Comprendre la mentalité tribale

Aller en bas

Comprendre la mentalité tribale Empty Comprendre la mentalité tribale

Message par MichelT le Sam 22 Jan 2011 - 15:10

Comprendre la mentalité tribale

Pierre Bourdieu

Chez les arabes, la famille est l`alpha et l’oméga de tout un système. C`est l`atome de la société qui assigne et assure a chacun sa place, sa fonction et sa raison de vivre en fait toute son existence.

Bernard Lewis

La pensée politique de l`islam depuis 1,000 ans est dominé par la pensée que la tyrannie est préférable à l`anarchie.

La société tribale est un ordre fermé. A l`intérieur du cercle sont ceux de la tribu qui sont protégés parce que ils ont des liens par le sang et la famille - ceux qui sont en-dehors du cercle (de la tribu) sont des étrangers et donc suspects d`être ennemis potentiels.

Augmenter le nombre et la puissance de la tribu est le but alors que le nombre des familles augmente. Les membres de la tribu partagent les ressources entre eux. L`identité et descendance de la famille est en question a chaque fois que il y a demande a une autre famille pour des questions de terres, de mariage ou de partage de l`eau. Ce sont généralement les anciens et les sages qui doivent négocier pour empêcher les intrigues et les conflits entre familles de dégénérer en conflits violents.

Les disputes avec les tribus voisines sont aussi semblables mais bien sur les enjeux sont plus élevés. Dans une dispute entre groupes tribaux, les relations de forces doivent être calculées avec précision. Tout gain par une famille ou une tribu se traduit par une perte nette pour une autre famille ou une autre tribu. Les négociations des anciens sont alors très délicates mais quelquefois la tribu ou la famille qui perd son honneur décidera de passer à la violence sans que les anciens réussissent a calmer le jeu.

La violence est un ingrédient essentiel des relations claniques et tribales parceque elle la preuve d`une intention sérieuse et elle est un mécanisme de contrôle social. La seule façon de découvrir si il y a un changement de l`équilibre de puissance de la tribu est de le tester par la force.

Quand la tribu perd un membre dans un affrontement violent, la tribu subie une perte et elle doit se venger. Cette vengeance est vue comme un moyen de pression sur la partie adverse et la vengeance sera effectuée sur tout membre de la tribu adverse (l`innocence n`est pas reconnu - l`appartenance tribale ou clanique fait de vous un coupable meme si vous ne participez pas).

La violence s`enflamme rapidement mais aussi s`éteint aussi vite. La réserve mentale (porter un masque - mentir) devient important pour la survie puisque l`ennemi d`aujourd`hui peut se transformer en un allié demain contre une troisième tribu. La victoire servira a augmenter la réputation, l`honneur et le statut de la famille ou de la tribu en question - clé du leadership dans ces sociétés.

Dans la société tribale tous les hommes sont en théorie égaux et peuvent exercer l`autorité mais pour cela ils doivent se prouver en acquérant puissance et honneur. Il le feront en rassemblant des partisans mais ils doivent être aussi être capable de terroriser pour écarter ceux qui sont dangereux ou trop critique. La brutalité et la cruauté viennent avec l`ambition et la recherche de récompenses. La violence fait partie intégrante du processus puisque chaque aspirant montrera le sérieux de ses ambitions en éliminant ses adversaires.

Le tissu social de ces sociétés fait que toute personne doit constamment tester l`équilibre de la puissance dans toute ses relations sociales, familiales, claniques, tribales ou autres pour tester les faiblesses ou les opportunités à prendre.

L`identité, la coutume, l`émotivité se joignent dans la défense de la loyauté envers la religion et la tribu et oblige l`arabe ou le musulman à défier ou à rejeter la compréhension de celui qui est hors du cercle ou de l`incroyant. La dialectique de l`affrontement permanent empêche la transformation d`une collectivité de familles séparées en un électorat, de la valeur du groupe en droits et devoirs, de l`obéissance en choix et tolérance, du mariage arrangé au mariage romantique et d`amour, de l`homme de pouvoir en un système de partis avec une opposition loyale.

L`Honneur et la Honte

L`honneur et la honte sont le système qui sanctionne la conduite arabo-islamique et elle occupe le centre du système de valeur sociale et des jugements communautaires et moraux. L`Honneur est ce qui permet a la vie de valoir la peine d`être vécu et la Honte est la mort-vivante. Elle ne doit pas être endurée et est rétribuée par la vengeance. Ce qui peut sembler autodestructeur et incompréhensible a un occidental dans la société arabe s`explique par l`anxiété d`être honoré et respecté a tout prix et par tous les moyens.

L`honneur s`acquiert par la généalogie et la lignée, par le statut social, par la vieillesse, par la piété, par l`argent, par la fiabilité aux alliances, par le travail, par le courage ou la générosité.

La Honte c`est de perdre l`estime social ou tribal en étant vu comme peureux ou bon a rien, ne pas avoir d`argent, paraitre féminin, être célibataire, ne pas faire corps avec la famille, tribu ou avec le groupe (ethnique ou religieux). Il est honteux pour homme de vivre dans la maison d`une femme. Une femme doit rester a la maison et être caché des yeux des hommes.

L`honneur de l`homme c`est d`être guerrier, avoir des fils. L`honneur de la femme c`est la modestie, la fidélité et d`avoir des enfants et surtout des fils.

L`infidélité de la femme amène le déshonneur sur la famille et sur tous les hommes du clan qui doivent alors réagir a tout prix et au besoin en tuant la femme déshonorée. En 1964, le président iraquien Aref donna l`amnistie a 43 hommes qui avaient assassinés leur sœurs. Il est donc facile de voir pourquoi toutes questions relatives aux femmes est dans ce monde une question explosive qui risque de dégénérer en tuerie ou en guerre claniques.

Le monde arabe est étrange. L`homme qui a tué sa femme ou sa sœur ira en prison (peine symbolique) le sourire au lèvre content d`avoir préservé l`honneur de la famille et du clan. Les considérations d`honneur et de honte affecte toute la structure du monde arabo-islamique du bas de la société jusqu`aux niveaux des gouvernements. En plus de la coutume familiale, clanique et tribale - la jurisprudence islamique, le coran et sa charia vienne aussi compliquer les choses. Ainsi, mentir ou tricher dans le monde arabe est souvent une manière pour la personne de trouver un moyen de sauvegarder a tout prix son honneur.

Source : The Closed Circle – an interpretation of the Arabs – David Pryce-Jones
Traduction libre










Dernière édition par MichelT le Dim 23 Jan 2011 - 3:13, édité 1 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre la mentalité tribale Empty Re: Comprendre la mentalité tribale

Message par admin2 le Sam 22 Jan 2011 - 20:23

Chez les arabes, la famille est l`alpha et l’oméga de tout un système. C`est l`atome de la société qui assigne et assure a chacun sa place, sa fonction et sa raison de vivre en fait toute son existence.

C'est probablement une des forces de cette culture alors que les occidentaux,c'est la rupture familiale qui est la norme....
admin2
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre la mentalité tribale Empty Re: Comprendre la mentalité tribale

Message par MichelT le Sam 22 Jan 2011 - 22:19

Une preuve que cela a les memes effets partout - l`honneur de la famille passe avant le crime! Meme en Grande-Bretagne!

Vos épouses sont pour vous un champ de labour ; allez à votre champ comme vous le voulez… » (Coran 2: 223)

Un juge anglais a fustigé une communauté musulmane hier, après que le procès d’un homme accusé de viol sur sa femme, ait été abandonné.

La femme d’origine orientale, âgée de 32 ans, a été soumise à une “pression psychologique énorme” de la part de son entourage, qu’elle a abandonné les poursuites afin de protéger l’honneur de la famille, a entendu le tribunal.

Le juge Simon Newell a déclaré: “Il y a des personnes qui ont tendance à exprimer des opinions et a exercer des influences qui entravent le travail de la police, des instances judiciaires et des tribunaux. Cela ne sera pas toléré.”

“C’est le rôle des tribunaux d’exercer ses fonctions judiciaires pour résoudre ces questions, et pas celui d’individus ou de parties de la communauté.”

La femme avait dit que son mari de 34 ans, habitant de Nelson, Lancs, l’a violée deux fois, mais elle a refusé de témoigner lors de l’ouverture du procès devant la cour de Burnley Crown.

Le procureur, Sara Dodd a déclaré qu’elle était arrivée, soumise à une ”pression émotionnelle énorme de sa communauté” et qu’il lui serait ”fait plus de mal que de bien” en continuant le procès.

Le mari, déjà inscrit sur le registre des délinquants sexuels, a été averti qu’il pourrait revenir devant la cour si de nouveaux incidents survenaient.

Source : Daily Mail, Telegraph


MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Comprendre la mentalité tribale Empty Re: Comprendre la mentalité tribale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum