Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par admin2 le Jeu 17 Fév 2011 - 1:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le secret de Fatima

En mai 2000, le Vatican révèle le troisième secret de Fatima. Cette révélation met fin, apparemment, à des décennies de polémiques et d’indiscrétions. Apparemment. Parce qu’en réalité, les choses ne se sont pas passées ainsi...


par Davide Malacaria






La statue de Notre-Dame de Fatima



Nous sommes le 13 mai 2000 lorsque le cardinal Angelo Sodano communique que le Saint Père a décidé de dévoiler le troisième secret de Fatima. L’occasion en est donnée par la béatification, au Portugal, de Francesco et de Giacinta Marto, deux des pastorinhos auxquels, en cette lointaine année 1917, était apparue la Madone. Cette annonce fait immédiatement le tour du monde, car ce secret, jalousement gardé par le Vatican, avait été pendant des décennies au centre d’indiscrétions, de polémiques et d’intrigues internationales.
Sur le moment, le cardinal fait allusion au contenu du secret, mais il faudra attendre environ un mois pour le connaître dans son intégralité, lorsqu’il sera publié par la Congrégation pour la doctrine de la foi. Le texte est accompagné d’une brève présentation signée par celui qui était alors le secrétaire de la Congrégation, Mgr Tarcisio Bertone, et d’un bref commentaire théologique du préfet du même dicastère, le cardinal Joseph Ratzinger. Suivaient des pièces jointes et des notes. En extrême synthèse, le secret consiste dans la vision désolante d’une ville en ruine, parsemée des cadavres de martyrs, à travers laquelle marche, affligé, «un évêque vêtu de blanc» (dont sœur Lucia écrit: «Nous avons eu le pressentiment que c’était le Saint Père») suivi d’évêques et de religieux. Le cortège monte au sommet d’une colline sur laquelle se trouve une croix, au pied de laquelle le Pape est tué.
Dès l’annonce du cardinal Sodano, le Vatican a identifié l’«évêque vêtu de blanc» comme Jean Paul II et son assassinat comme l’attentat perpétré par Ali Agca en 1981. Mais cette révélation et son interprétation officielle ont immédiatement suscité des perplexités. Nombreux sont ceux qui, entre autre, ont fait remarquer une différence entre ce que le cardinal Sodano avait dit le mois précédent à Fatima, lorsqu’il avait parlé d’un pape qui «tombe par terre comme mort», et le texte écrit, dans lequel on parle d’un pape indiscutablement «tué».
Les choses n’ont fait que se compliquer pour le Vatican à cause de toutes les associations de fidèles qui sont nées autour de Fatima, laïcs, prêtres, et érudits variés qui connaissent dans tous les détails ce qui est arrivé autour de cette prodigieuse apparition; or c’est justement de ces milieux que sont venues les critiques les plus âpres.
Ces critiques se sont condensées entre 2006 et 2007 en deux livres d’enquête: Il quarto segreto di Fatima [Le quatrième secret de Fatima ndr], d’Antonio Socci, et La profezia di Fatima [La prophétie de Fatima ndr], de Marco Tosatti. Nous parlerons ci-dessous du contenu de ces volumes.

La Vierge avait-elle prévu Ali Agca?
Une de controverses les plus vives concerne l’identification de l’évêque vêtu de blanc avec Karol Wojtyla. En d’autres termes: la Vierge avait-elle vraiment prophétisé l’attentat contre Jena Paul II? Dans son livre, Socci fait remarquer que l’interprétation vaticane du secret, en réalité, n’est pas aussi univoque, et ce, dès l’annonce du cardinal Sodano, dont les mots sont rapportés dans le document dédié au secret de Fatima: le prélat explique que les événements décrits dans la vision «semblent désormais appartenir au passé». «La Dame du message semble lire avec une perspicacité singulière les “signes des temps” [C’est nous qui mettons les italiques, ndr]». En somme, d’après Socci, il semble que le prélat éprouve une certaine crainte à utiliser des expressions trop affirmatives.
Il n’est pas le seul. Dans sa note théologique, le cardinal Ratzinger explique la coïncidence entre le pape du message et Wojtyla à travers une «élégante» expression interrogative: «Le Saint Père, lorsqu’il se fit apporter le texte de la troisième partie du “secret” après l’attentat du 13 mai 1981, ne devait-il pas y reconnaître son propre destin?».
Au-delà de ces annotations qui peuvent apparaître comme de simples arguties, il est clair que, comme il s’agit de révélations privées, nous ne nous trouvons pas devant des articles de foi. Le cardinal Ratzinger lui-même précise, dans une interview accordée à La Repubblica le 19 mai 2000, qu’il n’existe pas d’«interprétations obligatoires». D’autre part, il suffit d’examiner le document officiel du Vatican (qu’on peut télé-charger d’Internet) pour que tout doute soit écarté à ce sujet. En effet, un chapitre du commentaire théologique s’intitule, de manière significative: «Une tentative d’interprétation du “secret” de Fatima. [C’est nous qui mettons les italiques ndr].
En tous les cas, et indépendamment de toute autre considération, les détracteurs de la version officielle ont beau jeu de se demander: si le secret ne se référait qu’aux persécutions subies par les chrétiens dans ce siècle et à l’attentat contre le Pape en 1981, pourquoi attendre si longtemps pour le rendre public?



Les couvertures des trois livres les plus récents sur le secret de Fatima



Secrets publics et doutes secrets
Les controverses nées autour de l’interprétation du secret, bien que nombreuses, sont encore bien peu de chose par rapport aux polémiques suscitées par le texte lui-même. Il vaut mieux, pour une plus grande clarté, reprendre les choses à partir du commencement, c’est-à-dire à partir de moment où sœur Lucia, dans la clôture du carmel de Coimbra, reçoit de son évêque la requête de raconter la révélation par écrit.
La sœur rédige différents mémoires de ce qu’elle a vu et entendu dans cette lointaine année 1917 à la Cueva de Iría: le premier date de 1935, le deuxième de 1937, le troisième est daté de 1941. Dans ce troisième écrit, explique Socci, la sœur «révèle les deux premières parties du secret [...], fait savoir qu’il y aussi une “troisième partie” qu’elle ne révèle pas pour l’instant. Quelques mois après, elle écrit le quatrième mémoire (daté du 8 décembre 1941), dans lequel elle recopie exactement le précédent, mais quand elle arrive à la fin du deuxième secret [...] elle ajoute une nouvelle phrase, qui n’était pas dans le texte de l’été: “Em Portugal si conservarà sempre o dogma da fé etc. [Au Portugal on conservera toujours le dogme de la foi etc., ndr]”». Enfin, en janvier 1944, elle notera ce qui sera appelé le troisième secret.
Les deux premiers secrets, dans lesquels étaient prophétisées la Révolution russe et la Deuxième guerre mondiale, furent rendus publics dans les années Quarante, tandis que le troisième secret ne devra être révélé qu’en 1960, comme le fera savoir Lucia. Mais en 1957, le Saint-Siège ordonne que le texte soit envoyé à Rome et demande le silence à la sœur. Et le secret sera gardé jusqu’en 2000, c’est-à-dire jusqu’à la publication du document Le message de Fatima par la Congrégation pour la doctrine de la foi.
Une publication, à vrai dire, plutôt malencontreuse. Les critiques de la version officielle, en effet, ont beau jeu de faire remarquer une anomalie voyante. En effet, lorsqu’il décide de publier le secret dans son intégralité, le Vatican ne publie pas le quatrième mémoire, celui du 8 décembre 1941, le dernier en ordre chronologique, mais le troisième, celui d’août 1941, en y ajoutant ensuite le texte de janvier 1944, où est noté le troisième secret. Le troisième et le quatrième mémoire sont similaires, comme nous venons de le voir, mais dans le quatrième figure cette phrase: «Au Portugal on conservera toujours le dogme de la foi etc.», qui ne figure pas dans le troisième. Certes, cette expression n’est pas complètement omise, mais elle est rapportée dans une note en marge, sans aucune explication. Alors que cette ligne est justement au centre de grandes controverses...
«Est-il possible que les paroles de la Vierge, émises par la Mère de Dieu en personne, puissent finir par un “etc.”?». C’est Socci qui cite cette question non indifférente de Paul Kramer, auteur de La battaglia finale del diavolo [La bataille finale du diable, ndr]. Que cacherait cet “etc.”? Les critiques font remarquer qu’il n’y a aucun lien logique entre cette phrase et le secret révélé en 2000, et que la phrase inachevée rapporte des paroles de la Vierge, une partie de l’entretien direct, alors que le secret consiste en une vision, sans aucune parole de la Vierge.
Le père José dos Santos Valinho, salésien, est le neveu de sœur Lucia et il a avec elle un rapport préférentiel. Dans une interview accordée peu avant la révélation du secret, il a confié: «J’estime que cette partie du secret concerne l’Église, en son intérieur. Il s’agit peut-être de difficultés doctrinales, de crises d’unité, de déchirements, de rébellions, de divisions. La dernière phrase du mémoire de ma tante, qui précède la partie encore inconnue du secret, dit: “Le dogme de la foi se conservera toujours au Portugal”. Le passage que nous ne connaissons pas commence après. Mais il fait comprendre que le sujet de la partie manquante pourrait être lié à la dernière affirmation connue, et donc que ce dogme pourrait vaciller dans d’autres parties de l’Église».
Il n’est pas le seul à avoir avancé ce genre d’hypothèses.



Paul VI et sœur Lucia, Fatima, le 13 mai 1967



La grande apostasie
Au fil des années, les bruits les plus disparates ont couru sur le secret de Fatima. Le plus fréquent concernait la perte de la foi de la part d’une multitude de chrétiens. En d’autres termes, la Vierge aurait prédit une grande apostasie. S’agit-il seulement d’une légende?
C’est ce qu’il semble, à la lumière de la révélation du Vatican. Mais le problème est que ce genre de légendes a été corroboré au cours des années par des personnes qui étaient venues à la connaissance du secret grâce à leur fonction. Tosatti consacre un chapitre entier à Cinquant’anni di indiscrezioni eccellenti [Cinquante ans d’indiscrétions excellentes ndr]. Nous en citons quelques-unes.
Mgr Alberto do Amaral, évêque émérite de Fatima, affirme dans une conférence en 1984: «Le secret de Fatima ne parle ni de bombe atomique, ni de têtes nucléaires [...]. La perte de la foi d’un continent est pire que la destruction d’une nation; et il est vrai que la foi diminue continuellement en Europe. La perte de la foi catholique dans l’Église est bien plus grave qu’une guerre nucléaire» (déclaration démentie en 1986, mais reconfirmée ensuite en mars 1995).
Le cardinal Alfredo Ottaviani a dit dans une conférence en 1967: «J’ai eu la grâce et le don de lire le texte du troisième secret.[...] Je peux seulement vous dire ceci: que des temps très difficiles viendront pour l’Église et qu’il faut beaucoup de prières pour que l’apostasie ne soit pas trop grande».
On trouve aussi des indiscrétions “excellentes” citées et documentées dans le livre de Socci. Mgr Capovilla, secrétaire de Jean XXIII, lui aussi certainement au courant du secret, répond par écrit à une interview en 1978. À la question de savoir si le secret fait expressément référence à la hiérarchie ecclésiastique, à la Russie ou à une «crise religieuse du monde», il répond en écartant les deux premières hypothèses, mais ne dit rien de la troisième. Le contenu d’une lettre que le cardinal Luigi Ciappi, qui a longtemps été le théologien de la Maison pontificale, adresse au professeur Baumgartner, est encore plus explicite. Dans cette missive, écrite en 2000 mais publiée en mars 2002, le cardinal révèle: «Dans le troisième secret, il est prédit, entre autre, que la grande apostasie de l’Église commencera par son sommet».
Tous menteurs? Et s’il n’en est pas ainsi, faut-il croire que le Vatican a publié un faux? Les choses sont un peu plus complexes. Sur la base d’une série d’indices et de témoignages concordants, de nombreux critiques de la version officielle sont convaincus que le secret serait fait en réalité de deux parties distinctes, et que celle qui a été révélée en 2000, écrite sur quatre feuillets, ne serait qu’une des deux parties et aurait toujours été gardée dans les archives du Saint-Office. L’autre partie, encore secrète, écrite sur un seul feuillet, serait toujours restée dans l’appartement des Papes.
Il y aurait aussi un indice logique qui confirmerait cette hypothèse. Tosatti rapporte la thèse d’Andrew M. Cesanek, un autre chercheur qui s’est mesuré avec le secret de Fatima. Ce dernier, en comparant les deux premières révélations avec celle qui a été rendue publique en 2000, constate que les deux premières sont caractérisées par une séquence du genre vision-explication, alors que dans la dernière, la partie “explication” manque. Tosatti note: «Certes, il est curieux que des trois parties, ce soit justement celle qui nécessite le plus d’un “guide à la lecture” qui en manque».

Les procès-verbaux de sœur Lucia
Bien entendu, le Vatican ne pouvait pas ne pas interpeller sœur Lucia, la dernière des pastorinhos qui vivait encore à l’époque (elle est morte en février 2005). À ce propos, l’actuel secrétaire d’État du Vatican, le cardinal Bertone, s’est rendu deux fois à Coimbra, une première fois le 27 avril 2000 et une deuxième fois le 17 novembre 2001 (en réalité le cardinal a révélé qu’il avait aussi rencontré la sœur le 9 décembre 2003, mais pour approfondir des questions concernant Mgr Luciani). Nous connaissons deux comptes rendus de ces deux rencontres, quelque chose qui ressemble à des procès-verbaux, et l’un des deux, le second, est même souscrit par sœur Lucia. De fait, tous deux confirment la ligne du Vatican: pour la sœur elle-même, le secret aurait été révélé dans son intégralité et la scène du pape tué représenterait l’attentat de 1981. Mais aux yeux des critiques, ces “procès-verbaux”, fruit d’heures entières de conversation, seraient excessivement synthétiques, presque elliptiques et vraiment trop génériques.
Nous ne rapportons, pour faire bref, que l’observation du père Paul Kramer rapportée par Socci. Celui-ci a calculé que de la deuxième conversation, qui a duré deux heures, le cardinal Bertone «n’a réussi à tirer que quarante-deux mots importants (quarante-deux) à attribuer à la sœur entre guillemets». Et toujours à propos de ce second procès-verbal, Socci, soulignant que la sœur ne parle que le portugais, se demande: «Pourquoi donc n’existe-t-il pas de texte en portugais? Et s’il existe et – ce qui semble évident – si sœur Lucia n’a signé que celui-ci, pourquoi le texte portugais n’a-t-il pas été publié? Et pourquoi la version anglaise ne porte-t-elle pas la signature de la sœur?». Et le livre publié par la sœur peu avant sa mort, Gli appelli del Messaggio di Fatima [Les Appels du Message de Fatima ndr] ne dissipe pas les doutes, car elle évite de s’aventurer dans des questions qui concernent le secret.
Tosatti cite néanmoins une phrase particulièrement significative de ce livre: «Je laisse entièrement à la Sainte Église la liberté d’interpréter le sens du message, parce cela lui appartient et relève de sa compétence; par conséquent je me soumets humblement et volontiers à tout ce que le Saint-Siège dira ou voudra corriger, modifier ou déclarer».
Il est en effet frappant que la sœur ait utilisé des verbes comme «modifier» et «corriger».



Jean Paul II à Fatima, à l’occasion de la béatification de Giacinta et Francesco Marto, le 13 mai 2000



Le cardinal Bertone et Jean Paul Ier
Peu après la sortie du livre de Tosatti, la maison d’édition Rizzoli a publié un autre volume sur Fatima. Il s’agissait cette fois d’une longue interview du cardinal Bertone par le vaticaniste Giuseppe De Carli. Dans ce volume, le cardinal répète la version officielle, en l’enrichissant de détails inédits, mais il évite de répondre aux questions soulevées par les critiques.
En ce qui nous concerne, nous nous bornons à mettre en évidence un passage du livre de De Carli qui pourrait faire naître de nouvelles questions chez un lecteur ordinaire.
Le cardinal Bertone est interrogé sur le rapport entre Fatima et Albino Luciani. La question est connue: peu avant d’être élu pape, celui qui était alors le patriarche de Venise est allé rendre visite à sœur Lucia. Certains ont émis l’hypothèse que celle-ci lui aurait prophétisé qu’il serait devenu pape et qu’il serait mort rapidement. Le cardinal Bertone répond en niant que la sœur ait jamais fait une prophétie de ce genre. Et il produit à ce propos un écrit du futur pape lui-même, daté de janvier 1978, dans lequel le contenu de la conversation est rapporté de manière synthétique.
Sœur Lucia, note le patriarche de Venise, lui avait parlé de la nécessité d’avoir «des chrétiens et spécialement des séminaristes, des religieuses et des religieux novices sérieusement décidés à servir Dieu sans réserves» et ainsi de suite. Puis Luciani, après avoir raconté qu’il lui avait posé des question sur la danse du soleil (un miracle spectaculaire de Fatima), s’interroge: «[...] quelqu’un demandera: un cardinal s’intéresse-t-il à des révélations privées?». Oui, répond-il, en expliquant que l’«Évangile contient tout», mais que les chrétiens ont aussi besoin de «scruter les signes des temps». «Et derrière le signe, il est bon de faire attention aux choses qui sont révélées par ce signe. Lesquelles?», se demande-t-il encore dans son style simple et linéaire. Et il énumère les quatre choses qui, d’après lui, ont été indiquées par la Vierge dans cette lointaine année 1917, en les expliquant une par une: se repentir, prier, réciter le chapelet et enfin, ne pas oublier que l’enfer existe.
Il y a cependant, dans les lignes que le patriarche consacre à la prière, une allusion qui frappe. Luciani relève la difficulté que cette pratique rencontre chez ses contemporains, et il conclut: «Ce n’est pas moi, mais Karl Rahner qui a écrit: “Il y a, à l’intérieur de l’Église elle-même, un engagement exclusif de l’homme pour les réalités temporelles, qui n’est plus un choix légitime, mais apostasie et chute radicale de la foi”». Apostasie?
En somme, en dépit du dévoilement de 2000, un halo de mystère continue à planer sur le secret de Fatima. Un mot dense d’énigmes menaçantes pour beaucoup de gens, mais pas pour le simple fidèle, auquel il apparaît au contraire chargé de réconfort et d’espérance, là ou le mot mystère rythme et accompagne la récitation du chapelet, une prière qui, justement en ce lieu, s’est enrichie d’une oraison jaculatoire de douce miséricorde que la Vierge a voulu livrer aux trois enfants et, à travers eux, à l’Église tout entière. Et c’est justement pour cela, croyons-nous, qu’au cours des années, l’apparition de Fatima est devenue de plus en plus chère au peuple chrétien. Il nous plaît de le rappeler au terme de cet article.


avatar
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par admin2 le Jeu 17 Fév 2011 - 1:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bien que ce texte soit du pere Grunner(excommunié),il semble que l'information soit fiable :
Communiqué spécial
25 juin 2010
La vérité révélée au sujet du Troisième Secret
— et sur la TV italienne
En mai, nous sommes allés à Rome avec The Fatima Challenge (Le Défi de Fatima) — un rassemblement de spécialistes, venus du monde, qui ont exposé tous les faits sur Fatima sous le réflecteur public. Fatima est devenue 'la' nouvelle.

Nous avons réussi au-delà de toutes nos espérances. Et l'impact de The Fatima Challenge continue. La vérité résonne même plus fort. Maintenant elle retentit sur la principale télévision italienne, qui vient juste de diffuser un programme appelé : Top Secret - 'Fatima : Une Histoire Inachevée'.

Maintenant on n'a plus à avoir peur d'être traité d'excentrique ou de 'Fatimiste' pour afficher son opposition à la position 'officielle' de la bureaucratie du Vatican sur le Troisième Secret et le Message de Fatima en général.

Des journalistes du Vatican très respectés, tel que Andrea Tornielli, disent maintenant ce que nous avons dit depuis longtemps : Il y a une partie cachée du Troisième Secret. Tornielli l'a affirmé au programme de TV ci-dessus mentionné, qui rapporte aussi les commentaires du Père Nicolas Gruner, reconnu pour répandre cet apostolat pendant 33 ans et qui a convoqué The Fatima Challenge à Rome.

Et Rome a écouté. Le Pape a écouté. Maintenant toute l'Italie écoute.

La semaine suivante The Fatima Challenge, le Pape Benoît XVI, en route vers le Portugal pour marquer le 93ième anniversaire de l'apparition de Notre Dame, le 13 mai 1917, s'est dit d'accord avec ce qui a été prononcé à la conférence, à savoir, ce que cet apostolat dit depuis plusieurs années : Le Troisième Secret ne concerne pas le passé, mais il concerne ce qui arrive maintenant et ce qui est à venir.

«Déçu est celui qui pense que la mission prophétique de Fatima est terminée».
Ainsi a parlé le Saint-Père. Et en parlant ainsi, le Pape ne s'est pas seulement rangé du côté des 'Fatimistes', autrefois un terme de désobligeance, mais il a rendu notre position respectable dans les médias prédominants.

Beaucoup de catholiques et de commentateurs de médias en Italie reconnaissent maintenant qu'on ne nous a pas donné le texte complet du Secret. Et ils citent le témoignage que nous avons présenté dans nos publications au cours des années et dans The Devil's Final Battle [La Bataille Finale du Démon] en particulier. Ils citent aussi les récentes déclarations du Saint-Père que les événements prédits dans le Troisième Secret, préfigurent la souffrance de l'église, à cause des péchés de ses propres membres, comme nous l'avons vu dans la crise cléricale des abus sexuels. Le Pape a dit que les 'réalités' prédites dans le Troisième Secret 'se déroulent' et qu'elles sont 'terrifiantes'. Alors, le Pape Benoît rejette comme fausse la position avancée avec une telle insistance opiniâtre de son Secrétaire d'état, le Cardinal Tarcisio Bertone, que Fatima est une histoire révolue.

Maintenant, les médias se sont aussi tournés contre Bertone. Dans le Top Secret - 'Fatima : Une Histoire Inachevée', Tornielli dit ce que le Père Gruner, Chris Ferrara et autres spécialistes du Vatican ont dit : à savoir que le Cardinal Bertone a échoué à présenter l'enveloppe contenant le texte caché du Troisième Secret.

Comment savons-nous ceci? Parce que l'Archevêque Capovilla, l'ancien secrétaire du Pape Jean XXIII toujours vivant, a dit qu'il a écrit sur une enveloppe, selon les instructions du Pape Jean, les noms de ceux qui ont lu le Secret et la décision du Pape de laisser à ses successeurs de disposer du Secret. Le Cardinal Bertone a montré ce qu'il a prétendu être l'enveloppe contenant l' 'authentique' Troisième Secret sur la télévision italienne, en 2007, mais l'enveloppe ne contenait aucun écrit, sauf la recommandation de Soeur Lucie qu'elle ne devait pas être ouverte avant 1960, sur l'ordre exprès de Notre Dame.

Quand le collaborateur et co-auteur du Cardinal Bertone, Guiseppe De Carli, fut questionné au sujet de cette divergence à The Fatima Challenge, il n'a pu donner de réponse satisfaisante et essaya d'écarter le problème en disant que Fatima 'n'est pas une histoire d'enveloppes'. Mais, la vérité est sortie, et sur la TV italienne prédominante : Bertone a été moins qu'honnête. En fait, le Cardinal a trompé délibérément, et sur un sujet très grave : les paroles de Notre Dame de Fatima.

Tornielli, comme s'il citait ce qui a transpiré à The Fatima Challenge, rapporte la divergence sur l' 'enveloppe de Capovilla', comme une indication qu'il y a un texte manquant, un 'texte attaché' à la vision révélée par le Vatican en juin 2000.

Le programme va encore plus loin, et insiste, comme Le Centre Fatima l'a toujours fait, que le texte manquant est une continuation de la phrase « Au Portugal le dogme de la Foi sera toujours préservé etc. » Le journaliste dit que Notre Dame ne pourrait avoir terminé sa révélation à la Soeur Lucie avec un 'etc', et note que Le Message de Fatima du Vatican, publié avec le communiqué de la vision en 2000, évite manifestement d'aborder cette question.

M. Allessandro Banfi, co-directeur de Mediaset Channels, un réseau de TV italien, enregistre aussi maintenant qu'il doit y avoir un texte manquant du Troisième Secret.

Comme le journaliste italien Antonio Socci, auteur du Quatrième Secret de Fatima, l'a fait remarquer, le Pape s'est engagé à la tâche de 'dire la vérité' au sujet du Troisième Secret. Et maintenant, il a des alliés dans les médias prêts à suivre sa conduite.

Comme l'effet de The Fatima Challenge et les paroles du Pape continuent de faire de la vague, nous vous tiendrons informés. Pour le moment, joignez-vous à nous en remerciant Notre Dame pour avoir béni nos efforts et en continuant de prier. Son Triomphe dot être très proche.

Autres lettres
avatar
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par admin2 le Jeu 17 Fév 2011 - 2:03

En mai, nous sommes allés à Rome avec The Fatima Challenge (Le Défi de Fatima)
Ce colloque rassemblait plusieurs grands spécialistes sur Fatima et ceux ci avaient des positions sur le sujet fort différentes.De supporteur du 3e secret selon mgr Bertone,aux pro selon lequelle le 3e secret n'est pas révélé en entier....
avatar
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Invité le Jeu 29 Déc 2011 - 17:28

admin2 a écrit:(...)

Maintenant, les médias se sont aussi tournés contre Bertone. Dans le Top Secret - 'Fatima : Une Histoire Inachevée', Tornielli dit ce que le Père Gruner, Chris Ferrara et autres spécialistes du Vatican ont dit : à savoir que le Cardinal Bertone a échoué à présenter l'enveloppe contenant le texte caché du Troisième Secret.

Comment savons-nous ceci? Parce que l'Archevêque Capovilla, l'ancien secrétaire du Pape Jean XXIII toujours vivant, a dit qu'il a écrit sur une enveloppe, selon les instructions du Pape Jean, les noms de ceux qui ont lu le Secret et la décision du Pape de laisser à ses successeurs de disposer du Secret. Le Cardinal Bertone a montré ce qu'il a prétendu être l'enveloppe contenant l' 'authentique' Troisième Secret sur la télévision italienne, en 2007, mais l'enveloppe ne contenait aucun écrit, sauf la recommandation de Soeur Lucie qu'elle ne devait pas être ouverte avant 1960, sur l'ordre exprès de Notre Dame.

Quand le collaborateur et co-auteur du Cardinal Bertone, Guiseppe De Carli, fut questionné au sujet de cette divergence à The Fatima Challenge, il n'a pu donner de réponse satisfaisante et essaya d'écarter le problème en disant que Fatima 'n'est pas une histoire d'enveloppes'. Mais, la vérité est sortie, et sur la TV italienne prédominante : Bertone a été moins qu'honnête. En fait, le Cardinal a trompé délibérément, et sur un sujet très grave : les paroles de Notre Dame de Fatima.

Tornielli, comme s'il citait ce qui a transpiré à The Fatima Challenge, rapporte la divergence sur l' 'enveloppe de Capovilla', comme une indication qu'il y a un texte manquant, un 'texte attaché' à la vision révélée par le Vatican en juin 2000.

Le programme va encore plus loin, et insiste, comme Le Centre Fatima l'a toujours fait, que le texte manquant est une continuation de la phrase « Au Portugal le dogme de la Foi sera toujours préservé etc. » Le journaliste dit que Notre Dame ne pourrait avoir terminé sa révélation à la Soeur Lucie avec un 'etc', et note que Le Message de Fatima du Vatican, publié avec le communiqué de la vision en 2000, évite manifestement d'aborder cette question.

M. Allessandro Banfi, co-directeur de Mediaset Channels, un réseau de TV italien, enregistre aussi maintenant qu'il doit y avoir un texte manquant du Troisième Secret.

Comme le journaliste italien Antonio Socci, auteur du Quatrième Secret de Fatima, l'a fait remarquer, le Pape s'est engagé à la tâche de 'dire la vérité' au sujet du Troisième Secret. Et maintenant, il a des alliés dans les médias prêts à suivre sa conduite.

(...)
Autres lettres
[/quote]



Le démenti de Mgr Capovilla
Mais, contrairement à ce qu’écrit Antonio Socci, l’ancien secrétaire particulier
de Jean XXIII, ne croit pas en l’existence de deux textes.
Le démenti de Mgr Capovilla
En 2000, en donnant « un commentaire théologique » du secret de Fatima,
celui qui n’était encore que le cardinal Ratzinger avait affirmé que le secret
révélé aux petits voyants le 13 juillet 1917 était « publié pour la première
fois dans son intégralité »
[5].
Donc, Laurent Morlier, en publiant un livre pour affirmer que « le troisième
secret publié par le Vatican le 26 juin 2000 est un faux », le P. Paul Kramer
e
t Antonio Socci en publiant des livres qui affirment qu’il y a deux textes du
« 3e secret », et que l’un reste encore inconnu, portent atteinte à l’autorité et
à l’honnêteté du Saint
-Siège.
Ces auteurs mettent également en doute les affirmations de Soeur Lucie
elle-
même qui a déclaré, à plusieurs reprises, qu’il n’y avait pas d’autre «
secret » qui resterait à révéler.
Elle le disait, par exemple, un peu vertement, à la Mère Prieur de son Carmel
qui l’interrogeait sur le sujet :
– Soeur Lucie, certains prétendent qu’il y a un autre secret !
Alors, s’ils le connaissent, qu’ils le disent ! Moi, je ne sais rien de plus !... Il
y a des gens qui ne sont jamais contents ! Que l’on cesse d’en tenir compte
![6]

Mgr Capovilla lui-même conteste formellement la pseudo-démonstration
d’Antonio Socci.
En réponse à des questions précises que je lui ai posées par écrit le 10 avril
2007, Mgr Capovilla a répondu par un
pro-memoria en cinq points, en date
du 13 avril 2007.
Il y affirme notamment :
« Je ne peux avoir affirmé dans le cas où je me serais exprimé de
manière inexacte, je le fais maintenant
– savoir quelque chose sur ”
deux versions du 3e secret”. Je n’ai aucun pli réservé, mais seulement
quelques notes personnelles tirées de diverses publications.
Je ne sais rien à propos de l’assertion : ”Au Portugal se conservera
toujours le dogme de la foi”.
… je ne pense pas que le « Secret » contienne des révélations sur la
crise de la foi.
Ma pensée ferme et plusieurs fois affirmée est celle-ci : je crois que
Dieu peut se révéler de différentes manières. Je crois que
l’interprétation des signes appartient au Magistère de l’Eglise, et jamais
à une seule personne ou à une association. »
Ces précisions apportées par Mgr Capovilla amènent à considérer qu’il est
malhonnête, intellectuellement, d’affirmer qu’il soutient la thèse de « deux
versions » ou de « deux parties » du 3e secret.
La publication, en 2000, de la troisième partie du secret révélé à Fatima a
déconcerté une partie des « fatimistes ». Les plus extrémistes parlent de
texte inventé de toutes pièces par le Saint-
Siège et d’une « fausse soeur
Lucie » mise au devant de la scène pour accréditer les forgeries du Vatican.
D’autres, apparemment moins extrémistes, parlent d’un texte caché qui
resterait volontairement occulté par le Saint-Siège.
La critique historique peut certes encore s’exercer sur Fatima, les
apparitions, sa réception et son interprétation par l’Eglise :
- Il y a peut-être des précisions chronologiques à apporter sur la
connaissance du « 3
e secret » par les papes successifs.
- Il y a sans doute une interrogation qui reste sur la phrase inachevée « Au
Portugal… ».
- On peut souhaiter encore que soient publiés intégralement les travaux
considérables sur Fatima du P. Alonso, religieux clarétin espagnol mort en
1981, travaux qui restent très largement inédits
[7].
Mais quelle prétention de contester Soeur Lucie, Jean-Paul II et l’actuel
Benoît XVI quand ils affirment que le « secret de Fatima » a été révélé en

son entier !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Rémi le Ven 30 Déc 2011 - 14:36

Pour ma part, je préfère m'en tenir à ce que l'Église nous propose, le reste est hors de notre contrôle, l'obéissance au pape est de rigueur et salutaire.

_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Invité le Ven 30 Déc 2011 - 15:34

Rémi a écrit:Pour ma part, je préfère m'en tenir à ce que l'Église nous propose, le reste est hors de notre contrôle, l'obéissance au pape est de rigueur et salutaire.

Modération.Propos innacceptables et qui sont opposés a la charte.Merci de respecter l'avis des autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Invité le Ven 30 Déc 2011 - 16:22

archibald a écrit:
Rémi a écrit:Pour ma part, je préfère m'en tenir à ce que l'Église nous propose, le reste est hors de notre contrôle, l'obéissance au pape est de rigueur et salutaire.

Entièrement d'accord, Rémi! Mais de grâce, il faudrait aussi avoir le courage cesser de plubliciser toutes sortes de rumeurs sur ce forum qui ne font qu'entretenir la confusion et entraîner les âmes les plus fragiles dans un état proche de la schizophrénie : en fait, soit nous obéissons à l'Eglise (c'est-à-dire que nous faisons entière confiance à ce que dit le magistère de l'Eglise) soit nous nous n'en faisons qu'à notre tête en écoutant des personnes qui n'ont d'autre autorité que le crédit qu'on leur accorde. Même si ces personnes se prétendent fidèles à l'Eglise voire plus catholiques que le Pape tout en s'en défendant!!! c'est en définitive pour mieux nous tromper. Il ne peut y avoir de demi-mesure. Leur stratégie consiste d'abord à instiller le doute dans les consciences, ensuite vient la méfiance, la révolte, puis la haine de l'Eglise et même de tout ce qui ressemble à de l'autorité pour enfin nous mener à notre perte.

archibald

Euhh, comme je me sens un tantinet visée (entre autres peut-être) je tiens à répondre à cette remarque, qui me semble aller un peu loin. En me questionnant, et les membres du forum que cela intéresse, sur ce 3e secret, je ne fais que trouver des informations sur un sujet qui m'intéresse.
J'espère que je ne suis pas cette personne que vous décrivez "Même si ces personnes se prétendent fidèles à l'Eglise voire plus catholiques que le Pape tout en s'en défendant!!! c'est en définitive pour mieux nous tromper." parce que je ne chercher à tromper personne. Je suis fidèle à l'Eglise, je la suis, mais cela ne me semble pas incompatible avec une recherche sur un sujet d'intérêt.
J'ose penser que c'est plus difficile que cela "d'entraîner des âmes faibles dans la schizophrénie". Quant au reste du message, peut-être y a-t-i sur ce forum des personnes qui ont essayé de faire ce que vous décrivez, mais cela ne s'applique pas à moi.
Gardez l'esprit ouvert, ce n'est pas incompatible avec le respect de l'Eglise et du Pape.
Bon, de ce fait, afin de ne pas provoquer les esprits méfiants, je clos les discussions sur ce sujet.
Cordialement flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Invité le Ven 30 Déc 2011 - 16:35

Non, Symphorose! Pourquoi ramenez vous cela à votre personne? Je ne vous visais pas!!!

Ma seule prétention est de mettre en garde les membres de ce forum, ni plus ni moins.

Cordialement

archibald

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Invité le Ven 30 Déc 2011 - 18:12

archibald a écrit:Non, Symphorose! Pourquoi ramenez vous cela à votre personne? Je ne vous visais pas!!!

Ma seule prétention est de mettre en garde les membres de ce forum, ni plus ni moins.

Cordialement

archibald

Veuillez accepter mes mille excuses, svp ! Désolée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Invité le Lun 2 Jan 2012 - 9:10

... je vous en prie, vous êtes toute excusée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Amazone le Lun 2 Jan 2012 - 21:49


Au passage Archibald Phillippe-Antoine, il n'y a aucune obligation à croire en une Apparition, ni donc aux révélations (secrets par exemple), même reconnues officiellement par la Sainte Église mais vous le savez certainement.
(Bien que je crois totalement aux Apparitions de la très Sainte Vierge Marie à Fatima et La Salette)





Dernière édition par Amazone le Jeu 5 Jan 2012 - 8:38, édité 1 fois

_________________
« Les tentations n'ont aucune prise sur un Chrétien dont le coeur est véritablement dévoué à la très Sainte Vierge Marie » (Saint Curé d'Ars)

« Toutes les misères viennent de ce que nous n’aimons pas la croix. C’est la crainte de la croix qui augmente nos croix »
avatar
Amazone
Modérateur
Modérateur

Féminin Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Francesco le Jeu 19 Jan 2012 - 5:56

Symphorose a écrit:
archibald a écrit:
Rémi a écrit:Pour ma part, je préfère m'en tenir à ce que l'Église nous propose, le reste est hors de notre contrôle, l'obéissance au pape est de rigueur et salutaire.

Entièrement d'accord, Rémi! Mais de grâce, il faudrait aussi avoir le courage cesser de plubliciser toutes sortes de rumeurs sur ce forum qui ne font qu'entretenir la confusion et entraîner les âmes les plus fragiles dans un état proche de la schizophrénie : en fait, soit nous obéissons à l'Eglise (c'est-à-dire que nous faisons entière confiance à ce que dit le magistère de l'Eglise) soit nous nous n'en faisons qu'à notre tête en écoutant des personnes qui n'ont d'autre autorité que le crédit qu'on leur accorde. Même si ces personnes se prétendent fidèles à l'Eglise voire plus catholiques que le Pape tout en s'en défendant!!! c'est en définitive pour mieux nous tromper. Il ne peut y avoir de demi-mesure. Leur stratégie consiste d'abord à instiller le doute dans les consciences, ensuite vient la méfiance, la révolte, puis la haine de l'Eglise et même de tout ce qui ressemble à de l'autorité pour enfin nous mener à notre perte.

archibald

Euhh, comme je me sens un tantinet visée (entre autres peut-être) je tiens à répondre à cette remarque, qui me semble aller un peu loin. En me questionnant, et les membres du forum que cela intéresse, sur ce 3e secret, je ne fais que trouver des informations sur un sujet qui m'intéresse.
J'espère que je ne suis pas cette personne que vous décrivez "Même si ces personnes se prétendent fidèles à l'Eglise voire plus catholiques que le Pape tout en s'en défendant!!! c'est en définitive pour mieux nous tromper." parce que je ne chercher à tromper personne. Je suis fidèle à l'Eglise, je la suis, mais cela ne me semble pas incompatible avec une recherche sur un sujet d'intérêt.
J'ose penser que c'est plus difficile que cela "d'entraîner des âmes faibles dans la schizophrénie". Quant au reste du message, peut-être y a-t-i sur ce forum des personnes qui ont essayé de faire ce que vous décrivez, mais cela ne s'applique pas à moi.
Gardez l'esprit ouvert, ce n'est pas incompatible avec le respect de l'Eglise et du Pape.
Bon, de ce fait, afin de ne pas provoquer les esprits méfiants, je clos les discussions sur ce sujet.
Cordialement flower
Pour qui s'intéresse aux dossiers sérieux sur Fatima,il est clair qu'il y a des contradictions importantes qui nous oubligent a réfléchir.Il est donc parfaitement possible de réflcéhir sur ce dossier tout en restant fidele a l'église.Certe,il y a des acteurs louches ds ce dossier(pere Gruner et autres...) mais il y en a d'autres tres sérieux et la réalité m'oblige a penser que c'est un dossier plus complexe que notre ami Archibal le pense........Reliser les textes de ce fil et il y a assez d'infos pour ouvrir les yeux.....


Ma postion demeure que l'église a dévoilé le 3e secret de Fatima mais pas en entier...et elle avait ses raisons.Ce n'est aucunement un manque de respect envers notre mere l'église que d'admettre cela.Les parents cachent des choses a leurs enfants car ils pensent que c'est mieux ainsi;pour leur bien.....N'en faisons pas un drame....

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Philippe-Antoine le Jeu 19 Jan 2012 - 12:43

Ma postion demeure que l'église a dévoilé le 3e secret de Fatima mais pas en entier...et elle avait ses raisons.Ce n'est aucunement un manque de respect envers notre mere l'église que d'admettre cela.Les parents cachent des choses a leurs enfants car ils pensent que c'est mieux ainsi;pour leur bien.....N'en faisons pas un drame....

Je ne le pense pas. D'abord, parce que si tel était le cas rien n'obligeait l'Eglise de dévoiler le 3ème secret (c'eût été plus simple!) et qu'ensuite, si il y avait eu quelque chose dans ce secret qu'il n'est pas bon que l'on sache, je crois sincèrement qu'elle aurait eu l'honnêteté de nous le dire. Donc pour moi, c'est une simple question confiance et qui engage aussi notre obéissance car je ne vois très bien comment on peut obéir à quelqu'un en qui l'on n'a pas confiance!!!

Maintenant vous en pensez ce que vous voudrez, mais j'espère que vous comprendrez que si je suis intervenu là-dessus que ce n'était pas pour le plaisir de vous contredire!

Si mes propos vous paraissent un peu "durs", je vous prie par avance de bien vouloir m'en excuser...

Philippe-Antoine
avatar
Philippe-Antoine

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 64
Localisation : Région Grenobloise (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Francesco le Jeu 19 Jan 2012 - 18:38

Tu as le droit a ta pensée Philippe Antoine mais l'enfant qui comprend que ses parents ne peuvent pas tout lui dire n'en est pas moins obéissant.Il comprend que ses parents ont des responsabilités plus grandes que les siennes et qu'ils ne peuvent pas tout dire quelquefois ....


Un exemple,nous savons tous que Francesco(de Fatima) voyait la Vierge mais n'entendait pas ce qu'elle disait.Ainsi,lors du dévoilement des secrets de Fatima,la Vierge a précisé a Lucie:A Francesco,vous pouvez lui dire..........Et donc,qu'il y avait autre chose que le tableau du pape montant la colline(3e secret révélé par le pape).Lorsque la Vierge a montré l'image de l'enfer aux 3 voyants,elle a ensuite donné des informations verbales.Et elle ne l'aurait pas fait pour le tableau du 3e secret.......C'est un non sens selon moi......

Je pense donc que la Vierge a dit quelques choses aux voyantes(Francesco n'entendait pas) suite au dévoilement tableau de la colline que le pape escaladait et ou il se faisait ensuite tué......


Autres choses.Soeur Lucie,ds ses derniers mémoires, a ajouté sur le 2e secret de Fatima:Le Portugal conservera tjs le dogme de la foi......ce qui implique bien des choses comme Lucie l'a souligné en mettant des points d'interrogations.......

Sieur Lucie a meme dévoilé plus tard qu'elle avait révélé en quelque sorte le 3e secret avec sa note sur le Portugal.....Tous les vrais spécialistes sur Fatima ont dit que ce passage relevait du 3 secret.......


Mais le Vatican a préféré taire ce passage lors de son explication sur Fatima......


Pour finir,je souligne que c'est le cardinal Ratzinger qui a écrit une tentative d'interprétation lors du dévoilement du 3e secret de Fatima en 2000.A cette époque,il avait laissé entendre que le secret de Fatima appartenait désormais eu passé......Mais ,en juin 2010,il a clairement écrit que l'aspect prophétique de Fatima n'était pas terminé.....


Je souligne que l'inteprétation du 3e secret de Fatima selon Benoit XVI n'appartient pas a ce qui est considéré comme paroles infaillibles du pape et donc que chacun peut se faire une idée......


Nous sommes donc tres libres dans débattre é sans pour autant etre des fils ou filles désobéissants.....



_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Francesco le Jeu 19 Jan 2012 - 19:09

Lucie de Fatima a confié au pere Fuentes en 1958:

Croyez-moi, Père, le Seigneur châtiera le monde très bientôt. Le châtiment est imminent, bientôt le châtiment matériel, vous imaginez, Père, combien d'âmes iront en enfer !

Et cela arrivera parce qu'on ne prie pas et que l'on ne fait pas pénitence.

Ceci est la cause de la tristesse de la Madone. Père, il faut dire à tous que la Madone me l'a dit plusieurs fois : beaucoup de nations disparaîtront de la face de la terre. Les Nations sans Dieu seront le fouet choisi par Dieu lui-même pour châtier l'humanité si nous n'obtenons, au moyen de l'oraison et des sacrements, la Grâce de leur conversion.
Je ne fais que poster ce que Lucie de Fatima a écrit.....

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Francesco le Jeu 19 Jan 2012 - 19:14

Jacinthe de Fatima:
Jacintha de Fatima:La Vierge Marie a dit qu'il y a bcp de guerres et de discordes ds le monde:les guerres ne sont que des chatiments pour les péchés du monde...


Si les hommes ne se répentent pas,Notre Seigneur pardonnera encore mais s'ils ne changent pas de vie le chatiment viendra...


Il s'agit d'un tres grand chatiment dont elle(Jacintha)m'a souvent parlé en secret.Que notre Seigneur ait pitié de nous.Dans peu d'années,on verra bien des choses dans le monde.

Chere petite mere(parole dite a soeur Godinho a l'hopital):Chere petite mere,dites au saint Pere que le monde est trop agité et que Notre Dame ne peut plus contenir le bras de son fils bien aimé,trop offensé par les péchés que l'on commet ds ce monde.

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Philippe-Antoine le Ven 20 Jan 2012 - 13:44

Pour finir,je souligne que c'est le cardinal Ratzinger qui a écrit une tentative d'interprétation lors du dévoilement du 3e secret de Fatima en 2000.A cette époque,il avait laissé entendre que le secret de Fatima appartenait désormais eu passé......Mais ,en juin 2010,il a clairement écrit que l'aspect prophétique de Fatima n'était pas terminé.....
Que l'"aspect prophétique" ne soit pas terminé ne signifie pas pour autant qu'une partie du "secret" ait été occultée par le Vatican.
En effet, il ne faut pas confondre "prophéties" avec "prédictions" qui sont deux choses complètement différentes : la première s'interprète selon l'Esprit, la seconde selon la lettre. Ce qui "semble appartenir au passé" (selon l'interprétation du cardinal Ratzinger) ce sont les évènements "prédits" dans le secret mais pas l'aspect prophétique du message dans son ensemble (appel à la conversion) qui reste et sera toujours d'actualité.
Ainsi, si tout a été révélé sur le secret Fatima (ce dont je suis convaincu), tout n'a pas été forcément compris (du moins c'est comme cela que je comprends les propos du Saint Père Benoît XVI).

Philippe-Antoine
avatar
Philippe-Antoine

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 64
Localisation : Région Grenobloise (France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par mick le Sam 21 Jan 2012 - 1:49

je ne cherche pas a savoir quel est le secret je pense qu un jour nous allons le savoir......j espere juste que la saint vierge protegera les catholiques et surtout nos enfants,car ses petits etres ne merite pas les erreurs de leur parents et grand parents enfin c est se que je pense du fond du coeur.....

mick

Masculin Date d'inscription : 31/07/2009
Localisation : sud est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Francesco le Mer 25 Jan 2012 - 19:43

Lucie de Fatima a confié au pere Fuentes en 1958:

Croyez-moi, Père, le Seigneur châtiera le monde très bientôt. Le châtiment est imminent, bientôt le châtiment matériel, vous imaginez, Père, combien d'âmes iront en enfer !

Et cela arrivera parce qu'on ne prie pas et que l'on ne fait pas pénitence.

Ceci est la cause de la tristesse de la Madone. Père, il faut dire à tous que la Madone me l'a dit plusieurs fois : beaucoup de nations disparaîtront de la face de la terre. Les Nations sans Dieu seront le fouet choisi par Dieu lui-même pour châtier l'humanité si nous n'obtenons, au moyen de l'oraison et des sacrements, la Grâce de leur conversion.
Nous savons que ces paroles de Lucie de Fatima sont authentiques......Mais ou parle t'elle d'un chatiment de cette empleur et donne telle ces précisions ds les 3 secrets.....

Ca donne clairement l'impression qu'elle a révélé les secrets ds ses écrits complets.......


CEs infos authentiques de Jacinta vont ds le meme sens`:
Jacintha de Fatima:La Vierge Marie a dit qu'il y a bcp de guerres et de discordes ds le monde:les guerres ne sont que des chatiments pour les péchés du monde...


Si les hommes ne se répentent pas,Notre Seigneur pardonnera encore mais s'ils ne changent pas de vie le chatiment viendra...


Il s'agit d'un tres grand chatiment dont elle(Jacintha)m'a souvent parlé en secret.Que notre Seigneur ait pitié de nous.Dans peu d'années,on verra bien des choses dans le monde.

Chere petite mere(parole dite a soeur Godinho a l'hopital):Chere petite mere,dites au saint Pere que le monde est trop agité et que Notre Dame ne peut plus contenir le bras de son fils bien aimé,trop offensé par les péchés que l'on commet ds ce monde.
C'est assez clair....

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Thrd le Mer 31 Oct 2012 - 13:05

J’ai vu le texte ci-dessous sur un site parlant de Fatima mais l’info est peut être à vérifier (si quelqu’un peut confirmer ou en dire plus sur cet interview du Pape Jean Paul II à l’époque, ce serait souhaitable)

Quand le Pape Jean Paul II se trouvait à Fulda, pendant son voyage en Germanie (de 15 au 19 novembre 1980) un groupe de monde lui a posé des questions, desquelles une sur le troisième secret de Fatima et une sur les prochains temps à venir de l’Église. Un des présents en a fait une documentation enregistrée. À la rédation de la revue "Vox fidei"sont situés les noms et les temoignages de ces personnes. Ici a eté rapporté la partie du texte qui concerne les deux questions, pubblié sur cette revue là.

Question: "Qu’est ce que c’est le secret de Fatima? Il devait être publié déjà en 1960".
Réponse (du S.Père): "Pour son contenu impressionnant et pour ne pas animer la force mondiale du communisme à certaines ingérences, mes prédécesseurs ont préféré une "relation diplomatique". En outre, il suffirait à chaque chrétien savoir ça: quand on lit que les océans inonderaient entiers continents, que les hommes seront enlevés de la vie soudainement, de un minute à l’autre, et ça à millions...si on sait ça, ne se produit vraiment d’exiger la publication de ce secret... Beaucoup de gens veut savoir seulement pour curiosité et sensation: mais ils ne rappelent pas que le "savoir" porte avec soi meme la responsabilité...mais ils veulent satisfaire leur curiosité. Cette chose là est dangereux quand, en égal temps, ne se veut faire rien, en disant que " déjà ne convient à rien!". Le Pape à ce point saisit le rosaire en disant: "Voilà la médicine contre ce mal! Priez, priez et ne questionnez ultérieurement. Tout le reste recommandez-le à la Vièrge!".

Question: "Comment iraient les choses avec l’Église?".
Réponse (du S.Père): " Nous devons être prêts à proches grandes preuves, qui pourraient aussi requérir le sacrifice de notre vie et notre totale donation à Christ et pour Christ... Les preuves pourraient être réduites avec votre et notre prière, mais ne peuvent plus être évitées, parce que un vrai renouvellement dans l’Église pourra se réaliser seulement en cette façon...comme déjà plusieurs fois l’Église repoussait dans le sang. Il ne sera différant cette fois aussi. Sommes nous forts et préparons nous, en confiant en Christ et en sa Mère. Prions beaucoup, et souvent, avec le Saint Rosaire".

avatar
Thrd

Masculin Date d'inscription : 04/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par cornelius38 le Mer 31 Oct 2012 - 16:03

Modération : Philippe-Antoine, après avoir été banni à maintes reprises, vous avez certainement compris que votre présence n'est en aucun cas souhaitée sur ce forum.

cornelius38

Date d'inscription : 26/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le 3e secret de Fatima révélé par le Vatican serait il incomplet?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum