Vision qu'a reçu St-Padré Pio au sujet des mauvais prêtres

Aller en bas

Vision qu'a reçu St-Padré Pio au sujet des mauvais prêtres

Message par Rémi le Jeu 4 Nov 2010 - 14:36

Le Christ et le clergé franc-maçon

Une vision du Padre Pio (In la "Lettre aux amis de saint François" nº 20 - 19 mars 2003) « Combien de nos malheureux frères [dans le sacerdoce] répondent à son amour en se jetant à bras ouverts dans l'infâme secte des francs-maçons ! »

Vendredi matin (28 mars 1913), Jésus m'apparut alors que j'étais encore au lit. Il était en bien piteux état, méconnaissable. Il me montra une foule de prêtres réguliers et séculiers, dont plusieurs dignitaires de l'église ; parmi eux, certains célébraient, d'autres se paraient de leurs ornements sacerdotaux ou les enlevaient.

La peine qu'il éprouvait me faisait mal et je demandai à Jésus la raison de sa souffrance. Je n'obtins pas de réponse. Il continuait, le regard horrifié, de fixer ces ecclésiastiques. Comme s'il était las de regarder, il leva les yeux sur moi et je découvris avec effroi que deux larmes coulaient sur ses joues. Il se détourna de tous ces prêtres avec une expression de dégoût et s'écria "Bouchers !"

Puis, s'adressant à moi : "Mon fils, ne crois pas que mon agonie n'ait duré que trois heures, non, à cause des âmes que j'ai le plus comblées de bienfaits, elle durera jusqu'à la fin du monde. Pendant le temps de mon agonie, il ne faut pas dormir, car mon âme a besoin de quelques larmes de pitié humaine. Hélas, les hommes me laissent seul sous le poids de leur indifférence. L'ingratitude et le sommeil de mes ministres rendent mon agonie plus pénible.

Hélas ! Comme ils répondent mal à mon amour ! Ce qui m'afflige le plus, c'est qu'à leur indifférence, ils ajoutent mépris et incrédulité. Que de fois j'ai été sur le point de les foudroyer, si je n'avais été retenu par les anges et les âmes qui me sont acquises... écris à ton père spirituel en lui relatant tout ce que tu as vu et entendu de moi ce matin. Dis-lui de communiquer ta lettre au père provincial...

Je ne pourrai jamais révéler à qui que ce soit ce que Jésus me révéla par la suite. Cette apparition déclencha en moi tant de douleurs morales et physiques que je restai prostré toute la journée. J'aurais cru mourir si Jésus ne m'avait alors relevé... Comme Jésus a raison de se plaindre de notre ingratitude ! Combien de nos malheureux frères [dans le sacerdoce] répondent à son amour en se jetant à bras ouverts dans l'infâme secte des francs-maçons ! Prions pour eux, afin que le Seigneur les illumine et touche leur cour...

1 - Lettre du Padre Pio au Père Agostino, du 7 avril 1913 ; RECUEIL DE LETTRES (1910-1922), traduction d'Yves d'Horrer, Paris, Téqui, 2001, p. 344-346.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Un exemple de prêtre qui s'est égaré

Message par Rémi le Jeu 4 Nov 2010 - 14:51

Un exemple de prêtre qui s'est égaré.

Décés de l'abbé Jean-Claude DESBROSSE

Le faire part de décés de l'abbé Jean-Claude DESBROSSE paru dans le carnet du jour du Figaro du 9 décembre 1999...

« Autun. »
« On nous prie d'annoncer le retour à l'Orient éternel de l'abbé Jean-Claude DESBROSSE, prêtre du diocese d'Autun, Châlon et Mâcon. »
« La messe de funérailles a été célébrée le samedi 4 décembre, en la cathédrale d'Autun. »
« En vertu d'une autorisation accordée en 1980 par l'autorité ecclésiastique, l'abbé Desbrosse était membre, depuis cette date, de la Grande Loge Nationale Française. Il est entré au souverain grand comité de cette obédience en 1994. Il fut membre, plus spécialement des respectables loges suivantes : Atlas 171 (Neuilly), Gislebertus 478 (Autun), Trafalgar 223 (Edimburgh). Il fut également dignitaire de la Grande Loge des maîtres maçons de marque de France, membre de la loge de marque Augustodunum 28 (Autun). Il fut aussi dignitaire des grands chapitres de la Sainte et Royale Arche de Jérusalem de France, d'Ecosse et de l'Etat d'Israël. Il était encore membre du grand prieuré d'Ecosse des chevaliers du Temple et de Malte. Cependant, c'est dans l'ordre Royal d'Ecosse qu'il trouva ses plus grandes joies maçonniques. Il se recommande à la prière de ses frères, compagnons et chevaliers. »

J'ai recherché qui était l'évêque du lieu qui désobéit volontairement aux règles canoniques et permis à ce prêtre de joindre les rangs de cette secte maudite et antichristique, il se nommait : Armand Le Bourgeois (Armand-François Le Bourgeois) et fut évêque de ce diocèse du 22 mars 1966 au 31 juillet 1987. Jusqu'à quand sèmeront-ils et enseigneront-ils la désobéissance au magistère de l'Église catholique, une, sainte et apostolique. Ils oeuvrent à la destruction de l'Église et crucifient encore le Christ sur la croix.

Prions pour le retour de l'unité dans l'Église et pour la conversion de ceux qui s'en éloignent.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision qu'a reçu St-Padré Pio au sujet des mauvais prêtres

Message par Philippe-Antoine le Jeu 4 Nov 2010 - 17:54

Il y a quand même des évêques qui réagissent par rapport à ça.

Voir par exemple :


Mgr Brincard, évêque du Puy en Vellay,

Mgr Brincard, a été interrogé sur la franc-maçonnerie par laradio RCF-Le Puy. Ses réponses s'affichent aussi sur le site internet dudiocèse. Il rappelle, non seulement cette condamnation de Rome, - il la cite expressément-mais il en donne surtout les raisons essentielles. La Franc-Maçonnerieest telle, dit-il, qu’il est impossible à un catholique de s’yinscrire, à plus forte raison à un ecclésiastique.

Cela existe, malheureusement !

Vous vous souvenez, peut-être de l’abbé Desbrosse, un abbédu diocèse d’Autun. Le carnet mondain du Figaro annonçait le 8 décembre 1999,le décès de cet abbé, en ces termes : « Autun- On nous prie d’annoncer leretour à l’orient éternel de l’abbé J.C. Desbrosse ». L’abbéDesbrosse y était dit « prêtre du diocèse d’Autun, Chalon, Macon ».Il était né en 1948. Il était avocat à l’Officialité d’Autun et mêmeresponsable des pèlerinages diocésains. Le texte du Figaro nous disait qu’ « unemesse de funérailles a été célébrée le 4 décembre à la cathédrale d’Autun ».On pouvait lire ensuite qu’il était affilié depuis 1980 à la Franc-maçonnerieet tout particulièrement à la Grande Loge Nationale Française, « avec l’autorisationecclésiastique » (sic). Le journal La Croix, nous apprenait mêmeque c’était Mgr Le Bourgeois, à l’époque évêque d’Autun, qui lui avait donnécette autorisation. Les évêques, après le Concile, se permettaient t beaucoupd’initiatives ! Vous voyez pourquoi le cardinal Ratzinger rappelait queles évêques devaient eux aussi respecter les directives romaines : On nepeut appartenir et à l’Eglise et à la Franc-maçonnerie,en même temps ! C’était même le journaliste, Bernard George qui était alléinterroger l’évêque. Qui confirma ! Sur le papier du Figaro, on pouvaitlire même les loges que ce « bon » père fréquenta : « Ilfut membre plus spécialement des respectables des loges suivantes :
Atlas 171(Neuilly), Gislebertus 478(Autun)…..(suit le nom d’ungrands nombres de Loges) et le papier concluait “ Cependant c’est dans l’ordre Royald’Ecosse qu’il trouva ses plus grandes joies maçonniques. Il se recommande à laprières de ses frrères, compagnons et chevaliers »

Ce faire-part fit du bruit. Et le successeur de l’Evêque dusiège d’Autun, Mgr Séguy dut faire une mise au point importante dans le Figarodu samedi 18 décembre 1999.

Dites, Mgr Claude Dagens, cela fait un troisième évêque françaisqui se dresse contre la Franc-maçonnerie. Il transmettait la notesuivante sous le titre : « L’Eglise et la Franc-maçonnerie. Cetexte dont j’ignore l’origine ou la provenance présente l’abbé JC Desbrossecomme membre de la Grande LogeNationale Française. Il est question de l’autorité ecclésiastique. En ce qui meconcerne, je me permets de vous faire savoir que j’ai toujours dissuadé toutcatholique et particulièrement l’abbé Desbrosse, d’adhérer à une associationmaçonnique, conformément à l’enseignement constant et actuel de l’Eglisecatholique. En effet l’Eglise, notre Mère dans la foi, enseigne que « lesprincipes de ces associations maçonniques ont toujours été considérés commeinconciliables avec la doctrine de l’Eglise et l’inscription à ces associationsreste interdite par l’Eglise.
D’autre part, « les autorités ecclésiastiques locales n’ont pascompétence pour se prononcer sur la nature des associations maçonniques, par unjugement qui impliquerait une dérogation » (Déclaration approuvée parlepape Jean-paul II et publiée le 26 novmebre 1983) Raymond Séguy Ev^que d’Autun.

Cette dernière phrase, tirée de l’enseignement romain, est àl’adresse de feu Mgr le Bourgeois… Mais elle vaut également pour vous, MgrClaude Dagens. !

Oui ! Vraiment il est troublant de voir un évêque prendreplace à « une table ronde », sans plus d’explication. Sa présence donne caution à cet organisme dès plus opposé àl’Eglise et à sa doctrine. Elle peut être la raison de relativiser la position del’Eglise sur la Fanc-maçonnerie et encourager ses « fidèles » en neplus voir en elle un danger pour l’Eglise, pour son enseignement et pour lasociété. Cette présence de cet évêque estdonc une raison de scandale. Des fidèles pourraient limiter, voire même desévêques..

L’exposé de Mgr Brincard en fera comprendre tout à fait l’inconvenance.
Voici l’entretien qu’il eut avec la Radio locale du Puy en Velaysur la Franc-Maçonnerie.


« Aucours des dernières décennies, la Congrégation pour la doctrine de la foi a rappeléaux catholiques que l'appartenance à un mouvement maçonnique était contraire àla foi chrétienne. J'aimerais savoir pourquoi toutes ces réserves face à la Franc-maçonnerie.? Votre question est courageuse. Avant d'y répondre, je voudrais faire, enguise de préliminaire, les remarques suivantes :
1) Il arrive que les hommes soient bien meilleurs que les doctrines auxquellesils adhèrent. Il faut s'en souvenir lorsque nous rencontrons des francs-maçons.En revanche, c'est toujours le contraire qui se produit lorsqu'il s'agit del'Evangile. L'Evangile est plus grand que celui qui le professe. Nouscomprenons dès lors pourquoi la première vertu chrétienne est celle del'humilité.

2) Au cours d'un dialogue, il convient de rejoindre le cœur profond de soninterlocuteur. Dans ce cœur, en effet, il y a des aspirations qu'une faussedoctrine ignorera. C'est encore le cas des francs-maçons.

3) Les origines historiques de la franc-maçonnerie sont obscures. Dans lecadre de notre émission, je ne puis m'attarder sur elles. Pour éclairer monpropos, il suffit de dire que la franc-maçonnerie, telle qu'elle apparaît audébut du 18ème siècle, ne peut revendiquer sérieusement une filiation aveccertaines corporations médiévales, par exemple, avec celle des tailleurs depierres. De telles corporations, en effet, étaient d'inspiration chrétienne. Or les constitutions d'Anderson de 1723,texte de référence pour tous les francs-maçons, ne comportent plus la moindreréférence au Dieu révélé en Jésus Christ, révélation reçue, gardée et transmisepar l'Eglise fondée sur les apôtres envoyés par le Ressuscité prêcher au mondel'Evangile du Salut. Un orfèvre en la matière, Jacques Mitterrand - qu'ilne faut pas confondre avec son homonyme célèbre, François Mitterrand, l'affirmenettement dans un livre où il explique les principes fondamentaux de lafranc-maçonnerie. Et maintenant, j'en viens à la question souvent posée : "Peut-on être catholique et franc-maçon?" Je répondsclairement : non ! La déclaration de la Congrégation pour la doctrine de la foi,déclaration engageant fortement l'autorité de l'Eglise, est sans ambiguïtés surce point. Elle est du 26 novembre 1983, signée par le cardinal Ratzinger,préfet de cette Congrégation et dit ceci : "On a demandé si le jugement del'Eglise sur les associations maçonniques était changé étant donné que dans lenouveau code canonique, il n'en est pas fait mention expresse comme dans leCode antérieur. Cette Congrégation est en mesure de répondre qu'une tellecirconstance est due aux critères adoptés dans la rédaction qui a été suivieaussi pour d'autres associations également passées sous silence parce qu'ellessont incluses dans des catégories plus larges. Le jugement négatif de l'Eglise sur les associations maçonniquesdemeure inchangé parce que leurs principes ont toujours été considérés commeinconciliables avec la doctrine de l'Eglise et l'inscription à ces associationsreste interdite par l'Eglise. Les fidèles qui appartiennent auxassociations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à lasainte communion. Les autoritésecclésiastiques locales n'ont pas compétence pour se prononcer sur la nature deces associations maçonniques par un jugement qui impliquerait une dérogation àce qui a été affirmé ci-dessus. Le Souverain Pontife Jean-Paul II, dansl'audience accordée au cardinal Préfet a approuvé cette déclaration". Cette déclaration a été précédée par uneautre, non moins claire, cette fois de la conférence épiscopale allemande.Faite en 1981, elle est cependant peu connue. C'est pourquoi j'invite mesauditeurs à la lire dans " la Documentation catholique " (n°18O7). On ydéveloppe longuement l'incompatibilité fondamentale entre la doctrine de lamaçonnerie et les enseignements de l'Evangile. Et qu'en disent les francs-maçons ? La franc-maçonnerie reconnaît elle-même cette incompatibilité. J'en veuxpour preuve ce que dit à ce sujet Paul Gourdeau, ancien grand maître du GrandOrient de France. Ecoutons son message : "Ce qu'il est aujourd'huiimportant de comprendre c'est que le combat qui se livre actuellementconditionne l'avenir, plus encore le devenir de la société. Il repose sur l'équilibre de deux cultures: l'une fondée sur l'Evangile et l'autre sur la tradition historique d'unhumanisme républicain. Et ces deux cultures sont fondamentalement opposées : oula vérité est révélée et intangible d'un Dieu à l'origine de toute chose ouelle trouve son fondement dans les constructions de l'Homme toujours remises enquestion parce que perfectibles à l'infini. De cette bataille perpétuellerecommencée avec vigueur depuis quelques temps, Malraux disait hier que le21ème siècle serait religieux ou ne serait pas. C'est à cette affirmation,c'est à ce défi qu'il nous appartient de répondre." (" Humanisme" n°193, octobre 1990). Faire dire à la franc-maçonnerie ce qu'elle n'ajamais pensé, c'est à l'évidence faire preuve d'une naïveté nourried'ignorance, c'est confondre sentimentalisme et générosité. Mais Gustave Le Bonne disait-il pas déjà : " Beaucoup d'hommes sont doués de raison, très peude bon sens Sur quels points s'opposent l'Eglise catholique et la Franc-maçonnerie? J'en vois trois principaux :
A) La franc-maçonnerie prône le relativisme doctrinal. Autrement dit lesvérités profondes concernant l'homme et sa destinée ne peuvent être connuesavec certitude. A ce sujet, il n'y adonc ni vérité définitive ni vérité universelle. Le croyant, au contraire,affirme : " Jésus Christ est le Chemin, la Vérité et la Vie." Mais le croyantauthentique ajoutera aussitôt : " Si en Jésus Christ, j'atteins la vérité,cette vérité, je la reçois ; ensuite je suis appelé à la connaître toujoursplus ; enfin, ce que j'en connais, je ne le mets pas suffisamment en pratique.C'est pourquoi connaître la Vérité ne signifie pas la posséder, c'est bienplutôt Elle qui me possède ! "
Voici quelques conséquences de ce relativisme doctrinal : a) La connaissance de l'Etre suprême est une connaissance si générale quetout homme peut se faire un dieu selon son idée. " Le grand architectede l'univers " - comme on appelle Dieu dans la tradition maçonnique - estquelque chose d'indéfini, ouvert à toute compréhension. Autrement dit, chacun peut y introduire sa représentation de Dieu, lechrétien comme le musulman, le confucianiste comme l'animiste ou le fidèle den'importe quelle religion. Pour le franc-maçon, " le grand architectede l'univers " n'est pas un être au sens d'un Dieu personnel. C'est pourquoi,il suffit d'une " vive sensibilité religieuse " pour reconnaître sonexistence. Cette conception d'un Etresuprême, trônant dans un éloignement déiste, veut, bien entendu, saper à labase la foi catholique en Dieu et rendre vaine toute réponse de l'homme à Celuiqui se révèle comme un Père plein d'amour et de miséricorde. b) La franc-maçonnerie, d'une manièregénérale, refuse jusqu'à la possibilité d'une révélation divine. Certainesobédiences soutiennent que l'intelligence humaine peut affirmer l'existence del'Etre suprême. Mais aucun franc-maçonn'acceptera jamais que Dieu ait parlé aux hommes, leur donnant une lumièrevenant des profondeurs de son Amour, une lumière confiée à l'Eglise pour êtretransmise fidèlement à tous les hommes. Ajoutons que lorsque une révélationdivine est considérée comme acceptable, une telle révélation ne passe en aucuncas par un magistère ecclésial. Elle est livrée à l'appréciation subjective dechacun. Il faut surtout souligner que lafranc-maçonnerie verse dans un rationalisme typique du " Siècle desLumières. " Un tel rationalisme est une infirmité intellectuelle. Eneffet, quiconque cherche la vérité, l'aime pour elle-même, sans jamaisprétendre qu'elle provient de la seule raison humaine. Si la vérité attireseulement en tant que mesurée par l'homme, cette attraction ne cache-t-elle pasun grand orgueil ? c) La franc-maçonnerie n'admet aucunemorale objective et donc universelle. Selon un franc-maçon que je cite :"La morale est essentiellement contingente. Elle évolue". Noussaisissons mieux aujourd'hui les conséquences funestes d'un tel scepticisme.B) La franc-maçonnerie refuse toute idée de salut. L'homme se construit par lui-même. Iln'a pas besoin de Dieu pour changer son cœur et trouver le bonheur. Il enva autrement pour le croyant. La foi luidécouvre qu'en Jésus Christ, Dieu est venu parmi les hommes pour les sauver." Dieu a tellement aimé le monde qu'il lui a envoyé son Fils". Ce salut consiste en une délivrance. C'estun salut de tout l'homme, proposé à tout homme. Jésus Christ sauve enparticulier la liberté humaine, abîmée par le péché. Mais en Jésus Christ, lavie divine est aussi communiquée : c'est une vie de lumière et d'amour que"l'œil n'a pas vue et que l'oreille n'a pas entendu". L'homme est appeléà entrer en communion avec la Trinité divine. Autrement dit Jésus comble et même dépasseles aspirations les plus profondes du cœur humain. L'opposition farouche de lamaçonnerie au salut apporté en Jésus Christ, me fait penser à cette réflexiond'un grand écrivain de notre temps : "Leplus impressionnant aujourd'hui n'est pas que l'homme fasse le mal,c'est-à-dire se détruise et détruise les autres. Le plus effrayant est quel'homme veuille se passer de Dieu pour faire le bien". Pierre Simon,ancien Grand Maître de la Grande loge, le dit à sa manière : " L'homme est le point de départ de tout chose et de touteconnaissance, il est sa propre référence. Seul aujourd'hui, il peut dire ce quiest bon pour l'homme." C) Le secret maçonnique est quelque chose que l'Eglise n'a jamaisaccepté. Sur ce point, il n'est pas nécessaire d'affabuler : l'existence de cesecret, reconnue par les francs-maçons eux-mêmes, porte gravement atteinte à ladignité de la personne humaine. Le secret maçonnique, en effet, empêche l'hommede s'engager consciemment et librement. Evoquons brièvement quelques aspects dece secret : un maçon n'a pas le droit de révéler à un " profane "l'identité de ses frères; tout au plus peut-t-il - s'il le juge utile -déclarer son appartenance à la franc-maçonnerie. Il ne peut pas non plusdivulguer le contenu de certains travaux auxquels il a pris part au sein de sonatelier ni faire connaître aux frères de grades inférieurs les mots de passe,signes ou symboles propres à son grade. Enfin, il existe un secret spécial,fruit d'une initiation aux formes douteuses. L'initiation est censée conduire àune révélation intérieure illuminant celui qui en est l'objet au fur et àmesure qu'il avance sur la voie de la connaissance. A sa manière la franc-maçonnerieest donc une gnose " au nom menteur " (saint Irénée) avec unedimension occultiste très inquiétante. Ajoutons que les hauts gradés de lafranc-maçonnerie présents dans une loge de la base ne révèleront jamais auxmembres de cette loge leur " dignité". On a pu dire à juste titreque la franc-maçonnerie est une " superposition de loges secrètes ". Pourtant, certains se revendiquent d'une double appartenance : àl'Eglise et à la Franc-maçonnerie ? Je suis bien conscient que ce que je viens de dire ne plait pas à tout lemonde. Je n'ignore pas non plus qu'un illustre jésuite, le père Riquet - pour ne pas le nommer - a défendu une positiondifférente de celle de l'Eglise. Il l'a même fait connaître dans un livrepublié peu de temps avant son décès. A titre personnel, j'ai de l'estime pourle père Riquet. Je rends hommage à son courage pendant la deuxième guerremondiale. C'est sans doute, un religieux exemplaire sous beaucoup de rapports. Mais à propos de la franc-maçonnerie, ils'est gravement trompé, probablement abusé par des amitiés nouées en descirconstances difficiles et par une bonne dose de naïveté. A ce propos, ilest salutaire de se souvenir que si instruits que nous soyons, nous demeuronsfragiles, exposés à de nombreuses erreurs. Un lecteur attentif découvre sanspeine que le père Riquet fait preuve de beaucoup de crédulité, par exemple,lorsqu'il affirme que le symbolisme de la franc-maçonnerie peut conduire à ladécouverte de Jésus Christ ! En revenantà votre question initiale, je tiens à ajouter que les évêques, et moi lepremier, nous sommes la voix de l'Eglise dans la mesure où nous agissonsen communion les uns avec les autres autour du " serviteur des serviteurs" qu'est le pape. La déclaration de la Congrégationpour la doctrine de la foi est une déclaration qui doit éclairer notre actionpastorale. Alors Mgr Claude Dagens !Après tout ce que vous venez de nous dire, Père évêque, quelleattitude avoir à l'égard des francs-maçons ? Ma réponse est celle-ci : la franc-maçonnerie constitue un défi qu'ilfaut relever sereinement et courageusement. Certes, il ne faut pas exagérerl'influence de la franc-maçonnerie ; il ne faut pas, non plus, la sous-estimer.L'attitude d'un catholique agissant en cohérence avec sa foi, doit, mesemble-t-il, être la suivante : d'abordla clairvoyance. Cela signifie connaître avec exactitude les véritablesobjectifs que poursuit la franc-maçonnerie. Ensuite, le désir d'approfondirsans cesse la foi chrétienne. L'ignorance est le grand ennemi de la foi. Enfin,la résolution de suivre de plus en plus fidèlement Jésus Christ.
L'exemple est plus convaincant que la seule parole.
Et voici le mot de la fin : notre vraie force est de prendre appui sur JésusChrist. Lui seul peut changer les cœurs. C'est pourquoi, autant il fautcombattre la franc-maçonnerie en rappelant qu'elle est une formeparticulièrement nocive de " gnose ", autant il faut poser surles francs-maçons un regard d'espérance, regard né d'une authentique charité,car " rien n'est impossible à Dieu " ! + Henri BRINCARD
Evêque du Puy-en-Velay
Interview par Claire Henrot (RCF-Le Puy) et le service communication du diocèse
avatar
Philippe-Antoine

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 65
Localisation : Région Grenobloise (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision qu'a reçu St-Padré Pio au sujet des mauvais prêtres

Message par Rémi le Jeu 4 Nov 2010 - 20:51

Ça fait du bien de voir qu'il y a des évêques courageux et qui font leurs devoirs et défende la foi de l'Église et guide le peuple.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision qu'a reçu St-Padré Pio au sujet des mauvais prêtres

Message par Joseph le Ven 5 Nov 2010 - 11:22

Question, en passant, pourquoi les évêques qui désobéissent ne sont ils pas destitués pour faute GRAVE sur la personne du Christ et envers la foi de l'église ?
Un usurpateur doit être empêché , lorsqu'il est découvert. Non ?
avatar
Joseph

Date d'inscription : 18/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision qu'a reçu St-Padré Pio au sujet des mauvais prêtres

Message par Rémi le Ven 5 Nov 2010 - 14:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Question, en passant, pourquoi les évêques qui désobéissent ne sont ils pas destitués pour faute GRAVE sur la personne du Christ et envers la foi de l'église ?
Un usurpateur doit être empêché , lorsqu'il est découvert. Non ?

Une explication possible, peut-être parce que les autorités Vaticanes ne sont pas au courant de tout ce que font les évêques, il y en a des milliers dans le monde et si personne ne portent plaintes contre ces évêques désobéissant et qui égarent le peuple, comment les autorités romaines peuvent-elles savoir ce qui se passent, elles n'ont pas de systèmes de polices secrètes qui épient les mouvements des évêques, l'Église est un système de bonne foi et de confiance, si il y a désobéissance, c'est à nous d'agir et de nous plaindre, c'est le seul moyen et c'est ce que le Pape Jean-Paul II dans l'une de ces Instructions demandaient que les fidèles prennent ce droit.

L'instruction Redemptionis Sacramentum



6- LES PLAINTES CONCERNANT LES ABUS LITURGIQUES

183 - Selon les possibilités de chacun, tous ont le devoir de prêter une attention
particulière à ce que le très saint Sacrement de l’Eucharistie soit défendu contre
tout manque de respect et toute déformation, et que tous les abus soient
complètement corrigés. Ce devoir, de la plus grande importance, qui est confié à
tous et à chacun des membres de l’Église, doit être accompli en excluant toute
acception de personnes.
184 - Il est reconnu à tout catholique, qu’il soit prêtre, diacre ou fidèle laïc, le
droit de se plaindre d’un abus liturgique, auprès de l’Évêque diocésain ou de
l’Ordinaire compétent équiparé par le droit, ou encore auprès du Siège Apostolique
en raison de la primauté du Pontife Romain.[290] Cependant, il convient, autant
que possible, que la réclamation ou la plainte soit d’abord exposée à l’Évêque
diocésain. Cela doit toujours se faire dans un esprit de vérité et de charité.

Cela est vrai pour les abus liturgiques et surement aussi pour les abus doctrinaux.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision qu'a reçu St-Padré Pio au sujet des mauvais prêtres

Message par Francesco le Lun 8 Nov 2010 - 1:04

Une explication possible, peut-être parce que les autorités Vaticanes ne sont pas au courant de tout ce que font les évêques, il y en a des milliers dans le monde et si personne ne portent plaintes contre ces évêques désobéissant et qui égarent le peuple
En effet,et la FM garde tjs le nom de ses membres secrets...

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision qu'a reçu St-Padré Pio au sujet des mauvais prêtres

Message par Yaêl le Mar 18 Sep 2018 - 0:35

Bonjour à toutes et tous.

(Juste pour vous faire savoir ...)

Je me permets de ressortir cet ancien fil de discussion de presque huit ans, car ce jour, le site Cap Fatima, dans sa lettre de liaison n° 82, aborde le troisième secret de Fatima, en faisant référence à des secrets que Saint padre Pio avait confié à don Gabriel Amorth, lequel devait lui même les révéler qu'après sa mort.

Or, voici deux ans jour pour jour à la date de rédaction de cette 82ème lettre de liaison, soit dimanche 16 septembre, que le père Amorth a rejoint le Ciel.

Ces confidences reçues de St padre Pio, avait pu être révélées à un journaliste espagnol, et le premier post à l'origine de ce fil de discussion en est une.
 
... et cette lettre 82 du site Cap Fatima renvoie justement à lui, en citant explicitement le forum L'arche de Marie, et en offrant à tous de pouvoir y accéder via un lien en rouge.


PS ; pardonnez moi si ce que j'ai écrit n'est pas clair, mais à cette heure tardive, je cafouille.

Je vous spoile la lettre en question :


Spoiler:



avatar
Yaêl

Masculin Date d'inscription : 17/08/2018
Localisation : France - Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision qu'a reçu St-Padré Pio au sujet des mauvais prêtres

Message par Rémi le Mar 18 Sep 2018 - 20:31

Merci @Yaël très intéressant, pour ajouter au sujet, je considère pour ma part que la consécration de la Russie n'a été que partiellement accomplie et que les bénédictions et malédictions annoncées par cette demande de la Sainte Vierge Marie sont par le fait même aussi partiellement accomplies, j'ai rédigé un texte sur cette affirmation que je reproduis ici même :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Plusieurs affirment que cette consécration par le pape et les évêques du monde entier unis à lui n'a pas eu lieu.

D'autres affirment qu'elle a été pleinement accomplie.

Moi je propose une troisième voie, que cette consécration n'a été que partiellement accomplie ; due probablement à l'impossibilité ; vue l'état lamentable de l'obéissance et de l'unité des évêques autour des papes en notre époque et diverses pressions politiques des puissances occidentales, cette consécration comme demandée dans l'état actuel de l'Église est impossible a réalisé pleinement, il y a dans le texte de la demande un petit point très important qui montre que cela était prévu par Dieu (À la fin mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et il sera donné au monde un certain temps de paix.) Preuve que cette consécration sera pleinement accomplie plus tard, possiblement dans la période à venir du saint pape et du grand monarque où là, tous les évêques suivront le pape dans sa démarche de consécration de la Russie et de la réparation des péchés des premiers samedi du mois.

Mais d'après ce que l'on peut voir des événements qui se sont déroulés depuis 1929 mais surtout depuis la consécration partiel effectuée par saint Jean-Paul II, Dieu dans sa bonté a quand même accordé une partie des promesses faîtes au monde si la consécration était accomplie.

La Russie retrouve la foi, des milliers d'églises sont bâties mais la conversion n'est pas complète comme promis, la foi est orthodoxe et non catholique, ce qui adviendra probablement plus tard au temps du saint pape.

Mais aussi Dieu a permis que les conséquences néfastes dues à la non-réalisation pleine et entière de la consécration adviennent, tel que :

1° Depuis la chute de l'Urss, les maux du communisme se sont répandus dans le monde à vitesse grand V, l'athéisme domine nos sociétés de plus en plus, la divination du matériel va en grandissant, le fléau de l'avortement venu du communisme athée s'est répandu comme une pandémie mondiale, la destruction de la vraie foi et des églises dans nos sociétés et la persécution des catholiques et des autres chrétiens va en grandissant. Les guerres n'ont jamais cessé depuis 1945, la guerre froide étant une guerre de peur de l'holocauste nucléaire et de la fin du genre humain.    

APPARITION Vendredi 13 juillet 1917

Effrayés, et comme pour demander secours, les enfants levèrent les yeux vers Notre-Dame qui dit :
« Vous avez vu l'enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion de mon Cœur Immaculé. Si l'on fait ce que Je vais vous dire, beaucoup d'âmes se sauveront et l'on aura la paix.
La guerre va finir, mais si l'on ne cesse d'offenser Dieu, sous le règne de Pie XI commencera une pire encore. Quand vous verrez une nuit illuminée par une lumière inconnue, sachez que c'est le grand signe que Dieu vous donne qu'Il va punir le monde de ses crimes, par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l'Église et le Saint-Père.
Pour empêcher cela, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis du mois. Si l'on écoute mes demandes, la Russie se convertira et l'on aura la paix ; sinon, elle répandra ses erreurs à travers le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l'Église. Les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, plusieurs nations seront anéanties. À la fin mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et il sera donné au monde un certain temps de paix. Au Portugal, se conservera toujours le dogme de la foi, etc. Cela, ne le dites à personne, sauf à François ».


LES APPARITIONS À TUY
Jeudi 13 juin 1929

.

La demande de consécration
de la Russie

Vision de la Sainte Trinité Sœur Lucie obtint de ses supérieures l'autorisation de faire chaque semaine une heure sainte de 23 heures à minuit, dans la nuit du jeudi au vendredi.
Alors qu'elle était en prière, une lumière surnaturelle éclaira la chapelle, et, sur l'Autel, apparut une grande Croix de lumière qui s'élevait jusqu'au plafond. Sur la partie supérieure de cette Croix, sœur Lucie vit le buste de Dieu le Père qui, sur Sa poitrine, portait une colombe lumineuse.
Cloué sur la Croix, elle put voir Notre Seigneur Jésus-Christ. A côté de Lui, un calice et une grande Hostie étaient suspendu. Des joues et de Sa blessure à la poitrine, coulaient quelques gouttes de Sang sur l'Hostie et dans le Calice.
Sur le coté droit de la Croix se trouvait Notre-Dame, telle que Lucie la vit à Fatima, avec Son Cœur Immaculé dans la main gauche. Ce Cœur avait une couronne d'épines et des flammes.

Sous le coté droit de la Croix, en grandes lettres formées par de l'eau cristalline, étaient marqué ces mots : "Grâce et Miséricorde". C'était la présence de la très Sainte Trinité !

Notre-Dame, dit à sœur Lucie :

   "Le moment est venu où Dieu demande au Saint-Père de faire, en union avec tous les évêques du monde, la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé, promettant de la sauver par ce moyen".
   Elles sont si nombreuses les âmes que la justice de Dieu condamne pour des péchés commis contre moi, que je viens demander réparation. Sacrifie-toi à cette intention et prie.

sœur Lucie qui écrivit même une lettre à son confesseur pour lui dire :

   "Le Bon Dieu promet de mettre fin à la persécution en Russie, si le Saint-Père daigne faire, et ordonne aux évêques du monde catholique de faire également, un acte solennel et public de réparation et de consécration de la Russie aux Très Saints Cœurs de Jésus et de Marie, et si Sa Sainteté le pape promet, moyennant la fin de cette persécution, d'approuver et de recommander la pratique de la dévotion réparatrice des cinq premiers samedis du mois".


en août 1931, le Seigneur se plaignant, dit :

   "Ils n'ont pas voulu écouter ma demande. Comme le roi de France, ils s'en repentiront, et ils le feront, mais ce sera tard. La Russie aura déjà répandu ses erreurs dans le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l'Église : le Saint-Père aura beaucoup à souffrir".
   (révélation de Notre-Seigneur Jésus-Christ, à Sœur Lucie, en août 1931, lors d'un séjour de convalescence à Rianjo, une petite ville proche de Pontevedra).



Certains vont dire que soeur Lucie a affirmé que la consécration a bien été accomplie par saint Jean Paul II mais il y a eu bien des signes qu'avant de dire oui elle ait pensé non pendant bien longtemps, son oui venant probablement plus du respect et obéissance dû au pape pour ne pas le contredire que d'un oui de plein coeur.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vision qu'a reçu St-Padré Pio au sujet des mauvais prêtres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum