La Gospa condamne l'éveque.....

Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty La Gospa condamne l'éveque.....

Message par Francesco le Dim 29 Nov 2009 - 18:44

Voici la preuve que la Gospa insulte l'éveque de Mostar(ce n'est qu'un exemple mais il y en a plusieurs):Dans le journal de Vicka:Le 19 décembre 1981:J'ai intérogé la Gospa sur la probleme Herzégovine .La Gospa a dit que le plus coupable de ces désordres était l'éveque Zanic.........

Et le 3 janvier 1982:L'éveque n'établit pas l'ordre et pour cela,il est coupable.Il ne sera pas tjs éveque .Je montrerai la justice dans le royaume.....



Comment la Vierge Marie pourrait elle utiliser un tel langage qui est blasphématoire.Une Vierge Vengeresse....Cela devrait suffire pour démontrer que ce n'est pas la Vierge Marie qui apparait a Medjugorje
Et oui,vous avez bien lu.....C'est rendu que la Vierge Marie(Gospa) condamne et divise l'église......Autre preuve que la Gospa n'est pas La Tres sainte Vierge Marie


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par Invité le Dim 29 Nov 2009 - 21:57

Et donc à Garabandal, ce n'est pas la Vierge non plus qui est apparue ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par Philippe-Antoine le Dim 29 Nov 2009 - 22:12

Et donc à Garabandal, ce n'est pas la Vierge non plus qui est apparue ?

La réponse est claire, Claire : Smile

Note officielle de l'évêque de Santander

Les 30 août, 2, 7 et 27 septembre, ainsi que le 11 octobre 1966, accompagné de M. le Vicaire général, du "proviseur" de l'évêché et du curé de San Sebastian de Garabandal, à la demande des intéressées présentée au dit curé, nous avons nous-mêmes recueilli les déclarations faites par Conchita Gonzalez Gonzalez, Mari Loli Mazon Gonzalez, Jacinta Gonzalez Gonzalez, et Mari Cruz Gonzalez Madrazo, sur les faits qui se sont produits à San Sebastian de Garabandal à partir du 18 juin 1961.

Il résulte des déclarations des intéressées que :

1. Il n'y a eu aucune apparition, ni de la Sainte Vierge, ni de l'archange saint Michel, ni de quelque autre personnage céleste.

2. Il n'y a eu aucun message.

3. Tous les faits qui se sont produits dans ladite localité ont une explication naturelle
.


En publiant la présente note, nous ne pouvons manquer de féliciter le clergé et les fidèles du diocèse de Santander qui, à tout moment et avec une obéissance filiale, ont suivi les indications de la hiérarchie. Nous regrettons que cet exemple n'ait pas été suivi par d'autres personnes qui, par l'imprudence de leur conduite, ont semé la confusion et la méfiance envers la hiérarchie, empêchant par une redoutable pression sociale que ce qui avait commencé comme un innocent jeu d'enfant puisse être démystifié par les auteurs elles-mêmes de ce jeu.

Une fois de plus, il est bon de rappeler que les vrais messages du ciel nous viennent par les paroles de l'Évangile, du Pape, des Conciles et du magistère ordinaire de l'Église.

A Santander, le 17 mars 1967.

VICENTE, évêque de Santander.

Cordialement

Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 66
Localisation : Région Grenobloise (France)

Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par Invité le Dim 29 Nov 2009 - 22:17

Merci Philippe-Antoine, c'est on ne peut plus clair ! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par Francesco le Dim 29 Nov 2009 - 22:57

Oui meme si personnelement,je sais que la 1ere enquete a Garabandal fut probablement la pire enquete menée par un diocese sur une supposée apparition.Meme un des membres de la 1ere enquete(un médecin) a avoué qu'ils avaient baclés l'enquete et que lui meme croyait désormais aux apparitions a Garabandal...


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par Francesco le Dim 29 Nov 2009 - 22:58

C'est pourquoi,de toutes les apparitions non reconnues(mais pas condamnées),je garde un certain respect pour Garabandal et l'Escorial......Notons aussi que les voyantes de ces dites apparitions ont obéies a l'éveque du lieu...


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par Philippe-Antoine le Lun 30 Nov 2009 - 12:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Oui meme si personnelement,je sais que la 1ere enquete a Garabandal fut probablement la pire enquete menée par un diocese sur une supposée apparition.Meme un des membres de la 1ere enquete(un médecin) a avoué qu'ils avaient baclés l'enquete et que lui meme croyait désormais aux apparitions a Garabandal...

Il ne faut pas croire tout ce que disent les propagandistes de Garabandal, Francesco.
Si tel était le cas, tu penses bien que cela n'aurait pas échappé à la congrégation de la doctrine pour la foi, qui elle, s'est toujours refusée à remettre en question les conclusions du jugement négatif de 1967.
L'évêque, en plein accord avec cette dernière, a confirmé le jugement négatif définitivement en 1996.

.Notons aussi que les voyantes de ces dites apparitions ont obéies a l'éveque du lieu...

Ce n'est pas pour autant que les apparitions doivent être considérées comme authentiques, et
il est bien regrettable que les partisans de Garabandal n'en aient pas fait de même!!!

Philippe-Antoine
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 66
Localisation : Région Grenobloise (France)

Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par Francesco le Lun 30 Nov 2009 - 23:21

Il ne faut pas croire tout ce que disent les propagandistes de Garabandal, Francesco.
Ne t'en fait pas.Ca je l'ai lu ds un livre.

Ce n'est pas pour autant que les apparitions doivent être considérées comme authentiques, et
il est bien regrettable que les partisans de Garabandal n'en aient pas fait de même!!!
Je ne dis pas ca Philippe mais admet au moins que l'attitude des voyantes de Garabandal est plus respectable que celles des voyants de Medjugorje...


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par Francesco le Lun 30 Nov 2009 - 23:22

Mais personne ne réagit au 1er message qui est important.....


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par Elqana le Mar 1 Déc 2009 - 2:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais personne ne réagit au 1er message qui est important.....
Il parle si bien de lui-même !
Elqana
Elqana

Masculin Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 51
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par Philippe-Antoine le Mar 1 Déc 2009 - 11:57

Je ne dis pas ca Philippe mais admet au moins que l'attitude des voyantes de Garabandal est plus respectable que celles des voyants de Medjugorje...

Bien que je ne connaisse pratiquement rien de la vie des voyantes de Garabandal, je suis prêt à l'admettre bien volontiers, cher Francesco.
Cependant, bien plus que l'attitude des voyant(e)s, ce qui m'inquiète, ce sont sont les lobbies attachés à telle ou telle fausse mariophanie qui constituent de véritables "églises parallèles", presque toujours en rupture plus ou moins dissimulée avec le magistère de l'Eglise (la déclaration de la "Gospa" que tu as citée plus haut en est un bel exemple, mais c'est parfois beaucoup plus subtil!). C'est là, à mon sens, que se trouve le véritable défi.

Bien cordialement

Philippe
Philippe-Antoine
Philippe-Antoine

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 66
Localisation : Région Grenobloise (France)

Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par Francesco le Mer 13 Jan 2010 - 1:01

Message que Lau a placé sur Les amis de Jésus:
site intéressant en ce qui concerne l'étude sur le mensonge de Medjugorje
par le Frère Michel de la Sainte Trinité.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

petit extrait de l'étude :

Écoutons Mgr Zanic lui-même : « Marina B..., guide pour touristes aux voyages Atlas, amena dans mon bureau un prêtre du Panama, en août 1989. (...) Marina se présenta comme guide touristique, traductrice d’anglais et convertie de Medjugorje. Le prêtre me demanda les raisons pour lesquelles je ne croyais pas aux “ apparitions ”. Je lui répondis que j’avais au moins vingt raisons de n’y pas croire, mais qu’une seule suffisait à ceux qui sont sérieux et bien informés dans le domaine de la foi pour en venir à conclure que ces apparitions ne sont pas surnaturelles. Il me pria de bien vouloir au moins lui donner cette seule raison.

PRÊTRES SCANDALEUX : VEGO ET VLASIC
« Je lui racontai alors l’histoire de l’ex-prêtre franciscain, Ivica Vego. À cause de sa désobéissance, et sur un ordre de notre Saint-Père le Pape, il fut chassé de l’ordre religieux des franciscains (o.f.m.) par son Général, relevé de ses vœux et déclaré “ suspens a divinis ”. Il n’obéit pas à cet ordre et continua de célébrer la Messe, distribuer les sacrements et passer son temps avec sa maîtresse. Il est désagréable d’avoir à écrire cela, mais c’est indispensable pour que l’on voie de qui parle Notre-Dame. D’après le journal de Vicka et les relations faites par les “ voyants ”, Notre-Dame affirme treize fois qu’il est innocent et que l’évêque a tort. Quand sa maîtresse, sœur Leopolda, une religieuse, est devenue enceinte, tous deux quittèrent la vie religieuse et vécurent ensemble près de Medjugorje où leur enfant est né. Ils ont à présent deux enfants. On continue à vendre son livre de prières à Medjugorje et au-delà ; des centaines de milliers d’exemplaires.

« J’ai demandé à Marina de traduire cela en anglais. Marina ne peut pas être blâmée d’être tombée sur une communauté qui dissimule la vérité. Elle répondit spontanément, selon la manière de faire à Medjugorje : “ Devons-nous leur raconter ces vilaines choses ? ” Je lui répondis : “ Si vous n’aviez pas couvert et dissimulé ces “ vilains événements ”, ces gens du Panama les auraient appris plus tôt et n’auraient pas eu besoin de faire en vain le voyage de Medjugorje. Il est injuste et coupable de cacher cette vérité ; même si elle est désagréable, elle doit être dite. ” » (...)


Pour en savoir plus, consulter le lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par admin2 le Ven 8 Avr 2011 - 2:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


La Gospa et l’incitation à la désobéissance
En appendice : Une Note sur un Jugement du Vatican

samedi 23 janvier 2010, par Blaise

Une image rare, liée à l’une des premières « apparitions » sur Podbrdo, en Juin 1981. De gauche à droite : Ivan, Marija, Mirjana, Ivanka, Vicka (avec la tête penchée) et Jakov

« N’obéissez à personne ! » (Nemojte slušati nikogo !) : Par ces mots, selon la « visionnaire » Vicka, le 15 avril 1982 Notre-Dame parla aux deux rebelles Franciscains Ivica Vego et Ivan Prusina, les poussant à désobéir à l’évêque local et au vicaire général de leur ordre.

Laissez-nous reconstruire et, surtout, prouver par des documents ces événements.

Le Saint-Siège, en 1975, a publié le décret Romanis Pontificibus , Qui a nécessité de confier au clergé séculier (c’est-à-dire des prêtres, n’appartenant pas à des ordres religieux) d’un certain nombre de paroisses d’Herzégovine qui, jusqu’alors, avait été gouvernées par les Franciscains.

En application du décret du Vatican, en 1980, un an avant les apparitions, l’Evêque d’alors, Mgr Pavao Zanic, décida de fonder une nouvelle paroisse dans la ville de Mostar, la confiant au clergé séculier et réduisant la taille de la paroisse franciscaine existante.

Les pères Ivica Vego et Ivan Prusina, les aumôniers de Mostar, à l’instar d’autres franciscains d’Herzégovine, se sont opposés à l’application du décret.

Rappelons d’abord ce que le droit canonique dit à propos du vœu d’obéissance (qui d’ailleurs est une obligation en soi, peu importe qui a raison ou qui a tort) :

Can. 601 « Le conseil évangélique d’obéissance, assumé en esprit de foi et d’amour à la suite du Christ obéissant jusqu’à la mort, oblige à la soumission de la volonté aux Supérieurs légitimes qui tiennent la place de Dieu, lorsqu’ils commandent suivant leurs propres constitutions ».

En outre, can. 273 : « Les clercs sont tenus par une obligation spéciale à témoigner respect et obéissance au Pontife Suprême et chacun à son Ordinaire propre. »

***

« Après huit bonnes admonestations par la Curie Généralice des Frères Mineurs à Rome » [1], Vego et Prusina ont été suspendus a divinis, Réduit à l’état laïc (par la Congrégation pour les Religieux) et renvoyés de l’ordre (par la Curie Généralice de Rome).

Cependant, les deux frères, rapporte l’Evêque, « ont continué à exercer des fonctions sacerdotales dans le domaine du siège épiscopal nouvellement fondé » et « à faire sans relâche de la propagande pour les apparitions de Medjugorje » [ibid.].

***

Etudions en détail la question des relations entre les deux frères et les « apparitions ».

En 1981, la paroisse de Medjugorje (comme aujourd’hui) était gouvernée par les Franciscains.

Le 19 Décembre de cette année, le Père Ivica Vego ci-dessus mentionné, allait à Medjugorje, s’entretenait avec les visionnaires et consultait la Madone, à travers eux. Et Notre-Dame, à partir de ce moment, dans ses messages a commencé à défendre avec des mots amers, les Franciscains rebelles, en particulier Vego et Prusina, les incitant sans équivoque à l’insubordination.

Il existe un document entièrement autographié par la visionnaire Vicka. C’est le Rokovnik (Cahier), qui contient tous les messages que la Gospa adressa aux deux frères rebelles, entre 1981 et 1982.

Tout d’abord, penchons-nous sur deux pages, placées dans l’ordre, relatives au 19 Décembre 1981 et au 3 Janvier 1982 (dans tous les extraits suivants, dans la traduction les « messages » de la Vierge seront affichés en italique)

« 19 Décembre 1981 – samedi

J’ai effectué une requête auprès de Notre-Dame sur le problème de l’Herzégovine, en particulier en ce qui concerne le Père Ivica Vego. Notre Dame a dit que pour que ces troubles le plus coupable est l’évêque Zanic. Pour ce qui a trait à Ivica Vego elle a dit qu’il n’est pas coupable, mais que l’évêque a en main tous les pouvoirs. Elle dit de rester à Mostar et de ne pas s’en aller

3 Janvier [1982] - Samedi [...] La Vierge a répondu : Ivica n’est pas coupable. Si elles l’expulsent de l’ordre, il doit être courageux [...] Qu’il reste ! Ivica n’est pas coupable [...] L’évêque n’arrange pas les choses et donc il est coupable. Et puis, il ne sera pas toujours l’évêque. Je montrerai la justice au Paradis » [2]

***

Onze jours après, le 14 Janvier 1982, Vicka, Marija et Jakov se rendirent auprès de l’Evêque. Dans l’intervalle, celui-ci avait appris d’un membre du Conseil provincial franciscain que Vego et Prusina « se défendaient devant leurs supérieurs en disant qu’ils ne partiraient pas de Mostar parce que Notre-Dame à travers Vicka, leur a dit de ne pas partir ».

L’Evêque lui-même l’a fait savoir dans un document intitulé La vérité sur Medjugorje, publié en Mars 1990, en italien, anglais, allemand et croate.

Le document de Mgr Žanić poursuit :

« J’ai demandé à Vicka lors de notre rencontre : “Est-ce que Notre Dame n’a rien mentionné au sujet des aumôniers de Mostar, Vego et Prusina ?” “Elle ne les a pas mentionnés, nous ne les connaissons pas” répondirent-ils tous les trois. Notre conversation a duré 30 minutes et je l’ai enregistrée entièrement. J’ai répété la question au sujet des aumôniers de Mostar à plusieurs reprises et ils ont toujours répondu : “Nous ne les connaissons pas”. Plus tard, j’ai découvert d’après le journal intime de Vicka qu’ils connaissaient très bien les aumôniers. Il était clair pour moi qu’ils mentaient » [3]

***

Les deux pages suivantes se rapportent plutôt au 15 avril 1982

« Jeudi 15 Avril 1982.

Ivica Vego et Ivan Prusina

J’ai posé la question à la Vierge de cette façon : “Pourriez-vous me dire en général tout ce qui les concerne chacun ?”

Elle a d’abord souri puis a commencé à parler : Ils ne sont pas à blâmer. Elle le répéta deux fois. Qu’ils ne se fassent pas de souci pour cela. Beaucoup sont contre eux, et cherchent à ce qu’ils soient expulsés et partent de Mostar. Ici l’Évêque est coupable et il y en a beaucoup qui le soutiennent et qui chaque jour disent que vous devez être renvoyés, de sorte qu’ils ne vous voient plus. N’obéissez pas à n’importe qui ! Ne vous blâmez pas pour rien du tout, et, surtout, ne partez pas de Mostar. [...]

“Ma Madone, vous avez dit que vous pourrez obtenir en quelque sorte que l’évêque les laisse rester, alors je vous demande de le faire dès que possible, car nous sommes un peu pressés” » [4]

***

Voici maintenant la reproduction de la page se rapportant au 26 Avril 1982

« Lundi 26 Avril 1982

L’Evêque - dit-elle - ne possède pas une bribe de l’amour véritable de Dieu pour eux.

En ce qui concerne l’Evêque, Ivica et Ivan devraient être pacifiques car il a placé une charge trop lourde sur leurs épaules, uniquement pour se débarrasser d’eux. En fait, il a commencé par les plus jeunes (Frères) Et puis de plus en plus en avant [...] L’Evêque n’agit pas selon la volonté de Dieu, et peut faire ce qu’il veut. Mais un jour la justice se fera, d’une sorte que vous n’avez pas vue depuis longtemps. Je vais arranger progressivement tout cela et beaucoup de Frères seront irradiés par un grand bonheur. » [5]

***

L’année suivante, grâce à un jésuite slovène, le Père Radogost Grafenauer, qui avait rencontré les visionnaires, Mgr Zanic obtint la confirmation de l’existence des journaux et des messages dont nous parlons.

Grafenauer lui-même eut l’occasion de parler directement avec Vicka et Marija. Il enregistra les conversations et laissa une copie de la cassette à la paroisse, à Mgr Zanic et à la Conférence épiscopale de Zagreb.

Lisons, avant, un passage de l’entrevue avec Vicka [6] :

GRAFENAUER : Vous dites de l’Evêque qu’il doit être blâmé et que ces deux là [Vego and Prusina] sont innocents et qu’ils peuvent exercer leurs fonctions sacerdotales ?

VICKA : Oui, je l’ai dit.

GRAFENAUER : Peuvent-ils entendre les confessions ? Est-ce que Notre-Dame a mentionné cela ?

VICKA : Oui.

GRAFENAUER : Si Notre-Dame-dit cela et que le Pape dit qu’ils ne peuvent pas ...

VICKA : Le Pape peut dire ce qu’il veut, je dis les choses comme elles sont [7].

Et maintenant, un extrait de l’entretien avec Marija [8] :

GRAFENAUER : Est-ce que Notre-Dame a dit que l’Evêque devait être blâmé ?

MARIJA : Oui.

GRAFENAUER : A-t-elle dit que Vego et Prusina n’étaient pas à blâmer ?

MARIJA : Oui.

GRAFENAUER : Quand Notre-Dame dit que l’Evêque doit être blâmé cela apparaît immédiatement suspect et nous pourrions conclure que ce n’est pas Notre-Dame qui parle. Les voyants répandent partout la nouvelle que l’évêque doit être blâmé.

MARIJA : Notre-Dame nous a dit cela.

***

Le 21 Juin 1983 intervient également Ivan, qui écrit la lettre autographe suivante adressée à l’Evêque. Elle contient un message d’intimidation de Notre-Dame pour l’Evêque lui-même (à noter que, comme cela arrivait souvent, le Père Ivica Vego était présent lors de cette apparition :

« Le 19 06 1983, les voyants Jakov, Marija [et aussi] Ivica étant présents, la Vierge apparut. Après avoir répondu à quelques questions sur les malades, elle a d’elle-même commencé à parler de vous, Excellence. Voici les pensées qu’elle m’a dites : Dites à l’évêque que je recherche de sa part une conversion rapide à l’égard des événements de Medjugorje, avant qu’il ne soit trop tard. Qu’il accepte ces événements avec beaucoup d’amour, de compréhension et de grande responsabilité. Je veux lui éviter de créer des conflits entre prêtres et de cesser de rendre publics leurs comportements négatifs.

Le Saint-Père a donné à tous les évêques le devoir d’accomplir certaines tâches dans leurs diocèses respectifs. Parmi ceux-ci, les Evêques doivent résoudre des problèmes et des arguments. L’Evêque est le père spirituel de toutes les paroisses en Herzégovine. C’est pour cette raison que je cherche sa conversion à ces événements. Je vous envoie mon avant-dernière mise en garde. Si ce que je recherche ne se produit pas, mon jugement et le jugement de mon Fils attendra l’évêque. Cela signifie qu’il n’a pas trouvé le chemin de mon Fils Jésus.

Notre-Dame m’a dit de vous donner ce message.

Avec mes salutations

Ivan Dragičević

Bijakovici, 21/06/1983. »

[9]

Sur le sujet, l’Evêque de Mostar d’alors, fait des remarques le 30 Octobre 1984 dans le rapport susmentionné, appelé La posizione attuale, non ufficiale, della Curia Vescovile di Mostar nei confronti degli eventi di Medjugorje (« La position présente, non officielle, de la chancellerie Diocésaine de Mostar regardant les événements de Medjugorje ») :

« Qui attribue à la Sainte Vierge les menaces absurdes du jugement d’elle et de son Fils, si l’Evêque n’accepte pas l’authenticité des apparitions ? Selon la foi catholique, personne n’est obligé de croire aux apparitions et aux révélations privées : par conséquent, comment l’Evêque serait-il jugé par la justice de Notre-Dame, s’il ne croit pas à de telles apparitions ? » [10]

APPENDICE. UNE NOTE SUR UN JUGEMENT DU VATICAN

Pour la rigueur, il est nécessaire d’ajouter que la Signature Apostolique, La Cour suprême du Vatican, le 27 Mars 1993 a reconnu les erreurs de type formel dans la clause de destitution de l’Ordre et de la réduction à l’état laïc en ce qui concerne Vego et Prusina, étant donné que le jugement s’était passé par voie administrative, sans donner aux accusés la possibilité de se défendre. Par conséquent, les mesures punitives devaient être déclarées nulles. Le tribunal du Vatican n’a absolument pas livré un jugement sur l’innocence ou la culpabilité des deux accusés, mais a simplement noté l’irrégularité de la procédure suivie que, par conséquent, on devait recommencer entièrement à zéro.

Pour les personnes intéressées à en apprendre plus, des données supplémentaires peuvent être fournies :

Le 18 Février 1985, les deux frères avaient fait appel auprès de la Congrégation pour les Religieux du Vatican, c’est-à-dire la même autorité qui avait émis à leur encontre la mesure de réduction à l’état laïc en tant que résultat de la requête de l’Evêque de Mostar, Mgr. Pavao Zanic, et de l’émanation du décret de révocation par l’Ordre Franciscain.

Les autorités du Vatican n’ont pas reçu ce recours.

Ivica Vego a définitivement abandonné la vie religieuse, ayant eu un enfant d’une religieuse de Mostar, Leopolda, connue dans la revente de souvenirs officiels de Medjugorje, où ils offrent chacun des services : (cf. aussi R. Laurentin, Dernières Nouvelles de Medjugorje, n.13, OEIL, 1994, p. 49), de sorte que seul Ivan Prusina a présenté un nouveau recours à la Signature apostolique.

Des clarifications indispensables sur les résultats de ces deux appels sont fournis dans la note, signée par le Vicaire Général du Diocèse de Mostar, Don Luka Pavlovic, publiée dans Vrhbosna, Journal Officiel du Diocèse de Sarajevo Metropolia n° 2 / 1996, p. 142 et sur Ogledalo Pravde. Biskupski ordinarijat u Mostaru o navodnim ukazanjima i porukama u Međugorju (La Cour de l’Evêque de Mostar au sujet des apparitions et messages allégués de Medjugorje), Mostar, 2001, p. 81-82 :

« La Congrégation pour les Religieux (qui entre-temps avait pris le nom de Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique) n’a pas admis l’appel, parce qu’elle considérait approprié de s’appuyer sur la clause contenue dans le décret de destitution [émané de l’Ordre Franciscain], d’autre part qu’un recours devant une juridiction supérieure du Saint-Siège n’aurait pas été reconnu.

La Congrégation se fondait sur elle parce qu’elle interprétait les décisions du Pape sur la démission par l’Ordre de la façon la plus large. Et en cela, elle s’est égarée. Tout le monde a le droit de se défendre (can. 1620, 7). La Congrégation n’a pas à l’esprit le querela nullitatis d’Ivan. »

En ce qui concerne l’intervention de Mgr Zanic et sa requête de réduction à l’état laïque contre Ivan Prusina, présentée le 7 Janvier 1983, il convient de noter que, dans la sentence de la signature « la validité de la requête de l’Evêque n’est pas du tout remise en cause, mais seulement le “modus procedendi et decernendi” [façon de procéder et de délibérer] de la Congrégation pour les Religieux à l’égard de l’arrêté de l’Ordre.

[...] Mgr Zanic est mentionné plusieurs fois dans le jugement, et à chaque fois son jugement, son opinion et sa dénonciation sont considérés comme relevant de sa compétence.

Restent en vigueur les décisions de l’Evêque au sujet de la dénégation des facultés sacerdotales, en ce qui concerne les activités pastorales d’Ivan Prusina au sein du diocèse, avant et après le rejet, et même après la destitution qui sont déclarées illégales. »


Voir en ligne : Medjugorje sans masque

Notes
[1]La posizione attuale, non ufficiale, della Curia Vescovile di Mostar nei confronti degli eventi di Medjugorje (« La position présente, non-officielle, de la Chancellerie Diocésaine de Mostar regardant les évènements de Medjugorje »), Mostar, 30 Octobre 1984, par. 7

[2]Texte original : 19. Prosinca 1981. - Subota. Pitala sam za hercegovački problem, posebno na ono što se odnosi na Fra Ivicu Vego. Gospa je rekla, da je za ove nerede najkrivlji biskup Zanic, za Fra Ivicu Vegu rekla je, da on nije kriv, ali da Biskup ima svu vlast. Rekla mu je da ostane u Mostaru i da odatle ne ide.

3 Sječnja - Subota [...] Gospa odgovorila je : Ivica kriv nije. Ako izbace ga iz fratara, Neka bude Hrabar [...] Nek ostane ! Ivica kriv nije [...] Biskup NE pravi Red I Zato je sur KRIV. Nece ni sur biskup bits vazda. Pokazat Cu ja u pravdu kraljevstvu. Voir aussi Ogledalo Pravde. Biskupski ordinarijat u Mostaru o navodnim ukazanjima i porukama u Međugorju (La Cour de l’Evêque de Mostar au sujet des apparitions et messages allégués de Medjugorje), Mostar, 2001, pp. 75-76 et R. Laurentin, Corpus Chronologique des Messages, OEIL, Paris, 1987, p. 304

[3]P. Žanić, La vérité sur Medjugorje, Mars 1990, par. 7

[4]Texte original : « Četvrtak 15 IV 1982. Ivica Vego i Ivan Prusina. Ja sam postavila pitanje Gospi ovako : Općenito da mi sve kaže o vama dvojici. Ona se najprije nasmijala i počela govoriti. Oni nisu ništa krivi. Ponovila je dva puta. Neka se zato ništa nebrinu. Ima ih dosta protiv nji dvojice, koji jedva čekaju da ih izbace i da odu iz Mostara. Biskup je tu kriv a ima ih puno koji ga podržavaju i svaki dan govore da vas izbace, da vas više neviđaju. Nemojte slušati nikoga ! Nemojte sebi ništa predbacivati, i što je svakako važno - da neidete iz Mostara [...] Gospe moja ti si rekla, da ćeš ti Biskupu nečim pokazati, da ih se okane, pa te ja molim da to što prije učiniš, jer nama se pomalo žuri ». Voir aussi Ogledalo Pravde. Biskupski ordinarijat u Mostaru o navodnim ukazanjima i porukama u Međugorju (La Cour de l’Evêque de Mostar au sujet des apparitions et messages allégués de Medjugorje), Mostar, 2001, p. 77 et e R. Laurentin, Corpus Chronologique des messages, cit., P. 306

[5]26 Travanj 1982 Ponedjeljak.

Biskup – veli - nema nimalo prave ljubavi Božje za njih dvojicu. Ivica i Ivan neka radi Biskupa ostanu samo mirni jer on im stavlja preveliki teret, samo da ih se oslobodi [...] Biskup neradi po Božjoj milosti, pa može činiti šta hoće. Ali jednog dana vidjet će se pravda koju odavno niste vidjeli. Ja ću to sve polako početi smirivati, a mnoge će fratre obasjati velika sreća. Voir aussi Ogledalo Pravde. Biskupski ordinarijat u Mostaru o navodnim ukazanjima i porukama u (La Cour de l’Evêque de Mostar au sujet des apparitions et messages allégués de Medjugorje), Mostar, 2001, pp. 76-77 et R. Laurentin, Corpus Chronologique des Messages, cit., p. 308

[6] Ogledalo Pravde. Biskupski ordinarijat u Mostaru o navodnim ukazanjima i porukama u Međugorju (La Cour de l’Evêque de Mostar au sujet des apparitions et messages allégués de Medjugorje), Mostar, 2001, pp. 22-23

[7]Original : Nek Pope govori, kako ja kazem onak jest

[8]Mgr. Pavao Zanic, « La vérité à propos de Medjugorje », cit., par. 12

[9]Voir Ogledalo Pravde. Biskupski ordinarijat u Mostaru o navodnim ukazanjima i porukama u Međugorju (La Cour de l’Evêque de Mostar au sujet des apparitions et messages allégués de Medjugorje), Mostar, 2001, pp. 88-89

[10]p. 17

admin2
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par admin2 le Ven 8 Avr 2011 - 2:05

N’obéissez à personne ! » (Nemojte slušati nikogo !) : Par ces mots, selon la « visionnaire » Vicka, le 15 avril 1982 Notre-Dame parla aux deux rebelles Franciscains Ivica Vego et Ivan Prusina, les poussant à désobéir à l’évêque local et au vicaire général de leur ordre.


Le Saint-Siège, en 1975, a publié le décret Romanis Pontificibus , Qui a nécessité de confier au clergé séculier (c’est-à-dire des prêtres, n’appartenant pas à des ordres religieux) d’un certain nombre de paroisses d’Herzégovine qui, jusqu’alors, avait été gouvernées par les Franciscains.

En application du décret du Vatican, en 1980, un an avant les apparitions, l’Evêque d’alors, Mgr Pavao Zanic, décida de fonder une nouvelle paroisse dans la ville de Mostar, la confiant au clergé séculier et réduisant la taille de la paroisse franciscaine existante.

Les pères Ivica Vego et Ivan Prusina, les aumôniers de Mostar, à l’instar d’autres franciscains d’Herzégovine, se sont opposés à l’application du décret.

Rappelons d’abord ce que le droit canonique dit à propos du vœu d’obéissance (qui d’ailleurs est une obligation en soi, peu importe qui a raison ou qui a tort) :



« Après huit bonnes admonestations par la Curie Généralice des Frères Mineurs à Rome » [1], Vego et Prusina ont été suspendus a divinis, Réduit à l’état laïc (par la Congrégation pour les Religieux) et renvoyés de l’ordre (par la Curie Généralice de Rome).

Cependant, les deux frères, rapporte l’Evêque, « ont continué à exercer des fonctions sacerdotales dans le domaine du siège épiscopal nouvellement fondé » et « à faire sans relâche de la propagande pour les apparitions de Medjugorje » [ibid.].

Et lorsque nous essayons d'aborder ce suejt avec des fanas de Medjugorje,ils nient le tout et disent que ce ne sont que des rumeurs(alors que meme Laurentin reconnait que c'est vrai)....
admin2
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par admin2 le Ven 8 Avr 2011 - 2:13

« 19 Décembre 1981 – samedi

J’ai effectué une requête auprès de Notre-Dame sur le problème de l’Herzégovine, en particulier en ce qui concerne le Père Ivica Vego. Notre Dame a dit que pour que ces troubles le plus coupable est l’évêque Zanic. Pour ce qui a trait à Ivica Vego elle a dit qu’il n’est pas coupable, mais que l’évêque a en main tous les pouvoirs. Elle dit de rester à Mostar et de ne pas s’en aller

3 Janvier [1982] - Samedi [...] La Vierge a répondu : Ivica n’est pas coupable. Si elles l’expulsent de l’ordre, il doit être courageux [...] Qu’il reste ! Ivica n’est pas coupable [...] L’évêque n’arrange pas les choses et donc il est coupable. Et puis, il ne sera pas toujours l’évêque. Je montrerai la justice au Paradis » [2]

Ici,la gospa menace clairement l'éveque de Mostar....comme c'est ridicule....

Le document de Mgr Žanić poursuit :

« J’ai demandé à Vicka lors de notre rencontre : “Est-ce que Notre Dame n’a rien mentionné au sujet des aumôniers de Mostar, Vego et Prusina ?” “Elle ne les a pas mentionnés, nous ne les connaissons pas” répondirent-ils tous les trois. Notre conversation a duré 30 minutes et je l’ai enregistrée entièrement. J’ai répété la question au sujet des aumôniers de Mostar à plusieurs reprises et ils ont toujours répondu : “Nous ne les connaissons pas”. Plus tard, j’ai découvert d’après le journal intime de Vicka qu’ils connaissaient très bien les aumôniers. Il était clair pour moi qu’ils mentaient » [3]

***

Que dire de plus....C'est pourquoi je ne comprends pas pourquoi la comission du vatican niaise a ce point....Les faits de Medjugorje sont connus et étuidés sous toutes les coutures et c'est évident que c'est une machination....Pourquoi l'église tarde a ce point?
admin2
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par admin2 le Ven 8 Avr 2011 - 2:15

Grafenauer lui-même eut l’occasion de parler directement avec Vicka et Marija. Il enregistra les conversations et laissa une copie de la cassette à la paroisse, à Mgr Zanic et à la Conférence épiscopale de Zagreb.

Lisons, avant, un passage de l’entrevue avec Vicka [6] :

GRAFENAUER : Vous dites de l’Evêque qu’il doit être blâmé et que ces deux là [Vego and Prusina] sont innocents et qu’ils peuvent exercer leurs fonctions sacerdotales ?

VICKA : Oui, je l’ai dit.

GRAFENAUER : Peuvent-ils entendre les confessions ? Est-ce que Notre-Dame a mentionné cela ?

VICKA : Oui.

GRAFENAUER : Si Notre-Dame-dit cela et que le Pape dit qu’ils ne peuvent pas ...

VICKA : Le Pape peut dire ce qu’il veut, je dis les choses comme elles sont [7].

Et maintenant, un extrait de l’entretien avec Marija [8] :

GRAFENAUER : Est-ce que Notre-Dame a dit que l’Evêque devait être blâmé ?

MARIJA : Oui.

GRAFENAUER : A-t-elle dit que Vego et Prusina n’étaient pas à blâmer ?

MARIJA : Oui.

GRAFENAUER : Quand Notre-Dame dit que l’Evêque doit être blâmé cela apparaît immédiatement suspect et nous pourrions conclure que ce n’est pas Notre-Dame qui parle. Les voyants répandent partout la nouvelle que l’évêque doit être blâmé.

MARIJA : Notre-Dame nous a dit cela.

Qu'elle funeste comédie....C'est tragique de mentir de la sorte a la face du monde....J'espere qu'un jour,ils(voyants et franciscains responsables) paieront (prison) pour cette fourberie...C'est diabolique...
admin2
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par admin2 le Ven 8 Avr 2011 - 2:20

C’est pour cette raison que je cherche sa conversion à ces événements. Je vous envoie mon avant-dernière mise en garde. Si ce que je recherche ne se produit pas, mon jugement et le jugement de mon Fils attendra l’évêque. Cela signifie qu’il n’a pas trouvé le chemin de mon Fils Jésus.

Notre-Dame m’a dit de vous donner ce message.

Des menaces directes....
admin2
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

La Gospa condamne l'éveque..... Empty Re: La Gospa condamne l'éveque.....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum