Le deal à ne pas rater :
2 jeux de société achetés : le 3ème offert
Voir le deal

L'OMBRE DU PRETENDANT CACHE

Aller en bas

L'OMBRE DU PRETENDANT CACHE Empty L'OMBRE DU PRETENDANT CACHE

Message par Hervé J. VOLTO le Lun 6 Jan 2020 - 12:16




le Prétendant caché est LE ROI BLANC, Roi du Sacré Coeur, Roi du Miracle maintenu par Dieu en réserve pour la régénération de la France et il mènerait une vie retirée et pénitante dans l'attente de sa Restauration à l'heure de Dieu.


Identité : In connue.


Activité Inconnue.


Révons un peu, à la Raspail...


Il doit lire beaucoups. Bien qu'ils firent référence à des évènements vieux de plus de cent ans, les deux tomes magistraux de Daniel Halevy, notamment, LA FIN DES NOTABLES et LA REPUBLIQUE DES DUCS, l'ont définitivement convaincu que le Royaume qu'il révèle et le règne où il prépare dans l'anonymat sont par nature CONTRAIREs aux normes politiques républicaines et ne sauraient se développer qu'EN CONTREPOINT.


Le ROI caché HENRI V DE LA CROIX a du se plonger dans les archives contemporaines de sa Famille depuis le renoncement de L'AUTRE HENRI V, Henri Comte de Chambord (la renonciation du Comte de Chambord fait que le titre demeure disponible), en passant par le Duc d'Orléans Philippe VIII, l'Orléans Catholique (1869-1926) -oui, il y eu un Orléans qui ne fut pas franc-mac, vous me permettrez de l'évoquer !- les combinations avortées du Comte de Paris (1908-1999) et l'émouvant tour de piste du Prince Alphonse, interrompu par son odieux “accident” moretel, mort tragique si elle en est... et le Prétendant caché a du en tirer des exemples.


Il a du lire aussi Dominique de Roux :


-Les gens de notre espèce, maintenant, devraient descendre dans les souterrains, s'y dissimuler, activement pénétrer la trame adverse, miner son dispositif...


Raspail pensait avec Nostradamus que le ROI caché HENRI V DE LA CROIX aurait pu commmencer à batir, organiser -et même conspirer !- à tisser sa toile comme une Chouannerie moderne et, d'allégence en allégence, instituer ce Royaume paralèle -invisible aux yeux d'Yves-Marie Adelyne mais pas à ceux de Jean Raspail- et dont la trame irriguerait silencieusement le corps encore sain de la Nation.


En certaines circonstances, l'Eglise s'est revivifiée de cette façon là...


Les CHEVALIERS DE LA FOI firent bien tomber le I° Empire et permirent la Restauration en 1814 !

Le vrai Royaliste se placera dans la cointinuité des Chevaliers Croisés, des Ligueurs du temps d'Henri IV, des Mousquetaires du Roi, des Chouans de Vendée et de Bretagne, des Chevaliers de la Foi qui firent tomber Napoléon et permirent le retour de Louis XVIII, des Ultras de la Restauration, des Zouaves Pontificaux et des Camelos du Roi.

Pour les vrais Royalistes, le sceau et l’emblème des Contrerévolutionnaires demeure le SACRE-COEUR, parfois associé au Coeur immaculé de Marie, double-COEUR DE L'AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE qu’ils arborent dès les guerres de Vendée sur le Drapeau national avec la devise « Espoir et salut de la France » : le Général de Sonis en fera son drapeau.


Le Prétendant caché doit réfléchir. Méditer. Il lui arrivera de prier. NOTRE DAME DU SACRE-COEUR, secour des causes desepérées. Le Roi existe. Procédant de l'ordre Divin, il n'est que la préfiguration de l'Espérence transmise de Souverain en Souverain.


Pour les Jacobites d'Ecosse et d'Irlande, le Roi ne reviendra que par un miracle Divin. Il s'en est allé au-delà de la mer, absorbé par les brumes de l'Espérence. Le Comte de Chambord, en sens inverse, suivit en 1830 sa famille en Irlande, où il grandit, avant de s'installer en Autriche avec sa tante, la Duchesse d'Angoulême, soeur de Louis XVII... Jacobites et Légitimistes/Providentialistes n'ont cependant pas tiré un trait. Pas plus que les Carlistes espagnol et Lationo-améeicians, les Miguélistes protugais et brésiliens, les Néo-Bourbonniens napolitains et parmesans, les Magyaristes de Hongrie et des Pays de Visegrade ou les Hiérosolymitistes de Terre sainte et des pays de l'ex-Empire Latin de Constantinople. Ils ont en commun d'être les sujets d'un Roi qui n'a plus ni terres ni Royaume, mais qui règne pour l'éternité. De père en fils. Par la Grace de Dieu, de qui il est le Lieutant. LE ROI EST MORT VIVE LE ROI !

Canular ? Chimères fumeuses et anachronistiques ? Nostalgie de collégiens élitistes ? Les Renseignement Généraux (aujourd'hui Territoriaux) ont commencé par se planter. Lors de la crise des Gilets Jaunes, où certains drapeaux fleurdellysés ont pointé, le mot COMPLOT a été avancé. Du symbole on tombait dans la politique, terrain connu. La DGSI a infiltré les Gilets Jaunes. Des agents en civil se sont mélés parmi eux. Mais ils n'ont trouvé aucun complot international : l'origine de mal était bien Français et en France, et les casseurs étaient bien républicains. Et de la gauche extrême, s'il vous plait !

Mais le pouvoir de l'absence a fonctionné en France. Aux journalistes, le Prétendant caché ne répond jamais. Et tout d'abord, ils ne l'appellent jamais, car ils ignorent son existance ! Il n'accordera donc jamais d'interwiew jusqu'à la fin de son anonymat à l'heure de Dieu, il n'ouvrira jamais sa port aux photographes. L'oubli volontaire : le Prétendant caché s'est estompé dans les profondeur du silence, comme une ombre qui disparait en s'enfonçant au coeur de la forêt.

Nul ne le sait. On ne s'est pas donné le mot. C'est à un manque de contrepartie spirituelle à une action politique sclérosée que répond le pouvoir de l'absence Royale. L'absence du Roi n'est pas le vide. Elle agit au contraire comme un révélateur chez ceux qui aspirent à combler le vide. Lorsque la justice l'exigera, Dieu appellera le Roi pour rétablir le bon droit...


La France de Dieu, le Royaume de Marie ne peut pas mourir : il FAUT qu'il vienne !






Hervé J. VOLTO, CJA



Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum