Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par Francesco le Jeu 27 Mai 2010 - 2:32

Rappel du premier message :

Bonjour,je viens de découvrir de nouvelles informations qui démontre que les révélations de Maria Valtorta sont fausses .Elles n'ont jamais été reconnues par l'église et une certaine spécialiste de la question avait tort.....A LIRE ET A PUBLIER:
L'œuvre de Maria Valtorta [modifier]
Selon ce que rapporte son éditeur, Maria Valtorta a rempli 122 cahiers, soit près de 15 000 pages manuscrites, sans aucune rature[6], avec la description des visions et révélations qu'elle dit avoir reçues de Dieu entre 1943 et 1951 essentiellement. De ces 122 cahiers a d'abord été tirée, en 1956, l'œuvre principale, Le Poème de L'Homme-Dieu (Il poema dell'Uomo-Dio). La traduction française, en 10 volumes, ne reprend que le sous-titre initial : L'Évangile tel qu'il m'a été révélé. Ce titre est dû à la volonté expresse de son premier traducteur[7].

Les autres écrits de Maria Valtorta se présentent comme des enseignements de Jésus. Ils ont été édités dans l'ordre chronologique de leur rédaction et publiés en trois volumes : Les cahiers de 1943, les cahiers de 1944 et les cahiers de 1945 à 1950. Son œuvre compte aussi une Autobiographie exécutée à la demande de son confesseur[8] , des Leçons sur l'épître de saint Paul aux romains, et le Livre d'Azarias, commentaires des textes de la messe donnés, selon Maria Valtorta, par son ange gardien.

Maria Valtorta déclare qu'elle se sent vivre au milieu de ceux qui suivent Jésus dans les scènes qu'elle décrit, et assure rapporter ce qu'elle voit et entend. Selon l'éditeur, tout en gardant le lit et malgré ses souffrances[9], elle écrivait de sa propre main et d'un seul jet, à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit[6]. « Les seuls livres qu'elle pouvait consulter étaient la Bible et le Catéchisme de Pie X » note-t-il dans sa préface[10].

Maria Valtorta précise ce qu'elle appelle son « travail » : « écrire sous la dictée ou décrire ce qui se présente à moi. S'il s'agit de dictée et qu'elle se rapporte à un passage de la Bible, Jésus commence par me faire ouvrir le Livre au passage qu'Il veut expliquer. [...] Si c'est la vision qui se présente, comme je l'ai dit, avec une image initiale qui est généralement le point culminant de la vision, et puis se déroule en suivant l'ordre [...] je décris ce point, puis ce qui précède et ce qui suit »[11].

Publication et mise à l'index [modifier]
Le pape Pie XII a reçu en audience spéciale le père Migliorini, confesseur de Maria Valorta, et le père Berti, son confrère, accompagnés de leur prieur le père Andrea M. Cecchin. L'Osservatore Romano du 27 février 1948 mentionne cette audience, mais n'en révèle pas la teneur.

En 1949 l'ouvrage est examiné par la Congrégation pour la doctrine de la foi (appelée alors Saint-Office) en charge de ces questions. Loin de recevoir l'imprimatur, il est interdit de publication, comme l'indique l'article de L'Osservatore Romano en date du 6 janvier 1960 : « Il y a environ dix ans [donc environ 10 ans avant 1960] il circulait d'épaisses pages dactylographiées qui contenaient des prétendues visions et révélations. À ce moment-là l'Autorité Ecclésiastique compétente avait prohibé l'impression de ces pages dactylographiées et avait commandé qu'elles fussent retirées de la circulation[12]. »

Malgré cette opposition, un ouvrage comprenant Le Poème de Jésus et Le Poème de l'Homme-Dieu est publié à partir de 1956 par un imprimeur, Michele Pisani (C'est cet ensemble de textes qui sera publié en français sous le titre de L'Évangile tel qu'il m'a été révélé). Dans sa postface, Pisani indique, d'après le témoignage du père Berti, que lors de l'audience de 1948, Pie XII aurait émis un avis bienveillant sur l'oeuvre, dont il aurait lu certaines parties, et conseillé de la publier en l'état, sans parler d'origine surnaturelle. Aucune autre source ne confirme ce témoignage.[non neutre]

Le quatrième tome paraît en 1959, sous le pontificat de Jean XXIII. L'ouvrage est mis à l'Index le 16 décembre 1959 (avec publication du décret le mardi 5 janvier 1960) par le Saint-Office. Le décret de mise à l'Index, signé par le notaire Massala est commenté en détail le lendemain 6 janvier 1960 par L'Osservatore Romano, l'organe de presse du Vatican[12].

Le commentaire de L'Osservatore Romano [modifier]
L'article de L'Osservatore Romano[13] explique les raisons de cette condamnation[14] , sous le titre « Une Vie de Jésus mal romancée »[15]. Le journaliste conteste la valeur littéraire des quelque 4000 pages de L'Évangile tel qu'il m'a été révélé, notamment en raison de la « longueur des discours attribués à Jésus et à la Très Sainte Vierge » et des « interminables dialogues que se tiennent les personnages multiples qui peuplent ces pages » , et s'étonne des propos des éditeurs, qui comparent Maria Valtorta à Dante en écrivant dans leur préface qu'elle « a donné une œuvre dans laquelle, au milieu de splendides descriptions des temps et des lieux, se présentent d'innombrables personnages qui nous adressent leur parole, soit douce, soit forte, comme admonition ».

Cependant la question de la valeur de l'ouvrage, toujours selon L'Osservatore Romano, concerne beaucoup plus les problèmes de fond, qui ont motivé la mise à l'Index. Ces problèmes tiennent notamment à la personnalité de Jésus tel que le décrit Maria Valtorta. L'article précise : « Les quatre Évangiles nous présentent un Jésus humble et réservé ; ses discours sont brefs et incisifs, mais tombent toujours juste. Par contre, dans cette espèce d'histoire romancée, Jésus est loquace au maximum, presque sur un ton publicitaire, toujours prêt à se proclamer Messie et Fils de Dieu, et à donner des leçons de théologie dans les mêmes termes que ceux qu'emploierait un professeur de nos jours. »

De même, le journaliste relève ce type de contradiction par rapport à l'Évangile à propos de la Vierge Marie. Il oppose « l'humilité et le silence de la Mère de Jésus » que l'on trouve dans le Nouveau Testament et l'ouvrage de Maria Valtorta, où « la Très Sainte Vierge a la faconde d'un propagandiste d'aujourd'hui » et où elle apparaît omniprésente, « toujours prête à donner des leçons de théologie mariale qui suivent les développements les plus récents des spécialistes actuels en la matière ».

Enfin, les développements théologiques de Maria Valtorta frôlent « l'hérésie avérée » au sens où elles comportent « certaines… perles qui certes ne brillent pas par leur orthodoxie catholique ». Par exemple, le journaliste relève que Marie est définie dans l'ouvrage comme « la seconde née du Père » à plusieurs reprises, sans d'ailleurs que cette formule soit explicitée. La vision de la Trinité s'exprime dans un « concept hermétique et [...] confus », et « l'impression reste qu'on veut construire une nouvelle mariologie ». Il semble que Maria Valtorta accorde à Marie une place assez éloignée du dogme catholique car il lui est dit : « Pendant le temps que tu resteras sur la Terre, c'est toi qui seconderas Pierre comme hiérarchie ecclésiastique. »

Dans les dernières pages du quatrième et dernier volume de L'Évangile tel qu'il m'a été révélé, l'auteur apparaît. Le journaliste remarque : « L'auteur se révèle... une femme et écrit qu'elle a été témoin de tout le temps messianique, et qu'elle s'appelle Marie (Valtorta). »

Depuis la mise à l'index [modifier]
Chronologie des faits [modifier]
Malgré la mise à l'Index par le Vatican, l'ouvrage est réédité peu après, cette fois en 10 volumes. L'Osservatore Romano publie alors un nouvel article à la une de son numéro du 1er décembre 1961 pour exposer une fois de plus les termes de la condamnation[16]

En 1966, l'Index est aboli[17]. À l'époque[18], le cardinal Alfredo Ottaviani, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, précise que si la dissolution de l'Index lève la prohibition sur les ouvrages concernés, l'Index n'en garde pas moins sa force morale[17].

En ce qui concerne les œuvres de Maria Valtorta, dans un courrier daté du 31 janvier 1985 adressé au cardinal Siri, archevêque de Gênes, le cardinal Joseph Ratzinger, successeur d'Alfredo Ottaviani à la tête de la Congrégation pour la doctrine de la foi, confirme que leur diffusion ne serait pas « opportune »[19]. Il écrit à ce propos : « L'Index conserve toute sa valeur morale, par laquelle il n'est pas opportun de diffuser ou de recommander une œuvre dont la condamnation n'a pas été décidée à la légère mais pour des raisons mûrement réfléchies, afin de neutraliser les dommages qu'une telle publication peut causer aux fidèles les plus naïfs[20] ».

Mgr Dionigi Tettamanzi, secrétaire général de la Conférence épiscopale italienne, demande en 1992 à l'éditeur de l'ouvrage qu'il ne soit pas fait mention d'une origine surnaturelle des visions et dictées[21].

En 1992 un évêque canadien de l'Église grecque-catholique ukrainienne de Toronto, Roman Danylak, évêque titulaire de Nevşehir (Turquie), théologien et docteur en droit canonique, après avoir étudié en profondeur « l'Evangile tel qu'il m'a été révélé » dans sa version originale italienne, avec ses introductions, notes, appendices, ainsi que le décret de mise à l'index et les articles du frère Philip Pavich [22] ...réfute les principales critiques et affirme la totale conformité de l'œuvre avec l'orthodoxie catholique romaine.[23] En 2001, "l'Evangile tel qu'il m'a été révélé" reçoit son imprimatur.[24] L'imprimatur ne concerne que le diocèse d'un évêque, en l'occurrence celui de Nevsehir en Turquie. Il ne concerne en rien l'ensemble du monde catholique.

L'année suivante, en avril 1993, l'Église catholique se prononce de nouveau à propos de Maria Valtorta, après l'interdiction de publier dès 1949, la mise à l'Index en 1960 et la lettre du cardinal Ratzinger en 1985. De nouveau, la Congrégation pour la doctrine de la foi répète que les « visions » et les « dictées » qu'aurait reçues Maria Valtorta « ne peuvent être considérées comme étant d'origine surnaturelle ». À l'initiative du cardinal Ratzinger et de la Congrégation, la Conférence des évêques italiens demande à l'éditeur de Maria Valtorta de publier un démenti à l'intérieur des volumes « qui indique clairement, dès la toute première page, que les "visions" et les "dictées" auxquelles il est fait allusion sont simplement des formes littéraires utilisées par l'auteur pour raconter la vie de Jésus à sa manière. Elles ne peuvent être considérées comme étant d'origine surnaturelle »[25].

En Alabama, à Birmingham, une société du nom de « Caritas[26] », qui n'a aucun rapport avec l'œuvre catholique Caritas[27], diffuse l'ouvrage de Maria Valtorta. La société « Caritas » est également présente à Medjugorje[28], où deux des « voyants » auraient reçu une apparition mariale leur conseillant d'acheter le livre de Maria Valtorta : selon Marija Pavlovic et Vicka Ivankovic les écrits et les conversations de Maria Valtorta avec Jésus sont véridiques. Selon Ivankovic, en 1981, la Vierge Marie lui aurait dit : « Si une personne veut connaitre Jésus elle devrait lire L'Évangile tel qu'il m'a été révélé de Maria Valtorta. Ce livre est la vérité. »[29] Dans un autre message à Marija Pavlovic, la Vierge Marie l'aurait confirmé : « Oui, vous pouvez lire le livre de Maria Valtorta »[30].

Non seulement l'Église catholique n'a jamais, en aucune façon, validé cette rumeur, mais, à la demande de Mgr Boland, évêque de Birmingham, le Saint-Siège a une fois de plus répété que les prétendues « dictées » et « visions » de Maria Valtorta « ne peuvent être considérées comme étant d'origine surnaturelle »[31].

Depuis lors, plusieurs théologiens catholiques, dont le prêtre jésuite Mitch Pacwa[14], ont réexpliqué pour quelles raisons l'Église catholique a clairement condamné, à plusieurs reprises, l'ouvrage de Maria Valtorta. Ils ont relevé de nombreuses et graves incohérences théologiques, incompatibles avec le dogme catholique : par exemple, le « péché originel » est décrit comme une scène d'attouchements sexuels ou encore Maria Valtorta désigne Jésus-Christ sous le nom de « l'Homme-Dieu » alors que pour le catholicisme il est « Dieu fait homme »[32]. Sur un plan plus anecdotique, l'ouvrage présente des anachronismes, par exemple l'usage de tournevis à l'époque christique[33]. Enfin, pour leur part, Mgr Lefebvre et la FSSPX ont également rejeté les prétendues « visions » de Maria Valtorta.

L'Église catholique n'est jamais revenue sur cette condamnation, prononcée au minimum sept fois : en 1949, 1959, 1960, 1961, 1985 et deux fois en 1993.

Selon l'éditeur [modifier]
En 1985, le fils de Michele Pisani, premier éditeur de Maria Valtorta, Emilio Pisani créé une société privée ad hoc, le Centro Editoriale Valtortiano (CEV). Les statuts du CEV indiquent que la société a pour "vocation spécifique et prioritaire de développer, documenter et diffuser la connaissance de Maria Valtorta, de sa personne, de ses écrits, de ses idéaux, au moyen de l'impression et de la vente de ses œuvres littéraires"[34].

Le CEV parle du soutien de plusieurs ecclésiastiques de haut rang qu'aurait reçus L'Évangile tel qu'il m'a été révélé, avant et après sa mise à l'Index. Ces témoignages ont été exclusivement publiés par le CEV et n'ont été confirmés par aucune autre source.



_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par Tibelle07 le Sam 6 Aoû 2016 - 16:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:En plus ce livre qu'a lu mère theresa était un livre mis à l'index. Donc ce livre contenait des erreurs dangereuses pour la foi.

VALTORTA Maria. Il poema di Gesu ; Il poema dell’Uomo-Dio (le premier poema nommé forme le tome premier, et le second poema les trois tomes suivants d’une publication anonyme en quatre
volumes). 16 décembre 1959.

Ca veut dire quoi en français j'ai pas compris scratch

Ce serait bien que si quelqu'un a obtenu une bonne traduction du message que j'ai mis ci-dessus , de le poster sur le forum pour éviter de faire traduire tout le monde.
avatar
Tibelle07

Féminin Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 18
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par Rémi le Sam 6 Aoû 2016 - 16:49

Traduction Google du texte

Paix de Jésus!

Beaucoup de gens ont demandé notre centre de cette question car il y a cette affirmation à propos de Mère Teresa que son livre préféré était Poème de Valtorta de l'Homme-Dieu et qu'elle portait tout le temps au cours de toutes ses voyages. Voici notre réponse à cela.

Lors d'un voyage particulier, Mère aurait pu lire ce livre. Toutefois, il est douteux de dire qu'elle portait tout le temps et pendant tous ses voyages. Mère lu des centaines de livres de lecture spirituelle; elle n'a pas acheté ou choisir eux, mais lire les livres qui ont été normalement donnés à nous par diverses personnes et que la sœur bibliothécaire avait placé dans la bibliothèque.

Cependant, il est important de noter que ce livre de Maria Valtorta était pas dans sa chambre parmi les livres qui y sont conservés "à portée de main".

Dieu te bénisse,

Sr. M. Callisita, MC

Traduction du texte de l'index.

VALTORTA Maria. Le poème de Jésus ; Le poème de l'Homme-Dieu (le premier poème nommé forme le tome premier, et le second poème les trois tomes suivants d’une publication anonyme en quatre
volumes). 16 décembre 1959.


_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par Tibelle07 le Sam 6 Aoû 2016 - 17:00

Merci Rémi c'est bien mieux.

Comment ça publication anonyme en quatre volumes ? (dans le texte de l'Index)
avatar
Tibelle07

Féminin Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 18
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par Rémi le Sam 6 Aoû 2016 - 17:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Merci Rémi c'est bien mieux.

Comment ça publication anonyme en quatre volumes ? (dans le texte de l'Index)

Probablement que l'imprimeur est resté anonyme.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par Tibelle07 le Sam 6 Aoû 2016 - 18:29

Ah ok. J'ai aussi demandé sur un site à Padre Pio en Italien à l'origine (normal remarque Rolling Eyes ) , je posterais la réponse quand je l'aurai. Je peux , en attendant , poster pour ceux qui sont ouverts sur Medjugorje la réponse que Soeur Emmanuelle MAILLARD m'avait donné l'année dernière car il y a aussi eu beaucoup de rumeurs entre Medju et MV :

J'avais demandé ce qu'elle pensait de MV (première demande) et si c'était vrai que Vicka avait dit dans une interview que la Vierge lui avait dit que si quelqu'un voulait connaître Jésus , qu'il devait lire Maria Valtorta car ce livre est la vérité (deuxième demande). Voici sa réponse :

Bonjour ,

concernant cette question sur Maria Valtorta :

la Vierge a effectivement dit "vous pouvez lire" : vous savez nous sommes humains et tous les livres peuvent contenir des erreurs , il n'y a que la Bible dont nous soyons certains.

Quant à votre seconde demande , cette partie est non fondée. La Vierge n'a pas plus encourager la lecture de M.V.

En nous excusant pour la réponse tardive.

Que Dieu vous bénisse.

Les "Enfants de Medjugorje"




Voilà bye
avatar
Tibelle07

Féminin Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 18
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par enfantdemarie le Sam 6 Aoû 2016 - 20:08

Merci Tibelle

Je retiens ceci :

Cependant, il est important de noter que ce livre de Maria Valtorta était pas dans sa chambre parmi les livres qui y sont conservés "à portée de main".

A mon avis (mais ce n'est que mon avis), le Malin se déchaine parce qu'elle va être canonisée. Alors, ne relayons pas ce qu'il colporte et qu'il essaie de faire douter.
avatar
enfantdemarie

Féminin Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par Tibelle07 le Sam 6 Aoû 2016 - 21:19

Oui et apparemment au vu du début de message de la religieuse , beaucoup lui ont déjà posé la question parce que dans le message je lui ai juste demander si c'était vrai qu'elle aimait MV et si elle en recommandait la lecture c'est tout.

Je ne sais pas depuis combien de temps il y a cette rumeur sur le net mais cela doit être depuis un bon moment , bien avant l'annonce de la canonisation mais bon quand on regarde Mère Teresa est visé par beaucoup. Une femme qui a été une lumière pour les pauvres autant rabaissé c'est triste peiné
avatar
Tibelle07

Féminin Date d'inscription : 18/05/2014
Age : 18
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par enfantdemarie le Sam 6 Aoû 2016 - 21:27

Oui, c'est triste ! mais j'en ai entendu beaucoup aussi... et en très mal... c'est pour cela que je dis que c'est le Malin qui se déchaine.

Tu as bien fait de demander, ainsi tu es rassurée et tu nous rassures.
avatar
enfantdemarie

Féminin Date d'inscription : 18/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par Theocracy le Lun 8 Jan 2018 - 20:30

Bonjour , en farfouillant sur Internet , je suis tombé par hasard sur ce sujet , et je tenais simplement à apporter mon ressentit...
Je ne suis pas un théologien , à vrai dire je ne suis même pas (encore) baptisé , je ne suis pas non plus un expert dans les écritures , ni rien...

Je suis simplement un jeune homme à la recherche de la vérité sur Dieu , donc je peux dire déjà que je crois sans aucun doute possible en Dieu , maintenant quelle religion choisir ?

J'ai beaucoup lu , sur diverses religions , Judaïsme , Nohaisme , Chrétiens catholiques et protestants et bien sûr l'Islam.
Mais aussi sur divers courants philosophico-religieux , et notamment le Spiritisme d'Allan Kardec.

Après des années de réflexions , j'en suis venu à mener un combat spirituel entre le Catholicisme et le Spiritisme D'allan Kardec.
Ma foi est encore très fragile entre ces deux courants , mais après une très longue réflexion , j'ai choisi d'embrasser le catholicisme.


Pourquoi ?

Je ne vais pas mentir ou passer par 4 chemins , mais c'est principalement l'oeuvre de Maria Valtorta qui me retient dans le Catholicisme , si cette oeuvre n'existait pas , je ne me serais jamais autant prit la tête entre le catholicisme et le Spiritisme , et je serai devenu Spirite durant toutes ces années (Et croyez moi , il serait bien plus facile pour moi d'entrer dans le spiritisme , que dans l'église catholique qui a quand même pas mal d'interdits et de dogmes qui n'existent pas dans le Spiritisme , donc il faut vraiment que l'oeuvre soit extrêmement puissante pour me changer à ce point).

Alors oui , je sais très bien que les catholiques de manière générale conseillent de lire la Bible.
Mais , je ne suis pas catholique , du coup j'aborde cette religion sous des aspects qui me parlent , certes j'ai lu et relu les évangiles que je trouve très beaux , mais , dès que j'ouvre un livre de Maria Valtorta , j'ai l'impression d'être touché au coeur et que mon cheminement vers l'église catholique est tout tracé...

Je n'ai pas lu toute l'oeuvre car je suis un petit lecteur , et il m'arrive parfois de me demander , si le Christianisme catholique est vraiment la bonne voie... Interrogation qui s'efface du moment où je lis , ne serait-ce qu'un petit chapitre, de Maria Valtorta...

Vous vous livrez un combat acharné entre les défenseurs de l'oeuvre et les sceptiques que je trouve bien dommage et triste.
Est-ce que l'oeuvre est véritable ? J'ai lu de grands théologiens dire que oui et d'autres que Non. Des papes qui l'ont soutenue et d'autre non , tout comme des Saints (bon dans ce cas je ne connais pas de Saint ayant réfuté l'oeuvre).

En tous cas , d'un point de vue totalement extérieur du milieu catholique , cette oeuvre m'emmène (et je ne suis pas le seul...) vers l'église catholique Romaine.

Sans cette oeuvre , je ne serais pas aller voir un prêtre pour demander le baptême mais j'aurai rejoins un cercle Spirite.
C'est pour cette raison , que je pense , que certaines personnes ne devraient pas en dire trop de mal ou de dire que l'oeuvre vient du malin comme j'ai pu le lire , car si le malin emmène les gens vers l'église catholique c'est qu'il y'a un gros problème Smile

Merveilleuse année à tous Smile

Theocracy

Date d'inscription : 08/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par Rémi le Lun 8 Jan 2018 - 21:58

Bonjour Theocracy et bienvenue parmi nous et bonne année à vous aussi.

L'Église n'a jamais dit que les oeuvres de MV venaient du malin comme certains l'affirment mais de sa propre personne et non par inspiration divine. Ses écrits ne doivent surtout pas prendre la place des vraies Évangiles mais être considérés comme une histoire romancée de la vie de Jésus, il se peut que cela vous fasse du bien de lire cette oeuvre mais il ne faut pas la considérer plus importante que la Bible comme certains le font mais comme une oeuvre humaine comme des films et autres oeuvres culturelles à saveur religieuse.

Je vous conseille la lecture du livre Imitation de Jésus-Christ qui vous renversera autant sinon plus, c'est l'un des plus grand chef-d'oeuvre de la spiritualité catholique.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par Theocracy le Lun 8 Jan 2018 - 22:43

Bonsoir Rémi et merci pour votre accueil.
Alors , non je ne place pas les écrits de Maria Valtorta devant la Bible , mais j'ai deux approches différentes.
Pour la Bible , je la conçois dans sa perfection absolue , en m'intéressant au catholicisme , j'ai énormément regardé de débats , et pour me faire violence , des débats où c'était très souvent des musulmans qui essayaient de prouver que la Bible était falsifié ou d'autres hérésies du style , je suis content d'avoir toujours eu des réponses de catholiques face à des musulmans s'improvisant théologiens  d'une religion qui n'est pas la leur.

En ce sens , la Bible est absolument parfaite , et répond par elle même à toutes les attaques des détracteurs.

Pour Maria Valtorta , je vis littéralement l'évangile d'une façon dont il m'est impossible dans la Bible , je n'y peux rien , même en me forçant ça ne passe pas de la même façon..
Ensuite , ceci est uniquement mon avis personnel , je ne pense pas que Maria ait pu écrire un "Roman" de 15 000 pages sans ratures et d'une traite , les écrivains vous le diront , c'est impossible.

15 000 pages rendez vous compte ! Le temps que cela prend ! Rien que pour la syntaxe , la correction , il faudrait des années , surtout qu'elle n'avait pas d'éditeur à l'époque pour lui faciliter le travail.

Mais si ce n'était que cela... En fait ce qui m'a le plus affermit dans cet oeuvre , ce sont toutes les données scientifiques validées... C'est juste incroyable , à la base je suis quelqu'un de très sceptique , croire en Dieu d'accord , mais quand on me parlait de la Vierge , De Jésus , Mahomet etc , je bloquais...

Et c'est en lisant ces données scientifiques que tout cela m'a ouvert à la religion chrétienne.

Mais je pense aussi , étant humaine , qu'elle a pu ajouter son grain de sel (involontairement ou pas) ou tourner des phrases/dictées à sa sauce.

En fait le problème majeur de cet oeuvre est qu'elle est tellement incroyable qu'on a du mal à y adhérer Smile

Fait étonnant aussi pour ma part , je me suis beaucoup attaché à la Vierge grâce au premier tome , j'ai ris mais aussi pleuré avec et pour elle.

Alors qu'avant de connaître cette oeuvre , la vierge m'était très très lointaine.

Pour terminer , en ce qui me concerne , je pense sincèrement que l'Oeuvre de Maria Valtorta vient Du Christ et non de sa personne , je n'ai aucun doute là dessus pour ma part , car si c'était le cas , me connaissant , j'aurai abandonné depuis très longtemps...

Ce n'est qu'un ressenti tout à fait personnel.

Et je note le livre que vous me conseillez , même si il me reste encore quelques tomes et les cahiers de Maria Valtorta à lire et Histoire d'une âme de Ste Thérèse de Lisieux , je l'ajoute à ma liste d'achat... J'ai tellement à lire depuis que je me dirige vers l'église que j'en ai le vertige , tellement de belles choses...

En tous cas votre livre me fait envie vu la façon dont vous en parlez !

Pour terminer , il est plus que certain qu'après avoir fini les tomes de Maria Valtorta , je me plonge bien plus dans la Bible et ne revienne que peu sur l'évangile tel qu'il m'a été révélé.
Mais je ne sais pas , c'est comme quand on regarde un film tiré d'un Roman , et qu'en lisant ce dernier , on comprenne toutes les subtilités et les détails qu'il n'y avait pas dans le film ! Smile

Theocracy

Date d'inscription : 08/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par Rémi le Mar 9 Jan 2018 - 0:50

Je n'ai jamais lu cette série de MV, je n'en ai pas vraiment le temps, j'ai lu celui sur l'apocalypse et son autobiographie. Je ne peux donc commenter son contenu, je ne fais que faire connaître la position de l'Église sur ce sujet, ce qui est l'une des missions créatrices de ce forum.

L'Église regorge de livres spirituels de haute splendeur et nous n'aurons pas assez de toute une vie pour en faire le tour, voir sur le site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par Theocracy le Mar 9 Jan 2018 - 8:40

Oui je comprend et c'est tout à fait normal.

Je pense que PieXII a fait une juste réflexion en disant "Publiez l’œuvre telle quelle. Il n’y a pas lieu de donner une opinion quant à son origine, qu’elle soit extraordinaire ou non. Ceux qui liront comprendront." Le pape ajoute : "On entend parler de tant de visions et de révélations ! Je ne dis pas que toutes sont vraies, mais certaines d'entre elles pourraient l'être" (c'est un passage qui est souvent omit quand on cite le Pape sur l'oeuvre , alors qu'il ne devrait pas l'être)

Je partage entièrement son avis , favorable mais avec une certaine réserve.

Theocracy

Date d'inscription : 08/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par Titi le Mar 9 Jan 2018 - 9:35

Bienvenue Theocracy

Si je peux me permettre, vous avez l'air d'apprécier les révélations mystiques.
Je n'ai jamais lu Maria Valtorta donc je ne peux pas me faire une opinion ni comparer avec les autres, mais je vous conseillerais de lire Anne Catherine Emmerich dans la section "Mystiques" sur le lien que vous a donné Rémi et que je vous redonne : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . En effet, elle a eu des révélations et l'Eglise la reconnaît complètement. Elle ne fait l'objet d'aucune controverse. Par contre son œuvre est un pavé aussi mais ça vaut le coup.
Dans les livres que j'ai lu et qui m'ont intéressée, il y a aussi : recueil de paroles de Jésus à ses saints dans la même section "Mystiques" qui est une compilation de tout ce qu'a pu dire Jésus aux différents saints, et celui que je suis en train de lire en ce moment : La grande vie de Jésus Christ de Ludolphe le Charteux, dans la section "Pères de l'Eglise - 14e siècle". Ce dernier livre n'étant pas issu de révélations mais des réflexions de Ludolphe le Chartreux sur l'Evangile qui aident considérablement à le comprendre selon l'esprit de l'Eglise, pour ceux à qui comme moi la Bible en elle-même ne parle pas.
avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par Theocracy le Mar 9 Jan 2018 - 9:56

Bonjour titi merci pour vos conseils !
En effet Anne Catherine Emmerich est aussi dans ma liste de lecture ! Bon ce sera pas tout de suite mais c'est prévu.
En fait ce que je trouve assez "drôle" c'est que les écrits de Anne-Catherine Emmerich avaient été "condamnés" , elle est morte en 1824 et a été béatifiée en 2004 , comme quoi...

Par contre ce qui me freine un peu dans cette mystique , c'est l'importance du poète Clément Brento dans l'oeuvre de Anne-Catherine , je crois qu'il est commun d'admettre qu'il a eu une (trop ?) grande influence sur les écrits de la Mystique (ce qu'on ne retrouve pas chez Valtorta par exemple).

Après ce qui me fait aussi adhérer à ce genre de mystique , ce sont les preuves scientifiques données "banalement" dans ces oeuvres et qui sont ensuite vérifiées scientifiquement , et dans les deux cas , des choses ont été découvertes , je trouve que c'est un tel trésor pour les sceptiques , eux (nous ?) qui voulons toujours plus de preuves...

Une preuve à la "Saint Thomas" en gros , qui même si on n'y adhère pas , ne peut pas laisser indifférent !
Ma pensée personnelle et qu'il existe beaucoup de chemins qui mènent à Dieu , certains auront la foi innée , simple comme l'ont eu nos grand-mères , une foi d'enfant belle et innocente , d'autres l'auront par un contact direct avec Dieu ou la Vierge , d'autres par l'études théologique , d'autres encore par les révélations des mystiques...

C'est pour cela que les athées me font souvent rire en m'affirmant " Mais rien ne prouve l'existence de Dieu !" , alors qu'ils n'ont , pour la plupart , jamais lu le moindre livre de théologie ou même l'évangile qu'ils ont simplement survolé...

Je dis simplement , que cette oeuvre (comme d'autre) peut mener des gens vers l'église ( j'en suis la preuve Smile ).
Et puis voici ce que dit Jésus (Ou maria Valtorta selon les uns et les autres) dans un des cahier de l'oeuvre :

"L’ouvrage livré aux hommes par l’intermédiaire de Maria Valtorta n’est pas un livre canonique disait Jésus. Néanmoins, c’est un livre inspiré que je vous accorde pour vous aider à comprendre certains passages des livres canoniques, et en particulier ce que fut mon temps de Maître, pour que vous me connaissiez par mes paroles, moi qui suis la Parole"

Et c'est exactement ce que je ressens , un évangile vivant qui me bouleverse ! Rien de plus !

Theocracy

Date d'inscription : 08/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Soignons prudents dans nos jegements

Message par Koffi Marc le Ven 6 Avr 2018 - 23:50

Selon Maria Simma, l'Evêque américain qui a autorisé la communion dans la main, restera au purgatoire jusqu'à ce que la communion sur la langue soit rétablie au Etats-Unis... S'il s'avère donc que les œuvres de Maria Valtorta sont vraies (ce que je croix, humble avis) cela risque de couter très cher à tous les responsables de l'église qui ont censuré, cette dictée de Jésus... Pourquoi à chaque vision, l'Eglise ne désigne pas des pieux pour prier et discerner au lieu de se limiter à des condamnations théologiques ?

Koffi Marc

Date d'inscription : 06/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par Rémi le Sam 7 Avr 2018 - 18:57

C'est le rôle des autorités de l'Églises, ici des évêques où ont lieux tels phénomènes spirituels de juger d'où proviennent ces dits phénomènes, sont-ils autorévélés, divinement révélés ou démoniaquement révélés. Ce rôle ne revient en aucun cas aux laïcs mais à ceux à qui Dieu en a donné le rôle, soit les apôtres, aujourd'hui les évêques et au plus haut la congrégation pour la doctrine de la foi anciennement appelé la Sacrée congrégation du Saint-Office.

Comme cette congrégation a juger que les textes de Maria Valtorta venait d'elle même plutôt que du ciel et que cela devait être notifié clairement dans chaque livre vendu, mais malheureusement cette directive suprême n'a pas été suivie, cela entache ces écrits d'une souillure de désobéissance à l'Église, ce qui n'est pas un très bon signe de son authenticité.

--SOYONS PRUDENT DANS NOS JUGEMENTS-- justement ce n'est pas à nous de juger cela mais à l'Église, si les laïcs gardaient leurs rôles dans l'Église et les évêques le leur, tout irait beaucoup mieux et l'anarchie que nous voyons présentement serait beaucoup moins destructrice de la sainte Mère l'Église.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles preuves que les oeuvres de Maria Valtorta sont fausses

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum