LE ROLE DU CROISE AUJOURD'HUI

Aller en bas

LE ROLE DU CROISE AUJOURD'HUI Empty LE ROLE DU CROISE AUJOURD'HUI

Message par Hervé J. VOLTO le Jeu 23 Mai 2019 - 12:46

Pour un vrai Chrétien, seule la Chevalerie peut extraire du chaos actuel un Ordre conforme au plan Divin.

La Confirmation développe en nous les effets du Baptême et nous sommes alors réellement consacrés " Croisés ", puisque nous recevons la Croix sur le front. Un vrai Chevalier sait que l’esprit de Croisade se doit d’être un instrument de stratégie Spirituelle, qu’il doit être conscient qu’il lui faudra se sacrifier à l’exemple des anciens Croisés. Que, nouveaux Chevaliers Croisés de cette lutte "pro bene et soli Deo" (par le bien et pour Dieu), il y risque sa vie et qu’aujourd’hui comme hier "glorieux sont les héros mais plus encore les martyrs".

La Restauration nécessitera donc, pour se faire intégralement, que l'Église soit revenue de son apostasie par une Contre-Réforme Catholique et que l'autorité Souveraine de l'État soit restaurée indépendamment des puissances capitalistes: celà nous porte à la restauration d'une Monarchie Catholique et Royale.

1. Ce plan diabolique, faisant de toutes les religions réunies, et en premier lieu de l'Église catholique, le Mouvement d'Animation Spirituelle de la Démocratie Universelle (MASDU), est au confluent des trois perfidies trop longtemps endurées par l'Église : le progressisme latin, le libéralisme anglo-saxon, le modernisme germanique. Dieu et le Christ perdent dans le climat moderniste, leur réalité objective, leur souveraine majesté. L'Église, sous l'influence du libéralisme, s'ouvre à toutes les conceptions religieuses ; et l'Esprit-Saint, perdant toute personnalité, devient un principe illuminateur universel et multiforme. Enfin, dans l'entraînement du progressisme révolutionnaire et réformiste, le destin de l'humanité passe des rois et des princes, des papes et des évêques, aux peuples, aux insurgés, aux militants, comme ses joies et ses espoirs tombent des mystères divins à l'avènement d'une nouvelle humanité terrestre.

2. La réforme de l'Église pour la révolution mondiale, c'est l'épouse du Christ prostituée au monde de Satan. Telle est l'utopie en œuvre sous nos yeux ; c'est un cancer aux entrailles de l'Église, une balle meurtrière au cœur de la Chrétienté dont il faut les délivrer, pour que la vie revienne et qu'il y ait un avenir. Prions pour notre Eglise.

3. Le Croisé oppose à ce MASDU infernal une double profession de foi, de CONTRE-REFORME CATHOLIQUE et de CONTREREVOLUTION FRANCAISE. Il étudie les courants d'idées qui confluent à cette apostasie ; il démasque et dénonce les responsables de cette folie, philosophes et visionnaires, politiciens et démagogues, princes et pasteurs de l'Église ; il en révèle la collusion avec les convents antichrists et anticléricaux et toutes les puissances ennemies de la Chrétienté ; il constate les fruits de mort de cette grande mue de l'Église, le recul général de la Chrétienté trahie sous les coups des barbares, la décadence de la civilisation, l'auto-destruction de l'Église, la dénatalité, la mort spirituelle, la « peste blanche » de l'Occident. Il réclame toute la vérité et la justice sur ce drame.

4. Mais, pressé de rebâtir et de repeupler la Cité de Dieu, il ferme la parenthèse de cette sinistre époque, laisse le MASDU à l'enfer. Il conserve la Foi, l'Espérance et la Charité chrétiennes, il demeure un enfant de l'Église, dévoué, attaché à en maintenir les traditions ; il combat pour la Chrétienté qui seule a fait le monde habitable, a su rendre la vie heureuse et procure le salut éternel des hommes à travers les vicissitudes de l'existence temporelle.

Selon la parole du Seigneur :

-Cherchez le royaume de Dieu et sa justice, et le reste vous sera donné par surcroît.

Le reste, à savoir, la civilisation, l'ordre et la paix, la justice, la prospérité.

La Restauration nécessitera donc, pour se faire intégralement, que l'Église soit revenue de son apostasie par une Contre-Réforme Catholique et que l'autorité Souveraine de l'État soit restaurée indépendamment des puissances capitalistes: celà nous porte à la restauration d'une MONARCHIE CAPETIENNE, CATHOLIQUE ET ROYALE, AUTANT QUE SOUVERAINE. Deux conditions qui, elles-mêmes, supposent le triomphe préalable du Cœur Immaculé de Marie à travers une Croisade morale et spirituelle. Cependant, il ne faut pas attendre que ces conditions soient accomplies pour y travailler, et cela pour trois raisons :

1. La Croisade répondra à l'aspiration du peuple souffrant des funestes conséquences du capitalisme. Plus il y aura d’" ilots de chrétienté " pratiquant déjà, dans l'attente du retour du Roi sur le Trône de France, la Croisade de reconquète dans les coeurs, les familles, les professions, les paroisses, les provinces, dans le petit espace de liberté qui nous reste, plus le peuple aura sous les yeux des modèles qui attiseront sa critique du système capitaliste et le disposeront aux grandes réformes.

2. Les mesures de la Croisade doivent être préparées. Ce qui ne peut être effectué que par des équipes intellectuelles libres de toute attache aux classes dominantes, dirigeantes, qu'il faut démasquer et dénoncer avant de les renverser. Ce travail se fera donc dans le temps où elles détiennent encore l'argent, le pouvoir politique et policier, l'information, l'encadrement des partis et des syndicats.

Il faudra bien pour cela une Croisade héroïque. Et parce qu'il est nécessaire de faire la révolution proprement, sans laisser dévier le mouvement libérateur sur des objectifs d'importance nulle ou de diversion calculée, tels le clergé progressiste, la bourgeoisie conservatrice, les immigrés... il y faudra une Croisade sage. Mais la prodigieuse merveille d'une libération réussie mérite tant d'efforts et de si grands ménagements : prions et agissons, agissons et prions. Et espérons !

3. Dès maintenant, il faut donc mettre en place une véritable action sociale, Catholique et Royaliste, dont la mission de longue haleine sera de « refaire l'entente naturelle des patrons et des ouvriers au sein de l'entreprise et y constituer des systèmes d'accord, d'un rendement immédiat ; ces ilots pacifiques prépareront l'ample et riche système d'économie nationale dont un nouvel État légitime dotera le pays (Amicus) » . Une action Catholique et Française, Royaliste et Providentialiste, qui laisse humblement à Dieu le choix du Grand Monarque à venir.

Pour Dieu, le Roi et la France...



Hervé J. VOLTO, CJA

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum