Entretien avec Manuela Strack sur les apparitions de Sievernich

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entretien avec Manuela Strack sur les apparitions de Sievernich

Message par MichelT le Jeu 2 Déc 2010 - 0:43

Depuis son enfance et surtout depuis 1996, Manuela Strack est gratifiée de communications célestes de la part de l’Immaculée ou « La Toute Pure ». Au cours des réunions de son groupe de prière, vingt-cinq apparitions avec messages officiels ont eu lieu entre le 4 septembre 2000 et le 7 octobre 2002, les premiers lundis du mois, dans l’église du village de Sievernich (Allemagne), entre Düren et Euskirchen, à 40 km à l'Ouest de Bonn (voir plan).


Actuellement, la Mère de Dieu continue d’apparaître à Manuela les premiers lundis du mois(1) pour soutenir de sa présence la prière des pèlerins rassemblés dans l'église de Sievernich. Elle laisse un bref message à Manuela qui lui présente les intentions qu’on lui a confiées avec les chapelets… pour qu’ils soient bénits.

Manuela a bien voulu accepter un entretien.

Manuela Strack naît le 13 avril 1967, dans une famille chrétienne pratiquante de Düren (Allemagne). Enfant au tempérament calme et silencieux, elle aime cependant beaucoup jouer au-dehors avec les autres enfants.
Elle suit la formation chrétienne que donne la paroisse, elle fait sa première communion le 13 avril 1976 puis sa confirmation. Grâce à sa grand-mère qui l’emmène à l’adoration du Saint-Sacrement, elle développe tôt une intimité personnelle avec Jésus. Manuela a toujours conservé la flamme de la foi, bien qu’à l’adolescence, elle fréquente moins l’église par suite de l’influence qu’a exercée sur elle la théologie moderne. Elle aime la vie et monte à cheval. Manuela est engagée dans sa paroisse, notamment dans la catéchèse. Mariée le 28 août 1993, elle donne le jour à un garçon le 28 novembre 1996.
En 1979, se manifeste le premier signe avant-coureur d’une élection particulière. Manuela a 12 ans ; elle accompagne ses parents à Banneux. Elle préfère rester à l’extérieur de l’église plutôt que de suivre la messe. Ses parents lui demandent de se placer sur le côté vitré de la chapelle où sont placés les malades. Elle s’y assoit et mange un peu, quand elle voit, pense-t-elle, une statue de la Vierge, toute blanche, sur un nuage à l’extérieur de l’église. Elle est si belle que Manuela la contemple durant environ trente minutes. Son aspect est différent des représentations de N.D. des Pauvres à Banneux.
Les années passent… De retour à Banneux, Manuela cherche à revoir la « belle statue » de Marie. Mais sur le lieu où elle l’avait vue, elle ne la trouve pas ! Ses parents lui affirment alors qu’ils n’ont jamais vu une statue à cette place. Manuela, incrédule, demande alors au prêtre où est la statue qui était là. Il répond qu’il n’y a jamais eu de statue à cet endroit. « A 12 ans, dit-elle, je n’ai jamais pensé à une apparition de la Sainte Vierge ; j’ai toujours cru que c’était une très belle statue souriante.»


Manuela, quelle impression cela a-t-il laissé dans votre cœur?


Un sentiment très positif, en même temps que je me sentais indigne d’avoir reçu une telle grâce.


Et ensuite, avez-vous eu d’autres signes?


En 1996 (Manuela a 29 ans), alors que je ne m’y attendais pas, la Mère de Dieu est venue me visiter par des apparitions dans le petit jardin, sur l’arrière de notre maison. Elle m’a parlé quelques fois, à intervalles irréguliers. Par la suite, elle est venue m’entretenir pour que j’accomplisse une mission alors que je priais devant l’icône de notre salon.


Avez-vous noté ces premières visites?


Non, c’était uniquement des communications privées de quelques minutes, une préparation personnelle.


Comment avez-vous réagi ; vous étiez étonnée?


J’étais très heureuse, comblée d’une joie qui demeure en moi.


En avez-vous parlé à vos parents?


Oui, malgré une petite crainte au début. Et ensuite, j’en ai parlé à mon mari. Il a même reçu un signe de confirmation de cette vérité ; un cadeau du Ciel pour nous ; comme moi, il a vu des anges avec leurs ailes ; j’en ai été très heureuse.


Et les membres de votre famille vous ont-ils crue? N’avez-vous pas rencontré de scepticisme?


Non, ils ont cru naturellement. Et ensuite, cela est devenu comme une habitude.
(Les familiers qui connaissent bien Manuela lui ont dit qu’ils croyaient en elle, parce qu’elle a toujours été vraie, sérieuse et humble.)


Quelle était finalement l’intention de ces visites à domicile?


Le 8 juin 2000, donc après mon mariage et la naissance de notre garçon, je priais chez moi devant une image de la Vierge noire d’Einsiedeln lorsque j’ai reçu un premier appel de la Vierge, pour que je forme un groupe de prière sous la conduite d’un prêtre.
Soudain, j’ai entendu une voix claire, nette et chaleureuse qui disait : « Chers enfants, je vous salue et vous bénis au nom de mon divin Fils Jésus-Christ. Lui vous aime, vous accorde le salut et vous donne sa bénédiction. C’est en son nom que je viens vers vous. Chers enfants, réunissez-vous pour prier. J’ai appelé chacun de vous ! Appelez vos frères au nom de mon divin Fils. Devenez des perles vivantes de mon Rosaire ! C’est mon vœu le plus cher. Devenez mon Rosaire ! Chaque petite perle est importante et, liées ensemble, elles constituent une prière efficace. Je vous appelle. C’est à vous qu’il incombe de décider de donner suite à mon appel. Mon divin Fils veut une décision libre de votre part. C’est par amour que vous devez vous décider pour lui. Deviendrez-vous pour moi un Rosaire vivant ? Je suis Marie, l'Immaculée.»
Devant mon indétermination et mes tergiversations, l’Immaculée est venue me relancer une deuxième fois le 3 juillet suivant et une troisième fois, toujours à la maison, le 25 juillet.


Et finalement, vous avez décidé de répondre…


Tout m’a été conseillé par les visions. La Mère de Dieu désirait d’abord la fondation d’un groupe de prière ; qu’il se réunisse dans une église, et soit placé sous la conduite d’un prêtre. Dans cette église, il devait y avoir une statue de Notre-Dame de Fatima. Ce serait le signe m’indiquant que je devais rester là. Il fallait en outre que le prêtre et le groupe de prière acceptent la protection de l’Eglise et la statue de Fatima. La Mère de Dieu voulait expressément que ses apparitions soient accompagnées par l’Eglise catholique, qu’elles n’en soient pas séparées.
Elle voulait aussi de moi que je vive en obéissance à l’Eglise et à un guide spirituel. Ce que je remarque, c’est que la Mère de Dieu me conduit pas à pas.
Dans l’église de ma paroisse, il y a une magnifique statue de Marie, mais ce n’est pas celle de Fatima. Une de mes amies connaissait un prêtre qui avait dans son église une statue de Notre-Dame de Fatima. Elle a préparé le rendez-vous avec le prêtre et elle m’a conduite à l’église de Sievernich. Effectivement, une petite chapelle dédiée à Notre-Dame de Fatima est située sur la gauche de l’entrée principale.


Savez-vous pourquoi la Vierge Marie a choisi Sievernich?


Avant tout, c’est le plan de Dieu comme nous l’a dit l’Immaculée : « La volonté du Père éternel, c’est que je vienne dans cette église et je vous bénis avec la force de Jésus…»
Depuis toujours, dans cette paroisse dédiée à saint Jean-Baptiste, comme dans de nombreuses autres paroisses de la région, on récite le chapelet avant la messe. Un saint Curé, le Père Alexander Henrich Alef, qui avait parlé contre le régime nazi, a été déporté en camp de concentration et il y est mort. Dans cette église, près de la petite chapelle de N.D. de Fatima, on conserve aussi les reliques de saint Herman Joseph(2) (†1051).
D’autre part, Notre-Dame a révélé que durant la dernière guerre, il y avait déjà eu des apparitions à Sievernich, mais on les a tenues cachées à cause des nazis.


Comment s’est effectuée la rencontre avec le clergé?


Tout s’est très bien passé. Les prêtres étaient ouverts et accueillants pour qu’on vienne prier à l’église de Sievernich.


Vous avez donc pu démarrer le groupe de prière sans tarder?


C’était le 7 août 2000. Notre groupe de prière, « Oasis Bleue », ne rassemblait pas dix personnes avec le Curé. Mais tandis que nous priions, je ressentais d’abord une grande chaleur et, en présence de tous, la Vierge m’est apparue, toute en blanc et sur la poitrine, un cœur rouge entouré d’une couronne d’épines. Elle resplendissait, aimablement. Sur les côtés, je voyais les colonnes constituées de roses blanches. Derrière elle, une grande lumière ovale. Je la voyais sur le côté gauche de l’autel, à sa hauteur, et elle s’est approchée de moi(3), s'est penchée et me dit :
« Je vous salue et vous bénis, mes enfants. Je suis Marie, l’Immaculée, Marie, la Mère de Dieu. Je viens à vous sur ordre de mon divin Fils. Ressentez-vous ma présence proche de vous ? Je me réjouis que vous fassiez partie de l’Oasis bleue. Mes perles de Rosaire, moi aussi je suis toute présente en elles.»
Et elle nous donna des paroles qui se sont réalisées :
« Maintenant, vous êtes encore peu nombreux. Et pourtant mon écho résonne dans le monde. Bientôt, mes enfants, vous deviendrez de nombreux Rosaires. Vous rayonnez parce que je suis en vous, vous les roses de mon Rosaire. Ayez de la compassion et priez pour mes enfants, particulièrement pour ceux qui ne trouvent pas le chemin qui conduit à mon Fils. Soyez compatissants envers eux, comme mon Fils l’a fait. Ma venue est uniquement en vue de l’Eglise. Je réunis au nom de mon divin Fils ce qui est brisé et qui gît au sol. Chers enfants, l’écho de ma voix descend jusqu’à vous. ll résonne en vous, dans vos âmes. Je vous berce dans mon Cœur immaculé. Immergez-vous en lui et vous serez un reflet de mon Cœur. La Mère précède le Fils de Dieu. La chute de la foi domine le monde. C’est pourquoi, mes enfants, je rassemble les miens et les appelle tous les jours. Ouvrez vos cœurs et mon Cœur sera également ouvert pour vous.»
Le prêtre et tous les membres du groupe de prière ont ressenti la présence de la Vierge et accepté les faits.


Que se passe-t-il au moment de l’apparition? Comment recevez-vous les messages?


Tout d’abord, je ressens une forte chaleur, ensuite je vois une lumière ovale et puis la Mère de Dieu. Je vois la Sainte Vierge de mes yeux, et je la perçois d’une manière toute différente de l’ordinaire. C’est merveilleux. C’est un moment de joie éternelle. Rien n’est comparable sur la terre. J’entends ses paroles avec mes oreilles. Ses mots traversent tout mon corps, et sont gravés dans mon âme. Sa voix est féminine, claire, légère, douce et très compréhensible. L’apparition de l’Immaculée traverse tout mon corps ; je ne peux la décrire autrement.


Que voyez-vous dans votre vision?


Une très belle Dame, sans comparaison avec aucune autre créature sur terre. Je vois la Mère de Dieu qui vient vers moi comme “Marie Immaculée”. En général, elle est tout de blanc vêtue, avec une longue cape blanche ornée d’un liseré d’or ; elle lui sert de manteau. Elle porte un collier en or au cou ; et, sur sa tête, une couronne d’or composée de huit éléments à trois feuilles. Chaque feuille de la couronne est ornée d’un diamant bleu. La Vierge Marie m’a dit qu’elle a eu une grande joie de recevoir cette couronne en cadeau de son Fils Jésus. La couronne représente la Toute Puissance de la Sainte Trinité. Marie a de longs cheveux brun noir, en partie recouverts par son voile. Ses yeux sont bleus.
En voyant l’expression de son visage, parfois ses larmes, et en rapport avec son message, je ressens immédiatement si elle est grave, si elle est triste, ou si elle est joyeuse.
Le plus souvent, elle se tient pieds nus, sur un nuage blanc ou sur du brouillard. Sur ses pieds, il y a une rose d’or, quand il n’y a pas trois roses sous le nuage : une blanche : mystère joyeux, une rouge : mystère douloureux et une jaune : mystère glorieux. Dans ses mains, elle tient un chapelet presque toujours constitué de roses blanches.
Parfois elle apparaît seule, d’autres fois, elle est accompagnée par deux anges, ou par plusieurs saints. Les plus belles apparitions sont celles où elle apparaît avec l’Enfant Jésus.
Depuis l’automne 2003, elle apparaît avec le scapulaire du Mont Carmel. Elle nous le recommande : « C’est un habit de protection sacré, pour garder votre cœur sans tache ». Depuis lors, beaucoup ont décidé de porter le scapulaire du Mont Carmel.
Durant l’apparition, vous voyez votre entourage ?
Normalement je ne vois pas les personnes, sauf si la Vierge vient chez quelqu’un ; là je vois la personne à côté. Je vois aussi quand la Vierge bénit la personne. La lumière est très forte, très puissante.
Nombre de personnes qui se trouvent auprès de moi durant l’apparition ont témoigné avoir ressenti une grande chaleur ; d’autres affirment avoir vu la lumière de la Mère de Dieu ; d’autres encore affirment avoir senti des parfums de roses très intenses. Le 5 juillet 2004, une personne qui venait pour la première fois et qui se trouvait derrière moi a senti successivement trois parfums extraordinaires. Après la prière, elle est allée demander l’adresse au prêtre pour s'en procurer !


Combien de temps dure une apparition?


Je ne saurais vous répondre, car je n’ai plus la notion du temps. Le 7 octobre 2002, les gens m’ont dit qu’elle avait duré près d’une heure. Moi j’ai eu l’impression d’avoir parlé quelques minutes avec l’Immaculée.
Elle avait prévenu : « Je vais venir encore trois fois après le 4 février 2002 dans l’église de Sievernich ; ensuite, je viendrai à intervalles irréguliers et je ne serai plus visible à mon instrument tous les mois. Mais mes apparitions à Sievernich ne seront pas terminées. Je vous appellerai le moment venu, mes enfants.»


Comment prenez-vous le message?


Autrefois, je l’écrivais moi-même, après la visite ; maintenant, je répète les paroles de l’Immaculée au fur et à mesure qu’elle me parle et une personne les note à côté de moi.


Recevez-vous des messages uniquement de la Vierge Marie?


Les messages les plus importants viennent de la Vierge. Des anges accompagnent la Vierge Marie ; ils viennent prier. De temps en temps, ils délivrent aussi une parole.
J’ai vu dans l’église de Sievernich, l’ange de l’Annonciation. L’ange Gabriel était accompagné d’une étoile. Quelle magnifique apparition ! Une autre fois, j’ai vu des saints très beaux, rayonnants, transfigurés. Je ne peux les décrire autrement. Je ne les connaissais pas tous, comme saint Robert Bellarmin, le saint du catéchisme. Ils apparaissaient et disparaissaient aussitôt. J’ai su qui ils étaient plus tard, dans mes prières. Sœur Faustine, Myriam von Abellin, saint Pio de Pietrelcina, saint Charbel Makhlouf, saint Josaphat, saint Dominique Savio ; tous me sont apparus dans l’église de Sievernich.
Plusieurs saints sont aussi intervenus avec des messages (cf. livre). Le pape Pie XII m’accompagne d’une manière plus particulière. J’ai souvent l’occasion de le voir à Sievernich. Pie XII dit qu’il est le protecteur de cette église. Sainte Thérèse d’Avila tient aussi une place importante ; elle me donne de précieux conseils.


Vous comprenez l’espagnol?


(Rire…)


Elle vous parle en allemand?


Bien sûr !


Jésus vous parle aussi?


Jésus, je ne l’ai pas vu souvent. Il est apparu en enfant, sur les bras de Marie. Le 15 mai 2003, jour d’adoration de la paroisse de Sievernich, Jésus est sorti de l’Eucharistie et il est venu vers moi comme Sauveur Miséricordieux. Le décrire ? Il est merveilleux, net, chaleureux et majestueux ; c’est l’Amour même. Le message qu’il a donné est très important. Il demande davantage d’adoration du Saint-Sacrement.
(à suivre)

Notes:
(1) Parfois c'est un ange, ou un saint.
(2) Ses reliques se trouvent près de la chapelle dédiée à N.-D. de Fatima.
(3) Manuela se place habituellement au milieu du troisième banc, sur la droite.

Charisme de Manuela Strack




Le phénomène Sievernich se déroule, en ce début du troisième millénaire, sur fond d'une Eglise catholique allemande structurellement encore forte, mais spirituellement fatiguée et en proie aux flammes.
C'est le mérite de Manuela Strack que des gens découvrent ou redécouvrent à Sievernich, paroisse perdue dans la campagne du Rheinthal, l'Evangile et les sacrements d'une manière vivante et convaincante.

Elle-même évite de parler de son charisme, probablement parce qu'elle considère que cette appellation est déjà intégrée dans l'Eglise par d'autres dons : comportement naturel, sérénité, amabilité, authenticité. Elle sait éviter de s'exprimer en dehors des limites de ses connaissances. Elle ne se prononce pas sur les questions théologiques, ni sur celles de pastorale ecclésiale. Elle a un fort rayonnement sur les gens, qui viennent chez elle de loin, certains des frontières de l'Eglise et de la société. Elle possède une grande crédibilité au sein du groupe de prière et au-delà de celui-ci. Elle défend ses opinions avec fermeté, mais sans arrogance. Elle a rencontré de puissantes oppositions et a dû beaucoup supporter de la part de représentants de l'Eglise. Elle a démontré à travers ces expériences son attitude obéissante et son amour, ainsi que les vertus d'humilité et de sagesse.


Père Johannes Bündgens

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Manuela Strack sur les apparitions de Sievernich

Message par Francesco le Mer 8 Déc 2010 - 1:24

C'est une apparition que je vais explorer bientot.

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Manuela Strack sur les apparitions de Sievernich

Message par Invité le Lun 20 Déc 2010 - 13:56

Je trouve les messages de Marie à Sievernich très convaincants et réconfortants. J'ai besoin de Sa présence pour continuer le chemin. Je La remercie de venir vers nous pour nous soutenir en ces jours mauvais.
Pauvre Pécheur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Manuela Strack sur les apparitions de Sievernich

Message par Francesco le Lun 20 Déc 2010 - 23:45

J'ai commandé un livre sur ces apparitions.Je vous en dirai un mot apres ma lecture...

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Manuela Strack sur les apparitions de Sievernich

Message par Francesco le Jeu 6 Jan 2011 - 2:03

Je ne sais pas encore si ces apparitions sont reconnues.Voici ce que j'ai trouvé jusqu'a présent:
Le lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une traduction partielle et libre des passages importants :


Le Père Kleeman a été le prêtre de Sievernich pendant 18 ans. En célébrant la messe, il suit la liturgie strictement. Il n'a pas de patience avec le subjectivisme dans le rite. Il est un adhérent ferme du Pape et de l'eglise....Il vénère également la Vierge Marie qu'il considère comme un modèle pour l'Eglise. "Cum Petro, per Mariam, ad Jesum" avec Pierre, par Marie et Jésus, telle est sa devise.

Les messages reçus par Manuela n'étaient pas erronés et ne violaient pas les enseignements de l'Eglise. De plus, ils correspondaient globalement à sa propre vision de l'Eglise a dit le Père Kleeman.

Comme c'est parfaitement approprié pour les Chrétiens de se rencontrer pour la prière, le Père Kleeman a invité le groupe à Sievernich. Chaque lundi soir, la Messe est célébrée, et avant cela, à 17 h l'après-midi, le chapelet est dit. Après la messe, le Père Kleeman dit une prière de guérison conformément aux rites de l'Eglise.

Au départ, le groupe de prière comportait 10 à 15 personnes. Lentement mais solidement, le groupe s'est élargi. Ce qui a impressionné le Père Kleeman était le nombre de jeunes de 16 à 30 ans. Beaucoup d'entre eux lui demandant à être confessés, ce qui est une signe qu'ils prenaient leur foi au sérieux. La date de la prochaine réunion de prières étant annoncée avant chaque réunion, le nombre de participants n'a pas cessé de grandir. Ne pouvant plus répondre au nombre important de demandes de confessions, le Père Kleeman a dû demander l'aide de ses collègues pour y faire face.

Personne en dehors du petit cercle de Sievernich n'était au courant de ce qui se passait jusqu'à ce que le bureau de l'Evêque d'Aaachen n'ouvre une enquête. Le Père Kleeman a soumis son rapport et le diocèse a été satisfait. C'est alors seulement que les médias ont découvert "les visions de Sievernich" ....

L'Evêque a alors envoyé un commissaire Hermann-Josef Beckers à Sievernich. Lui et le père Kleemann ont rapidement conclu un accord probablement pour différentes raisons de ne pas
en faire trop. Ils ne veulent pas que la réunion de prières puisse être commercialisée : "Nous ne vendons pas de bougie ou même des chapelets ici" a dit le Prètre. Et le commissaire n'a rien vu à redire à ce qui se passait à Sievernich. Personne n'est forcé d'assister aux réunions ou de croire.

La Vierge n'a pas besoin de venir à Sievernich pour transmettre ses messages a dit le Père BEckers. Les deux hommes conviennent que la teneur des messages est simple, leur langue est caractérisée par une "belle simplicité", comme le Père Kleeman le dit. Ils traitent des issues contemporaines, guerre et paix, et invitent les croyants à prier pour demeurer fidèles au Pape et à l'Eglise. Avant que les messages ne soient proclamés, le Père Kleeman reçoit une copie écrite de ceux-ci qu'il envoie à l'Evêque d'Aix-la-Chapelle (Aachen) où ils sont rassemblés. Il n'y a aucun message secret sous clef qui devrait être caché, seulement "un sermon du ciel", comme l'indique le Père Kleeman.

Précédemment, Manuela, qui évite les médias et qui ne permet ni photographies ni enregistrements sonores d'elle-même, a reçu une vision lors d'une réunion de prière dans l'église. Elle est tombée en état de transe visible pour tous ceux qui l'entouraient. Ses yeux se sont fermés, ses lèvres se sont déplacées puis elle a noté les messages qu'elle a reçus...




_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Manuela Strack sur les apparitions de Sievernich

Message par Francesco le Jeu 6 Jan 2011 - 2:10

Voici un entretien avec la voyante:
Nous poursuivons notre entretien avec Manuela Strack qui reçoit des visites et des messages de Marie Immaculée, notamment les premiers lundis du mois dans l’église paroissiale de Sievernich (Allemagne).

Manuela, avez-vous reçu aussi des visions sur le Ciel, le purgatoire, l’enfer?

Oui, je suis entrée en enfer. Mais la Vierge me demande de garder le silence pour le moment.
Le diable ne veut pas que les âmes trouvent le chemin de sainteté. Il est contre l’Eglise. La Vierge Marie demande aux gens d’aller à l’Eglise et de recevoir les sacrements. Mais Satan ne veut pas ça.

Le démon vous a fait souffrir? Vous avez eu affaire à lui?

Il ne faut pas trop me demander. (Manuela a vécu des attaques du malin… mais elle ne souhaite pas en parler.)

Vous avez un Père spirituel?

Mon guide spirituel était le Curé de Sievernich, le Père Heribert Kleemann. C’est lui qui a suivi tous les événements de Sievernich jusqu’en octobre 2003. Comme je vivais une grande détresse avec lui, j’ai demandé un signe à la Vierge. J’en ai reçu deux!
Le 22 novembre 2003, j’ai vu tourner des rayons lumineux, sur le tableau peint de l’apparition et, en écriture, le mot “signe”.
Le lendemain, fête du Christ-Roi, je suis sortie dans le jardin derrière la maison, quand vers 15h, j’ai vu la lumière ovale dans le fond. Je me suis approchée et la lumière est partie. Mais sur le gazon, à cet emplacement s’était formé un cercle beaucoup plus vert de 12 centimètres de large et de 2,30 mètres de diamètre.
Cette année 2004, le 25 mars, j’ai reçu, à ce même emplacement, la visite de l’Immaculée avec un message privé. Après son départ, le signe avait disparu.
Le 19 juin 2004, jour de la fête du Cœur immaculé de Marie, le Père Kleemann est tragiquement décédé dans un accident de voiture. Alors qu’il s’en allait dire une messe, il a percuté un arbre sur l’autre côté de la route, son véhicule s’est retourné et a pris feu… Quelque temps avant, Marie lui avait fait savoir qu’elle le prenait dans son Cœur immaculé.
Maintenant, sur la proposition de notre évêque, le Père Johannes Bûndgens, curé de Heimbach d’Eifel, a accepté de m’accompagner. Il est docteur en théologie. Il travaille actuellement à la cause pour la canonisation d’Heinrich Hahn. Il informe l’évêque sur tout ce qui se passe à Sievernich. L’évêque lui fait confiance et je lui fais confiance.

Vous avez rencontré votre évêque?

Ma première rencontre avec l’évêque qui avait demandé à me voir, Mgr Mussinhoff, a eu lieu le 16 septembre 2002. Nous nous sommes parlés entre quatre yeux en toute franchise. J’ai pu parler avec lui plusieurs fois, la dernière le 16 octobre 2003. J’ai aussi pu parler un petit moment au Cardinal Ratzinger lors d’un pèlerinage à Rome. Il est informé régulièrement des faits de Sievernich qu’il suit avec attention. Dans mes rencontres, j’ai un grand respect pour les autorités de l’Eglise.
Nous attendons que l’évêque nomme une commission et je suis prête à répondre aux questions.

Comment définissez-vous votre charisme?
Pour cette question, voyez mon Père spirituel qui pourra vous répondre correctement.
La Mère de Dieu dit dans son message du 4 mars 2002:
«J’adresse une demande à vous mes enfants: Voyez l’instrument que j’ai choisi et considérez combien il est faible. C’est pourquoi je désire qu’il ne soit pas importuné. Mon instrument reçoit mes grâces et vous les distribue selon la volonté de mon cher Fils Jésus-Christ. Afin que je puisse donner mes grâces à ma petite fleur, elle doit rester toute petite et inconsidérée. Elle doit rester libre. Réalisez-vous mon désir? Priez pour elle, car elle ne peut pas faire plus que de prier et d’implorer mon Fils et moi. Ma petite fleur, je t’aime et te bénis au nom de mon divin Fils Jésus-Christ.»
Je me dois donc d’être un exemple pour les hommes qui cherchent Dieu, en sorte de les conduire vers l’Eglise catholique et plus particulièrement vers les prêtres.
Il n’est pas nécessaire que chacun voie la Vierge Marie vivante! Pour un chrétien authentique, l’Evangile devrait suffire pour qu’il se mette en route sur le chemin de la sainteté. Marie vient nous apprendre à vivre l’Evangile; à aimer beaucoup les prêtres et les personnes consacrées, pour leur donner la force de garder ce chemin.

Vous insistez sur ce point; vous avez reçu des messages particuliers pour les religieux et les prêtres?

Oui, mais aussi pour les familles, pierres de fondation de l’Eglise.

Quel message devez-vous transmettre?

Il faut que les gens comprennent que ce qui compte, ce ne sont pas les choses matérielles, mais c’est l’âme unie à Dieu. C’est la mission de l’Eglise de sanctifier les âmes.

Quel est le cœur du message selon vous?

Aimez-vous et pardonnez-vous entre vous comme mon fils Jésus vous pardonne; c’est lui, Jésus, mon Fils, votre salut. (page 101) Le retour à Dieu se fait par le sacrement de la confession.
Ici, la Vierge veut nous apprendre le chemin de la sainteté, avec l’Eglise et le retour aux sacrements. Il importe de vivre l’Evangile, d’adorer le Saint Sacrement et de pratiquer la confession. La chose la plus importante, c’est la consécration à son Cœur immaculé. Tous les jours, il faut dans toutes les familles se consacrer à l’Immaculée Conception.

Est-ce un mot d’ordre spécial pour l’Allemagne ou pour toutes les nations?

Pour tous les pays! La consécration de l’Allemagne à son Cœur Immaculé est très importante. «Mon cœur bat à Sievernich pour l’Allemagne, mais le message est international.» Elle l’a encore rappelé le 7 juin 2004.
Elle désire que Sievernich devienne un centre de foi, un centre d’adoration de son Fils au Saint-Sacrement de l’autel. Ceci a un sens profond: L’adoration procure des vocations.
La Mère de Dieu voit les prêtres comme ses fils bien-aimés. Elle est leur Mère et se soucie pour chacun d’eux. Elle pose ses doigts sur les épines qui entourent son cœur. Ces épines sont les prêtres qui ne suivent plus Jésus.
Il manque des vocations de prêtres et de religieux. Alors, la Mère de Dieu dit que quand le prêtre expose le Saint Sacrement à Sievernich, Jésus touche les gens. La Vierge Marie nous recommande d’être proches de Jésus au Saint Sacrement et de vivre des sacrements de l’Eglise. Elle demande aussi de porter le scapulaire du Mont Carmel en protection et de se sacrifier au Cœur Immaculé.
Elle désire qu’on prie le Rosaire, que l’on fasse des sacrifices et des pénitences, pour que les prêtres soient soutenus. Elle désire aussi des jours de recueillement.
L’Immaculée donne aussi des messages pour des personnes privées.

Avez-vous constaté des changements autour de vous?

Beaucoup de jeunes sont venus à Sievernich et se sont convertis. Les prêtres parlent beaucoup de conversions dans les confessions. Nous recevons des témoignages de guérisons. Marie reconduit les hommes à une vie nouvelle dans l’Eglise.

Et pour vous-même, les fruits, personnellement, quels sont-ils?

Toute ma vie a été changée avec Sievernich. J’essaie de vivre un chemin de sainteté, comme la Vierge le demande. J’ai été très heureuse d’aller à Sievernich.
La Vierge donne sa grâce et son amour, à tous, personnellement. Et j’ai appris avec quel amour la Vierge aime les personnes. La Vierge est très joyeuse quand les gens prient.
Beaucoup de gens ont reçu des grâces de conversions et de guérisons à Sievernich. Un sportif de niveau international, grand champion de boxe, est venu après avoir lu un article dans un journal. Et la Vierge l’a appelé. Une multitude de gens sont appelés à Sievernich, et pas seulement les chrétiens.

Avez-vous reçu des demandes particulières?

«Chers enfants, je vous appelle pour faire de petites maisons de prière…» (Page 9
La Vierge immaculée a émis le vœu que l’on réalise une statue telle qu’elle apparaît ici, et qu’elle soit placée de telle sorte que tous puissent la voir. Mais après, les gens du village ont voulu construire une chapelle pour honorer les visites de Marie et bien exposer cette statue. Cette statue a été faite sur ma description par le sculpteur Alexander Kostner de Saint-Ulrich, au Tyrol.

Des grâces particulières sont-elles attachées à cette statue?

Cette statue n’est pas encore exposée en public, il faut encore attendre.

La Vierge a-t-elle demandé des œuvres?

Quelque chose est prévu, mais ce n’est pas encore l’heure. Notre évêque est au courant.

Souvent, ces temps, elle demande de former des communautés? Et ici?

Il faut attendre.

La Vierge a-t-elle demandé ou donné des dévotions spéciales?

Le rosaire, le chapelet du Cœur de Marie, et de petites prières qui sont dans le livret bleu que nous utilisons et que l’on peut utiliser chez soi.
Y a-t-il eu des signes particuliers qui accompagnent les apparitions à Sievernich?
Le 7 octobre 2002, voilà un an, une femme a pris une magnifique photo, comme un ostensoir. Quelques personnes ont vu une colombe blanche dans l’église. Certaines ont reçu des parfums de roses. Des personnes ont reçu des guérisons corporelles, ou spirituelles. Une femme a vu la lumière très forte1…

Connaissiez-vous d’autres révélations auparavant, en dehors de Banneux?

Je ne me suis jamais occupée de ça, ni de Marie… La Vierge m’a aussi dit que jusqu’au 7 octobre 2002 (qui marque la fin du message officiel), je ne devais pas chercher à connaître d’autres choses. Et maintenant c’est possible, mais je n’ai pas le temps.
Le 7 octobre 2002, dans le jardin de la cure, Marie Immaculée m’a fait cadeau de trois clefs. Les trois clefs se constituaient de trois visions, trois tableaux animés et sonorisés. Ce sont trois messages pour le Saint-Père: «Donne ces clefs uniquement à mon meilleur pasteur, le Saint-Père de Rome. S’il te plaît, garde ça pour toi, on ne te croira pas.»
C’est pourquoi je ne peux pas parler des événements qui se sont passés. Ces trois clefs ont été remises personnellement au pape, lors de l’audience générale du 11 février 2004 au Vatican, par une amie, en ma présence. Le lundi suivant, l’ange Gabriel est venu me dire, dans l’église de Sievernich: «La Mission de notre Mère du Ciel est accomplie.»
Au cours de la prière du 7 octobre 2002, de dix à quinze prêtres ont confessé. Je les remercie.

Comment se nomme la Vierge à Sievernich?

Le nom de l’apparition à Sievernich, c’est: «Marie Immaculée» ou «Je suis la Dame Toute Pure». Une fois elle a dit: «Je suis la Dame de tous les peuples.»

Vous a-t-elle entretenue sur la Nouvelle Pentecôte?

Nous sommes devant un grand changement qui concerne aussi l’Eglise. (voir page 29).

La Vierge parle de la purification?

Oui,

Comment la comprenez-vous?

(Manuela ne veut pas interpréter, elle s’en rapporte au message!)
Le 15 octobre 2001, tandis que je vois un globe rouge, Marie dit: «A cause des ténèbres, arrive la purification, parce que le peuple m’a oubliée. Il ne compte que sur ses propres forces et refuse Dieu.»
La Dame toute pure vous a entretenue sur le Retour de Jésus?
Marie prépare le Retour de son Fils par ses venues.

Et a-t-elle expliqué ce qu’est ce Retour?

Ça c’est secret!

Avez-vous dans vos visions, parallèlement aux messages, des scènes explicatives, avec des tableaux?

Oui, je vois des images animées. Marie ouvre la main et me fait voir des scènes et comprendre.

Comme Saint Pio di Pietrelcina, avez-vous reçu aussi des visions sur l’histoire du salut et du monde?

Oui.

Avec des contenus plus spécifiques aussi?

Oui, j’ai vu des lumières sur différentes nations avec des couleurs différentes sur chaque pays: bleu: pour l’Italie, l’Allemagne; rouge pour le Japon, la Chine, la Russie, l’Afrique; et…noir en Afghanistan, en Amérique (En octobre 2001).
La Mère de Dieu parle souvent des événements du monde, comme de la guerre en Irak le 3 septembre 2001 (date de l’apparition précédant le 11 septembre). Je suis entrée à l’église, dans la petite chapelle de Fatima. Et j’ai vu un calice en or au-dessus de la croix. La Vierge est apparue avec un manteau rouge et un chapelet de perles roses et blanches. Elle pleurait.
Le 15 octobre 2001, j’ai vu l’Afghanistan sur le globe terrestre. Une coupe en or est descendue sur ce pays et du sang s’en écoulait. Puis est venue une écriture en or: «A cause de ces ténèbres, le peuple doit être purifié, parce qu’ils m’ont oublié; ils comptent sur leur propre force et voilà ce qui arrive.» (p.74ss)
Elle parle des événements qui vont toucher l’humanité si elle ne se convertit pas. Elle recommande de ne pas avoir peur, mais d’avoir confiance et de se tourner vers son Fils, Jésus.
Les messages officiels se sont terminés le 7 octobre 2002. «Mais ce n’est pas la fin de ma présence» a-t-elle dit. Chaque fois, elle annonce la date de la prochaine visite. Jusqu’à maintenant, il y a une apparition dans l’église chaque premier lundi du mois, sauf le 4 avril 2004. En dehors de ces rendez-vous annoncés, La Mère de Dieu vient me visiter sans prévenir.

La Vierge demande-t-elle que les gens viennent prier ici à Sievernich?

Elle a dit: «Oui, j’ai choisi ce lieu et j’appelle le monde à venir ici.»

A-t-elle donné des promesses ici?

Rien de spécial, c’est un lieu de grâce.

Et on vient prier à Sievernich?

La première année, c’était calme. Ensuite les pèlerins sont devenus toujours plus nombreux grâce au bouche à oreille… Chaque premier lundi du mois, l’église de Sievernich est plus que pleine, dès le début de l’après-midi. A 16h 30 commence la prière officielle, avec des chants, des chapelets et des litanies. Vers 17h 30 vient l’apparition; les prières reprennent suivies de la messe qui se termine vers 20h. Je fais alors contrôler le message par le Père spirituel, puis le message est lu aux pèlerins.
Manuela, qui vit à Düren, est bien accueillie au village de Sievernich.

Note:
1. Depuis notre rencontre avec Manuela, le lundi 8 novembre 2004, il s’est produit un miracle eucharistique: au cours de l’adoration du Saint Sacrement, environ 50 personnes ont vu dans l’hostie l’Enfant Jésus les bénir

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Manuela Strack sur les apparitions de Sievernich

Message par Francesco le Jeu 6 Jan 2011 - 2:47

J'ai transféré ces apparitions dans la section Discernement car je ne suis pas certain qu,elles soient reconnues.En attendant d'avoir plus d'info.

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Manuela Strack sur les apparitions de Sievernich

Message par Francesco le Jeu 6 Jan 2011 - 2:59

Voici de l'info qu'un membre d'un autre forum m'a donné:
Citation:


[i]"Les trois clés: le 7 octobre 2002, la Vierge Immaculée dit à Manuela: "Ma petite perle de prière, je te remets ici les clés de mon divin Fils Bien-aimé Jésus-Christ. Fais silence à ce sujet, fais silence! Les clés te servent d'arme contre les ténèbres. Maintenant tu sais ce qui arrive... Donne les clés seulement à ton Saint-Père de Rome,à mon berger bien-aimé.Je t'en prie, fais silence, on ne te croirait pas. Ainsi, tout va s'accomplir.






" Ces secrets furent remis au St-Père le 11 février 2004."







et je lis cela sur un autre forum









dernières nouvelles de SIEVERNICH

















Si j'ai bien compris, un nouvel évêque vient d'être consacré à Aix-la-Chapelle. Voici un message concernant ce nouvel Evêque et Sievernich.





Citation:


Saluer un dieu,



environ 14 jours après son dévouement d'évêque l'évêque consacrer Dr. Bündgens a participé à la prière de l'oasis de prière bleue dans les Sievernich. Vous trouvez ici une courte vidéo :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



En outre, il y a un nouveau certificat :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dans l'appareil de recherche, il y a aussi des Google un traducteur le le français dans l'allemand.



Dans vous trouvez l'annexe, une présentation très belle du Vatican.



Salutations cordials

Martin Roth



_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Manuela Strack sur les apparitions de Sievernich

Message par Amazone le Dim 20 Nov 2011 - 2:39


Prudence, les apparitions de Sievernich ne sont pas reconnues par l’Église pour l'instant.



Apparitions de Sievernich


Je ne tolérerai pas que les ténèbres envahissent complètement l’Eglise

Message du Ciel donné à Sievernich (Allemagne), 5 mars 2001
Le lundi 5 mars 2001 se tient dans l’église paroissiale de Sievernich la huitième rencontre du groupe de prière Oasis bleue.

Je ressens une intense chaleur, puis je vois la Mère de Dieu venir à nous, sur un rayon doré. Elle se place à gauche de l’autel. Elle porte un manteau bleu clair, bordé d’une décoration dorée, et sous celui-ci une robe blanche. Dans les mains, elle tient un chapelet doré. Elle a joint les mains pour la prière. Elle porte alors son regard sur nous. Elle est sur un nuage et a une rose d’or sur le pied gauche.

Elle dit : Je vous salue et vous bénis, mes enfants. Je suis Marie, l’Immaculée, Marie, la Mère de Dieu. Mon divin Fils Jésus Christ m’envoie vers vous. Il vous aime beaucoup. Je suis totalement adonnée à sa volonté. Il est votre salut. Confiez-vous à lui et c’est avec plaisir que je serai votre Mère. Venez à moi, mes enfants, j’essuierai vos larmes et vous conduirai à mon Fils Jésus.

Elle vient alors vers chacun de nous et fait un signe de croix sur notre front. La suivent deux anges, de blanc vêtus. Chacun d’eux porte un récipient en or forme de coquille. Puis ils retournent sur la gauche de l’autel.

Marie dit alors : Chers enfants, un temps vous est accordé sur terre pour le jeûne et la pénitence. Utilisez ce temps. Volontiers je vous aiderai. Je veux être votre porte, la porte par laquelle vous parvenez à mon divin Fils. Je suis la porte, mon Fils est votre chemin.

Voyez, je vous ai donné une indication, selon la volonté de mon divin Fils, afin que vous acceptiez l’action de l’Esprit Saint, son action salutaire. Prononcez les prières qui proviennent de mon Fils, celles qu’il vous a proposées.

(Suit une communication personnelle. )

Sur terre, le temps est venu de vous réunir pour prier. Je vous tiendrai compagnie et je prierai avec vous.

L’Eglise est en péril. C’est pourquoi j’agis et suis pleinement auprès de vous. La terre, le monde sont devenus un désert pour la foi. Cette terre, je veux la rendre fertile pour mon Fils. Je replanterai la terre et je ferai partout des oasis de prière.

Mes enfants, ne vous découragez pas. Considérez l’action de mon divin Fils sur terre. Vous n’êtes pas laissés seuls. Le contradicteur jette le doute dans vos cœurs et il veut vous éloigner du chemin qui est mon Fils Jésus luimême. C’est le contradicteur qui vous décourage, qui installe paresse et oisiveté dans vos cœurs. Ne vous laissez pas induire en erreur, mes enfants. Moi, avec l’aval de mon divin Fils Jésus Christ, je ne le tolérerai pas.

Je suis auprès de vous. Je vous guide, vous et mon Eglise, l’Eglise de mon Fils Jésus qui vous aime tendrement. Il prend soin de vous comme un père, si vous le laissez agir. Laissez-vous conduire par lui et par moi et vous serez sauvés.

Je ne tolérerai pas que les ténèbres envahissent complètement l’Eglise. Ce qui est malade s’en ira. Mais voyez, chers enfants, combien mon Fils prend soin de vous puisqu’il vous envoie sa Mère, qui prépare sa venue. J’ensemence mon oasis avec l’amour du ciel. Il doit rendre forts ceux qui sont fidèles. Il doit rendre forte mon Eglise. Moi, je vous rends forts, forts d’esprit. Faites-moi confiance, ainsi qu’à mon divin Fils. Ce que le monde vous donne, ce n’est pas ce que le Père vous donne. Le chemin qui conduit à mon Fils est incommode; celui du monde est large et facile. Allez donc vers mon Fils! Moi, je suis avec vous et je vous aide. Réconfortés, vous pourrez, avec mon aide, parcourir même ce chemin qui est incommode. Je suis votre Mère; je vous aime, mes enfants.

Vous êtes tentés, ces temps-ci particulièrement; aussi soyez assidus à la prière. Je ne saurais jamais assez vous dire que je suis avec vous. Appelez-moi, mes enfants, lorsque vous avez besoin d’aide. C’est pour vous que je suis là!

Du nuage sur lequel la Mère de Dieu se tient s’est formée la boule terrestre. La Botte italienne apparaît à l’avant-plan. Je vois la ville de Rome et le Vatican. Puis je vois une grande salle de réunion, dans laquelle se trouvent beaucoup de cardinaux qui discutent. Dans la discussion il est question de la généralisation de la messe sans Eucharistie. On ne devrait plus que rompre le pain, ensemble avec la communauté, disent-ils, car beaucoup ne croient plus à la Présence eucharistique.

La Mère parle : Ainsi ce serait presque la fin de l’Eglise, pensent ceux qui sont fidèles. Les sans-Dieu y voient une ouverture pour les laïcs dans l’Eglise. Mais moi j’agirai. Ils ne réussiront pas à détruire le Corps du Christ.

La boule terrestre se met à tourner sur elle-même et devient un grand soleil qui se meut dans l’espace autour de l’autel. Au centre du soleil il y a les lettres JHS. La Mère de Dieu nous bénit. La vision s’estompe et disparaît. Je vois alors Sœur Faustine qui prie dans les premiers bancs de l’église. Myriam d’Abellin est assise à côté d’elle. Robert Bellarmin, agenouillé devant l’autel, prie également le Rosaire. Je sens subitement un parfum de fleurs.


Les ténèbres planifient une religion mondiale

Message donné à Sievernich (Allemagne), 6 novembre 2000

C’est, en ce premier lundi du mois, la quatrième rencontre du groupe «Oasis bleue» dans l’église de Sievernich.
De prime abord, je ressens une grande chaleur, dit Manuela. Un instant après apparaît la Vierge Marie, robe blanche et manteau bleu. Elle a en main un chapelet aux perles dorées. Elle se tient à gauche de l’autel. Ses yeux rayonnent.

Elle dit : Mes enfants, je vous salue et vous bénis. Je suis Marie, l’Immaculée, Marie, la Mère de Dieu. Je viens vers vous, vers chacun de vous. Je me réjouis de votre prière et vois votre souffrance, puisque, vous le remarquez, je viens aujourd’hui à vous pour soulager votre douleur. Offrez votre souffrance à mon divin Fils et à moi, sa Mère.

Chacun de vous est béni par mon cher Jésus. Selon la volonté de mon Fils, dans son amour je vous transforme. Je change en fleurs les épines qui constituent votre fardeau. Je vous transforme entièrement et je vous conduis à mon Fils qui vit dans le Père. Aujourd’hui, je viens à vous pour vous rendre forts de corps et d’esprit. Ne soyez pas tristes si vous ne me voyez pas, puisque je suis quand même auprès de vous. Ayez la certitude que c’est conforme à la volonté de mon divin Fils.

Je renforcerai mon Oasis bleue, car je suis en elle. Pendant que Marie prononce ces paroles, elle s’élève haut dans les airs et un faisceau de couleurs lumineuses, émanant d’elle, se déploie au-dessus de ceux qui prient.

J’envoie sur vous ma lumière; mes rayons vous environnent, vous qui êtes mes perles de prière. Priez et demeurez fidèles à mon Fils. Dans le monde, la prière n’est pas estimée. Pourtant n’est-elle pas pour vous, chères âmes, le seul remède? Ce n’est pas dans des démonstrations de tous genres qu’il faut rechercher la grâce de la prière, mais uniquement dans la prière elle-même. Lorsque vous priez, vous parlez avec le Père, avec le Fils, avec la Mère: soyez-en bien conscients.

Vivez chaque jour ce dialogue intime. Je dépose mon amour dans vos âmes. Chacun de vous reçoit ma grâce. Je vous prie de la demander particulièrement pour les membres de vos familles, afin que je puisse entrer dans leurs cœurs. Discrètement, je trouve ainsi, grâce à vous, un chemin vers eux.

Vous, mes enfants, vous verrez que mon Eglise sera ébranlée, mais la jeune génération, qui a besoin de vos prières, renouvellera l’Eglise.

Les ténèbres planifient une religion mondiale, éloignée de la vérité divine. On veut mondialement tout unifier dans le but d’établir l’harmonie et la paix sur la terre. Cela implique aussi qu’il n’y ait plus de différence d’une religion à l’autre. Dans ce but, ils pensent concevoir un amalgame religieux qui leur permette de rendre les hommes malléables.

Lorsque ce temps-là sera arrivé sur terre, il y aura de grands bouleversements. Spécialement l’Europe sera touchée, et cela est aussi une raison de ma venue. Voyez combien je suis souvent apparue en Europe. Pourtant tous ces événements ne doivent pas vous angoisser, car ils doivent se produire pour que mon Fils Jésus Christ puisse venir vers vous et pour que vous le reconnaissiez et que vous le receviez comme il convient à un Roi.

Mes enfants, je précède mon Fils. Soyez bénis!

Je suis venue adoucir vos souffrances
1er août 2005

De la lumière sortit l’Immaculée Mère de Dieu, tout de blanc vêtue. Elle avait en main un rosaire, constitué de roses blanches. A son bras était suspendu le scapulaire du Mont Carmel. A ses pieds, je vis trois roses: une blanche, une or et une rouge. L’Immaculée dit:

«Chers enfants, je vous salue au nom de mon Fils bien-aimé Jésus-Christ. Du ciel je suis venue vers vous, mais pas pour vous rendre puissants. Mon Fils Jésus désire que vous deveniez d’aimables êtres humains. Les enfants aimables remercient et demandent; ils n’exigent pas. Venez à mon Fils Jésus. Sentez comme il vous aime.»

Elle nous bénit tous au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. De merveilleux rayons lumineux sortaient de son Cœur et se dirigeaient vers nous.

La Mère de Dieu déclara:
«Dis à ton Directeur spirituel que mon désir est la construction d’une Fontaine de l’Immaculée.»
Elle sortit de l’église pour bénir ceux qui, faute de places, étaient à l’extérieur. De retour dans l’église, elle reprit la parole.
«Aujourd’hui je suis venue adoucir vos souffrances. Déposez tous vos soucis dans mon Cœur.»
Elle nous bénit une nouvelle fois et disparut lentement dans la lumière.
Toujours, je serai au milieu de vous en ce lieu, 03 octobre 2005

Je ressens une forte chaleur, puis je vois l’habituel ovale lumineux, à l’intérieur duquel scintillent d’innombrables paillettes dorées.
L’Immaculée sort de cet ovale de lumière. Elle est habillée tout en blanc et porte une couronne d’or sur la tête. Dans ses mains elle tient un chapelet, constitué de roses blanches. Sur son bras elle porte le scapulaire du Mont Carmel.
Elle se tient debout sur la boule terrestre, ses deux pieds étant posés sur l’Allemagne. A ses pieds trois roses forment un demi-cercle: au milieu, une rose rouge, sur ma gauche une rose dorée et à ma droite une rose blanche. Marie sourit et avance dans ma direction. Puis elle nous bénit, disant:

«Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit.
Chers enfants, votre prière me réjouit beaucoup. Que de paroles je vous ai déjà adressées! Que de fois je vous ai visités! Il est temps que ma parole ne soit pas seulement émise, mais qu’elle soit aussi vécue. Je désire que chacun de vous soit un authentique témoin de mon Fils Jésus-Christ. Je vous tends la main. Je veux vous amener à mon divin Fils Jésus.
Priez pour toutes les nations, car je ne veux pas que mes enfants se perdent. Mon divin Fils vous aime tellement!»

La Sainte Vierge se déplace vers l’extérieur et bénit à nouveau. Peu de temps après, elle revient vers nous et ouvre son manteau, sous lequel nous nous sommes réfugiés. Je vois à ses pieds une petite lumière. Il en surgit un moine portant un resplendissant habit religieux, dont émergent le capuchon et la barbe. Il tient manifestement les mains jointes pour la prière. Puis il les ouvre et je vois alors dans ses mains une médaille sur laquelle est gravée une croix. A ma demande «Qui est-il?», il se présente comme étant Benoît de Nurcie. Il prie avec nous.
Puis l’Immaculée nous demande de prier avec elle le Magnificat. Elle commence: «Mon âme magnifie la grandeur du Seigneur…»

Lorsque la prière prend fin, elle se met à parler:
«Mon enfant, bénis ceux qui te persécutent. Evite le mal, je serai près de toi.
Aujourd’hui, je voudrais prendre congé de vous. Toujours, je serai auprès de vous en ce lieu. J’ai tout dit. Vivez l’Evangile et pensez à mes paroles. Mon cher Fils Jésus m’a envoyée vers vous, afin que vous deveniez de vivants témoins de son Amour. Priez et faites ce que mon Fils Jésus vous dit, car sa parole est éternelle; elle vit. Laissez-la vivre dans vos cœurs. C’est volontiers que je vous reverrai au Ciel.»

La Mère de Dieu nous bénit une dernière fois. Par la bénédiction de l’Immaculée, tous ceux qui prient reçoivent une petite croix lumineuse sur le front. Marie me tend le scapulaire du mont Carmel, de sorte que je peux le toucher. La Mère de Dieu a pris toutes nos demandes dans son Cœur, comme elle me l’a promis. Puis en souriant elle s’estompe dans la lumière et disparaît, ainsi que le moine saint Benoît.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les apparitions de Sievernich ne sont pas reconnues par l’Église pour l'instant.

_________________
« Les tentations n'ont aucune prise sur un Chrétien dont le coeur est véritablement dévoué à la très Sainte Vierge Marie » (Saint Curé d'Ars)

« Toutes les misères viennent de ce que nous n’aimons pas la croix. C’est la crainte de la croix qui augmente nos croix »
avatar
Amazone
Modérateur
Modérateur

Féminin Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec Manuela Strack sur les apparitions de Sievernich

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum