L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist

Aller en bas

L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist Empty L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist

Message par Francesco le Mer 2 Déc 2009 - 0:13

La venue de l'Antéchrist

Mais ce qui ressort du passage que nous venons de citer, ce qui est certain et indéniable, c'est qu'avant la fin du monde, il apparaîtra sur la terre, un homme profondément pervers, investi d'une puissance en quelque sorte surhumaine, qui, prenant à partie Jésus-Christ, entreprendra contre Lui une guerre impie et insensée. Par la crainte que cet homme inspirera, et surtout par ses artifices, par son génie de séduction, il parviendra à conquérir la presque totalité de l'univers, il se dressera à lui-même des autels, et forcera tous les peuples à l'adorer.

Cet homme étrange, exceptionnel par sa malice, sera-t-il de notre race, aura-t-il sur son visage les traits de l'homme, le même sang que le nôtre coulera-t-il dans les veines de ce coryphée d'erreur et de corruption ?..
Ou bien comme quelques-uns l'ont voulu, sera-t-il une incarnation de Satan, un démon émané de l'enfer et travesti sous une forme humaine ?...
Ou bien encore comme l'ont soutenu d'autres docteurs, cet être impie n'est-il qu'un mythe, un personnage allégorique dans lequel les saintes Ecritures et les Pères ont voulu manifester par une vue d'ensemble l'universalité des tyrans et des persécuteurs ; mettre en relief l'image collective de tous les impies et de tous les hérésiarques qui ont combattu contre Dieu et contre Son Eglise depuis l'origine des temps ?

Ces diverses interprétations ne sauraient se concilier avec le texte positif et précis des Livres Saints. La presque totalité des Docteurs et des Pères, saint Augustin, saint Jérôme, saint Thomas affirment nettement que ce malfaiteur aux proportions effrayantes, ce colosse d'impiété et de dépravation sera un sujet humain.


De quelle origine ?

Les Pères et les Docteurs se sont appliqués à rechercher les origines de l'Antéchrist, à découvrir de quels parents, de quelle race il sera issu. L'universalité d'entre eux émettent le sentiment qu'il naîtra de parents juifs, et plusieurs affirment qu'il sera issu de la Tribu de Dan. C'est l'interprétation qu'ils donnent à ce passage de la Genèse : « Que Dan devienne une couleuvre sur le chemin, un scorpion dans le sentier. ; et à cet autre de Jérémie, chap. VIII : « De Dan nous avons entendu le frémissement des coursiers ». Ils supposent que St Jean dans son Apocalypse, a omis de mentionner la tribu de Dan en haine de l'Antéchrist, mais toutes ces données sont incertaines.
Ce qui paraît positif, c'est que l'Antéchrist sortira de la race juive. Saint Ambroise, dans ses commentaires sur l'Epître aux Thessaloniciens, dit qu'il sera circoncis. Sulpice Sévère, dans le livre II de ses Dialogues, dit qu'il obligera tous ses sujets à se soumettre à la circoncision.

Du reste, tous s'accordent à dire qu'au début de son règne, il parviendra, par ses tromperies et ses prestiges, à faire croire aux juifs qu'il est le Messie qu'ils ne cessent d'attendre, et ceux-ci, dans leur aveuglement, s'empresseront de le recevoir et de l'honorer comme tel.
…...... Saint Paul aux Thessaloniciens : « Parce qu'ils n'ont pas voulu recevoir la vérité, Dieu leur enverra une opération d'erreur de manière qu'ils croiront au mensonge. » Or, est-il vraisemblable que les Juifs acclament comme Messie, un homme qui n'appartiendrait pas à leur race et qui n'aurait pas été circoncis ? L'Antéchrist sera donc Juif.


Ses parents

Naîtra-t-il d'une union illégitime ? Le théologien Suarez nous dit que c'est chose incertaine. Toutefois, il est à présumer qu'un homme aussi profondément pervers, aussi opposé au Christ dans sa vie et dans ses moeurs, aura une origine infamante. Et de même que Jésus-Christ a eu pour mère la Vierge Immaculée, ainsi on peut conclure par analogie et par induction que son adversaire déclaré naîtra d'une union impure et qu'il sera le fruit d'une femme d'impudicité. « Il sera un fils de fornication », dit St Jean Damascène, « et sa naissance sera imprégnée des souffles et de l'esprit de Satan ».


Comment le reconnaîtrons-nous ?

Saint Thomas nous dit que dans sa personne et dans ses oeuvres, il se manifestera comme l'antipode du Fils de Dieu et qu'il sera la parodie de ses miracles et de ses oeuvres.

Il aura des prêtres, il se fera offrir des sacrifices, exigera que son nom soit invoqué dans les serments et que les hommes s'en servent pour sceller la foi des traités.
Afin de mieux accréditer cette persuasion, il opposera aux révélations divines de fausses révélations; aux cérémonies du culte divin, ses rites impies : à l'Eglise éternelle fondée par Jésus-Christ, une société abominable, dont il sera le chef et le pontife.


Pourquoi Dieu lui laisse-t-il une telle puissance ?

Si vous demandez pourquoi la providence divine lui permettra d'exercer une telle puissance et une telle séduction, l'apôtre Saint Paul nous en donne la raison : « Parce que les hommes n'ont point reçu l'amour de la vérité pour être sauvés. En punition, Dieu leur enverra un esprit qui donnera efficacité à l'erreur, afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui se sont plu dans l'injustice, soient condamnés. » Suarez dit que Dieu permettra l'avènement de l'Antéchrist, surtout afin de punir l'incrédulité des Juifs. Ceux-ci n'ayant pas voulu adorer le vrai Messie, ni se laisser convaincre par sa doctrine et par ses miracles, Dieu permettra pour leur punition qu'ils s'attachent à un faux Messie, qu'ils ajoutent foi à ses impiétés et à sa doctrine et qu'ils se fassent les imitateurs de sa vie dissolue.

A cette heure, le péril des âmes sera grand et le scandale de la contagion universel. Toutefois, afin que ceux qui se laisseront surprendre n'imputent leur malheur qu'à eux-mêmes, l'Esprit Saint a voulu nous tracer à l'avance les phases principales de cette épreuve terrible et décisive, la conclusion de toutes celles que l'humanité aura subies.


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist Empty Re: L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist

Message par Francesco le Mer 2 Déc 2009 - 0:14

(suite)

Quelques caractéristiques de l'Antéchrist

…. souveraineté absolue sur les hommes de toutes nations et de toute langue.
….. persécution des saints.... il n'y aura de liberté que pour le mal.
….. il sera versé dans les sciences occultes et dans les arts de la magie.... il opérera des oeuvres merveilleuses que les hommes séduits estimeront de vrais miracles.
Le premier de ces miracles, dit St Jean, sera une résurrection apparente. Dans une de ces guerres où l'Antéchrist apparaîtra comme monté sur un char de lumière et de feu, il sera frappé à la tête d'une blessure mortelle. Pendant un temps, on le verra sans vie et comme mort. Puis tout à coup, il se lèvera et sa plaie sera instantanément guérie.
…......... l'homme de péché fera descendre le feu du ciel, afin de laisser croire qu'il est le maître de la nature.....
….... il fera parler une statue... on verra aussi les meubles se remuer et courir d'eux-mêmes, les montagnes se déplacer instantanément, des multitudes de démons transformés en anges de lumière.....

Dieu dans ses desseins impénétrables, permettra que les hommes subissent cette suprême et terrible épreuve, afin de leur apprendre combien la puissance du démon est grande, combien leur faiblesse est extrême.


Qu'adviendra-t-il des hommes ?

Les apostasies seront nombreuses, et les courages deviendront rares. Il est écrit que les vertus des cieux seront ébranlées et que les étoiles du ciel tomberont. En d'autres termes, on verra les conducteurs des peuples fléchir le genou devant l'idole régnante, et ce qui est plus désolant encore, c'est que parmi les dispensateurs de la science, les astres de la théologie, les bouches d'or de l'éloquence sacrée, un grand nombre déserteront la vérité et se laisseront emporter par le courant de la dépravation.
Saint Jean parle encore d'un caractère étrange et mystérieux que tous, « petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves » seront tenus de porter à leurs mains ou sur leur front ; ce signe sera une marque d'apostasie, il témoignera que tous ceux qui s'en sont munis, soit pour complaire au maître, soit pour échapper à ses fureurs, ont renié le vrai Christ et se sont enrôlés à jamais sous la bannière de son ennemi. (note : ce signe est appelé un caractère, parce qu'il sera imprimé dans la chair... car le fils de perdition et ses faux-prophètes aboliront tout baptême fait au nom de la Sainte Trinité. Ils auront soin de forcer tous les enfants et les jeunes des deux sexes de recevoir au front la marque de la bête, et de rejeter le baptême institué par Notre Seigneur Jésus-Christ (Holzauser, Interprétation de l'Apocalypse, livre VI ch. XIII)

Ceux qui porteront ce signe infamant jouiront en abondance des avantages de la fortune.... mais ceux qui refuseront..... seront mis hors la loi.

La désolation sera grande « telle qu'il n'y en a pas eu depuis le commencement du monde jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais ».
Les justes seront honnis, méprisés.


Pouvoir de l'Antéchrist sur les nations

A cette époque, l'Orient redeviendra le nouveau centre de la politique et des affaires humaines, que l'imposteur possédé de la manie et de la rage aveugle de profaner les lieux les plus saints, ceux qui auront été le théâtre des travaux et des souffrances de l'Homme-Dieu, assiéra sa royauté à Jérusalem. Mais ils nous disent pour nous consoler, que Dieu abrégera la durée de sa puissance, qu'il la limitera à quarante-deux mois, trois ans et demi.


… Saint Jean désigne encore le nom de l'Antéchrist ; mais il a jugé de ne nous le dire qu'en lettres chiffrées. Il nous dit donc que, dans une langue qu'il ne nous fait pas connaître, le nom de la bête s'exprime par le nombre 666.


L'Eglise, Elie et Hénoch...

Au moment où la tempête sera plus violente, où l'Eglise sera sans pilote, où le sacrifice non sanglant aura cessé en tout lieu, où tout semblera humainement désespéré, on verra, dit St Jean, surgir deux témoins...... Hénoch et Elie.
C'est aussi l'heure de la rédemption d'Israël. Le grand prophète va convaincre la descendance d'Abraham de la venue du Messie, ôter le bandeau d'ignorance et de ténèbres, appesanti depuis dix-neuf siècles sur les yeux.
Or, voici ce qui aura lieu, dit Saint Jean :
« et quand ils (Hénoch et Elie) auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l'abîme leur fera la guerre et les tuera.
Et leurs corps seront gisants dans les places de la grande ville, appelée spirituellement Sodome, où leur Seigneur a été crucifié.
Et des hommes des tribus et des peuples les verront durant trois jours et demi, et ils ne permettrons pas qu'on mette leurs corps dans le tombeau.
Et les habitants de la terre se réjouiront de leur sort, et ils en feront des fêtes et ils s'enverront des présents les uns les autres, parce que ces deux prophètes tourmentèrent ceux qui habitaient la terre.

Mais après trois jours et la moitié d'un jour, l'esprit rentrera en eux de la part de Dieu. Et ils se relèveront sur leurs pieds et une grande crainte s'emparera de ceux qui les verront.

Et à cette même heure, il se fera un grand tremblement de terre, et la dixième partie de la ville tombera, sept mille hommes périront dans le tremblement de terre, et le reste sera saisi de crainte et rendra gloire au vrai Dieu ».


La fin de l'Antéchrist

Saint Jean ne nous dit pas quel sera le sort de l'Antéchrist, mais saint Paul nous apprend « que le Seigneur Jésus le tuera par le souffle de sa bouche et le détruire par l'éclat de son avènement ».
….. En un instant, Satan sera refoulé dans les ténèbres de l'abîme, le règne du méchant sera détruit de fond en comble, et sa puissance, qui aspirait à s'élever jusqu'aux astres, se sera évanoui comme un nuage de fumée.


Jugement final, conversion des Juifs...

La résurrection des corps et le jugement final suivront-ils de près ce grand événement ?
L'Ecriture Sainte est muette sur ce point, l'Eglise n'a rien voulu définir.

Saint Paul, ne semble-t-il pas affirmer cette doctrine lorsque, retraçant les effets de la grâce et de bénédiction amenés par la conversion des Juifs, qui, suivant le prophète Malachie, ne seront ranimés à la Vérité qu'éclairés par la prédication d'Hénoch et d'Elie, il s'écrie, saisi d'un saint transport : « Si la chute des Juifs en procurant la conversion des Gentils a été la force de l'Eglise et la richesse du monde, combien leur résurrection enrichira-t-elle davantage le monde, et si leur perte est devenue le salut des hommes, que sera leur retour sinon une résurrection pour le monde à la vie ? ».

Peut-on croire en effet, que le jour où tous les peuples s'uniront dans cet accord si longtemps désiré sera celui où les cieux passeront avec fracas, que l'époque où l'Eglise militante entrera dans sa plénitude coïncidera avec celle de la catastrophe finale ? Jésus-Christ n'aurait-il donc fait renaître l'Eglise dans tout son lustre et dans tout l'éclat de sa beauté que pour tarir aussitôt les sources de sa jeunesse et de son inépuisable fécondité ?

Mais s'il est permis d'admettre qu'après l'Antéchrist, la fin du monde sera ajournée à plusieurs siècles, on ne saurait en dire autant de la crise suprême qui doit amener la réalisation de la grande unité. Car, pour peu que l'on étudie les signes du temps actuel, les symptômes menaçants de notre état politique et de nos révolutions, la marche ascendante de l'impiété correspondant au progrès de la civilisation et des découvertes dans l'ordre matériel, on ne peut se défendre de prévoir la proximité de l'avènement de l'homme de péché et des jours de désolation que Jésus-Christ nous a prédits.


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist Empty Re: L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist

Message par Annie le Mar 23 Oct 2012 - 21:20

Ces textes sont extraits du livre de l'Abbé Arminjon, "Fin du Monde Présent et Mystères de la Vie Future", paru en 1881: un livre dont le perspicacité est évidente maintenant que nous sommes dans les derniers temps...

C'était paraît-il le livre de chevet de Sainte Thérèse de Lisieux... Et elle répétait qu'elle aurait aimé vivre dans les derniers Temps pour affermir la foi des Chrétiens... Nous y sommes.

Certains passages de ce livre éclairent les événements actuels majeurs, comme le mondialisme...


Premièrement, l’Antéchrist sera maître du monde. Il est manifeste qu’à l’heure présente, tous les événements qui se dénouent ont pour effet la préparation du milieu social où s’exercera la domination de l’homme de péché. D’une part, les chemins de fer ont abaissé les barrières et supprimé toutes les distances. Le télégraphe permet à un despote de transmettre ses ordres d’un point de l’univers à l’autre avec l’instantanéité de la pensée. De l’autre, les peuples des diverses races se fusionnent. Le Russe et l’Américain, le Japonais et le Chinois se rencontrent sur les mêmes navires, ils se coudoient et s’entrecroisent dans nos grandes cités, sur les marchés publics de l’Europe, de la Californie, de l’Afrique équatoriale. (…)

On peut donc pressentir l’heure peu éloignée où ces millions de barbares, qui peuplent l’orient et le nord de l’Asie, seront pourvus de plus de soldats, de plus de munitions, de plus de foudres de guerre que tous les autres peuples ; prévoir le jour où, ayant acquis la pleine conscience de leur nombre et de leurs forces, ils se rueront en hordes innombrables sur notre Europe, amollie et abandonnée de Dieu. Il y aura alors des invasions plus terribles que celles des Vandales et des Huns… Les provinces seront saccagées, les droits violés, les petites nationalités détruites et broyées comme de la cendre. Puis, on verra se produire une vaste agglomération de tous les habitants de la terre, sous le sceptre d’un chef unique qui sera ou l’Antéchrist, ou un de ses prédécesseurs immédiats. Ce jour-là se fera le deuil de la liberté humaine.


L’unité de tous les peuples se reconstruira une dernière fois sur les débris de toutes les nationalités abolies. Et alors l’empire du mal sera fait. La Providence divine flagellera le monde en le soumettant corps et âme à un maître, coryphée suprême des loges maçonniques, et qui n’aura plus au cœur que la haine des hommes et le mépris de Dieu.


Ainsi, quiconque est attentif au cours des événements actuels, ne peut se défendre de la conviction que tout se prépare pour amener un état social où l’homme de péché, condensant en sa personne toutes les dépravations et toutes les fausses doctrines de son époque, se produira spontanément et sans efforts comme le ver solitaire et parasite qu’engendrent naturellement une chair et des organes gangrenés.

Mais, ce qui paraît incompréhensible, et ce qu’à première vue aucun indice ne semble faire présager, c’est que le siège de son empire sera Jérusalem [ndlr : rappelons à nouveau que ce texte a été écrit au XIXème siècle !]. Eh bien, il est aisé de le voir, si la civilisation matérialiste et athée, dont la libre pensée et la presse irréligieuse ne cessent de nous prédire le prochain avènement, s’inaugure jamais dans le monde, son centre d’action et le foyer de sa puissance publique sera Jérusalem.


En effet, lorsque la foi chrétienne aura achevé de s’éteindre dans les cœurs, lorsque la jouissance et le bien-être seront devenus les dieux du jour et l’exclusive préoccupation des âmes, alors l’activité humaine n’aura plus qu’un seul but, la puissance de l’État, qu’un seul ressort et un seul stimulant, l’opinion publique, qu’un souffle et un moteur, et ce stimulant, ce nerf, ce moteur, ce sera l’or. L’or primera la religion et la morale, il deviendra la base de la politique et la clef de voûte de toutes les institutions, les financiers seront les pontifes et les rois. Et le peuple qui possède le plus d’or sera celui qui nous possédera plus prochainement.


Or, voilà qu’après cinquante siècles d’existence, dix-neuf de malheurs, un peuple se retrouve partout, il est épars sous tous les cieux, il se rencontre sur les parages les plus lointains, il est mêlé à toute la famille humaine. toujours debout, toujours à la recherche de son messie, rêvant la reconstruction de son temple, et en dépit de tous les changements et de toutes les secousses, inébranlable dans son homogénéité et dans la poursuite de son but.
Ce peuple, il faut lui rendre justice, est actif, sobre, laborieux ; si nous en parlons, c’est d’une manière abstraite, exclusivement au point de vue de ses destinées et de son rôle historique et providentiel. Nous regretterions que nos paroles pussent paraître un outrage contre ce peuple aux ancêtres glorieux, qui a donné au monde le Christ, les Apôtres, la Vierge Immaculée. (…)


Or, il n’y a pas encore un siècle que ce peuple est émancipé, et comme un torrent qui a rompu toutes ses digues, il est déjà à la tête des affaires humaines. Né d’hier à la vie civile et politique, il domine partout, et sans lui on ne peut rien faire dans le monde. Il soudoie et possède à son service toutes les agences de publicité et les principaux organes de la presse. Il est le créancier des grands États de l’Europe. Les chemins de fer, les grandes inventions, les banques, les théâtres lui appartiennent ; il est à la tête du grand mouvement socialiste qui ébranle la Russie, l’Allemagne, la France… ; il règne dans les principautés danubiennes, et il a voix prépondérante dans les hauts conseils de la franc-maçonnerie dont il dirige la marche et les inspirations.


Au moment où nous écrivons ces lignes, ce que l’on appelle la question antisémitique se pose à l’état d’un redoutable problème, et agite profondément l’Allemagne et le centre de l’Europe ; il s’agit des progrès et de l’influence toujours croissante du judaïsme, qui constitue à l’heure actuelle une menace pour la civilisation, pour la sécurité et l’existence des peuples chrétiens. Cette question préoccupe gravement les politiques et les hommes d’État ; mais parce qu’ils s’obstinent à ne pas s’éclairer aux lumières du catholicisme et de la religion révélée, ils sont impuissants à en trouver la vraie solution. (…)


En réalité, le judaïsme est une doctrine et une foi confessionnelle entée sur une nationalité et une race. Tous les autres peuples, Français, Italiens, Allemands, Espagnols, s’ils vivent soumis pendant un certain temps à un même gouvernement et sous un même régime, s’ils sont régis par les mêmes lois et les mêmes institutions, ne tardent pas à se fusionner, à confondre leurs intérêts, à mêler leur sang, et à posséder les mêmes aspirations et le même esprit patriotique.
– Mais le Juif est infusionnable ;
– il est campé parmi les autres peuples à l’état de location, comme l’a dit un écrivain célèbre, ou plutôt il se considère au milieu des autres nations comme un exilé et un captif. Au lieu d’une patrie réelle, il n’a qu’une patrie idéale, la Palestine.
– Jérusalem est la seule cité stable après laquelle il soupire.
– Dans ses discours, dans ses écrits, à chaque page de ses journaux et de ses revues, il laisse percer l’espérance dont il n’a cessé de se nourrir, celle de reconstruire un nouveau royaume judaïque, soit à Jérusalem, soit dans les alentours.
– Ce n’est donc pas la nationalité et le sang qui empêchent le Juif de se fusionner et le mettent en hostilité ouverte avec les autres peuples, mais la religion : non pas la religion mosaïque qu’il a abandonnée et qu’il ne connaît plus que de nom ; mais sa religion talmudique et rabbinique, mélange d’absurdités et de fables incohérentes, reposant non pas sur la base évangélique de l’amour du prochain, niais sur l’obligation de vouer une haine profonde à tout ce qui n’est pas issu de son sang.
– Ainsi une maxime admise et élevée par Israël à la hauteur d’une doctrine et d’un symbole révélé, c’est que chaque fois qu’il le juge utile à son intérêt, c’est un devoir pour lui de feindre une conversion simulée et de prendre part extérieurement aux observances et aux pratiques d’une religion autre que la sienne.
– Ainsi, il est constaté qu’à l’heure actuelle, il y a des Juifs en Allemagne qui se font baptiser et embrassent le Christianisme, afin d’acquérir des terres, de se faire adjuger des titres de noblesse, de parvenir plus aisément aux emplois publics, et qui mettent à profit ces avantages pour enrichir la synagogue et appauvrir les populations au milieu desquelles ils vivent.


Le libéralisme moderne, par son vain sentimentalisme et ses faux principes égalitaires, a contribué plus que toutes les autres erreurs à amener cette prépondérance et ce débordement de l’influence judaïque dont les peuples européens s’effraient avec de si justes raisons. – Au Moyen Âge, les nations et les princes chrétiens, éclairés par l’Église, avaient prévu ce grand péril social. (…)


Or, si nous prenons Israël dans son universalité, défalquant les hommes de cette nation tombés dans le rationalisme et l’incrédulité, le noyau de la race judaïque du Peuple de l’ancienne alliance n’a pas cessé de se bercer des mêmes illusions que nous venons de signaler : il continue à voir, dans le messie qu’il attend toujours, un puissant conquérant qui soumettra la terre. – Naguère, un des interprètes les plus autorisés du Talmud ne craignait pas de dire : « Un messianisme des nouveaux jours doit éclore, une Jérusalem d’un nouvel ordre, saintement assise entre l’Orient et l’Occident doit se substituer à la double cité des Césars et des Papes. »

Il est du reste constant que la majorité des orthodoxes et des croyants a conservé pour formule et pour mot d’ordre la parole que faisait jadis entendre un rabbin illustre : « Jérusalem est toujours le pivot de nos espérances et de notre foi. »


Or est-il invraisemblable que, dans des conditions sociales comme les nôtres, où les événements les plus terribles, les plus imprévus surgissent tout à coup avec la rapidité de la vapeur et de la foudre, il ne puisse se rencontrer un homme qui, mettant à profit le chaos où nous auront jetés nos révolutions, ne parvienne à fasciner les multitudes, à se rendre maître des esprits et des cœurs, et qui arborant l’étendard de la régénération cosmopolite, ne fasse entendre un cri de ralliement auquel tous ses coreligionnaires feront écho, et n’arrive ainsi à la conquête, d’un pouvoir universel, à une prodigieuse domination des intelligences et des corps, domination acceptée avec enthousiasme par l’universalité des peuples égarés et séduits ? (…)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist Empty Re: L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist

Message par teem le Mer 24 Oct 2012 - 17:38

bonjour mes frère et soeurs

je lis
"qu’un souffle et un moteur, et ce stimulant, ce nerf, ce moteur, ce sera l’or. L’or primera la religion et la morale, il deviendra la base de la politique et la clef de voûte de toutes les institutions, les financiers seront les pontifes et les rois. Et le peuple qui possède le plus d’or sera celui qui nous possédera plus prochainement."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

n'y a-t -il pas comme une drôle de coïncidence qui se réalise ?

teem
teem

Masculin Date d'inscription : 21/09/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist Empty Re: L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist

Message par lillium le Ven 26 Oct 2012 - 11:45

"qu’un souffle et un moteur, et ce stimulant, ce nerf, ce moteur, ce sera l’or. L’or primera la religion et la morale, il deviendra la base de la politique et la clef de voûte de toutes les institutions, les financiers seront les pontifes et les rois. Et le peuple qui possède le plus d’or sera celui qui nous possédera plus prochainement."

Il faut recontextualiser ce qui est dit dans ce passage, n'oublions pas que ce n'est que depuis 1971 que l'or a perdu de son importance, avant cette date, l'or était très considéré, et donc l'interessant n'est pas tant le pouvoir que l'or va prendre prochainement, ni son retour sur le devant de la scène, ni la lutte actuelle qui se fait sur l'or, ce qui est interessant c'est d'expliquer que toutes les idéologies qui bercent notre quotidien actuellement sont déjà le fait d'une diffusion mondiale qui passe par l'argent, c'est l'argent qui dicte le progrès, c'est lui qui commande les changements dans nos sociétés.

C'est parce qu'il y a des organismes, des fondations tellement riches qui peuvent inonder le monde entier de leurs idées , que tous les êtres humains en viennent à penser que, si tout le monde a cette même idée au même instant, c'est que forcément il s'agit d'un bien universel, d'un progrès, et que c'est forcément vers cela que l'humanité doit tendre. Voila ou se situe désormais l'illusion dans laquelle nous vivons et qui passe désormais par le spectacle intégré.

Le dernier prix nobel de la paix donné à l'union européenne est un bel exemple, voila le procédé : nous donnons des prix nobels, c'est donc que nous sommes intelligents puisque nous avons un jugement sur tout et dans tous les domaines et que nous sommes réputés, nous savons donc comment il faut bien penser, et nous vous disons qu'il faut continuer à croire en cette union européenne.
Voila comment cette subtile diffusion agit et comment le but est au final, qu'on court-circuite votre cerveau.

Or l'union européenne n'est pas l'idée des européens, De Gaulle voulait à la rigueur une europe des nations, mais cette version que nous avons est une idée américaine diffusée en europe par Jean Monnet, Robert Schumann, et d'autres. Or si cette idée a fini par réussir, ce n'est pas parce qu'elle est bonne, c'est parce qu'avant tout, dès son origine, elle a été grandement financée par la fondation Rockefeller ainsi que par la fondation Ford.



lillium

Date d'inscription : 26/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist Empty Re: L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist

Message par teem le Ven 26 Oct 2012 - 12:48

bonjour mes frères et sœurs

je demande pas le pourquoi du comment,tu ne nous apprend rien la.
nous savons pour ceux qui reste vigilant et dans la lumière les desseins de celui qui fait tout pour corrompre l'humanité.

sinon stp tu est loin du compte.L'idée de l'union européenne,le projet existe depuis plusieurs siècles avant même la découverte du soit disant nouveaux monde en remontant dans l'histoire.

je fait juste allusion a cette phrase de notre frère l'Abbé Arminjon que je trouve visionnaire.
teem
teem

Masculin Date d'inscription : 21/09/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist Empty Re: L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist

Message par lillium le Ven 26 Oct 2012 - 15:54

Quand l'abbé Arminjon a écrit son texte, l'or avait encore une véritable valeur, les pièces d'or existaient et l'or était totalement monétisé, c'est donc bien normal qu'il parle d'or.Quand je lis le mot Or, j'entends le mot richesse, argent, mais pas uniquement le métal.

Il ne faut pas oublier l'histoire de la monnaie. C'est à partir de 1914 que la monnaie papier a pris le dessus sur l'or. Les dernières pièces de 20 Francs Or datent de cette époque. L'or avait encore une valeur en tant qu'étalon, mais à partir du 15 aout 1971, la monnaie papier a été totalement déconnecté de l'or par Nixon.

Alors certes, on peut voir l'or devenir un asset de premier rang et ne plus compter à 50% seulement histoire de renforcer les fonds propres des banques, on peut voir l'or revenir comme seul bien tangible face à des monnaies fiduciaires qui s'effondrent tous dans une guerre sans merci. Tout ça est très intéressant.

Mais de là a dire qu'il est visionnaire au sujet de l'or, je ne suis pas d'accord, l'abbé parle avec ses mots, il n'y a rien de surprenant à parler d'or comme il le fait, au 19ème siècle. Pour qu'il fut un véritable visionnaire sur ce que vous dites, il aurait du dire d'abord que les gens allaient se désinteresser de l'or pour aller vers une monnaie papier qui perdrait toute sa valeur pour enfin seulement revenir vers l'or.

lillium

Date d'inscription : 26/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist Empty Re: L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist

Message par teem le Ven 26 Oct 2012 - 16:35

relis bien
En effet, lorsque la foi chrétienne aura achevé de s’éteindre dans les cœurs, lorsque la jouissance et le bien-être seront devenus les dieux du jour et l’exclusive préoccupation des âmes, alors l’activité humaine n’aura plus qu’un seul but, la puissance de l’État, qu’un seul ressort et un seul stimulant, l’opinion publique, qu’un souffle et un moteur, et ce stimulant, ce nerf, ce moteur, ce sera l’or

les financiers seront les pontifes et les rois
tu vas nous dire que la non plus il est pas encore visionnaire,n'est est-ce pas les banquiers qui font la pluie et le beau temps a l'heure actuel et qui n'est plus cacher FMI,la BM,la BCE et tout dernièrement le MES qui vas en rajouter une couche.je ne parle pas des in peut plus petits mais qui sont tout aussi important comme par exemple la Goldman Sachs et leurs collègues.

il parle bien dans les temps a venir en disant lorsque et se qui suit est très clair la foi chrétienne etc... mais pas de son temps a lui.

ensuite libre a toi de croire et pensée se que tu veut.
teem
teem

Masculin Date d'inscription : 21/09/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist Empty Re: L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist

Message par lillium le Ven 26 Oct 2012 - 21:25

Je vais essayer de me faire comprendre, une dernière fois.
Le raisonnement que tu fais, tu le fais avec tes yeux de maintenant, alors qu'il doit être reporté dans son contexte économique, à l'époque ou ce texte a été écrit.
Il ne dit pas du tout que c'est l'or métal qui va revenir sur les devants de la scène et imposer ses vues, puisque pour lui au 19ème l'or existe encore et joue son role, il n'a pas encore été démonétisé, il ne peut donc parler d'argent papier car il ne peut aucunement prévoir le passage à la monnaie fiduciaire que nous avons vécu et qui nous a fait oublier complétement l'aspect tangible de l'or.

Par or, il faut donc entendre richesses et rien d'autres, c'est cela que je veux dire, il prétend juste que ce sont les richesses accumulées qui vont désormais dicter la marche a suivre, et c'est déjà le cas pour nous depuis longtemps (la création de la FED qui a lieu en 1913 est sans doute le gros coup qui a fait basculé le pouvoir dans le camp des financiers) alors même que l'or en tant que métal ne joue toujours pas ce rôle déterminant, en tout cas pas de manière visible.

Sans doute que l'or métal va jouer un role important, mais pour moi ce n'est pas de cela dont parle cet abbé.

lillium

Date d'inscription : 26/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist Empty Re: L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist

Message par teem le Sam 27 Oct 2012 - 9:22

comme tu dit,pour toi.
au sujet de la FED sa n"a rien a voir avec nous,en France c'est arrivé sous l'ère Valéry Giscard d'Estaing qui a enlevé le droit a la banque de France de créer notre monnaie,belle escroquerie la encore.
a cette époque il ne faisait que rajouter des pièces manquantes a ceux qui comme lui ont assemble le puzzle petit a petit.
tu connais l'histoire de la grenouille Wink
d'un coté il rappelle juste ceux qui est connus depuis des siècles.

exode
32:1 Quand le peuple vit que Moïse tardait à descendre de la montagne, le peuple s'assembla auprès d'Aaron et lui dit: Allons, fais-nous un dieu qui aille devant nous, car ce Moïse, l'homme qui nous a fait monter du pays d'Égypte, nous ne savons pas ce qui lui est arrivé.
32:2 Aaron leur répondit: Otez les anneaux d'or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles et apportez-les-moi.
32:3 Tout le peuple ôta les anneaux d'or qui étaient à leurs oreilles et ils les apportèrent à Aaron.
32:4 Il reçut l'or de leurs mains, le fit fondre dans un moule et en fit une statue de veau; alors ils dirent: Voici ton Dieu, Israël, celui qui t'a fait monter du pays d'Égypte.

on en revient toujours aux mêmes idolâtries,que tu est juste et bon avec ta patience qui na point d'égal tant ton amour est infini.je t'aime très saint père éternelle.
teem
teem

Masculin Date d'inscription : 21/09/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist Empty Re: L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist

Message par lillium le Dim 28 Oct 2012 - 10:48

au sujet de la FED sa n"a rien a voir avec nous,en France c'est arrivé sous l'ère Valéry Giscard d'Estaing qui a enlevé le droit a la banque de France de créer notre monnaie,belle escroquerie la encore.

En fait c'était sous Pompidou, avec VGE en tant que ministre de l'économie. Mais ce qu'il faut bien comprendre, c'est que la FED est précisément le modèle qui, parce qu'il a réussi, a été exporté à tous les pays, ce coup de force des banquiers est sans doute aussi ce qui leur a donné l'élan et a permis le financement de sa propagation.
Sans Fed nous n'aurions sans doute pas connu la loi du 3 janvier 1973, et le fait d'aller chercher l'argent sur les marchés financiers n'aurait pas été figé dans le marbre plus tard par l'union européenne.

La toute petite différence est que les français peuvent comprendre, car rien ne leur est caché, il y a juste que les médias et les hommes politiques en parlent très peu et évitent souvent la question, alors que la FED aux états-unis, c'est beaucoup plus construit, le rideau de fumé est plus épais, les américains croient que la FED est un organisme gouvernemental, qu'elle sert leurs intérêts, or comme le dit très bien Eustace Mullins, la réserve fédèrale américaine n'est ni une réserve, elle n'est ni fédèrale, ni américaine.

lillium

Date d'inscription : 26/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist Empty Re: L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist

Message par Annie le Mar 6 Nov 2012 - 9:07

A propos de ce qui est caché, il paraît que la FED a été créée le 13 décembre 1913 avec un bail de 99 ans. L'échéance serait donc pour le 22 décembre 2012. (Information de Pierre Hillard).
Concrètement, qu'est-ce que ça veut dire?

La suite logique, c'est que le bail va être prolongé secrètement. Sinon... quoi? Les masques tomberaient du jour au lendemain? Les banquiers lucifériens se déclareraient propriétaires de toutes les richesses américaines????

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist Empty Re: L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist

Message par lillium le Mar 6 Nov 2012 - 21:34

Il y a eu un vol de billet au mois d'octobre aux US de billets jusqu'alors inconnus au bataillon et qui devaient être mis en circulation après 2013.

Ce sont des billets imprimés par la FED, des billets de 100 $, et ces billets ont une particularité, le chiffre 100 et le symbole de la liberty bell sont de couleur or. Le chiffre 100 est sans doute en référence avec les 100 ans de la FED qui va donc continuer le job, et la couleur comme la symbolique de la cloche pourrait évoquer un retour au standard or.

L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist 20121014bbernanke-geithner-100-dollar-bill

lillium

Date d'inscription : 26/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist Empty Re: L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist

Message par Annie le Mer 7 Nov 2012 - 11:31

Donc les 99 ans n'étaient qu'une période d'essai... Mais même si c'est l'hypothèse de continuité qui semble retenue, c'est inquiétant. Dès le nouveau bail, on sort un nouveau billet, on revient au standard or... Finalement, après avoir fait abandonner le standard or à toute la planète, on refait ses stock et, du jour au lendemain, on annonce qu'on y revient. Quel est le résultat? Les nations satellites (comme la France) qui auront revendu leur stock d'or aux Etats-Unis se retrouveront ruinées.

Tout cela est très malsain.


Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist Empty Re: L'Abbé Arminjon et l'Antéchrist

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum