Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Arnaud Dumouch le Lun 15 Fév 2010 - 12:35

Rappel du premier message :

Depuis la mort du roi de France en 1793 et surtout dans l'ouest de la France, il s'est répandu partout l'attente de la venue d'une grand monarque (parfois un capétien) qui viendrait sur terre et rétablirai tout.

Cet espoir est une voie sans issue. Il est même un espoir DANGEREUX car il pousse les croyants sincères dans l'idée vaine qu'un simple homme, un humain, pourrait rétablir un ordre social chrétien et, par la même occasion, la foi.

Jésus n'a JAMAIS voulu régner sur terre à la manière des rois de la terre. La preuve :

Jean 6, 15 Alors Jésus, se rendant compte qu'ils allaient venir s'emparer de lui pour le faire roi, s'enfuit à nouveau dans la montagne, tout seul.

Et l'Eglise catholique, réfléchissant sur son passé, s'est rendue compte que la théologie de la "royauté sociale du Christ" (l'espoir d'un gouvernement terrestre du Christ à travers son Eglise, comme cela se passait au Moyen-âge) n'est pas la panacée. En effet, en identifiant aux yeux des gens le roi et le prêtre, cette forme de pastorale brouille le message chrétien. Extérieurement, on a l'impression d'une chrétienté solide alors qu'en réalité, c'est juste un ordre social, pas forcement fondé sur la charité.

Dans son CEC 676, l'Eglise a résolument condamné tous ces espoirs terrestres comme "millénaristes".

676 Cette imposture antichristique se dessine déjà dans le monde chaque fois que l’on prétend accomplir dans l’histoire l’espérance messianique qui ne peut s’achever qu’au-delà d’elle à travers le jugement eschatologique : même sous sa forme mitigée, l’Église a rejeté cette falsification du Royaume à venir sous le nom de millénarisme (cf. DS 3839), surtout sous la forme politique d’un messianisme sécularisé, " intrinsèquement perverse " (cf. Pie XI, enc. " Divini Redemptoris " condamnant le " faux mysticisme " de cette " contrefaçon de la rédemption des humbles " ; GS 20-21).

Alors que faut-il espérer quand on lit ces prophéties du grand monarque ?

REPONSE : Le retour du Christ dans sa gloire. Il ne viendra pas pour régner à la manière des rois de la terre.

Il introduira le monde repentant dans l'autre monde.
avatar
Arnaud Dumouch

Masculin Date d'inscription : 12/02/2010
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas


Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Elqana le Ven 26 Fév 2010 - 19:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:D'après saint Thomas;, il peut faire TOUT ce qui va dans le sens des lois de nature (depuis déplacer une planète, à posséder un psychisme humain°;
Mais il ne peut rien faire de ce qui implique une puissance ou un pouvoir infini : Créer à partir de rien, provoquer un mouvement INSTANTANÉ, faire qu'un objet soit dans deux lieux à la fois, ressusciter un mort en un éclair, faire repousser un organe en un éclair (le faire lentement, en plusieurs mois, est peut-être à sa portée. L'Eglise ne reconnait donc pas, par prudence, ce genre de faits).
Un ange serait donc soumis au temps humain ? Cela me paraît assez dur à concevoir, puisqu’ils existent dans le temps de Dieu : présents à la Création et à la Révélation, pour eux le temps humain n’est qu’un point (non pas au sens métaphorique de « très petit », mais au sens mathématique : un élément sans dimension), par conséquent, à moins de devoir s’intégrer dans le temps humain pour y agir, ils ne devraient pas être soumis à ses lois !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ainsi, prenons lm'exemple suivant. Imaginez qu'un type vous dise être envoyé de Dieu. Vous lui demandez de prouver ce fait par un miracle. Si vous l'emmenez au cimetière devant un squelette et qu'il le réssuscite, alors suivez le partout où il va. Cela vient de Dieu.
Hum, j’attendrais que mon évêque le confirme (et même encore…) avant de le suivre !

Inutile. Ce fait est absolument impossible, sauf à Dieu. Ce qui n'est pas le cas des NDE. (encore faut-il que vous vérifiiez que ce squelette est bien celui qu'il a ressuscité (at non un tour de passe-passe ... :red:
Je sais que c'est un cas d'école mais tout de même: l’Eglise étant infaillible en la matière, elle ne peut pas le réfuter : que devient le pouvoir de discernement qui lui a été donné ?
avatar
Elqana

Masculin Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 49
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Arnaud Dumouch le Ven 26 Fév 2010 - 19:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Un ange serait donc soumis au temps humain ? Cela me paraît assez dur à concevoir, puisqu’ils existent dans le temps de Dieu : présents à la Création et à la Révélation, pour eux le temps humain n’est qu’un point (non pas au sens métaphorique de « très petit », mais au sens mathématique : un élément sans dimension), par conséquent, à moins de devoir s’intégrer dans le temps humain pour y agir, ils ne devraient pas être soumis à ses lois !

Non, les anges ne sont ni dans le temps humain, ni dans l'éternité. Ils ont un temps à eux que saint Thomas appelle "l'aevum" et qui est la mesure de leur pensées successives.

En tout cas, ils sont DANS UNE FORME DE TEMPS.

Je sais que c'est un cas d'école mais tout de même: l’Eglise étant infaillible en la matière, elle ne peut pas le réfuter : que devient le pouvoir de discernement qui lui a été donné ?

Quand un phénomène est accompagné d'un VRAI MIRACLE, ne pouvant venir que de Dieu seul, le discernement est tout fait ! C'est pratique et efficace ! Very Happy
avatar
Arnaud Dumouch

Masculin Date d'inscription : 12/02/2010
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Elqana le Lun 1 Mar 2010 - 17:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Un ange serait donc soumis au temps humain ? Cela me paraît assez dur à concevoir, puisqu’ils existent dans le temps de Dieu : présents à la Création et à la Révélation, pour eux le temps humain n’est qu’un point (non pas au sens métaphorique de « très petit », mais au sens mathématique : un élément sans dimension), par conséquent, à moins de devoir s’intégrer dans le temps humain pour y agir, ils ne devraient pas être soumis à ses lois !

Non, les anges ne sont ni dans le temps humain, ni dans l'éternité. Ils ont un temps à eux que saint Thomas appelle "l'aevum" et qui est la mesure de leur pensées successives.
OK, j’ignorais cela.
Donc pour reprendre l’exemple précédent, dans cette mesure-là, il faut au démon un certain « temps », i.e. une certaine succession de pensées, pour restructurer un corps en décomposition, jusque là nous sommes d’accord. Mais comment établir que cela se traduit en temps (au sens humain du terme), puisque le temps terrestre se définit par rapport au mouvement de la matière, qui est a priori décorrélé de toute forme de pensée ? Qu’est-ce qui nous garantit qu’une action non instantanée dans l’aevum sera également non instantanée dans le temps terrestre ?
(Pour préciser ma pensée : l’inverse est a priori vrai, puisque le temps terrestre est ponctuel, au sens mathématique, dans le temps de Dieu… à moins que je ne me trompe sur ce point ?)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Je sais que c'est un cas d'école mais tout de même: l’Eglise étant infaillible en la matière, elle ne peut pas le réfuter : que devient le pouvoir de discernement qui lui a été donné ?

Quand un phénomène est accompagné d'un VRAI MIRACLE, ne pouvant venir que de Dieu seul, le discernement est tout fait ! C'est pratique et efficace ! Very Happy
Loin de moi la prétention de vouloir me mesurer à saint Thomas, mais il y a un petit quelque chose qui me chiffonne. Ce n’est pas que j’aime couper les cheveux en quatre (quoique…) mais cependant…
La théologie thomiste donne un certain pouvoir et une certaine conception du temps pour les anges, ok. Mais la théologie, fût-elle thomiste et validée par les siècles, reste la théologie, à savoir une science qui comme toutes les sciences est faillible et dont les lois établies peuvent être remises en cause par des découvertes plus récentes. Dans notre cas d’école (résurrection d’un corps décomposé) vous dites que l’on peut suivre les yeux fermés un thaumaturge qui l’accomplirait devant nous. En d’autres termes, on le suivrait comme venant de Dieu simplement au vu d’une science faillible, en court-circuitant le discernement (infaillible lui, puisque transcendant toute théologie) donné par Dieu à Son Eglise ?
Cela me semble risqué, et en plus me pose un problème plus grave: n’y a t’il pas là, toutes proportions gardées, une petite résurgence de Babel, science des hommes contre Révélation de Dieu ?
avatar
Elqana

Masculin Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 49
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Arnaud Dumouch le Lun 1 Mar 2010 - 19:32

[quote]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Donc pour reprendre l’exemple précédent, dans cette mesure-là, il faut au démon un certain « temps », i.e. une certaine succession de pensées, pour restructurer un corps en décomposition, jusque là nous sommes d’accord. Mais comment établir que cela se traduit en temps (au sens humain du terme), puisque le temps terrestre se définit par rapport au mouvement de la matière, qui est a priori décorrélé de toute forme de pensée ? Qu’est-ce qui nous garantit qu’une action non instantanée dans l’aevum sera également non instantanée dans le temps terrestre ?

C'est simple : Les anges sont contraints par les lois naturelles de la matière.

Donc, si un ange peut gérer par sa puissance la restructuration d'une cellule, puis de 2, puis de 1000, il faut que ces cellules SE REPRODUISENT. Et elles le font A LEUR RYTHME qui s'impose à l'ange.

Dieu, lorsqu'il fait un miracle, dépasse ces lois de la biologie. Il peut tout faire en un instant. Tel est le miracle.

Donc l'ange, quant à lui, peut penser TRES VITE.

Mais la matière, elle, a son rythme.


En d’autres termes, on le suivrait comme venant de Dieu simplement au vu d’une science faillible, en court-circuitant le discernement (infaillible lui, puisque transcendant toute théologie) donné par Dieu à Son Eglise ?
Cela me semble risqué, et en plus me pose un problème plus grave: n’y a t’il pas là, toutes proportions gardées, une petite résurgence de Babel, science des hommes contre Révélation de Dieu ?

La théologie n'est pas faillible pour ce qui est des miracles puisque TOUS impliquent une puissance INFINIE que les mathématiques peuvent calculer.

Ex : Si vous vous déplacez de Rennes à Paris en 300 seconde >>> Prodige. Il faut un super avion de chasse.

Si vous vous déplacez de Rennes à Paris en un temps t = 0 >>> Miracle. En effet, il faut ici une puissance infinie qui, de plus, se moque d'une loi fondamentale et indépassable du mouvement.
avatar
Arnaud Dumouch

Masculin Date d'inscription : 12/02/2010
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Philippe-Antoine le Lun 1 Mar 2010 - 20:02

C'est simple : Les anges sont contraints par les lois naturelles de la matière.

Je ne suis pas convaincu car on m'a toujours enseigné que les anges sont de purs esprits (par conséquent qu'ils échappent au lois naturelles de la matière) mais cela n'empêche pas qu'ils puissent en avoir une certaine maîtrise et qu'ils appartiennent en tant que créatures d'une certaine manière à la "nature".

Philippe-Antoine
avatar
Philippe-Antoine

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 64
Localisation : Région Grenobloise (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Arnaud Dumouch le Lun 1 Mar 2010 - 20:11

Les anges EN EUX-MÊMES, échappent à toute loi de la matière. C'est leur ACTION qui n'y échappe pas, un peut comme un artiste auquel le marbre résiste pour sa statue.

Voilà pourquoi les anges, qui furent chargés par Dieu d'organiser le monde matériel en vue de l'homme, mirent plusieurs milliards d'années, le temps que NATURELLEMENT (et avec leur impulsion discrète et ordonnante);, les choses se mettent en place.
avatar
Arnaud Dumouch

Masculin Date d'inscription : 12/02/2010
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Francesco le Mer 3 Mar 2010 - 0:01

Juste un dernier message avant mon départ.Arnaud a écrit:
Et voilà pourquoi la théorie du grand monarque est nuisible à la foi : elle conforte les chrétiens dans de l'ESPOIR, et les empêche de développer l'ESPERANCE (qui seule peut leur donner la paix, puisque la victoire est acquise, éternellement).
Donc,ce que vous écrivez c'est que plusieurs saints ce sont trompés......En effet,plusieurs saints ont recu la révélation d'un GM pour une certaine époque...

Mais,il faut préciser ,comme ca a été fait déja,que ce GM n'est pas une fixation.Je suis d'accord pour dire que l'attente anxieuse du GM est une erreur grave car,nous ne devons attendre que le Christ.....Le GM ne serait qu'un personnage important alors que le monde va vivre des tribulations majeures.Comme le saint pape qui est annoncé......Voila.

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Francesco le Mer 3 Mar 2010 - 0:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Imposdsible. La distinction entre "MIRACLES" (Dieu seul) et PROTIGES (Anges, démons, psychisme humùain) était faite dès l'ancien Magistère Juif.

Je vous en donne les règles :

Les prodiges ont une cause NATURELLE -psychologique, scientifique, angélique-. Le prodige ne s’oppose pas aux lois de la nature.
exemple de prodiges: Un cancer qui guérit en trois mois, progressivement; Sissi impératrice qui, grâce à son bon moral, se remet de la tuberculose. Les phénomènes de télépathie, de télékinésie. Le spiritisme semble un prodige dont la cause est angélique (les anges mauvais).


Le miracle à la différence du prodige, ne peut être attribué qu’à Dieu seul. En effet, Il EST CONTRE NATURE. Il s'oppose aux lois fondamentales de la physique ou de la biologie. Il implique TOUJOURS une puissance infinie qui dépasse la puissance des anges ou du psychisme humain.
Ces critères sont-ils officiellement ceux de l’Eglise ? Cela me paraît un peu hâtif, surtout dans la distinction nature / contre nature.
Justement, le miracle biblique de Moïse, pour ne citer que lui, a très bien pu avoir une cause naturelle. Il existe plusieurs passages du delta (la mer des roseaux dans le texte) où l’eau se retire parfois pour revenir ensuite brutalement. Dans le cas de Moïse, les Hébreux ont eu le temps de traverser puis les eaux se sont refermées sur les Egyptiens. Durant les Croisades, le même phénomène s’est produit, et les Croisés ont cru à un nouveau miracle : ils se sont rués dans le passage, et furent noyés !
J’aurais tendance à dire que ce n’est pas tant dans le fait en lui-même que réside le miracle, mais dans les circonstances de son avènement et surtout, dans la reconnaissance que lui donnent ceux qui en ont reçu le pouvoir : les prophètes pour l’Ancien Testament, les Apôtres (évêques) pour le nouveau. Si le fait se suffisait, on n’aurait pas besoin d’une telle autorité.
Et même dans l’AT, Dieu ne Se manifeste qu’au travers d’éléments naturels (feu, vent) et même le buisson ardent du Sinaï est un phénomène naturel. Ce qui fait que c’est un miracle, c’est sa reconnaissance comme tel par Moïse et les prophètes.


Bonne question Elqana car,ce ne sont pas les criteres de l'église mais ceux d'Arnaud....Il a tendance a confondre a ce niveau.....Car,si nous prenons les criteres de l'église qui sont publiés sur ce forum,il est évident que c'est la fin pour certaines apparitions...Elles ne passeront jamais le test...

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Francesco le Mer 3 Mar 2010 - 0:49

Francesco a écrit:
Les apparitions que vous citez, vraies ou fausses, ne provoquent aucun schisme.C'est faux....Nous parlons de schisme latent bien sur....Mais ,les apparitions a Naju sont un bon exemple.Plusieurs catholiques refusent l'excommunication de l'église a l'endroit de la voyante et son mouvement et ainsi,s'éloigne lentement de l'église.....

Cela ne s'appelle pas un schisme. Cela s'appelle la colère de quelques personnes.

Rien à voir avec le schisme structuré, ayant même son clergé et son corps de doctrine de ceux qui, s'appuyant sur un espoir du retour de la puissance mondaine de l'Eglise, en arrive :
1° A rejeter Vatican II et à l'accuser des épreuves de l'Eglise actuelle.
2° A rejeter les papes depuis Jean XXIII comme étant dans la rupture.
3° A espérer la venue d'un grand monarque qui remettra tout en ordre, comme le fit Constantin.


Donc,les 25 000 personnes ne l'Armée de Marie ne sont qu'une joyeuse bande de lurons en colere....Voyons Arnaud.......


Chère Lorena, vous avez raison. Il faut les sources. Puisque j'ai pris l'exemple de Mejugorje et que Francesco me dit avoir affirmer une chose fausse, je les mets :

Je vous donne le texte sur Medjugorje :

1° L'avis de Rome qui se résume ainsi :
1° Pas de constat de surnaturalité possible pour le moment.
2° La conférence des évêque de Yougoslavie est la première instance.
3° L'avis de l'évêque de Mostar (Ordinaire de Mejugorje) est PERSONNEL (il a été relévé du jugement sur ces apparition en faveur de la conférence des évêque de Medjugorje.
4° Les pélerinages sont autorisés mais PRIVES (ne pas déclarer l'apparition comme reconnue).
Oui,mais ,pour dire la vérité Arnaud,vous devriez précisé qu'apres études des dites apparitions,les 2 derniers éveques de Mostar n'y ont pas vu d'éléments surnaturels....La meme chose avec la conférence des éveques de Yougoslavie....Donc,il y a eu enquetes sérieuses et les éléments ne vont pas ds le sens des apparitions....et n,écrivez pas l'inverse car,les textes sont la......Les examens des éveques de Mostar sont davantage contre les apparitions que pour.....

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Arnaud Dumouch le Mer 3 Mar 2010 - 5:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Donc,ce que vous écrivez c'est que plusieurs saints ce sont trompés......En effet,plusieurs saints ont recu la révélation d'un GM pour une certaine époque...

Les saints ne sont pas le Magistères. Les saints se trompent souvent. Tous les saints docteurs, sauf Dun Scott, ont nié l'immaculée conception de Marie.
avatar
Arnaud Dumouch

Masculin Date d'inscription : 12/02/2010
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Arnaud Dumouch le Mer 3 Mar 2010 - 5:31

[quote]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Donc,les 25 000 personnes ne l'Armée de Marie ne sont qu'une joyeuse bande de lurons en colere....Voyons Arnaud.......

Vous tenez d'où ce chiffre ? Vous avez consulté leur carte d'adhésion et s'ils étaient à jour de cotisation ? Depuis que madame Giguère s'est proclamée Vierge Marie réincarnée, son mouvement a du plomb dans l'aile.
De même, Madjugorje, le fait que plusieurs millions de personnes y aillent chaque année ne signifie pas qu'elles sont prêtes à quitter l'Eglise en cas de décision finale négative.
avatar
Arnaud Dumouch

Masculin Date d'inscription : 12/02/2010
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Philippe-Antoine le Mer 3 Mar 2010 - 8:45

(...) L’Armée de Marie, qui possède un vaste monastère à Lac-Etchemin, a été fondée en 1971 par Marie-Paule Giguère, aujourd’hui âgée de 85 ans. Le groupe compterait jusqu’à 25 000 membres un peu partout dans le monde. (...)

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Philippe-Antoine

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 64
Localisation : Région Grenobloise (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Arnaud Dumouch le Mer 3 Mar 2010 - 8:54

En 1971, c'est certain. A l'époque, il n'y avait ni auto-proclamation d'immaculée conception, ni excommunication. Il y avait même un STATUT DIOCESAIN OFFICIEL.

Les apparitions d'Amsterdam, sur lesquelles s'appuyait Madame Giguère, sont aujourd'hui reconnues par l'Eglise.

Quant à Madame Giguère, elle gravite maintenant autour d'un petit noyau fidèle qui a toutes les chances de disparaître à sa mort.

Tout cela est bien peu dangereux car très évanescent et peu structurée. Ma femme m'a raconté que, dans les années 30, une de ses grand-mères en Ariège avait fondé un groupe semblable et célébrait la messe. Qui s'en souvient ?

Rien de tel avec les espoirs politiques d'un grand monarque qui trainent en France depuis deux siècles.
avatar
Arnaud Dumouch

Masculin Date d'inscription : 12/02/2010
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Invité le Mer 3 Mar 2010 - 18:05

le problème c'est que cette dame Giguère et son petit noyau de fidèles ont trés vite compris le parti qu'ils pouvaient tirer d'internet.
Et les internautes qui " kike " sur apparitions d'Amsterdam, où " Dame de tous les Peuples " sont trés vite engloutis dans les messages de cette dame pas catholique. Je vous laisse imaginer les dégats spirituels.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Arnaud Dumouch le Mer 3 Mar 2010 - 18:07

Cher La Plume, partout où ils se manifestent, il suffit, calmement, de rappeler la position du Magistère catholique. Et cela suffit.
avatar
Arnaud Dumouch

Masculin Date d'inscription : 12/02/2010
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Francesco le Mer 3 Mar 2010 - 19:47

Arnaud a écrit:
Vous tenez d'où ce chiffre ? Vous avez consulté leur carte d'adhésion et s'ils étaient à jour de cotisation ? Depuis que madame Giguère s'est proclamée Vierge Marie réincarnée, son mouvement a du plomb dans l'aile.
De même, Madjugorje, le fait que plusieurs millions de personnes y aillent chaque année ne signifie pas qu'elles sont prêtes à quitter l'Eglise en cas de décision finale négative.


Philippe a trouvé:
(...) L’Armée de Marie, qui possède un vaste monastère à Lac-Etchemin, a été fondée en 1971 par Marie-Paule Giguère, aujourd’hui âgée de 85 ans. Le groupe compterait jusqu’à 25 000 membres un peu partout dans le monde. (...)
Alors Arnaud,parler de ce que vous connaissez svp....

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Francesco le Mer 3 Mar 2010 - 20:08


L’Évêque Peric Medjugorje, le 15 juin 2006

Je suis sincèrement reconnaissant envers le Saint Pape, feu Jean Paul II et à Benoît XVI régnant, qui ont toujours respectés les jugements des Évêques de Mostar-Duvno, de l'antérieur ainsi que de l'actuel Évêque, en relation des "apparitions" dénommées "les messages" de Medjugorje, en reconnaissant toujours le droit du Saint Père de donner une décision finale sur ces évènements. Les jugements des Évêques, après toutes les investigations canoniques faites jusqu'à présent, peuvent être résumés dans les points suivants :

1 - Medjugorje est une paroisse catholique dont les activités liturgiques et pastorales sont accomplies, comme dans toutes les autres paroisses de la diocèse de Mostar-Duvno. Personne excepté les autorités officielles de l’Église n’est autorisé à attribuer le titre formel de "sanctuaire" à ce lieu.

2 - sur la base des investigations de l'Église sur les évènements de Medjugorje, on ne peut pas déterminer que ces évènements supposent des apparitions surnaturelles ou des révélations. Cela signifie que jusqu'à présent l'Église ne les a pas accepté, ni comme surnaturel ni comme Mariale, n'importe de ces apparitions

3 - les prêtres qui administrent canónicamente cette paroisse de Medjugorje ou ceux qui viennent comme visiteurs, ne sont pas autorisés à exprimer son opinion privée contraire à la position officielle de l'Église sur les "apparitions" dénommées "les messages", durant les célébrations des sacrements, ni durant n’importe quels autres actes communs de pitié, ni dans les médias Catholiques.

4 - les fidèles Catholiques non seulement sont libres de n'importe quelle obligation de croire l’authenticité de ces "apparitions" mais ils doivent savoir aussi que les pèlerinages à l'église ne sont pas permis, soit de manière officiel ou privés, individuel ou en groupe, ou d'autres paroisses, s'ils présupposent l'authenticité des "apparitions" ou comme garantie qu'ils certifient ces "apparitions

5 - comme Évêque local, j'affirme que en relation aux évènements de Medjugorje, sur la base des investigations et l'expérience gagnée jusqu'à présent, autour de ces 25 dernières années, l'Église n'a pas confirmé ni une seule "apparition" comme authentique de la Sainte Vierge. Le fait que pendant ces 25 années a existé le commentaire de dix mille "apparitions" ne contribue pas aucune authenticité de ces évènements, conformément aux paroles de notre actuel Pape que j'ai trouvé durant une audience le 24 février de cette année a commenté que la Congrégation pour la Doctrine de la Foi a toujours controversé comment toutes ces "apparitions" pouvaient être considérées authentiques par les fidèles Catholiques. Celles-ci ne semblaient pas être particulièrement authentiques quand il est su d'avance que ces "apparitions" dénommées arriveront :

À l'un des "voyants" le 18 mars de chaque année, mais avec cela elle recevra aussi une "apparition" le 2 de chaque mois, avec "les messages" que tu peux attendre, conformément aux procédés établis;

Le deuxième recevra une apparition chaque jour de l'année, et si cela n'était pas suffisant, une "apparition" spéciale ajoutée le 25 de chaque mois avec une espèce de communiqué de presse qu'encore une fois de plus tu peux prévoir et attendre;

Le troisième recevra une "apparition" le 25 décembre, le jour de Noël, avec un message similaire aux déjà mentionnés.

Le quatrième recevra une "apparition" le 8 de Septembre de chaque année avec un message spécifique;

Les deux restants recevront le même, chaque jour avec "les messages" qui peuvent être anticipés s'il y avait des variations dans le même sujet.

Ce fait et l'avalanche des apparitions dénommées messages, secrets et signes, ils ne fortifient pas la foi, mais plutôt il nous convainc plus qu'il n'y a rien dans tout cela ni authentique ni établi comme vrai. Par conséquent Je rappelle sérieusement à ceux qui s'allèguent "voyants", ainsi qu’à ces personnes qui appuient les "messages", de démontrer une obéissance ecclésiastique et de cesser avec ces manifestations publiques et messages dans cette paroisse.

De cette façon ils montreront son adhérence nécessaire à l'Église, après ne pas avoir placé des "apparitions" privées et des sentences privées au-dessus de la position officielle de l'Église. Notre foi est un sujet sérieux et d'une responsabilité. L'Église est aussi une institution sérieuse et responsable!

Au moyen de l'intercession de la Vierge Marie, grande possessive des cadeaux de l'Esprit Saint, qui par le même Esprit Saint a conçu dans son corps et qui enfanta à la deuxième personne de la Trinité, Jésus-Christ, qui nous donne son Très Saint Corps et Sang pour la vie éternelle, peut - celui qui est le chemin, la vérité et la vie - nous aider pour que la vérité de la Sainte Vierge, sa Mère et Mère de l'Église, Trône de Sagesse et Miroir de Justice, puisse briller d'une manière lumineuse dans cette paroisse et diocèse, sans même une insinuation de non crédibilité, tout dans un accord avec l'enseignement constant et la pratique de l'Église, amen.

Que Dieu vous bénisse
Donc,apres une évaluation sérieuse d'un des éveques de Mostar,voila ses conclsuions...Pourquoi certains n'acceptent jamais les décisions des éveques????Étrange comportement qui va a l'encontre de que qu'enseigne les saints et docteurs de l'église...

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Arnaud Dumouch le Mer 3 Mar 2010 - 20:14

Ces conclusions des évêques de Mostar sont, rappelle le Cardinal préfet de la Congrégation de la doctrine de la foi "purement personnelles". En effet, la juridiction sur Medjugorje leur est retirée. Lisez le document plus haut.

Ne soyons pas plus catholique que l'Eglise. Restons comme elle dans l'expectative. C'est la conclusion finale, venant de Rome, et qui sera motivée, qui fera loi. En attendant, scratch
avatar
Arnaud Dumouch

Masculin Date d'inscription : 12/02/2010
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Francesco le Mer 3 Mar 2010 - 20:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Imposdsible. La distinction entre "MIRACLES" (Dieu seul) et PROTIGES (Anges, démons, psychisme humùain) était faite dès l'ancien Magistère Juif.

Je vous en donne les règles :

Les prodiges ont une cause NATURELLE -psychologique, scientifique, angélique-. Le prodige ne s’oppose pas aux lois de la nature.
exemple de prodiges: Un cancer qui guérit en trois mois, progressivement; Sissi impératrice qui, grâce à son bon moral, se remet de la tuberculose. Les phénomènes de télépathie, de télékinésie. Le spiritisme semble un prodige dont la cause est angélique (les anges mauvais).


Le miracle à la différence du prodige, ne peut être attribué qu’à Dieu seul. En effet, Il EST CONTRE NATURE. Il s'oppose aux lois fondamentales de la physique ou de la biologie. Il implique TOUJOURS une puissance infinie qui dépasse la puissance des anges ou du psychisme humain.
Ces critères sont-ils officiellement ceux de l’Eglise ? Cela me paraît un peu hâtif, surtout dans la distinction nature / contre nature.
Justement, le miracle biblique de Moïse, pour ne citer que lui, a très bien pu avoir une cause naturelle. Il existe plusieurs passages du delta (la mer des roseaux dans le texte) où l’eau se retire parfois pour revenir ensuite brutalement. Dans le cas de Moïse, les Hébreux ont eu le temps de traverser puis les eaux se sont refermées sur les Egyptiens. Durant les Croisades, le même phénomène s’est produit, et les Croisés ont cru à un nouveau miracle : ils se sont rués dans le passage, et furent noyés !
J’aurais tendance à dire que ce n’est pas tant dans le fait en lui-même que réside le miracle, mais dans les circonstances de son avènement et surtout, dans la reconnaissance que lui donnent ceux qui en ont reçu le pouvoir : les prophètes pour l’Ancien Testament, les Apôtres (évêques) pour le nouveau. Si le fait se suffisait, on n’aurait pas besoin d’une telle autorité.
Et même dans l’AT, Dieu ne Se manifeste qu’au travers d’éléments naturels (feu, vent) et même le buisson ardent du Sinaï est un phénomène naturel. Ce qui fait que c’est un miracle, c’est sa reconnaissance comme tel par Moïse et les prophètes.


Bonne question Elqana car,ce ne sont pas les criteres de l'église mais ceux d'Arnaud....Il a tendance a confondre a ce niveau.....Car,si nous prenons les criteres de l'église qui sont publiés sur ce forum,il est évident que c'est la fin pour certaines apparitions...Elles ne passeront jamais le test...


Voici d'ailleurs les VRAIS Criteres de Discernement de l'église:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Critères de discernement des apparitions et des révélations




Note préliminaire : De l'origine et du caractère de ces normes.

Lors de la Congrégation Plénière Annuelle tenue au mois de novembre 1974, les Pères de cette S. Congrégation ont étudié les problèmes relatifs aux apparitions et révélations présumées, avec les conséquences qui souvent en découlent, et ils sont parvenus aux conclusions suivantes :

1. Aujourd'hui davantage qu'autrefois, la nouvelle de ces apparitions se répand plus rapidement parmi les fidèles grâce aux moyens d'information (« mass media ») ; par ailleurs, la facilité des déplacements favorise des pèlerinages plus fréquents. Aussi l'autorité ecclésiastique est-elle amenée à reconsidérer ce sujet.

D'autre part, à cause des instruments de connaissance actuels, des apports de la science et de l'exigence d'une critique rigoureuse, il est plus difficile, sinon impossible de parvenir avec autant de rapidité qu'autrefois aux jugements qui concluaient jadis les enquêtes en la matière (« constat de supernaturalitate non constat de supernaturalitate ») ; et par là, il est plus délicat pour l'ordinaire d'autoriser ou de prohiber un culte publie ou toute autre forme de dévotion des fidèles.

Pour ces raisons, afin que la dévotion suscitée chez les fidèles par des faits de ce genre puisse se manifester comme un service en pleine communion avec l'Eglise, et porter du fruit, et pour que l'Eglise soit à même de discerner ultérieurement la véritable nature des faits, les Pères ont estimé qu'il faut promouvoir la pratique suivante en la matière.

Afin que l'Autorité ecclésiastique soit en mesure d'acquérir davantage de certitudes sur telle ou telle apparition ou révélation, elle procédera de la façon suivante :

a) en premier lieu, juger du fait selon les critères positifs et négatifs (cf. infra, n. 1).

b) ensuite, si cet examen s'est révélé favorable, permettre certaines manifestations publiques de culte et de dévotion, tout en poursuivant sur les faits une investigation d'une extrême prudence (ce qui équivaut à la formule : « pour l'instant, rien ne s'y oppose ») .

c) enfin, un certain temps s'étant écoulé et à la lumière de l'expérience (à partir de l'étude particulière des fruits spirituels engendrés par la nouvelle dévotion), porter un jugement sur l'authenticité du caractère surnaturel, si le cas le requiert.



I. Critères de jugement, de l'ordre de la probabilité au moins,

du caractère des apparitions et révélations présumées.


A) Critères positifs :

a) certitude morale, ou du moins grande probabilité, quant à l'existence des faits, acquise au terme d'une sérieuse enquête.

b) circonstances particulières relatives à l'existence et à la nature du fait :

1. qualités personnelles du ou des sujet(s) ? notamment l'équilibre psychique, l'honnêteté et la rectitude de la vie morale, la sincérité et la docilité habituelles envers l'autorité ecclésiastique, l'aptitude à mener le régime normal d'une vie de foi, etc.

2. en ce qui concerne les révélations, leur conformité à la doctrine théologique et leur véracité spirituelle, leur exemption de toute erreur.

3. une saine dévotion et des fruits spirituels en constant progrès (notamment l'esprit d'oraison, les conversions, le témoignage de la charité, etc.).

B) Critères négatifs :

a) une erreur manifeste quant aux faits.

b) des erreurs doctrinales que l'on attribuerait à Dieu lui-même, ou à la Bienheureuse Vierge Marie, ou à l'Esprit Saint dans leurs manifestations (compte tenu cependant de la possibilité que le sujet ajoute par sa propre industrie - fût-ce inconsciemment ? à une authentique révélation surnaturelle des éléments purement humains, ceux-ci devant néanmoins rester exempts de toute erreur dans l'ordre naturel. Cf. St Ignace, Exercices spirituels, ri. 336).

c) une évidente recherche du lucre en relation avec les faits.

d) des actes gravement immoraux commis par le sujet, sinon parses intimes, durant ces faits, ou à l'occasion de ces faits.

e) des troubles psychiques ou des tendances psychopathiques chez le sujet, qui exerceraient une influence certaine sur le fait prétendument surnaturel, ou bien la psychose, l'hystérie collective, ou autres facteurs du même genre.

Il importe de considérer ces critères, qu'ils soient positifs ou négatifs, comme des normes indicatives et non comme des arguments définitifs, et de les étudier dans leur pluralité et leurs relations les uns avec les autres.



II. De l'intervention de l'Autorité compétente locale


1. Comme, à l'occasion d'un fait présumé surnaturel, un culte ou une forme quelconque de dévotion naît de façon quasi sponta­née chez les fidèles, l'Autorité ecclésiastique compétente a le grave devoir de s'informer sans tarder et de procéder à une investigation diligente.

A la demande légitime des fidèles (dès lors qu'ils sont en communion avec leurs pasteurs et ne sont pas mus par un esprit sectaire), l'Autorité ecclésiastique compétente peut intervenir pour autoriser et promouvoir diverses formes de culte et de dévotion si, les critères énoncés ci?dessus ayant été appliqués, rien ne s'y oppose. Que l'on veille néanmoins à ce que les fidèles ne tiennent pas cette façon d'agir pour une approbation par l'Eglise du caractère surnaturel du fait (cf. supra, Note prélimi­naire, c).

3. En raison de son devoir doctrinal et pastoral, l'Autorité ecclé­siastique compétente peut intervenir immédiatement de son propre chef, et elle doit le faire dans les circonstances graves, par exemple lorsqu'il s'agit de corriger ou de prévenir des abus dans l'exercice du culte ou de la dévotion, de condamner des doctrines erronées, d'éviter les dangers d'un faux mysticisme etc.

4. Dans les cas douteux, qui le moins du monde porteraient atteinte au bien de l'Eglise, l'Autorité ecclésiastique compétente s'abstiendra de tout jugement et de toute action directe (d'autant plus qu'il petit arriver que, au bout d'un certain temps, le fait soi-disant surnaturel tombe dans l'oubli) ; qu'elle n'en reste pas moins vigilante, de façon à être en mesure d'intervenir avec célérité et prudence, si cela est nécessaire.



III. D'autres Autorités habilitées à intervenir


1. C'est à l'Ordinaire du lieu qu'il appartient au premier chef d'enquêter et d'intervenir.

2. Mais la Conférence épiscopale régionale ou nationale peut être amenée à intervenir :

a) si l'Ordinaire du lieu, après avoir rempli les obligations qui lui incombent, recourt à elle pour étudier l'ensemble du fait.

b) si le fait concerne également la région ou la nation, moyennant le consentement préalable de l'Ordinaire du lieu.

3. Le Siège Apostolique peut intervenir, soit à la demande de l'Ordinaire lui-même, soit à la demande d'un groupe qualifié de fidèles, ceci en raison du droit immédiat de juridiction univer­selle du Souverain Pontife (cf. infra, IV).



IV. De l'intervention de la S. Congrégation pour la Doctrine de la Foi


1. a) L'intervention de la S. Congrégation peut être requise soit par l'Ordinaire, après qu'il a rempli les obligations lui incombant, soit par un groupe qualifié de fidèles. Dans ce deuxième cas, on veillera à ce que le recours à la S. Congré­gation ne soit pas motivé par des raisons suspectes (par exemple la volonté d'amener, d'une façon ou d'une autre, l'Ordinaire à modifier ses décisions légitimes, ou de faire rati­fier la dérive sectariste d'un groupe, etc.)

b) Il appartient à la S. Congrégation d'intervenir de son propre mouvement dans les cas graves, notamment lorsque le fait affecte une large portion de l'Eglise ; mais l'Ordinaire sera toujours consulté, ainsi que la Conférence épiscopale si la situation le requiert.

2. Il appartient à la S. Congrégation de discerner et d'approuver la façon d'agir de l'Ordinaire, ou, si cela s'avère nécessaire, de pro­céder à un nouvel examen des faits distinct de celui qu'aura effectué l'Ordinaire ; ce nouvel examen des faits sera accompli soit par la S. Congrégation elle-même, soit par une commission, spécialement instituée à cet effet.


Les présentes normes, définies dans la Congrégation plénière de cette S. Congrégation,ont été approuvées par le Souverain Pontife, le pape Paul VI, le 24 février1978.

A Rome, du palais de la S. Congrégation pour la Doctrine de la Foi, le 27 février 1978.

François, cardinal Seper, Préfet

Fr. Jérôme Hamer, o.p., secrétaire
Je vous demanderais Arnaud de respecter la charte de ce forum et la doctrine de l'église...Nous ne sommes pas sur Doc Angélique mais sur un forum vraiment fidele a la pensée de l'église.Merci de respecter ces points désormais...

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Arnaud Dumouch le Mer 3 Mar 2010 - 20:26

Je vous demanderais Arnaud de respecter la charte de ce forum et la doctrine de l'église...Nous ne sommes pas sur Doc Angélique mais sur un forum vraiment fidele a la pensée de l'église.Merci de respecter ces points désormais...

Cher Francesco, en quoi ce texte s'oppose-t-il à la distinction théologique entre miracle et prodige ? Il n'en parle pas !
avatar
Arnaud Dumouch

Masculin Date d'inscription : 12/02/2010
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Le Merovingien le Mer 3 Mar 2010 - 22:50

Bonjour,

Permettez-moi de rediger ce commentaire a propos du titre de ce fil de discussion. Pardonnez l'usage d'un clavier qwerty sans accent.

Le Christ est le SEUL vrai Roi de France, mais il envoie son Lieutenant, futur roi de France, sous peu. Dieu le cache et le protege aux U.S.A.. Il viendra en France dans quelques mois et ne se fera connaitre qu'aupres d'un nombre limite de personnes a l'occasion d'une reunion ou le Christ apparaitra en Personne.

Pour avoir une idee de la realite de cette affirmation, vous apprendrez la survenance d'une catastrophe dans la region Tennessee / Georgie, U.S.A., dans quelques jours seulement, catastrophe dont Dieu veut proteger le futur roi de France ayant deja recu la visite du Christ qui lui a dit :

"Ce n'est pas toi qui a de l'importance, mais l'enjeu que tu representes".

Alors dote de capacites exceptionnelles, non humaines, ce personnage n'entreprendra sa reelle mission que lorsque la France sera dans l'impossibilite d'assurer sa Souverainte et que la Tres Sainte Eglise Catholique Romaine sera dans les Tribulations, d'ici peu d'annees.

Que Dieu vous benisse.

Le Merovingien.

Le Merovingien

Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Francesco le Jeu 4 Mar 2010 - 0:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ces conclusions des évêques de Mostar sont, rappelle le Cardinal préfet de la Congrégation de la doctrine de la foi "purement personnelles". En effet, la juridiction sur Medjugorje leur est retirée. Lisez le document plus haut.

Ne soyons pas plus catholique que l'Eglise. Restons comme elle dans l'expectative. C'est la conclusion finale, venant de Rome, et qui sera motivée, qui fera loi. En attendant, scratch
Vous serez gentil de respectez la charte de ce forum.Vous n'etes pas sur Doc angélique mais sur un forum vraiment fidele a l'église.....Il y a des nuances que nous ne pouvons comprendre qu'en Dieu et la priere.Ici,ce n'est pas le MOI qui décide ce que dit l'église.Les décisions des éveques de Mostar ont leur poids et leur importances.Je vous invite a cesser de répendre ces erreurs non angéliques.......

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Francesco le Jeu 4 Mar 2010 - 0:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Je vous demanderais Arnaud de respecter la charte de ce forum et la doctrine de l'église...Nous ne sommes pas sur Doc Angélique mais sur un forum vraiment fidele a la pensée de l'église.Merci de respecter ces points désormais...

Cher Francesco, en quoi ce texte s'oppose-t-il à la distinction théologique entre miracle et prodige ? Il n'en parle pas !
Je vous demande de respecter le texte des criteres de discernement de l'église et de cesser ces petites games d'ado.....Les criteres de l'église ont été établis par Rome et vous avez l'orgueil d'en présenter des différents...Ca ne sera plus toléré ici...Vous pouvez discutter a partir du texte de l'église mais d'imposer votre pensée parce que vous etes un théologien ne m'impresionne pas.......Des théos comme vous,il y en a des tonnes ....Mais c'est la pensée de l'église que nous voulons médité,pas celle d'Arnaud....Merci désormais de respecter l'esprit de ce forum.

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Arnaud Dumouch le Jeu 4 Mar 2010 - 2:54

Reçu par MP :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Bonjour Arnaud,j'ai été tres patient envers vous mais la,vous ne respectez plus la pensée de l'église.Notre forum s'intéresse a la pensée de l'église catholique et vous mélangé l'ivraie au bon grain.1er avertissment.Le 2e sera banissment a vie(a moins bien sur d'une conversion réelle de votre part a la foi catholique ds sa totalité).

Ma réponse :

ca va être drôle ! vous allez me bannir pour manque de respect de la pensée de l'Eglise, moi qui suis en tête des théologiens qui se bat pour la fidélité au Magistère.

Allez ! au revoir.
Longue vie à votre forum.
avatar
Arnaud Dumouch

Masculin Date d'inscription : 12/02/2010
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Invité le Jeu 4 Mar 2010 - 14:36

Mérovingien bonjour, je viens de lire votre intervention : personnellement je trouve cette idée de " lieutenant du Christ " bien fantaisiste. Surtout avec l'idée d'une catastrophe qui serait l'élément déclencheur de sa venue. Toutes ces perspectives annoncées reniflent soit le millénarisme,soit le new age, soit toutes ces religions revues et arrangées à la sauce des hommes.
Les évangélistes sont aussi trés friands de toutes ces annonces.
Est ce si difficile de s'en tenir aux Saintes Ecritures et à la Révélation du Christ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Le Merovingien le Jeu 4 Mar 2010 - 18:41

la plume a écrit:Mérovingien bonjour, je viens de lire votre intervention : personnellement je trouve cette idée de " lieutenant du Christ " bien fantaisiste.

Je vous remercie de partager votre opinion. N'oubliez toutefois pas que le Christ a annonce la venue de son Paraclet pour la Fin des Temps.

Surtout avec l'idée d'une catastrophe qui serait l'élément déclencheur de sa venue. Toutes ces perspectives annoncées reniflent soit le millénarisme,soit le new age, soit toutes ces religions revues et arrangées à la sauce des hommes.

L'idee d'une catastrophe succedant a l'Ascension du Grand Monarque n'est pas, selon moi, une "simple" idee mais recouvre un message puissant relatif aux Tribulations - et leur corrolaire de l'Enlevement pour rencontrer le Christ dans les "Cieux" - et a l'espoir et la foi que les Elus et Justes peuvent placer en la Volonte du Pere de sauver les ames ayant suivi la Parole du Christ AVANT qu'elles ne subissent ces dites Tribulations, et meme les Grandes Tribulations que l'actualite permet d'entrevoir.

Voyez ainsi que le Saint Esprit entrera en ce Grand Monarque avant qu'il n'accomplisse sa mission sacree.

Les évangélistes sont aussi trés friands de toutes ces annonces.
Est ce si difficile de s'en tenir aux Saintes Ecritures et à la Révélation du Christ?

C'est precisement ce que j'ai exprime : Les Saintes Ecritures. Voir l'Apocalypse de Jean 10-11. La Revelation du Christ dit qu'il reviendra au cours de la Fin des Temps. Il n'a simplement pas precise les modalites de son Retour. Ce que j'ai indique ci-dessus est l'une de ces nombreuses modalites prevues. Notez que je ne demande a personne de me croire. Je me contente d'informer. Pas de debattre de ce point.

Que Dieu vous benisse.

Le Merovingien.

Le Merovingien

Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Philippe-Antoine le Jeu 4 Mar 2010 - 19:23

Je vous remercie de partager votre opinion. N'oubliez toutefois pas que le Christ a annonce la venue de son Paraclet pour la Fin des Temps.

Mais cela fait bientôt 2000 ans que nous y sommes à la fin des temps! Le Christ ne nous a t-il pas dit que le royaume est au milieu de vous?
Quant au Paraclet, il nous a été donné d'une manière spéciale par le sacrement de confirmation que nous avons reçu des successeurs des apôtres (c'est-à-dire les évêques), voilà pourquoi il est si important de respecter le magistère de l'Eglise sinon nous risquons de pécher contre l'Esprit.

Voyez ainsi que le Saint Esprit entrera en ce Grand Monarque avant qu'il n'accomplisse sa mission sacree.

Il a été aussi annoncé qu'un Antéchrist viendrait! Je crains que beaucoup se laissent piéger en le prenant pour le "grand monarque"!

C'est precisement ce que j'ai exprime : Les Saintes Ecritures. Voir l'Apocalypse de Jean 10-11. La Revelation du Christ dit qu'il reviendra au cours de la Fin des Temps. Il n'a simplement pas precise les modalites de son Retour.

Si le Christ n'a pas précisé les modalités de son retour final qui aura lieu à la fin du monde c'est que nous n'avons pas à les connaître! Pourquoi donc chercher à savoir?

Philippe-Antoine
avatar
Philippe-Antoine

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 64
Localisation : Région Grenobloise (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Le Merovingien le Jeu 4 Mar 2010 - 20:14

Mais cela fait bientôt 2000 ans que nous y sommes à la fin des temps!

Je ne pense pas que nous soyons a la Fin des Temps depuis 2000 ans. L'Apocalypse de Jean l'aurait precise. Or, tout indique au contraire qu'il s'agit d'une epoque lointaine par rapport aux Ecritures qui sont posterieures a la Venue du Christ sur Terre d'au moins 100 a 200 ans.

Le Christ ne nous a t-il pas dit que le royaume est au milieu de vous?

Oui, en effet. Mais quel est le rapport avec la Fin des Temps ?

Quant au Paraclet, il nous a été donné d'une manière spéciale par le sacrement de confirmation que nous avons reçu des successeurs des apôtres (c'est-à-dire les évêques), voilà pourquoi il est si important de respecter le magistère de l'Eglise sinon nous risquons de pécher contre l'Esprit.

Ce n'est pas pecher contre l'Esprit que de lire les Saintes Evangiles avec attention et discernement.

Il a été aussi annoncé qu'un Antéchrist viendrait! Je crains que beaucoup se laissent piéger en le prenant pour le "grand monarque"!

Je pense qu'il n'y aura aucun doute possible pour distinguer l'Antechrist du Grand Monarque qui doit le preceder pour la simple raison que ce dernier agira au Nom du Christ qui le presentera a ceux qu'Il aura choisit. Le Grand Monarque agira essentiellement dans l'humilite et la fraternite sans se faire connaitre jusqu'au jour ou il reconquiera la Souverainete de la France et retablira la Sainte Eglise qui subira les pires tribulations depuis qu'elle fut etablie.

Si le Christ n'a pas précisé les modalités de son retour final qui aura lieu à la fin du monde c'est que nous n'avons pas à les connaître! Pourquoi donc chercher à savoir?

Je constate avec interet que vous parlez bien de la "fin du monde", que je nommais "Fin des Temps". Nous nous rencontrons donc sur ce point particulier que vous sembliez denier au depart. En effet, vous avez raison : vous n'avez pas a connaitre les modalites du Retour du Christ puisque Lui seul decide qui doit en etre informe. Notez que je ne cherche pas a savoir, mais a vous informer d'un aspect fort important de son Retour sans en indiquer les informations essentielles : OU (localisation en France), QUI (le groupe de personnes choisi) et QUAND (quel jour et quel mois) avec precision.

Comme je l'ai indique, j'informe, sans en debattre, pour raviver la flamme de l'espoir et de la foi en ces temps tres troubles. Cet espoir et cette foi passent par l'information selon laquelle le Grand Monarque sera sauve par Dieu avant une catastrophe dans la region Tennessee / Georgie dans quelques jours.

Philippe-Antoine

Que Dieu vous benisse.

Le Merovingien.

Le Merovingien

Date d'inscription : 03/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Elqana le Ven 5 Mar 2010 - 20:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:C'est simple : Les anges sont contraints par les lois naturelles de la matière.
Mais cela contredit le fait qu’ils ont leur propre temps, alors ! En effet s’ils sont soumis aux lois naturelles de la matière, alors ils sont soumis aux lois du mouvement de la matière… et donc au temps humain, puisque celui-ci est précisément défini par rapport au mouvement !
Ou alors, cela veut dire que l’aevum, « temps » de leurs pensées, est une sorte de sous-ensemble du temps humain… ce qui limite considérablement leur puissance !
N’y a t’il pas là une contradiction ?
avatar
Elqana

Masculin Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 49
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Elqana le Ven 5 Mar 2010 - 20:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Les anges EN EUX-MÊMES, échappent à toute loi de la matière. C'est leur ACTION qui n'y échappe pas, un peut comme un artiste auquel le marbre résiste pour sa statue.
Cela semble confirmer la contradiction dont je parlais : si leur action est soumise au temps terrestre, leur propre temps l’est aussi, sinon à quoi leur sert de penser « plus vite » que ce qu’ils peuvent réaliser ?
Ou alors, leur pensée est-elle plus rapide pour assurer une vision d’ensemble du projet, un peu comme pour un ordinateur « temps réel ? »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Voilà pourquoi les anges, qui furent chargés par Dieu d'organiser le monde matériel en vue de l'homme, mirent plusieurs milliards d'années, le temps que NATURELLEMENT (et avec leur impulsion discrète et ordonnante);, les choses se mettent en place
Je crois que j’entrevois ce que vous voulez dire… en fait l’aevum est un intermédiaire entre le temps de Dieu et celui de la Création, c’est ça ? (je veux dire : il a les propriétés instantanées, par rapport au sens terrestre, du temps de Dieu, tout en étant contraint par les lois du temps terrestre…)
Ainsi les anges « observent » notre temps depuis le leur, ce qui leur permet d’aller et venir entre passé et futur du temps terrestre, mais en suivant la chronologie unidirectionnelle normale dans leur propre temps, alors que Dieu qui échappe à tout temps Se manifeste dans n’importe quel ordre et dans le temps des anges et dans celui des hommes… C’est bien ça ?
avatar
Elqana

Masculin Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 49
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le seul grand monarque que nous devons attendre, c'est le Christ

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum