Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -57%
Autoradio JVC KD-X351BT – Bluetooth (ODR ...
Voir le deal
39.99 €

UNE GRANDE MENACE POUR LE PROVIDENTIALISME : LE SPIRITUALISME !

Aller en bas

UNE GRANDE MENACE POUR LE PROVIDENTIALISME : LE SPIRITUALISME !  Empty UNE GRANDE MENACE POUR LE PROVIDENTIALISME : LE SPIRITUALISME !

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 22 Mai 2020 - 11:11









Le défi des sociétés humaines a toujours été de se doter de l’institution politique la plus légitime. Dans une société Chrétienne, la Légitimité doit revêtir un double aspect :

-la reconnaissance de Dieu comme source de l’autorité relève de la légitimité théologique.

-la désignation de l’autorité pour un bien commun optimum relève de la légitimité naturelle.

OR, HISTORIQUEMENT, SEULE LA MONARCHIE CAPETIENNE, CATHOLIQUE ET ROYALE, A POSSEDE PLEINEMENT CETTE DOUBLE-LEGITIME.



SOMMAIRE :

Introdcution.

1. Le naturalisme.

2. Le spiritualisme.

3. La solution Royaliste.

Conclusion.



___________



Introduction.



Le Royalisme en France, c'est avant tout une attitude culturelle Catholique, celle de la Tradition. En politique, il participe au principe d'expension-évangélisation dont Léon XIII reprendra l'idée. C'est aussi un nationalisme Français et Chrétien: mourir pour la Patrie, c'est mourir pour le salut de la société Chrétienne destabilisée par les idées révolutionnaires. C'est enfin, face à la masse, l'affirmation de la personne.

Notre Royalisme Français inspirent nos amis Carlistes d'Espagne, Miguélistes du Portugal, Néo-Bourbonniens de Naples, Jacobites d'Ecosse et d'Irlande, Magyards de Hongrie et Monmarchistes de Pologne.

Le vrai Royaliste -Légitimiste, Survivantiste, Parmiste, Providentialiste dans sa dimension Ultra-Légitimiste- recherche cette double Légitimité dans le pouvoir.

Malheureusement, tout d'abord, nous sommes en république depuis 1870. Puis par ignorance ou malice, il arrive que l’un des aspects de la Légitimité -l'Orléanisme, par exemple, a tendance à privilégier la Légitimité naturelle par rapport à la Légitimité théologique- voire les deux (comme dans le système républicain), soient remis en question. Pire : il arrive qu’une institution soit agressée, voire menacée de destruction par l’autorité même qu’elle désigne : c'est le problême en république et celà suscite de grands désordres et le désarroi chez les Chrétiens désireux du bien commun.

Alors deux tentations surviennent : chercher une solution purement humaine (naturalisme) ou attendre une intervention purement Divine (spiritualisme).



1. Le naturalisme.



Si le NATURALISME, doctrine qui fait abstraction de la Révélation et qui prétend que les seules forces de la raison humaine et de la nature suffisent pour conduire l’homme et la société à sa perfection, se trouve dans la République, l'Empire et la Monarchie de Juillet, porte au libéralismne et au socialo-écolo-communisme, le SPIRITUALISME spiritualisme ou quiétisme, doctrine qui compte uniquement sur l’intervention Divine pour résoudre le mal social et qui attend une sorte d’âge d’or, peut se trouver chez certains Providentialistes.



2. Le Spiritualisme.



Dans l’optique spiritualiste, l’action humaine est inutile, la raison est suspecte, Dieu intervient miraculeusement sans aucun concours, sans aucun effort de l’homme. En déconsidérant l’intelligence humaine, le spiritualisme ignore cette part que Dieu laisse aux hommes dans la façon de s’organiser. Il néglige la science morale et la science politique qui en fait partie, sciences qui étudient la nature humaine et qui ont pour finalité de construire la cité en vue du bien commun.

Si le spiritualiste a conscience de l’importance de la Légitimité théologique, il en accorde beaucoup moins à la légitimité naturelle. Il ne comprend pas que, pour faire une bonne institution, de bons sentiments ne suffisent pas. Il faut aussi que son fonctionnement soit le plus conforme à la nature humaine (nature voulue par Dieu), d’où l’absolue nécessité d’une autorité, d’une hiérarchie et de lois que l’on ne peut remettre en question sans créer un désordre grave. La forme de l’institution étant pour lui très secondaire, il la juge d’après la Sainteté apparente de l’autorité et de la hiérarchie, au lieu de considérer la Sainteté de l’institution elle-même dans le bien qu’elle procure par le fait même d’exister : on trouve par exemple beaucoups de spititualiste dans le clergé romain !

L’histoire nous fournit des exemples de dérives spiritualistes: Fraticelli, Lollards, Cathares. Au XIV° siècle, au nom de la pauvreté, ils en étaient arrivés à prêcher un communisme avant l'heure. Les Templiers : si on est pour eux lorsqu’on lit leur triste fin, il faut aussi reconnaître qu’ils n’étaient pas tous "blancs-bleus", infiltrés par le gnosticisme et même, peut-être, par le catharisme que, soit dit en passant, ils n’ont pas combattu, et certains survivants furent assez impliqués, plus tard, dans les attaques subies par l’Église (protestantisme, franc-maçonnerie, etc…).

D’ailleurs, beaucoup d’auteurs ont dit, probablement avec raison, que la Tour du Temple a été choisie comme prison de la Famille Royale pour venger les Chevaliers Templiers dont il n’est nullement question de nier l’héroïsme en Terre Sainte, mais dont on ne peut cacher ils se sont laissés influencer comme sus-dit (et même par le "soufisme" musulman !).

Donc MÉFIANCE ! MÉFIANCE ! le Providentialiste devra éviter pas mal de pièges : les attendus + les inattendus !!!

Car le spiritualisme est vraiment un mal social terrible ! Psychologiquement, le spiritualiste est porté à la paresse dans l’action : on le voit rarement dans un groupe de travail, si ce n’est pour proclamer son défaitisme. Il se réfugie dans un mysticisme improductif et abandonne le champ de la raison aux francs-maçons qui comblent le vide en occuppant le terrain de l'action. Jamais il ne prend de responsabilité pour le bien commun, parce que « ça sert à rien ! Tout est perdu ! Seul Dieu peut encore quelque chose… ». Non ! Il attend le miracle. Pire ! Il l’exige, et en l’annonçant à qui veut l’entendre, il croit s’acquitter de ses devoirs envers la Cité. La superstition l’envahit ; à l’affût de toute sorte de prophéties, il voit des signes précurseurs partout. Par un orgueil démesuré, il finit par se persuader qu’il est en ligne avec le Ciel et qu'il est dans la confidence Divine quant à Ses desseins pour l’avenir.

A croire que le spiritualisme pourrait consituter une manoeuvre maçonnique destinée à éloigner les vrais Catholiques du champs de l'action concrète ! ! !

Et dans les temps de confusion que nous vivons depuis la Révolution dite Française, on rencontre souvent de ces personnes qui, au mépris des institutions, remettent en question toutes les hiérarchies, que celles-ci soient religieuses ou civiles. On est son propre pape et on attend que Dieu nous donne ex-nihilo un « Grand Monarque ». En ce qui concerne ce dernier point, doit-on rappeler qu’en France, l’institution Monarchique possède des règles très précises qui désignent l’Aîné de la Maison de France comme successeur Légitime ?



3. La solution Royaliste.



Même Marie-Julie Jahenny a dit que le futur Grand Monarque sera de la branche Aînés de Saint-Louis, une branche OUBLIEE mais LEGITIME, ce qui est conforme aux LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE qui furent donnèe par Dieu pour gouverner le France : Testament de Saint-Rémy, Songe d'Hugues Capet, Triple donation de SAINTE JEANNE D'ARC, APOTRE ET MARTYRE DE LA ROYAUTE UNIVERSELLE DE N.S. JESUS-CHRIST ET DU CARACTERE SACRE ET DIVIN DU ROI DE FRANCE SON LIEUTENANT.

Il faut en conclure que l’institution Monarchique Française est bonne, que c’est faire la volonté de Dieu que de promouvoir ses lois et l’autorité qu’elle désigne. Certains Providentialistes, les Survivantistes, vous répondront avec sagesse qu’ils acceptent les LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE, mais qu’actuellement le trône est vacant car le successeur Légitime est le descendant de Louis XVII, le Roi perdu : faites comme eux!

Frank Abed n'a-t-il préconisé de devenir des Providentialistes Légitimisants, ou Ultra-Légitimistes ?

Souvenons nous que pour continuer de jouir de Sa grâce, le Bon Dieu nous demande notre participation, notre effort, notre zèle à travailler pour le bien de nos semblables. Autrement dit, Il nous demande d’œuvrer selon nos moyens -agissant comme si tout dépendait de nous tout en priant comme si tout dépendait de Dieu- pour le Bien Commun, et par voie de conséquence, pour l’institution qui seule peut assurer durablement l’unité harmonieuse: la Momarchie Royale Très Chrétienne.

-Les hommes d’arme batailleront et Dieu donnera la victoire (Sainte-Jeanne d'Arc)!

C’est à travers l’action humaine, surtout si le rapport de force Lui est défavorable, que Dieu manifeste Sa toute puissance. C’est ce qu’illustrent fort bien les exemples de David contre Goliath et de la petite bergère lorraine contre les anglais…



Conclusion.



En conclusion, le Providentialiste, Catholique, Royaliste et patriotte, protégé par le Manteau de Sainte Marie et l'Epée de Saint-Michel Archange, rejettera le spirtualisme et s'enrôlera dans la lutte contre l'irréligion ou plutôt contre l'antireligion, l'athéisme, qui est le vrai fond de tout le mal moderne, la Bête de l'Apocalypse. Il se battra pour l'instauration d'un ordre sage et Saint de RENAISSANCE CATHOLIQUE et de RENOUVEAU FRANCAIS dans sa Patrie et dans le monde, ce à travers une action Catholique et Française, Royaliste et Providentialiste, consacré au SACRE-COEUR uni au Coeur Immaculé de Marie, double-COEUR DE L'AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE, espoir et salut de la France, et défendant la Contrerévolution dans la droite ligne de Jospeh de Maîstre, un Catholicisme de tradition lnon séparé du apape, la Royauté du Christ et de son Coeur Adorable, la doctrine sociale de l'Eglise, le Drapeau Blanc et l'Union du Trône et de l'Autel.

Si choisir son Prince, c'est déjà être républicain, en attendant le retour du Roi, face à la violence sournoise qui s'exerce partout, contre l'âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l'honneur de la France, nous, Providentialistes, comme tous Royalistes, nous devons opposer SANS RELACHE nos valeurs Chrétiennes, familiales et patriotiques.

Le message est donc clair :

Travaillons pour l’institution CATHOLIQUE ET ROYALE et prions.

Alors Dieu nous donnera les grâces pour le reste car nous aurons fait notre devoir...




Hervé J. VOLTO, CJA


Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

UNE GRANDE MENACE POUR LE PROVIDENTIALISME : LE SPIRITUALISME !  Empty Re: UNE GRANDE MENACE POUR LE PROVIDENTIALISME : LE SPIRITUALISME !

Message par Hervé J. VOLTO le Ven 29 Mai 2020 - 9:46

Le Providentialiste, Catholique, Royaliste et patriotte, protégé par le Manteau de Sainte Marie et l'Epée de Saint-Michel Archange, rejettera le spirtualisme et s'enrôlera dans la lutte contre l'irréligion ou plutôt contre l'antireligion, l'athéisme, qui est le vrai fond de tout le mal moderne, la Bête de l'Apocalypse. Il se battra pour l'instauration d'un ordre sage et Saint de RENAISSANCE CATHOLIQUE et de RENOUVEAU FRANCAIS dans sa Patrie et dans le monde, ce à travers une action Catholique et Française, Royaliste et Providentialiste, consacré au SACRE-COEUR uni au Coeur Immaculé de Marie, double-COEUR DE L'AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE, espoir et salut de la France, et défendant la Contrerévolution dans la droite ligne de Jospeh de Maîstre, un Catholicisme de tradition lnon séparé du apape, la Royauté du Christ et de son Coeur Adorable, la doctrine sociale de l'Eglise, le Drapeau Blanc et l'Union du Trône et de l'Autel.

Si choisir son Prince, c'est déjà être républicain, en attendant le retour du Roi, face à la violence sournoise qui s'exerce partout, contre l'âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l'honneur de la France, nous, Providentialistes, comme tous Royalistes, nous devons opposer SANS RELACHE nos valeurs Chrétiennes, familiales et patriotiques.

Le message est donc clair :

Travaillons pour l’institution CATHOLIQUE ET ROYALE et prions.

Alors Dieu nous donnera les grâces pour le reste car nous aurons fait notre devoir...

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum