Traité des Fins dernieres selon st-Thomas d'Aquin

Aller en bas

Traité des Fins dernieres selon st-Thomas d'Aquin Empty Traité des Fins dernieres selon st-Thomas d'Aquin

Message par Francesco le Lun 14 Jan 2008 - 0:24

Supplément à la Somme Théologique - Traité des Fins Dernières











LA FIN DU MONDE QUESTION 73 : LES SIGNES PRÉCURSEURS DU JUGEMENT


Il s’agit maintenant des signes précurseurs du Jugement.





On demande : 1. Y aura-t-il des signes précurseurs de l’avènement du
souverain Juge ? - 2. Le soleil et la lune doivent-ils vraiment cesser
de briller ? - 3. Les vertus des cieux seront-elles ébranlées ?





ARTICLE 1 : Y aura-t-il des signe précurseurs de l’avènement du Souverain Juge ?





LA FIN DU MONDE





QUESTION 73 : LES SIGNES PRÉCURSEURS DU JUGEMENT





Il s’agit maintenant des signes précurseurs du Jugement.






Citation:
On demande : 1. Y aura-t-il des signes précurseurs de l’avènement du souverain Juge ? - 2. Le soleil et la lune doivent-ils vraiment cesser de briller ? - 3. Les vertus des cieux seront-elles ébranlées ?





ARTICLE 1 : Y aura-t-il des signes précurseurs de l’avènement du Souverain Juge ?





Objections : 1. La réponse
négative semble imposée par cette parole de saint Paul «Quand les
hommes diront : Paix et sûreté! c’est alors qu’une ruine soudaine
fondra sur eux ». En effet, cette paix et cette sûreté n’existeraient
pas, si des signes avant-coureurs venaient semer l’épouvante.




2. Des signes sont nécessaires
quand une chose doit être rendue manifeste. Mais l’avènement du
Seigneur doit être caché « Le jour du Seigneur vient ainsi qu’un voleur
pendant la nuit ».




3. Le premier avènement de
Notre-Seigneur fut connu d’avance par les prophètes, et cependant il ne
fut précédé d’aucun signe. A plus forte raison, ainsi en sera-t-il du
second que personne ne connaît.




Cependant: 1. Il est dit en saint Luc « Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles ».





2. Saint Jérôme énumère quinze
signes : les mers se soulèveront de qu inze coudées plus haut que les
montagnes; - elles s’enfonceront dans les abîmes jusqu’à être à peine
visibles; - elles reprendront leur niveau habituel; - tous les monstres
marins se rassembleront, lèveront la tête au-dessus des flots et
mugiront les uns contre les autres, comme s’ils se querellaient; - tous
les oiseaux du ciel se réuniront dans les champs, gémissant à l’envi,
sans manger ni boire; - des torrents de feu prendront naissance à
l’occident et parcourront le ciel jusqu’à l’orient; - tous les astres
errants et fixes jetteront des flammes semblables à la crinière ardente
des comètes; - un grand tremblement de terre renversera tous les
animaux ; - toutes les pierres, petites et grandes, se heurteront et se
briseront en quatre morceaux; - de toutes les plantes coulera une rosée
sanglante ; - les montagnes, collines et édifices seront réduits en
poussière ; - tous les animaux sortiront des forêts et des montagnes,
hurlant et o ubliant de manger; - tous les tombeaux s’ouvriront pour
rendre leurs morts à la vie; - tous les hommes sortiront de leurs
demeures, hébétés, muets, courant çà et là; - ils mourront tous pour
ressusciter en même temps que ceux qui les ont pré cédés dans la mort.





Conclusion: Quand le Christ
viendra juger tous les hommes, il apparaîtra dans sa gloire, comme il
convient à la dignité de sa fonction. Mais celle-ci doit être
manifestée par certains indices capables d’inspirer 1 respect et la
soumission. L’avènement du souverain Juge sera donc précédé de signes
multiples destinés à avertir les hommes de se préparer au Jugement et à
soumettre les coeurs au Juge qui va venir.




Mais il est difficile de savoir quels seront ces signes. Ceux que nous
lisons dans l’Évangile, comme le remarque saint Augustin, se rapportent
non seulement au Jugement dernier, mais encore à la destr uction de
Jérusalem et à cet avènement continuel par lequel le Christ visite et
éprouve son Église. De telle sorte que, si l’on y réfléchit bien, on
pourrait conclure qu’aucun n’est caractéristique du dernier avènement,
comme saint Augustin le dit encore; car, les combats, les épouvantes,
etc., mentionnés dans l’Évangile, se rencontrent tout au long de
l’humanité. Dira-t-on qu’il y aura comme une recrudescence de ces
phénomènes à la fin du monde ? Mais il est impossible de préciser quel
degré elle doit atteindre pour l’annoncer clairement. Quant aux signes
énumérés par saint Jérôme, il n’affirme point leur réalité; il dit
seulement les avoir rencontrés dans les annales des Juifs, et l’on doit
dire qu’ils paraissent fort peu vraisemblables.




Solutions : 1. Saint Augustin dit
que, à la fin des temps, les méchants persécuteront les bons; ceux-ci
craindront donc, tandis que ceux-là ser ont tranquilles. Ce sont donc
les méchants qui diront : « Paix et sûreté », parce qu’ils négligeront
les signes annonciateurs du Jugement; tandis que les bons « sécheront
de frayeur, etc. », comme parle saint Luc.




On peut dire encore que ces signes avant- coureurs sont compris dans le
temps et le jour du Jugement. Avant donc leur apparition et l’effroi
qu’ils en éprouveront, les impies se croiront en paix et en sécurité,
en voyant que la fin du monde ne suit pas immédiatement la mort de
l’Antéchrist, ainsi qu’ils se l’étaient imaginé.




2. Le jour du Seigneur viendra «
comme un voleur », parce que la date précise en est inconnue, les
signes précurseurs étant insuffisants à le manifester. Quant aux signes
indubitables qui précéderont immédiatement le Jugement, on peut dire
qu’ils font partie de ce jour même.




3. Qu oique les prophètes
connussent d’avance le premier avènement du Christ, cet avènement eut
lieu en secret; il ne devait donc pas être annoncé par des signes, à la
différence du second, dont la date reste mystérieuse, mais où le Christ
viendra dans sa gloire.



Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum