Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par Rémi le Mer 6 Avr 2011 - 22:12

Rappel du premier message :

Doctrine qui semble venir de groupes protestant épiscopaliens (Dr. Mac All)et qui se répand à vitesse grand v dans beaucoup de confessionnalités religieuses catholiques, protestantes, anglicanes, mais aussi dans différents mouvements ésotériques et spiritualités autochtones. Pour les catholiques, cette doctrine semble être surtout promut par les mouvements charismatiques, toujours friands d'émotions nouvelles et de nouveautés en tout genre, et par Fabienne Guerero entre autres.

La conférence des évêques de France ont publiés une lettre de mise en garde négative sur cette doctrine, dont voici quelques extraits :

CONFERENCE DES EVEQUES DE FRANCE
Commission doctrinale
Vendredi, 19 janvier 2007

NOTE DOCTRINALE N° 6 SUR LA GUERISON DES RACINES FAMILIALES PAR L’EUCHARISTIE

AVANT-PROPOS

C’est à la demande de plusieurs évêques concernés par cette proposition dans leur diocèse que
la Commission doctrinale s’est penchée sur les fondements dogmatiques et psychologiques de la
« guérison de l’arbre généalogique par l’offrande eucharistique ». Il semble que cette pratique, dont
l’exercice sollicite de soi l’engagement du ministère presbytéral, se répande dans les diocèses de
France, après les Etats-Unis et le Canada, à la faveur de la traduction de quelques livres d’auteurs
épiscopaliens ou catholiques.

La Commission doctrinale, après avoir longuement étudié cette proposition, a jugé indispensable de
produire un jugement doctrinal qui rassemble les conclusions de deux ordres de connaissance : 1/
celles d’une approche psychologique, puisqu’il s’agit à l’origine d’une mise en cause de l’influence
actuelle des aïeux sur l’équilibre psycho-spirituel de tel sujet chrétien ; 2/ celles d’une approche
dogmatique, puisque la doctrine du purgatoire est ici convoquée à cause de l’application de l’offrande
eucharistique à des âmes de personnes objectivement nuisibles, d’après la théorie, à leurs
descendants vivants.

A côté du désir de guérison surnaturelle ou miraculeuse qui s’exprime puissamment dans de telles
pratiques, jusqu’à résumer à lui seul la conviction sotériologique de beaucoup de fidèles ─ aux dépens
de la thématique de la responsabilité, du péché et de la sainteté ─ il a semblé aux évêques de la
Commission doctrinale qu’un déficit manifeste d’eschatologie dans la culture de foi des chrétiens
contemporains entraînait des spéculations incertaines en matière de destinée des défunts et sur les
« lieux » ontologiques qui les accueillent (telle littérature parle d’ « âmes captives » ou d’« âmes
errantes »). La mort, la survie des âmes, l’hypothèse de leur communion post mortem avec des esprits
démoniaques, voici entre autres les thèmes obsédants de toute une production de cinéma, de bandes
dessinées ou de littérature qui nourrissent aussi l’imaginaire des catholiques de ce temps. Mais ici, ce
n’est plus seulement l’imaginaire, c’est l’espérance théologale qui s’est mélangée, parfois
dangereusement, de représentations incompatibles avec la foi catholique.

Il n’était pas du ressort du travail technique et circonscrit de cette note n° 6 de couvrir tout le champ
de l’eschatologie. Mais, s’il est vrai que « la nature a horreur du vide », il nous a paru plus vrai encore
que la compréhension de la foi avait a fortiori horreur du vide, et que des représentations douteuses
trouveront toujours à prospérer sur ses lacunes. L’effort de cette réflexion, au-delà du problème restreint
qu’elle s’est donnée pour but d’éclairer, serait largement récompensé s’il avait indiqué aux lecteurs
l’urgence de raviver parmi le peuple de Dieu les couleurs et les lignes du mystère eschatologique, tel
que l’Eglise l’a reçu de son Seigneur.

Notre note est longue et argumentée. Pour qui voudrait dans un premier temps s’en tenir aux
conclusions des experts, voici les deux jugements qui achèvent la partie I de la note, de teneur
psychologique, et la partie II, de teneur dogmatique. Nous trouvons ici l’occasion de remercier
cordialement tous les experts qui ont aidé la Commission doctrinale à traiter de cette question.

2

Jugement de la proposition du point de vue psychologique

L’approche dite de Guérison des racines familiales par l’eucharistie est, du point de vue scientifique
de la psychologie, à très haut risque. Elle repose sur des conceptions simplistes de la causalité
psychique. La conséquence probable est qu’elle empêche un véritable travail d’élaboration psychique.
Le sujet se trouve comme innocenté de son implication dans ce qui lui arrive. La notion d’inconscient
personnel n’a plus cours. La fascination exercée par les hypothèses généalogiques, voire par
l’intervenant, peut empêcher la personne souffrante de prendre en compte les autres dimensions de sa
souffrance.

La souffrance bio-psycho-sociale des croyants pourrait être repérée et accompagnée prudemment
dans le cadre thérapeutique de l’écoute. Une écoute de qualité permet de respecter le rythme des
personnes et de les aider à clarifier la part spirituelle et la part bio-psycho-sociale de leur souffrance.
Elle permet, ensuite, de les orienter le cas échéant vers des prises en charge adaptées. Il serait
certainement bénéfique de développer largement la formation à l’écoute méthodique. Car son déficit
oriente les personnes vers la recherche de solutions rapides et extérieures à elles-mêmes.

Inversement, l’écoute permet le développement de l’intériorité et de la singularité. Elle aide à gérer la
souffrance de manière intelligente et responsable. La liberté personnelle se dégage à l’intérieur d’une
relation de parole vraie. A l’écart de tout positivisme comme de tout surnaturalisme, une telle démarche
n’en suppose pas moins des vertus spirituelles : la modestie et la patience.

Jugement de la proposition du point de vue dogmatique

Une appréciation doctrinale ne peut asseoir sa cohérence que sur l’objectivité d’un document, et
c’est pourquoi notre analyse a choisi de resserrer sa perspective autour des récits et des raisonnements
développés dans le livre du P. Hampsch : la guérison de l’arbre généalogique par l’eucharistie (1986,
Goleta, Californie, U.S.A., trad. française 2002).

La pointe de l’intention ici dégagée a paru contrevenir à la doctrine catholique du baptême, à celle
du purgatoire et des indulgences, et finalement à l’intention bien comprise qui préside à la charité sans
calcul que nous devons à nos frères défunts en appliquant l’offrande eucharistique à leur profit. Par
ailleurs, l’idée d’une solidarité dans le péché a trouvé ses preuves parmi les sources vétérotestamentaires
prises à la lettre, en des termes qui méconnaissaient, pour ce domaine, le
développement de la Révélation jusqu’au cas exemplaire de l’aveugle-né de l’évangile de saint Jean.

Que les structures de péché (« le péché social ») pèsent rudement sur la sanctification des personnes,
au titre des causalités de conditionnement : soit. Qui oserait prétendre le contraire ? Que les âmes des
défunts encore au purgatoire puissent nuire de façon actuelle et décisive à la santé spirituelle de leurs
descendants, et qu’en délivrant les uns, on puisse actuellement guérir les autres, voilà qui apparaîtrait
comme une vérité nouvelle dans l’Eglise catholique et sans appui dans la Tradition : on saurait donc ni
la reconnaître ni la mettre en pratique.

Mgr Pierre-Marie CARRE, archevêque d’Albi,
Président de la Commission doctrinale
Cardinal Philippe BARBARIN, archevêque de Lyon
Mgr Claude DAGENS, évêque d’Angoulême
Mgr Jean-Paul JAMES, évêque de Beauvais
Mgr Roland MINNERATH, archevêque de Dijon
Mgr Albert-Marie de MONLEON, évêque de Meaux

Pour lire la totalité du document cliquez sur ce lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je trouve à moins de faire erreur que le pouvoir du baptême casse la malédiction des actions d'un ancêtre sur sa descendance, le baptême aussitôt reçu permet d'entrer directement au paradis puisqu'il lave toutes souillures dont la personne est porteuse, cette doctrine semble enlevée à la puissance du baptême ce qui en fait sa force, donc pour ma part c'est malsain et sa sent le soufre infernal.

Rémi


_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas


Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par edelweiss le Ven 15 Avr 2011 - 10:54

Cher Alex
Vous écrivez :
"Il semble que vous ne savez pas trop ce qu'est avoir la Foi Vive, Brûlante. Car alors tout ce que vous reprochez à L'Église, n'existe pas et n'a jamais existé."

Je pense au contraire que c'est à ceux qui ont la foi brûlante de dénoncer ce qui ne plait pas à notre Seigneur avant que des âmes se détournent non pas de l'Eglise mais de Dieu. ce qui est encore beaucoup plus grave.

Un père fait des reproches à ses enfants qu'il aime.
Il fait des reproches pour faire changer son fils afin qu'il puisse grandir et être plus saint
Les parents qui trouvent tout bien et qui ne réprimendent jamais leurs enfants au nom de l'amour conduisent leurs enfants à la perdition.

Ces reproches existent juste pour une prise de conscience et une amélioration.
Trop de personnes quittent l'église sans jamais dire pourquoi.

Je reconnais aussi qu'il est difficilement concevable dans un bon diocèse d'imaginer les déviations pouvant se produire dans certaines régions.
Il faut avoir vu pour y croire sinon c'est impossible d'accepter.

Rémi a écrit :
"Il y a des choses qui me déplaisent et qui me chagrine dans l'Église catholique, mais parmi toutes les confessions religieuses de l'univers c'est la plus parfaite d'entre toutes, aucune ne lui arrivent à la cheville et aucune autre voie de salut n'est plus entière et parfaitement proposée que celle de notre Église catholique, corps mystique du Christ et dépositaire de la foi depuis 2000 ans sans interruption".

Je vais vous étonner grandement Rémi mais cette affirmation est loin de me faire réagir négativement.
Je vous dirai même que je ne suis pas loin de partager votre avis.

Je n'ai absolument rien contre le pape ni la théologie catholique.
J'aime aussi la liturgie catholique (vatican II ou Pie V ou Paul VI) mais à la condition qu'elle soit célébrée avec beaucoup de respect et que les prédications soient basées sur la Parole de Dieu.

Vous semblez ignorer que depuis une quarantaine d'années dans certaines régions le catholicisme n'est plus du catholicisme mais une vague idéologie qui y ressemble vaguement.

Vous ecrivez sous vos messages "garde des trois bancheurs" donc si mes souvenirs sont bons : eucharistie, pape et la Très Sainte Vierge Marie.

Moi aussi je serais pour la garde des trois blancheurs mais sous certaines conditions.

1° Que l'eucharistie soit vénérée dans toute l'église comme le vrai corps et le vrai sang de Notre Seigneur et non pas considérée parfois comme une simple commémoration

2° Que le pape ne soit plus considéré comme un vieillard qui s'accroche au pouvoir comme je l'ai entendu dans un sermon mais comme le meilleur théologien de son temps et le conducteur de l'église catholique.

3° La Vierge Marie mais à la condition que sa virginité ne soit plus remise en cause et que l'on cesse de penser qu'elle peut avoir eu Jésus avec Joseph

Ce n'est rien d'autre que la vraie théologie catholique et biblique que je souhaite.
avatar
edelweiss

Date d'inscription : 17/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par alex le Ven 15 Avr 2011 - 15:14

[quote="edelweiss"]Cher Alex
Vous écrivez :
"
Il semble que vous ne savez pas trop ce qu'est avoir la Foi Vive, Brûlante. Car alors tout ce que vous reprochez à L'Église, n'existe pas et n'a jamais existé."

Je pense au contraire que c'est à ceux qui ont la foi brûlante de dénoncer ce qui ne plait pas à notre Seigneur avant que des âmes se détournent non pas de l'Eglise mais de Dieu. ce qui est encore beaucoup plus grave.

Un père fait des reproches à ses enfants qu'il aime.
Il fait des reproches pour faire changer son fils afin qu'il puisse grandir et être plus saint
Les parents qui trouvent tout bien et qui ne réprimendent jamais leurs enfants au nom de l'amour conduisent leurs enfants à la perdition.

Ces reproches existent juste pour une prise de conscience et une amélioration.
Trop de personnes quittent l'église sans jamais dire pourquoi.

Je reconnais aussi qu'il est difficilement concevable dans un bon diocèse d'imaginer les déviations pouvant se produire dans certaines régions.
Il faut avoir vu pour y croire sinon c'est impossible d'accepter.

Oui et non. Dans la Foi Vive, tout ceci n'a que peu d'importance. Les pâturages d'Asmodée sont là, les scélératesses sont là également, mais uniquement dû au fait que le monde est dirigé de main de maître par le prince de ce monde. Aussi, dans la foi brûlante, nous en sommes responsables. JE suis responsable en partie des actes de pédophilie et Cie de quelques prêtres isolés, car je ne prie pas assez, parce que je critique trop souvent les prêtres etc..Et puis qui "peut se dire pur au point de pouvoir jeter la pierre"? Alors, oui tout ceci fait énormément souffrir dans la Foi, alors souffrons très justement pour laver et racheter tout ceci. Ne détournons donc pas de Dieu en montrant en faisant le jeu des médias et Cie. Pénitence, prénitence, pénitence !!
D'autre part, les dégringolades de certains consdacrés sont montés en épingles, tout le monde sait très bien que cela est 100 000 fois pire chez les protestants, les imams musulmans etc.. quant aux laïcs, aux réseaux FM dans certaines banlieues de France (je pense à Dunquerke, par exemple) n'en parlons pas.

alex

Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par Rémi le Ven 15 Avr 2011 - 15:37

edelweiss a écrit:Je pense au contraire que c'est à ceux qui ont la foi brûlante de dénoncer ce qui ne plait pas à notre Seigneur avant que des âmes se détournent non pas de l'Eglise mais de Dieu. ce qui est encore beaucoup plus grave.

D'accord avec vous, mais la manière de dénoncer est importante, faire des plaintes aux autorités est la bonne manière mais dénoncé sur des forums ne fait pas avancer beaucoup la cause, moi aussi à l'occasion je dénonce des abus sur des forums mais je fais aussi des plaintes aux autorités.

Je reconnais aussi qu'il est difficilement concevable dans un bon diocèse d'imaginer les déviations pouvant se produire dans certaines régions.
Il faut avoir vu pour y croire sinon c'est impossible d'accepter.

J'ai été témoin de plusieurs abus et ça me désole autant que vous, mais nous sommes si impuissant et les abus sont si répandus, il n'y a que Dieu maintenant accompagné de ses pauvres serviteurs qui puisse passer un grand coup de balai et remettre tout en ordre mais cela n'empêche pas de s'impliquer si l'occasion se présente et elle se présente bien souvent.

Rémi a écrit :
"Il y a des choses qui me déplaisent et qui me chagrine dans l'Église catholique, mais parmi toutes les confessions religieuses de l'univers c'est la plus parfaite d'entre toutes, aucune ne lui arrivent à la cheville et aucune autre voie de salut n'est plus entière et parfaitement proposée que celle de notre Église catholique, corps mystique du Christ et dépositaire de la foi depuis 2000 ans sans interruption".

Je vais vous étonner grandement Rémi mais cette affirmation est loin de me faire réagir négativement.
Je vous dirai même que je ne suis pas loin de partager votre avis.

C'est bien, c'est la manière saine selon moi de réagir, pour ne pas diviser l'Église plus qu'elle ne l'est déjà.

Je n'ai absolument rien contre le pape ni la théologie catholique.
J'aime aussi la liturgie catholique (vatican II ou Pie V ou Paul VI) mais à la condition qu'elle soit célébrée avec beaucoup de respect et que les prédications soient basées sur la Parole de Dieu.

Parfaitement d'accord avec vous et vivement que cela soit appliqué partout.

Vous semblez ignorer que depuis une quarantaine d'années dans certaines régions le catholicisme n'est plus du catholicisme mais une vague idéologie qui y ressemble vaguement.

Non je ne l'ignore pas et c'est ce qui me fait le plus souffrir, de voir la doctrine catholique si dénaturée par certains membres de l'Église et comme le Pape Benoit XVI disait les pires ennemis de l'Église sont à l'intérieure même d'Elle.

Vous ecrivez sous vos messages "garde des trois bancheurs" donc si mes souvenirs sont bons : eucharistie, pape et la Très Sainte Vierge Marie.

Moi aussi je serais pour la garde des trois blancheurs mais sous certaines conditions.

1° Que l'eucharistie soit vénérée dans toute l'église comme le vrai corps et le vrai sang de Notre Seigneur et non pas considérée parfois comme une simple commémoration

2° Que le pape ne soit plus considéré comme un vieillard qui s'accroche au pouvoir comme je l'ai entendu dans un sermon mais comme le meilleur théologien de son temps et le conducteur de l'église catholique.

3° La Vierge Marie mais à la condition que sa virginité ne soit plus remise en cause et que l'on cesse de penser qu'elle peut avoir eu Jésus avec Joseph

Ce n'est rien d'autre que la vraie théologie catholique et biblique que je souhaite.

C'est bien ce que je souhaite et si vous cliquez sur le lien en bas de mes post, ««Garde des trois Blancheurs»» vous verrez que c'est mon souhait le plus cher.

Finalement, il n'y a pas grand point de désaccord entre nous Edelweiss, il n'y a que la manière dont vous dénoncez parfois certains points, qui selon moi cause plus de tord à l'unité de l'Église qu'à son unification derrière le Pape. Nous sommes responsables de ce que l'on écrit et certaines personnes ne comprenant pas tout ce qui se passe aujourd'hui et qui lisant des critiques trop vives peuvent être enclin à quitter l'Église plutôt qu'à travailler aux redressement de la situation dans certains diocèses, nous avons besoin de fidèles qui rament sous les ordres du Pape et non de fidèles isolés qui nagent seul en dehors de la Nef à la merci des requins.

_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par Invité le Ven 15 Avr 2011 - 16:51

Edelweiss, Il ne faut pas se laisser troubler par tout ce qui ne va pas. Si on établit une liste de griefs, on est de plus en plus en colère et révolté. Si on dresse une liste des discordances, des manquements, des faiblesses, des fautes, on perd sa motivation puis on se décourage, on abandonne et on passe à autre chose. Finalement, on perd le combat contre l'adversité. Mieux vaut alors retourner à ses fondamentaux en se posant les bonnes questions; Quels étaient mes intentions quand je me suis engagée dans la voie que maintenant je quitte peu à peu. Les fautes que je rencontre chez les autres sont-elles de nature à me faire perdre mes convictions initiales? Si on se recentre sur le message d'amour et d'espérance de notre Seigneur Jésus-Christ, on retrouve les valeurs primordiales et naturelles qui nous avaient motivés. Ce qui compte, ce n'est pas le malheur et le péché qui affectent notre prochain mais ce que nous pouvons lui apporter. Si on apporte de l'amour autour de nous, tout change. Je ne dis pas que c'est facile et instantané mais ce sera toujours vrai à travers chaque période de la vie des hommes. Aimer son prochain comme soi-même. Lui montrer une possibilité de s'améliorer. Une autre façon d'être et de penser plus proche de Dieu qui est amour, voilà ce qui compte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par Francesco le Ven 15 Avr 2011 - 19:37

Un mépris total des Saintes Ecritures qui parlent des morts qui sortiront du tombeau lors de la résurrection etc...
Le catéchisme explique clairement que nous allons ressucité mais avec un corps d'une autre nature....Nous avons posté des messages a ce sujet il y a peu de temps.


C'est une position de caméléon pour accepter ce qui fait plaisir aux uns et aux autres. C'est à la carte chacun se fait sa petite religion basée ou non basée sur la tradition de l'Eglise. C'est au choix.

Je partage l'avis de Rémi:
L'Église est maître du droit canon, ce n'est pas à nous de dicter à l'Église les règles qu'Elle doit suivre, je n'ai pas la prétention de me croire au-dessus de l'Église et de lui imposer mes convictions, je me garde dans l'humilité et dans l'obéissance.
Je ne suis pas en faveurs de la crémation mais si l'Église la tolère alors pour moi le sujet est clos.




Dernière édition par Francesco le Ven 15 Avr 2011 - 19:45, édité 2 fois

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par Francesco le Ven 15 Avr 2011 - 19:40

Rémi a écrit:Pourquoi Edelweiss, vous qui vous faites une fierté d'être séparé de l'Église catholique, vous avez un malin plaisirs à dénoncer tout ce qui ne vous plait pas dans l'Église et ce en revenant sans cesse sur les mêmes sujets mois après mois, en mélangeant abondamment sans discernement ce que désire l'Église et ce que peuvent faire de mauvais prêtres par de répréhensible abus liturgiques et théologiques.

Il y a des choses qui me déplaisent et qui me chagrine dans l'Église catholique, mais parmi toutes les confessions religieuses de l'univers c'est la plus parfaite d'entre toutes, aucune ne lui arrivent à la cheville et aucune autre voie de salut n'est plus entière et parfaitement proposée que celle de notre Église catholique, corps mystique du Christ et dépositaire de la foi depuis 2000 ans sans interruption. Moi Elle me suffit et je lui donne mon obéissance entière et cela ne me sera pas reproché au ciel si j'en suis digne,.
Je partage l'avis de Rémi.Ou il y a des humains,il y a de l'humainerie.Toutes les églises du monde ont des taches et des défauts....

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par Annie le Dim 17 Avr 2011 - 14:10

Je comprends l'indignation d'Edelweis. Je crois qu'elle est légitime à notre époque. L'exprimer ne signifie pas que nous nous désolidarisons de l'Eglise, mais au contraire que nous nous soucions du salut de tous. C'est une façon de ne pas se replier sur soi en pensant "je me sauve moi-même et les autres peuvent aller au diable".

Même en participant aux processions, en signant les pétitions et en témoignant de notre foi dès que nous le pouvons, il y a des jours où nous nous sentons tout petits devant l'ampleur du désastre...

Quand il s'agit de persécutions extérieures, on peut le supporter. Mais assister au scandale à l'intérieur de l'Eglise, c'est très difficile parce que c'est une indication claire que nous sommes dans les tout derniers temps. (voir par exemple les visions d'Anne-Catherine Emmerich). Forcément, nous voyons les gens entraînés en masse dans ces mauvaises célébrations qui les éloignent de Dieu... Et "en masse", ça veut dire "dans leur quasi-totalité"...C'est un peu normal de paniquer et de chercher désespérément un moyen de les sauver, de crier "Attention, attention, vous êtes sur la voie de la perdition! Et en plus il reste peu de temps!"

Il me semble que le moyen le plus efficace d'agir contre ce fléau est de prier aux intentions du Saint Père. Lui, sait ce qu'il faut pour sauver le monde.
C'est la conclusion à laquelle je suis arrivée après avoir essayé vainement de prévenir le plus de personnes possible des dangers de l'atmosphère actuelle dans une grande partie de l'Eglise: "dormez et ne priez pas, n'écoutez pas le pape, rien n'est grave et tout va bien".

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par alex le Dim 17 Avr 2011 - 14:49

Annie a écrit:Je comprends l'indignation d'Edelweis. Je crois qu'elle est légitime à notre époque. L'exprimer ne signifie pas que nous nous désolidarisons de l'Eglise, mais au contraire que nous nous soucions du salut de tous. C'est une façon de ne pas se replier sur soi en pensant "je me sauve moi-même et les autres peuvent aller au diable".

Même en participant aux processions, en signant les pétitions et en témoignant de notre foi dès que nous le pouvons, il y a des jours où nous nous sentons tout petits devant l'ampleur du désastre...

Quand il s'agit de persécutions extérieures, on peut le supporter. Mais assister au scandale à l'intérieur de l'Eglise, c'est très difficile parce que c'est une indication claire que nous sommes dans les tout derniers temps. (voir par exemple les visions d'Anne-Catherine Emmerich). Forcément, nous voyons les gens entraînés en masse dans ces mauvaises célébrations qui les éloignent de Dieu... Et "en masse", ça veut dire "dans leur quasi-totalité"...C'est un peu normal de paniquer et de chercher désespérément un moyen de les sauver, de crier "Attention, attention, vous êtes sur la voie de la perdition! Et en plus il reste peu de temps!"

Il me semble que le moyen le plus efficace d'agir contre ce fléau est de prier aux intentions du Saint Père. Lui, sait ce qu'il faut pour sauver le monde.
C'est la conclusion à laquelle je suis arrivée après avoir essayé vainement de prévenir le plus de personnes possible des dangers de l'atmosphère actuelle dans une grande partie de l'Eglise: "dormez et ne priez pas, n'écoutez pas le pape, rien n'est grave et tout va bien".

À mon sens, Edelweiss a tort sur toute la ligne. De toutes façons, il est facile de critiquer de l'extérieur et pas très correct. S'il aime l'Église au point de la vouloir être modifiée par Charité et dans l'Amour de Dieu, et bien, qu'il y entre et reste pas en dehors.
Ce matin, nous étions au minimum 20.000 à la messe internationale des Rameaux qui a débuté à 9h30 et s'est terminée, avec l'Angélus à midi !! Et ceci sans compter la vingtaine d'autres messes aux sanctuaires, à la paroisse, dans les communautés...
Alors, ne crachons pas, mais prions pour toutes ces personnes et toutes les autres.

alex

Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par Invité le Dim 17 Avr 2011 - 15:48

C'est vrai, mais parfois il y a des personnes si profondément blessées qu'elles ne peuvent que crier leur douleur... D'autres ont la foi du charbonnier, rien ne peut les perturber. Marie pleure pour les âmes qui se perdent et elle réclame notre aide. Un frère, une soeur nous quitte? Sachons encore et toujours lui tendre la main.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par edelweiss le Dim 17 Avr 2011 - 22:34

Rémi a écrit:"moi aussi à l'occasion je dénonce des abus sur des forums mais je fais aussi des plaintes aux autorités."
C'est un conseil que je ne donnerais à personne que de se plaindre aux autorités même si cela semble être logique et une bonne solution.

C'est la meilleure manière d'être catalogué négativement le restant de ses jours.
Il est inutile de dénoncer des choses incroyables pour se faire prendre pour une personne menteuse ou mythomane.

C'est triste mais la prière, l'indifférence à tout et le désintérêt total de tout restent la seule possibilité qui est offerte aux chrétiens de base devant les abus.

Annie a écrit : "Je comprends l'indignation d'Edelweis. Je crois qu'elle est légitime à notre époque. L'exprimer ne signifie pas que nous nous désolidarisons de l'Eglise, mais au contraire que nous nous soucions du salut de tous."

C'est très vrai Annie
Mais c'est une erreur de crier sa peine car elle n'est pas entendue
Il y a des personnes qui n'ont pas d'autre choix que de partir sur la pointe des pieds avec leur peine.

Nous devons admettre que l'église catholique est très différente selon la région.
Entre de belles messes avec 20000 personnes qui durent 2 heures 1/2 avec le choix entre vingt autres messes
et une paroisse où l'église reste entièrement fermée six mois avec une messe seulement le quatrième ou le cinquième dimanche.


Dernière édition par Rémi le Lun 18 Avr 2011 - 15:48, édité 1 fois (Raison : Correction de formatage car des propos m'étaient attribués à tord)
avatar
edelweiss

Date d'inscription : 17/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par admin2 le Lun 18 Avr 2011 - 0:17

Il me semble que le moyen le plus efficace d'agir contre ce fléau est de prier aux intentions du Saint Père. Lui, sait ce qu'il faut pour sauver le monde.
C'est la conclusion à laquelle je suis arrivée après avoir essayé vainement de prévenir le plus de personnes possible des dangers de l'atmosphère actuelle dans une grande partie de l'Eglise: "dormez et ne priez pas, n'écoutez pas le pape, rien n'est grave et tout va bien".
Oui,prions pour le pape,les éveques et les pretres.Offrons nos souffrances pour le bien de l'église et espérons que ce forum pourra en réveiller certains...car ,pour l'avoir essayer souvent,il est tres difficile de convaincre une personne tiede de se convertir comme il est difficile de convaincre une adepte des messages du ciel du danger de ses révélations...
avatar
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par admin2 le Lun 18 Avr 2011 - 0:21

C'est un conseil que je ne donnerais à personne que de se plaindre aux autorités même si cela semble être logique et une bonne solution.

Les personnes qui se sont plaind des abus sexuels ont été entendu.....celles qui se sont plaind des abus de toutes sortes du fondateur des Légionnaires du Christ ont été entendu.....

Si votre dossier est bien articulé,les changes sont bonnes d'etre entendu...mais il se peut aussi que d'autres plaignantes frappes un mur....Ou il y a de l'humain,il y a de l'humainerie.
avatar
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par alex le Lun 18 Avr 2011 - 10:09

edelweiss a écrit:
Rémi à écrit : "moi aussi à l'occasion je dénonce des abus sur des forums mais je fais aussi des plaintes aux autorités."
C'est un conseil que je ne donnerais à personne que de se plaindre aux autorités même si cela semble être logique et une bonne solution.

C'est la meilleure manière d'être catalogué négativement le restant de ses jours.
Il est inutile de dénoncer des choses incroyables pour se faire prendre pour une personne menteuse ou mythomane.

C'est triste mais la prière, l'indifférence à tout et le désintérêt total de tout restent la seule possibilité qui est offerte aux chrétiens de base devant les abus.

Annie a écrit : "Je comprends l'indignation d'Edelweis. Je crois qu'elle est légitime à notre époque. L'exprimer ne signifie pas que nous nous désolidarisons de l'Eglise, mais au contraire que nous nous soucions du salut de tous."

C'est très vrai Annie
Mais c'est une erreur de crier sa peine car elle n'est pas entendue
Il y a des personnes qui n'ont pas d'autre choix que de partir sur la pointe des pieds avec leur peine.

Nous devons admettre que l'église catholique est très différente selon la région.
Entre de belles messes avec 20000 personnes qui durent 2 heures 1/2 avec le choix entre vingt autres messes
et une paroisse où l'église reste entièrement fermée six mois avec une messe seulement le quatrième ou le cinquième dimanche.

En donnant mon exemple, Edelweiss, des 20 000 catholiques hier, après les 30 000 le 11 février, c'est pour vous indiquer que vous faites fausse route; l'Église, notre Église est bel et bien vivante, même si son état est triste trop souvent. Voici un commentaire de Jean Raspail dont "le camp des saints" est un best-seller:

Le déclin est terminé

Jean Raspail est interrogé dans Présent du samedi 16 avril. Extrait :

"Il me semble que l’on peut distinguer en ce moment, entre autres chez les catholiques traditionnels, les résurgences de différentes couches sociales qui refusent de continuer à vivre comme elles le font actuellement. Ces isolats qui apparaissent et sortent d’une clandestinité volontaire nous concèdent une forme d’espérance. Je suis catholique mais je ne suis pas un « furieux », je veux dire par là que je suis pratiquant mais pas toujours, je suis tradi mais je ne suis pas « tradi-fana ». Je ne suis pas un pilier, je me contente de regarder et je constate que la foi progresse. Je m’en réjouis énormément. Si on m’accorde depuis quelque temps une certaine prescience, je vois, particulièrement en ce qui concerne les catholiques, que le déclin est terminé."

alex

Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par edelweiss le Mar 19 Avr 2011 - 7:17

Il a bien de la chance de penser que la foi progresse quand les églises se vident
A mon avis ce n'est pas la vraie foi que d'être pratiquant occasionnel et de se contenter de regarder.

Francesco écrit :
"Les personnes qui se sont plaind des abus sexuels ont été entendu....."
Mais après combien d'années ? Combien ont été pris pour des menteurs avant que ces horreurs soient dévoilées ?

Savez vous comment les enfants victimes de sévices sexuels dans l'église étaient traités ?
Les enfants les plus renfermés n'en parlaient à personne jusqu'à ce que ce secret les détruisent à petit feu. Leur santé se dégradait, leur scolarité était un échec etc...
Les enfants les plus courageux en parlaient aux parents
La réponse des parents était en général deux paires de gifle pour grave mensonge et une plus grande punition si l'enfant en reparlait
Si l'enfant continuait d'en parler c'était le psychiatre car il était soit disant atteint de mythomanie
La vie de l'enfant était plus brisée par le déni des parents de l'acte sexuel que par l'acte sexuel lui même.
Il a fallut une génération pour que les catholiques admettent la possibilité de l'existence parfois de déviations sexuelles dans leur clergé.

La chose était tellement incroyable pour eux qu'ils faisaient un déni total de la possibilité même de la chose.
Aujourd'hui les médiats aidant c'est le contraire il y a certainement de pauvres prêtres catalogués de pédophile alors qu'ils n'ont jamais rien fait.

Le problème n'est pas de dénoncer mais c'est l'assurance du déni chez ceux qui doivent prendre conscience du problème.
Le déni qui peut aller jusqu'à refuser l'évidence prouvée.

Lors d'un grave déni des personnes en arrivent même à refuser de consulter les preuves de la chose avancée.
avatar
edelweiss

Date d'inscription : 17/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par alex le Mar 19 Avr 2011 - 11:15

edelweiss a écrit:Il a bien de la chance de penser que la foi progresse quand les églises se vident
A mon avis ce n'est pas la vraie foi que d'être pratiquant occasionnel et de se contenter de regarder.

Francesco écrit :
"Les personnes qui se sont plaind des abus sexuels ont été entendu....."
Mais après combien d'années ? Combien ont été pris pour des menteurs avant que ces horreurs soient dévoilées ?

Savez vous comment les enfants victimes de sévices sexuels dans l'église étaient traités ?
Les enfants les plus renfermés n'en parlaient à personne jusqu'à ce que ce secret les détruisent à petit feu. Leur santé se dégradait, leur scolarité était un échec etc...
Les enfants les plus courageux en parlaient aux parents
La réponse des parents était en général deux paires de gifle pour grave mensonge et une plus grande punition si l'enfant en reparlait
Si l'enfant continuait d'en parler c'était le psychiatre car il était soit disant atteint de mythomanie
La vie de l'enfant était plus brisée par le déni des parents de l'acte sexuel que par l'acte sexuel lui même.
Il a fallut une génération pour que les catholiques admettent la possibilité de l'existence parfois de déviations sexuelles dans leur clergé.

La chose était tellement incroyable pour eux qu'ils faisaient un déni total de la possibilité même de la chose.
Aujourd'hui les médiats aidant c'est le contraire il y a certainement de pauvres prêtres catalogués de pédophile alors qu'ils n'ont jamais rien fait.

Le problème n'est pas de dénoncer mais c'est l'assurance du déni chez ceux qui doivent prendre conscience du problème.
Le déni qui peut aller jusqu'à refuser l'évidence prouvée.

Lors d'un grave déni des personnes en arrivent même à refuser de consulter les preuves de la chose avancée.
Par rapport à la pédophilie. Ce que vous dîtes est vrai à 10 000% et c'est le plus grand crime qu'il soit, c'est "l'abomination de l'abomination" qui se déroule sous nos yeux. Mais les coupables parmi les prêtres restent et demeurent une infime minorité et l'on ne parle que d'eux, bien entendu. Vous devez savoir que cela se passe hyper couremment au sein des familles, au sein des amis politiques (je pense à Cohn Bendhit, à Kouchner, à Frédérick Mitterand et à tant d'autres; qui soit le pratiquent dans le passé et le présent soit en ont fait l'apologie dans différents livres et articles !! Mais eux, sont les intouchables de nos sociétés, tout comme les médecins (un chirurgien de Montpellier qui "masturbait" ses patients sur la table d'opération, hommes, femmes et enfants, je suppose, sous le regard complice de collègues et d'infirmières etc.. en a eu pour un an avec sursis, et c'est tout !!). Et puis tous ceux qui approchent des enfants, en passant par les enseignants etc... Et puis tous ces réseaux de banlieues pauvres, où les parents louent leurs enfants, leurs bébés aux notables, pour leurs soirées de partouzes et pire encore !! Et puis ces réseaux, qui de temps en temps font surface, au sein même de la DDASS, c'est à dire du gouvernement!! Et puis j'en passe dans l'horreur ! Alors, oui, on en fait les choux gras des médias, de ces prêtres victimes de satan, mais c'est pour mieux cacher la forêt. Et ceci est vrai dans tous les pays de monde et ce n'est pas nouveau, nouveau.

Concernant la Foi, étant à l'extérieur, vous ne pouvez la sentir. Oui, elle progresse, car aujourd'hui, ceux qui se convertissent, ce n'est pas pour s'amuser, c'est du sérieux, c'est du concret, tout comme nous. Jésus inhabite en nous, la Très Sainte Trinité inhabite en nous et ne n'est pas rien, croyez-m'en. Sentir les caresses de Jésus à chaque communion (c'est à dire quasi chaque jour que Dieu nous donne), le sentir à chaéque fois que nous pensons à Lui et à tous nos amis du Ciel !! La communion des Saints, ce ne sont pas des mots en l'air, c'est du concret !!
Nous ne sommes plus au temps des préchi-précha, où la si belle (et souvent si pure) naïveté populaire pouvait se faire berner !! Ce temps-là est terminé !!!
Oui, la Foi progresse, il y a même un net renouvellement; c'est auparavant qu'elle était en sommeil, endormie sous des tonnes de gravats. Aujourd'hui, elle fleurit, elle bondit, elle jaillit !

Bien entendu, il y a des disparités et puis comme "qui se ressemble s'assemble", les personnes à la Foi Vive, Brûlante, sans se concerter (mais par la Volonté expresse de Dieu) s'assemblent en des mêmes communautés, en des mêmes paroisses. Je suis loin de Paris, mais si vous y demeurez, allez donc sentir les paroisses de Saint Médard, ou de saint Étienne-du-Mont, pour ne parler que celles-ci !! Et vous m'en direz des nouvelles. Ou bien des communautés, dîtes nouvelles (mais point du tout charismatiques), comme par exemple les "moniales de Béthléem et de l'Assomption de l'ordre de saint Bruno", ou bien, sur un tout autre registre, la Fraternité Marie Reine Immaculée etc... etc... etc...

La grande Ténèbre, nous sommes en plein dedans et depuis 60 ans au minimum, pour sa phase la plus aigue, mais la Lumière est en train de jaillir, bellement !!

alex

Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par Invité le Mar 19 Avr 2011 - 22:45

edelweiss a écrit: Savez vous comment les enfants victimes de sévices sexuels dans l'église étaient traités ?
Les enfants les plus renfermés n'en parlaient à personne jusqu'à ce que ce secret les détruisent à petit feu. Leur santé se dégradait, leur scolarité était un échec etc...
Les enfants les plus courageux en parlaient aux parents
La réponse des parents était en général deux paires de gifle pour grave mensonge et une plus grande punition si l'enfant en reparlait
Si l'enfant continuait d'en parler c'était le psychiatre car il était soit disant atteint de mythomanie
La vie de l'enfant était plus brisée par le déni des parents de l'acte sexuel que par l'acte sexuel lui même.
Il a fallut une génération pour que les catholiques admettent la possibilité de l'existence parfois de déviations sexuelles dans leur clergé.

Chaque fois que l'on parle de ces crimes odieux, c'est la même réaction. Nous sommes tous profondément meurtris, dans les corporations et dans les familles. Tous les enseignants et tous les prêtres ne sont pas des pédophiles! De plus je dois préciser qu'il s'agit d'un abus de langage d'affirmer que les victimes étaient traitées ainsi dans l'Eglise. Elles ont été traitées ainsi partout. Les pervers pédophiles ne sont pas représentatifs des corps de métier où ils sévissent. C'est une vérité qu'il faut avoir à l'esprit. Les corporations, les familles, les agressés sont tout autant victimes. Cela fait beaucoup de mal à un prêtre ou à enseignant quand on leur annonce qu'un de leur soi-disant collègues à commis un tel acte. On ne peut accuser l'Eglise d'être pédophile, c'est tout le contraire. Les pervers qui ont commis des sévices sexuels ne sont ni des prêtres ni des enseignants. Ce sont des criminels qui ont trompé leur entourage. Il ne faut pas accuser des corporations entières pour des actes commis par des personnes qui ont sombré dans le péché.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde contre la doctrine de la guérison de l'arbre généalogique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum