Quand est il des Apparitions de Marie a San Martino di Schio?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand est il des Apparitions de Marie a San Martino di Schio?

Message par Francesco le Dim 7 Fév 2010 - 2:55

Je ne suis pas certain de la position de l'église sur les apparitions a San Martino di Schio(a Renato Baron) mais je pense qu,elles ne sont pas reconnues par l'église.En savez vous plus?http://dieu-sauve.chez-alice.fr/apparitions/schio/schio.htm


MARIE, REINE DE L'AMOUR A SAN MARTINO DI SCHIO



La ville de Schio

Schio est une ville de 40000 habitants, située dans la province et le diocèse de Vicenza. Elle se dresse dans le Val Leogra, là où se termine la plaine et où commencent les premières ondulations des Préalpes dolomitiques.


Début des apparitions

Le 25 mars 1985, Renato Baron s'était rendu dans la petite église de San Martino pour y assumer sa tâche de gardien. Il avait interrompu le travail pour s'agenouiller dans un banc et prier devant la statue de Notre-Dame du Rosaire lorsque, tout à coup, dit-il, "j'ai senti mon corps mourir et mon âme s'évanouir... Je ne voyais plus rien autour de moi, je ne sentais plus rien... La statue de la Madone se mit à parler, à bouger; elle souriait et avait de très beaux yeux. Elle me dit: "Je t'attendais déjà hier. Désormais tu viendras régulièrement ici, parce que je dois te parler de beaucoup de choses... et puis tu écriras. Pour le moment, attends; reviens demain et je te dirai le reste." " Lorsque l'apparition prit fin, Renato demeura si bouleversé qu'il s'enfuit, oubliant même de fermer la porte à clé. Le lendemain, il retourna à la petite église pour fermer la porte. Arrivé sur place, il se sentit poussé à entrer pour prier. Renato raconte: " Je me mis à genoux devant la statue et commençai à prier. J'ai fait des lectures et prolongé ma prière, tout en souhaitant qu'il ne m'arrive pas ce qui était advenu la veille... En réalité, j'avais peur... Mais Marie se manifesta une nouvelle fois. De nouveau je me suis senti mourir, j'ai senti mon esprit sortir de moi, tandis que la voix répétait: "C'est moi, je suis Marie, je suis la Madone, c'est vraiment moi qui parle. Prends au sérieux tout ce que je te dis; désormais tu écriras toutes mes paroles. Je te préparerai... Un jour tu parleras, mais pour le moment tu dois attendre, tu dois préparer ton esprit, parce que nous ferons un cheminement de foi... Je mettrai à tes côtés des amis, des apôtres qui aiment Marie... Je te les enverrai et tu feras un long chemin avec eux, parce que, vous et moi, nous devrons ensemble convertir un grand nombre d'âmes et les conduire à Jésus." Ce jour-là, lorsque je revins à moi, je ne me suis plus enfui; au contraire, j'ai ressenti une grande joie au-dedans de moi. " Renato se rendit à la porte extérieure du clocher, avec l'intention de sonner pour faire connaître à tous ce qui lui était arrivé. Mais la porte était fermée et, n'ayant pas la clef, il dut se borner à clamer au vent son bonheur. Il revint alors vers le porche de la petite église. Il n'eut toutefois pas le courage d'entrer; il s'agenouilla sur le seuil, pleurant de joie, et pria pendant une bonne heure. Désormais, il n'avait plus de doutes : c'était vraiment la Sainte Vierge qui lui apparaissait. Quelques jours plus tard, il décida d'en parler à sa femme: "Rita, j'ai un poids en moi... je dois parler, le dire à quelqu'un, mais je n'en ai pas le courage... " Sa femme lui répondit: "Depuis quelques jours je te vois tout boule- versé. Si tu as des difficultés pour en parler à d'autres, dis-le à ta femme... il y a plus de vingt ans que nous vivons ensemble... " Encouragé par ces paroles, Renato lui raconta tout dans les moindres détails, s'efforçant d'être le plus objectif possible. Rita demeurait songeuse, ne sachant pas si elle devait croire des choses aussi extraordinaires; mais connaissant l'équilibre et la foi de son mari, elle admit qu'une intervention de Marie ne pouvait être exclue. Lui vint alors à l'esprit: et si, au contraire, c'était le démon qui le trompait? Troublée par une telle éventualité, après un moment de silence, elle lui dit: "Ne se pourrait-il pas que tu te trompes? Est-ce vraiment possible? Dans cette petite église tu as fait tant de travaux; tu as même trouvé des squelettes que tu as reconstitués dans la crypte. Il se pourrait que quelque esprit revive... qu'il y ait quelque chose qui n'aille pas. Si j'étais toi, j'irais avec de l'eau bénite et j'en aspergerais le lieu. "

Renato accepta le conseil de sa femme. Il se rendit à l'église des capucins à Schio avec une petite bouteille, la remplit d'eau bénite et alla se placer devant la statue de Notre-Dame à San Martino. Voici comment il raconte ce qui lui est arrivé: " J'ai versé l'eau bénite dans un petit seau et me suis rendu devant la statue en portant le seau. Je me suis mis à genoux, j'ai trempé la main dans l'eau bénite, mais tandis que je levais le bras pour bénir, l'autre main qui portait le seau s'est ouverte et celui-ci est tombé à terre. L'apparition me dit alors :

"C'est moi qui dois te bénir et c'est moi qui te bénis. Ne crains pas... Sois prudent. Le moment viendra où nombreux seront ceux qui se rassembleront ici pour prier, tandis que d'autres ne te croiront pas. Supporte cela, aie confiance et prie pour eux."
C'était le 2 avril 1985.
Renato acquit la conviction que c'était bien Marie qui lui parlait. A partir du lendemain, le 3 avri11985, la Sainte Vierge confia à Renato des messages et l'invita à les écrire pour les transmettre au monde.

Qui est Renato Baron?

Pietro Renato Baron est né à Schio le 7 décembre 1932. Sa famille lui donna une solide formation chrétienne. Il obtint son diplôme de technicien industriel, grâce à des cours du soir. Après avoir travaillé quelques années dans un atelier de mécanique, il trouva un emploi à la station de péage de l'autoroute à Piovenne Rocchette. En 1989, il prit sa retraite.
Le 5 mai 1952, il a épousé Margherita Menin.
Plusieurs fois, depuis 1960, il fut élu conseiller municipal de Schio et, de 1970 à 1975, il fut même responsable-adjoint des travaux de la ville. Il a également été président de l'école maternelle de son quartier et jusqu'en 1985 secrétaire d'une section de la Démocratie Chrétienne de Schio.
C'est un homme réaliste, doué d'un solide bon sens, estimé de ses collègues de travail, de ses chefs et de ses amis.



La petite église de San Martino

C'est la plus ancienne église de Schio. Vers le 6e ou 7e siècle, elle fut construite sur les ruines d'un ancien temple païen dédié aux Nymphes et aux Humeurs. L'édifice actuel remonte aux environs de l'an mille.
Pendant plusieurs siècles, il fut desservi par les moines bénédictins de l'abbaye de Saint-Félix-et-Saint-Fortuné de Vicenza. Le clocher roman date également de l'an mille. La cloche, de valeur historique, porte la date de 1493. Après l'occupation napoléonienne, en 1810, la petite église fut rachetée par un particulier. Aujourd'hui encore, elle est propriété privée, mais ouverte au culte pour les fidèles du hameau. Depuis l'époque où il était étudiant, Renato en a assumé l'entretien et le gardiennage.

La statue de Notre-Dame du Rosaire

La statue de Notre-Dame du Rosaire, actuellement vénérée dans cette petite église, fut sculptée en 1940 par Romano Cremasco, pour être placée dans une église desservie par les capucins en ville de Schio. Elle fut bénite le 5 mai 1940. Renato avait huit ans et il était présent à la cérémonie. Il avait alors été frappé par la douce expression du visage de la Madone et de l'Enfant. Il aimait beaucoup cette statue, qui a contribué à faire croître en lui la dévotion envers Marie. Un jour de 1951, alors qu'il avait dix-neuf ans, Renato, gardien de l'église de San Martino, s'aperçut que la statue n'était plus exposée dans l'église des capucins à Schio. Il la vit dans un coin de la sacristie. Lui vint alors l'idée de la demander aux capucins pour la transférer dans l'église de San Martino, au moins pour le mois de mai, dédié à Marie. Il fit valoir sa requête avec tant de conviction auprès du Père Prieur, que celui-ci, pour le mettre à l'épreuve, lui dit que pour avoir la statue, il lui faudrait beaucoup d'argent. Renato se mit aussitôt à l'oeuvre pour rassembler une somme qu'il pensait être suffisante. Peu après, le 1er mai, il apporta l'argent au Prieur, lequel lui dit qu'il ne voulait pas d'argent, mais qu'il avait seulement voulu le mettre à l'épreuve pour tester sa ténacité. Aussitôt, il lui prêta la statue pour le mois de mai. Il fut convenu qu'elle serait reconduite processionnellement à l'église des capucins à Schio le 31 mai. Mais ce 31 mai 1952 éclata un orage si violent que l'on dut renoncer à rapporter la statue. On se mit d'accord pour la laisser à San Martino encore un an, soit jusqu'à fin mai 1953. A la fin de ce mois-là, au jour convenu pour le retour de la statue, éclata un autre orage. La même chose se produisit encore à fin mai 1954. Ce soir-là, le Prieur dit alors à Renato: "Gardez la statue à San Martino. Ne parlons plus de son retour. "
C'est ainsi que la statue est restée définitivement dans l'église de San Martino.


Belmonte, aujourd'hui Monte di Cristo

Le pèlerin qui se rend à Schio y trouve trois lieux de prière: l'église de San Martino, où commencèrent les apparitions, le Monte di Cristo et le Cénacle de prière. Le Monte di Cristo s'appelait autrefois Belmonte: c'est une petite colline recouverte d'un bois touffu et qui domine le paysage de Schio. Lors de la Semaine Sainte 1969, Renato Baron, aidé de quelques jeunes des trois hameaux voisins, apporta au sommet de la colline une croix confectionnée en treillis de fer; elle fut bénite le Vendredi Saint 29 mars. Un sentier escarpé conduisait du hameau d'Aste au sommet de la colline. Durant la Semaine Sainte 1986, Renato et ses amis placèrent le long du chemin 13 croix représentant les stations, la quatorzième étant constituée par la croix en treillis du sommet. Les 13 croix étaient faites de troncs de robinier (faux acacia) coupés sur le haut de la colline. Ce Chemin de croix fut inauguré le 29 mars 1986 (à la même date qu'en 1969). Depuis lors, la dévotion du Chemin de croix est devenue l'une des pratiques régulières des pèlerins. Le chemin piétonnier qui y mène a été aménagé. A mi-parcours, on a canalisé une source d'eau fraîche. Le 28 septembre a été élevé au sommet de la colline un autel de pierre dans lequel sont encastrées trois médailles miraculeuses (Rue du Bac, Paris, 1830), les messages, des reliques de Nazareth et de l'eau du Jourdain. Une statue de Jésus, en bronze, fut placée le 6 janvier 1987 et une de Marie, le 8 décembre 1987. La première apparition mariale sur cette colline s'est produite dans la nuit du 11 avril 1986.






Le Cénacle de prière

Maintenant que se sont rassemblés autour de Renato Baron un bon nombre d'hommes disposés à le suivre pour réaliser l'Oeuvre de l'Amour (dont il sera question plus loin), on a profité d'une circonstance favorable pour faire l'acquisition d'une demeure, entourée d'un parc, située à une courte distance de l'église de San Martino. La maison a été restaurée et le parc, à l'abandon, fut remis en état. Ce travail a demandé près de six mille heures; il fut effectué bénévolement. Les matériaux nécessaires à ces remises en état ont été mis gratuitement à disposition par des amis de Renato. Actuellement, la maison abrite le siège de l'Oeuvre et le Cénacle de prière. Le parc a été aménagé de telle sorte qu'il serve de lieu de recueillement et de méditation.

Le groupe des collaborateurs

Aux premiers jours d'août 1985, Renato a parlé de ses expériences mystiques à son curé, qui est resté plutôt sceptique. En septembre de la même année, à la demande de Marie, il se confia au Sous-Prieur des capucins mais, semble-t-il, sans grand succès. Renato relate brièvement cette rencontre : "Pendant que je lui en parlais... il disparut. J'en ai déduit que lui aussi était sceptique, qu'il ne me croyait pas. " Pourtant, il fallait faire connaître les faits, puisque la Sainte Vierge n'apparaissait pas pour lui seul, mais pour tous. Le 25 septembre 1985, la Madone lui dit: "D'ici peu tu auras de bons amis qui t'aideront à apporter le Royaume du Père à tous les hommes de bonne volonté. Prie. Je te bénis. " Renato se confia alors à une famille qui le crut et la nouvelle des apparitions commença à se répandre. A la fin octobre 1985, la Madone lui dit: "Ne crains pas, aujourd'hui tu auras d'autres visites. Ce seront tes collaborateurs, ceux qui chemineront avec toi et qui t'aideront. " Le groupe prit naissance le dimanche 24 novembre 1985 en la petite église de San Martino, formé d'une vingtaine d'hommes, nombre qui augmentera graduellement. Le 26 novembre, Marie lui dit: "Maintenant mon message a été donné. Bienheureux ceux qui l'accueilleront. Cherchez à faire une seule Église; ne la divisez pas. Adorez le Père en des adorations collectives. Recherchez sa grâce. Je vous bénis. "


Lieux et heures des apparitions de Marie

Au début et pendant plusieurs mois, la Sainte Vierge apparaissait dans l'église de San Martino: la statue de Notre-Dame du Rosaire s'animait. Puis Renato eut des apparitions en d'autres endroits: chez lui, dans une pièce aménagée pour la prière et les réunions avec ses collaborateurs les plus intimes; dans la crypte du Cénacle; sur le Monte di Cristo...
Lorsque la Madone lui apparaît en dehors de l'église de San Martino, elle se présente les bras ouverts, tendus vers le ciel, les pieds nus. Les apparitions n'ont pas lieu à heure fixe, mais se produisent souvent le soir après 20 heures. Les moments les plus fréquents étaient: en 1986, le jeudi dans l'église de San Martino entre 19 h30 et la fin du Rosaire, en présence des fidèles; après 1986, vers 21 h, pendant la réunion du groupe de prière. Depuis que le Chemin de croix se déroule le mercredi en gravissant le Monte di Cristo (il commence à 21 h), la Sainte Vierge apparaît à la fin du Chemin de croix, au sommet de la colline. On peut considérer les apparitions qui se produisent durant ou à la fin du Rosaire ou du Chemin de croix comme une approbation du Ciel pour ces actes de dévotion collective.


La Reine de l'Amour

Lors des premières réunions des collaborateurs de Renato, l'on discuta du nom à donner à la Sainte Vierge en ce lieu. On proposa Notre-Dame du Rosaire, puisque c'est elle que représente la statue. Mais le lendemain, 28 novembre 1985, Marie elle-même précisa comment elle voulait être appelée: "Je suis la Reine de l'Amour. Si vous m'aimez, vous serez proches du Père. Amour et Charité. Prière incessante. Parcourez sans vous lasser les chemins du monde en annonçant le Royaume du Père. Celui qui sauvera un de ses frères se sauvera lui-même. Aimez et vous serez aimés. Je ne vous abandonnerai pas. Je vous bénis. " Le Règne du Père, c'est le Règne de l'Amour, l'ère nouvelle que nous attendons et pour laquelle nous prions et nous travaillons, c'est la civilisation de l'Amour. La Vierge se présente comme la Reine de l'Amour pour nous dire avec force que nous devons retourner au précepte fondamental de Jésus-Christ: "Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés... C'est à ceci que l'on reconnaîtra que vous êtes mes disciples, si vous vous aimez les uns les autres... "


Pourquoi ces apparitions ?

La réponse à cette question nous a été donnée par la Sainte Vierge elle-même dans le message du 3 avri11985. Le voici: "Prie et offre tes sacrifices, puisque ce n'est que par la prière que les hommes pourront se sauver. Même ceux qui viennent à l'église ne sont pas suffisamment croyants. Voici pourquoi j'interviens: pour faire la Volonté du Père. Tournez-vous toujours vers le Père, car Il peut tout. Le monde est en train d'aller à sa perte. " Ces apparitions sont voulues par le Père. La Sainte Vierge est envoyée par Lui. Qui donc osera émettre une objection ? Qui aura l'audace de se prétendre conseiller du Père? Et pourtant, nombre de gens émettent de multiples objections contre les apparitions. Elles raisonnent ainsi: Dieu a révélé toute la Vérité par les prophètes, par Jésus-Christ et par les apôtres. La mort du dernier des apôtres clôt définitivement le temps de la Révélation. Aussi les apparitions n'ont pas de raison d'être, puisque Dieu n'a plus rien à nous dire. Leur raisonnement est partiellement juste, mais leur conclusion est fausse. Supposer que les apparitions révéleraient de nouvelles vérités constituerait une erreur. Les apparitions authentiques, celles qui viennent de Dieu, ne proclament pas de vérités nouvelles mais se limitent à rappeler des vérités oubliées et qui sont particulièrement indiquées pour combattre les maux d'aujourd'hui. Si nous voulions comparer les vérités à des remèdes, nous dirions que la pharmacie de l'Église est abondamment pourvue de tous les médicaments possibles et qu'il n'y a besoin de rien d'autre. Et pourtant, les remèdes ne suffisent pas, il faut encore des médecins compétents qui indiquent aux malades les remèdes qui conviennent à leur cas. Les pasteurs de l'Église ont le devoir de diagnostiquer les maux spirituels et d'indiquer les remèdes. C'est sur ce terrain qu'intervient de temps à autre la miséricorde divine. L'histoire de l'Église démontre qu'à ce sujet la divine miséricorde est intervenue de deux façons: d'une part en suscitant de grands saints, d'autre part au moyen des apparitions. L'histoire montre clairement qu'il y a eu des apparitions qui ont efficacement aidé à conserver et à propager la foi. Ces apparitions et leurs messages ont pénétré dans le Coeur et dans la vie religieuse du peuple chrétien, car elles étaient oeuvre de Dieu. Si, dans le passé, Dieu est intervenu au moyen d'apparitions pour prêter main-forte à son Église lors de difficultés particulières, pourquoi ne devrait-il plus intervenir aujourd'hui? L'Église n'a ni écarté ni dénigré les apparitions anciennes. Comment certains chrétiens peuvent-ils aujourd'hui soutenir que les apparitions sont "inutiles" ou "impossibles"?

Nous devons aussi avoir présent à l'esprit que les apparitions ont une fonction plus importante que celle d'indiquer les remèdes aptes à combattre nos maux: elles sont le signe de l'extraordinaire présence de Dieu et de l'extraordinaire abondance de sa grâce, si bien que le lieu de l'apparition devient "lieu de grâce", c'est-à-dire "sanctuaire", et le temps de l'apparition "temps de grâce". D'où les extraordinaires conversions de ceux qui, en croyant, se rendent disponibles à l'action de la grâce. Plutôt qu'un rejet a priori des apparitions, qui ne profite à personne, il est beaucoup plus conforme à la foi chrétienne de penser que Dieu aide à combattre la virulence extraordinaire du mal, avec une effusion extraordinaire de grâces. Nous devons nous demander s'il y a chez nous actuellement une situation de crise de la foi assez grave pour justifier des apparitions. Est-ce que le message dit vrai lorsqu'il déclare que "même ceux qui vont à l'église ne sont pas assez croyants"? Pas besoin d'enquête pour se convaincre de la justesse de cette affirmation: il suffit de répondre à quelques questions:

- Combien, parmi ceux qui pratiquent encore, acceptent tous les Commandements ?
- Combien servent Mammon, au lieu de servir Dieu ?
- Combien ont la mentalité du monde, plutôt que l'esprit de l'Évangile?
- Combien poursuivent sérieusement et systématiquement l'idéal de la sainteté, sainteté qui nous rend "lumière" et "sel" pour tous ceux qui vivent à nos côtés?
Marie a été envoyée par le Père en notre monde déchristianisé, où les paroisses ressemblent beaucoup aux anciennes Églises de Sardes et de Laodicée, destinataires de deux lettres de l'Apocalypse, qui sont utiles à la réflexion sur la situation de la foi:
"...Écris à l'Ange de l'Église de Sardes: Ainsi parle Celui qui possède les sept Esprits de Dieu et les sept étoiles. Je connais tes oeuvres: tu passes pour vivant alors que tu es mort! Montre-toi vigilant, et affermis ce qui reste, qui est sur le point de mourir, car je n'ai pas trouvé tes oeuvres parfaites aux yeux de mon Dieu. Rappelle-toi donc comment tu as reçu et entendu la parole, garde-la et repens-toi. Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, sans que tu saches à quelle heure je te surprendrai. Tu as pourtant à Sardes quelques fidèles qui n'ont pas souillé leurs vêtements; ils m'escorteront en vêtements blancs, car ils en sont dignes. Le vainqueur sera pareillement habillé de blanc; je n'effacerai pas son nom du livre de vie; je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges. Qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises !
"...Écris aussi à l'Ange de l'Église de Laodicée: Ainsi parle l'Amen, le Témoin fidèle et véridique, le Principe de la création de Dieu. Je connais tes oeuvres : tu n'es ni froid ni chaud. Si seulement tu étais froid ou chaud! Mais puisque tu es tiède, ni chaud ni froid, je vais te vomir de ma bouche! Tu dis: je suis riche, j'ai acquis de grands biens, je ne manque de rien, et tu ne sais pas que tu es malheureux, pitoyable, pauvre, aveugle et nu. Je te conseille d'acheter chez moi de l'or éprouvé au feu pour t'enrichir et des vêtements blancs pour t'en couvrir et cacher ta honteuse nudité, et un collyre pour oindre tes yeux et voir clair. Tous ceux que j'aime, je les reprends et les corrige; ranime donc ton zèle et repens-toi. Voici que je me tiens à la porte et je frappe; si quelqu'un écoute ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui; je dînerai avec lui et lui avec moi. Au vainqueur je donnerai de s'asseoir avec moi sur mon trône, comme moi-même, après ma victoire, je me suis assis avec mon Père sur son trône. Qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises! " (Ap 3)
A Medjugorje, la Madone a trouvé une paroisse disponible: voyants, prêtres, peuple; cette paroisse est en train de devenir un signe et un exemple pour tout le monde chrétien. Dans notre monde matérialiste, la Sainte Vierge trouve çà et là quelques personnes qui ont conservé un peu de disponibilité, "qui n'ont pas taché leurs vêtements". Elle recueille ce petit reste et, après l'avoir mis sur la voie de l'Évangile, elle s'en fait un talon avec lequel elle écrasera la tête du dragon infernal qui est en train de dévaster l'Église et toute l'humanité. Chaque fois que Satan s'acharne davantage contre ceux qui observent les Commandements de Dieu et suivent l'enseignement de Jésus-Christ, le Père l'envoie, elle, l'humble Servante du Seigneur, pour vaincre l'outrecuidance de Satan et de ses complices de la terre.


Que demande Marie?

Elle demande la conversion. Les messages confiés à Renato sont des appels constants à mettre en oeuvre le concept biblique de conversion. Qu'est-ce que la conversion pour la Bible? C'est le retour à Dieu de ceux qui se sont éloignés de lui pour s'adonner aux idoles et au monde.

Les gens se détournent de Dieu et se donnent au monde, pensant trouver le bonheur; mais ils se trompent, car le bonheur, avec toutes ses prémisses et ses conséquences, vient de Dieu. Dieu seul est la source de tout bien, de tout ce qui est vrai, la source de vie. Les messages de la Vierge, avec des paroles simples, disent tout cela et indiquent les moyens nécessaires pour se détacher du monde et retourner de tout son coeur à Dieu. Ceux qui l'ont écoutée rendent témoignage que Marie a raison. J'ai interrogé un grand nombre de ceux qui suivent les apparitions de San Martino di Schio et j'ai toujours entendu la même chose, presque comme une ritournelle: "Avant, j'étais absorbé par mon travail, ma famille, mes hobbies... mais je ne connaissais pas le bonheur et la paix intérieure que j'ai enfin trouvés. Maintenant, je travaille et je prends soin de ma famille, plus encore qu'auparavant, mais j'ai délaissé les hobbies, le bar, les distractions et j'occupe mon temps libre en m'adonnant à la prière et en pratiquant la charité. Ma vie est devenue tout autre... " Et j'ai vu la joie apparaître si clairement sur les visages que je n'ai jamais douté de la sincérité des paroles. L'un de ceux qui suivent les apparitions m'a dit: "II faut l'avoir vécu pour savoir combien c'est beau de s'efforcer de vivre dans l'amitié de Dieu! "
Mais que font-ils donc?
Ils se sont mis en marche sur la très longue route de l'amour, accomplissant tous leurs devoirs d'état (famille, travail, relations) et leurs devoirs chrétiens "avec amour et par amour". Contrairement à ce qui se passait auparavant, ils accordent une grande place à la prière, sachant que la prière alimente en eux l'amour de Dieu et du prochain. Cette dimension de l'amour va prendre une place de plus en plus importante dans leur vie: authentique amour chrétien qui est obéissance à Dieu et service du prochain. Ce n'est pas un chemin jonché de pétales de rose, mais plutôt de tiges épineuses. Sur les tiges épineuses on distingue toutefois des boutons prêts à éclore, qui redonnent courage tout au long de la route et compensent les désagréments causés par les inévitables difficultés et contrariétés rencontrées. Je pense que c'est cela la voie de l'Évangile, le chemin de l'homme nouveau, conforme au plan de Dieu et à l'imitation de Jésus-Christ.


Grandes lignes de la voie de la conversion

Les messages confiés à Renato Baron ont le style particulier du langage maternel et du langage de la foi: peu de mots, mais qui en disent long sur ce que l'on doit faire et ce que l'on doit éviter, parfois avec quelques brèves explications. En fait, Marie est la Mère qui parle parce qu'elle aime. Au nom de Dieu, elle rappelle les paroles de l'Évangile. Sa parole s'adresse à ceux qui l'aiment et qui veulent croire: les longues explications et démonstrations ne servent à rien. Ses messages indiquent un chemin à suivre. Si tu les lis sans la volonté de les vivre, ils peuvent te donner l'impression de mots dépourvus de sens. Si, au contraire, tu t'efforces de les vivre, progressivement tu t'apercevras qu'ils ont sur ton coeur l'effet d'un baume, te procurant force et joie, et tu sentiras que tu es en train de changer. Voici les grandes lignes du chemin de conversion suggéré par la Reine de l'Amour aux chrétiens d'Occident, pénétrés et submergés par le matérialisme et l'égoïsme:

1) Le retour à Dieu
On retourne à Dieu par la foi et l'amour. Qui croit accepte tout ce que Dieu a révélé sur lui-même et à notre sujet. Qui aime cherche à faire, avec amour et confiance, tout ce que Dieu ordonne. Marie commence par nous rappeler ce qui concerne la Personne du Père. Pendant huit mois, elle a parlé principalement du Père. Puis elle nous a rappelé la Personne du Fils et enfin elle nous a remémoré ce que la Révélation dit de la Personne de l'Esprit-Saint. Comme tu le vois, cher lecteur, Marie emploie la méthode biblique: la Bible révèle d'abord le Père, puis le Fils et enfin l'Esprit-Saint. Somme toute, Marie nous dit des choses fondamentales :
a) Nous devons recommencer à construire notre foi sur ces bases, parce que nous avons laissé passer par-dessus notre tête l'enseignement de l'Église sans qu'il imprègne notre vie, si bien que notre comporte- ment religieux n'est plus chrétien, mais flou et superficiel.
b) La foi et l'amour envers Dieu conduisent au Mystère trinitaire. Notre manière de vivre est édifiante et chrétienne si elle est éclairée, réchauffée et vivifiée par le Mystère trinitaire.

2) L'Eucharistie

Marie insiste tout particulièrement sur l'Eucharistie. Jésus, maintenant et jusqu'à la fin du monde, est présent parmi nous dans le Mystère eucharistique. Sa présence est salvifique, sanctifiante, mais nous sommes en train de négliger par notre faute le Don incommensurable de l'Amour Infini. La Vierge nous a rappelé l'importance de l'Eucharistie, non seulement par des paroles, mais aussi par un fait extraordinaire. Les apparitions à Renato ont commencé le 25 mars 1985. La statue de Notre-Dame du Rosaire est subitement devenue vivante, c'est-à-dire qu'elle a cessé d'être une statue pour devenir la Sainte Vierge en personne. Mais la statue en question représente Marie qui porte l'Enfant Jésus dans ses bras. Or, aux premiers temps des apparitions, l'Enfant restait à l'état de statue, que la Vierge continuait de tenir dans ses bras. Il en a été ainsi pendant huit mois. Renato aurait souvent désiré voir l'Enfant vivant, lui aussi, et il se demandait comment il pouvait continuer à demeurer à l'état de statue. Mais il n'a jamais osé faire cette demande à la Sainte Vierge.
Vers la fin d'octobre 1985, vu que l'église de San Martino était fréquentée par un grand nombre de personnes, il demanda que l'on puisse conserver les Saintes Espèces dans le tabernacle de l'église de San Martino. La Sainte Vierge l'y encouragea, lui disant le 9 novembre 1985 : "Il n'y a pas encore de tabernacle, donc pas d'Eucharistie et pas d'adoration, mais ton désir est justifié et il sera bientôt réalisé. "
Finalement, Renato et ses amis obtinrent la permission tant désirée de placer un tabernacle pour y conserver l'Eucharistie. Il fut donc mis en place et bénit le 1er décembre 1985. En apparaissant à Renato ce jour-là, Marie lui dit: "Tu n'es pas seul à souffrir. Offre tout pour ceux qui ne croient pas, car qui ne croit pas pèche et le péché est la cause de tous les maux. Je t'aiderai. Demain, je te montrerai Jésus. Viens. Et dis à ceux qui souffrent d'offrir leurs souffrances pour la conversion des pécheurs, car il ne reste plus beaucoup de temps. Je te bénis. "
Renato ne comprit pas ce que voulaient dire les mots: "Demain je te montrerai Jésus. " Le lendemain, 2 décembre 1985, l'Enfant de la statue s'anima lui aussi, et la Madone dit : " Voici Jésus que tu attendais depuis si longtemps. Maintenant, il est aussi vivant dans le tabernacle. Remercie-le et aime-le. Fais-le aimer de tous les hommes. Un jour très proche, tu devras dire aux responsables de l'Église que Jésus veut que sa Mère soit proclamée Reine du monde et Reine de l'Amour, et qu'il ne tolérera jamais l'erreur qui consiste à l'éloigner des autels. Que l'Église soit unie, mais sans céder au chantage, ni à des compromis. Le monde veut Marie et c'est elle qui sauvera le monde, si vous l'écoutez et si vous vous convertissez. Merci pour tout ce que vous faites. Exultez de joie avec Jésus. "
Depuis ce jour-là, chaque fois que Renato eut des apparitions dans l'église de San Martino, l'Enfant Jésus s'animait tout comme sa Mère. Voici comment Renato décrit le comportement de l'Enfant Jésus:
" ...Il gesticule beaucoup quand la Vierge nous fait des exhortations et nous donne des messages précis, catégoriques; avec son doigt il approuve ce que dit sa Mère, il l'accompagne. Je l'ai également vu essuyer les larmes de sa Mère, notamment quand elle pleura en donnant le message contre l'avortement... L'Enfant Jésus essuyait les larmes de sa Mère avec ses petites mains! Cela fut pour moi impressionnant; les larmes de la Sainte Vierge m'ont bouleversé, ainsi que la manière dont l'Enfant les essuyait! "
Mgr Onisto, alors évêque de Vicenza, lorsqu'il entendit Renato lui relater ces détails, s'est exprimé ainsi:
"Cela nous aide beaucoup à croire, nous aussi, parce que si vous étiez un visionnaire, la statue aurait dû se mouvoir au complet au cours de ces huit mois. Au contraire, vous avez entendu d'abord la Madone parler seule, tandis que Jésus ne bougeait pas. A un certain moment, lors de la Consécration de l'Eucharistie, Jésus s'est mis à remuer ... Marie a fait voir son Enfant... C'est un fait sur lequel nous devons réfléchir. " La Sainte Vierge nous fait comprendre que si nous délaissons l'Eucharistie, nous ne sommes pas des personnes vivantes, mais des êtres sans vie qui font semblant d'appartenir à Jésus-Christ. Si nous ne recevons pas l'Eucharistie, nous n'avons pas en nous la Vie éternelle !

3) L'amour du prochain

La Reine de l'Amour ne s'exprime pas à demi-mot; elle utilise des expressions tranchées, catégoriques, comme le dit Renato. Elle nous rappelle qu'aimer le prochain ne signifie pas seulement pardonner toujours et à tous, mais surtout servir les autres et se dépenser pour eux. Et cela non seulement pour ce qui regarde le corps, mais aussi pour tout ce qui a trait au salut de l'âme, parce que l'amour du prochain exige notre participation à l'apostolat. Dans ses messages, Marie insiste sur la nécessité d'aider nos frères à se mettre en route sur le chemin du salut! Si tu lis les messages, tu verras qu'ils sont particulièrement adaptés à nous autres, Occidentaux, qui avons grandi dans l'individualisme, le matérialisme et l'égoïsme. Par la pratique de la charité, nous arriverons à nous débarrasser d'un comportement païen et contraire à l'esprit de l'Évangile.

4) La prière et le jeûne

L'invitation à la prière est très fréquente! Elle est présentée comme un moyen nécessaire, comme un aliment vital pour l'âme. Si tu veux être chrétien, si tu veux te sauver, si tu veux faire du bien, si tu veux obtenir une grâce particulière... tu dois prier ! Elle insiste sur l'Eucharistie: messe, communion, adoration; sur la confession; elle demande le Rosaire quotidien, le Chemin de croix, la prière de groupe, la prière personnelle, la prière en famille... Elle demande aussi le jeûne.

5) La consécration à Marie

Si nous voulons obtenir notre conversion et celle du monde, nous devons nous abandonner de tout notre coeur à elle, qui a été envoyée par Dieu spécialement pour nous libérer de l'oppression de Satan. Dans le message du 2 janvier 1986 se trouve une prière de consécration:

"Bénissez Dieu, mes enfants! Ne laissez pas passer ce temps de sanctification. Faites-vous temples de Dieu. Donnez-vous à Lui. Don de soi et prière sauveront le monde. Priez ainsi:

Marie, Reine du Monde,
Mère de bonté,
confiants en ton intercession,
nous te confions nos âmes.
Accompagne-nous chaque jour
à la source de la joie.
Donne-nous le Sauveur.
Nous nous consacrons à toi,
Reine de l'Amour. Amen. "


Les parfums inexplicables

Le 11 novembre 1986 (fête de saint Martin), le crucifix de l'oratoire de la maison de Renato a commencé à répandre un parfum qui a embaumé toute la maison. On ouvrit toutes les fenêtres pour voir d'où cela provenait. On découvrit alors qu'il émanait de la tête et des plaies du crucifix. Le lendemain, dans la même pièce, ce furent les mains et les pieds de la statuette en céramique de la Madone qui se mirent à répandre du parfum. Mais on remarqua aussitôt que le parfum de la statuette était légèrement différent de celui du crucifix: il était plus délicat.
Le 23 novembre, ce fut au tour de la statue de Notre-Dame du Rosaire dans l'église de San Martino de répandre du parfum.
Vers la fin de l'année 1986, la croix (faite de troncs d'acacia) de la deuxième station du Chemin de croix se mit aussi à répandre du parfum. Actuellement, cette croix est conservée dans un reliquaire transparent au Cénacle. Auprès d'elle, sur le mur, est affichée l'explication suivante: "Cette croix, faite de bois d'acacia coupé sur le Monte di Cristo au cours de la Semaine Sainte 1986, se trouvait alors à l'emplacement de la première station de l'actuel Chemin de croix. Au mois de novembre 1986, elle s'est mise à émettre un parfum. Comme les gens en avaient déjà prélevé des fragments pour en faire des reliques, on l'enleva en juin 1987 pour la placer en sécurité dans un reliquaire exposé au Cénacle de prière, où son parfum est encore aujourd'hui objet d'émerveillement et de respect. "
Une nuit de mars 1987, des inconnus ont barbouillé cette croix avec de la glu. Deux personnes l'ont nettoyée avec des chiffons imbibés d'essence de térébenthine. Après ce nettoyage, les mains et les chiffons exhalaient le même parfum que la croix.
Le mercredi 19 août 1987, vers 22 heures, à la fin du Chemin de croix sur le Monte di Cristo, au cours d'une très brève apparition, la Sainte Vierge avertit Renato qu'on était en train de profaner cette croix. Lui et ses amis coururent jusqu'au Cénacle, distant de trois kilomètres: la porte avait été forcée et la croix emportée. Après quelques recherches, la croix fut retrouvée près du grillage de clôture du parc. On aperçut alors deux autos qui s'éloignaient à toute vitesse. Ces individus mal intentionnés avaient dû renoncer à l'emporter plus loin pour ne pas être surpris en flagrant délit.
Le mercredi 4 février 1987, quelques personnes revenant du Chemin de croix vespéral s'aperçurent que du rocher situé devant la quatrième station émanait aussi du parfum; les jours suivants, tout le rocher embaumait.
Le 11 février 1987, c'est l'eau de la petite source, entre la huitième et la neuvième station, qui embaumait le parfum.
Des analyses ont été exécutées par un laboratoire sur un fragment de la croix, ainsi que sur des feuilles de fougère parfumées ramassées le long du Chemin de croix, mais l'on n'y décela aucune trace de substances parfumées.
Un fait très positif est l'absence de fanatisme de la part des pèlerins. Les parfums sont considérés comme des signes de la Bonté de Dieu ; personne ne prétend les mériter; ils suscitent au contraire des sentiments intimes de reconnaissance envers Dieu, dont la bonté va toujours au-delà de nos mérites.
Enfin, il faut savoir que tous ne sentent pas ces parfums à tous les endroits indiqués: parfois ils les sentent, parfois non, si bien qu'ils se sont habitués à ne pas les rechercher, même s'ils éprouvent de la joie à les sentir.

les larmes de l'Enfant Jésus

Au Cénacle de prière il y a une autre petite statue, provenant de Bethléem, représentant l'Enfant Jésus. Le 28 décembre 1987 (fête des Saints Innocents), les yeux de cette statue ont pleuré pendant près de cinq heures. Quatre jours plus tard, Marie disait:
" ...Jésus pleure avec moi à cause de la grande indifférence des hommes. Lui voit chaque âme, chaque coeur, mais les coeurs et les âmes sont éloignés de lui. Toi, demeure près de lui. Ma voix ne suffit plus au rappel; ses larmes arrosent cette humanité aride. Oh! elle pleurera, oui elle pleurera, cette génération superbe au coeur endurci! "

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand est il des Apparitions de Marie a San Martino di Schio?

Message par Francesco le Dim 7 Fév 2010 - 3:08

Hum,juste la lecture de ce texte me fait douter.....En savez vous plus?

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand est il des Apparitions de Marie a San Martino di Schio?

Message par Francesco le Ven 3 Juin 2011 - 2:50

Sur ce que j'ai pu lire sur certains sites,ses apparitions ont recu un jugement négatif de la part de l'église et donc ces faits ne sont pas reconnus.

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand est il des Apparitions de Marie a San Martino di Schio?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum