Forum l'Arche de Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
21.95 €
Voir le deal

Les plus pauvres sont nos maîtres !

Aller en bas

Les plus pauvres sont nos maîtres ! Empty Les plus pauvres sont nos maîtres !

Message par Lys le Lun 29 Juin 2020 - 15:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Les plus pauvres sont nos maîtres !

Les plus humbles et les marginaux m’ont enseigné l’espérance.
J’ai souvent été en admiration devant leur persévérance :
ils encaissent des coups et malgré tout tiennent bon,
et continuent à avoir des projets.

Ils sont très sensibles à l’expérience de la croix du Christ :
ils traversent des épreuves, sont disqualifiés,
mais la misère n’a pas le dernier mot dans leur vie.

Dans l’Église, « le pauvre est notre maître » disait Saint Vincent de Paul.
Quand le Christ proclame « Heureux les pauvres de cœur,
car le royaume des Cieux est à eux » (Mt 5,3),
il indique que nous ne devons pas nous installer en Hommes satisfaits.

Heureux sommes-nous si nous sommes humbles,
car nous reconnaissons alors
que nous sommes plus « éclopés » que « en règle »,
et que nous devons toujours nous mettre en route pour chercher la sainteté.

La richesse nous renferme et nous mène à la peur de manquer.
A l’école des plus humbles, nous découvrons nos propres fragilités ;
ainsi, nous ne nous suffisons pas à nous-mêmes
mais avons besoin des autres et de Dieu.
Or, apprendre à recevoir est plus dur qu’apprendre à donner.
Enfin, en contemplant nos limites, nous comprenons la patience de Dieu,
qui ne se lasse pas de croire en nous.

Dans l’Église, nous devons nous convertir
en quittant la posture consistant à faire des choses « pour » les personnes,
mais apprendre à œuvrer « avec » elles, à partir d’elles et de leurs talents.
Cessons de réduire autrui à un objet de compassion,
reconnaissons-le « sujet de la foi ».

Un jour, une dame africaine qui était en demande d’asile politique,
est venue à l’accueil ; sans réfléchir, on lui a parlé de la banque alimentaire.
Elle est partie en pleurs : ce qu’elle voulait, elle,
c’était offrir de son temps pour la chorale et la catéchèse…

Gilles Rebêche
CoopBelsud
Lys
Lys

Féminin Date d'inscription : 26/05/2016
Age : 71
Localisation : Québec

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum