Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Francesco le Ven 11 Fév 2011 - 4:11

Voici une partie d'un chapitre du Livre d'Arnaud Dumouch :La fin du monde qui concerne Eli et Enoch .Encore une fois,je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il écrit:
La venue d’Énoch et d’Élie
(Chose indécise à cause des multiples sens possibles)

Hénoch Elie

L’Apocalypse de saint Jean* annonce la venue de deux témoins qui prophétiseront avant d’être mis à mort[60]:



“Mais je donnais à mes deux témoins de prophétiser pendant 1 260 jours, vêtus de sacs. Ce sont les deux oliviers et les deux flambeaux qui se tiennent devant le maître de la terre. Si on s’avisait de les malmener, un feu jaillirait de leur bouche pour dévorer leurs ennemis (...) Mais quand ils auront fini leur témoignage, la Bête qui surgit de l’abîme viendra guerroyer contre eux, les vaincre et les tuer. Et leurs cadavres, sur la place de la grande cité, Sodome ou Égypte comme on l’appelle symboliquement, là où leur Seigneur fut crucifié, leurs cadavres demeurent exposés aux regards des peuples, des races, des langues et des nations, durant trois jours et demi, sans qu’il soit permis de les mettre au tombeau. Les habitants de la terre s’en réjouissent et s’en félicitent car ces deux prophètes leur avaient causé bien des tourments. Mais passés trois jours et demi, Dieu les ressuscita et les remit sur pied, au grand effroi de ceux qui les regardaient.”



Ce texte est une allégorie dont les sens, volontairement multiples, concernent les chrétiens de tous les temps. Mais, vers la fin du monde, il prendra une signification encore plus forte.

Traditionnellement, on considère que les deux témoins qui doivent venir à la fin des temps sont Énoch et Élie*, les deux hommes justes dont l’Écriture raconte qu’ils “ne moururent pas ” mais furent “enlevés” au ciel. Énoch fut le septième patriarche après Adam. La Bible le caractérise d’une seule phrase[61]: « Énoch marcha avec Dieu, puis il disparut car Dieu l’enleva». Quant à Élie, il disparut dans un char de feu sous les yeux du prophète Elisée[62]. Certains théologiens juifs et chrétiens pensèrent donc que ces deux prophètes attendaient au paradis terrestre et devaient venir physiquement à la fin du monde annoncer la venue puis le retour du Christ. Cependant, si l’on regarde de près les Écritures, on doit parler autrement. En effet, le Seigneur affirme que le prophète Élie* qui devait revenir n’était autre que Jean-Baptiste, le fils d’Elisabeth[63]: « Et lui, si vous voulez m’en croire, il est cet Élie* qui doit revenir. Que celui qui a des oreilles entende! » Il ne peut donc s’agir matériellement de cet Élie qui a vécu au temps de la reine Jézabel, mais plutôt d’un homme revêtu de l’esprit d’Élie, c’est-à-dire de sa spiritualité.

Il en sera de même à la fin du monde. Et pour connaître ce que peuvent représenter les spiritualités d’Énoch et d’Élie, il suffit de regarder leur vie. Ainsi, Énoch représente la fidélité intérieure puisqu’il est seulement dit de lui qu’il marcha avec Dieu. Quant à Élie, il est remarquable par le zèle qui le brûlait à l’égard du Seigneur. Ce zèle était exercé à travers des actes violents mais très efficaces. Il n’hésita pas à faire cesser toute pluie durant son ministère pour conduire les hommes à la conversion. Il commence son ministère ponctué de fléaux de la manière suivante[64]: « Élie le Tishbite, de Tishbé en Galaad, dit à Achab: « Par Yahvé vivant, le Dieu d’Israël que je sers, il n’y aura ces années-ci ni rosée ni pluie sauf à mon commandement. » De même, il leur prouva la vanité du dieu Baal en ridiculisant ses prophètes par un défi où le vrai Dieu devait répondre. Il fit mettre à mort les serviteurs de Baal. L’esprit d’Élie est donc celui de l’intransigeance de la foi, celui de la fidélité extérieure et manifestée au Seigneur. De même, Jean-Baptiste n’hésita pas à reprocher publiquement, au risque de sa vie, son péché d’adultère à Hérode. Il fut réellement rempli de ce zèle de l’honneur de Dieu.

Jean baptiste était effectivement revêtu de l’esprit d’Élie, de son zèle pour la foi et le comportement juste. Au mépris de sa vie, il n’hésita jamais à dire la vérité. Face à face, il reprocha à Hérode son fait[65]: « Il ne t’est pas permis d’avoir la femme de ton frère. »

Les deux témoins qui doivent revenir avant la fin du monde ne sont donc pas physiquement Énoch et Élie. Cette prophétie désigne que tout au long de l’histoire et surtout à la fin du monde, deux témoignages complémentaires rappelleront aux pécheurs la vanité de leur vie. L’un sera plus féminin et doux (Énoch), l’autre viril et source de fléaux (Élie). Ils seront complémentaires, à l’image de Dieu qui est père et mère. C’est toujours de cette manière symbolique quoique bien réelle qu’il faut interpréter le premier sens du livre de l’Apocalypse, avant de rechercher ses réalisations historiques. Ainsi, les 1260 jours de la vie des deux témoins, c’est-à-dire trois ans et demi, signifient que les deux témoins ont la même mission que le Christ dont la prédication dura trois ans et demi. De même, leurs cadavres qui doivent rester sans vie trois jours et demi signifie qu’ils vivront la même passion que le Christ puis ressusciteront comme lui.

Ainsi, les deux témoins qui doivent venir à la fin du monde pour témoigner de Dieu peuvent représenter, dans leur premier sens qui est spirituel, la vie contemplative qui est l’esprit d’Énoch et la vie apostolique qui vit du zèle d’Élie. Énoch et Élie doivent être considérés comme présents à chaque époque à travers les moines d’une part (Énoch) et d’autre part les nombreux apôtres (Élie), à travers surtout tous les chrétiens contemplatifs ou apostoliques qui vivent de la sainteté de leur vocation.

Dans un autre sens, spirituel aussi mais davantage politique, les deux témoins représentent l’Église chrétienne et Israël*. C’est ainsi que durant des siècles, avant la naissance de l’islam, seule ces deux religions témoignaient aux yeux du monde du Dieu d’Abraham.

Cependant, à la fin du monde, lorsque Israël commencera de se rapprocher du Christ et du christianisme, le monde n’aura plus que deux religions issues d’Abraham et témoignant devant l’Antéchrist, le christianisme et l’islam. Selon cette interprétation, si l’on suit le texte de l’Apocalypse, elles sont les deux oliviers, c’est-à-dire, selon saint Paul[66], les deux témoins de Dieu. Chacune avec sa grâce, ces religions témoignent de Dieu qui agit toujours de deux manières : force et douceur. Le christianisme exalte l’amour de Dieu (comme Énoch), l’islam est le témoin de l’intransigeance de la pureté de la foi au Dieu unique (comme Élie*). Leur témoignage uni deviendra, pour le monde, insupportable. C’est pourquoi l’Apocalypse parle de la guerre que leur fera le démon, jusqu’à les détruire. Vers la fin du monde, lorsque l’Antéchrist commencera ses attaques contre Dieu, les divisions et les oppositions entre le christianisme et l’islam paraîtront moins importantes devant la gravité du danger. Ainsi, il est probable que le rapprochement commencé par le pape Jean-Paul II à Assise en 1988[67] est prophétique d’une unité bien plus intense, la foi de chacun étant respectée. Ces deux religions ne périront cependant pas de la même façon. Chacune sera attaquée par ce qui fait sa faiblesse. Le christianisme le sera par sa tendance à la naïveté et à l’innocence qui fait que, de l’intérieur, il est aisément corrompu; L’islam par son épée, qui tente certains de ses membres au fanatisme et lui attire des réponses armées efficaces.



Une troisième interprétation n’est pas exclue[68]. Dieu aime à multiplier les modes de réalisation de ses prophéties. Il s’agit de celle qui pense que les deux témoins seront des prophètes suscités par Dieu à la fin du monde et dont l’efficacité apostolique sera immense. L’abbé Augustin Lemann commente[69] : « Le second champion de la vérité chrétienne contre l'Antéchrist sera une phalange de Docteurs, suscitée de Dieu pour ces temps d'épreuve. Jamais les docteurs, astres bienfaisants, n'ont manqué à l'Église. Mais ce qu'il y aura alors de particulier, c'est que cette phalange de docteurs recevra, pour le soutien et la consolation des bons, une plus grande intelligence de nos Saintes Écritures. Le prophète Daniel en a fait l'annonce dans un autre passage de son livre, également consacré à la persécution de l'Antéchrist : « Les impies, dit-il, agiront avec impiété, et tous ces impies n'auront pas l'intelligence, mais ceux qui auront la science de Dieu comprendront[70]». Ce qui signifie que tandis que les impies, frappés d'aveuglement, accompliront les dernières prophéties, comme autrefois les Juifs, sans les comprendre, les docteurs de l'Église, inondés de nouvelles lumières et pénétrant les passages les plus obscurs de ces prophéties, y trouveront l'explication des événements de cette époque, et, prémunissant les fidèles contre les artifices de l'Antéchrist, ils les maintiendront dans la fermeté et la confiance, dans l'attachement à l'Église et à ses divins enseignements, au prix même de la vie. La prophétie de Daniel ajoute : « Et les docteurs du peuple en instruiront beaucoup, et ils tomberont sous le glaive, par la flamme, par la captivité, et par des brigandages prolongés [71]. » Remarquable est cette expression : les docteurs du peuple ! Mais quoi ! Ce titre de « docteurs » que décerne le prophète, n'est-il pas réservé dans l'Église ? Ne demeure-t-il pas l'apanage des intelligences d'élite qui ont consumé leurs veilles à l'acquisition, souvent ardue, de la vérité ? On dit : les docteurs de l'Église, mais les docteurs du peuple ?... Admirons les délicatesses divines : ce titre de docteur, juste récompense du talent uni au travail, l'Esprit Saint l'attribue également, et avec infiniment de justesse, à des petits parmi le peuple que la grandeur de leur foi a transformés en apôtres. Qui n'en a rencontré sur son chemin de ces docteurs du peuple ? Quelque obscur ouvrier, une humble servante, des enfants même. Il tombait de leurs lèvres comme des jets de lumière : c'est l'amour qui les faisait jaillir, l'amour qui voit aussi loin, souvent plus loin que l'intelligence.»

Ces apôtres vivront de la confiance aimante d’Énoch et du zèle d’Élie et ramèneront à Dieu beaucoup d’hommes. Cette interprétation est même, si l’on considère la façon dont Dieu nous sauve, aussi certaine que les autres. Dieu ne peut laisser les hommes affronter l’époque de l’Antéchrist* sans proposer à ceux qui seront attentifs, toutes les armes de la survie spirituelle. S’il envoie sa mère dans de nombreuses apparitions, c’est qu’elle est la plus capable de former des âmes contemplatives. Mais il lui adjoint de nombreux témoins afin que toutes les sensibilités entendent le message. Certains sont déjà venus et, unique parmi tous les autres, sainte Thérèse de l’Enfant Jésus brille au cœur de l’apostasie* en marche. Son témoignage est le même que celui d’Énoch: «Elle marcha avec Dieu, puis elle disparut car Dieu l’enleva! » A la fin du monde, lors­que l’Antéchrist viendra, les hommes croyants n’auront qu’à l’imiter, marcher avec Dieu dans le secret de la charité. Alors Jésus reviendra et les enlèvera.

Vers la fin du monde, avant que le règne de l’Antéchrist* ne rende toute prédication impossible, il est probable que le Seigneur suscitera de nouveaux « Élie » qui prêcheront dans le monde entier l’Évangile. C’est ce que Jésus semble annoncer (« semble » car ces textes ont plusieurs niveaux de sens): «Cette bonne nouvelle sera annoncée dans le monde entier, en témoignage à la face de toutes les nations. Et alors viendra la fin.[72] ». Saint Marie Grignon de Montfort[73]* décrit les apôtres des derniers temps de la façon suivante[74]:



“Ces grandes âmes, pleines de grâce et de zèle, seront choisies pour s’opposer aux ennemis de Dieu, qui frémiront de tous côtés, et elles seront singulière­ment dévotes à la Très Sainte Vierge, éclairées par sa lumière, nourries de son lait, conduites par son esprit, soutenues par son bras et gardées sous sa protection, en sorte qu’elles combattront d’une main et édifieront de l’autre. D’une main, elles combattront, renverse­ront, écraseront les hérétiques avec leurs hérésies, les schismatiques et leurs schismes, les idolâtres avec leur idolâtrie, et les pécheurs avec leurs impiétés; et, de l’autre main, elles édifieront le temple du vrai Salomon et la mystique cité de Dieu». “Mais qui seront ces serviteurs, esclaves et enfants de Marie? Ce seront un feu brûlant, ministres du Seigneur qui mettront le feu de l’amour divin partout. Ce seront comme des flèches dans la main du puissant[75], dans la main de la puissante Marie pour percer ses ennemis. Ce seront des enfants de Lévi, bien purifiés par le feu de grandes tribulations et bien collés à Dieu, qui porteront l’or de l’amour dans le cœur, l’encens de l’oraison dans l’esprit et la myrrhe de la mortification dans le corps, et qui seront partout la bonne odeur de Jésus Christ aux pauvres et aux petits, tandis qu’ils seront une odeur de mort aux grands, aux riches et aux orgueilleux mondains.

Ce seront des nuées tonnantes et volantes par les airs au moindre souffle de l’Esprit Saint, qui, sans s’attacher à rien ni s’étonner de rien, ni se mettre en peine de rien, répandront la pluie de la parole de Dieu et de la vie éternelle; ils tonneront contre le péché, ils gronderont contre le monde, ils frapperont le diable et ses suppôts, et ils perceront d’outre en outre, pour la vie ou pour la mort, avec leur glaive à deux tranchants de la parole de Dieu, tous ceux auxquels ils seront envoyés de la part du Très‑Haut.

Ce seront des apôtres véritables des derniers temps, à qui le Seigneur des vertus donnera la parole et la force pour opérer des merveilles et remporter des dépouilles glorieuses sur ses ennemis; ils dormiront sans or ni argent et, qui plus est, sans soin, au milieu des autres prêtres, et ecclésiastiques et clercs; et cependant ils auront les ailes argentées de la colombe, pour aller avec la pure intention de la gloire de Dieu et du salut des âmes, où le Saint Esprit les appellera, et ils ne laisseront après eux, dans les lieux où ils auront prêché, que l’or de la charité qui est l’accomplissement de toute la loi.

Enfin, nous savons que ce seront de vrais disciples de Jésus Christ, qui marcheront sur les traces de sa pauvreté, humilité, mépris du monde et charité, enseignant la voie droite de Dieu dans la pure vérité, selon le saint Évangile, et non selon les maximes du monde, sans se mettre en peine ni faire acception de personne, sans épargner, écouter ni craindre aucun mortel, quelque puissant qu’il soit. Ils auront dans leur bouche le glaive à deux tranchants de la parole de Dieu; Ils porteront sur leurs épaules l’étendard ensanglanté de la Croix, le crucifix dans la main droite, le chapelet dans la gauche, les sacrés noms de Jésus et de Marie sur leur cœur, et la modestie et mortification de Jésus Christ dans toute leur conduite.

Voilà de grands hommes qui viendront, mais que Marie fera par ordre du Très-Haut pour étendre son empire sur celui des impies, idolâtres et Mahométans. Mais quand cela sera-t-il? Dieu seul le sait: c’est à nous de nous taire, de prier, soupirer et attendre: Expectans expectavi.”



Ils seront des hommes humbles, bons, emplis de l’esprit de Marie qui les aura formés pour ainsi dire sur ses genoux. Ils prêcheront l’Évangile comme jamais on ne l’a fait depuis l’époque apostolique. Ce sera un témoignage conforme au cœur de Jésus. Ils n’éteindront pas la mèche qui fume dans les cœurs comme le font ceux qui enseignent avec violence. Ils ne piétineront pas les âmes mais témoigne­ront par la douceur, toucheront les cœurs[76]. Mais cela ne signifie pas que l’effet sera durable. Lorsque Jésus entra à Jérusalem, il fut acclamé par le peuple tout entier. Les gens le voyaient monté sur un ânon et vivaient la Parole du prophète Zacharie[77]: «Sois sans crainte, fille de Sion! Voici que ton roi vient, monté sur un petit d’ânesse ». Quelques jours plus tard, cette même foule réclamait la mort de Jésus. Il en sera de même pour l’Église à la fin du monde. Le martyre vécu par les hommes de Dieu en ce temps là, martyre sans doute plus intérieur que physique à cause des progrès de la spiritualisation du monde, ressemblera point par point à celui de Jésus. La vie de l’Église des derniers temps sera d’ailleurs à son l’image. Mais quelle différence y a-t-il entre martyre spirituel et martyre sanglant? Pourquoi pas la délation, la déformation caricaturale du message, l’interdiction de parler et toutes les formes modernes de la désinformation dont l’Église est déjà victime de nos jours.




Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Francesco le Ven 11 Fév 2011 - 4:14

Ce texte est une allégorie dont les sens, volontairement multiples, concernent les chrétiens de tous les temps.
Comme plusieurs spécialistes en Eschatologie,je ne partage pas cette avis.Pour moi,ces 2 témoins ne sont pas une allégorie mais une réalité....qui ne concerne pas les chrétiens de tous les temps mais seulement ceux de la fin....

Traditionnellement, on considère que les deux témoins qui doivent venir à la fin des temps sont Énoch et Élie*, les deux hommes justes dont l’Écriture raconte qu’ils “ne moururent pas ” mais furent “enlevés” au ciel. Énoch fut le septième patriarche après Adam. La Bible le caractérise d’une seule phrase[61]: « Énoch marcha avec Dieu, puis il disparut car Dieu l’enleva». Quant à Élie, il disparut dans un char de feu sous les yeux du prophète Elisée[62]. Certains théologiens juifs et chrétiens pensèrent donc que ces deux prophètes attendaient au paradis terrestre et devaient venir physiquement à la fin du monde annoncer la venue puis le retour du Christ. Cependant, si l’on regarde de près les Écritures, on doit parler autrement. En effet, le Seigneur affirme que le prophète Élie* qui devait revenir n’était autre que Jean-Baptiste, le fils d’Elisabeth[63]: « Et lui, si vous voulez m’en croire, il est cet Élie* qui doit revenir. Que celui qui a des oreilles entende! » Il ne peut donc s’agir matériellement de cet Élie qui a vécu au temps de la reine Jézabel, mais plutôt d’un homme revêtu de l’esprit d’Élie, c’est-à-dire de sa spiritualité.

Encore la,pas d'accord.

La suite prochainement....


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Invité le Mer 16 Fév 2011 - 17:10

Je reprends un morceau de la citation qu'a fait Francesco du livre d'Arnaud Dumouch.
@Francesco a écrit: Dans un autre sens, spirituel aussi mais davantage politique, les deux témoins représentent l’Église chrétienne et Israël*. C’est ainsi que durant des siècles, avant la naissance de l’islam, seule ces deux religions témoignaient aux yeux du monde du Dieu d’Abraham.

Cependant, à la fin du monde, lorsque Israël commencera de se rapprocher du Christ et du christianisme, le monde n’aura plus que deux religions issues d’Abraham et témoignant devant l’Antéchrist, le christianisme et l’islam. Selon cette interprétation, si l’on suit le texte de l’Apocalypse, elles sont les deux oliviers, c’est-à-dire, selon saint Paul[66], les deux témoins de Dieu. Chacune avec sa grâce, ces religions témoignent de Dieu qui agit toujours de deux manières : force et douceur. Le christianisme exalte l’amour de Dieu (comme Énoch), l’islam est le témoin de l’intransigeance de la pureté de la foi au Dieu unique (comme Élie*). Leur témoignage uni deviendra, pour le monde, insupportable. C’est pourquoi l’Apocalypse parle de la guerre que leur fera le démon, jusqu’à les détruire. Vers la fin du monde, lorsque l’Antéchrist commencera ses attaques contre Dieu, les divisions et les oppositions entre le christianisme et l’islam paraîtront moins importantes devant la gravité du danger. Ainsi, il est probable que le rapprochement commencé par le pape Jean-Paul II à Assise en 1988[67] est prophétique d’une unité bien plus intense, la foi de chacun étant respectée. Ces deux religions ne périront cependant pas de la même façon. Chacune sera attaquée par ce qui fait sa faiblesse. Le christianisme le sera par sa tendance à la naïveté et à l’innocence qui fait que, de l’intérieur, il est aisément corrompu; L’islam par son épée, qui tente certains de ses membres au fanatisme et lui attire des réponses armées efficaces.
D'après ce texte, l'Islam serait Elie. -l’islam est le témoin de l’intransigeance de la pureté de la foi au Dieu unique (comme Élie*).- Tuer des enfants de Dieu, des Chrétiens baptisés est-il ce genre d'intransigeance dont on parle? Puisque l'Islam dans sa composante extrémiste, c'est à dire la composante la plus intransigeante massacre des Chrétiens, cela revient à condamner le Christianisme comme étant impur dans sa foi. Je suis perplexe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par admin2 le Jeu 17 Fév 2011 - 0:35

Du livre de mr Dumouch:
Cependant, à la fin du monde, lorsque Israël commencera de se rapprocher du Christ et du christianisme, le monde n’aura plus que deux religions issues d’Abraham et témoignant devant l’Antéchrist, le christianisme et l’islam.
Encore la,je ne suis pas d'accord.En effet,la plupart des spécialistes en eschatologie annoncent que la religion juive existera encore a la fin du monde.Plusieurs prophéties de saints annoncent la meme chose....comme quoi,la théologie Dumouchienne s'éloigne de plusieurs éléments de la tradition catholique.
admin2
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Invité le Sam 19 Fév 2011 - 8:34

Pour ma part, je pense fermement que toutes les organisations qu'elle soient politiques, religieuses, économiques ou autres qui ont dans leurs objectifs de tuer par quelques moyens que ce soit, meutres, famines, emprise psychologique etc, ne sont ni de Dieu, ni par Dieu. Prétendre le contraire est un scandale et une abomination. C'est mon intime conviction.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Francesco le Sam 19 Fév 2011 - 20:19

Pauvre Pécheur a écrit:Pour ma part, je pense fermement que toutes les organisations qu'elle soient politiques, religieuses, économiques ou autres qui ont dans leurs objectifs de tuer par quelques moyens que ce soit, meutres, famines, emprise psychologique etc, ne sont ni de Dieu, ni par Dieu. Prétendre le contraire est un scandale et une abomination. C'est mon intime conviction.
C'est clair pour moi aussi.Une religion,un gouvernement qui feraient la promotion du meurtre ne peuvent pas etre de Dieu.Seul précision:parfois les humains trahissent la pensée d'une religion et l'interpretent d'une facon malheureuse.Ex:lorsque l'église brulaient les femmes avec une réputation de sorciere...


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Prophète Elie le Mer 27 Juil 2011 - 14:07

C'est pour cela qu'il ne faut pas confondre la spiritualité de Dieu avec les écritures saintes qui existait bien avant les religions et les religions des hommes ou pour les hommes qui sont 3 choses distinctes même si elles sont liées !

Prophète Elie

Date d'inscription : 27/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Prophète Elie le Mer 27 Juil 2011 - 16:10

Je suis bien là en ce temps par le système des réincarnations!
Je sais également l'identité du MessiE et d'hénoch qui sont là aussi par le système des réincarnations!

Et l'ange Gabriel m'a révélé l'identité exacte de l'antéchrist!

Prophète Elie

Date d'inscription : 27/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Prophète Elie le Mer 27 Juil 2011 - 16:13

Apocalypse en grec signifie révélation!

So apocalypse begin! Comme vous pouvez constater; les nombreux signes avec la synchronicité du réveil du prophète Elie en novembre dernier (2010)

Prophète Elie

Date d'inscription : 27/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par veronica le Mer 27 Juil 2011 - 16:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je suis bien là en ce temps par le système des réincarnations!
Je sais également l'identité du MessiE et d'hénoch qui sont là aussi par le système des réincarnations!

Et l'ange Gabriel m'a révélé l'identité exacte de l'antéchrist!

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Gne

Vous êtes sur un forum catholique fidèle au Pape.
Les théories fumeuses traitant de la réincarnation, nous n'y croyons pas, pas plus qu'aux alien
Merci de relire le règlement que vous vous êtes engagé à respecter en vous inscrivant.
veronica
veronica

Féminin Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Prophète Elie le Mer 27 Juil 2011 - 16:31

Pourtant je ne peux pas annoncé la vérité autre que cela!

Pourtant dans la sainte bible on parle des réincarnations!

Si vous reservé un accueil aussi chaleureux au Messie; c'est bien la preuve que nous sommes dans un monde inique!


"Et alors que Jean le Baptiste vivait encore, Jésus leur dit : "si vous voulez le comprendre, lui (Jean le Baptiste) est cet Elie qui devait venir" (Mathieu 11:14). Et il confirme en, déclarant : "Cependant je vous dis qu'Elie est déjà venu et qu'ils ne l'ont pas reconnu ; ils ont fait de lui ce qu'ils ont voulu, et feront de même avec le Fils de l'homme". "Les disciples alors comprirent qu'il leur parlait de Jean le Baptiste" (Mathieu 17:12 et 17:13)."

"En vérité et en esprit, Elie se réincarna en Jean le Baptiste; comme Jésus le laisse entendre lorsqu'il demanda à ses disciples : "Qui suis-je selon les gens?" (Luc 9:18). Et eux répondirent : "Jean le Baptiste, d'autres Elie, et d'autres encore, un de ces prophètes anciens qui a ressuscité" (Luc 9:19). (On comprend ici que le mot ressuscité signifie réincarné, c'est-à-dire le retour d'un esprit en ce monde dans un nouveau corps)."




Prophète Elie

Date d'inscription : 27/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Prophète Elie le Mer 27 Juil 2011 - 16:33

"Les théories fumeuses traitant de la réincarnation, nous n'y croyons pas, pas plus qu'aux
alien "

Limiter la création de Dieu dans notre univers à la Terre et ce qui la compose! Cela est bien mal connaitre Dieu et surtout limiter son pouvoir et sa gloire!

Prophète Elie

Date d'inscription : 27/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Prophète Elie le Mer 27 Juil 2011 - 16:43

Il est impossible qu’une telle diversité d’espèce peuplant une planète comme la Terre ne soit que sur une planète dans l’univers ! Affirmer le contraire est de l’orgueil humain!

Prophète Elie

Date d'inscription : 27/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par veronica le Mer 27 Juil 2011 - 16:45

veuillez regarder et surtout écouter la vidéo sous ce lien, sachant que l'abbé Pages est un érudit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
veronica
veronica

Féminin Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Prophète Elie le Mer 27 Juil 2011 - 16:54

Jesus dit: "Et il confirme en, déclarant : "Cependant je vous dis qu'Elie est déjà venu et qu'ils ne l'ont pas reconnu ; ils ont fait de lui ce qu'ils ont voulu, et feront de même avec le Fils de l'homme". "Les disciples alors comprirent qu'il leur parlait de Jean le Baptiste" (Mathieu 17:12 et 17:13).""

"sachant que l'abbé Pages est un érudit"

Alors dans ce cas mieux vaut croire la parole de Jésus ci-dessus. ou clle de l'érudit l'abbé Pages?

Qui est l'érudit Hénoch ou l'abbé Pages? Quel enseignement mieux vaut-il croire?

Mieux vaut être fidèle au Pape ou à Hénoch messager de Dieu?

Prophète Elie

Date d'inscription : 27/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Prophète Elie le Mer 27 Juil 2011 - 16:58

Je sais cela est difficile à croire mais vous souhaitez expliquer à la réincarnation du prophète Elie qui était là il y a 3000 ans qui a été réincarné une fois de + en Jean le Baptiste il y a 2000 ans et qui est là en ce temps que la réincarnation n'existe pas! Vous voyez ce que je veux dire?

Prophète Elie

Date d'inscription : 27/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Prophète Elie le Mer 27 Juil 2011 - 17:01

Cependant je peux comprendre que cela peut faire peur ou déranger!

Prophète Elie

Date d'inscription : 27/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Annie le Mer 27 Juil 2011 - 18:17

Chaque âme est unique et nous n'avons qu'une vie pour mériter le salut que Dieu nous offre. Jean-Baptiste était un autre Elie. La réincarnation, ça n'existe pas et "Alien" ou "extra-terrestre", ce sont d'autres noms des démons. Mais pourquoi les appeler autrement que par leur nom? Par peur?

"Déranger"???? "Dérangé", oui.

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Rémi le Mer 27 Juil 2011 - 19:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Cependant je peux comprendre que cela peut faire peur ou déranger!

Cela ne nous fait pas peur ni ne nous dérange car nous n'y croyons tout simplement pas, nous sommes catholique et fier de l'être.

Lisez le catéchisme et revenez-nous lorsque vous comprendrez mieux que vous êtes en état d'hérésie.

Que Dieu vous garde et vous protège.

À Dieu.


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par totustuus le Jeu 28 Juil 2011 - 19:18

Comme si le prophète Elie n'avait que ça à faire d'être sur un forum sur le net !! mdr!
totustuus
totustuus

Date d'inscription : 26/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Francesco le Mer 3 Aoû 2011 - 2:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Pourtant je ne peux pas annoncé la vérité autre que cela!

Pourtant dans la sainte bible on parle des réincarnations!

Si vous reservé un accueil aussi chaleureux au Messie; c'est bien la preuve que nous sommes dans un monde inique!


"Et alors que Jean le Baptiste vivait encore, Jésus leur dit : "si vous voulez le comprendre, lui (Jean le Baptiste) est cet Elie qui devait venir" (Mathieu 11:14). Et il confirme en, déclarant : "Cependant je vous dis qu'Elie est déjà venu et qu'ils ne l'ont pas reconnu ; ils ont fait de lui ce qu'ils ont voulu, et feront de même avec le Fils de l'homme". "Les disciples alors comprirent qu'il leur parlait de Jean le Baptiste" (Mathieu 17:12 et 17:13)."

"En vérité et en esprit, Elie se réincarna en Jean le Baptiste; comme Jésus le laisse entendre lorsqu'il demanda à ses disciples : "Qui suis-je selon les gens?" (Luc 9:18). Et eux répondirent : "Jean le Baptiste, d'autres Elie, et d'autres encore, un de ces prophètes anciens qui a ressuscité" (Luc 9:19). (On comprend ici que le mot ressuscité signifie réincarné, c'est-à-dire le retour d'un esprit en ce monde dans un nouveau corps)."



Un autre qui interprete tout croche les écritures saintes.....et qui se croit prophete......en passant,sans vouloir vous blessez,vous devez etre le 200e que je rencontre ds ma vie...


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Eli et Enoch :témoins de la fin du monde Empty Re: Eli et Enoch :témoins de la fin du monde

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum