses, et mon le tombeau. — Que j’entende au plus tôt la voix de votre miséricorde, car c’est en vous que j’espère. — Montrez-moi la route que je dois suivre, car je tiens mon âme élevée vers vous. —Délivrez-moi de mes ennemis, Seigneur; c’est votre secours que j’implore. Enseignez-moi à faire votre volonté, car vous êtes mon Dieu. — Votre esprit de bonté me conduira dans le droit chemin. Faites-moi vivre selon les règles de votre justice, Seigneur, pour la gloire de votre nom.— Retirez mon âme de la tribulation; et signalez votre miséricorde en exterminant mes ennemis. — Faites périr tous ceux qui me persécutent, car je suis votre serviteur votre serviteur. Gloire au Père.

Antienne: Seigneur, ne vous souvenez pas de nos fautes, ni de celles de nos proches, et ne tirez pas vengeance de nos péchés. — Pardonnez, Seigneur,
pardonnez à votre peuple que vous avez racheté au prix de votre sang, et ne soyez pas à jamais irrité contre nous.

Litanie des Saints

Seigneur, ayez pitié de nous.
Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Christ, écoutez-nous.
Christ, exaucez-nous.
Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Fils, rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Trinité sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.
Sainte Marie, priez pour nous.
Sainte Mère de Dieu, priez pour nous.
Sainte Vierge des vierges, priez pour nous.
Saint Michel, priez pour nous.
Saint Gabriel, priez pour nous.
Saint Raphaël, priez pour nous.
Tous les saints anges de Dieu et tous les archanges, priez pour nous.

Tous les saints ordres des esprits bienheureux, priez pour nous.
Saint Jean-Baptiste, priez pour nous.
Tous les saints patriarches et prophètes, priez pour nous.
Saint Pierre, priez pour nous.
Saint Paul, priez pour nous.
Saint André, priez pour nous.
Saint Jacques, priez pour nous.
Saint Jean, priez pour nous
Saint Philippe, priez pour nous
Saint Jacques, priez pour nous
Saint Barthelemy, priez pour nous
Saint Thomas, priez pour nous
Saint Mathieu, priez pour nous
Saint Simon, priez pour nous
Saint Thadée, priez pour nous
Saint Mathias, priez pour nous
Saint Barnabé, priez pour nous
Saint Luc, priez pour nous
Saint Marc, priez pour nous
Tous les saints apôtres et évangélistes, priez pour nous.
Tous les saints disciples du Seigneur, priez pour nous.
Tous les saints innocents, priez pour nous.
Saint Etienne, priez pour nous.
Saint Clément, priez pour nous.
Saint Sébastien, priez pour nous.
Saint Fabien, priez pour nous.
Saint Laurent, priez pour nous.
Saint Vincent, priez pour nous.
Saint Thomas, priez pour nous.
Saint Gervais, priez pour nous.
Saint Prothais, priez pour nous.
Saint Denis et vos saints compagnons, priez pour nous.
Saint Maurice et vos saints compagnons, priez pour nous.
Saint Eustache et vos saints compagnons, priez pour nous.
Saint Georges, priez pour nous.
Saint Eutrope, priez pour nous.
Saint Quintin, priez pour nous.
Saint Érasme, priez pour nous.
Tous les saints martyrs de Dieu, priez pour nous.
Saint Sylvestre, priez pour nous.
Saint Grégoire, priez pour nous.  
Saint Nicaise, priez pour nous.
Saint Ambroise, priez pour nous.
Saint Augustin, priez pour nous.
Saint Jérôme, priez pour nous.
Saint Remi, priez pour nous.
Saint Marcel, priez pour nous.
Saint Nicolas, priez pour nous.
Saint Eloi, priez pour nous.
Saint Egron, priez pour nous.
Saint Julien, priez pour nous.
Saint Benoît, priez pour nous.
Saint Maure, priez pour nous.
Saint Babin, priez pour nous.
Saint Sulpice, priez pour nous.
Saint Léonard, priez pour nous.  
Saint Guillaume, priez pour nous.
Tous les saints pontifes et confesseurs, priez pour nous.
Sainte Anne, priez pour nous.
Sainte Marie-Madeleine, priez pour nous.
Sainte Agathe, priez pour nous.
Sainte Agnès, priez pour nous.
Sainte Lucie, priez pour nous.
Sainte Cécile, priez pour nous.
Sainte Catherine, priez pour nous.
Sainte Barbe, priez pour nous.
Sainte Marguerite, priez pour nous.
Sainte Foi, priez pour nous.
Sainte Espérance, priez pour nous.
Sainte Charité, priez pour nous.
Sainte Chasteté, priez pour nous.
Toutes les saintes vierges, priez pour nous.
Tous les saints et saintes de Dieu priez pour nous.

Soyez-nous propice, pardonnez-nous, Seigneur.
Soyez-nous propice, exaucez-nous, Seigneur.
De tout mal, délivrez-nous, Seigneur.
Des embûches du démon, délivrez-nous, Seigneur.
De la damnation éternelle, délivrez-nous, Seigneur.
De l’esprit de fornication, délivrez-nous, Seigneur.
Du désir de la vaine gloire, délivrez-nous, Seigneur.
De la colère, de la haine et de tonte mauvaise volonté, délivrez-nous, Seigneur.
De l’aveuglement du cœur, délivrez-nous, Seigneur.
De la foudre et de la tempête, délivrez-nous, Seigneur.
De la mort subite et imprévue, délivrez-nous, Seigneur.
Par le mystère de votre sainte incarnation, délivrez-nous, Seigneur,
Par votre avènement, délivrez-nous, Seigneur.
Par votre nativité, délivrez-nous, Seigneur.
Par votre circoncision, délivrez-nous, Seigneur.
Par votre saint jeûne, délivrez-nous, Seigneur.
Par votre passion, votre croix, votre mort, et votre sépulture, délivrez-nous, Seigneur.
Par votre glorieuse résurrection, délivrez-nous Seigneur.
Par votre admirable ascension, délivrez-nous Seigneur.
Par la grâce du Saint-Esprit consolateur, délivrez-nous Seigneur.
A l’heure de notre mort, secourez- nous Seigneur
Au jour du jugement, délivrez-nous, Seigneur.
Nous sommes pécheurs, nous vous en supplions, écoutez-nous.
Donnez-nous la paix; nous vous en supplions, écoutez-nous.
Que votre miséricorde et votre justice nous gardent; nous vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez gouverner et conserver votre Église; nous vous en supplions, écoutez-nous.
Accordez à tous nos bienfaiteurs la récompense des biens éternels; nous
vous en supplions, écoutez-nous, Seigneur.
Accordez à tous les fidèles qui ne sont plus le repos éternel; nous vous en supplions, écoutez-nous.
Accordez-nous à tous le pardon de nos péchés; nous vous en supplions, écoutez-nous.
Daignez nous exaucer; nous vous en supplions, écoutez-nous.
Fils de Dieu, nous vous en supplions, écoutez-nous.
Fils de Dieu, nous vous en supplions, écoutez-nous.
Fils de Dieu, nous vous en supplions, écoutez-nous.
du monde, exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.


Psaume 70 (69): O Dieu! venez à mon aide;  hâtez-vous, Seigneur, de me secourir. Puissent-ils être couverts de honte et de confusion, ceux qui cherchent; à me ravir le jour!; Puissent-ils reculer, en proie à l’ignominie, ceux qui souhaitent ma perte. Puissent-ils avoir la honte de fuir à l’instant devant moi ceux qui me disent: encore, encore. Qu’ils triomphent et trouvent en vous leur bonheur, tous ceux qui vous cherchent, et qu’ils disent sans cesse : que le Seigneur soit glorifié, ceux qui aiment le salut qui vient de Vous - Pour moi, je suis pauvre; et dans l’indigence, ô Dieu! venez mon secours. Vous êtes mon appui et mon libérateur; Seigneur, ne différez pas. — Gloire au Père...

Verset : Sauvez vos serviteurs et vos servantes,
Répons: Qui ont placé en vous leur  espérance, ô mon Dieu!
Verset: Soyez pour nous, Seigneur, comme une tour puissante,
Répons : Contre les attaques de l’ennemi;
Verset : Afin que l’ennemi ne puisse prévaloir en rien contre nous,
Répons : Et que le fils de l’iniquité ne puisse nous nuire.
Verset : Seigneur, ne nous traitez pas comme le méritent nos péchés,
Répons: Et ne nous punissez pas selon l`étendue de nos iniquités.

Verset:  Prions pour notre saint-père le Pape.
Répons : Que le Seigneur le conserve et lui donne la vie; qu’il le rende heureux sur la terre et ne l’abandonne pas aux mains de ses ennemis.

Verset: Prions pour nos bienfaiteurs :
Répons: Seigneur, pour la gloire de votre nom, daignez accorder à tous ceux qui nous ont fait du bien, la récompense de la vie éternelle.
Verset : Prions pour tous les fidèles trépassés :
Répons: Accordez-leur le repos éternel, Seigneur, et qu’ils jouissent à jamais de votre lumière.
Verset: Qu’ils reposent en paix.
Répons: Ainsi soit-il.

Verset. Du haut de votre sanctuaire, Seigneur, envoyez-leur votre secours,
Répons :Et protégez les du haut de Sion.
Verset : Seigneur, exaucez ma prière.
Répons: Et que ma voix arrive jusqu’à vous.

Prions : 0 Dieu! qui par nature êtes toujours prêt à faire miséricorde et à pardonner, exaucez nos, prières et faites que ceux qui gémissent dans les liens du péché trouvent dans votre miséricorde un secours qui les affranchissent.

Prière: Nous vous en conjurons, Seigneur, exaucez les prières de ceux qui  vous supplient et pardonnez leurs péchés à ceux qui les confessent, et que votre bonté nous accorde
a la fois le pardon et la paix.

Prière: Seigneur; faites briller sur nous les prodiges de votre miséricorde en nous délivrant de tous nos péchés et de toutes les peines qu`ils nous ont méritées.

Prière: O Dieu que le mal offense mais que la pénitence apaise, accueillez  avec bonté les humbles supplications de votre peuple, et détournez de nos têtes, les fléaux de votre colère, que nous avons mérités par nos offenses.  

Prière: O Dieu tout-puissant et éternel! ayez pitié de votre serviteur, notre saint-père le Pape; que votre bonté le dirige dans la Voie du salut éternel, afin que par un effet de votre grâce, ils ne  désire que ce qui peut vous plaire et s’applique de son pouvoir à l’accomplir.

Prière : 0 Dieu ! qui êtes la source des saints désirs, des bons desseins et des actions justes, donnez à vos serviteurs cette paix que le monde ne peut donner,  afin qu’appliqués de cœur à votre loi, et affranchis de toute crainte des ennemis, nous puissions, sous votre protection, goûter des jours tranquilles.

Prières : Purifiez, Seigneur, par le feu du Saint-Esprit, nos reins et nos cœurs, afin qu’unissant la chasteté du corps à la pureté de l’âme, nous puissions vous servir et vous plaire.

Prières : Daignez, nous vous en supplions, Seigneur, prévenir, par vos inspirations, tous nos actes, et, par votre assistance, les conduire à leur terme, afin que chacune de nos prières et de nos œuvres vous ait pour principe et pour fin.

Prière: Dieu tout-puissant et éternel, souverain maître des vivants et des morts, qui pardonnez à tous ceux que vous savez devoir être, par leur foi et leurs œuvres, du nombre de vos élus, accordez à nos humbles supplications que ceux pour qui nous les offrons, détenus encore vivants dans le siècle présent ou entrés déjà comme morts dans le siècle futur, obtiennent de votre bonté, par l’intercession de tous les saints, le pardon de tous leurs péchés et le bonheur de la vie éternelle.

Prière : 0 Dieu! créateur et rédempteur de tous les fidèles, accordez aux âmes de vos serviteurs et de vos servantes la rémission de tous leurs péchés, afin qu’ils obtiennent, par l’efficacité de nos pieuses supplications, l’indulgence qu’ils ont toujours désirée, vous qui, comme Dieu, vivez et régnez dans l’unité du Saint-Esprit pendant tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Dernière édition par MichelT le Dim 27 Jan 2019 - 19:49, édité 2 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Empty Re: LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc

Message par MichelT le Ven 25 Jan 2019 - 13:05

RÉSURRECTION DE LAZARE

Lazare était frère de Marthe et de Marie; il habitait avec ses sœurs, près de Jérusalem, dans la petite ville de Béthanie, ou ils eurent plusieurs fois le bonheur d’offrir l’hospitalité à Jésus-Christ. Le Seigneur se trouvait en Galilée quand Lazare tomba malade. Il ne se hâta pas de se rendre auprès de lui lorsqu’il en fut averti, parce qu’il voulait que cette maladie servit à glorifier son père. Lazare était déjà depuis quatre jours dans le sépulcre, quand Jésus y arriva avec ses disciples. Il fit ôter la pierre qui en fermait l’entrée, et rendit le mort à la vie. Le miracle éclatant, dont la réalité toujours subsistante repoussait tous les doutes, exaspéra l’envie de la synagogue et devint une des principales causes de la mort de Jésus-Christ.

Les Croisés, au commencement du 13e siècle, établirent à Jérusalem, en faveur des lépreux, un ordre militaire qui portait son nom, et une congrégation de prêtres, chargés de distribuer aux pauvres de la campagne le pain matériel et la parole de vie, fut instituée à Paris, sous son patronage, en l’année 1631, par saint Vincent de Paul. Sa fête est généralement célébrée le 2 septembre.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc RaisingofLazarusBloch
La Résurrection de Lazare (Jean 11)

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Stlazare1
Ordre de Saint Lazare de Jérusalem

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Aliaslazare
L`ordre religieux militaire et hospitalier de St-Lazare en terre sainte au Moyen-Age au service des Lépreux

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Illustration_4
L`ordre de Saint Lazare de Jérusalem de nos jours n`a plus aucune fonction militaire mais s`occupe des malades et de fonctions spirituelles.


OFFICE DES MORTS

A VÊPRES

Psaume 116. J’aime le Seigneur, parce qu’il a entendu la voix de ma prière. Il a incliné vers moi son oreille. Je l’invoquerai tous les jours de ma vie. Les douleurs de la mort m`ont environné; les frayeurs de l`enfer m’ont saisi. J`ai rencontré la tribulation et la douleur et j’ai invoqué le nom du Seigneur. O Seigneur! délivrez mon âme. Le Seigneur est aussi miséricordieux que juste. Notre Dieu aime à pardonner. Le Seigneur veille sur les petits. J’ai été humilié et il m’a délivré. 0 mon âme! Rentre dans ton repos, puisque le Seigneur t’a fait miséricorde. Le Seigneur a délivré mon âme de la mort, mes yeux des larmes et mes pieds de la chute. Je plairai au Seigneur dans la terre des vivants.

Donnez-leur, Seigneur, le repos éternel, et faites luire pour eux la lumière de l’éternité.

Antienne: Je plairai au Seigneur dans la terre des vivants.

Psaume 120 (119): Dans mon affliction, j’ai crié au Seigneur, et il m’a exaucé. Délivrez mon âme, Seigneur, des lèvres de l’iniquité et de la langue du mensonge. Que te sera-t-il donné, et que peux-tu attendre pour les mensonges de ta langue?  Les flèches du puissant sont pénétrantes; elles ressemblent à des charbons dévorants. Hélas, que mon exil est long!  Je vis parmi les habitants de Cédar; il y a longtemps que mon âme languit dans la terre étrangère! Je vivais en paix avec les ennemis de la paix, et si je leur je parlais, ils m’attaquaient sans motif. Donnez le repos.

Antienne: Hélas, que mon exil est long

Psaume 125 (124): J’ai levé les yeux vers les montagnes d’où me viendra le secours. Mon secours vient du Seigneur, qui a créé le ciel et la terre. Il ne permettra pas; que votre pied chancelle; celui qui veille à votre garde ne s’endormira pas. Non, il ne s’endormira pas; non, il ne sommeillera pas, celui qui garde Israël.  C’est le Seigneur qui vous garde; c’est le Seigneur qui vous protège. Il se tient à votre droite. Vous n’aurez à craindre ni le soleil pendant le jour, ni la lune, pendant la nuit. Le Seigneur vous préservera de tout mal. - Le Seigneur gardera votre âme. Que le Seigneur protège votre entrée et votre sortie, dès maintenant et pour jamais. Donnez le repos.

Antienne : Le Seigneur vous préservera de tout mal: le Seigneur gardera votre âme.

Psaume 129: Du fond de l’abîme, j’ai crié vers vous, Seigneur; Seigneur, entendez ma voix. Prêtez une oreille attentive à la voix de ma supplication. Si vous examinez nos iniquités, Seigneur; Seigneur, qui pourra soutenir votre regard? - Mais vous êtes la source de la miséricorde - Et confiant dans votre loi, j’ai espéré en vous, Seigneur. Mon âme s’est confiée à la parole du Seigneur; mon âme a espéré dans le Seigneur. Que depuis la veille du matin, jusqu’à la nuit, Israël espère dans le Seigneur. Car au Seigneur appartient la miséricorde, et son cœur et son cœur est riche en rédemption. C’est lui qui rachètera Israël de toutes ses iniquités. - Accordez le repos éternel.

Antienne: Si vous examinez nos iniquités, Seigneur; Seigneur, qui soutiendra votre regard?

Psaume 138 (137): Je vous louerai, Seigneur, de toute la force de mon âme, parce que vous avez entendu les paroles que je vous adressais. Je chanterai vos louanges sous les yeux des anges; je vous adorerai dans votre saint temple et je rendrai gloire à votre nom. — Je chanterai votre miséricorde et votre vérité, parce que vous avez fait éclater par-dessus tout la sainteté de votre nom. En quelque jour que je vous invoque, écoutez-moi et augmentez la puissance de mon âme. — Que tous les rois de la terre rendent hommage à votre gloire,  Seigneur, puisqu’ils ont entendu les oracles de votre bouche. Et que, marchant dans les voies du Seigneur, ils  célèbrent toute la grandeur de sa gloire. Car du haut de sa gloire, le Seigneur abaisse ses regards sur les humbles, et ne voit que de loin les superbes - Si je rencontre l’affliction sur ma route, sauvez-moi la vie : Étendez la main contre la fureur de mes ennemis, et que votre droite me délivre. - Le Seigneur me vengera. Seigneur, votre miséricorde est inépuisable; ne méprisez pas les ouvrages de vos mains. - Accordez le repos éternel. . .

Verset : J’ai entendu une voix du ciel qui disait :
Répons : Bienheureux les morts qui sont morts dans le Seigneur.

CANTIQUE :

Mon âme glorifie le Seigneur, et mon esprit s’est réjoui en Dieu, mon Sauveur. - Il a abaissé ses regards sur l'humilité de sa servante, et voilà que désormais toutes les générations m’appelleront bienheureuse. Le Tout-Puissant a fait en moi de grandes choses, et son nom est saint. Sa miséricorde se répand de nation en nation sur ceux qui le craignent. Il a déployé la puissance de son bras et dispersé les desseins que méditaient les superbes. Il a renversé les puissants de leur trône, et il a exalté les humbles. Au pauvre, il a envoyé l’abondance et au riche, le dénuement. Il a pris sous sa protection Israël, son serviteur, se souvenant de sa miséricorde. Ainsi qu’il l’avait promis pour jamais à nos Pères, à Abraham et à toute sa postérité.

Accordez le repos éternel.

Antienne : Tous ceux que mon Père me donne viendront à moi, et de tous  ceux qui viendront à moi je n’en repousserai aucun.

Psaume 146 (145): 0 mon âme! loue le Seigneur. Je louerai le Seigneur toute ma vie : tant que je vivrai, je chanterai les louanges de mon Dieu. — Ne mettez pas votre confiance dans les princes ni dans les enfants des hommes; ils ne sauraient vous sauver. Leur esprit les quittera; ils rentreront dans la terre, et en ce jour, toutes leurs pensées périront.  Heureux celui qui a le Dieu de Jacob pour protecteur, qui place son espérance dans le Seigneur, son Dieu, qui a fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qu’ils renferment. Le Seigneur garde à jamais sa parole, rend justice à l’opprimé, et donne la nourriture à celui qui a faim. Le Seigneur brise les liens du captif et rend la lumière à l’aveugle. Le Seigneur relève celui qu`on accable, et chérit le juste. Le Seigneur veille sur l’étranger, prend sous sa garde la veuve et l’orphelin, et confond la voix des impies. Le Seigneur règne à jamais. Ton Dieu, ô Sion! régnera de génération en génération.

Accordez le repos éternel...

Verset : Des portes de l’enfer.
Répons : Seigneur, délivrez leurs âmes.

Verset : J`ai la ferme espérance de voir les biens du Seigneur.
Répons : Dans la terre des vivants.
Verset : Qu’ils reposent en paix.
Répons : Ainsi soit-il.

Prière : Faites Seigneur, nous vous en supplions, que ceux, de vos serviteurs que vous avez fait participants du sacerdoce des apôtres, en les honorant de la dignité pontificale ou sacerdotale, soient aussi éternellement unis à leur sainte compagnie.

Prière : 0 Dieu! qui donnez le pardon et aimez le salut des hommes, que votre bonté conduise au séjour de la béatitude éternelle, ceux de notre société, nos frères, nos parents et nos bienfaiteurs, qui sont sortis de ce monde. Nous vous en conjurons par l’intercession de la bienheureuse Marie, toujours Vierge, et de tous les Saints.

Prière : 0 Dieu! créateur et rédempteur de tous les fidèles, accordez aux
âmes de vos serviteurs et servantes la rémission de tous leurs péchés, et que nos pieuses supplications leur obtiennent l’indulgence qu’ils ont toujours désirée. Vous qui, ’comme Dieu, vivez et régnez dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit -il.


JOB ET SES AMIS

Job, célèbre patriarche, naquit possiblement au pays de Sumer ou en Chaldée ( Irak actuel), possiblement au deuxième ou troisième millénaire avant Jésus-Christ. Dieu, pour éprouver ce juste, le frappa dans ses richesses qui lui furent enlevées; dans ses enfants, qui périrent sous les ruines d’une maison; dans sa personne, par une lèpre hideuse qui lui couvrit tout le corps, et le réduisit à demeurer sur un fumier pour y racler le pus de ses plaies. C’est là que trois de ses amis, Éléphaz, Baldad et Sopha vinrent le visiter; et, comme ils l’accusaient, parce que sous l’empire d`une juste Providence nul ne peut souffrir sans l’avoir mérité, Job leur explique le mystère des souffrances qui n’ont pas seulement pour but de punir le méchant, mais aussi et souvent d’éprouver le juste et de le perfectionner. Enfin Dieu prit soin de le justifier, en lui rendant d’autres enfants, une santé parfaite, et plus de richesses qu’il n’en avait perdu.  Il n’est pas de poésie plus riche, plus sublime et plus touchante que celle du livre sacré (Livre de Job) qui nous redit son histoire.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc PV05-Job
Les souffrances de Job (Ancien Testament - Le livre de Job)

VIGILE DES MORTS

A MATINES

Invitatoire: Venez et adorons le Seigneur pour qui tout vit.
Répons: Venez, adorons-le.


Psaume 95 (94): Venez, réjouissons-nous dans le Seigneur  poussons des cris de joie en l’honneur du Dieu qui fait
notre salut. Hâtons-nous de paraître en sa présence pour lui  rendre hommage, et chantons des cantiques à sa gloire.
Venez, adorons le Roi pour qui tout vit. Car le Seigneur est le Dieu et le monarque suprême, plus grand que tous les dieux.
Le Seigneur ne rejettera pas son peuple, car il tient en sa main toute l’étendue de la terre, et les plus hautes montagnes n’échappent pas à son regard.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Latest?cb=20131119124056&path-prefix=fr

Venez, adorons-le!
La mer lui appartient, car elle est son ouvrage: Ce sont ses mains qui ont aussi formé la terre. Venez, adorons-le!

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Pacific-ocean

prosternons-nous devant Dieu; gémissons en présence du Seigneur qui nous a faits : car le Seigneur est notre Dieu:
nous sommes son peuple et les brebis qu’il nourrit. Venez, adorons le Roi pour qui tout vit. Si aujourd’hui vous entendez sa voix,
n’endurcissez pas vos Cœurs, comme au jour du murmure dans le désert, où vos pères me tentèrent; où témoins de mes œuvres, ils subirent ma puissance.
Venez, adorons-le.
Quarante ans je me tins près de Ce peuple, et j’ai dit : leur Cœur est toujours dans l’égarement : ils n’ont pas voulu connaitre mes voies : aussi, j’ai juré dans ma colère, qu’ils n’entreraient jamais dans le lieu de mon repos. Venez, adorons le Roi pour qui tout vit.

Donnez-leur, Seigneur, le repos éternel et que votre lumière luise à jamais pour eux. Venez, adorons-le.


Psaume 5: Seigneur, prêtez l’oreille ; à mes paroles; écoutez mes cris. Soyez attentif à la voix de ma prière, mon Roi et mon Dieu. Car c’est à vous, Seigneur, que je l’adresserai : Dès le matin, vous entendrez ma voix. Dès-le matin, je me présenterai devant vous et j’attendrai: car vous n’êtes pas un Dieu ami de l’iniquité. —Vous ne laissez pas le méchant s’établir près de vous, ni l’injustice persister sous vos regards. Vous détestez; tout ouvrier d’iniquité, et vous perdez tous ceux qui profèrent le mensonge. Le Seigneur a en abomination l’homme de sang et la langue perfide. Pour moi, grâces a l’étendue de votre miséricorde, j’entrerai dans votre maison et j’approcherai avec respect de votre sanctuaire, pour vous adorer. Seigneur, conduisez-moi dans votre justice, et, à cause de mes ennemis, dirigez mes pas devant vous.  Jamais la vérité ne se trouve sur leurs lèvres : Leur cœur n’est que mensonge. Leur bouche est un sépulcre ouvert : leur langue n`agit que pour tromper. Jugez-les, mon Dieu! Renversez leurs desseins : rejetez-les  à cause de la multitude de leurs prévarications : car c’est vous qu’ils ont bravé, Seigneur. — Tous ceux qui espèrent en vous seront dans la joie, leur allégresse n’aura pas de fin, et vous habiterez en eux. Oui, tous ceux qui aiment votre nom se glorifieront en vous, parce que, vous bénirez le juste. - Seigneur, vous nous avez couverts de votre amour; comme d’un bouclier.— Donnez-leur; le repos éternel.

Psaume 6: Seigneur, ne me reprenez pas dans votre fureur, et ne me châtiez pas dans votre colère. — Ayez pitié de moi, Seigneur, parce que je suis faible : Guérissez-moi, parce que mes os sont ébranlés. — Une crainte affreuse a saisi mon âme : tarderez-vous longtemps, Seigneur. Revenez à moi, Seigneur, et délivrez mon âme. Soyez assez miséricordieux pour me sauver. - Nul parmi les morts ne garde votre souvenir, et quelle voix de la tombe chantera vos louanges? Je m’épuise à gémir; toutes les nuits, je baigne mon lit de pleurs et j’arrose ma couche de mes larmes. - Mon regard s’éteint dans l’indignation, et j’ai vieilli, au milieu de mes ennemis. Retirez-vous de moi, tous, ouvriers d`iniquité, parce que le Seigneur a écouté la voix de mes pleurs. Le Seigneur a exaucé ma prière; le Seigneur a accueilli  ma supplication. Que tous mes ennemis rougissent frappés d’épouvante, et que la honte au front, ils se hâtent de disparaître. Donnez-leur le repos éternel.

Antienne : Revenez à moi, Seigneur, et sauvez mon âme, parce que nul parmi les morts ne garde votre souvenir.

Psaume 7: Seigneur, mon Dieu, c’est en vous que j’espère : sauvez-moi de tous ceux qui me persécutent et délivrez-moi, de peur que l’ennemi, comme un lion, ne saisisse mon âme, sans qu’il y ait personne pour m’arracher à sa fureur et me sauver. - Seigneur, mon Dieu, si j’ai fait ce qu’on m’impute; si l’iniquité a souillé mes mains; si j’ai rendu le mal pour le mal, c’est avec justice que je succomberai sans espoir devant mes ennemis. Que mon ennemi poursuive mon âme, qu’il la saisisse; que, foulé sous ses pieds, il m’ôte la vie, et réduise ma gloire en poussière. — Levez-vous, Seigneur, dans votre colère : signalez votre puissance au milieu de mes ennemis. - Levez-vous, Seigneur, mon Dieu, pour exécuter l’arrêt que vous avez prononcé; et les peuples se rassembleront autour de vous. — Pour eux, remontez au haut de votre trône; le Seigneur juge les nations. — Jugez-moi, Seigneur, dans votre justice et selon mon innocence.  La malice des pécheurs périra, et vous conduirez le juste, vous, mon Dieu, qui sondez les cœurs et les reins. C’est avec justice que j’attends le secours du Seigneur, qui sauve ceux qui ont le cœur droit. — Dieu est un juge plein de justice, de force et de patience. Fait-il sentir chaque jour les effets de sa colère? Si vous ne nous convertissez, il va aiguiser son glaive : Déjà son arc est tendu; il le tient prêt. Il s’est armé d’instruments de mort, et s’est fait des flèches brûlantes. Le méchant est en travail d’injustice : il a conçu la douleur et enfanté l’iniquité. Il a ouvert une fosse, et l’a creusée : puis il est tombé dans la fosse qu’il avait faite. Sa malice retournera contre lui, et son injustice retombera sur sa tête. Je rendrai grâces au Seigneur qui a fait justice, et je chanterai des hymnes au nom du Très - Haut.

Donnez-leur le repos éternel.

Antienne : De peur que l’ennemi, comme un lion, ne saisisse mon âme, sans qu’il y ait personne pour m’arracher à sa fureur et me sauver.

Verset : De la porte de l’enfer,

Répons : Seigneur, préservez leurs âmes.

PREMIÈRE LEÇON

Épargnez-moi, Seigneur, car mes jours ne sont qu’un néant. Qu’est-ce que l’homme, pour que vous lui témoigniez des égards? et comment dirigez-vous sur lui votre attention? Vous le visitez dès le matin; puis bientôt vous l’éprouvez. Jusques à quand refuserez-vous de m’épargner, et de me donner le loisir de respirer? J’ai péché : comment vous apaiser, ô Sauveur des hommes! pourquoi me mettre en révolte contre vous et me rendre insupportable a moi-même? Pourquoi ne pas me délivrer de mes péchés et ne pas effacer mon iniquité? Je vais m’endormir dans la poussière du tombeau, et si le matin vous me cherchez, vous ne me trouverez plus.

Répons : Je crois que mon Rédempteur est vivant; qu’au dernier jour je sortirai de la terre, et que, revêtu de ma chair, je verrai mon Sauveur.

Verset :- C’est moi-même, et non un autre, qui le verrai : je le contemplerai de mes propres yeux.

DEUXIÈME LEÇON

Mon âme s’ennuie de ma vie : Je me laisserai aller aux plaintes contre moi, et je parlerai dans l’amertume de mon âme. Je dirai à Dieu: ne me condamnez pas. Faites-moi connaitre pourquoi vous me jugez ainsi. Serait—ce donc un bonheur pour vous de me calomnier, de m’accabler, moi l’ouvrage de vos mains, et de seconder les desseins des méchants? Avez-vous donc des yeux de chair et appréciez-vous les choses comme l’homme les apprécie? En est-il donc de vos jours, comme des jours de l’homme, et vos années ressemblent-elles à ses années, pour rechercher mon iniquité et sonder mon péché; pour savoir que je n’ai rien fait de mal, puisque nul ne peut me tirer de vos mains?

Répons : Seigneur, qui avez ressuscité Lazare du tombeau quand il sentait déjà mauvais, donnez-leur un lieu de miséricorde et de paix.

Verset : Vous qui devez venir un jour pour juger les vivants et les morts, et le monde par le feu donnez leur….

TROISIÈME LEÇON

Ce sont vos mains qui m’ont formé, , qui ont disposé toutes les parties de mon corps et vous pourriez tout à coup m’abîmer! Souvenez-vous, je vous  en conjure, que vous m’avez fait comme un vase d’argile, et que bientôt vous me réduirez en poussière! Ne m’avez-vous pas formé comme le lait qui, d’abord liquide, passe bientôt à un état plus ferme? Vous m’avez revêtu de chair et de peau; puis, par des os et des nerfs vous m’avez affermi. Vous m’avez donné la vie et la miséricorde, et conservé l’existence par la continuation de votre secours.

Repons : Seigneur, quand vous Viendrez juger la terre, où me cacherai-je pour échapper au, regard de votre colère? Car j’ai commis dans ma vie des péchés sans nombre. Mes péchés m’épouvantent : j’en rougis devant vous. Quand vous viendrez juger le monde, ne me condamnez pas; car j’ai péché...

AU SECOND NOCTURNE

Psaume 23 (22): Dieu est mon Pasteur, et rien ne manquera dans les pâturages où il m’a conduit. Il me mène auprès d’une eau salutaire, et par là, rétablit mes forces. — Il guide mes pas dans les sentiers de la justice, pour la gloire de son nom. — Aussi, quand je marcherais à travers les ombres de la mort, je ne craindrais aucun mal : parce que, Seigneur, vous êtes avec moi.  Votre houlette même et votre bâton me rassurent. Vous m`avez préparé une nourriture qui me fortifie contre mes ennemis. Vous avez embaumé ma tête d’un parfum : quelle liqueur enivrante a rempli ma coupe! Et votre miséricorde me suivra tous les jours de ma vie. Et j’habiterai la maison du Seigneur pendant toute la durée des jours éternels. Donnez-leur le repos éternel...

Psaume 25 (24) : J’ai élevé mon âme vers vous, Seigneur : je mets ma confiance en vous, O mon Dieu! Que je ne sois pas confondu.  Que je ne sois pas un sujet de dérision pour mes ennemis. Non, ceux qui espèrent en vous n’auront point à rougir. - Mais que la confusion retombe sur ceux qui m’attaquent injustement—Seigneur, faites-moi connaitre vos voies et enseignez-moi vos sentiers. Conduisez-moi dans la route de votre Vérité, et instruisez-moi : car vous êtes le Dieu de mon salut, et sans cesse j’espère en vous. - Souvenez-vous, Seigneur, de vos miséricordes, miséricordes qui ont commencé avec le monde. Ne vous souvenez plus de tant de fautes, de malice ou d’ignorance, qui ont souillé ma jeunesse. Mais n’écoutez que votre bonté, et ne vous souvenez de moi que, pour me pardonner, Seigneur. Le Seigneur est plein de douceur et d’équité, il enseignera sa loi à ceux qui s’égarent. Il conduira dans la justice les âmes dociles, et enseignera ses voies à ceux qui sont doux.— Toutes les voies du Seigneur ne sont que miséricorde et vérité pour quiconque cherche son alliance et ses commandements. —Pour la gloire de votre nom, Seigneur, pardonnez-moi mon iniquité, car elle est grande. — Quel est l’homme qui craint le Seigneur? Dieu lui montre sa route dans la voie qu’il a choisie. Sa vie s’écoulera au sein du bonheur, et sa postérité aura la terre pour héritage. Le Seigneur est l’appui de ceux qui le craignent, c’est à eux qu’il manifeste son alliance. Je tiens sans cesse mes yeux vers le Seigneur, parce que c’est lui qui dégagera mes pas du piège qui les captive. Abaissez sur moi vos regards et ayez pitié de moi, parce que je suis pauvre et sans appui. — Les afflictions de mon cœur se sont multipliées : Délivrez-moi de tant de maux. —Voyez mon abaissement et ma peine, et pardonnez-moi tous mes péchés. —Voyez mes ennemis, leur nombre qui s’accroît et la haine injuste qu’ils me portent.;—Gardez mon âme et délivrez—moi : Je ne serai pas; confondu, car c’est en vous que j’espère. J’ai pour alliés tous ceux qui aiment l’innocence et la droiture : parce que je vous ai attendu. —0 Dieu! délivrez Israël de tous les maux qui l’accablent.  Donnez-leur le repos éternel..

Antienne : N e vous souvenez plus, Seigneur des fautes de ma jeunesse, ni de mes péchés d’ignorance.

Psaume 27 (26): Le Seigneur est ma lumière et mon salut : qui pourrais-je craindre? —Le Seigneur veille sur mes jours : devant qui pourrais-je trembler? — Lorsque les méchants s’avançaient vers moi pour me dévorer, les ennemis, qui me persécutaient ont été frappés d’impuissance et sont tombés. — Quand des armées camperaient devant moi, la crainte n’approcherait pas de mon cœur, quand le signal du combat serait donné, le combat serait mon espérance. Je n’ai demandé qu’une grâce au Seigneur, et je ne cesserai de la demander: c’est d’habiter dans la maison du Seigneur, tous les jours de ma vie – Pour y' contempler la beauté du Seigneur et visiter son sanctuaire. Car il m’a retiré sous sa tente, et au jour de l’affliction, il m’a caché dans le secret de son tabernacle.—Il m’a placé sur un roc, et m’a élevé au-dessus de mes ennemis. J’ai environné son autel, et je lui ai offert, dans son tabernacle, un sacrifice de louange : Je chanterai des hymnes au Seigneur. Seigneur, écoutez la voix que vous font entendre mes cris; ayez pitié de moi et exaucez-moi. Mon Cœur vous a parlé; mes yeux vous ont cherché Seigneur, je chercherai toujours votre  regard.  «Ne le détournez pas de moi. Que votre colère ne vous éloigne pas de votre serviteur.—Soyez mon appui; ne me délaissez pas et ne me rejetez pas, O Dieu de mon salut! — Mon père et ma mère m’ont abandonné, mais le Seigneur m’a recueilli. Seigneur, donnez-moi une loi qui me guide dans votre voie, et dirigez-moi dans le sentier de la justice, à cause de mes ennemis. Ne me livrez pas aux passions de mes persécuteurs, car des témoins iniques se sont levés centre moi : l’iniquité a menti contre elle-même. Je suis certain que je verrai les biens du Seigneur dans la terre des vivants. —Attendez le Seigneur; ayez courage; fortifiez votre cœur, et ne vous lassez pas d’espérer au Seigneur. Donnez-leur le repos éternel...

Antienne : Je suis certain que je verrai les biens du Seigneur dans la terre des vivants.

Verset : Que le Seigneur les place avec les princes.

Répons: Avec les princes de son peuple.

QUATRIÈME LEÇON

Répondez-moi : Combien ai-je commis d’iniquités et de pêchés? Montrez- moi mes crimes et mes offenses. Pourquoi détourner de moi votre visage et me supposer votre ennemi? C’est contre une feuille que le vent emporte que vous montrez votre puissance; c’est une paille sèche que vous persécutez. Vous décrétez contre moi des peines amères, et vous voulez me rendre victime des péchés de ma jeunesse. Vous tenez mes pieds dans les fers : vous observez : mes pas et mes démarches. Et ne suis-je pas le bois pourri qui se consume, ou le vêtement qui est rongé par les vers?

Répons : Souvenez-vous de moi, mon Dieu; car ma vie n’est qu’un souffle, et que bientôt on ne me verra plus. Du fond de l’abîme j’ai crié vers vous, Seigneur. Seigneur, écoutez ma voix bientôt on ne me verra plus.

CINQUIÈME LEÇON

L’homme, né de la femme, ne vit que peu de temps et est surchargé de misères. C’est une fleur qui paraît à peine et que l’on coupe. C’est une ombre qui fuit, sans jamais rester dans le même état.—Et cet homme, vous croyez qu’il est digne de vous de tenir les yeux ouverts sur lui, et de le faire entrer en jugement avec vous. Qui peut rendre pur le fruit d’une impure semence? Il n’y a que vous. Les jours de l’homme sont courts; le nombre de ses mois est entre vos mains; et vous avez marqué à sa vie des bornes qu’il ne peut franchir. Retirez-vous un peu; qu’il puisse se reposer, jusqu’à ce qu’il voie arriver, comme le mercenaire, le terme qu’il désire.

Répons : Malheur à moi, Seigneur, qui vous ai tant offensé dans ma vie. Infortuné! Que faire! où fuir, sinon vers vous, mon Dieu. Ayez pitié de moi, lorsque vous viendrez au dernier jour.

Verset: Mon âme est fortement ébranlée; mais vous, Seigneur, secourez—la. Lorsque vous viendrez...

SIXIÈME LEÇON

Qui me fera cette grâce, que vous me protégiez dans le tombeau, et que vous m’y cachiez jusqu’à ce que votre fureur soit passée, et que vous me marquiez un temps où vous vous souviendrez de moi ?—Pensez-vous que l’homme une fois mort puisse revivre? J’attends chaque jour à ce poste où je combats qu’on vienne me relever. Vous m’appellerez et je vous répondrai : vous tendrez votre droite à l’œuvre de vos mains. Il est  vrai que vous avez compté mes pas; mais pardonnez mes péchés.

Répons : Seigneur, ne vous souvenez pas de mes fautes, quand vous viendrez  juger le monde par le feu.
Verset : Seigneur, mon Dieu, rendez ma voie droite devant vous.

Répons : Lorsque vous viendrez...

Antienne : Qu’il vous plaise...

Psaume 40 (39): J’ai attendu le Seigneur sans me lasser d’attendre, et il s’est tourné vers moi. Il a entendu mes prières : il m’a retiré de l’abîme de la misère de de la fange. Il a affermi mes pieds sur la pierre : il a dirigé mes pas. Il a mis sur mes lèvres un nouveau cantique; un hymne en l’honneur de notre Dieu. La multitude verra; et, saisie de crainte, elle espérera dans le Seigneur. Heureux qui a placé; son espérance dans le nom du Seigneur et n’a pas arrêté ses regards sur les vanités et les illusions du mensonge.  Ils sont innombrables, Seigneur mon Dieu, les prodiges que vous avez opérés : et, dans vos pensées, qui pourrait vous égaler!  J’ai ouvert ma bouche pour les publier; mais leur multitude est ineffable. Vous n’avez voulu ni sacrifice, ni oblation; mais vous m’avez formé un corps. Vous n’avez pas demandé le sacrifice d’expiation; alors j’ai dit: Me voici. - A la tête du saint livre, il est écrit de moi que j’accomplirai votre volonté : Je le désire, ô mon Dieu! et je porte votre loi au fond de mon cœur. J’ai annoncé votre justice devant un peuple immense, et jamais je n’imposerai silence à mes lèvres; vous le savez, Seigneur. Je n’ai point enseveli votre justice dans mon cœur; J’ai publié votre justice et votre salut - En présence d’une grande assemblée, je n’ai pas celé votre clémence et votre vérité. Mais vous, Seigneur, n’éloignez pas de moi Vos miséricordes: c’est toujours votre amour et votre Vérité qui m’ont soutenu. Des maux sans nombre m’assiègent de toutes parts. Mes iniquités m’ont investi : Je n’ai pu en soutenir la vue.  Elles sont plus nombreuses que les cheveux de ma  tête. Je sens mon cœur en défaillir. Veuillez me délivrer, Seigneur, hâtez-vous de me secourir. Honte et Confusion à ceux qui cherchent mon âme pour me la ravir.— Puissent-ils se retirer couverts de honte, ceux qui me veulent du mal. Qu’ils portent enfin la confusion qu’ils méritent, ceux qui m’insultent en me disant courage! courage! Mais que ceux qui vous cherchent soient ravis de joie et que ceux qui soupirent après votre salut répètent sans cesse : Gloire au Seigneur! Pour moi, qui suis pauvre et délaissé, le Seigneur veillera sur moi, mon Dieu, ne tardez pas.

Donnez-leur le repos éternel...

Antienne : Veuillez me délivrer, Seigneur, hâtez-vous de me secourir!

Psaume 41 (40): Heureux qui comprend ses devoirs envers le pauvre et l’indigent; au jour du malheur, le Seigneur le délivrera. Le Seigneur saura le garder, le vivifier, le faire prospérer sur la terre et ne l’abandonnera pas à la passion de ses ennemis. - Le Seigneur ! viendra le secourir sur son lit de douleur : Vous retournerez vous-même sa couche, Seigneur, au jour de son infirmité.  J’ai dit : Seigneur ayez pitié de moi.  Guérissez mon âme, car j’ai péché contre vous.  Mes ennemis m’ont poursuivi d’imprécations : Quand mourra-t-il? Quand périra sa mémoire? Quelqu’un d’entre eux venait-il me voir : il me tenait un langage trompeur et renfermait en lui-même sa malignité; puis sorti, il parlait comme les autres. — Tous mes ennemis murmuraient en secret contre moi tous ne pensaient qu’à me nuire; ils avaient recours à la calomnie pour me perdre mais celui qui dort ne pourra t-il se réveiller? L‘homme de ma paix, de ma confiance, qui mangeait à ma table, a hautement travaillé à ma perte. Mais vous, Seigneur, ayez pitié de  moi, ressuscitez-moi, et je saurai les récompenser. J`ai reconnu votre bienveillance pour moi à l’impuissance de mes ennemis contre moi. Vous m’avez protégé à cause de mon innocence, et pour jamais affermi devant vous. Que le Seigneur, Dieu d’Israël, soit béni d’âge en âge. Ainsi soit-il.

Donnez-leur le repos éternel.

Antienne : Seigneur, guérissez mon âme, car j’ai péché Contre vous.

Psaume 42-43 (41-42): Comme le cerf soupire après la source d’eau vive, ainsi mon âme soupire après vous, ô mon Dieu! Mon âme a soif du Dieu vivant, du Dieu fort: Quand irai-je paraître en présence de mon Dieu! Je me nourris, nuit et jour, du pain de mes larmes, parce qu’on me répète sans cesse : Où est votre Dieu. A ce souvenir, je me recueille tout entier, en me disant à moi-même : J’entrerai dans le magnifique tabernacle du Seigneur, dans la maison de mon Dieu. -- Au milieu des chants d’allégresse et de reconnaissance dont retentit l’éternel festin. Pourquoi êtes-vous triste, 0 mon âme? et pourquoi me troublez-vous? Espérez en Dieu, car je veux le louer encore. Je vois en lui mon. Sauveur et mon Dieu. Je sens en moi mon âme toute troublée : c’est pourquoi j’ai recours à vous des rives du Jourdain et de la colline d’Hermon — L’abîme appelle l’abîme : Au bruit de vos cataractes, tous les orages et tous les flots de votre colère sont venus. fondre sur moi. — Pendant le jour le Seigneur enverra sa miséricorde, et la nuit, je ferai monter vers lui mes cantiques. J’offrirai ma prière au Dieu de ma Vie, je lui dirai : Vous êtes mon protecteur. Pourquoi m’oublier? Pourquoi me laisser marcher dans la tristesse, sous l’oppression de mes ennemis? Je me sens tous les os brisés, quand je suis outragé par mes persécuteurs, Qui ne cessent de me répéter : Où est votre Dieu? Pourquoi êtes-vous triste, ô mon âme! et pourquoi me troublez-vous? Espérez en Dieu, car je veux le louer encore : je vois en lui mon Sauveur et mon Dieu.

Donnez-leur le repos éternel...

Antienne: Mon âme a soif du Dieu vivant et fort. Quand irai-je paraître en présence du Seigneur?

Verset: Ne livrez pas aux bêtes des âmes qui confessent votre nom.

Répons : Et n’oubliez pas a jamais les âmes de vos pauvres.

SEPTIÈME LEÇON

Toute ma force est épuisée, mes jours sont abrégés; il ne me reste plus que le tombeau. Je ne suis pas coupable, et mon œil ne rencontre que des sujets d’amertume. Délivrez-moi, Seigneur, donnez-moi place à vos côtés; puis, m’attaque qui voudra. Mes jours ont fui; mes pensées en désordre ne font que tourmenter mon cœur. Ils me disaient que la nuit ferait place au jour; j’espérais qu’aux ténèbres succéderait la lumière; mais quand j`espérerais, c’est le tombeau qui sera ma maison, et c’est dans les ténèbres qu’il faut préparer ma couche. J’ai dit pourriture: Vous êtes mon père, et aux vers: Vous êtes ma mère et ma sœur.  Qu’est devenue mon espérance? et qui me tiendra compte de ma patience?

Répons : Je pèche tous les jours et je ne fais aucune pénitence : aussi, la crainte de la mort m’épouvante; car dans l’enfer il n’y a plus de rédemption. Ayez pitié de moi, mon Dieu, et sauvez-moi.

Verset: Seigneur, par votre saint nom sauvez-moi, et par votre puissance, délivrez-moi.

Répons : Parce que dans l’enfer.

HUITIÈME LEÇON.

Ma chair est consumée, mes os tiennent à ma peau, et autour de mes dents il ne reste plus que mes lèvres. Ayez pitié de moi, ayez pitié de moi, vous du moins qui êtes mes amis; car la main du Seigneur m’a frappé : pourquoi me persécuter ainsi? O mon Dieu! pourquoi vous rassasier ainsi des douleurs de ma chair? Qui me donnera de voir mes paroles écrites? Qui me donnera de les voir écrites dans un livre, ou sur une lame de plomb avec un poinçon de fer, ou gravée sur la pierre avec le ciseau? Je sais que mon Rédempteur est vivant, et qu’au dernier jour je ressusciterai; que je reprendrai ma peau, et que dans ma chair je verrai mon Sauveur, mon Dieu; ce sera moi qui le verrai de mes propres yeux et non pas un autre. C’est l’espérance que je conserve au fond de mon cœur.

Répons : Seigneur, ne jugez pas mes actes : je n’ai rien fait de bien à vos yeux; aussi, je supplie votre grandeur. Daignez, mon Dieu, effacer mon iniquité!
Lavez-moi de plus en plus de mon injustice et purifiez-moi de mon péché. Daignez, mon Dieu...

NEUVIÈME LEÇON.

Pourquoi m’avoir tiré du sein de ma mère!  Que ne suis-je mort avant d’avoir été vu de personne? J’aurais été comme n’ayant jamais existé, passant du sein de ma mère dans le tombeau. Mes quelques jours ne finiront-ils pas bientôt? Laissez-moi, que je pleure un peu ma misère, avant d’aller sans retour vers cette terre ténébreuse et couverte de l’ombre de la mort; vers cette terre de misères et de ténèbres, où règne l’obscurité de la mort, où tout est sans ordre et dans une éternelle horreur.

Répons : Délivrez-moi, Seigneur, de la mort éternelle, dans ce jour redoutable où les cieux et la terre seront ébranlés, lorsque vous viendrez juger le monde par le feu.

Verset : Ce jour sera un jour de colère et de calamité et de misère, un grand jour, mais plein d’amertume.

Verset: Je suis tout tremblant quand je pense à cet examen qui approche et à cette colère qui doit éclater.

Répons : Quand les cieux...

Verset: Hélas, infortuné! que dire ou que faire, moi qui n’ai rien à porter de bien devant ce grand juge!

Répons : Quand les cieux...

Verset : A peine si le juste lui-même sera sauvé : Et moi, malheureux, que Deviendrai-je?

Répons : Lorsque vous viendrez...

Verset : Donnez-leur, Seigneur, le repos éternel : Faites luire pour eux l’éternelle lumière.

Verset : O Dieu ! créateur de tout, vous qui m`avez formé du limon de la terre et qui, par un prodige d’amour avez racheté mon corps au prix de votre sang;  quoique ce corps doive bientôt se corrompre dans le tombeau, faites qu’il ressuscite au jour du jugement; daignez m’exaucer et ordonner que mon âme repose dans le sein d’Abraham, votre patriarche.

Reprise : Délivrez-nous, Seigneur...

Verset : J’ai entendu une voix du ciel qui disait :

Répons : Bienheureux ceux qui meurent dans le Seigneur.


VIGILE DES MORTS

A LAUDES

Antienne : Mes os se réjouiront...

Psaume 51 (50): Ayez pitié de moi, mon Dieu, selon la grandeur de votre miséricorde; et dans l’excès de vos miséricordes, effacez mon iniquité. Lavez-moi de plus en plus, Seigneur, de mon iniquité, et purifiez-moi de mon péché. Car je reconnais mon iniquité, et ma faute est toujours présente à mes yeux. C’est contre vous seul que j’ai péché; j’ai commis le mal en votre présence aussi vous serez reconnu équitable dans vos paroles et irréprochable dans vos jugements. Vous le savez, j’ai été engendré dans l’iniquité, et ma mère m’a conçu dans le péché. Vous aimez la vérité, et vous m’avez révélé les secrets et mystères de votre sagesse. Purifiez-moi avec l’hysope et je serai pur; lavez-moi, et je deviendrai plus blanc que la neige. Faites entendre à mon oreille la consolation et la joie, et mes os humiliés tressailliront d’allégresse. Détournez votre face de mes péchés et effacez toutes mes iniquités. Créez en moi, O mon Dieu! un cœur pur, et renouvelez dans mon intérieur l’esprit de droiture. Ne me rejetez pas de votre présence et ne me retirez pas votre  Esprit-Saint. Rendez-moi la joie de Votre; assistance; et fortifier moi de la force de votre Esprit. J’enseignerai vos voies aux méchants, et les impies reviendront à vous. Seigneur, Dieu de mon salut, délivrez-moi du sang que j’ai versé, et ma langue exaltera votre justice. Seigneur, vous ouvrirez mes lèvres et ma bouche annoncera vos louanges. Si vous aviez voulu des sacrifices, je vous en aurais offert; mais les sacrifices ne vous sont point agréables. Le Sacrifice qui plaît à Dieu c’est un esprit de contrition et de douleur. Vous ne
dédaignerez pas, 0 mon Dieu! un cœur contrit et humiliée. Écoutez, Seigneur, la bonté de votre coeur, et bénissez Sion, afin que Jérusalem relève ses murs. Vous agréerez alors les sacrifices de justice et on vous offrira des sacrifices sur votre autel.

Donnez—leur le repos éternel.

Antienne : Les os humiliés se réjouiront dans le Seigneur.

Antienne : Exaucez, Seigneur...

Psaume 64 : C`est dans Sion qu’on doit vous louer, ô mon Dieu! et c’est dans Jérusalem qu’on doit vous offrir des vœux : Écoutez, Seigneur, ma prière: toute créature doit venir à vous. Nous avons cédé à la voix des méchants: mais vous nous pardonnerez nos iniquités.  Heureux celui que vous avez choisi pour le prendre avec vous; il habitera dans vos parvis. Nous serons comblés des biens de votre maison. Votre temple est saint; c`est le siège de votre redoutable justice.  Exaucez-nous, O Dieu, notre Sauveur! Vous l’espoir des confins de la terre et des mers lointaines. —Vous dont la puissance affermit les montagnes: vous qui, ceint de la force, soulevez les profondeurs de la mer et le bruit de ses flots. Les nations seront troublées, l`habitant des extrémités de la terre tremblera devant vos prodiges. Vous répandez la joie de l’orient au couchant. Vous avez visité la terre: vous  l`avez comme enivrée; de vos pluies; vous avez; multiplié ses trésors. Les  fleuves coulent à pleins bords.  C’est en préparant ainsi la terre qu’elle donne à l’homme sa nourriture. Abreuvez ses sillons; multipliez ses germes, et elle se réjouira de voir pousser ses fruits. Votre bonté bénira le cours de l’année, et l’abondance resplendira dans vos champs. Le désert s’embellira de fécondité et les coteaux se pareront d’allégresse. Les montagnes se couvriront de troupeaux, les vallées de riches moissons. Et des voix entonneront de toutes parts des hymnes a votre gloire.

Donnez-leur le repos éternel

Antienne : Seigneur, écoutez ma prière, et toute créature viendra vers vous

Antienne : Votre droite m’a soutenu...

Psaume 63 : Seigneur mon Dieu je Vous cherche dès l’aurore. Mon âme a soif de votre présence et , et ma chair multiplie ses élans vers vous. Comme une plaine déserte, sans route et sans eaux, ainsi je parais dans votre Sanctuaire pour y contempler votre puissance et votre gloire.  Votre miséricorde m’est plus chère que mille vies et mes lèvres ne cesseront de vous louer. Tant que je vivrai, je veux vous bénir et élever mes mains en votre nom. Que l’abondance de vos bénédictions remplisse mon âme, et ma bouche s’ouvrira pour exalter vos louanges. — Votre souvenir me suit sur ma couche, et dès le matin; ma pensée s’occupe de vous : N’êtes-vous pas mon secours!  Aussi je tressaille de joie à l’ombre de vos ailes mon âme s’est attachée à vous et votre droite m’a soutenu. Mais pour ceux qui ont vainement cherché ma perte, ils périront, livrés au tranchant du glaive, ou la proie des bêtes féroces. — Tandis que le roi se réjouira dans le Seigneur et ceux qui jurent par son nom triompheront d’allégresse parce qu`il a fermé la bouche de l’iniquité.

Psaume 67: Que Dieu ait pitié de nous et nous bénisse : qu’il nous éclaire de la lumière de son Visage et nous fasse miséricorde. Afin, Seigneur, que la terre connaisse vos voies et le salut que vous avez préparés aux nations. Que tous les peuples vous louent, ô mon Dieu! que tous vous rendent hommage. Que la joie ravisse toutes les nations, parce que vous jugez les peuples avec équité : et les gouvernez par toute la terre. Que tous les peuples vous louent, ô mon Dieu ! que tous vous rendent hommage. La terre a donné son fruit; que le Seigneur notre Dieu vous bénisse. Que le Seigneur nous bénisse et qu’il soit révéré jusqu’ aux extrémités de la terre

Donnez-leur le repos éternel..

Antienne :Votre droite, Seigneur; m’a soutenu

CANTIQUE D`ÉZÉCHIAS.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 3_Hezekiah-1
Ézéchias était le roi de Juda à Jérusalem vers l`an 690 Av J.C. tandis que son pays subissait les assauts des puissantes armées de l`Assyrie

Antienne : Des portes de l’enfer...

J’ai dit : Au milieu de mes jours, je vais descendre aux portes du tombeau, et je cherche en vain le reste de mes années. J`ai dit : Je ne verrai plus le Seigneur mon Dieu, dans le séjour des vivants.  Je ne verrai plus désormais aucun homme, aucun de ceux qui habitent dans le repos. La vie m’est enlevée : on l’a repliée comme la tente du berger. La trame de ma vie est coupée, comme par les ciseaux du tisserand. Je la commençais à peine que le Seigneur me l’a tranchée: du matin au soir, vous finirez ma vie.  J’espérais aller jusqu’à l’aurore, mais le mal, comme un lion, a brisé tous mes os. Du matin au soir vous finirez ma vie. Je criais comme le petit de l’hirondelle, je gémissais comme la colombe. Mes yeux se sont lassés à regarder vers le ciel. Seigneur, je souffre violence; répondez pour moi. Mais que dirai-je, ou que me répondra-t-il : puisque c’est lui qui me frappe.  Je repasserai, devant vous, toutes les années de ma vie, dans l’amertume de mon âme. Seigneur, si telle est la vie; si telle est la brièveté de mon existence, châtiez-moi et rendez-moi la vie. Et voilà que la paix succède aux plus amères douleurs. — Vous avez empêché mon âme de périr et rejeté au loin derrière; vous toutes mes fautes.  Le sépulcre non plus que la mort, ne peut chanter vos louanges : ceux qui descendent dans l’abîme ne peuvent mettre leur attente dans votre fidélité. C’est l’homme vivant, et l’homme vivant seul qui peut vous louer comme je le fais aujourd`hui ; le père redira votre vérité a ses enfants. Seigneur, sauvez-moi et nous chanterons vos cantiques, tous les jours de notre vie, dans le temple du Seigneur.

Donnez-leur le repos éternel...

Antienne : Seigneur, retirez leurs âmes des portes de l’enfer.

Psaume 148 : Louez le Seigneur habitants du ciel : louez-le au plus haut des cieux. Louez-le, vous qui êtes ses Anges. Louez-le, vous qui êtes ses Vertus. Louez-le, soleil et lune; louez-le, étoiles des nuits et lumière du jour. Louez-le, cieux des cieux, et vous eaux supérieures, louez le nom du Seigneur. Il a dit et tout a été fait : il a commandé, et tout a été créé. Il a tout établi par l’éternité des siècles : c’est la loi qu’il a faite, et elle ne passera pas.  Louez le Seigneur habitants de la terre; vous dragons, et vous abîmes des cieux.  Feux, grêle, neige, souffle des tempêtes qui exécutez ses ordres. Montagnes et collines, arbres fruitiers et cèdres de toute espèce; Bêtes sauvages et troupeaux, reptiles et Oiseaux du ciel. Rois et peuples de la terre; princes et juges du monde. Garçons et filles adolescents et vieillards, louez le nom du Seigneur, car lui seul est grand. Sa gloire brille au ciel comme sur la terre. Il a élevé la puissance de son peuple. Qu’on la célèbre dans l’assemblée de ses saints, parmi les enfants d’Israël, parmi le peuple qui l’approche.

Psaume 149: Chantez au Seigneur un cantique nouveau, et que sa louange retentisse dans l’assemblée des saints. Qu’Israël se réjouisse en son Créateur, et que les enfants de Sion tressaillent dans leur Roi. Qu’ils louent son nom dans des chœurs. Qu’ils le célèbrent au son du tambour et de la harpe. Car le Seigneur aime son peuple et il glorifiera les humbles en les sauvant. Les saints triompheront dans la gloire: ils se réjouiront dans le lieu de leur repos. Sur leurs lèvres; retentiront les louanges de Dieu, et dans leurs mains brilleront des glaives à deux tranchants. Pour tirer vengeance des nations, et pour châtier les peuples. Pour mettre les chaînes aux pieds de leurs rois, et les fers aux mains de leurs chefs. Pour accomplir l’arrêt porté contre eux. C’est la gloire que Dieu réserve à tous ses saints.

Psaume 150: Louez le Seigneur dans ses saints, louez-le dans le firmament, trône de sa puissance.

Louez-le pour ses prodiges, louez-le pour la multitude de ses grandeurs.

Louez-le au son de la trompette; louez-le sur la guitare et le psaltérion.

Louez-le avec des tambours et des chœurs; louez-le sur la viole et sur l’orgue.

Louez-le avec des cymbales harmonieuses; louez-le avec des cymbales retentissantes.

Que tout ce qui respire bénisse le Seigneur.

Donnez-leur le repos éternel...

Antienne: Que tout ce qui respire bénisse le Seigneur.

Verset: J’ai entendu une voix du ciel qui disait:

Répons: Heureux les morts qui meurent dans le Seigneur.

CANTIQUE DE ZACHARIE

Béni soit le Seigneur, le Dieu Israël, parce qu’il a visité et racheté son peuple. Il nous a suscité un sauveur puissant, dans la maison de David son serviteur. Comme il a promis par ses saints prophètes de tous les temps. De nous délivrer de nos ennemis et des mains de tous ceux qui nous haïssent. Pour faire miséricorde à nos pères, et se souvenir de sa sainte alliance. Suivant le serment qu’il a fait à Abraham, notre père, de se donner à nous. Afin que délivrés des mains de nos ennemis, nous le servions sans crainte. Marchant en sa présence, dans la sainteté et la justice, tous les jours de notre vie. Et toi, petit enfant, tu seras appelé le Prophète du Très-Haut, et tu précéderas le Seigneur, afin de lui préparer
les voies. Et d’enseigner à son peuple la science du salut, pour la rémission de ses péchés. Par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, qui a envoyé ce soleil levant nous visiter d’en haut. Pour éclairer ceux qui sont assis dans à l’ombre de la morts, et pour diriger nos pas dans les voies de la paix.

Donnez-leur le repos éternel...

Antienne : Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, quand, même il serait mort, vivra; et celui qui vit et qui croit en moi, ne mourra jamais.

Psaume 130 (129) : Du fond l’abîme, Seigneur, je pousse des cris vers vous; Seigneur, écoutez ma voix, Prêtez des Oreilles attentives à la voix de ma prière. Si vous observez nos iniquités, qui pourra, Seigneur, soutenir votre regard? Mais vous êtes plein de miséricorde; appuyé sur votre loi, j’espère en vous, Seigneur. Mon âme attend l’effet de sa parole; mon âme espère dans le Seigneur. Que depuis l’aurore jusqu’au soir, Israël espère au Seigneur. Car le Seigneur est riche en miséricorde, et nous offre une abondante rédemption. C’est lui qui rachètera Israël de toutes ses iniquités.

Donnez-leur le repos éternel.

Verset : Des portes de l’enfer...

Répons ; Délivrez leurs âmes, Seigneur.

Verset: Seigneur, écoutez...

Seigneur, qui, en honorant vos serviteurs de la dignité pontificale où sacerdotale, les avez associés au sacerdoce des Apôtres, faites qu’ils soient éternellement unis avec eux dans le ciel. O Dieu! Qui donnez le pardon et qui aimez le salut des hommes, nous vous en supplions par l’intercession de la bienheureuse Marie toujours Vierge, et de tous les saints, puisse votre bonté conduire tous ceux de notre société, frères, parents ou bienfaiteurs qui ne sont plus, au séjour de la félicité éternelle.

ORAISON

0 Dieu! créateur et rédempteur tous les fidèles, accordez aux âmes de vos serviteurs et servantes la rémission de tous leurs péchés, afin que par nos humbles supplications, elles obtiennent le pardon qu’elles ont toujours désiré. Vous qui, comme Dieu, vivez et régnez dans l’unité du Saint-Esprit, pendant tous les siècles des siècles... Ainsi soit-il.


Dernière édition par MichelT le Mer 6 Mar 2019 - 12:36, édité 1 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Empty Re: LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc

Message par MichelT le Mer 6 Mar 2019 - 1:10

LA TRINITÉ

La Trinité, c’est Dieu lui-même, subsistant en trois personnes distinctes qui ne font qu’un seul Dieu. Ce dogme fondamental des chrétiens a été: 1° montré au monde sur les bords du Jourdain, quand la voie; du Père proclamait son amour pour le Fils, sur la tête duquel descendait le Saint-Esprit; 2° Enseigné par Jésus-Christ, envoyant les apôtres baptiser, au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit;  3° ainsi compris et prêché par ses apôtres, comme cela est évident par leurs écrits, et notamment par ce passage de saint Jean: « Il y en a trois qui rendent témoignage au ciel, le Père, le Verbe, et le Saint-Esprit, et ces trois sont une même chose.» Et cet autre de saint Paul: « Que la grâce de Jésus-Christ, l’amour de Dieu et la communication du Saint-Esprit soient avec vous tous.» Et enfin, cet autre de saint Pierre, s’adressant à ceux qui sont élus : «Selon la prescience de Dieu le Père, pour être sanctifiés par le Saint-Esprit et sauvés par le sang de Jésus-Christ. » Le signe de croix, marque distinctive du chrétien, est une constante et solennelle proclamation de ce dogme. La fête de la sainte Trinité se célèbre le dimanche qui suit la Pentecôte.


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Trinite


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 3126637123_1_3_iIYsl8oX


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Sainte-trinite-2


A LA BENOITE TRINITÉ

Bénie soit, maintenant et toujours, pendant le cours infini des siècles, la Sainte et indivisible Trinité, qui a tout créé et qui gouverne tout.

Verset : Que le nom de Dieu soit béni;

Répons: Dès maintenant et jusqu’à la fin des siècles.


ORAISON

Dieu tout-puissant et éternel, qui avez fait reconnaître à vos serviteurs, Par une sincère confession de foi, la gloire de l’éternelle Trinité, et adorer
dans la puissance de votre majesté, l’unité de votre nature, faites que notre fermeté dans cette même foi, nous protège à jamais contre toutes sortes d’adversités.
Par Jésus-Christ, Notre-Seigneur; ainsi soit-il.

DE LA SAGESSE DIVINE

Donnez-moi, Seigneur, cette sagesse qui est assise auprès de vous sur votre trône, afin que je puisse toujours connaitre, vouloir, et accomplir ce qui
vous est agréable.

Verset : Que ma prière soit dirigée

Répons : Comme un encens devant vous.

ORAISON

Protecteur de ceux qui espèrent en vous, O Dieu! sans qui rien ne peut être ni durable ni saint, multipliez sur nous les effets de votre miséricorde,
afin que sous la tutelle de votre direction nous puissions traverser la terre sans perdre le ciel. Par Jésus-Christ, Notre-Seigneur; ainsi soit-il.

Que Dieu le Père, qui m’a créé de rien, me bénisse.

Que Dieu le Fils, qui m’a racheté avec son propre sang, me bénisse.

Que le Saint-Esprit, qui me rend heureux, en versant dans mon âme la douceur de ses consolations, me bénisse.

LE CHAPELET DE NOTRE-SEIGNEUR

Très-doux Jésus, sauveur du monde, ayez pitié de moi

Puis, on doit dire cinquante fois, en y ajoutant cinq fois la Salutation angélique, la prière du Publicain:

0 Dieu! Soyez-moi propice, car je suis un pécheur.

L’ORAISON DES DIX LÉPREUX:

Jésus, notre maître, ayez pitié de nous.

L’ORAIS0N DE L’AVEUGLE:

Jésus, fils de David, ayez pitié de moi.

L’ORAISON DE LA CHANANÉENNE:

Seigneur, aidez -moi. Jésus de Nazareth, roi des Juifs,  ayez pitié de moi.


Dernière édition par MichelT le Mer 6 Mar 2019 - 12:44, édité 1 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Empty Re: LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc

Message par MichelT le Mer 6 Mar 2019 - 12:33

LA SAINTE FAMILLE

L’Écriture parle de plusieurs familles dont elle se plait à louer la sainteté. Mais la tradition a réservé le nom de SAINTE FAMILLE, pour désigner spécialement celle qui se compose de l’Enfant Jésus, de la sainte Vierge et de saint Joseph. C’est qu’en effet, nulle autre famille n’a porté, dans tous ses membres, la sainteté à une telle hauteur. Saint Joseph a toujours été placé à la tête des plus saints personnages du peuple de Dieu; la Vierge Marie est, non-seulement une Sainte, mais la Reine de tous les saints, et l’Enfant Jésus est, comme Dieu, la sainteté par essence. Nulle fête particulière n’a été instituée en l’honneur de la SAINTE FAMILLE; mais on célèbre, dans l’Église, la fête de saint Joseph le 19 mars; et  chaque mois renferme, sous des titres divers, des fêtes établies en l’honneur de l`Enfant-Dieu et de sa sainte Mère.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Z431


ORAISONS A NOTRE-DAME

De grandes indulgences sont attachées à la récitation de ces prières.

Je vous salue, très-sainte Marie, mère de Dieu, reine du ciel, porte du paradis, souveraine immaculée du monde. Vous êtes une Vierge unique;
vous avez conçu Jésus-Christ sans perdre votre innocence. Vous avez enfanté le Créateur et le Sauveur du monde. Toute ma confiance est en lui.
Délivrez-moi de tout mal, et priez pour le pardon de mes péchés. Ainsi soit-il.

PRIÈRE

Seigneur, Jésus-Christ, je vous prie, par l’amour de cette joie qu’a ressentie la bien-aimée Marie, votre mère, lorsque vous lui êtes apparu dans la très-
sainte nuit de Pâques, et par ce bonheur qu’elle éprouva, lorsqu’elle vous vit dans la gloire, éclairez-moi de votre divine lumière; donnez-moi
les sept dons du Saint-Esprit; afin que je puisse accomplir votre sainte volonté tous les jours de ma vie; vous qui, Comme Dieu, vivez et régnez
pendant les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

PRIÈRE A NOTRE-DAME DE PITIÉ

Vierge Marie, reine de la miséricorde, je recommande aujourd’hui à toute votre bonté, mon corps, mon âme, mes projets, mes désirs, mes volontés, mes pensées, mes paroles et toutes mes actions, ainsi que toute les peines de mon coeur, toutes les angoisses et les nécessités de mon âme, toute mon espérance et ma consolation, tout le cours de ma vie, et enfin ma mort. Et je vous prie encore, ô sainte Reine! et Vierge toujours compatissante, que votre bonté me protège contre toute adversité; contre les pièges de notre antique ennemi, Satan, et de tous ceux qui le secondent; contre les projets et les mauvais desseins de tous ceux qui me font du mal ou qui veulent m’en faire, et me persécuter; faites, s’il vous plaît, ô ma Reine! qu’ils changent de vie et d’intentions; et qu’ainsi, soit dans mon corps, mon âme ou mes biens, je n’aie plus rien à redouter de leur part. Accordez-moi, enfin, O Reine, pleine de miséricorde que par la vertu du signe de la croix, quand arrivera l’heure de ma mort et du  jugement dernier, l’ennemi de mon salut apprenne que vous avez fait alliance avec moi, pour être, en tout temps, mon aide et ma consolation.
Ainsi soit-il.

SAINT GEORGES

Saint Georges est honoré, dans les églises d ’0rient et d’0ccident, comme un des plus grands martyrs de Jésus Christ. Il naquit en Cappadoce, (Turquie actuelle et ex colonie gréco-romaine) d’une famille considérable, vers la fin du 3 eme siècle. La profession des armes, qu’il embrassa, le rapprocha de l`empereur romain Dioclétien, qui, frappé de sa valeur, l’éleva aux premiers grades de la milice. Mais ce prince ayant déclaré la guerre aux chrétiens, le jeune guerrier, fidèle avant tout au Roi des rois, fit parvenir des avertissements jusqu’à l’empereur. Celui-ci, irrité d’une résistance partie de si haut, ordonna de l’arrêter et de le jeter dans les fers. Puis, le trouvant aussi inébranlable devant les promesses que sous l’étreinte des tortures, il le fit décapiter. Son martyre fut consommé à Nicomédie, en l’an 305, le 23 avril, jour que l’Église lui a consacré pour sa fête. Sa profession l’a fait choisir par les guerriers comme un de leurs patrons.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 2d47fa47476f6a5b46e9977a2ecd1f6c--salve-jorge-san-giorgio


PRIÈRES AUX SAINT ANGES

Louons le Seigneur que célèbrent les anges, les chérubins et les séraphins, en chantant : Il est saint, il est saint, il est saint.

Verset : Adorez le Seigneur

Répons : Vous tous qui êtes ses anges.

Prière : 0 Dieu! qui partagez avec un ordre admirable les fonctions des hommes et des anges, accordez-nous, dans votre bonté,
de voir notre vie protégée sur la terre par ceux qui ne cessent de vous servir dans le ciel. Ainsi soit-il


SAINT MICHEL

Saint Michel est un des princes de ces esprits célestes connus parmi les chrétiens, et même parmi toutes les nations de la terre, sous le nom d’Anges. Son nom, dans la langue hébraïque, signifie qui est semblable a Dieu! Il rappelle le cri de guerre avec lequel, cet archange, de la milice céleste, dans des combats dont parle l’Apocalypse, défit les anges rebelles que le sentiment de leur excellence avait révoltés contre Dieu, pendant le temps d’épreuve imposé à leur fidélité.  Vers la fin du 15 eme siècle, la dévotion à Saint Michel, regardé comme l’ange tutélaire des peuples fidèles, était en grand honneur dans la France. C’est à cette époque que Louis XI institua un ordre militaire en l’honneur du benoît monseigneur Saint- Michel. Anne de Bretagne pouvait-elle l’oublier dans ses Heures? L’Église a fixé sa fête au 29 septembre.


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Saint-michel-guido-rini


PRIÈRE A L’ANGE GARDIEN

Ange, qui m’avez été donné pour gardien, je vous ai été confié. Puisse,du haut du ciel, votre amour me protéger, me défendre et me diriger.

Verset : Vous avez paru glorieux en présence de Dieu :

Répons : Aussi le Seigneur vous a revêtu de gloire.

0 Dieu! qui avez donné à votre serviteur, malgré son indignité, votre ange pour gardien, montrez-vous favorable à sa prière, et accordez-moi de vaincre
tous les ennemis de mon salut et d’arriver sans danger jusqu’à vous; par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.


L’ANGE GABRIEL

Gabriel, en hébreu, signifie Force de Dieu. Cet ange fait partie de la troisième hiérarchie céleste. L’Écriture ne trace pas son portrait; mais elle nous parle de ses apparitions sur la terre. Il apparut deux fois à Daniel : la première fois, pour lui annoncer la venue de l’Antéchrist, et la seconde, la venue et la mort de Jésus-Christ. C’est lui qui fut député à Zacharie pour lui apprendre qu’Élizabeth lui donnerait un fils nommé Jean Baptiste. Enfin c’est lui qui fut chargé du grand message de la Rédemption et qui annonça à la Vierge pleine de grâce, l’incarnation mystérieuse du Verbe dans son sein. Sa mémoire est honorée avec celle des saints Anges le 2 octobre.


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 8c2dcfc9db3f93a09c01a23f15de88b0


PRIÈRE A L’ANGE GABRIEL

Qu’on célèbre avec amour Gabriel, le soldat du Seigneur. C’est par lui que la grâce de Dieu protège les peuples. C’est de sa bouche qu’est venue la parole qui fait notre bonheur. Rachetés, puisse-t-il ne pas nous délaisser, mais nous obtenir, la grâce du salut.

Verset : Saint Gabriel, priez pour nous.

Répons : Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus- Christ.

Prière : Nous vous en supplions, Seigneur, que l’éclat de votre lumière dissipe les épaisses ténèbres de votre peuple, et faites que, sous les auspices de la salutation de votre bienheureux archange Gabriel, et sous la protection de tous vos autres anges, il puisse, au jour de votre sainte visite, arriver à la gloire; par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.


LES APÔTRES

On appelle Apôtres les disciples que Jésus-Christ a choisis et envoyés lui-même pour prêcher l’Évangile à toute nation. Ils sont au nombre de douze, et représentés ici avec les insignes par lesquels la tradition a coutume de les distinguer.

1° Saint Pierre avec l’Évangile, les clefs du ciel que Jésus-Christ lui avait promises; puis, au-dessus à droite, 2° saint Thomas avec l’équerre, indice de la précision de sa foi; 3° saint Philippe avec la croix qu’il n’abandonnait pas dans ses prédications; 4° saint Jacques le Majeur, avec son bâton de pèlerin, ses longs cheveux nazaréens; 5 -  saint Simon, avec la scie, instrument de son supplice; 6° saint Jacques le Mineur, avec le levier du foulon qui lui donna la mort, et que les exigences de la symétrie ont relégué à la droite du tableau; 7° saint André avec la croix sur laquelle il périt; 8° saint Barthélemi avec le coutelas qui lui trancha la tête; 9° saint Jude ou Thadée, avec la lance dont il fut percé; 10° saint Mathias, avec la hache qui le décapita; 11° saint Paul, avec le glaive et le livre de ses Épitres; 12° enfin, saint Jean avec le calice d’immortalité. Saint Matthieu seul ne s’y rencontre pas, parce que son portrait avait déjà été donné au commencement des Heures.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Web3-12-apostles-christ-nicholas-poussin-public-domain
Les douze apôtres avec le Christ


PRIÈRE AUX APÔTRES

Vous êtes la lumière du monde, et par votre patience, vous sauverez vos âmes.

Verset : Leur voix a retenti dans toute la terre.

Répons : Et leur parole a pénétré jusqu’aux extrémités du monde.

Prière : Protégez, Seigneur, votre peuple, et, à cause de sa confiance dans
la protection de vos apôtres, veillez perpétuellement sur lui, pour le défendre et le conserver; par Jésus-Christ, Notre Seigneur. Ainsi soit-il.


LES SAINTS MARTYRS

On donne le nom de martyr a ceux qui ont sacrifié leur vie pour attester la naissance du christianisme, la vérité des faits divins sur lesquels il repose, ou, dans la suite des siècles, pour témoigner de leur dévouement et la religion de Jésus-Christ. Le groupe que représente cette gravure est composé de saints martyrs sur le premier plan desquels on semble distinguer saint Laurent et saint Pierre, martyrs. Ils sont disposés dans une attitude d’adoration envers le roi des martyrs, Jésus enfant, qui domine toute la scène, sur les épaules de saint Christophe. La signification du mot Christophe, qui veut dire porte-Christ, a donné lieu à la légende qui supposait que, dans sa fuite de Bethléem en Égypte, c’était avec le secours des épaules de ce saint que Jésus-Christ avait traversé la mer Rouge. De là, la taille gigantesque avec laquelle il est presque toujours représenté. Sa fête, réunie à cette de saint Jacques le Mineur, est célébrée dans l’Église, le 25 juillet; et celle des saints martyrs, le 26 décembre, avec la fête de saint Étienne qui, le premier, a versé son sang pour Jésus-Christ.


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Bd1c78e7e6f9e9312f6d3188fd2320c1


PRIÈRE A TOUS LES MARTYRS

Les âmes de tous les saints qui ont suivi les traces de Jésus-Christ, se réjouissent dans le ciel. Comme, par amour pour Jésus -Christ, ils ont versé tout leur sang,
ils régneront avec Jésus-Christ pendant l’éternité.

Verset : Dieu est admirable,

Répons : Dans ses saints.

Prière : Dieu tout-puissant, faites, nous vous en conjurons, que nous, qui avons connu le courage de vos glorieux martyrs pour confesser votre nom ,
nous les trouvions pleins d’ardeur à intercéder pour nous auprès de vous; par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.


SAINT CÔME ET SAINT DAMIEN

Saint Côme et saint Damien naquirent en Arabie vers la fin du 3 siècle. Après avoir fait de fortes études en Syrie où ils avaient conquis une grande réputation médicale, ils allèrent fixer leur demeure à Égès, en Cilicie. Frères par le sang, ils l’étaient également par leur zèle pour la religion chrétienne. Aussi, quand éclata la persécution de Dioclétien, ils furent les premiers arrêtés, et payèrent de leur tête leur dévouement à la foi. L’urne que tous deux portent ici à la main a pour but de rappeler leur genre de mort. C’est dans ces sortes de vases que les chrétiens avaient coutume de recueillir et de conserver le sang des martyrs.  Leur fête est célébrée le 27 septembre par l’Église d’Occident qui les regarde comme les patrons des médecins.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Fra-Angelico-The-Healing-of-Justinian-by-Saint-Cosmas-and-Saint-Damian-San-Marco-Altarpiece-
Saint Côme et Saint Damien médecins

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Ob_d97f9c_saint-come-et-damien


PRIÈRE A SAINT CÔME ET A SAINT DAMIEN

0 que la mort de ces deux saints est précieuse. Ils ne quittent pas le trône de Dieu et ne seront jamais séparés.

Verset : Réjouissez-vous, justes, dans le Seigneur, et soyez ravis d’allégresse.

Répons : Et glorifiez-vous en lui, vous tous qui avez le cœur droit.

Prière : Dieu tout-puissant, faites, nous vous en conjurons, que nous qui célébrons la mémoire de vos bienheureux martyrs, saint Côme et saint Damien, nous ressentions les effets de leur intercession auprès de vous; par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.


Dernière édition par MichelT le Mer 13 Mar 2019 - 20:11, édité 1 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Empty Re: LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc

Message par MichelT le Mar 12 Mar 2019 - 2:12

SAINT SÉBASTIEN

Saint Sébastien est un enfant des Gaules. Il naquit à Narbonne, de parents chrétiens, vers l’an 250. Son désir d’être utile à ses frères au sein des persécutions, l’entraina à Rome, où il prit du service dans les milices de l’empire. Après la mort de Macrin, Dioclétien, qui remarqua son courage, l’attacha a sa personne en qualité de chef des gardes prétoriennes. Là, son zèle pour les chrétiens le signala à la colère de l’empereur, qui le livra à une troupe d’archers pour le percer de flèches. Laissé pour mort, il fut recueilli et soigné par une sainte femme, et put, quelque temps après, reparaître devant l’empereur, qui le fit saisir de nouveau, assommer à coups de bâton, jeter dans un cloaque, pour dérober ses restes à la vénération des chrétiens. Mais, Lucile, pieuse Romaine, prit soin de les faire retirer secrètement et inhumer dans les Catacombes, auprès des apôtres saint Pierre et saint Paul. Sa fête est célébrée le 20 janvier, jour anniversaire de son martyre, qui eut lieu en l’année 288.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc St-sebastian-1-jpg

PRIÈRE A SAINT SÉBASTIEN

0 quelle grâce éclatante fut donnée à saint Sébastien! cet illustre martyr qui, revêtu des insignes du guerrier, tremblait pour le salut de ses frères, et par des paroles que le ciel lui inspirait, raffermit leur courage ébranlé.

Verset : Priez pour nous, bienheureux saint Sébastien.

Répons : Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prière : 0 Dieu! Qui avez si solidement établi dans la foi et la charité votre bienheureux martyr saint Sébastien, que ni les attraits de la chair, ni les menaces des tyrans, ni les glaives et les flèches des bourreaux n`ont pu le détourner de votre culte, daignez, en vue de ses mérites et de ses prières, nous secours dans la tribulation, nous accorder, à nous, pauvres pécheurs, la consolation dans la persécution, et en tout temps, le remède contre la peste, afin que nous puissions repousser victorieusement les embûches du démon, mépriser le monde et tout ce qui est dans le monde, et obtenir tout ce que votre Grâce nous inspire de demander : Vous qui, comme Dieu, vivez et régnez dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


LES DIX MILLE MARTYRS

On donne ce nom à une légion de l’armée romaine, sous l’empereur Maximien, parce qu’elle avait été levée à Thèbes, dans la haute Égypte. Son dévouement à la foi lui a conquis dans l’histoire du christianisme une place immortelle. Au début d’une guerre contre les Gaules, Maximien, arrivé sur les bords du Rhône, près d’Octodurum, aujourd’hui Marigni, ordonna, dans toute l’armée, des sacrifices aux dieux. La légion thébaine déclara, par la bouche de Maurice, qui la commandait, qu’elle était prête à donner sa vie pour l’empereur, mais qu’elle ne pouvait lui donner sa conscience, et que sa foi lui interdisait tout sacrifice aux faux dieux. Irrité du scrupule qui arrêtait ces chrétiens, l’empereur les fit décimer, dans l’espoir que cet exemple changerait leur détermination; mais, les trouvant toujours aussi inébranlables, il ordonna qu’on les fit tous périr sans pitié. Cette légion de braves, déposant noblement ses armes, se livra sans défense a la férocité des exécuteurs qui recourut à tous les genres de supplices pour l’exterminer. On célèbre son souvenir le jour de la fête de saint Maurice, laquelle a été fixée au 22 septembre, jour anniversaire de cet héroïque sacrifice, en l’an 286.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc StMauriceTblMpx


AUX DIX MILLE MARTYRS

Par amour pour Dieu, ils ont livré leur corps aux supplices, afin d’obtenir une place dans la maison du Seigneur.

Verset : Pour les justes, ils vivront éternellement.

Répons : Ils trouveront auprès du Seigneur leur récompense.

Prière : 0 Dieu! qui avez voulu que dix mille martyrs souffrissent comme vous, dans votre passion, le supplice de la croix accordez-nous, dans votre bonté, qu’après avoir vénéré leur passion sur la terre, nous puissions recueillir les fruits de votre passion dans le ciel, vous qui, comme Dieu, vivez et régnez dans tous les Siècles des siecles. Ainsi Soit-il.


SAINT PIERRE, MARTYR

Saint Pierre, martyr, de race illustre, naquit Vérone (Italie), l’an 1205. Dès son début dans la vie, il eut à subir le double danger de l’hérésie cathare qui menaça sa foi au sein de sa famille, et de la corruption qui menaça son cœur à l’université de Bologne, où l’avait conduit le soin de son éducation. Victorieux, mais effrayé de ce double péril, pour mettre son âme plus en sûreté, il quitta le siècle, dès l’âge de quinze ans, et entra dans l’ordre de saint Dominique. Le souvenir des épreuves qu’il avait rencontrées avait allumé en lui le zèle de la conversion des âmes. Les succès dont Dieu couronna son dévouement et les fonctions élevées que lui confièrent les souverains pontifes pour le maintien de la foi, soulevèrent contre lui la haine des hérétiques, qui apostèrent deux assassins pour le tuer dans une de ses courses apostoliques de Côme à Milan. Le premier lui asséna un coup de cimeterre sur la tête, et, pendant que le saint, se relevant sur ses genoux, traçait avec son sang, sur la terre, le témoignage de sa foi, il reçut du second un coup de poignard qui lui perça le cœur et termina sa vie, le 6 avril 1252. Le pape Innocent, qui le canonisa un an après sa mort, fixa sa fête au 29 avril.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Saint-pierre-martyr-vittore-carpaccio-31-2526-iphone
Saint Pierre de Vérone, prêtre dominicain et martyr

A SAINT PIERRE, MARTYR

0 Pierre, martyr! qui, à la gloire de l’apostolat et de la virginité, ajoutez à l’éclat de l’éloquence, des miracles et de la grâce, faites,
par cette bonté à laquelle vous nous avez habitués, qu’après avoir achevé le voyage de la terre, nous arrivions au bonheur du ciel.

Verset : Priez pour nous, bienheureux saint Pierre.

Répons : Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Jésus Christ.

Prière : 0 Dieu tout-puissant! nous vous en conjurons, accordez-nous depratiquer, avec le dévouement qu’elle mérite, la foi de votre martyr saint-Pierre,
lui qui par son zèle pour la propagation de cette même foi, a mérité de remporter la palme du martyre; par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.


LES SAINTS CONFESSEURS

On appelle confesseurs, dans le langage de la primitive Église, ceux qui, pour pratiquer, défendre ou propager la foi de Jésus-Christ ont eu des tortures et subir ou de laborieuses épreuves à supporter. Prêts à tous les sacrifices, comme les martyrs, ils n’en ont cependant pas le nom, qui n’appartient qu’à ceux qui ont pu faire à Dieu le sacrifice de leur vie. Depuis, l’Église a donné ce nom à tous les saints qui n’ont point été martyrs. La miniature qui les représente a voulu choisir des personnages dans les deux grandes divisions dont se compose l’Église de Jésus-Christ : un Pape, des Cardinaux, des Évêques, des Docteurs, des Chefs d’ordres, pour l’ordre ecclésiastique; et, pour l’ordre laïque, un personnage dans lequel a sa main de justice, a sa robe fleur de lysée, il est facile de reconnaître saint Louis. La fête des saints confesseurs, en général, n’est pas séparée de celle de tous les saints qui se célèbre le 1 er novembre.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc HPIM1484


A TOUS-LES CONFESSEURS

L’éclat dont brilleront les justes se répandra avec la rapidité de l’étincelle à travers les roseaux. Ils jugeront les nations et régneront pendant l'éternité.

Verset : Les justes se réjouiront en présence de Dieu.

Répons : Ils seront toujours dans la joie.

Prière : O Dieu tout-puissant! Nous vous en conjurons, faites que les exemples de vos saints confesseurs nous excitent au désir d’une vie meilleure,
et qu’au culte de leur souvenir nous ajoutions l’imitation de leurs vertus; par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.


SAINT NICOLAS

Saint Nicolas, dont le culte public remonte jusqu’au Vi° siècle, était d’une naissance illustre. Il vivait sous l’empereur Constantin, et assista, comme évêque de Myre en Lycie, au premier concile général de Nicée. En dehors de ces faits, les détails dont on a composé sa vie appartiennent plutôt à la pieuse imagination de la légende qu’aux sévères récits de l’histoire. Trois jeunes personnes qu’il aurait préservées de la mort du déshonneur, en leur assurant par des dons secrets les moyens de s’établir; trois jeunes enfants, massacrés par la rapacité d’un hôtelier et qu’il aurait rendus à la vie après avoir découvert leurs restes cachés dans une tonne, l’ont fait choisir comme le patron de la jeunesse. Les peintres ont l’habitude de nous le représenter dans une attitude qui rappelle tout à la fois et ces récits et son patronage. Ils nous le montrent bénissant dans un baquet trois jeunes enfants pleins de vie. Sa fête se célèbre le 6 du mois de décembre.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Ob_4798f3_saint-nicolas


A SAINT NICOLAS

0 saint Nicolas! pontife de tant de charité; vous qui jouissez de la gloire  de Dieu dans le palais du ciel, écoutez les supplications que nos soupirs vous portent, et délivrez-nous du poids de la chair pour nous conduire au ciel.

0 Dieu! qui avez couronné saint Nicolas, votre pontife, de la gloire d’innombrables miracles, accordez-nous, en vue de ses mérites et de ses prières, d’être délivrés des feux de l’enfer; par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit—il.


SAINT LlPHART

Vers l`an 477 Ap J.C. naquit à Orléans le saint ici représenté. L’illustration de sa naissance et surtout sa haute réputation de savoir et de vertu, ne tardèrent pas à le porter aux premières charges de la magistrature qu’il avait d’abord embrassée; mais le désir d’une vie plus parfaite lui fit bientôt abandonner ces hautes fonctions pour entrer dans l’état ecclésiastique. Puis, enfin, voulant rompre tout commerce avec les hommes, il se retira au pied de la montagne, lieu alors désert, entre Blais et Orléans, où s’éleva plus tard la collégiale de Notre-Dame qui reçut la dépouille mortelle du roi Louis XI. Le bruit de sa sainteté attira, sous sa direction, de nombreux disciples dont il fut le chef et le modèle. Le monstre que l’on représente ordinairement avec saint Liphart et qui semble docile à le suivre, n’est qu’un symbole figuratif de la facilité avec laquelle il détruisit le règne du démon ( des anges déchus) dans le pays qu’il habitait. Il mourut en l`an 565. Plusieurs églises des diocèses de Paris et d’Orléans l’ont choisi pour patron. On célèbre sa fête le troisième jour de juin.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 280px-St_Liphart


PRIÈRE A SAINT LlPHART

Ce saint, après être arrivé au bonheur des anges, a mérité de vivre dans la mémoire des hommes.

Verset : Priez pour nous, bienheureux saint Liphart.

Répons : Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prière : O Dieu! Splendeur admirable de vos saints, faites-nous la grâce de célébrer avec bonheur la mémoire du bienheureux confesseur saint Liphart,
afin que ses exemples et ses mérites nous protègent auprès de votre miséricorde; par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.


SAINT ANTOINE DE PADOUE

Un hérétique, du nom de Boinville, niait à Toulouse la vérité du sacrement de l’Eucharistie; mais, il ajoutait que s’il voyait un miracle, opéré par le sacrement, il se rendrait a la croyance catholique. Le miracle qu’il demanda, c’est qu’après trois jours de jeûne absolu, son mulet se détournât de la nourriture qui lui serait offerte, et adorât l’Eucharistie.  Or, après trois jours de privation, et en présence d’une grande foule, l’animal, quoique affamé, refusa la nourriture qu’on cherchait à lui faire prendre, pour se prosterner devant l’hostie que tenait entre ses mains saint Antoine de Padoue. C’est en ces termes que le naïf légendaire de la Fleur des Saints, rapporte un des nombreux miracles qu’il prête à saint Antoine. Quoi qu’il en soit, ce saint naquit à Lisbonne, de parents illustres. Nommé d’abord Ferdinand, il prit le nom d’Antoine, du saint le plus célèbre de son ordre, et le surnom de Padoue, du lieu où il mourut. Entré dans l’ordre de Saint-François, à l’âge de vingt-cinq ans, il l’honora par l’éclat de ses vertus et l’éloquence de ses prédications, qu’il fit entendre dans tout le nord de la France et le nord de l’Italie. Il mourut à Padoue, en 1231, à l’âge de trente-six ans. Sa fête a été fixée au 13 juin, jour de sa mort.


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Stantoine


PRIÈRE

A SAINT ANTOINE DE PADOUE

O  enfant de l`Espagne! terreur des infidèles, lumière nouvelle de l’Italie,  noble dépôt que conserve Padoue, Antoine, obtiens-nous la protection de la grâce de Jésus-Christ,
afin que le temps si court laissé aux pécheurs pour obtenir miséricorde ne s’écoule pas sans fruit.

Verset: Priez pour nous, bienheureux Antoine

Verset : Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prière : Faites, ô mon Dieu! que le retour annuel de la fête de votre bienheureux confesseur saint Antoine réjouisse votre Église, et que, toujours fortifiée
par le mérite par le secours d`en-haut, elle mérite d`arriver aux joies éternelles;   par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.


SAINT MARTIN

Un jour que, par un hiver rigoureux, Martin était en marche, il rencontra, à la porte d’Amiens, un malheureux presque nu, qui lui demanda l’aumône. Il avait déjà distribué tout ce qu’il possédait, il ne lui restait plus que ses armes et ses vêtements; que faire? il coupe en deux son manteau, en donne la moitié au pauvre, et s’enveloppe, comme il peut, avec l’autre moitié. C’est cet acte que l’auteur a voulu retracer. Saint Martin, né en Pannonie, d’un tribun militaire au service de l’empereur Valentinien 1er, fut contraint, par les lois romaines, d’embrasser la carrière de son père. Il n’avait alors que vingt-deux ans et était encore catéchumène, c’est-à-dire en cours de préparation pour se faire baptiser. Dès qu’il eut reçu le baptême, il quitta la milice du siècle pour entrer dans celle de l’Église. Puis il reçut les ordres de saint Hilaire, évêque de Poitiers, fut élu évêque de Tours, en 374 ap J.C., aux acclamations du clergé et du peuple; bâtit auprès de sa ville épiscopale le célèbre monastère de Marmoutiers; puis, après avoir consacré toutes ses forces au service de Dieu et des pauvres, il mourut à Condé, dans son diocèse, à l’âge de quatre-vingt-dix ans, l’an 400 de Jésus-Christ. Sa fête est fixée au onzième jour de novembre.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Ob_fc3db4_saint-martin-de-tours-apotre-des-agau


PRIÈRE A SAINT MARTIN

0 saint Martin! la perle des pontifes, vous que distingue tant de foi et tant
de mérites, et dont la piété et, la miséricorde dépassent tout langage, venez à notre secours en cette vie et devant Dieu.

Verset : Saint Martin, priez pour nous,

Répons : Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prière : 0 Dieu! qui comprenez que nous ne trouvons en nous aucune force pour nous défendre, soyez assez bon pour nous accorder, par l’intercession
de saint Martin, votre confesseur et pontife, d’être protégés contre toute adversité; par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.


SAINT HUBERT

Saint Hubert, qui vivait au VII siècle, appartenait à l’une des plus puissantes familles de l’Aquitaine. Une légende le fait descendre de Clovis. Il passa sa jeunesse a la cour de Thierry III, et devint, sous Pépin d’Héristal, maire du palais d’Austrasie. Entraîné dans les vanités mondaines, il suivait avec passion le plaisir de la chasse, quand, dit la légende, il fut touché de la grâce. Il aperçut un cerf qui portait un crucifix entre ses bois : s’arrêtant devant l’animal mystérieux, il regarda cette vision comme un avertissement du ciel, et se convertit au christianisme. Sa ferveur, ses progrès dans la perfection et dans l’étude des sciences ecclésiastiques lui méritèrent bien tôt l’honneur d’être élevé au sacerdoce. Après le massacre de saint Lambert, évêque de Maestrich, il fut élu à sa place. Il transporta son siège à Liège, dont il fut le fondateur et le premier évêque; de là, il pénétra dans les forêts des Ardennes, qui servaient encore de retraite aux païens, dont il convertit un grand nombre, et mourut le 30 mai 727. Sa mémoire est en grand honneur dans les Ardennes, qui le regardent comme leur apôtre, et parmi les chasseurs, qui l’ont choisi pour patron. Sa fête est fixée au 3 novembre.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 0af27213957343eef8c9b508fa22505e


PRIÈRE A SAINT HUBERT

0 que vous êtes admirable, Seigneur, créateur de toutes choses! vous êtes le Dieu fort, juste et miséricordieux : vous qui avez sanctifié votre confesseur,
saint Hubert, préservez votre peuple du mal de la peste.

Verset : Saint Hubert, priez pour nous,

Répons : Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prière : 0 Dieu ! qui avez élevé à la gloire éternelle votre pontife saint Hubert faites, nous vous en conjurons, que sa protection nous aide tellement auprès de vous,
que nous puissions arrive comme lui, à la gloire éternelle; par Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit—il.


Dernière édition par MichelT le Lun 18 Mar 2019 - 18:02, édité 1 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Empty Re: LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc

Message par MichelT le Lun 18 Mar 2019 - 18:00

SAINT ANTOINE

Saint Antoine naquit l’an 251, non loin d’Héraclée, dans ces stériles contrées de la haute Égypte, que son exemple devait bientôt rendre si fertiles en vertus. Après la mort de ses riches parents, touché des conseils évangéliques, il voulut tout quitter sur la terre pour s’assurer un trésor dans le ciel. A peine âgé de vingt ans, il s’enfonça dans le désert, porta a un degré encore inconnu la fuite du monde, la mortification, la charité, et devint ainsi le patriarche de ces cénobites qui devaient tant se multiplier après lui. Ses luttes matérielles avec le démon (l`ange déchu) qui, pour l’attaquer, revêtit jusqu’aux formes d’animaux immondes, semblent devoir être prises dans leur sens naturel, quand on pense à la hauteur morale de celui qui nous les rapporte : c’est à saint Athanase que l’on doit la vie de saint Antoine. Il mourut plus que centenaire, l’an 356, le 17 janvier, jour auquel l’Église célèbre sa fête.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc St_antoine

PRIÈRE A SAINT ANTOINE

Saint Antoine, confesseur de Jésus-Christ, écoutez l’humble prière de vos
serviteurs, et donnez-leur le pardon que, vous aurez, pour eux, obtenu du ciel.

Verset : 0 notre bienheureux père, saint Antoine! priez pour nous,

Répons : Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prière : Seigneur, nous vous en conjurons, que la prière du bienheureux abbé saint Antoine nous protège auprès de vous, afin que ce qui serait refusé à nos mérites, nous puissions l’obtenir par sa protection; par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

LES VIERGES

Dans le culte qu’elle rend aux femmes qui se sont sanctifiées, l’Église appelle Vierges celles qui n’ont pas contracté mariage et qui ont vécu dans la continence. L’effort de vertu que réclame ce genre de vie était difficile a rencontrer avant le christianisme; mais, sous l’empire de l’Évangile, le nombre des Vierges s’est prodigieusement multiplié. Comme Jésus-Christ, le modèle des enfants de Dieu, avait voulu naître d’une Vierge, avait passé sa vie mortelle dans la virginité, on a dû en conclure que cet état devait être et le plus parfait et le plus méritoire. Cette conclusion morale a trouvé sa confirmation dans l’enseignement de saint Paul, qui exalte la prééminence de la virginité, et dans les paroles de saint Jean, qui affirme que les Vierges suivent au ciel l’Agneau divin partout où il va. L’Église, sans fixer un jour particulier pour la fête des Vierges, a cependant consacré, dans sa liturgie, un office spécial pour honorer leur mémoire.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Sainte-rosalie
Sainte Rosalie – vierge chrétienne

PRIÈRE POUR LE COMMUN DES VIERGES

O vierges prudentes! préparez vos lampes. Voici l`époux qui approche; allez à sa rencontre.

Verset : On amènera des vierges devant le Roi.

Répons : Et leurs compagnes lui seront présentées.

Prière : Dieu! tout-puissant et éternel, qui choisissez la faiblesse pour confondre la force, faites, dans votre bonté, que nous, qui célébrons la mémoire de vos bienheureuses vierges, nous ressentions auprès de vous les effets de leur protection; par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

SAINTE ANNE

Anne était fille de Mathan, de la famille d’Aaron. Son nom qui, en langue hébraïque, signifie Gracieuse semblait présager sa destinée. Ne convenait-il pas parfaitement à la tige bénie d ’où devait sortir celle que le ciel appellerait pleine de grâce, et que la terre honorerait sous le titre de Rose mystérieuse? Elle eut pour époux saint Joachim, et, après vingt-deux ans de stérilité, donna, le jour à la sainte Vierge. Sans doute, ce fut pour elle un immense honneur d’avoir donné au monde la Mère de Dieu; mais sa plus grande gloire, c’est d’avoir formé le cœur de Marie a l’innocence, et préparé ce vase d’élection que devait habiter le Saint des Saints. Aussi l’artiste l’a-t-il représentée dans l’exercice de ce devoir sacré, dont elle restera pour tous le modèle le plus accompli. Sa mémoire fut honorée dans l’Église d’Orient dès les premiers siècles. Sa fête est aujourd’hui fixée, par le martyrologe, le 26 de juillet.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc St.Anne

PRIÈRE A SAINTE ANNE

De trois époux différents, la bienheureuse Anne enfanta trois Maries qui  eurent pour pères Joachim, Cléophas et Salomé, et pour époux, Joseph, Alphée et Zébédée. La première enfanta Jésus-Christ, la seconde, Jacques le Mineur, Joseph le Juste, Simon et Jude. La troisième, Jacques le Majeur et Jean l’évangéliste.

Verset : Bienheureuse sainte Anne et toute votre famille, priez pour nous

Répons : Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prière: 0 Dieu! qui avez voulu que votre fils unique, éternel comme vous par sa divinité, naquît dans le temps, selon la chair, de la Vierge fille de sainte Anne, accordez-nous, nous vous en conjurons, que par la protection de la glorieuse Anne et de toute sa sainte famille, nous soyons préservés de tout ennemi et de tout danger; par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.


MARTYRE DE SAINTE URSULE DE COLOGNE

Vers le milieu du Ve siècle, les Saxons, encore païens, portèrent le ravage dans toute l’Angleterre. Pour leur échapper un grand nombre de Bretons s’enfuirent sur les bords du Rhin. Parmi eux: se trouvait Ursule, issue d’une famille princière; sous sa conduite s’était rangé un grand nombre de filles chrétiennes. La contrée qui les avait reçues fut bientôt envahie par l’armée des Huns, qui les massacrèrent. L’artiste place la scène sur les bords du Rhin, comme l’indiquent les vaisseaux qu’on aperçoit dans le lointain; et près des remparts de Cologne, qui domine la gauche du tableau. Le diadème qui couronne la sainte tombant sous la flèche des flans, indique son origine princière : elle devait le jour à Dionoc, roi de Cornouailles. Un ordre religieux, pour l’éducation des filles, très-répandu dans l’Église, a pris le nom d’Ursulines, et s’est placé sous la protection de cette sainte dont la fête est célébrée le 21 jour d’octobre.


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 29bd7e9cf6d0635228e7851b1e0a713a


PRIÈRE A SAINTE URSULE

Fleur Sortie de la Bretagne, Ursule, de race royale, multiplia les amantes de la virginité par la prédication du précepte divin.

Verset : 0 Dieu admirable!

Répons : Dans vos saints.

Prière : O Dieu! ami de la justice, et qui avez des regards de prédilection pour la beauté de l’aimable virginité accordez-nous, en vue des mérites des
onze mille vierges et de leurs compagnes, d’être ornés de l’assemblage de toutes les vertus et de reconnaître votre bonté par un parfait amour;
par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il


SAINTE MADELEINE

Marie, sœur de Marthe et de Lazare, prit le surnom de Madeleine du bourg de Magdala, qu’elle avait habité. Sa jeunesse, qui n’avait pas été exempte de certains désordres, l’avait livrée à l’obsession de sept démons. Quand elle entendit parler des miracles de Jésus-Christ, elle se sentit pressée d’aller auprès de lui chercher sa guérison, et se rendit dans la maison du pharisien où se trouvait Jésus. Là, elle arrosa de parfums et de larmes les pieds du Sauveur qui, touché de son repentir et de son amour, lui assura le pardon de ses fautes et la délivrance qu’elle implorait. Par reconnaissance, elle s’attacha à la personne de Jésus, qu’elle suivit partout, afin de recueillir sa parole et de le servir. L’Évangile nous la montre, dans la Passion, au pied de la croix : puis, se rendant au tombeau de Jésus, pour embaumer son corps; puis, se plaignant aux anges qu’elle trouva auprès du tombeau; puis enfin, récompensée par Jésus qui, après sa résurrection, se montra a elle la première. Depuis ce moment, l’Évangile se tait sur Marie Madeleine, qu’une tradition chaque jour plus acceptée, fait mourir en Provence, dans le désert de la sainte Baume. Sa fête est célébrée le 22 juillet.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Sainte-marie-madeleine


PRIÈRE A SAINTE MADELEINE

Marie donc parfuma les pieds de Jésus, puis les essuya avec ses cheveux; et toute la maison fut remplie de l`odeur de ce parfum.

Verset : Il lui a été beaucoup remis.

Répons: Parce qu’elle-avait beaucoup aimé.

Prière :O Père plein de bonté! faites que la bienheureuse Marie Madeleine, qui a obtenu le pardon de toutes ses fautes parce qu’elle aimait
Notre Seigneur Jésus-Christ par-dessus tout, nous obtienne aussi, de votre miséricorde, la félicité éternelle; par le même Jésus-Christ Notre-Seigneur.
Ainsi soit-il.

SAINTE CATHERINE

Sainte Catherine, issue des anciens rois d ’Égypte, occupe un rang distingué parmi ces héroïques vierges qui, dans les premiers siècles du christianisme, payèrent de leur vie leur attachement à la religion. Elle naquit à Alexandrie, dans la seconde moitié du IIIe siècle. La persécution de Maximin lui offrit l’occasion de prouver l’étendue de son esprit et la fermeté de sa foi. Loin de suivre la foule qui sacrifiait lâchement aux idoles, elle osa, en présence même de l’empereur, prouver la vanité de ses dieux a lui, et la divinité de Jésus-Christ qu’elle adorait. Le chevalet répondit à sa parole qui commençait à ébranler les assistants, et comme, après ce supplice, elle respirait encore, on mit fin à ses jours en lui tranchant la tête. En souvenir de son éloquence, les écoles de philosophie l’avaient choisie pour patronne. Sa fête se célèbre le 25 de novembre.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Saint-catherine-of-alexandria(1).jpg!Large


PRIÈRE A SAINTE CATHERINE

Je vous salue, Catherine, perle des vierges. Je vous salue, glorieuse épouse du Roi des rois : je vous salue, hostie vivante de Jésus-Christ.
Vous ne refuserez pas, à ceux qui vénèrent votre protection, d’implorer les secours qu’ils sollicitent.

Verset : La grâce a été répandue sur vos lèvres.

Répons; Aussi Dieu a béni pour l’éternité. .

Prière : 0 Dieu! qui avez donné votre loi à Moïse sur le sommet du mont Sinaï et qui avez fait miraculeusement transporter en ce même lieu, par vos saints anges, le corps de la bienheureuse Catherine, votre vierge et martyre, nous vous en conjurons, accordez-nous, par ses mérites et son intercession, de pouvoir arriver à cette montagne qui est
Jésus-Christ; par Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

SAINTE MARGUERITE

Vers le milieu du III° siècle, vivait, à Antioche, une jeune fille, que distinguait une rare beauté. Née d’un père païen et sacrificateur des idoles, elle avait été secrètement initiée, par sa nourrice, a la foi chrétienne. Aussi, quand le gouverneur Olibrius, touché de ses charmes, la manda auprès de lui, dans le dessein de la séduire, il trouva une opposition inattendue, mais qui ne fit qu’irriter ses désirs. Repoussé dans ses promesses, il se flattait de vaincre par les menaces, et la fit jeter dans un cachot où, disent les légendaires, le démon (l`ange déchu) prit vainement des formes horribles pour ébranler son courage. Tant de résistance trahit la chrétienne; le gouverneur profita de cette découverte pour venger sa passion dédaignée, et la jeune vierge expia, sous la hache du bourreau, la fermeté de sa foi et de sa vertu. Son nom était Marguerite. C’est elle que les Grecs appellent Marine. Sa fête est fêtée par l’Église le vingtième jour de juillet.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Ee55545ce75ad943b71a2e268db09165--art-medieval-renaissance-art


PRIÈRE A SAINTE MARGUERITE

O Vierge! glorieuse perle du Christ; ô joyau le plus précieux des vierges! joyau brillant d’un éclat divin écoutez les prières que nous répandons
devant vous, et, par vos saintes supplications, venez-nous en aide dans nos malheurs.

Verset: Sainte Marguerite, priez pour nous.

Répons: Afin que nous devenions ! dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prière : O Dieu! qui avez fait parvenir au ciel la bienheureuse sainte Marguerite, votre vierge, par la voie du martyre, accordez-nous, nous vous en conjurons, de marcher sur ses traces et de mériter ainsi d’arriver jusqu’à vous; par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.


SAINTE HÉLÈNE

Sainte Hélène naquit à York, en Angleterre, vers l’an 246. Elle était fille unique du roi Coel, et païenne, comme toute sa famille.  Lorsque Constance l’épouse, il n’était encore que capitaine dans l’armée romaine, qui occupait alors la Grande-Bretagne. Constantin fut le premier fruit de ce mariage. Hélène était déjà avancée en âge, quand elle connut Jésus-Christ; car sa conversion n’eut lieu qu’après la défaite de Maxence par Constantin, combattant pour la première fois sous l’étendard de la croix, qui lui était miraculeusement apparue, l’an 312. Elle répara le temps perdu dans les ténèbres de l’idolâtrie par la ferveur de sa foi, l’activité de sa charité, et par sa dévotion pour le bois sacré sur lequel expira le Sauveur du monde. Guidée par le désir de le découvrir, elle se rendit, à l’âge de plus de quatre-vingts ans, dans les lieux saints. Et quand Dieu eut exaucé le vœu de son cœur, elle fit bâtir l’Église du Saint-Sépulcre (Jérusalem), pour protéger a jamais l’endroit qui avait recelé ce précieux dépôt. Puis de retour à Rome, après leurs années sanctifiées par l’exercice des plus héroïques vertus, elle mourut au mois d’août de l’année 328, la douzième du règne de Constantin.  C’est le 3 août que l’Église célèbre sa fête.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Santa%2BElena

PRIÈRE A SAINTE HÉLÈNE

Sainte Hélène dit: Comblez mes désirs et descendez sur la terre, pour me montrer le mont du Calvaire où se trouve caché le bois précieux de la croix du Sauveur.

Verset : Bienheureuse Hélène, priez pour nous.

Répons : Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prière : 0 Dieu! qui avez accordé à la bienheureuse Hélène la grâce ineffable de renouveler les miracles de votre Passion, pour lui faire révéler le bois précieux de votre croix salutaire, accordez-nous, nous vous en conjurons, par l’effet de ses mérites et de ses prières, de recouvrer votre grâce que nos péchés nous ont fait perdre, et par la vertu de ce bois qui nous a rendu la vie, d’obtenir les moyens d’arriver à la vie éternelle; par Jésus-Christ, Notre-Seigneur, qui vit et règne avec vous dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

TOUS LES SAINTS

L’Église, pour entrer dans l’esprit de la parole divine, a toujours honoré les saints. Le culte a pour objet, non-seulement de leur rendre des honneurs, comme à des amis de Dieu, mais de rendre grâce à Dieu des faveurs qu’il a daigné leur accorder, et de la glaire dont il les couronne; de nous exciter à l’imitation de leurs vertus, et d’obtenir leur intercession auprès de Dieu. Mais, comme le nombre des saints connus et le nombre plus grand encore de ceux qu'on ne connait pas ne permettait déjà plus, dès le 6 eme siècle, de célébrer pour chaque saint une fête spéciale, le Pape Boniface IV consacra, vers l’an 607, l’Église du Panthéon, à Rome, et la dédia au culte de tous les saints. De Rome, cette fête ne tarda pas à se répandre dans toute la chrétienté. Elle se célèbre, chaque année, le premier jour du mois de novembre.


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Tous-les-Saints


PRIÈRE A TOUS LES SAINTS

Accordez-nous, Seigneur, nous vous en conjurons, le pardon de nos péchés; et par l’intercession de tous les saints dont nous célébrons aujourd’hui la
mémoire, donnez-nous de tels sentiments de piété que nous méritions de prendre place un jour dans leur société.

Verset : Priez pour nous, ô vous tous, saints de Dieu.

Répons : Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prière : Faites-nous la grâce, Seigneur, que tous vos saints ne cessentde prier pour nous; et, dans votre bonté, daignez les exaucer; par Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il


LA SAINTE COURONNE D’ÉPINES

La piété des fidèles a toujours environné d'une vénération spéciale les instruments de la Passion du Sauveur. Enfouis par la crainte pendant les quatre premiers siècles de l’Église, ils furent rendus à la vénération des chrétiens par l’impératrice Hélène, qui en fit la découverte en l`an 326. Jusqu’au 12 eme siècle, la sainte couronne resta dans la chapelle des empereurs de Constantinople. Saint Louis, en 1238, la reçut en présent de l’empereur Baudoin II, et envoya de doctes et saints personnages pour en constater l’authenticité et la rapporter en France. L’Église de Paris célèbre, chaque année, le onze du mois d’août, le souvenir du jour où le pieux monarque reçut sur ses épaules avec son frère Robert, et l’entrée de sa capitale, la châsse qui la contenait, et la porta dans l’Église cathédrale, au milieu d’un peuple infini et de l’enthousiasme universel. La Sainte-Chapelle, qu’il fit élever pour recevoir les insignes de la Passion, conserva le dépôt de la sainte couronne jusqu’à la révolution de 1793. Elle fut alors transportée à la Monnaie; puis à la Bibliothèque nationale et le 26 octobre 1804, sur les instantes réclamations de Mgr le cardinal de Belloy, archevêque de Paris, l’ Église de Notre Dame rentra en possession de ce précieuse trésor. La sainte couronne, est depuis est exposée à la vénération des fidèles chaque vendredi de carême, et pendant tout le temps de la Passion.


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Kisspng-crown-of-thorns-christian-cross-gospel-thorns-spi-thorn-5ac89b345442f3.2540639315230963723451


MÉMOIRE DE LA SAINTE COURONNE DE NOTRE-SEIGNEUR

0 glorieuse épine! honneur de l’Église, diadème du Roi de gloire, guérison du monde, doux remède pour tous les maux de la vie présente,
recevez aujourd’hui nos louanges et préservez-nous de la perte éternelle.

Verset : Seigneur, nous adorons votre couronne.

Répons : Nous célébrons le souvenir de votre glorieux triomphe.

Prière : Accordez-nous, nous vous en conjurons, O Dieu tout-puissant, qu’après avoir célébré la mémoire de la Passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ, et vénéré, sur la terre, sa couronne d’épines, nous obtenions d’être par lui couronnés de gloire et d’honneur dans les cieux; par le même Jésus-Christ, Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.


Dernière édition par MichelT le Lun 25 Mar 2019 - 11:56, édité 4 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Empty Re: LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc

Message par MichelT le Ven 22 Mar 2019 - 18:38

PRIÈRE AVANT LA COMMUNION

Seigneur tout-puissant et miséricordieux, je vais m’approcher du sacrement  de Notre-Seigneur Jésus-Christ, votre Fils, et je m’en approche, comme malade, au médecin qui donne la vie; comme souillé, à la fontaine de miséricorde; comme aveugle, à la lumière de la clarté éternelle; comme mendiant, au maître du ciel; comme dépouillé de tout sur terre. J’implore votre générosité dont la source est inépuisable : guérissez mon infirmité, purifiez mes souillures, éclairez mon aveuglement, enrichissez ma pauvreté; couvrez ma nudité, afin que je reçoive le pain des anges, le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs, avec tout le respect et la crainte, tout le regret et l’amour, tout le ferme propos et l’humilité que réclame le salut de mon âme. Faites-moi la grâce, je vous en conjure, non-seulement de recevoir ce divin sacrement, mais d’en recueillir tous les fruits. 0 Dieu! mon très-doux maître, donnez-moi de recevoir le corps que Notre-Seigneur Jésus-Christ, votre Fils unique, a pris dans le sein de la Vierge Marie, afin que je mérite d’être incorporé à son corps mystique, et d'être, par mon salut, regardé comme un de ses membres. 0 le plus aimable des  Pères! faites que ce Fils bien-aimé que je vais recevoir dans mon exil, sous les voiles eucharistiques, je puisse le contempler un jour, à découvert dans la patrie; par Jésus-Christ qui vit et règne avec vous, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

ACTIONS DE GRÂCES APRÈS LA COMMUNION

Je vous remercie, O Dieu tout-puissant et éternel! d’avoir daigné me nourrir moi, indigne pécheresse, du corps et du sang précieux de votre Fils unique, Jésus-Christ, Notre Seigneur. Puisse cette sainte communion, loin de m’attirer vos châtiments, solliciter efficacement pour moi votre miséricorde. Puisé-je y trouver l’armure de la foi, le bouclier de la bonne volonté, l’affranchissement de mes vices, l’anéantissement de la concupiscence et de mes passions, l’augmentation de la charité, de la patience, de l’humilité et de toutes les vertus, une solide protection contre les embûches de tous mes ennemis visibles et invisibles, l’entier apaisement de tous les vices, un inébranlable amour, seul et véritable Dieu, et enfin la grâce d’une sainte mort. Je vous supplie de me conduire, malgré mon indignité et mes fautes, à cet ineffable sacrement; et vous êtes vous-même la véritable lumière, la complète satisfaction et la félicilité éternelle de vos saints


LA GLORIEUSE MÈRE DE DIEU

Marie, mère de Jésus, était de la tribu de Juda, de la famille de David, la famille la plus illustre de la plus illustre des tribus du peuple de Dieu. Glorieuse déjà de la gloire de sa race, elle le fut plus encore par l’éclat des destinées que le ciel lui avait réservées.  Seule parmi les créatures, elle offrit au monde une conception sans souillure, une vie sans tache, un tombeau sans corruption. Seule parmi les créatures, elle put unir a la couronne de la virginité le diadème de la maternité. Et quelle incomparable maternité : celui qui naîtra de vous, lui dit l’ange Gabriel, s’appellera le Fils du Très-Haut. Nulle gloire ne s’éleva jamais aussi haut que la sienne : c’est donc avec raison qu’on l’appelle la glorieuse Mère de Dieu. Sa fête est en quelque sorte perpétuellement célébrée dans l’Église. On a consacré à sa gloire, dans chaque année, un mois, dans chaque mois, une fête; dans chaque semaine, un jour; et dans chaque jour, l’Angelus, trois fois répété, rend sans cesse présent à la pensée du chrétien le souvenir de sa maternité glorieuse.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Marie-jesus-agneau-01moyen


PRIÈRE A LA GLORIEUSE MÈRE DE DIEU, APRÈS LA COMMUNION

O Mère glorieuse et très-pure de Jésus-Christ Notre-Seigneur, vous qui avez mérité de porter dans votre chaste sein le créateur de toutes choses, ce même Jésus dont j’ai osé, moi, misérable et indigne pécheresse, recevoir aujourd’hui, le vrai corps et le vrai sang, puisse votre bonté que j’implore solliciter pour moi; auprès de lui de m’accorder, en faveur de vos si agréables prières, le pardon de toutes les fautes que, par ignorance ou par négligence, j’aurais pu commettre dans la réception de son ineffable sacrement; par Jésus-Christ qui, comme Dieu, vit et règne dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


PRIÈRE ENTRE LA CONSÉCRATION ET LA COMMUNION

Seigneur Jésus-Christ qui  avez pris votre chair sacrée et votre précieux sang dans le sein de la très-glorieuse vierge Marie; qui, par les saintes plaies de votre côté, avez versé ce même sang, pour notre salut, sur l’autel de la croix; qui, dans cette même chair glorieuse, êtes ressuscité des morts et monté aux cieux et qui devez un jour, avec ce même corps, revenir sur la terre pour juger les vivants et les morts; par votre corps adorable que la main du prêtre va immoler sur l’autel, délivrez-nous de toutes les souillures de l’âme et du corps et de tous les maux et de tous les périls présents et à venir, vous qui vivez et régnez comme Dieu dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

PRIÈRE AU BON LARRON

O bienheureux Seigneur Jésus-Christ, daignez abaisser sur moi, misérable pécheresse, les regards de votre miséricorde; ces regards que vous avez abaissés sur Pierre dans le prétoire, sur Marie Madeleine dans la salle du festin, et sur le larron attaché à la croix. Et puisse votre miséricorde me faire la grâce de pleurer sincèrement avec Pierre, et de vous aimer parfaitement, comme l’ont fait Marie-Madeleine et le bon larron. dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Que la sainte et indivisible Trinité, que l’humanité de Notre-Seigneur Jésus-Christ crucifié, que la glorieuse Marie, Mère de Dieu, soient à jamais glorifiés par toute créature, dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


NOTRE-DAME DE PITIÉ

Si toutes les générations ont redit le bonheur de la Vierge, toutes aussi se sont arrêtées devant la grandeur de ses infortunes qui furent portées si haut qu’elles lui ont mérité le nom de Notre-Dame des Douleurs. Mais à quel moment se présente-t-elle plus digne de la pitié du monde ? Ce n’est pas au sommet du Calvaire, depuis longtemps sa foi remplie avait accepté toute la rigueur du sacrifice qui l’y attendait. Mais, son cœur fut violemment brisé par la prédiction du vieillard Siméon, qui lui dévoila tous les mystères sanglants de l’avenir de Jésus : il le fut surtout, quand son amour maternel, devançant les temps, opposait au calme de son fils, se jouant sur ses genoux, les affreuses destinées que lui préparait la malice des hommes. C’est un de ces instants qu’a choisi le peintre pour nous représenter l’incomparable douleur de la Vierge, à la vue de l’enfant Jésus, tenant en sa main le fruit qui nous rappelle et la révolte de l’homme et le châtiment qu’elle devait appeler sur l’innocente victime qui en avait accepté l’expiation. La fête des douleurs de Marie se célèbre le vendredi qui précède le dimanche des Rameaux.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc 2p-crI2lh_NX3XsmHr7pDlro3Ns


PRIÈRE A NOTRE-DAME DE PITIÉ

Ma souveraine, sainte Marie, Mère de Dieu, O Vierge très-pieuse!  fille très glorieuse du Roi suprême, mère des orphelins, consolation des affligés, voie des cœurs errants, salut de tous ceux qui espèrent en vous; vierge avant, pendant et après votre enfantement, source de miséricorde, fontaine de salut, de la grâce, de consolation et de pardon, de piété et de bonheur; par cette joie dont tressaillit votre âme à l’heure où l’archange Gabriel vous annonça que vous veniez de concevoir le Fils de Dieu; par ce divin mystère qu’alors opéra l’ Esprit-Saint; par cette grâce ineffable, par cette piété, cette miséricorde, cet amour et cette humilité qui attirèrent votre divin Fils dans votre adorable sein, afin de s’y revêtir de votre chair, et qui le portèrent à vous recommander à Saint-Jean, apôtre et évangéliste, et à vous élever au-dessus des chœurs des anges; par cette sainte humilité qui vous fit répondre à l’archange Gabriel : Je suis la servante, qu’il me soit fait selon votre parole; par ces quinze joies si glorieuses que vous a procurées votre Fils, Notre-Seigneur Jésus-Christ; par cette sainte et immense compassion; par cette amère douleur; que ressentit votre âme quand vous avez vu votre Fils, Notre-Seigneur Jésus-Christ, nu au pied de la croix; quand vous l’avez vu élevé, suspendu et attaché à la croix; quand vous avez vu ses blessures et le fiel qu’on lui servait dans sa soif; quand vous avez entendu son dernier cri et que vous l’avez vu expirer; par le brisement de vos entrailles à la vue de l’excessive souffrance que lui causaient ses blessures; par cette douleur qui vous brisa quand vous avez vu la lance qui le perçait ; par les fontaines de son sang; par toute la souffrance  de sa Passion; par toute la douleur de votre cœur et les fontaines de vos larmes; je vous en conjure, hâtez-vous, avec tous les saints et tous les élus, de  venir à mon secours dans toutes mes prières et mes plaintes, dans toutes mes angoisses et mes nécessités, toutes les fois qu’il me faudra agir, parler en penser, à chaque jour, chaque nuit, chaque heure et chaque moment de ma vie. Comblez les désirs de votre serviteur en m’accordant tout ce qu’il est possible de miséricorde et de consolation, de conseils et de secours, de bénédictions et de grâces; de moyens de salut, de paix et de prospérité, de joie et de satisfaction.  Obtenez-moi encore l’abondance des dons spirituels et corporels; la grâce du Saint-Esprit pour me disposer à tout bien, pour garder mon âme, diriger mon corps, élever mon esprit, régler mes mœurs, épurer mes actions, perfectionner mes vœux et mes désirs, m’inspirer de saintes pensées, me pardonner le passé, corriger le présent et sanctifier l’avenir; me donner une vie pleine de probité et d’honneur; m’accorder la foi, l’espérance, la charité, la chasteté, l’humilité et la patience, pour conduire et protéger les cinq sens de mon corps; me faire accomplir les sept œuvres de miséricorde, embrasser fermement et croire les douze articles de foi et les dix Commandements de la loi divine; me délivrer des sept péchés capitaux et me défendre jusqu’à la fin. Aux derniers de mes jours, montrez-moi votre visage et faites-moi connaitre le jour et l’heure de mon trépas et de ma mort. Puissiez-vous accueillir cette humble prière et l`exaucer. Écoutez et exaucez ma prière, o très-douce Vierge Marie! Mère de Dieu et de mon âme.


ÉDUCATION DE JÉSUS

La Vierge Marie se montrait fidèle à tous les devoirs que lui imposait sa divine maternité, et la tradition nous apprend qu’elle se plaisait et initier l’enfant Jésus a la connaissance des saintes Écritures. Jésus, verbe éternel et science incréée, Jésus qui venait apporter au monde le trésor inépuisable de toutes les vérités, ne pouvait recevoir d’un enseignement humain aucun accroissement de lumières; mais, il s’est soumis aux leçons de la terre, pour révéler aux enfants la nécessité d’apprendre la loi de Dieu, et aux parents l’obligation de l’enseigner. L’Évangile du premier dimanche après Noël est destiné à conserver ce souvenir.


LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Z431


PRIÈRE A LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE

0 Vierge, sans souillure et à jamais O Marie! Mère de Dieu, temple si  agréable à Dieu, sanctuaire de l’Esprit-Saint, porte du royaume des cieux, vous par qui, après Dieu, tout l’univers respire, c’est vous que le Fils unique de Dieu, Dieu tout-puissant lui-même, a voulu rendre sa très-sainte Mère; car c’est de vous qu’il a pris cette chair sacrée par qui le monde qui était perdu a été cette chair dont le sang précieux a racheté le monde et remis les péchés. Cette chair, il la forma dans votre précieux sein, de votre sang précieux, et il la fait vivre de son éternelle et immuable divinité. C’est de lui que tout bien procède; c’est par lui que tout a été fait; c’est lui que j’adore, lui qui chaque jour offre à ses fidèles cette précieuse chair avec son sang, sous l’apparence du pain et du vin, comme une nourriture qui soutient pendant la route et donne aux âmes le salut et la vie. Celui qui la reçoit dignement aura la vie éternelle; mais celui qui la reçoit indignement mange et boit son jugement, comme j’ai en le malheur de le faire plusieurs fois. C’est ma faute, c’est ma faute, c’est ma très-grande faute. Mais celui qui ne la recevra pas, n’aura pas la vie éternelle; c’est ce qui nous autorise à vous dire que c’est par vous, après Dieu, que tout l’univers respire.  Par cette foi, je vous en conjure, ô Marie! Mère de Dieu, sans jamais cesser d’être vierge, prêtez l’oreille de votre amour aux supplications de votre indigne serviteur, et, toujours bonne pour moi, misérable pécheur, ne me refusez jamais votre favorable secours. Priez pour moi le Dieu, source de piété et de miséricorde, le créateur et le rédempteur de nos âmes, Notre-Seigneur Jésus-Christ, votre vrai Fils, le Dieu tout-puissant, d’où tout bien procède et par qui tout par qui tout a été fait qui ne veut pas la mort du pécheur mais plutôt que le pécheur se convertisse et qu`il vive; qui n`aime qu’à faire miséricorde et qu’à pardonner. Faites, par vos mérites et par vos prières, que, dans son ineffable miséricorde, il me pardonne tous les péchés qui m’ont attiré sa disgrâce; qu’il m’accorde une sincère humilité, une véritable douceur, l’esprit d’obéissance, un accroissement de foi, d’espérance, de charité, avec la grâce de la persévérance; qu’il me préserve de la rechute dans le péché, et de toute tentation du démon, du monde et de la chair. Afin que je ne sois plus esclave du démon, comme je l’ai été dans tant de fautes que j’ai commises, en orgueil, vaine gloire, avarice, envie, colère, gourmandise, paresse, luxure et en mille autres négligences et péchés dont je suis coupable et que j’ai fait commettre a d’autres. C’est ma faute, c’est ma faute, c’est ma très-grande faute. Et, par tous ces péchés, j’ai perdu le royaume du ciel et la société des anges; et autant de fois que j’ai offensé votre très-doux Fils et réjoui les malins esprits, autant de fois j’ai mérité les supplices éternels. C’est ma faute, c’est ma faute, c’est ma très-grande faute. C’est pourquoi, je vous prie, O Marie! Mère de Dieu, sans jamais cesser d’être vierge, d’obtenir pour moi de votre Fils lui-même, l’indulgence et la rémission de tous ces péchés et de tous ceux que j’aurais pu commettre. Puisse ce Fils de qui tout bien procède, par qui tout a été fait, et qui illumine tout homme venant en ce monde, illuminer mon monde, illuminer mon esprit de la lumière de sa grâce, l`enflammer  du doux feu de son très-saint amour. Puisse-t-il me le faire adorer lui-même en esprit et en vérité, lui avec le Père et le Saint-Esprit, le seul Dieu vivant et véritable; me le faire aimer et craindre lui-même par-dessus tout; me donner; pour lui une obéissance et un attachement inviolable; me faire garder ses commandements, éviter le péché, imiter sa patience et sa sainte Passion, abonder en bonnes œuvres; mépriser les prospérités de la terre, n’en redouter aucune adversité; me faire mener, pendant cette vie, à cause de mes péchés et de mes crimes, une pénitence que vos, prières et vos mérites sauront lui rendre acceptable, et enfin, en vue du mérite de sa très-sainte Passion, m’accorder dans la société de ses saints et de ses élus la vie et la paix éternelles. Ainsi soit-il.


Dernière édition par MichelT le Mar 26 Mar 2019 - 19:38, édité 1 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Empty Re: LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc

Message par MichelT le Mar 26 Mar 2019 - 19:35

BAISER DE JUDAS

Jésus sortit avec ses disciples pour aller au-delà du torrent de Cédron. Judas, qui le livrait, le sachant, prit une cohorte et des gens que les princes des prêtres et les pharisiens lui donnèrent, et vint la, avec des flambeaux, des lanternes et des armes. Saint Jean, chap. 18. Or, Judas leur avait donné ce signal : celui que je baiserai, c’est lui-même : arrêtez-le; puis, s’approchant de Jésus, il le baisa. Saint Matthieu, chap. 16. Aussitôt ils se saisirent de lui et l’arrêtèrent. Saint Marc, chap. 14. Alors Simon-Pierre, qui avait une épée, la tira, et, frappant un des gens du grand prêtre, il lui coupa l’oreille droite. Cet homme s’appelait Malchus. Saint Jean, chap. 18. Mais Jésus lui dit : restez-en la, et ayant touché l’oreille de cet homme, il le guérit. Saint Luc, chap. 22.  C’est ce récit tiré des quatre évangélistes, que traduit avec une merveilleuse fidélité la miniature du baiser de Judas.

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Image001


PASSION DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST SELON SAINT JEAN

Le Seigneur Jésus sortit avec ses disciples pour aller au-delà du torrent de Cédron, où était un jardin dans lequel il entra et ses disciples aussi. Or, Judas qui le suivait, connaissait aussi le lieu, parce que Jésus s’y était souvent rendu avec ses disciples. Judas donc, après avoir pris une cohorte et des gens que les grands prêtres et les pharisiens lui fournirent, s’y rendit avec des lanternes, des flambeaux et des armes. Mais Jésus, qui connaissait tout ce qui devait lui arriver, s’avança et leur dit : Qui cherchez-vous? Jésus de Nazareth, lui répondirent-ils. C’est moi, leur dit Jésus. Et Judas qui le livrait était aussi avec eux. Or, dès que Jésus leur eut dit : C’est moi, ils reculèrent et tombèrent à terre. Il leur dit donc une seconde fois. Qui cherchez-vous? Jésus de Nazareth, lui répondirent-ils. Jésus leur repartit : Je vous ai déjà ? dit que c’est moi. Si donc c’est moi que vous cherchez, laissez aller ceux-ci, afin que s’accomplit cette parole qu’il avait dite : de ceux que vous m’avez donnés, je n’en ai perdu aucun. C’est alors que Simon-Pierre qui avait une épée la tira, en frappa un des; gens du grand prêtre, et lui coupa l’oreille droite.

Cet homme s`appelait Malchus. Mais Jésus dit à Pierre: Remettez votre épée dans le fourreau; quoi, le calice que mon Père m’a donné, vous ne voudriez me le laisser boire! Aussitôt la cohorte et le tribun avec les officiers des juifs se saisirent de Jésus, et le lièrent. Ils le menèrent d’abord chez Anne; car il était beau-père de Caïphe, le grand prêtre de cette année-là. Or, c’était Caïphe qui avait donné aux Juifs ce conseil, qu’il était utile qu’un seul homme mourût pour tout le peuple. Cependant Simon-Pierre suivit Jésus avec un autre disciple, et ce disciple qui était connu du grand prêtre, entra avec Jésus dans la cour du grand prêtre. Mais Pierre resta dehors, près de la porte. Alors cet autre disciple était connu du grand prêtre sortit, parla à la portière et fit entrer Pierre.

La servante donc qui gardait la porte dit à Pierre : N’êtes-vous pas aussi, vous, des disciples de cet homme-là? Non, dit-il. Les serviteurs et les officiers se tenaient auprès du feu, et se chauffaient, car il faisait froid. Pierre se tenait là aussi avec eux pour se chauffer. Cependant le grand prêtre interrogea Jésus sur ses disciples et sur sa doctrine. Jésus lui répondit : J’ai parlé au monde publiquement. J’ai toujours enseigné dans la synagogue et dans le temple où tous les Juifs s’assemblent et je n’ai rien dit en secret. Pourquoi m’interrogez - vous? Interrogez ceux qui m’ont entendu, pour savoir ce que je leur ai dit : ce sont eux qui savent ce que j’ai enseigné. A ces paroles, un des officiers qui étaient près de Jésus lui donna un soufflet, en disant : Est-ce ainsi que vous répondez au grand prêtre? Jésus lui repartit : Si j’ai mal parlé, montrez ce que j’ai dit de mal; mais si j’ai bien parlé, pourquoi me frappez-vous?

Anne l’avait envoyé garrotté chez le grand prêtre Caïphe; cependant, Simon-Pierre était là qui se chauffait. Quelques-uns donc lui dirent: N’êtes-vous pas aussi de ses disciples? Il le nia et dit : Je n`en suis point. Alors un des gens du grand prêtre, parent de celui à qui Pierre avait coupé l’oreille, lui dit : Ne vous ai-je pas vu avec lui dans le jardin? Pierre le nia encore, et aussitôt le coq chanta. Ils menèrent donc Jésus de chez Caïphe au prétoire. C’était le matin; mais eux n’entrèrent point dans le prétoire, afin de ne point se souiller et de pouvoir manger la pâque. Pilate vint donc les trouver dehors, et leur dit:  Quelle est votre accusation contre cet homme? Pour réponse, ils lui dirent : Si ce n’était pas un malfaiteur, nous ne vous l’aurions pas livré. Pilate leur dit : Prenez-le vous-mêmes, et jugez le selon votre loi. Mais, les Juifs lui dirent : Il ne nous est pas permis de faire mourir personne, afin que s’accomplit la parole qu’avait dite Jésus, pour marquer de quelle mort il devait mourir.

Alors Pilate entra dans le prétoire, fit venir Jésus et lui dit : Êtes-vous le roi des Juifs? Jésus lui répondit : Dites- vous cela de vous-même, ou d’autres vous I’auraient-ils dit de moi? Suis-je donc juif, lui repartit Pilate?  C`est votre nation, et les grands prêtres qui vous ont livré entre mes mains. Qu’avez-vous fait? Jésus lui répondit : Mon royaume n’est pas de ce monde; si mon royaume était de ce monde, mes gens ne manqueraient pas de combattre, pour m’empêcher d’être livré aux Juifs; mais mon royaume n’est pas d’ici.

Pilate lui dit alors : Vous êtes donc roi? Jésus répondit : Vous le dites, je suis roi. Je ne suis né et venu au monde que pour rendre témoignage à la vérité : quiconque est pour la vérité, écoute ma voix. Qu’est-ce que la vérité? lui dit Pilate. Puis, il revint aux Juifs et leur dit : Je ne trouve en lui aucun sujet de condamnation. Cependant, c’est un de vos usages, qu’à la fête de Pâques je vous donne la liberté d’un criminel. Voulez-vous que je vous délivre le roi des Juifs? Tous s’écrièrent de nouveau : Non, pas lui; mais Barabbas. Or, Barabbas était un voleur.

Alors Pilate fit prendre Jésus et le fit flageller. Ensuite, les soldats, entrelaçant des épines pour en faire une couronne, la lui mirent sur la tête et le couvrirent d’un manteau de pourpre. Puis, s’approchant de lui, ils criaient: Salut au roi des Juifs! et ils lui donnaient des soufflets. Pilate, sortant de nouveau, dit aux Juifs: Voici que je vous l’amène dehors, afin de vous déclarer que je ne trouve  rien en lui qui mérite la mort. Jésus sortit donc avec une couronne d’épines et un manteau de pourpre, et Pilate leur dit: Voilà l’homme. Dès qu’ils le virent, les princes des prêtres et leurs gens s’écrièrent : Crucifiez-le! Crucifiez-le! Pilate leur dit : Prenez-le vous mêmes et crucifiez-le; car, pour moi, je ne trouve en lui aucun crime.

Les Juifs lui répondirent : Nous avons une loi, et selon cette loi il mérite la mort  car il s’est dit fils de Dieu. Pilate, entendant ces paroles, eut encore plus de crainte. Et rentrant dans le prétoire, il dit à Jésus : D’où êtes-vous? Jésus ne lui répondit point. Alors Pilate lui dit : Vous ne me répondez pas : ne savez-vous pas que j’ai le pouvoir de vous attacher à la croix ou de vous remettre en liberté. Jésus lui répondit : Vous n’auriez aucun pouvoir sur moi, s’il ne vous avait été donné d’en haut. Aussi, celui qui m’a livré à vous est encore plus coupable.  Depuis ce moment, Pilate cherchait à le délivrer. Mais les Juifs se mirent à crier : Si vous délivrez cet homme, vous n’aimez pas César; car quiconque se dit roi, se déclare contre César. Pilate, à ces mots, amena Jésus hors du prétoire, s’assit dans son tribunal, au lieu appelé en grec Lithostrotos, et en hébreu Gabbatha. C’était la veille du sabbat de Pâques, sur la sixième heure du jour; et il dit aux Juifs : Voilà votre roi. Ceux-ci alors de s’écrier : Emmenez-le, emmenez-le, et qu’on le crucifie! Crucifierai-je votre roi? leur dit Pilate. Nous n’avons pas d’autre roi que César, répondirent les grands prêtres. Alors il le leur abandonna pour être crucifié.

Ainsi, ils prirent Jésus et l’emmenèrent. Et Jésus, chargé de sa croix, se dirigea vers le lieu appelé Calvaire, et en hébreu Golgotha. Et là, ils le crucifièrent avec deux autres, l’un de chaque côté, et Jésus au milieu. Pilate fit aussi faire un écriteau qu’il plaça au haut de la croix. On y avait écrit : Jésus de Nazareth, roi des Juifs. Un grand nombre de Juifs lurent cet écriteau; car le lieu où Jésus fut crucifié était près de la ville, et l’inscription était en grec, en hébreu et en latin. Alors les grands prêtres dirent à Pilate : N’écrivez pas : roi des Juifs, mais, qui s’est dit roi des Juifs. Pilate leur répondit : Ce que j`ai écrit est écrit. Après avoir crucifié Jésus, les soldats prirent ses habits dont ils firent quatre parts, une pour chaque soldat. Ils prirent aussi sa tunique. Et comme elle était sans couture et tout entière d’un seul tissu. Ils dirent entre eux: Ne la coupons pas, mais tirons au sort à qui l’aura. Afin que cette parole de l’Écriture fût accomplie : Ils se sont partagé mes vêtements, ils ont tiré ma robe au sort : c’est ce que firent les soldats.

Cependant la Mère de Jésus, et la sœur de sa mère, Marie de Cléophas, se tenaient au pied de la croix avec Marie-Madeleine. Jésus voyant donc sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : Femme voilà votre fils. Puis il dit au disciple: Voilà votre mère.  Et dès cette heure? Le disciple la prit chez lui. Ensuite, Jésus sachant que tout était accompli, afin que l’Écriture s’accomplit, il dit : J’ai soif. Il y avait là un vase plein de vinaigre, les soldats y trempèrent une éponge, l’enveloppèrent d’une branche d’hysope et l’approchèrent de ses lèvres. Après avoir goûté de ce vinaigre,  Jésus dit : Tout est accompli! et, baissant la tête, il rendit l`âme.

C’était la veille du sabbat De peur que les corps ne restassent sur la croix  le jour du sabbat (car ce sabbat-là était un jour très solennel), les Juifs prièrent Pilate de leur faire rompre les jambes et de les faire enlever. Il vint donc des soldats qui rompirent les jambes au premier, puis à l’autre qu’on avait crucifié avec Jésus.  Puis venant à Jésus, et le trouvant déjà mort, ils ne lui rompirent pas les jambes. Mais un des soldats lui ouvrit le côté d’un coup de lance, et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau. C’est celui qui l’a vu qui en rend témoignage, et son témoignage est véritable, et il sait qu’il dit la vérité, afin que vous aussi vous croyiez. Car tout cela s’est fait, afin que s’accomplit cette parole de l’Écriture Vous ne lui briserez pas un os. L’Écriture dit encore ailleurs : Ils verront celui qu’ils ont transpercé. Après cela, Joseph d’Arimathie, qui était disciple de Jésus, mais en secret, parce qu’il redoutait les Juifs, demanda à Pilate d’enlever le corps de Jésus. Pilate le permit.

Nicodème qui, la première fois, était venu voir Jésus pendant la nuit  s’y rendit aussi, portant environ cent livres d’une composition de myrrhe et d’aloès.  Ils prirent donc le corps de Jésus, et l’enveloppèrent de linges avec des aromates, selon la coutume d’ensevelir en usage chez les-Juifs. Or, au lieu où il avait été crucifié, il y avait un jardin, et dans ce jardin, un  sépulcre nouveau, où personne n’avait encore été mis. Comme c’était la veille du sabbat des Juifs, et que le sépulcre était proche, c’est là qu'ils déposèrent Jésus. Grâces à Dieu.

Verset : Seigneur, exaucez ma prière.

Répons : Et que ma voix arrive jusqu’à vous

Prière : Seigneur, qui par amour pour nous, pauvres pécheurs, avez étendu vos pieds, vos mains et tout votre corps sur le bois de la croix; qui avez porté la couronne d'épines placée sur votre tête; qui, pour nous, pauvres pécheurs, avez reçu cinq blessures, quand vous étiez attaché à la croix, donnez-nous, aujourd’hui et chaque jour, avec la pratique de la pénitence, de l’abstinence, de la patience, de l’humilité et de la chasteté, de conserver la lumière, le sentiment, l’intelligence et une conscience pure jusqu’à la fin de notre vie; nous vous le demandons, ô Jésus! Sauveur du monde, vous qui, comme Dieu, vivez et régnez avec Dieu le Père, dans l’unité du Saint-Esprit, pendant les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Fin de la Traduction du Livre d`Heure d`Anne de Bretagne

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc Empty Re: LE LIVRE D’HEURES DE LA REINE ANNE DE BRETAGNE (vers 1503) TRADUIT DU LATIN par M. L’ABBÉ DELAUNAY – Paris - 19 eme sièc

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum