Marie et La fin Des Temps(St Augustin)

Aller en bas

Marie et La fin Des Temps(St Augustin) Empty Marie et La fin Des Temps(St Augustin)

Message par Francesco le Jeu 19 Nov 2009 - 2:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Marie et fin des temps (st Augustin)


Chez saint Augustin, il faut tenir ensemble deux aspects :

- Premièrement, Marie est née de la Cité de Dieu c'est-à-dire du peuple de Dieu (Ps 86, 5) (La Cité de Dieu XVII, 16, 2).

- Et, deuxièmement, Marie est elle-même la cité de Dieu, où est né le Christ. (Commentaire du Psaume 142, 3)



1) Marie est née de la Cité de Dieu, l'Eglise qui est reine.

« C'est ce peuple, augmenté des Israélites véritables, selon la chair, comme selon la foi, qui constitue la cité de Dieu, celle aussi qui enfanta le Christ selon la chair, quand seuls les Israélites la constituaient. D'elle en effet était née la Vierge Marie, en qui, pour être homme, le Christ a pris chair.

D'elle un autre psaume dit : "Mère Sion, dira l'homme, et un homme est né en elle et le Très-Haut lui-même l'a fondée" (Ps 86,5).

Quel est ce Très-Haut, sinon Dieu ? Et dès lors, le Christ-Dieu, avant de se faire homme par Marie en cette cité l'a fondée lui-même dans les patriarches et les prophètes. Ainsi donc à cette Reine, cité de Dieu, la prophétie a annoncé longtemps à l'avance ce que nous voyons réalisé maintenant. »

(AUGUSTIN, La Cité de Dieu XVII, 16, 2).



2) Marie est la cité de Dieu, fondée par le Très Haut, et où est née le Christ

« Nous attirons l'attention de votre charité sur le fait que Notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ est la tête de son corps, lui qui est le seul médiateur entre Dieu et les hommes, l'homme Jésus, né d'une Vierge, comme dans la solitude, selon l'Apocalypse [Ap 12, 5.6].

D'après moi, cette solitude signifie qu'il est le seul qui soit né de la sorte... Or cette femme est l'antique Cité de Dieu sur laquelle on lit dans un psaume : "Des choses glorieuses ont été dites de toi, Cité de Dieu" [Ps 86, 3]

Cette Cité a commencé avec Abel, de même que la Cité du mal avec Caïn. Elle est l'antique Cité de Dieu qui toujours supporte la terre, espère le ciel qui est aussi appelé Jérusalem ou Sion. Or un psaume dit de quelqu'un qui est né dans Sion « Sion est ma Mère dira un homme. »

Quel homme ? C'est en elle qu'il s'est fait homme dans Sion... et lui-même a fondé la Cité dans laquelle il s'est fait homme. C'est pourquoi cette femme était revêtue du soleil, de ce soleil de justice que ne connaissent pas les impies... Elle portait donc dans son sein un enfant mâle. C'est le même qui naissait dans Sion et qui fondait Sion »

(AUGUSTIN, Commentaire du Psaume 142, 3)

Chez saint Augustin, il faut tenir ensemble deux aspects :

- Premièrement, Marie est née de la Cité de Dieu c'est-à-dire du peuple de Dieu (Ps 86, 5) (La Cité de Dieu XVII, 16, 2).

- Et, deuxièmement, Marie est elle-même la cité de Dieu, où est né le Christ. (Commentaire du Psaume 142, 3)



1) Marie est née de la Cité de Dieu, l'Eglise qui est reine.

« C'est ce peuple, augmenté des Israélites véritables, selon la chair, comme selon la foi, qui constitue la cité de Dieu, celle aussi qui enfanta le Christ selon la chair, quand seuls les Israélites la constituaient. D'elle en effet était née la Vierge Marie, en qui, pour être homme, le Christ a pris chair. D'elle un autre psaume dit : "Mère Sion, dira l'homme, et un homme est né en elle et le Très-Haut lui-même l'a fondée" (Ps 86,5). Quel est ce Très-Haut, sinon Dieu ? Et dès lors, le Christ-Dieu, avant de se faire homme par Marie en cette cité l'a fondée lui-même dans les patriarches et les prophètes. Ainsi donc à cette Reine, cité de Dieu, la prophétie a annoncé longtemps à l'avance ce que nous voyons réalisé maintenant. » (AUGUSTIN, La Cité de Dieu XVII, 16, 2).



2) Marie est la cité de Dieu, fondée par le très haut, et où est née le Christ

« Nous attirons l'attention de votre charité sur le fait que Notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ est la tête de son corps, lui qui est le seul médiateur entre Dieu et les hommes, l'homme Jésus, né d'une Vierge, comme dans la solitude, selon l'Apocalypse [Ap 12, 5.6]. D'après moi, cette solitude signifie qu'il est le seul qui soit né de la sorte... Or cette femme est l'antique Cité de Dieu sur laquelle on lit dans un psaume : "Des choses glorieuses ont été dites de toi, Cité de Dieu" [Ps 86, 3] Cette Cité a commencé avec Abel, de même que la Cité du mal avec Caïn. Elle est l'antique Cité de Dieu qui toujours supporte la terre, espère le ciel qui est aussi appelé Jérusalem ou Sion. Or un psaume dit de quelqu'un qui est né dans Sion « Sion est ma Mère dira un homme. » Quel homme ? C'est en elle qu'il s'est fait homme dans Sion... et lui-même a fondé la Cité dans laquelle il s'est fait homme. C'est pourquoi cette femme était revêtue du soleil, de ce soleil de justice que ne connaissent pas les impies... Elle portait donc dans son sein un enfant mâle. C'est le même qui naissait dans Sion et qui fondait Sion » (AUGUSTIN, Commentaire du Psaume 142, 3)





--------------------------------------------------------------------------------

cf. J. PINTARD, La fin des temps et Marie chez saint Augustin, dans M.- J. Coloni, C. Molette, J.Pintard A.Wenger, P.Yousif, Marie et la fin des temps II Approche patristique, 42e session de la Société française d'études mariales, Lyon, 1985, ŒIL, Paris 1986, pp. 58-75, p. 73 Extraits choisis par F.Breynaert







Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum