La Gnose, mère de toute hérésie

Aller en bas

La Gnose, mère de toute hérésie Empty La Gnose, mère de toute hérésie

Message par MichelT le Lun 10 Jan 2011 - 19:38

La Gnose, mère de toute hérésie

Le Docteur Dor nous met en garde contre la Gnose, mère de toute hérésie. (SOS Tout Petits Actualités, n°17, mai 2008).

« L’idéologie de la culture de mort a un nom: la Gnose. La voici: plus qu’un péché, elle est le péché, celui de l’ange avant celui de l’homme, péché contre 1’ Esprit d’amour et de vérité. Elle se confond avec le péché originel et le « mystère d’iniquité » dont parle saint Paul (II Thess 2, 7) à « l’oeuvre dès maintenant ». Mère des hérésies elle se cache et ce qu’elle cache, ou plus exactement, celui qu’elle cache est l’Ange déchu. La Gnose, du grec «gnosis »: connaissance, se présente comme une transcendance réservée à des initiés, connaissance ésotérique des pensées divines. Au jardin d’Eden, Dieu avait défendu à nos premiers parents de prendre du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, sinon ils mourraient. «Pas du tout dit le serpent à Eve, et par elle à toute l’humanité — si vous en prenez, vous serez comme des dieux connaissant le bien et le mal ». La Gnose prend le parti du serpent et se met à son service, à l’affût de notre concupiscence, de toutes nos faiblesses et nos limites: erreur, ignorance, superstition, angoisse, souffrance, mort. Elle préexiste dans la sorcellerie, le culte des idoles et les sacrifices humains, mais prend toute sa force avec la Révélation et l’Incarnation, en se dressant contre elles. Gnose juive avec la kabbale, mélange d’interprétation des Ecritures et d’ésotérisme babylonien, égyptien, grec, romain. Gnose chrétienne dès le début de notre ère avec Simon le magicien, contemporain des Apôtres. Au Moyen Âge: catharisme et nominalisme. Elle est présente à la Réforme (libre examen). Elle se restructure lorsque les Rose-croix — adeptes de la Kabbale — fusionnent avec les franc-maçons qui, d’opératifs deviennent spéculatifs (Londres, 24 juin 1717). Elle a prospéré au siècle des Lumières: philosophes, loges maçonniques, Illuminati. Elle a culminé avec la Révolution française, mère des révolutions déicides, elle n’a jamais été aussi actuelle. Enfin, mère des hérésies, elle n’est pas étrangère aux religions qui, ayant connu l’Incarnation, l’ont rejeté: le judaïsme, l’arianisme, le nestorianisme auquel a succédé l’islamisme.
Il semble que toute la Gnose soit là: le refus de l’Incarnation, de ce qui l’a précédé et ce qui la suit: l’Église. Elle ne supporte pas que Dieu donne son salut et encore moins qu’il s’offre lui-même. Le péché — dit le père Varillon — est de prendre Dieu et non de le recevoir. Tout est inversé: Dieu n’est plus Dieu et l’homme se fait Dieu contre Dieu qui s’est fait homme. », « La Gnose a tout envahi: la science en lui donnant toute liberté, les finances, l’économie. La République est sa chose: justice, enseignement, santé, partis, syndicats. Les Comités d’Éthique ne lui refusent rien. », « Elle est là au quotidien avec les médias, elle est dans les esprits. Le politiquement et le religieusement correct c’est elle.

source: Le légitimiste

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

La Gnose, mère de toute hérésie Empty Re: La Gnose, mère de toute hérésie

Message par MichelT le Mar 11 Jan 2011 - 20:29

La F.M. est une fraternité dans une fraternité - une organisation externe qui cache une Confrérie des Élues. Une fraternité visible et une fraternité invisible. La fraternité visible est une spendide camaraderie d`hommes libres et acceptés dont le but est le dévouement a des questions éthiques, d`éducations, de fraternité, de patriotisme et humanitaires. La société invisible est une fraternité secrete dont les membres sont dévoués au service d`un secret caché.

Manley P. Hall - F.M. 33 eme degré

Meme les F.M. du 33 eme degré ne sont pas tous initiés dans le cercle de ceux qui connaissent - le secret caché - Certains ont occupé le siege de F.M. 33 eme degré (Inspecteur-Général) pendant 50 ans sans jamais avoir été initié au mystere sacré.

Casanova - F.M.

(La raison de cela je pense - est que observé par ceux qui sont initiés - ils étaient considéré comme trop chrétien ou pas assez fiable pour pouvoir etre initiés a la possible adoration luciférienne. Mais ayant quand meme besoin d`Inspecteurs-Généraux compétents pour administrer des secteurs, ils les laissent en place.)

Le F.M. du 33 eme degré Albert Pike disait que la F.M. avait deux doctrines. Une cachée et réservée aux maitres et une autre publique. La vaste majorité des F.M. ne se rendent pas a la doctrine cachée.

La F.M. est une pyramide dans laquelle entre un homme chrétien. Il est alors lentement encouragé a devenir un déiste - toute religion devient acceptable et égale. D`un déiste il sera encouragé a devenir un athée et au sommet de la pyramide - adorateur de Lucifer.

A un esprit éclairé, la doctrine chrétienne et celle de la F.M sont identiques en intention mais différentes par la méthode. La premiere dit Via Cruxis (par la croix); l`autre Via Lucis (a travers Lucifer); mais les deux voies sont une seule voie.

Walter Leslie Wilmshurst - F.M. de haut-degré auteur de The meaning of Masonry -

Vous pouvez le répéter a ceux des 31,32 et 33 eme degrés - la religion F.M. devrait etre conservée par nous initiés des haut-degrés dans la pureté de la doctrine luciférienne.

Albert Pike - F.M 33 eme degré - Grand Inspecteur Général

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum