Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
12.90 €

FOI ET PATRIE, LES DEUX PILIERS DE L'ESPERENCE

Aller en bas

FOI ET PATRIE, LES DEUX PILIERS DE L'ESPERENCE Empty FOI ET PATRIE, LES DEUX PILIERS DE L'ESPERENCE

Message par Hervé J. VOLTO le Lun 6 Jan 2020 - 12:56



Le Royalisme en France, c'est avant tout une attitude culturelle Catholique, celle de la Tradition. En politique il défend le principe d'expension-évangélisation, dont Léon XIII reprendra l'idée: tout le contraire de l'actuel euro-mondialisme islamisant ! C'est aussi un nationalisme Français et Chrétien: mourir pour la Patrie, c'est mourir pour le salut de la société Française destabilisée par les idées révolutionnaires. C'est, enfin, face à la masse l'affirmation de la personne.

Il inspire en France le Légitimisme et les néo-Légitimismes que sont le Régentisme, le Survivantisme et le Providentialisme, et à l'étranger le Carlisme espagnol et latino-américain, le Miguélisme portugais et brésilien, le Né-Bourbonnisme napolitain et paremsan, le Jacobitisme écossais et irlandais, le Magyarisme hongrois et des Pays de Visegrade (Hongrie, Slvaquie, République Tchèque, Pologne), le Hiérosolymite de Terre Sainte et des Pays de l'ex-Empire Latin de Condatntinople : nous avons des amis dans tous ces pays là, en Terre Sainte, très impliqués dans la défense de la Royauté du Christ et de Son Sacré-Coeur.

Dans l'attente du retour du Roi, le but du Royalisme est de constituer une 3° alternative face au libéralisme et au socialo-écolo-communisme.

Votre serviteur voudrai dire ici publiquement ce qu'il doit à Chiré. Si Charles Maurras lui apprit à "penser clair" et "marcher droit", votre serviteur doit à l'Ecole de Chiré de lui avoir révélé la pensée révolutionnaire, de lui avoir permie de mieux connaître tout ce qui concerne ces deux abominables totalistarisme que sont le socialo-écolo-communisme et la national-socialisme. C'est ici que votre serviteur a trouvé des livres qui lui ont ouvert les yeux. Chiré l'a aidé à mieux connaître le origines de cette volonté de perversion des intelligences et des meours, nottamment grâce à l'adimrable livre de François-Marie Algould, Histoire de la volonté de perversion de l'intelligences et des moeurs du XVI° siècle à nos jours (Ed. de Chiré, 1997, Prix Renaissance 1998).

Oui, la France est en guerre: contre la terreur au nom de l'islam, contre la barabrie anti-sémite et anti-Chrétienne, contre l'aveuglement des nos élites républicaines parvenues et mécréantes! Mais il ne fauit jamais desepérer. Le desepoir en politique est une sottise absolue, disait Maurras. Un Catholique, un Chrétien, ne peut pas, ne doit pas desespérer puisque le Christ est resuscité, Nous avons chacun nos doutes, nos faibleses, mais il est absolument interdit de désespérer les autres.

Savez-vous qu'actuellement dans le monde, il y a plus de séminaires qu'il n'y en a jamais eu? au Mexique, aujourd'hui, les francs-maçons, déjà furieux d'avoir réçamment perdu le pouvoir, élèvent d'énergiques protestations contre la béatification des Cristeros, martyres Catholiques persécutés par les francs-maçons de l'époque. Les martyrs de la guerre des Cristeros sont des prêtres et des laïcs fidèles morts au cours de la guerre opposant les paysans Catholiques à l'Etat mexicain au début du XX° siècle. Ils sont répartis en deux groupes : l'un se compose de vingt-deux prêtres et trois laïcs qui ont été canonisés le 21 mai 2000 par Jean-Paul II, l'autre de quatre prêtres et neuf laïcs béatifiés le 20 novembre 2005 par Benoit XVI.

Quelle que soit notre situation, notre condition ou notre âge, nous ne devons pas desespérer, nou devons lutter sans cesse, agissant conmme si tout dépendait de nous tout en priant comme si tout dépendait de Dieu!
Nous pourrions faire notre ces paroles de François-Marie Algould :

-Nous devons éveiller des vocations, affirmer des jugements, calmer les doutes, troubler l'erreur.

Saint-Exupéry a dit en son temps:

-Si chacun de nous prend conscience de notre rôle (pèlerin, historien ou politicien), il se découvre plus qu'un serviteur, il est une sentinelle et chaque sentinelle est responsable de tout l'empire.
Soyons cette sentinelle évoquèe par Saint-Exupéry.

Un exemple que j'aime citer souvent : la première mission que les Scouts et Guides d'Europe pour rendre hommage à la France est de hisser le drapeau de la Catholicité. Il s'agit du Baussant dont Perig-Keroad, fondateur de la Fédération du Scoutisme Européen -à l'origine de la branche celtique des scouts de France sousle nom de Blaimor- avait fait un bref historique:

-C'est l'étendard des Chevaliers Templiers, mi-partie blanche et noire, tranchée par la Croix vermeille dont les huit pointes symbolisent les Béatitudes. Les scouts et Guides d'Europe ont adopté l'emblème, en y ajoutant la fkeur de Lys, qui était pour Baden-Powell, le fondateur de du scoutisme international, le signe de l'Eclairieur. Parce que sur les anciennes cartes marines, le Lys indiquait le Nord et servait de bousole. Le blanc représente la bannière du Christ, le noir indique que les Chrétiens sont engagés dans l'action terrestre. L'affrontement d'ombre et de lumière qu'il nous impose est une épreuve de Dieu et qui convie l'homme à remporter la victoire. Appel d'avant-garde du Baussant, humble parce qu'il n'est opas fait que de lumière mais efficace parce qu'il porte la Croix.

Encore une chose: N.S Jésus-Christ a dit à Maria Valtorta [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] que Sa doctrine était contenue dans les enseignements de Saint-Pie X fr.wikipedia.org/wiki/Pie_X , le sauveur de l'Eglise et de la France, et que les Catholiques devaient retourner aux enseigements de ce Saint pape. En un mot, les Providentislistes, comme tous les Royalistes, doivent redevenir Traditionalistes. Tradis, mais en union au Saint-Père. Prions pour notre pape et pour les tradis.

La Restauration nécessitera donc, pour se faire intégralement, que l'Église soit revenue de son apostasie par une Contre-Réforme et que l'autorité Souveraine de l'État soit restaurée indépendamment des puissances capitalistes. Deux conditions qui, elles-mêmes, portent à la Monarchie capétienne, Catholique et Royale, et supposent le triomphe préalable du Cœur Immaculé de Marie. Cependant, il ne faut pas attendre que ces conditions soient accomplies pour y travailler, et cela pour deux raisons :

1. La Révolution Royale répondra à l'aspiration du peuple souffrant des funestes conséquences du capitalisme. Plus il y aura d’" ilots de chrétienté " pratiquant déjà le culte Catholique, dans le petit espace de liberté qui nous reste, plus le peuple aura sous les yeux des modèles qui attiseront sa critique du système capitaliste comme du système socilaiste et les disposeront aux grandes réformes.

2. Les mesures de la Révolution Royale doivent être préparées. Ce qui ne peut être effectué que par des équipes intellectuelles libres de toute attache aux classes dominantes, dirigeantes, qu'il faut démasquer et dénoncer avant de les renverser. Ce travail se fera donc dans le temps où elles détiennent encore l'argent, le pouvoir politique et policier, l'information, l'encadrement des partis et des syndicats.
Il faudra bien pour cela une Croisade héroïque. Et parce qu'il est nécessaire de faire la révolution proprement, sans laisser dévier le mouvement libérateur sur des objectifs d'importance nulle ou de diversion calculée, tels le clergé progressiste, la bourgeoisie conservatrice, les immigrés... il y faudra une Croisade sage. Mais la prodigieuse merveille d'une libération réussie mérite tant d'efforts et de si grands ménagements qu'il ne faut pas s'endormir sur ses lauriers.

3. Dès maintenant, il faut donc mettre en place une véritable action sociale, Catholique et Royaliste, dont la mission de longue haleine sera de « refaire l'entente naturelle des patrons et des ouvriers au sein de l'entreprise et y constituer des systèmes d'accord, d'un rendement immédiat ; ces ilots pacifiques prépareront l'ample et riche système d'économie nationale dont un nouvel État légitime dotera le pays » (Amicus).
Avec la Grâce de Dieu, nous, Français, Catholiques, Royalistes, Conterévolutionnaires, nous devons éveiller des vocations, affirmer des jugements, calmer les doutes, troubler l'erreur. Toujours à la lumière de la plus extra-ordinaire jeune fille que N.S. ai créée: Sainte-Jeanne d'Arc.

En attendant le Roi promis et annoncé par Dieu, face à la violence sournoise qui s'exerce partout, contre l'âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l'honneur de la France, nous, Royalistes, nous devons opposer sans relache nos Valeurs Chrétiennes, familiales et patriotiques!

Tout se tient: LA PATRIE, LE PENSER DROIT, LA FOI.

Ainsi, s'il est un espoir de voir la France et la Chrétienté sauvées par une nouvelle Monarchie, qui qu'il sera, il est enraciné dans la vertue théologale d'espérence, qui a Dieu pour originem motif et objet. Cette espérence théologale éclaire notre activité temporelle : c'est toute la doctrine de la Providence, mais elle ne peut se justifier que si elle s'accompagne de la traduction en actes de notre Foi. Il nous faut donc batailler pour la restauration d'un ordre naturel qui puisse être le socle d'une restauration de la Royauté sociale de N.S Jésus-Christ. Alors Dieu donnera la victoire.


Hervé J. VOLTO, CJA


______


A lire : François-Marie Algould, NOTRE AVENIR EST DANS LE PASSE (Ed. de Chiré).

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum