Perfectionnement versus Amour, contradiction?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Perfectionnement versus Amour, contradiction?

Message par hanntonn le Jeu 25 Fév 2010 - 14:46

J'entends souvent des personnes dire qu'il est plus important d'aimer que de rechercher la perfection parce que c'est en cela seulement que consiste la perfection. Pour supporter cela, ils vont citer St-Paul qui dit que ça ne sert à rien de tout connaître d'avoir toutes les sciences si on n'a pas l'amour.
Ils continuent en disant que Thérèse de Lisieux disaient qu'elle se jèterait en Dieu même si elle avait commis tous les péchés mortels de la Terre.

Tout cela est bien vrai, mais il y a un problème important. Dire que l'amour est plus important que de chercher à être parfait est synonyme dans beaucoup de consciences de dire que ce n'est pas grâve si l'on a des défauts, Dieu nous accepte ainsi et l'on a pas nécessairement à se corriger, il suffit de lui faire confiance. Cette pensée est inconsciente parce que les mêmes personnes qui argumentent ainsi que la spiritualisation de nos actions, pensées, etc n'est pas vraiment l'important ne seront pas de l'avis qu'il ne faut pas chercher à corriger ses défauts dans la vie chrétienne. C'est comme défendre un point de vue sans être d'accord. C'est comme si le perfectionnement de notre vie est trop demandante, mais que corriger ses défauts ne l'est pas. Cette façon de penser est peut-être une conséquence de l'hédonisme, je ne sais trop. Aussi, faut-il préciser que Thérèse, à son époque, se mettait en opposition avec le jansénisme, période durant laquelle beaucoup de gens avait peur d'aller aux sacrements parce qu'ils s'en sentaient trop indignes. Elle n'était pas en train de dire que quelqu'un qui aurait commis de graves péchés n'aurait pas besoin de se confesser avant d'aller communier comme cela pourrait donner l'impression à des gens qui ne veulent pas faire d'efforts et qui se croient saints dès leur conversion.

Je voudrais donc préciser que s'il est vrai que toute notre vie doit être orientée vers l'amour de Dieu et du prochain, le désir du perfectionnement est d'une égale importance même s'il n'est pas aussi central. En disant cela, c'est comme si je disais que le cou et la tête sont d'une égale importance même si la tête lui est supérieure parce que le corps sans le cou ne peut pas communiquer avec la tête. Tout passe par là. Et comme c'est précisément l'un des meilleurs moyens que d'attaquer le cou pour faire mourir la tête et le corps en entier par la suite, l'un des meilleurs moyens de détruire l'amour de Dieu et du prochain est de perdre le désir du perfectionnement de l'âme. C'est précisément parce qu'on veut aimer Dieu davantage que l'on cherche à se perfectionner parce que nos imperfections nous empêchent de nous donner totalement par amour. Le danger dans tout cela est de chercher la perfection en elle-même et non pas pour aimer Dieu davantage. Là, dans ce cas, on développe de l'orgueil et l'amour de Dieu et du prochain est détruit. La conséquence suivante est que tout le perfectionnement accomplis se détériore de lui-même sans que l'on comprenne pourquoi.
Chercher à se perfectionner ou chercher à corriger nos défauts est donc très important puisque c'est la seule chose qui soutienne l'amour. Cependant, il ne faut jamais oublier le but du perfectionnement et il faut "se craindre soi-même" parce qu'aussitôt qu'on n'aura plus peur de tomber, on développera de l'orgueil et la chute se fera d'elle-même. Pour donner d'autres raisons qui démontrent que la perfection est importante pour vraiment aimer Dieu et le prochain, il faut dire qu'il ne serait pas possible à un homme qui serait dépendant de l'alcool à tous les soirs de donner une éducation chrétienne à ses enfants. Sa situation l'empêcherait de vraiment aimer ses enfants. Bien sûr, il désirerait beaucoup de bien pour eux, mais il serait incapable de leur en procurer. De la même manière, serait-il possible à un prêtre en manque d'affection de donner une direction spirituelle saine? Un prêtre qui se met parfois en colère peut-il attirer beaucoup de gens à la religion? Ce sont pour toutes ces raisons que le perfectionnement de la vie chrétienne est d'égale importance que d'aimer Dieu. En fait, les deux choses sont inséparables, la seule chose est que certains croient parvenir à la perfection par orgueil, les vrais chrétiens ne s'approchent de la perfection que parce qu'ils aiment Dieu. L'opposé est que certains croient parvenir à l'amour de Dieu sans chercher à perfectionner leur vie.

Pour simplifier les choses, je dirais qu'il faut éviter de tomber dans deux excès. Chercher la perfection par orgueil ou chercher l'amour sans renoncement et mortifications.

hanntonn

Date d'inscription : 11/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perfectionnement versus Amour, contradiction?

Message par Elqana le Jeu 25 Fév 2010 - 20:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Aussi, faut-il préciser que Thérèse, à son époque, se mettait en opposition avec le jansénisme, période durant laquelle beaucoup de gens avait peur d'aller aux sacrements parce qu'ils s'en sentaient trop indignes.
Personne n’est digne de communier, jamais, mais l’erreur consiste à ne pas voir le don parfait, accompli, (sens premier de pardon) que nous fait le Seigneur de sa propre personne à travers l’Eucharistie. La recherche de la perfection ne va pas sans l’amour de Dieu, mais contrairement à vous je pense que l’amour la précède et la guide : l’inverse serait de l’orgueil, il pousserait à chercher une perfection qu’on n’atteindra jamais, pour ensuite condescendre, d’une certaine manière, à aimer. Alors qu’en aimant d’abord, on sait très bien que la perfection est inaccessible : on s’en approche alors du mieux qu’on peut, avec nos forces et nos faiblesses… Ce ne sont pas nos défauts qui sont un problème, c’est de s ‘y complaire (comme vous l’avez souligné).
avatar
Elqana

Masculin Date d'inscription : 02/05/2009
Age : 49
Localisation : Picardie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perfectionnement versus Amour, contradiction?

Message par hanntonn le Ven 26 Fév 2010 - 0:38

Je suis totalement d'accord avec ce que vous écrivez. Concernant l'importance du perfectionnement, je suis d'accord avec vous que l'amour précède cela, mais j'ai seulement voulu noter qu'il ne peut pas avoir de véritable amour de Dieu s'il n'y a pas de perfectionnement en court parce que l'on se perfectionne justement pour plaire davantage à Dieu. Vous avez raison toutefois en ce sens que l'on ne devrait pas aimer moins Dieu parce qu'on arriverait pas à se perfectionner. Merci du commentaire.

hanntonn

Date d'inscription : 11/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Perfectionnement versus Amour, contradiction?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum