Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Alchy le Mar 19 Avr 2011 - 17:54

Le Mirabilis Liber est un livre compilant les prophéties les plus connues des pères de l'Eglise, de saints et de bienheureux : Saint Césaire d'Arles, Saint Augustin, Sainte Brigitte de Suède, Jean de Vatiguero, Joachim de Flore, saint Vincent, Savonarol.... Il a été longtemps le seul support des prophéties diffusées vers le public qui n'a primordialement et majoritairement connu que ce livre ou la reproduction de ses prophéties. Dans le Mirabilis Liber, les prophéties y ont été modifiées et allongées pour les rendre cohérentes entre elles, et finalement raconter l'Histoire du Grand Roi (et/ou du Grand Monarque) attendu pour la fin des temps et qui prend sa forme moderne, et fausse, par ce livre. Aujourd'hui, certaines des prophéties modifiées sont toujours à la base de diverses croyances et prophéties. Nostradamus s'en est largement inspiré 30 ans après, en 1555, donnant à son Grand Roi le nom de Henry V, nom qu'il a inventé pour ses prophéties et qui n’apparaît nul part avant lui. Le nom de ce roi, connu aujourd'hui de tous, est l'invention de Nostradamus avec les légendes populaires qu'il a laissées derrière lui.

Certains commentaires ont été laissés, issus d'une correspondance avec Peter Lemesurier ou de ses commentaires originaux, farouche combattant des croyances en Nostradamus et ses systèmes de faux mis à jour depuis 1993 par Pierre Brind'amour (décédé en 1996) et les chercheurs universitaires travaillant sur les prophéties (littéraire, historique...). Notons que l'étude rigoureuse de ce type de texte n'existe que depuis peu, abordée de manière scientifique et universitaire (collégiale et référencée) et non par les voies ésotériques ou sensitives jusqu'alors communes chez les nostradamisants et le prophétisme.

Les passages ci-dessous sont complets, mais tout le livre n'a pas encore été reproduit (il manque la moitié). Voici les prophéties les plus importantes, réparties sur 2 postes.
____________________________________________________________________
partie 1:


Mirabilis Liber, le livre admirable, renfermant des prophéties, des révélations et une foule de choses étonnantes, passées, présentes et futures - 1522 - Traduit en 1831 par Edouard Bricon

Mirabilis liber qui prophetias revelationesque, necnon res mirandas, preteritas, presentes et futuras, aperte demonstrat... - 1522


Introduction

Il est bien connu maintenant que beaucoup de prophéties de Nostradamus sont des projections dans l'avenir d'évènements historiques connus, comme les recherches de Pierre Brind'Amour, Georges Dumézil, Gilles Polizzi, Roger Prévost et d'autres l'ont depuis longtemps démontré hors de tout doute raisonnable.
Il est de notoriété publique que certaines des prophéties contiennent des noms historiques de références très précises, par exemple, comme ceux de Néron ou Hannibal.
Ce qui est moins connu, c'est que beaucoup d'autres prédictions de Nostradamus dans ses « Prophéties » ainsi que les lettres qui les accompagnent sont clairement et directement basées sur les anciennes collections de prophéties (la plupart d'entre elles basées elles-mêmes sur la Bible) également connues et disponibles longtemps avant qu'il ne commence à écrire.
De nombreuses collections de prophéties ont ainsi été réalisées à l'époque, principalement parce qu'il y avait une conviction générale que la fin du monde était à portée de main.
Même Christophe Colomb a compilé sa propre anthologie: en effet, avec ça, il devait peut-être certaines de ses idées au sujet d'un possible « nouveau monde ».
La première et la plus connue de ces anthologies, qui sera publié en France, a été le célèbre Mirabilis Liber, une collection du début du 16ème siècle, de prophéties principalement en latin et partiellement en français.
Sa première édition a été publiée en 1522, la seconde par Jehan Besson de Lyon en 1523 (bien qu'elle porte la date '1524 '), et de nombreuses autres éditions ont suivi.
Il se peut même (selon l'avis de certains) qu'il ait été compilé par Jaume de Nostredame, le propre père de Nostradamus.
Et, compte tenu de sa sensible rédaction pro-français, il peut avoir été conçu à l'origine en vue de stimuler les chances d'élection de François Ier comme Saint-Empereur du Saint Empire Romain Germanique (en l'occurrence, il a perdu face à Charles Quint (NDAlchy : à Pavie et fait prisonnier)).
Cette série présente chacune des prophéties du Liber Mirabilis de l'édition Bricon. A son tour, traduit en anglais par des membres du Groupe de recherche Nostradamus sur la base de: (a) du latin / français de édition de 1523 , et (b) de la traduction française de 1831 par E. Bricon, comme aimablement fournies par Michel Chomarat de Lyon. (NDAlchy : La traduction anglaise ne concerne bien sûr pas cette version française, à l'exception des tout derniers textes)
Les notes introductives sont basées sur « Le Mirabilis Liber: Sa compilation et influence » par Jennifer Britnell et Derek Stubbs (Journal des instituts de Warburg et Courtauld, tome 49, 1986), gracieusement fourni par le Dr Britnell. (NDAlchy : les commentaires anglais ont été traduits par mes soins pour cette version)
Il est facile pour le lecteur, après avoir lu les prophéties suivantes, de conclure que Nostradamus semble avoir fondé plusieurs de ses prophéties sur le célèbre « Mirabilis Liber », (y compris celles dans ses lettres d'accompagnement) avant de les avoir transposées de façon si mémorable en vers (ce qui est sans doute une raison importante pour laquelle elles lui sont aujourd'hui attribuées, plutôt qu'au Mirabilis!).
"Mmm - mais pour le fait que Nostradamus ait été directement inspiré par Dieu, on pourrait dire qu'il en a usé, n'est-ce pas ? Ou peut-être que ce Dieu l'a * vraiment * incité à faire, c' était de lire le Mirabilis »-?! Peter Lemesurier

PROPHÉTIES ET RÉVÉLATIONS.

1. Prophétie de l’évêque Bemechobus (plus connu comme Pseudo-Methodius, 7ème siècle, Syrie)

Le texte original est une version abrégée latine de la "Révélations" de pseudo-Méthodius.
Ce nom étrange « Bemechobus » peut être une corruption de « beati Methodii » (« de la sainte Méthode »).

Provenance originale: 'In nobilissimo Francorum regno apud Parrhisiorum Academiam in divi Victoris libraria, in aula ingressus et in scanno bis tribus litteris 0.0.0. obsignato' - i.e. St Victor MS 000, désormais conservé à l'Arsenal de Paris 391, fols 9r-10v.

« Il existe quelques variantes significatives, la plus intéressante étant l'addition des mots 'de Gallia' (Gaule) à la phrase 'Surget autem de Gallia christianorum gens, et preliabitur cum eis' (fol. III, cf MS fol.) [édition Bricon : "Il surgira de la Gaule un peuple de chrétiens qui leur livrera bataille"]. Ceci fait des français les héros de la victoire sur les fils d'Ismaël et montre la volonté du compilateur à retoucher ses textes pour les accorder au point de vue sa propagande. » - J. Britnell et D. Stubbs, Journal of the Warburg and Courtauld Institutes, Volume 49, 1986


Livre de Bèmechobus, évêque et martyr du Christ, traduit, par ses
soins, de l'hébreu et du grec en latin traitant du commencement du
monde, des royaumes, des nations, et de la fin des siècles, et loué
par le très-illustre et bienheureux Jérôme dans ses opuscules.

C'est à savoir, très-chers frères, que, dans le principe, Dieu créa le
ciel et la terre, ainsi que toutes choses; Dieu fit l'homme et la
femme à son image. Il les plaça dans le Paradis, et les nomma Adam et
Eve. Trompés par la ruse du serpent, ils furent chassés du paradis.
Trente ans après cette expulsion, ils engendrèrent Caïn, leur premier
né, et sa soeur Delbora. La centième année de la vie d'Adam, Caïn mit
la main sur son frère Abel et le tua. L'an 330me de la vie d'Adam, il
lui naquit un fils nommé Seth, comme lui, d'une taille colossale et
gigantesque. Après quoi, Adam et Ève eurent encore des enfants. La
600me année de la vie d'Adam, les fils de Caïn commencèrent à abuser
des épouses de leurs frères. Adam était parvenu à sa 800me année
quand, de toutes parts, sur la terre, débordèrent les iniquités et les
excès des enfants de Caïn. L'an 930, Adam mourut et fut enseveli sur
l'Ébron, dans le premier millésime du monde. Alors eut lieu la
séparation de la famille de Seth d'avec la génération de Caïn. Seth
emmena sa famille du côté de l'Orient, vers une montagne proche du
paradis. Caïn et ses enfants continuèrent à habiter l'endroit où avait
été commis l'odieux fratricide, c'est-à -dire dans l'inde dans ce lieu
de délices,

Caïn bâtit une ville qu'on appela Effrem, ce qui fut fait avant le
déluge.
La soixantième année de Jareth, dans le second millésime du monde,
parurent des hommes de la race de Caïn, qui inventèrent des arts et se
livrèrent aux maléfices et aux impuretés. C'étaient Obal et Tobat,
fils de Lametb l'aveugle qui tua Caïn. Les premiers, ils surent
travailler le fer, et amollir l'airain, l'or et l'argent; enfin ils
trouvèrent une foule d'arts et la musique même. Cependant l'immoralité
et la malice des hommes commençaient à devenir de plus en plus
profondes, et à s'étendre sur la terre. Nous arrivons à des temps où
nous devrons garder le silence sur bien des iniquités.
Alors les enfants de Dieu coururent après les filles des hommes, et le
Seigneur dans sa douleur et son courroux dit : Je me repens d'avoir
fait l'homme sur la terre; mon esprit ne demeurera pas à toujours sur
l'homme, parce qu'il est de chair.
Les enfants de Dieu, abusant des filles des hommes, enfantèrent des
géants, race la plus atroce qui eût jamais peuplé la terre. C'est
alors que Dieu ordonna à Noé de se construire une arche, pour emmener
son épouse et ses trois fils avec leurs femmes seuls êtres qui dussent
être sauvés, par l'arche, de l'inondation du déluge qui se fit sur
toute la face de la terre. Noé prit de chaque espèce d'animaux,
oiseaux et quadrupèdes, un couple, et les fit entrer dans son arche.
Dans sa 611me année, Noé sortit de son arche avec tout ce qui y était
entré avec lui: il offrit à Dieu un holocauste et bénit ses enfants.
La 612me année de la vie de Noé, troisième millésime du monde, il
commença à rebâtir, et ces nouvelles possessions furent appelées
Tanon, à cause du nombre d'individus échappés dans l'arche,
c'est-à-dire huit. Noé eut un fils qu'il appela Jonitus, à qui, l'an
80me depuis le déluge, il donna la terre de Locham, C'est-a-dire
l'Orient. Noé mourut dans les domaines de son fils Jonitus. Après sa
mort, arrivée dans le troisième millésime du monde, ses fils
descendirent sur la terre de Sennaar et commencèrent à y bâtir une
tour dont le faîte devait toucher au ciel. C'est alors que Dieu, dans
sa colère, divisa ceux qui avaient entrepris ce colossal ouvrage; ils
furent dispersés sur toute la surface de la terre. Jonitus, fils de
Noé, entra dans la terre de Locham, c'est-à-dire l'Orient, où se lève
le soleil, il l'habita et reçut de Dieu le don de la science et de
l'astronomie, et il fut initié à tous les secrets du ciel. Sem, fils
de Noé, reçut la terre d'Asie jusqu'à l'Occident, et Japhet s'avança
au Nord jusqu'à l'Océan. Ainsi fut partagée entr'eux toute la terre.
Jonitus,fils de Noé, éleva Nembroth, homme gigantesque et robuste
chasseur. Ce Nembroth., après le déluge, bâtit une ville qui fut
appelée Babylone: ainsi, l'an 700me du troisième millésime du monde,
fut construite la grande Babylone; après quoi les fils de Cham se
firent un roi qu'ils appelèrent Potubus, à cause qu'il occupait le
Pont. Les fils de Japhet envoyèrent à Jonitus des artistes et des
architectes qui construisirent, dans les domaines de ce dernier, une
cité qui eut nom Jonita. La paix

avait, jusque là, régné entre Nembroth et les enfants de Cham; ils
prirent de l'aigreur les uns contre les autres. Jonitus ayant appris
cette désunion, écrivit à Nembroth qui régnait à Babylone. il est
écrit que le royaume des fils de Japhet doit renverser celui des fils
de Cham. Ainsi la terre, dans le cours du troisième millésime du
monde, vit se succéder les combats et les luttes de royaume à royaume,
jusqu'à ce que la race de Cham fut vaincue par celle de Nembroth qui
régna jusqu'au temps du roi de Luciseresde. Tous les enfants de Cham
furent tour à tour vaincus, et ceux qui habitaient la Palestine, et
ceux qui vivaient aux plages africaines. Le roi Leresdes, Vainqueur de
tous ces occidentaux, enfanta le roi Lusdro. Les enfants de Cham
parvinrent à réunir des fantassins en grand nombre; alors Lusdro,
traversant le fleuve du Tigre, lança contre eux son armée avec ses
éléphants; tous périrent jusqu'au dernier.
Au milieu de ces guerres sanglantes, dans le cinquième millésime du
monde, le roi Samisab descend de la terre de Lochani à la tête d'une
armée formidable, et ravage une foule de cités. Il arrive, au milieu
des ruines,au troisième royaume des indous. De retour de l'inde, il
vient en Arabie, traverse le désert de Sabaab, dans la terre des
Ismaélites, et y établit son camp. Vaincu par les Sarrasins, le roi
Samisab s'enfuit à son tour, laissant morts un grand nombre des siens.
Alors, pour la première fois, les enfants d'Ismael, marchant au combat,
foulèrent le sol des nations. Leurs camps renfermaient d'immenses
multitudes. Armés contre la terre orientale, ils en désolèrent les
villes. Ils se bâtirent des vaisseaux, et arrivés aux portes de Rome, ils
régnaient sur la terre. A cette époque, les hommes se nourrissaient de
corps immondes, mangeaient de la chair de chameaux, dont ils buvaient
le sang mêlé à du lait de chamelles. Ils choisirent entre eux quatre
princes, Oreb, Zeb, Zebecet Salmana. Quand ils eurent marché contre les
fils d'Israel, Dieu les livra au bras le Jédéon, fils de l'hébreu
Joar. Alors périrent leurs princes, et Jédéon les mit en fuite et les
poursuivit jusque dans leur patrie.

(ACTUAL PROPHECY STARTS HERE!)

Ainsi Dieu délivra les fils d'Israel de l'esclavage des enfants
d'Ismael. Ceux-ci renouvelleront cependant leur entreprise, ils
détruiront la terre, envahiront le globe du Levant à l'Occident, du
Midi au Nord, jusqu'à Rome. Leur joug pèsera avec force sur la tête
des peuples. Il n'y aura pas une nation, pas un royaume qui puisse
lutter contre eux, jusqu'à l'accomplissement des temps. Alors
seulement ils seront vaincus par les chrétiens et l'empire romain, à
son tours subjuguera les enfants d'Ismael. L'empire romain dominera
fièrement au-dessus de toutes les nations, lorsqu'il aura brisé ces
profanes. Les hébreux, après avoir régné nombre d'années, n'ont-ils
pas aussi été vaincus par les Romains? Quatre mille ans, les
Babyloniens ont régné, et Rome les a vaincus. Victorieuse de la
Macédoine, et subjuguant à main armée

les Scythes, Rome a vu tomber tour à tour à ses pieds, Africains,
Espagnols, Gaulois, Germains, Suèves et Bretons.
Alors les fils d'Ismael, quittant de nouveau leurs déserts, tiendront,
seuls, tête à l'empire romain; c'est ce qu'entend l'Écriture par ces
mots: les bras Australiens, dont a parlé Daniel, prévoyant ces
événements.
Cette nouvelle invasion des Ismaélites sera un châtiment sans mesure
et sans merci. Le Seigneur livrera toutes les nations dans leurs
mains, à cause des transgressions que nous avons commises contre ses
lois. C'est pourquoi Dieu nous a livrés au bras des barbares, parce
que nous avons oublié ses préceptes divins. Car les chrétiens se
livreront à une foule d'actes illicites et se souilleront des
turpitudes les plus infâmes, et c'est pour cela que le Seigneur les a
livrés dans les mains des Sarrasins. La Cappadoce, la Licilie, la
terre de Syrie, en proie à la dévastation, deviendront un désert;
leurs habitants seront traînés en captivité, d'autres périront par le
glaive. Le massacre et la captivité attendent la Grèce. L'Afrique sera
désolée, les Égyptiens, les Orientaux et l'Asie deviendront
tributaires d'or et d'argent. L'Espagne périra par le glaive. La
France, l'Allemagne et la Gothie, dévorées de mille fléaux, se verront
enlever une foule de leurs habitants. Les Romains seront tués ou mis
en fuite; et poursuivant leurs ennemis jusque dans les îles de la mer,
les fils d'Ismael envahiront à la fois le Nord et l'Orient, le Midi et
l'Occident. Jérusalem regorgera des captifs de toutes les nations qui
seront sous leur joug, et leurs tributaires. Tous les trésors et tous
les ornements des églises, soit en or, soit en argent, soit en pierres
précieuses, deviendront leur propriété; la désolation sera grande, les
églises incendiées, et les dépouilles des fidèles jetées là où nul ne
se trouvera pour les ensevelir. Le chemin des Sarrasins s'étendra de
la mer à la mer : et pour les pays, plus de roule : Leur seule voie
s'appellera la voie des douleurs, que parcourront avec la même
affliction, en gémissant, également, pauvres comme riches. Bienheureux
ceux qui nous ont donné des lumières. Saint Paul l'avait bien prévu!
Ainsi touté la terre sera livrée aux enfants d'Ismael, qui promèneront
à leur suite la dissolution. C'est pourquoi, le Seigneur a appelé
Ismael, leur père, Instrument de guerre; et beaucoup de cités seront
désolées, car les fils du désert viendront, et ce ne sont pas des
hommes, mais des êtres odieux aux hommes. On les verra passer au fil
de l'épée même les femmes enceintes, et immoler les prêtres dans le
sanctuaire. Ils profaneront les églises en y cohabitant avec des
femmes, et ils se revêtiront, eux et leurs épouses, des ornements
sacrés. Ils attacheront leurs chevaux à la tombe des fidèles comme
après un arbuste. Ce sera, parmi les chrétiens qui habitent la terre,
une tribulation générale.
C'est alors qu'on distinguera parfaitement ceux qui croiront fermement
au Seigneur. Car le Seigneur n'enverra pas ces tribulations aux
chrétiens pour faire périr les justes et les croyants ; mais afin de
voir sûrement les croyants les plus

fidèles : car la vérité l'a dit elle même: Vous serez heureux
lorsqu'on vous poursuive à cause de mon nom; et en effet les prophètes
qui nous ont précédés, ont été de même persécutés, or quiconque
persévèrera jusqu'à la fin sera sauvé.
Mais, après ces jours de tribulation, quand les fils d'Ismael, vêtus
d'habits resplendissants de pourpre et d'or, et comme des fiancés, se
glorifieront de leurs victoires obtenues, de toutes parts, sur les
chrétiens qui n'auront pu se soustraire à leurs bras, et diront: Voilà
que dans notre force nous avons vaincu la terre et tous ceux qui
l'habitent; alors le Seigneur Dieu se rappellera, dans sa miséricorde,
sa promesse à ceux qui l'adorent, à ceux qui croiront au Christ, et il
les délivrera du joug des Sarrazins.
Il surgira de la Gaule un peuple de chrétiens qui leur livrera
bataille, les percera avec le glaive, emmènera leurs femmes captives,
et massacrera leurs enfants. A leur tour, les fils d'Ismael
rencontreront et le glaive et la tribulation. Et le Seigneur leur
rendra le mal qu'ils auront fait, dans une proportion sept fois plus
grande. Le Seigneur les livrera au bras des chrétiens dont l'empire
sera élevé au-dessus de tous les empires. Le joug que les chrétiens
leur imposeront sera dur, et ceux qui resteront seront esclaves. La
terre, naguère désolée par eux, sera alors pacifiée. Les prisonniers
qu'ils avaient fait reverront leur patrie, et la population croîtra et
se multipliera. Le roi des Romains montrera une grande indignation
contre ceux qui auront renié le Christ en Égypte ou en Arabie. La paix
et la tranquillité renaîtront sur la terre, paix comme il n'y en aura
jamais eu, comme il n'y en aura jamais : le bonheur et l'allégresse
seront partout. Le monde se reposera de ses tribulations. Ce sera là
la paix dont l'Apôtre a dit : Lorsque la tranquillité sera faite, il y
aura une mortalité soudaine : les hommes seront , comme ils étaient
aux jours de Noé, mangeant et buvant, et faisant des fiançailles : la
crainte sera bannie de leurs coeurs.
Au milieu de ce calme, il sortira tout à coup du nord avec Gog et
Magog une nation qui fera trembler tout l'univers. Tous les hommes
épouvantés se cacheront dans les monts, dans les rochers pour fuir
leur présence. Ils ne sont pas de la race des Japheth. Fléau du Nord,
ils dévoreront la chair humaine et les serpents, les femmes et les
petits enfants. Nul ne pourra leur tenir tête. Sept ans après, quand
ils auront pris la ville de Josephe, le Seigneur enverra contre eux un
de ses princes, et, dans un seul moment, les frappera du feu de la
foudre : l'empereur de Grèce viendra et règnera à Jérusalem sept
années. C'est alors qu'apparaîtra l'enfant de la perdition,
l'antechrist. il naîtra dans Lorozain, sera élevé à Bethsaïda, et
régnera à Capharnaum, comme le Seigneur l'a dit dans l'Évangile :
Malheur à toi, Lorowain ; malheur à toi, Bethzaïda; malheur à toi,
Capharnaum, si ton exaltation monte jusqu'au Ciel, car tu descendras
jusqu'à l'enfer. Ensuite le roi des Romains et des Grecs montera à
Golgotha , où le Seigneur a daigné souffrir pour nous le supplice de
la croix. Le roi des

Romains ôtera sa couronne, puis la posera sur la tête du Christ,
élèvera ses mains au Ciel, et rendra son âme au Seigneur, le roi des
chrétiens; alors paraîtra dans le Ciel le signe de la croix; l'enfant
de la perdition viendra à son tour, pensant qu'il est Dieu. Il fera
sur la terre mille prodiges. Par lui les aveugles verront, les boiteux
marcheront, les sourds entendront, les morts ressusciteront, tellement
que, s'il est possible, les élus eux-mêmes y seront trompés. Il
entrera à Jérusalem, et s'asseyera dans le temple, comme s'il était le
Fils de Dieu, et son coeur, enivré d'orgueil, oubliera qu'il est fils
d'un homme et d'une femme de la tribu de Dan; trompeur et faux, il
séduira, par ses prestiges, beaucoup de crédules.
Alors Dieu enverra deux de ses plus fidèles serviteurs, Énoch et
Hélie, conservés pour lui servir en témoignage contre son ennemi.
Alors, seront les derniers, les premiers qui croiront à Juda. Hélie et
Ênoch l'attaqueront, à la face de tout le peuple, et le convaincront
d'imposture et de fausseté. Les Juifs alors de toutes les tribus
d'Israel croiront et seront tués pour le Christ. L'antéchrist, saisi
de rage, ordonnera la mort des saints de Dieu, et de ceux qui auront
ajouté foi à leurs paroles. Alors viendra le Fils de Dieu en personne,
notre Seigneur Jésus-Christ, porté sur les nuages célestes, environné
de légions d'anges et de gloire céleste : aussitôt ils mettront à mort
l'antéchrist, la bête, l'ennemi, le séducteur, et ceux qui lui auront
prêté leur appui. Ici ce sera la consommation des temps, et le
jugement commencera devant des milliers d'anges et des centaines de
milliers d'archanges et de séraphins. Les saints, les patriarches, les
prophètes, les martyrs, les confesseurs, les vierges et tous les
saints ensemble seront groupés autour du Christ. Là, justes et
pécheurs rendront, en présence du Seigneur, compte de leurs actions.
Les justes seront séparés des impies. Les justes, radieux comme le
soleil, suivront l'agneau de vie et le Roi du ciel, dont l'éclat leur
sera toujours visible, et dans la société de qui ils demeureront à
toujours. Les impies descendront dans l'enfer avec la bête. Les justes
vivront dans l'éternité, et seront sans fin glorifiés avec le Roi du
Ciel, tandis que les impies souffriront sans fin. Daigne le Seigneur
nous sauver d'un pareil sort! Le Seigneur qui vit dans tous les
siècles des siècles. Amen.

Note de l'éditeur du 16ème siècle : Vous trouverez cette prophétie sous les
trois lettres 0,0,0. Bibliothèque du divin Victor, académie de Paris,
dans le très-noble royaume de France.


2. La Sibylle commence sa prophétie (Syrie, 9ème siècle d'après texte du 4ème siècle)

Une des nombreuses apocalypses byzantines, cette version est basée en partie sur des textes encore détenus à la Bibliothèque Nationale de Paris, et en partie sur une source inconnue.

On appelle sibylles les femmes grecques qui, prophétisant, et
interprétant les volontés divines, avaient coutume d'annoncer aux
hommes les événements futurs. Les plus doctes auteurs disent qu'il a
existé des sibylles au nombre de dix. La première était la sibylle de
Perse; la seconde celle de Libye; la troisième, de Delphes, qui
prédisait l'avenir avant la guerre de Troie; la quatrième, de Cumes,
en Italie; la cinquième, d'Érithrée en Babylonie, appelée Érithrés, du
nom de l'île où ses chants se faisaient entendre; la sixième était la
sibylle samienne, de l'île de Samos; la septième, d'Amalthée. Elle
était née en Syrie; son père était Manassé et sa mère Papilie: elle
vint de là à Cumes.
La huitième était celle d'Hellespont; la neuvième, de Phrygie; la
dixième, de Tibur en grec, les latins disent, d'Abulnie. Les
prophéties de cette dernière contiennent une foule de choses sur le
Seigneur et sur son Christ. Cette Sibylle, dont nous venons de dire le
double nom, grec et latin, dut le jour au roi Priam et à Hécube:
c'était Cassandre, qu'Énée emmena de Troie. Elle parcourut diverses
parties de l'orient, et rendit ses oracles en Asie, en Macédoine, en
Licilie, en Pamphylie, en Galicie; puis, après avoir annoncé l'avenir
à cette partie du monde, elle passa dans l'Égypte, l'Éthiopie, la
Babylonie, l'Afrique, la Libye, la Pentapolis, la Mauritanie. Dans
tous ces lieux, inspirée par un prophétique esprit, elle annonça aux
bons du bien, aux méchants des malheurs. Nous savons que, dans ses
paroles, elle a dit des vérités, et annoncé ce qui devait arriver dans
les temps les plus reculés. Les princes romains, entendant parler de
cette prophétesse, en parlèrent à leur tour en présence de Tarquin,
empereur troyen et romain. Ce Tarquin, septième du nom, vivait au
temps de Nabuchodonosor. L'empereur, envoyant des députés à la
sibylle, la fit amener à Rome, avec les plus grands honneurs. Cent
hommes du sénat romain avaient fait, la même nuit, le même songe : Il
leur sembla voir quasi neuf soleils dans le ciel, qui, séparément,
contenaient en chacun d'eux diverses configurations. Le premier
soleil, brillant, éclairait la terre de ses feux; le second, plus
resplendissant, répandait une clarté aérienne; le troisième, coloré
d'un rouge de sang, lançait des feux terribles; le quatrième semblait
tout ensanglanté; le cinquième, rouge aussi, était un peu obscurci:
c'était comme une lampe au milieu des ténèbres; le sixième était tout
à fait obscur: on y distinguait comme un dard de scorpion; le
septième, pourpré comme les précédents, avait un glaive au milieu de
son disque effrayant; sur le huitième se développait comme un bandeau
rouge; le neuvième était sombre, il ne s'en échappait que de faibles
rayons.
Quand la sibylle fit son entrée dans Rome, les citoyens admirèrent sa
rare beauté. Son visage charmant, sa taille pleine de grâce, son
élocution facile, la beauté répandue sur toute sa personne,
prévenaient ses auditeurs en sa faveur. Les sénateurs qui avaient eu
la vision, s'approchèrent d'elle et lui dirent " Princesse, ô toi qui,
dans ta personne, réunis plus de charmes que nous n'en admirâmes
jamais dans aucune créature, nous te prions de nous dire ce que
présage le songe qui nous est apparu simultanément à tous, la même
nuit. " La sibylle leur répondit en souriant : " II n'est pas
convenable d'expliquer les visions des hommes dans un lieu plein
d'immondices et souillé par divers combats; mais venez, gravissons un
mont, et là je vous dirai ce qui doit arriver aux Romains. Ils firent
ce qu'elle demandait, et quand ils furent sur la montagne, elle les
pria de lui raconter ce qu'ils avaient vu. Elle leur dit ensuite; Les
neuf soleils que vous avez vus désignent toutes les générations qui
doivent se succéder. De même que ces soleils différaient entr'eux, de
même aussi ces générations se succèderont, sans se ressembler. Le
premier soleil représente la première génération. Ce seront des hommes
simples, lucides, aimant ta liberté, véridiques, doux et bienfaisants,
consolateurs des pauvres.
La deuxième génération, annoncée par le deuxième soleil, se composera
d'hommes vivant dans le luxe, se multipliant, vénérant Dieu. Troisième
génération, troisième soleil. Les nations se lèveront contre les
nations, il y aura beaucoup de batailles dans Rome. Quatrième soleil,
quatrième génération. Ce seront des hommes qui nieront la vérité; dans
ce temps il naîtra de la race des Hébreux une femme appelée Marie, qui
sera fiancée à un homme nommé Joseph. Il naîtra d'elle, sans
cohabitation humaine, un fils qui aura nom Jésus. Sa mère sera vierge
après l'enfantement, comme avant. Celui qui naîtra d'elle sera un vrai
Dieu et vrai homme, comme l'ont annoncé tous les prophètes, il
remplira la loi des Hébreux, et son règne durera dans les siècles des
siècles. Des légions d'anges se précipitant autour de lui, et, à sa
droite et à sa gauche, diront en chœur Gloria in excelsis Deo, et in
terrâ pax hominibus bonae voluntatis (Gloire à Dieu au plus haut des
cieux, et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté).
Une voix d'en haut viendra qui
dira: Celui-ci est mon fils bien aimé, dans lequel je me suis complu.
Or, il y avait parmi les auditeurs de la sibylle, des prêtres des
Hébreux qui, frémissant d'indignation en entendant ces paroles, dirent
: Ces paroles sont terribles, silence à cette princesse. La sibylle
leur dit en souriant : ô Juifs, il est nécessaire que cela arrive pour
que vous croyiez. Nous croirons, dirent-ils, parce qu'il a donné à nos
pères sa parole et ses dernières volontés, et qu'il ne retirera pas sa
main d'avec nous: Elle reprit: Le Dieu du ciel engendrera un fils;
ainsi qu'il écrit, ce fils sera semblable à son père. Enfant, il
passera par tous les âges, et les rois et les princes de la terre
s'élèveront contre lui. Dans ce temps là le nom de César-Auguste sera
célèbre, il règnera à Rome et soumettra tout l'univers à sa loi. Les
prêtres hébreux se rassembleront et se saisiront de Jésus, qui fera de
nombreux miracles. On portera des mains coupables sur lui, on lui
donnera des soufflets et l'on crachera à son visage sacré. Lui, tendra
simplement son dos aux flagellations et recevra les coups, sans se
plaindre. On lui donnera du fiel pour nourriture, et de l'absinthe
pour boisson. On l'attachera à une croix et on le fera mourir; et ce
sera en vain, car il ressuscitera le troisième jour, se montrera à ses
disciples, et sous leurs yeux, montera au ciel, où son règne sera sans
fin.
La sibylle reprenant, dit aux sénateurs romains : Cinquième soleil,
cinquième génération. Jésus se choisira deux pécheurs de Galilée et
leur apprendra la loi, leur disant : Allez et enseignez à toutes les
nations la science que je vous ai apprise, et, au moyen du don de
soixante-douze langues ils subjugueront toutes les nations. Sixième
soleil, sixième génération. On combattra contre cette ville trois ans
et six mois. Septième soleil, septième génération. Deux rois
soulèveront de nombreuses persécutions sur la terre des Hébreux.
Huitième soleil, huitième génération. Rome sera délaissée, les femmes
enceintes pousseront des cris dans leurs douleurs et diront:
Croyez-vous que nous périrons ! Neuvième soleil, neuvième génération.
Les princes romains causeront la ruine de beaucoup de monde. Alors il
viendra de Syrie deux rois dont les armées seront aussi innombrables
que les grains de sable de la mer. Ils gagneront des villes et des
provinces romaines jusqu'à la Calcédoine. Il sera versé alors beaucoup
de sang. Les cités et les nations trembleront, quand paraîtront deux
rois de l'Égypte qui combattront quatre rois et les tueront, ainsi que
toute leur armée. Ils règneront trois ans six mois. Après eux viendra
un autre roi, C. du nom, puissant dans les batailles, qui règnera
trente ans, élèvera un temple à Dieu, exécutera la loi et fera justice
sur la terre au nom du Seigneur. Après lui un autre prince règnera peu
de temps, il sera tué dans le combat et remplacé par un roi dont le
nom commence par H. De H. viendra le roi Audon, de Audon sortira A.,
et de A., A., et de ce dernier A. Le second A. sera éminemment
belliqueux. De lui naîtra un prince nommé R., de R. T., qui comptera
sous sa puissance dix-neuf monarques. Après ceux-ci paraîtra un roi de
France nommé R. Il sera grand, puissant et miséricordieux, et rendra
la justice aux malheureux. De longtemps on n'aura vu ni l'on verra un
aussi grand roi des Romains que lui. Après lui viendra un roi nommé
L., puis B., puis B., et de B. naîtra A., prince belliqueux qui
parcourra la terre et les mers. Il mourra exilé loin de son royaume,
et son âme passera dans la main du Seigneur. Alors paraîtra un prince
nommé V. Il aura la supériorité sur tous les ennemis, puis viendra un
nommé O., qui sera puissant, courageux et bon, qui jugera avec
justice, puis un autre O. aussi puissant que lui. Sous ce dernier il y
aura des guerres entre les chrétiens et les païens. Le sang des Grecs
sera versé, ce prince rendra son cœur à Dieu après avoir régné sept
ans. Il naîtra de lui un prince O., sanguinaire et cruel, sans foi,
sans bonnes oeuvres. Il sera la cause de l'effusion de beaucoup de
sang, et les églises seront renversées dans ses domaines. Dans les
autres pays il y aura de grandes tribulations et de nombreuses
guerres. Nations se soulèveront contre nations dans la Cappadoce. Il
régnera quatre ans. Après lui viendra un Prince H, sous lequel il y
aura beaucoup de guerres. Il fera la guerre en Samarie et en Syrie et
prendra Pentapolis. Il sera roi de la race des Lombards et sera
remplacé par un monarque Salien, appelé L. qui combattra les Lombards;
courageux, fort et puissant, ce prince, tant qu'il vivra, sera en
guerre. Son règne sera de courte durée.
Alors sortira de Babylone, un roi, suppôt de Satan qui, dans son
pouvoir infernal, mettra les saints à mort, et détruira les églises .
Il y'aura alors beaucoup de guerres et beaucoup de tribulations. Les
enfants d'Agar s'empareront de Tarente, et s'étendant en Apulie,
pilleront une foule de villes. Ils voudront venir à Rome, et nul au
monde ne leur pourra résister, si ce n'est le Seigneur Dieu. Les
Arméniens, poursuivant le cours de leurs déprédations, s'avanceront du
côté de l'Orient, combattront les Romains, et obtiendront, pour un peu
de temps, la paix. Il paraîtra alors un roi du sang grec, qui régnera
sur Jérusalem. Quarante autels seront dressés en l'honneur du nom de
Dieu. La peste se répandra sur tous les peuples païens, et un monarque
grec, homme belliqueux, entrera dans Hierapolis, et détruira les
temples des idoles. Des nuées de sauterelles et une immense quantité
de chenilles dévoreront tous les arbres et leurs fruits en Cappadoce
et en Sicile, et les peuples mourront de faim, et il n'en sera plus
question.
Ensuite paraîtra un autre monarque Salien, nommé L. , homme fort et
belliqueux, contre qui s'insurgeront plusieurs de ses voisins. Dans ce
temps-là les fils renieront leurs pères, et les pères leurs fils : le
frère livrera son frère au trépas, et le père son fils; le frère
s'unira à la sœur, et la terre verra les plus grands excès se
commettre. Les prêtres prêcheront, comme le dit l'apôtre, mais non pas
d'exemple, et mourront dans l'iniquité. Des évêques, complices des
malfaiteurs, vendront leurs bénédictions, et de nouveau le sang
coulera sur la terre, et les temples sacrés seront profanés. Le peuple
commettra d'infinies fornications, et le crime même de la sodomie. Les
hommes d'alors seront ravisseurs, menteurs, infimes, orgueilleux,
ennemis de la justice, et les juges romains eux- mêmes seront
corrompus; s'ils veulent bien juger aujourd'hui, un autre jour, leurs
dispositions changeront pour de l'argent; si l'un de leurs yeux est
bon, l'autre est mauvais: et pour de l'argent il n'est rien que l'on
ne pourra faire faire à tous les magistrats. Promettant de faire le
bien, ils feront le mal; la fausseté présidera à leurs sentences. Les
hommes seront cupides et faux, et la vérité disparaîtra. Ils
renverront leurs épouses pour en recevoir d'autres, et s'allieront
même à leurs parentes. Il y aura en divers endroits un tremblement de
terre. Les cités et les provinces des insulaires seront englouties par
les flots. A la peste qui désolera quelques lieux, se joindra la rage
des ennemis, et rien ne pourra les consoler.
Ensuite viendra un roi, appelé B., sous le règne duquel il y aura
nombre de guerres. Il régnera deux ans, et après lui viendra un prince
A., qui sera longtemps sur le trône.
Il marchera contre Rome et s'en emparera. Le Seigneur ne le livrera
pas pendant sa vie aux mains de ses ennemis. Il sera bon et grand,
fera justice aux pauvres. Il sera de la race des Lombards. Après lui,
sera un autre prince, nommé B, dont sortiront douze autres B. Lombard
lui-même, il régnera cent ans.
Il paraîtra, après lui, un prince Salien, nommé L., prince affreux,
sous lequel commenceront des douleurs telles qu'on n'en aura jamais vu
pareille série depuis le commencement du monde : combats,
tribulations, effusion de sang, tremblements de terre, cités en
captivité. Le Seigneur enverra dans sa colère un homme, dont nul ne
pourra secouer le joug, que le Seigneur lui-même. Les Romains seront
battus, et la cité romaine sera détruite. Les ruines joncheront la
terre : jamais monarque n'aura fait telle chose. Cette ville sera
appelée Babylone; ce règne sera de fer, et Rome sera en proie à la
persécution et au glaive. Les hommes seront cupides, despotes, durs
pour les indigents, oppresseurs injustes, méchants. La résistance,
alors, sera impossible mais les Perses, les Macédoniens et les Turcs,
entendant parler de ce tyran formeront une alliance, viendront à Rome,
se saisiront du prince Salien, à qui ils feront subir une mort
cruelle, et Rome brûlée sera vengée.
Alors surgira en Gaule un roi des Grecs, des Francs et des
Romains, d'une stature élevée, beau de figure; son corps et ses
membres auront les plus belles proportions; il régnera cent douze ans;
il portera écrit sur son front: Cet homme doit véritablement venger le
royaume des chrétiens, l'arracher au joug d'Ismael, le conquérir sur
les Sarrasins; nul des Sarrasins ne pourra dès lors régner. Par sept
fois, il leur fera le plus grand mal, ruinera tout leur empire, les
frappera, après quoi, la paix régnera chez les chrétiens jusqu'au
temps de l'antéchrist. En ce temps-là, les richesses seront
abondantes, la terre produira des fruits en quantité, si bien que
trois boisseaux se vendront un denier. Le roi des Francs, Grecs et
Romains, réclamant pour lui tout l'empire des chrétiens, dévastera
toutes les îles et les cités païennes, renversera les temples de
l'idolâtrie, et appelleront tous les païens au baptême. La croix sera
dressée dans tous les temples, et quiconque ne l'adorera pas, sera
puni par le glaive; et quand les cent vingt années seront accomplies,
les Juifs se convertiront à Dieu, et son sépulcre sera glorifié de
tous. En ce temps-là Juda sera sauvé, et Israël reprendra confiance.
Un prince d'iniquité sortira alors de la tribu de Dan; on l'appellera
l'antéchrist. Enfant de la perdition, plein d'un orgueil et d'une
malice insensée, il fera sur la terre une foule de prodiges, pour
appuyer l'erreur, qu'il enseignera: par ses artifices magiques, il
surprendra la bonne foi de plusieurs qui verront, à sa voix, le feu
descendre du ciel. Les années s'abrègeront comme les mois, les mois
comme des semaines, la semaine comme le jour, et le jour comme
l'heure. Du nord, sortiront les peuples les plus féroces qu'avait
comprimés le roi Alexandre, à avoir Gog et Magog. Ces peuples forment
vingt-deux royaumes dont la population est aussi nombreuse que le
sable de la mer. Le roi des Romains, quand il verra ces peuples
s'avancer, convoquant ses troupes, les combattra à outrance et les
taillera en pièces. Il viendra ensuite à Jérusalem, et gravissant le
Golgotha déposera son diadème et toute sa pompe royale, et abandonnera
son trône à Dieu le Père et à Jésus-Christ son Fils. Il posera la
couronne sur la sainte Croix, et lèvera ses mains: aussitôt
s'élèveront dans le ciel et la sainte croix et la couronne royale.
Puis le Seigneur Jésus-Christ viendra juger le monde, et l'empire
romain aura cessé d'exister. Alors l'antéchrist se révèlera
publiquement; il s'asseyera dans la maison du Seigneur, à Jérusalem.
Pendant son règne, paraîtront deux hommes illustres, Hélie et Enoch,
pour annoncer la venue du Seigneur. L'antéchrist les mettra à mort, et
deux jours après le Seigneur les ressuscitera. Alors on verra une
grande persécution, telle qu'il n'y en aura jamais eu et qu'il n'y en
aura jamais. Dieu abrégera, non la mesure, mais le nombre de ces jours
terribles, le Dieu, dont il est écrit : le jour s'accomplit par ton
ordre. " A cause des élus, par la vertu du Seigneur, l'antéchrist sera
tué sur le mont Olive par Michel : soudain les morts renaîtront. "
Ainsi la sibylle prédisait aux Romains ce qui devait arriver; quand
elle vint aux signes qui devaient accompagner le jugement de Dieu
d'une voix de tonnerre, elle fit entendre ces vers prophétiques:
Au jour du jugement, la terre se couvrira de sueur; le roi viendra du
ciel, à travers les siècles. Il viendra, en chair et en personne,
juger le monde. Incrédules ou fidèles, tous alors verront le Seigneur,
au milieu des légions de ses saints déjà arrivés au terme de leur
course. Tous paraîtront, corps et âmes, pour être jugés. La flamme
dévorera à la fois la terre, la mer, et le pôle. Les portes du sombre
Averne se briseront. Chacun paraîtra à la lumière du grand jour.
Chaque peuple dira des faits jusque là ignorés; et le Seigneur saura
dévoiler à la lumière les secrets des consciences. Alors commenceront
la désolation et les grincements de dents. Le soleil et les astres
perdront leur éclat, et la lune sa lumière. Les collines
s'abaisseront, et les vallons s'élèveront. Il n'y aura plus sur la
terre ni éminence ni inégalité : car les flots azurés de la mer
rouleront au niveau des monts. Tout cessera d'être; la terre brisée
périra. Les ondes et les flammes précliteront, par torrents, leur
course destructrice, et du ciel partira soudain le triste son des
trompettes. Le globe bouleversé, la terre s'entrouvrant ne seront plus
qu'un horrible chaos, et à la face du Seigneur comparaîtront tous les
rois de la terre. Une pluie de feu et de soufre descendra du ciel.
Alors Dieu jugera chacun, selon ses oeuvres: les impies iront au
supplice éternel, voués pour toujours au feu. Les justes recevront la
vie éternelle; il y aura un ciel nouveau, et une nouvelle terre qui
subsisteront éternellement. La mer cessera d'être, Dieu régnera sur
les saints, et les saints régneront avec Dieu dans les siècles des
siècles, amen.
On dit que la sibylle a vécu 362 ans. Telles sont les révélations
qu'elle a faites, en vérité, sur la naissance, la passion et la
résurrection du Christ, ainsi que sur sa seconde venue. Si quelqu'un
veut vérifier et lire, dans le grec, les vers, il les trouvera aux
mots [Greek quotation] -- c'est-à-dire, Jésus-Christ, fils de Dieu,
sauveur.
Vous trouverez cette prophétie dans la case étiquetée des deux lettres
PP., à la bibliothèque du divin Victor, dans la ville de Paris, dans
le noble royaume des Français.


3. La prophétie de Saint Augustin d'Hippone

En fait, un extrait de « ortu et tempore Antichristi » d'environ 950 après JC par Adso de Montier-en-Der)

TRAITÉ SUR L'ANTECHRIST,

Par le divin Aurélien Augustin, évêque d'Hippone.

Le temps où viendra l'antéchrist, et où aura lieu le jugement, a été
indiqué par Paul, dans l'épitre aux Thessaloniens, dans laquelle il
dit : La venue de Notre-Seigneur JÉSUS-Christ sera révélée aux hommes
par la naissance et l'apparition de l'enfant du péché et de la
perdition; car nous savons que ce dernier paraîtra après le royaume
des Grecs ou même des Perses, alors qu'un monarque, élevé, en son
temps, par sa puissance et sa gloire, au-dessus de tous, étendra au
loin les limites de l'empire romain. Devant lui toutes les nations abaissées,
tous les peuples tributaires, se courberont : et Rome sera à l'apogée de la
puissance. Toutefois l'antéchrist, a dit l'apôtre Paul, ne viendra
qu'au moment où il y aura eu une scission, c'est-à-dire où tous les
peuples, naguère sous le joug de Rome, seront affranchis et
séparés. Et bien que maintenant l'empire romain soit, en grande
partie, détruit, le temps n'est pas venu encore, et n'arrivera pas,
tant qu'existeront les rois des Français qui doivent régner sur Rome.
La dignité romaine ne périra pas complètement, jusqu'au temps où un
roi des François gouvernera l'empire romain tout entier. Monarque le
plus grand qui aura jamais existé, après un règne plein de bonheur, il
viendra jusqu'à Jérusalem sur le mont Olive, déposera son sceptre et
son diadème ce sera la fin et la consommation des empereurs romain et
chrétien.
(Ce passage se trouve au dernier feuillet du livre du divin Augustin,
docteur de la sainte Église)


4. Prophétie de l'archevêque de Sévère - (4ème siècle)

En fait une composition française du 15ème siècle.

Le schisme renaîtra dans l'Église du Seigneur. Il y aura deux époux,
dont l'un véritable, et l'autre adultère. L'adultère sera l'Eglise
qu'on appellera diabolique. Il y aura une effusion de sang telle qu'on
n'en aura jamais vu de pareille, même au temps des géants. Le légitime
époux prendra la fuite. Or le lion se lèvera, et l'aigle noir, agitant
ses ailes brillantes au-dessus de son aire, prendra son essor: alors
commenceront les tribulations et les combats sur mer et sur terre. En
vain la terre appellera la paix: la paix sera sourde et ne viendra
pas. Le nom du Seigneur sera blasphémé. Malheur à toi pour avoir
méprisé sa puissance, ô cité des peuples et des richesses! Tu ne te
réjouiras pas a la fin. Malheur a toi, ville des philosophes, bâtie
par les enfants de Noé, qui posséderas toute la terre de Ravenne!
malheur à toi ! la ville des philosophes sera subjuguée. Malheur à
toi, peuple lombard ! les tours qui sont ta joie tomberont dans la
poussière. Le grand lion gaulois ira à la rencontre de l'aigle, et le
frappera à la tête; une lutte épouvantable s'ensuivra. Et la terre de
Ravenne, qui sera alors reine de l'Italie, recevra la couronne. Voici
des batailles, et une mortalité telles qu'on n'en aura pas vu de
semblables depuis l'origine du monde, et qu'on n'en verra pas de
pareilles. Parmi les rois des nations, il y en aura un qui triomphera.
Il sera porté par un éléphant et viendra établir, en ces lieux, son
empire. Alors il n'y aura plus dans l'Église du Seigneur qu'un seul
pasteur, par les soins duquel la paix et l'unité de doctrines
renaîtront dans Ravenne. Ce roi en question régnera long-temps. Tous
les tyrans qui pesaient sur l'Église seront inopinément déposés; tous
les sceptres seront réunis dans la main du pasteur annoncé par les
prédictions. Et il n'y aura plus de schisme jusqu'aux jours de
l'antéchrist: et il se fera alors comme une conversion générale à la
foi du Christ, grâce au grand lion annoncé au pays de Ravenne, où
l'on se réjouira dans une amitié perpétuelle. (De Ravenne, le premier
jour de mars, sous Grégoire Ier)


5. Prophétie de l'abbé Joachim (chapitre II de Johann Lichtenberger)

Il s'agit d'une série de chapitres d'une réimpression de 44 pages de Johann Lichtenberger « Prognosticatio » de 1488 [!]: Lichtenberger a été astrologue de Frédéric III.
Il s'agit d'un recueil compact de prophéties, seule une sélection d'entre elles seront retransmises ici.
En premier lieu, un ou deux citations de l'introduction:
Ptolémée: «Le sage examinera les étoiles, dont les inclinations et les configurations peuvent l'instruire. Il y gagnera conseils de leur part. »
Aristote: « Il a été donné aux étoiles et aux météores (les étoiles ne peut pas avoir été créé en vain) d'exercer une influence sur les choses ici-bas. »
La Sibylle: « Nous sommes à la fin de l'âge, le bien se trouve à proximité du mal: choisir ce qui est bon, poussez loin de vous ce qui est mal. »
St Brigitte: « Ayez foi en Dieu et faites le bien, afin que le Seigneur dans sa miséricorde, puisse garder loin de vous les maux qu'il a révélé. » [? Intéressant hublot sur les motivations possibles de Nostradamus]
Lolbardus: « Un morceau de la sagesse: mêlez-vous aux gens, mais quand vous voulez que les autres gardent le silence, gardez tout d'abord le silence vous-même. »

Commentaire d'introduction par Peter Lemesurier: Après cinq chapitres sur la divination en général, et en particulier l'astrologie, le texte original latin débute au chapitre VI de la partie I par la déclaration: « Certitudo preteritorum & presentium fidem facit futurorum » [« la certitude du passé et du présent donne la foi dans les choses à venir »].
Que, bien entendu, Nostradamus reprendra mot pour mot dans ses remarques préliminaires d'Octobre dans son Almanach pour 1565: «Sed certitudo praeteritorum & praesentium fidem facit futurorum, *euentum certa indicia*. » [« Mais la certitude des choses passées et présentes nous donne confiance dans les choses à venir, * comme des indications précises des événements *. »].
Ce qui est une indication claire que Nostradamus avait bien lu et étudié le livre.
En effet, il est évident qu'il lui semblait un excellent résumé de ce qui allait être son approche générale - à savoir que le passé pourrait être projeté dans l'avenir sur la base de « l'hypothèse de Janus ».
D'où, vraisemblablement son addition de la dernière phrase que j'ai marquée ci-dessus, qui ne pouvait guère être plus précise.
La partie 2 commence par un exposé de la signification apocalyptique de la conjonction de Saturne et de Jupiter en Scorpion qui a eu lieu le 25 Novembre 1484 – pour qui, étant donné que les terribles événements prédits ne se sont pas réalisés, des lecteurs tels que Nostradamus aurait sans doute appliqué pour la prochaine fois qu'elle se produirait.
Ainsi, il semble être utile de commencer nos traductions par cette partie du livre avec le chapitre 2, tiré de la révélation de l'abbé Joachim de Flore.

Des fluctuations de l'Église du Christ et de son chef, sous le type
d'Adam et Eve, nos premiers parents, extrait de la révélation de
l'abbé Joachim :

Avant la venue de cette terrible éclipse, plus d'un péril menacera
l'Église du Seigneur et la barque de Pierre.
Cette barque, soulevée par les flots tumultueux, et battue de tous
cotés par les tempêtes, sera sauvée, et luttant contre les vagues, et
près de s'engloutir, se soutiendra néanmoins sur l'onde: parce que
Dieu dans sa bonté viendra à son aide au milieu des périls, et
l'arrachera au naufrage. Car nous savons qu'en vain les tempêtes
battront la barque de Pierre, jamais elle ne s'abîmera dans les flots.
Ainsi Joachim a confirmé les paroles de Jérémie sur l'Église. La
barque de Pierre est l'Église latine. Adam et Eve représentent le
souverain Pontife. Dès le commencement, l'arbre du bien et du mal
s'offrira à eux : du bien, pour le soutien de la vie, du mal, pour sa
ruine; et alors paraîtront sur la terre les géants et des hommes
fameux, par toute l'étendue de l'empire chrétien. Ces hommes ne se
contenteront plus des choses les plus simples; à la suggestion d'un
autre serpent, ils se choisiront des épouses dans le peuple. Hélas! je
crains qu'égarés par de perfides conseils, ils ne viennent à vivre
dans la corruption, à y perdre leurs forces, et à détruire la dignité
ecclésiastique: puis se répandant sur la terre, à habiter la terre de
Caïn dans la honte et la confusion. Ainsi parlait Jérémie, et ces
paroles annonçaient qu'un jour l'Église se verrait en proie à de faux
chrétiens. En effet, dans le livre des Révélations de sainte Brigide,
il est dit alors qu'un enfant sera assis sur des lys, la tribulation
s'élèvera dans l’Église de saint Pierre, Dieu suscitera la France
contre l'Église, dont l'orgueil aura secoué toute obéissance. Alors ce
sera la fin; alors on n'entendra plus que clameurs, gémissements,
hurlements, jusqu'à ce que les astres annoncent que la barque de
Pierre ne sera pas submergée. Pierre doutera tant que Dieu n'aura pas
apparu; et les pasteurs seront dans l'affliction jusqu'à ce que le
Seigneur ait parlé. Voilà ce qui se passera pendant le séjour de
Jupiter dans la demeure de Mars. Rome alors sera digne à peine d'être
le séjour des maîtres du monde.


Dernière édition par Alchy le Ven 22 Avr 2011 - 9:07, édité 2 fois
avatar
Alchy

Date d'inscription : 15/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Alchy le Mar 19 Avr 2011 - 17:56

partie 2:


6. La Prophétie de St Brigide de Suède (14ème siècle) (chapitre III) (sainte Brigitte)

Notez les termes 'nostradamiques' de la barque de St Pierre, du vol du Pape depuis Rome, et l'aigle, symbole du Saint Empire romain germanique et son cœur en Allemagne.

Révélation de sainte Brigide, Vierge.
Périls et schismes qui menaceront l'Eglise, par suite de l'alliance des
Allemands avec les Gaulois.

Sous le grand aigle qui nourrira la flamme dans sa poitrine , l'Église
sera ravagée et foulée aux pieds. Car le Seigneur peut, dans ses
justes jugements, appeler les fiers Allemands contre son Église pour
châtier sa désobéissance; et alors la barque de Pierre, assaillie par
de puissants ennemis, sera ébranlée. Il faudra que Pierre épouvanté
s'enfuie, pour ne pas encourir l'infamie de la servitude. C'est
alors aussi que l'Église d'Occident verra sa puissance des Francs
s'allier à celle de la Germanie. Les Allemands unis aux Francs désoleront
l’Église, et le neuve du Rhin et la mer occidentale verront des choses
inouïes les Romains broncheront dans la foi, qui hélas dans ces jours,
trouvera peu d'âmes constantes. L’Église de Pierre sera exposé à de
dangereuses attaques., et de nouveaux malheurs atteindront les
cardinaux en peu de temps,cn Fan du Seigneur Jésus. Ces calamités
dureront plusieurs années. Ces calamités sont figurés par les sept
cheveux de Samson dont est ornée la tête de la nation allemande. Mais
bientôt Flamands, Brugeois et Picards, renonceront aux rois de la
confédération auxquels ils avaient confiance, laisseront les infidèles pour
se joindre au troupeau du Seigneur et alors la tête, privée de ses
cheveux, c'est-à-dire de ses forces, deviendra faible comme autrefois
Samson.


7. La Prophétie de St Brigide de Suède (chapitre XVIII)

Il s'agit du chapitre 18 de la partie 2 du texte de Lichtenberger comme cité dans le « Mirabilis Liber », attribuée à sainte Brigitte de Suède – une source du 14ème siècle.
Notez les différents acteurs symboliques que Nostradamus a plus tard adopté à plaisir! À ce point du texte du ML, la plupart des prophéties s'attachent à donner beaucoup d'importance à des événements apocalyptiques de la fin du 15e et du début du 16ème siècle (un fait qui doit nous interroger aussi à quel point Nostradamus les projetaient loin devant!).
Je propose donc d'être très sélectif sur le reste d'entre elles.
Toutefois, elles nous indiquent le sens de nombreux termes que Nostradamus avait l'habitude d'utiliser.
Elles font aussi beaucoup référence à l'idée de « préfiguration » - basant les prophéties futures sur des événements passés (la plupart d'entre eux sont bibliques cependant), la familière « hypothèse de Janus » (NDAlchy : donna son nom au mois de Janvier, ce dieu romain a un double visage regardant à la fois le passé et l'avenir), évidemment appliqué par Nostradamus également – et qui est instructif, pour le moins!


Prophétie de sainte Brigide, vierge, sous l'emblème du lys, croissant
dans le champ de l'occident.

Brigide dit, dans sa révélation: Il sortira du sol de l'Occident un
lys qui croîtra d'une manière étonnante sur la terre virginale; son
parfum absorbera tous les poisons, sa tige sera plus forte que le
cèdre. O jeune homme qui t'avances sur la terre du lys, écoute mes
conseils et grave-les dans ton cœur. Consulte ta conscience, et vois
si tu viens du bon ou du mauvais coq. Car sur le bon coq il existe une
vieille prophétie qui porte: Le lys, associé au grand aigle, se
balancera de l'Occident à l'Orient contre le lion; le lion, sans
défense, sera vaincu par le lys, qui répandra son parfum sur
l'Allemagne, pendant que l'aigle, dans son essor, emportera au loin
son renom.


8. Prophétie de Raynard Lolhardus (Walter 'Lollard' Raynard, théologien du 13 et 14ème siècle) (chapitre XXVI)

Citée dans le chapitre 26 de la partie 2 du « Prognosticatio » de Lichtenberger de 1488, tel qu'il est reproduit dans le Liber Mirabilis.

Prédiction d'une grave persécution soulevée contre l'Eglise par les
Barbares, qui sera apaisée par les Espagnols et les Hongrois.
Délivrance de Constantinople, et guerres intestines sous M [empereur Maximilien].

Dans sa révélation, Reynard Lolhardus dit après Doglosius, viendra un
de ses héritiers qui se vante d'être de la race de Sara, mais qui
appartient à celle d'Agar; ses successeurs ne bâtiront pas de maisons;
mais comme des hommes sauvages, ils habitent sous des tentes, dans de
vastes déserts et vivent de butin et de rapines. Leur rage contre les
chrétiens du septentrion et de l'occident surpassera la férocité de
tous les animaux les plus cruels; les chrétiens pleins de douceur
seront écrasés par eux. Aussi est-il dit dans Methodius: un jour les
enfants d'Agar, sortis de leurs déserts, se rassembleront dans
plusieurs parties de l'Allemagne, et régiront le monde pendant une
espace de 8 ans. Ils détruiront les cités et les royaumes,
massacreront les prêtres au pied de l'autel, boiront dans les vases
sacrés, se livreront dans les temples au sommeil, dans les bras de
leurs femmes, et attacheront leurs chevaux aux tombeaux des fidèles.
Quand toutes les résistances des princes chrétiens seront épuisées, un
chef invincible sortant de l'Espagne, mettra à mort ce successeur de
Doglosius. Alors Saturne sera élevé au-dessus de Jupiter, et cette
élévation n'a pas de fin. La fierté des Turcs sera abaissée; les
royaumes et les principautés seront réunis à l'1Eglise. parce que les
enfants du Sagittaire, Espagnols ou Hongrois, l'emporteront sur tous
les catholiques en valeur, et secouant la honte des premiers
désastres, mettront en fuite la perversité turque. Les Turcs mis en
fuite, une prospérité pure et brillante distinguera le règne de
Maximilien. Alors le bon Jupiter, par son heureuse influence,
corrigera et réparera les dommages lamentables causés par l'affreux
Saturne. il amènera à sa suite le bonheur et l'allégresse. Les Turcs
ayant été de toutes parts expulsés. , on voit les hommes voler au-delà
des mers; et alors l'Eglise (la Sainte Sophie se ranime, et
le moment d'une prospérité générale approche. Le lion des forêts sera
conduit en laisse, au pied de la mère des fidèles, et il y aura une
nouvelle réforme qui durera de longues années. Les catholiques
n'entendront plus parler de l'empereur des Turcs, mais les princes de
la Germanie ne s'accorderont pas avec le grand aigle, et des guerres
intestines s'allumeront entre eux. Alors viendra l'héritier de
Doglosius, quinzième empereur, qui dévastera la Pologne, la Mysie, la
l'Asie et le Pruth : il entrera en Picardie, en Brabant et en Flandre,
et trouvera la mort près de la pomme d'or d'Agrippine, ainsi que l'a
prédit Merlin; Gravez ces choses dans vos coeurs, ô fidèles!
Je trouve à l'époque où arriveront ces événements diverses sentences
des auteurs. Car tous se sont occupés, à leur manière, de rechercher
la signification de l'éclipse : les uns en expliquant ses effets par
les heures de distance, d'autres par des signes; et la différence
entre ces systèmes est immense. Il en est qui veulent qu'une heure et
un signe s'entendent par un mois, d'autres dont l'autorité n'est pas
moindre, tels que Ali et Ptolémée, pensent que chaque heure de
distance correspond à une année. Ces choses arriveront entre l'an 1496
et 1598- 99, époque où l'on doit voir des faits inouïs de nos jours.


9. Une prophétie sur l'Antichrist (chapitre XXXIII)

Il s'agit du chapitre 33 de la partie 2 du livre de Lichtenberger, comme reproduit dans le Mirabilis Liber.

Il viendra comme une espèce d'antéchrist qui séduira par des signes
perfides et une doctrine erronée les prélats et les princes de
l’Église.

Après cela, il paraîtra sur la terre du Lion un autre prophète qui
annoncera des choses étonnantes dans le sénat romain. Saint en
apparence, et timoré, sévère sur la sainteté de la vie chrétienne, il
aura profondément enraciné dans le coeur l'esprit malin, qui
l'amènera, sous le manteau de l'hypocrisie, aux pieds même du
souverain pontife. Il trompera par de faux dehors de piété, évêques,
prélats et princes, et les entraînera dans une grave erreur.

Les plus sages eux-mêmes y seront trompés; les hommes les plus
distingués de l'Italie, de la Lombardie et de la Haute-Allemagne, s'y
laisseront prendre. Il sera grand aux yeux du peuple, et le plus
honoré des princes, depuis le commencement de l'Église. On 'appellera
l'Antéchrist. Les pontifes qui l'auront honoré seront mis à mort; et
les hommes marcheront, à sa suite, au scandale. Oh! si les hommes
évangéliques, directeurs des églises, savaient sa venue, combien ils
lutteraient contre lui et chercheraient à apaiser le Seigneur, qui,
dans sa colère, l'a lancé comme un fléau contre ses enfants ! Ils
élèveraient la voix vers leur Créateur. Le véritable Pape demandera
grâce au Seigneur, et l'Église sera rétablie après lui. C'est
pourquoi, si l’Église doit être renouvelée, il faut qu'avant, elle
passe, à cause de sa dissolution et de ses imperfections, par
l'épreuve de ce prophète.


10. Prophétie sur le Pasteur Angélique (chapitre XXXVI)

Voici le dernier chapitre de la partie 2 de Lichtenberger : c'est la fameuse
prophétie du Pasteur Angélique, apparemment, de saint Cyrille:comparer la prédiction de Nostradamus sur la réforme de l'Eglise à II.8.

Un saint homme sera sacré pape; il réformera, en peu de temps, d'une
admirable manière, toute l'Eglise. Il paraîtra après lui trois saints
personnages qui, confirmant ses paroles, continueront son oeuvre.

On verra paraître alors un solitaire, d'une grande sainteté, ainsi que
le dit Joachim Un homme d'une sainteté remarquable sera élevé au siège
pontifical, le Seigneur se servira de lui pour opérer tant de
prodiges, que tout homme le révèrera, et nul n'osera contrarier ses
préceptes; il défendra que plusieurs bénéfices se cumulent sur la même
tête, et il fera en sorte que le clergé vive des dîmes et des
offrandes des fidèles. Il interdira la pompe des vêtements, et tout ce
qui est déshonnête, les danses et les chants; il prêchera l'évangile,
et exhortera les femmes honnêtes à paraître en public sans or ni
pierreries. Après avoir longtemps occupé la papauté, il rejoindra
heureusement le Seigneur. Immédiatement après lui, Dieu fera paraître
trois hommes d'une vertu édifiante: l'un suivra l'autre, et comme lui
donnera l'exemple des vertus, et fera des miracles, confirmant les
leçons de leur prédécesseur. Sur leurs règlements, l'Eglise se
développera, et on les appellera les pasteurs angéliques.


11. Un extrait d'un très long chapitre du M.L.

"Ceci fait partie d'un très long chapitre, se référant à une période antérieure aux années d'écriture de Nostradamus – encore un grand nombre de thèmes familiers sont là, et on a l'impression que Nostradamus les a là encore réutilisés ad lib!
Rappelez-vous les sécheresses, la mort du bétail, la combustion de la terre, les poissons bouillis vivants à II.3, les divers phénomènes aériens, l'air empestée de VI.5, la contrefaçon de la monnaie de VIII.14, la torche dans le ciel près de la source du Rhône à II.96, les prédictions concernant la peste, la désertion des monastères à I.44.? Peut-il y avoir beaucoup de doute qu'il s'agisse là d'où il s'en est inspiré?"

1505, 1506 et 1507. Sécheresse extraordinaire qui absorbera l'eau des
ruisseaux même. Mortalité sur les troupeaux dans les pays montagneux,
à cause du manque d'eau. La terre brûlera dans beaucoup d'endroits,
tant la chaleur sera forte! Les poissons périront eux-mêmes consumés.
Les serpents mourront. Les voleurs, répandus dans les campagnes, se
jetteront sur les fidèles en voyage. Beaucoup seront attachés au
gibet, et beaucoup décapités. Les riches tomberont dans l'indigence,
les indigents deviendront riches. On verra dans l'air nouveaux
phénomènes en Autriche, en Italie, et dans toute la partie d'Orient.
Les mouches se répandront dans l'air comme des nuées. Guerre à tous
les nobles: l'atmosphère sera empoisonnée. Incendies de toutes parts;
terreur. Fausses pierreries, faux métaux.

Années 1508, 1509 et 1510. La discorde secouera de nouveau sa torche
sur les bords du Rhin, en Allemagne. De graves désordres auront lieu.
Les écrivains seront opprimés; les hommes les plus subtils se verront
réduits à l'indigence. Une fièvre brûlante consumera les habitants du
Rhin, et de grandes tribulations viendront désoler le clergé et le
peuple. Tout cela vient de La position de Saturne auprès de Mercure.

1511 et 1512. L’Alsace, la France, la Lombardie, le Dauphiné,
l'Espagne verront successivement la peste, la cherté des vivres, des
guerres, des incendies, des animosités jusque dans le sanctuaire
conjugal. Le scandale se convertira en honneur. Les grands
rechercheront les hommes dépravés justes et pieux seront tourmentés.
Les cloîtres seront froids: plus de dévotion; et les hommes sans frein
se livreront à tous les vices.


12. Sur le Pasteur Angélique

Cette partie sur l'attendu Pape Angélique (folio 32 du Mirabilis Liber original de 1522) affirme être issue d'un manuscrit de 1104, mais date en fait du 14ème siècle. Une fois encore, Nostradamus semble avoir appliqué certaines des idées qu'il y trouve pour formuler son propre avenir : la dernière partie est particulièrement reflétée dans Nostradamus II.8.

DU PASTEUR ANGELIQUE; DE SA BONTE, DE SA VERTU, ET DE SES OEUVRES
SAINTES : IL PARAITRA À LA FIN DES TRIBULATIONS.

L'Eglise romaine et le clergé, ainsi qu'il a été annoncé, doivent être
en proie à des tribulations de plus d'un genre jusqu'à l'époque de
Frédéric III. Ces temps orageux dureront jusqu'à l'année de notre
Seigneur 1520, dans laquelle paraîtront un nouveau pape et un nouvel
empereur. Il reste à voir, quand cette mutation dans la hiérarchie
aura lieu. Or voici en quels termes répondent les prophètes à cette
question. Pour moi, je prétends d'abord que ce pontife viendra pendant
la vie de Frédéric ou après, ou pendant la persécution contre l'Eglise
et les princes séculier.

Suivant tous les prophètes, ce nouveau pape sera plein de sainteté et
très agréable à Dieu, et fera pendant sa vie et à sa mort des
miracles. Beaucoup de prophètes font l'éloge de ce souverain pontife.
Merlin, dans sa révélation sur les souverains pontifes, dit: Je me
suis réjoui de ce qui m'a été dit; après des souffrances encore
éloignées des chrétiens, et après une trop grande effusion de sang
innocent, la prospérité du Seigneur descendra sur la nation
désolée; un pasteur remarquable s'asseyera sur le trône pontifical,
sous la sauvegarde des anges. Pur et plein d'aménité, il résiliera
toutes choses, rachètera, par ses vertus aimables, l'Etat de l'Eglise,
les pouvoirs temporels dispersés. Il révérera les étoiles et craindra
le soleil, parce que sa conscience sera dans la main du Seigneur. Il
l'emportera sur toute autre puissance et reconquerra le royaume de
Jérusalem. Un seul pasteur conduira à la fois les églises orientales
et occidentales. Une foi unique sera en vigueur. Telle sera la vertu
du bienfaisant pasteur, que les sommets des monts se courberont en sa
présence. Ce saint homme brisera l'orgueil des religieux, qui tous
rentreront dans l'état de la primitive Église; c'est-à-dire qu'il n'y
aura plus qu'un seul pasteur, une seule loi, un seul maître, modeste,
humble, craignant Dieu.


13. Une prophétie par Jean de Vatiguerro

Il s'agit de la première partie du n° 11 selon le commentaire du Dr Jennifer Britnell, et c'est une version mise à jour d'une prophétie se présentant comme étant de Jean de Vatiguerro, qui vivait à la fin du 14e siècle et qui semble être des commentaires sur les événements de sa propre époque (Black Death, bataille de Poitiers, la capture du roi français Jean II par les Anglais, la Jacquerie).
Un autre exemple, évidemment, d'une projection des événements du passé vers l'avenir.
Il inquiéta sans fin les autorités au moment de la Révolution française, qui ont essayé de dissuader sa réimpression.

D'après moi, Jean de Vatiguerro, de l'année du Seigneur 1490 à l'année
du même Seigneur 1525, il arrivera ici bas beaucoup de maux, si grands
et si divers que, depuis le commencement du monde, il n'y aura jamais
eu de bouleversement pareil, ni des malheurs si nombreux, si
étonnants, si dignes d'admiration. En effet, dans l'année du Seigneur
1502, commenceront toutes les douleurs, parce qu'en cette année, la
mortalité et la peste ravageront et affligeront tout l'univers d'une
manière étonnante. Aussi presque la moitié des hommes mourra, et cela,
dans l'espace de soixante-cinq mois, pendant lesquels la peste durera
et au-delà quoique pendant sa durée elle parcourra tantôt un pays,
tantôt un autre.
De plus, l'an du Seigneur 1503, de grands maux se prépareront dans
l'avenir : à cette époque se trameront des séditions, des
conspirations horribles qui, dans ces années, ne produiront pas toutes
leur effet, car quelques-unes ne devront éclater que plus tard.
En outre, vers l'an du Seigneur 1504 ou au-delà, le prince le plus
grand et le plus auguste roi de tout l'Occident sera mis en fuite, et
éconduit dans un combat étonnant~, et presque toute sa noble armée
sera tuée, d'une manière surprenante; il y aura surtout une défaite
honteuse, une ruine lamentable et un massacre de beaucoup de grands et
puissants seigneurs. C'est pourquoi, le commerce sera anéanti ; bien
plus, avant que la paix soit rétablie entre les Français, le premier
événement, tel qu'il a été dit ou encore pire, arrivera honteusement
et étonnamment par plusieurs fois. Dans une de ces épreuves le
tres-noble prince sera mis en captivité par ses ennemis à la suite
d'un événement lamentable, et il s'affligera douloureusement à cause
des siens.
L'aigle volera par le monde, et se soumettra plusieurs nations, vers
l'an du Seigneur 1507 ou au-delà; il sera couronne de trois diadèmes
en signe de victoire et de valeur, ensuite il rentrera dans son nid,
d'où il ne sortira plus que pour s'élever glorieusement vers le ciel.
Ses petits se feront mutuellement la guerre, et s'arracheront l'un à
l'autre leur proie; alors dans l'Occident redoublement de maux et de
douleurs, et l'an du Seigneur 1510 ou au-delà, éclatera une horrible
sédition à cause du roi des Français prisonnier. Presque la majeure
partie de l'Occident sera détruite par les ennemis; c'est pourquoi on
ressentira en plusieurs lieux des tremblements de terre
extraordinairement violents, et la gloire des Français se convertira
en opprobre et en confusion; car le lys sera privé et dépouillé de sa
noble couronne, et on la donnera à un autre auquel elle n'appartient
pas, et il sera humilié jusqu'à la confusion, et plusieurs diront la
paix, la paix, la paix, et il n'y aura point de paix, et alors
paraîtront à découvert des séditions judiciaires, des conspirations,
des confédérations inouïes des citées plébéiennes, et il y aura dans le
monde une si grande désunion, que personne ne saurait en aucune
manière s'en faire une idée. .
Et avant que le monde arrive à l'année du Seigneur 1516, le royaume
des Français sera envahi de toute part, saccagé, et laissé presque
détruit et anéanti parce que les administrateurs de ce royaume seront
si aveuglés qu'ils ne pourront trouver un défenseur, et la main et la
colère du Seigneur s'appesantiront furieusement sur les Français et
contre tous les grands et les puissants de tout ledit royaume.


14. Une autre prophétie par Jean de Vatiguerro

Voici le deuxième extrait de la prophétie de Jean de Vatiguerro.
Les références entre crochets sont les prophéties correspondantes de Nostradamus:

Les cités les plus fortes et les plus puissantes seront prises, et
l'on se livrera des batailles. Il apparaîtra dans les corps célestes
des signes nombreux et frappants qui annonceront les événements
prédits et beaucoup d'autres qui doivent les suivre[III.46]; et comme par la
volonté divine, l'état du monde sera bientôt changé ; par elle aussi
les serviteurs remplis de ruse, d'orgueil et de fureur, se révolteront
contre leurs maîtres; et presque tous les nobles, sans exception,
seront mis à mort, cruellement chassés et dépouillés de leurs dignités
et de leurs pouvoirs, parce que le peuple se fera un roi d'après son
pur caprice; et l'on ne pourra rien obtenir du peuple, au contraire il
y aura une surprenante et cruelle défaite et tuerie de rois, de ducs
et de barons; et toute la terre sera saccagée et pillée par des
brigands et des voleurs, qui se multiplieront et qui prévaudront; ils
ravageront particulièrement tout le pays de France. Et ces choses
arriveront vers l'an du Seigneur 1518, un peu avant ou un peu après.
Une année déterminera l'autre.

Plusieurs villes éprouveront des commotions et feront de nouvelles
constitutions, à cause desquelles elles s'isoleront et régneront dans
leurs limites; mais elles resteront dans la désolation[VI.5] ; les camps les
plus fortifiés seront pris, pillés et détruits, et beaucoup de
veuves seront privées de leurs enfants. Que chacun se garde de son
voisin, car les hommes seront victimes de leurs voisins qui les
dépouilleront par d'affreux brigandages et les mettront à mort.
Personne ne tiendra sa parole; mais on se trompera et l'on se
trahira l'un l'autre[VI.64]. On ne cherchera plus le bien et l'avantage de
l'état; il n'en sera plus question; ce sera le règne de la partialité
et de l'égoïsme. Alors la vengeance divine s'appesantira généralement
et spécialement sur tous les hommes: elle sera évidente et
manifeste. Les Turcs et les Albanais détruiront plusieurs îles
chrétiennes. Les Grecs envahiront un royaume des Latins et le
ruineront entièrement. L’Arménie, la Phrygie, la Dacie et la Norvège
seront cruellement subjuguées par leurs ennemis; elles seront pillées
et dévastées d'une manière cruelle et irréparable. Plusieurs villes et
plusieurs forts sur le Pô, le Tibre, le Rhône, le Rhin et la Loire,
seront renversés par des inondations extraordinaires et par des
tremblements de terres. Les royaumes de Chypre, de Sardaigne,
d'Arles, seront affreusement et honteusement dévastés, pillés et
presque détruits par la volonté divine. Entre les Aragonais et les
Espagnols il y aura des troubles et une grande division, et ils se
feront mutuellement la guerre, et il n'y aura point de paix entre eux
jusqu'à ce que un de leurs royaumes soit entièrement détruit.


15. La prophétie de Jean de Vatiguerro

(extrait final) "Nostradamus y a évidemment puisé tellement de prédictions que j'ai inséré ses références les plus significatives directement dans le texte"

Avant que le monde arrive à l'année du Seigneur 1525,1'Eglise
universelle et le monde entier gémiront sur la prise, la spoliation et
la dévastation de la plus illustre et de la plus fameuse cité,
capitale et maîtresse de tout le royaume des Français[V.30?] . Toute l'Eglise,
dans tout l'Univers, sera persécutée d'une manière lamentable et
douloureuse[I.44] ; elle sera dépouillée et privée de tous ses biens
temporels[V.73, X.65, VI.9] , et il n'y aura si grand personnage dans toute l'Eglise qui
ne se trouve heureux d'avoir la vie sauvée. Car toutes les églises
seront souillées et profanées, et tout culte public cessera, à cause
de la crainte et de l'emportement de la rage la plus furieuse. Les
religieuses, quittant leurs monastères, fuiront çà et là flétries et
outragées[III.84, VIII.80] . Les pasteurs de l'Eglise et les grands, chassés et
dépouillés de leurs dignités et de leurs prélatures, seront
cruellement maltraités[V.43, VIII.98] ; les brebis et les sujets prendront la fuite[I.72, III.20, VI.10] ,
et resteront dispersés sans pasteur et sans chef[III.68] .

Le chef suprême de l'Eglise changera de résidence[II.41, VIII.99, II.97] et ce sera un
bonheur pour lui, ainsi que pour ses frères qui seront avec lui, s'ils
peuvent trouver un lieu de refuge où chacun puisse, avec les siens,
manger seulement le pain de la douleur dans cette allée de larmes[X.93] . Car
toute la malice des hommes se tournera contre l'Eglise universelle, et
par le fait elle sera sans défenseur pendant vingt-cinq mois et plus,
parce que, pendant le dit espace de temps, il n'y aura ni pape ni
empereur à Rome, ni régent en France.

Le monde n'estimera que ceux qui seront portés au mal et à la
vengeance. Hélas ! les douleurs causées par tous les tyrans, les
empereurs et les princes infidèles seront renouvelées par ceux qui
persécuteront la sainte Eglise. En effet la malice et l'impiété des
Huns et la cruelle inhumanité des Vandales ne seront rien en
comparaison des nouvelles tribulations, des calamités et des douleurs
qui dans peu accableront la sainte Eglise[I.52, V.73] ; car les autels de la sainte
Eglise seront détruits, les pavés des temples profanés, les monastères
souillés et spoliés[V.73, II.84] , parce que la main et la colère de Dieu exerceront
leur vengeance contre le monde à cause de la multitude et de la
continuité des péchés. Tous les éléments seront altérés, parce qu'il
est nécessaire que tout l'état du siècle soit changé; en effet, la
terre, saisie de crainte, éprouvera en plusieurs lieux des secousses
effrayantes, et engloutira les vivants; nombre de villes, de
forteresses et de châteaux forts s'écrouleront et seront renversés à
cause du tremblement de terre[I.93, II.52, III.3, XII.71, IX.31?] . Les productions de la terre
diminueront; tantôt les plantes manqueront d'humidité, et tantôt les
semences pourriront dans les champs, et les germes qui s'élèveront ne
donneront pas de fruits. La mer mugira et s'élèvera contre le monde,
et elle engloutira plusieurs navires et leurs équipages[VIII.16, I.69, V.31, II.86] . L'air sera
infecté et corrompu à cause de la malice et de l'iniquité des hommes.
On verra dans le ciel des signes nombreux et très surprenants: le
soleil sera obscurci, et il paraîtra couleur de sang aux yeux de
beaucoup de personnes[III.5, III.4] . On verra une fois, pendant environ quatre
heures, deux lunes en même temps; auprès d'elles apparaîtront
plusieurs choses étonnantes et dignes d'admiration. Des étoiles se
choqueront, ce qui sera le signal de la destruction et du massacre de
presque tous les hommes. Le cours naturel de l'air sera presque
totalement changé et perverti à cause des maladies pestilentielles.
Les hommes, aussi bien que les animaux, seront frappés de diverses
infirmités et de mort subite[II.62] : il y aura une peste inénarrable[IX.55] ; il y
aura une étonnante et cruelle famine[VII.34, I.67] qui sera si grande et telle par
tout l'Univers et surtout dans les régions de l'Occident, que depuis
le commencement du monde, jamais on n'a entendu parler d'une
semblable. La pompe des nobles disparaîtra[V.79] , les sciences mêmes et les
arts périront[I.62] , et pendant un court espace de temps l'ordre entier du
clergé restera dans l'humiliation[V.79] . La Lorraine sera dépouillée et
plongée dans le deuil[X.50, X.51] , et la Champagne implorera en vain le secours de
ses voisins; il ne lui en sera point donné, mais elle sera saccagée,
pillée, et elle demeurera douloureusement dans la dévastation. Ce
seront l'Irlande, l'Ecosse et l'Angleterre qui l'envahiront et la
dévasteront[VI.12?] . Mais vers l'an du Seigneur 1515, un peu avant ou après,
ces provinces seront secourues par un jeune captif, qui recouvrera la
couronne du lys et étendra sa domination sur tout l'Univers[V.74, V.39, V.41, VI.42, IX.33, V.52] . Une fois bien établi, il détruira les fils de Brutus et leur île[britannique?], en sorte
qu'il n'en sera plus question, et qu'ils demeureront à jamais
anéantis. Voilà ce qui concerne les tribulations qui doivent avoir
lieu avant le rétablissement de la chrétienté.

Mais après que l'Univers entier aura été en proie à des tribulations
et à des misères si grandes et si nombreuses, pour que les créatures
de Dieu ne restent pas entièrement sans espérance, il sera élu par la
volonté de Dieu un pape parmi ceux qui auront échappé aux persécutions
de l'Eglise, et ce sera un homme très saint et doué de toute
perfection[Sixain 15?] , et il sera couronné par les saints anges et placé sur le
saint siège par ses frères qui avec lui auront survécu aux
persécutions de l'Eglise et à l'exil. Ce pape réformera tout l'Univers
par sa sainteté, et ramènera à l'ancienne manière de vivre,
conformément aux disciples du Christ, tous les ecclésiastiques [II.8] ; et
tous le respecteront à cause de ses vertus; il prêchera nus pieds et
ne craindra pas la puissance des princes. Aussi il en ramènera
beaucoup au saint siège en les tirant de leurs erreurs et de leur vie
criminelle. Il convertira presque tous les infidèles, mais
principalement les juifs.

Ce pape aura avec lui un empereur, homme très vertueux, qui sera des
restes du sang très saint des rois des Français[X.80, X.27?] . Ce prince lui sera en
aide et lui obéira en tout pour réformer l'Univers, et sous ce pape et
cet empereur l'Univers sera réformé, parce que la colère de dieu
s'apaisera[IV.77] . Ainsi il n'y aura plus qu'une, loi, une foi, un baptême,
une manière de vivre. Tous les hommes auront les mêmes sentiments et
s'aimeront les uns et les autres, et la paix durera pendant de longues
années[IX.66] . Mais après que le siècle aura été réformé, il paraîtra de
nouveau plusieurs signes dans le ciel et la malice des hommes se
réveillera [I.63] . Ils retourneront à leurs anciennes iniquités et à leur
détestable méchanceté, et leurs crimes seront pires que les premiers,
c'est pourquoi Dieu amènera et avancera la fin du monde. J'ai dit :
c'est fini.

Vous trouverez cette ancienne prophétie, au très noble royaume de
France, dans les mains d'un certain prêtre nommé Guillaume Baugé, dans
le diocèse de Touraine, paroisse de Rohan.


16. Pronostic du bienheureux Vincent, retrouvé dans l'ancienne Viterbe (Italie)

Voici la prophétie de saint Vincent sur laquelle Nostradamus a apparemment fondé son quatrain VIII.90. Attribuée par certaines sources à St Vincent Ferrer, par d'autres à Vincent d'Aquila, c'est en fait une prophétie assez tardive datant environ de 1503.

Quand tu entendras mugir le premier boeuf, dans l'Eglise du Seigneur,
alors l'Eglise commencera à clocher; mais quand trois autres signes se
présenteront à toi, et que tu verras l'aigle uni au serpent, si le
second boeuf mugit dans l'Eglise, temps de tribulations. Car le
serpent et le boeuf évoqueront de l'occident un roi d'un grand nom qui
désolera le royaume des Assyriens, et après avoir jeté sou butin
conquis, retournera à peine sain et sauf dans ses états : alors
paraîtra un adultère qui fera cacher dans les ténèbres les serpents.
Malheur aux habitants de la Sicile; car ils verront les dangers, sans
pouvoir s'en garer.

Enfin, avec la permission divine, le second boeuf mugira; alors, ce
sera quasi un schisme en l'Eglise: deux pontifes à la fois, dont l'un,
schismatique, qui finira par reléguer à Venise le vrai pontife, après
avoir usurpé sa chaire, par la violence. Alors entreront en Italie
trois armées puissantes : l'une, venant d'occident; l'autre, de
l'orient; la troisième, du nord. Elles s’élèveront les unes contre les
autres, et l'Italie, noyée dans des flots de sang, n'aura jamais vu un
pareil carnage. L'aigle saisira le roi adultère, et la crainte et la
force dompteront tout. Il y aura une nouvelle réforme dans la ville,
et les sectes cesseront d'être.


17. Prophétie du Second Charlemagne

Ce fascicule contient deux prophéties.
La première est une prophétie du 16e siècle relative au règne de François 1er (rétrospectivement!).
La seconde est une version de la prophétie bien connue du Second Charlemagne, adaptée à François 1er simplement en supprimant le nom de «Charles».
Ceci a été à son tour en partie cité et commenté par Chavigny, le secrétaire de Nostradamus, dans son « Pléiades » de1600 - comme faisant référence à Henri IV!

1.
Quand Rome commencera à entendre les mugissements de la vache grasse,
l'Italie sera en proie à la guerre et aux dissensions. Une haine
violente éclatera entre son serpent ailé et le lion qui porte des lys.
Malheur à toi, terre de Pise, le veau secoue sa corne naissante d'un
air menaçant. Alors naîtra, au milieu des lys, le plus beau des
princes, dont le renom sera grand parmi les rois, tant à cause de la
rare beauté de son corps, que de la perfection de son esprit.
L'univers entier lui obéira, quand le chêne altier sera tombé, et aura
écrasé dans sa chute le sanglier au poil hérissé: ses années
s'écouleront, dans le bonheur, de l'Occident au Levant, du Levant au
Nord, et du Nord au Midi. De toutes parts il terrassera et foulera aux
pieds ses ennemis.
0 Alpha et Oméga. La vache grasse est unie à la
couleuvre. Un roi monstrueux s'assoira sur un trône mobile; ce
monarque échappera, à grand peine, à une mort très-rapprochée.
Lève-toi, sanglier hérissé, associe-toi aux lions, et tu prendras la
couleuvre embarrassée dans ses plis tortueux. Le lion, surpris dans
l'ivresse du triomphe, se laissera prendre par toi; tu le tromperas et
tu le feras périr. Malheur à toi, beau lion, quand tu te prépareras au
combat, à l'ombre du chêne altier. Malheur à toi, Ligurie, et à toi,
Flandre ensanglantée; tes prairies et tes fleurs seront dévastées. Le
schisme sera renversé, quand le chêne, dans sa chute, écrasera le
sanglier sauvage. Pleure, hélas ! malheureuse Babylone, que de
tristes jours attendent: comme la moisson mûre, ta seras fauchée, à
cause de tes iniquités. Les rois s'avanceront contre toi des quatre
coins du monde; ils rassembleront les saints de Dieu, pour qu'ils ne
soient pas compris dans le jugement, et qu'ils choisissent l'ange du
testament, qui doit convertir au Seigneur les coeurs pervertis et
dissidents. La flèche de l'Italie, s'élançant vers le Levant, ira y
creuser les sillons pour y planter la vigne du vrai Sauveur: alors que
fleurira le prince du nom nouveau, à qui tous les peuples se
soumettront et à qui la couronne orientale sera donnée en garde.

2.
Il surgira un monarque, de l'illustre lys, qui aura le front haut, les
sourcils marqués, de grands yeux, le nez aquilin; il rassemblera une
grande armée et détruira tous les despotes de son royaume, et les
frappera à mort: fuyant à travers les monts, ils chercheront à éviter
sa face. Il fera aux chrétiens la guerre la plus constante, et
subjuguera tour à tour les Anglais, les Espagnols, Aragonais,
Lombards, Italiens. Les rois chrétiens lui feront leur soumission.
Rome et Florence périront, livrées par lui aux flammes, et le sel
pourra être semé sur cette terre où tomberont sous ses coups les
derniers membres du clergé. La même année, il gagnera une double
couronne: puis traversant la mer à la tête d'une grande armée, il
entrera en Grèce, et sera nommé roi des Grecs. Il subjuguera les Turcs
et les Barbares, et publiera un édit par lequel quiconque n'adorera
pas la croix sera mis à mort. Nul ne pourra lui résister, parce qu'il
aura toujours auprès de lui le bras fort du Seigneur, qui lui donnera
l'empire de l'univers entier : cela fait, il sera appelé la paix des
chrétiens, Montant à Jérusalem sur le mont Olive, il priera le
Seigneur, et, découvrant sa tète couronnée, et, rendant grâces au
Père, au Fils et au Saint Esprit, il rendra l'âme en ces lieux avec la
couronne; et la terre tremblera, et l'on verra des prodiges.


18. Extrait du 'Compendium revelationum' de Savonarol de 1495

Les passages suivants sont extraits de Savonarole « Compendium revelationum » de 1495, qui est reproduit dans son intégralité entre les folios 40 et 65 de l'édition originale de 1522.
Ils ont bien entendu été repris, légèrement modifiés, dans la préface de Nostradamus à César.

Text of the prophecy:
Although on many occasions, inspired by the Lord, I have predicted future events, nevertheless, recalling to mind the sentence of our Lord Jesus Christ saying, in St Matthew, 'Do not give what is holy to the dogs; do not cast your pearls before swine, lest they trample them underfoot, or the dogs throw themselves upon you,' I have always been very reticent in my revelations.
It is written in the first book of Kings: He who today is called a prophet is really so [only] when he knows things of which every human being is ignorant.
Thus the prophet, sometimes exalted above the earth in his moments of inspiration, sees things which are far above humanity and [its] ordinary perceptions, and everything that has to do with free will is not revealed to men in their natural state.
Only divine knowledge may properly foresee what is to come: for in the sight of God past, present and future come together and are combined.
It is written: 'Nothing is hidden from his eyes.
' So the future is hidden from all human investigation; God alone, in his eternal light, knows it, and it is only from Him that those to whom he deigns to reveal it have knowledge of it.
In this kind of revelation, [God] proceeds in two ways: first, he casts upon the prophet beams of supernatural light, which is like a kind of participation in his divine nature.
Then the prophet, in this ocean of light, perceives perfectly two things -- what was revealed to him, and the source of the revelation itself.
And such is the force of this light, that the prophet acquires complete certainty of both, just as the natural light gives to philosophers the certainty of the truth of First Principles.


19. Extraits des 'Prophéties de Merlin' de la fin du 13ème siècle

Les extraits suivants sont tirés des « Prophéties de Merlin » de la fin du 13ème siècle, et d'origine vénitienne.
Le compilateur du 16ème siècle a supprimé le nom de Merlin, et l'a à la place attribué à une personne anonyme de l'époque de saint Grégoire le Grand.

[premier extrait] Texte de la prophétie:

There shall be a King in Gaul called R.
And this king shall be the [Crusaders'] champion, or golden chief: and there shall be another as good as the champion.
From the time of Solomon until the dragon of Babylon there shall not have been such a wise man as he shall be, for his renown shall spread as far as the dried-up tree of the king who afterwards shall enjoy his services and his goodness and his courtesy.
And how he shall believe in the Holy Church! And this champion of Gaul, which shall be called France, shall spread fear throughout the world and shall destroy nearly all of them.
And his renown shall endure until the Day of Judgement, and his good works shall be recounted throughout the world: far and near, this shall never fail.
The bishops of this world shall at that time hold fast only by dint of money.
The clerics shall have changed the Gospel of Monsignor Saint John, which says that nothing should be done by dint of money.
Thenceforward the book of the gospels shall not be in force.
For the judges shall keep justice only by dint of money.
And know that for this sin Our Lord Jesus Christ shall manifest a sign.
He shall make the high sea mount above its shores -- that is to say above the shore of the lily.
As the mountains are above the plains, if it were not for an angel, they would all drown in their sins.
But this sea shall rise far above the shores quite obviously.
The sea shall rise in all parts of the world: truly even the Indies shall share in it, and know that the sea shall rise greatly and miraculously.
Abraham had a son who had the name of Ishmael, from whom there shall issue the peoples I have mentioned, who shall destroy various parts of the Indies.
The fresh waters shall flow toward the mountains, and the others towards the abyss.
And the peoples shall be able to go across the sea in the parts of the Indies.
At this time they shall kill the serpent amidst the sea, which shall have inflicted grievous ill on them.
Once upon a time there also came forth a race from Troy on account of the great war that happened there; whence they travelled far away to Italy, of whom part are already Christians: they are the Roman part, and the others shall not be Christians, other than at the time when the good champion shall be in Gaul, which at that time shall be called France, the one who shall do so many good things during his life.
But it shall happen that they shall not keep the Christian faith as perfectly as they do today that of Muhammad, and so their faith shall decline.
In this year there shall be many cities that shall perish for the sins that were formerly committed.
And the mistress city of this province shall collapse before the dragon comes, and this shall happen for the said grievous sin; and before they collapse the greater part shall be destroyed by swords and rapiers.
A country in Italy shall topple, and it shall be on account of the said champion who shall die in disgrace.
It is called 'Romanie' [i.e.Rome].
After the death of the champion who shall die in disgrace and after a hundred years shall have passed, this city shall have within its walls a great part of the world's knowledge and shall be peopled with folk who shall love the Holy Church, for whom our Saviour shall give them a great victory over a cockerel who shall hold the country for many days.
The female serpent shall be born in this country, and she shall be red and purple like blood; and it shall be on account of the inflaming of her lust that she shall love the dragon, and so it shall be that they shall conjoin with each other, and both of them shall be dead that night.
A swordsman shall be crowned king of the triple crown.
And he shall place beneath him the Saracen criminals, and before him the good and bad of all Italy shall tremble and forsake their evil ways.
There shall be a man in Turkey who shall continue spew forth flames from his mouth.


20. Extrait additionnel des 'Prophéties de Merlin' de la fin du 13ème siècle

Les extraits suivants sont tirés des « Prophéties de Merlin » de la fin du 13ème siècle, et d'origine vénitienne.
Le compilateur du 16ème siècle a supprimé le nom de Merlin, et l'a à la place attribué à une personne anonyme de l'époque de saint Grégoire le Grand.

[second extrait] Texte de la prophétie:

It shall be clear that the whole world, as well as men, women, beasts, fishes, birds, weather, wind, rain, running water and everything else shall change for the worse, according as men change for the worse in their faith in Jesus Christ.
There shall be born of a tree a bird, and this bird shall be as big as a horse: it shall fly about as wildly as a bolt from an arbalest: not shall any other device be comparable with it.
And know that it shall be seen everywhere in the world, where it shall keep its beak open and swallow up alive all the other birds.
And at this time a beast shall go forth from the deserts of Babylon, and this beast shall have a horn on its head as sharp as a sword.
This beast shall be called 'Cartangles', and it shall wander around all those deserts killing the evil beasts that go about devouring the others.
At the same time as the bird and the beast shall be born, there shall also be born a fish in the river Jordan.
and it shall go about swallowing up those who go about the seas swallowing up others: this fish shall be called 'Amergle', and it shall be 150 feet long and 36 feet wide and 15 feet thick.
And know for sure that when the beast has devoured and killed nearly the beasts in the land, it shall go to another land both by sea and by land.
There shall be no more champion in Italy, but he shall depart with the good mariner to Greece by the commandment of the governor and the champion where the griffons shall have exiled themselves, and the towns too.
And at this time there shall be peace throughout Italy.
The good mariner shall have a very great war on account of this.
There shall break out a war across the world, in the pagan lands as much as in Christendom; and this war shall last a long time, during which our Lord shall send upon the Christians, just as upon the pagans, so great a famine that when He shall see them make war on each other, he shall make them abase their pride despite themselves.
There shall break out a war in the area of Jerusalem which everybody shall have cause to lament about, and after this war Jerusalem shall be removed from the hands of the pagans who shall for nearly 500 years have had it within their grasp.
It shall come about afterwards that the great city which Constantine once founded shall be captured and removed by those from Gaul.
There shall be a fire, and it shall strike the sea, and from the sea, the land.
A little afterwards a sword shall emerge from the sky.
At the time when the strong man whom I have mentioned in my prophecies shall be born in the market which I have described as of bad change, at around this time a war shall break out in M[ilan].
And know for sure that God shall be angered against the Christians until they shall remove the Holy City from the hands of the pagans.


21. Extrait d'un livre appelé 'Stimulus Divine Contemplationis'.

Cette compilation finale comprend un extrait d'un livre intitulé « Stimulus Divine Contemplationis » de date incertaine (probablement du 14ème siècle), et un autre appelé « Le Baptesme de Sophie Roy de Perse » en date de 1508, tous deux en conclusion dans la partie en français du Mirabilis Liber.

Texte de la prophétie:

In France, before the time of trouble and terror, there shall be three trees which shall blossom and have leaves, but shall bear no fruit that shall survive to be harvested: and from their roots shall be born three other trees which shall bear neither blossoms nor leaves, but they shall bear fruit sufficient to produce three trees, and from their roots shall spring a scion which shall diminish and destroy much.
around the year of our Lord 1527 there shall come a good king and a pope who shall transfer the see of Rome to Jerusalem, and he shall make everybody believe in Jesus Christ, and shall destroy all the evil-doers and idolaters who will not belief in our faith, and who refuse to be baptised.
And he shall totally destroy all evil and perverse dispensations; and then he shall convert all evil Turks, idolaters and evil-doers to our faith in Jesus Christ, and all shall be destroyed who refuse to believe in him.
and be assured that in around the year of our Lord and saviour Jesus Christ 1530, from this said see of Limoges shall be the third pope in Rome.
The which good pope of Rome, a native of France, shall be elected miraculously, and shall perform great and marvellous justice over evil and unfaithful Christians, and shall miraculously reform the whole Church, reduce and return it to its original state as it began, and in Rome there shall never again be a pope from France.
And he shall transfer from Rome to Jerusalem the holy seat and see of St Peter.
and wondrously and miraculously the holy father from Rome shall deliver the Holy City and land of Jerusalem from the hands of the evil-doers.
And after that all the countries of the world.
And nearly all the evil-doers from among the faith and dispensation of our Lord Jesus Christ he shall convert to the said faith and belief in Jesus Christ.


Dernière édition par Alchy le Ven 22 Avr 2011 - 9:09, édité 1 fois
avatar
Alchy

Date d'inscription : 15/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par admin2 le Mer 20 Avr 2011 - 0:57

Je l'ai commandé et je devrais le recevoir sous peu.Je pourrai te donner mes impressions.
avatar
admin2
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Alchy le Mer 20 Avr 2011 - 1:02

C'est aussi à la même époque, le 16ème siècle, qu'on découvre un manuscrit contenant lui aussi des textes singuliers et spécialement inconnus pour certains. A l'époque, il faut se souvenir de la turbulence qui travers l'Eglise avec les réformés et surtout leur tout premier grand représentant et zélote, alors dans l'Eglise : Andreas Rudolff-Bodenstein von Karlstadt, nommé le plus souvent tout simplement "Karlstadt", de la ville où il est né. Monsieur K était plus fervent défenseur de la réforme protestante que Luther et alla bien plus vite que lui en matière d'éradication des images et des icônes ou encore des allusions sacrificielles durant la communion. Luther dû même le réfréner tant il trouvait l'engouement, mais aussi la violence, qu'il suscitait mauvais pour la poursuite des relations avec l'Eglise dont ils se détachaient.

Karlstadt était au plus haut de sa forme et de son influence au moment même où sortait le Mirabilis Liber, en 1522. Quelques temps plus tard, une prophétie tout aussi tombée du ciel que le Mirabilis ou la prophétie des papes allait être soudainement révélée elle aussi, celle de "Saint Anselme" dans le manuscrit découvert à Argœuves :

« Malheur à toi, la ville aux sept collines (Rome donc), lorsque la lettre "K" sera acclamée à l’intérieur de tes murailles, alors ta chute sera proche. Tes gouvernants seront détruits. Par tes crimes et tes blasphèmes, tu as irrité le Très-Haut ; tu périras dans la déroute et le sang. »

De là à penser que la foule disait Karol, Karol! au Pape Jean-Paul II (familièrement donc, puisque c'est cela la nouvelle foi des prophètes jusqu'où ça les aura amené : la familiarité enfantine), il n'y a qu'une déviation de sens à donner à cette prophétie pourtant tournée sous les aspects négatifs : le K dont elle parle n'est pas l’apôtre de la destruction providentielle (soit Maitreya), c'est expressément un titre de malheur.

Il ne s'est de toute façon rien passé sous Jean-Paul II qui nous permette de dire le moins du monde que Rome a péri et que les gouvernements ont été détruits. Voilà encore une prophétie fausse et très dangereuse qui a sali la tête des gens, jusqu'à leur faire voir en Jean-Paul II, le premier avatar du dieu vengeur et de la régénération par le vide (soit Maitreya et ce genre de principe). Attribuer la destinée de cette prophétie à Jean-Paul II est l'une des pires choses que personne ne puisse jamais imaginer car non seulement elle est fausse, mais elle oriente en plus à imaginer le mal pour le bien. En vain, mais ce qu'elle a fait germer dans les esprits est terrible alors même qu'elle ne cherchait pas à parler d'un futur Jean-Paul II, mais d'un danger très grave à l'époque : Karlstadt.

Cette vanité aura forcément un coût. Peut-être celui de la déroute la plus profonde. Cette vanité a des siècles, et c'est déjà en ça qu'elle est grave. Aucun faussaire n'a avoué son oeuvre et des siècles plus tard, on vit encore, et plus que jamais, avec elles.
avatar
Alchy

Date d'inscription : 15/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Alchy le Mer 20 Avr 2011 - 1:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je l'ai commandé et je devrais le recevoir sous peu.Je pourrai te donner mes impressions.

Attention, on ne trouve souvent que des exemplaires en latin (autrement, c'est la traduction de Bricon de 1831). Mais ils contiennent les textes de Merlin (enfin, ceux qu'on lui attribut...), que Bricon n'a pas franchement désiré traduire, d'autant qu'ils ne font pas parti des premières éditions, tout comme certains autres textes ajoutés après la première édition.

Voilà un article de Jacques Halbronn qui permet de rentrer dans la première matière du Mirabilis en le re-contextualisant avec un minimum de rigueur : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Alchy

Date d'inscription : 15/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Mer 20 Avr 2011 - 2:55

Dans le Mirabilis Liber, les prophéties y ont été modifiées et allongées pour les rendre cohérentes entre elles, et finalement raconter l'Histoire du Grand Roi (et/ou du Grand Monarque) attendu pour la fin des temps et qui prend sa forme moderne, et fausse, par ce livre.
N'oublions pas que si le Liber Mirabilis a triché avec certaines révélations privées,ca n'enleve rien a l'authenticité des tres nombreuses prophéties des saints et peres de l'église qui annoncent véritablement un futur GM.....Comme le chercheur Desmond A Birch l'a bien prouvé ds son livre Trial,Tribulation and Triumph....Il ne faut pas généralisé a partir d'une faute...


Dernière édition par Francesco le Mer 20 Avr 2011 - 3:20, édité 2 fois

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Mer 20 Avr 2011 - 3:06

Voilà un article de Jacques Halbronn qui permet de rentrer dans la première matière du Mirabilis en le re-contextualisant avec un minimum de rigueur : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Excuse moi Alchy de te demander cela mais qu'est ce vient faire un site sur l'ASTROLOGIE[b] dans notre discussion.....


Tu me donnes comme référence un site sur l'astrologie....alors je suis obligé de te demander.Crois tu en l'astrologie? Et es tu catholique?

Je ne veux pas te choquer mais imagines ma surprise lorsque j'ai constaté,apres avoir fait une recherche sérieuse ,que tu me donnais une telle référence....et que nous savons tous que l'astrologie est condamnée par l'église.....et je ne peux donner de crédit a ce genre de site.

J'attends tes réponses.

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Alchy le Mer 20 Avr 2011 - 5:05

Ce site fait part de recherches universitaires, parfois mélangées qui parlent en effet des gens qui ont fait de l'astrologie et qui étudie comment ils faisaient leur astrologie et leurs prédictions aux siècles passés. Il ne s'agit pas d'un site "astrologique", mais d'étude des prophètes et autres hermétiques et plus particulièrement Nostradamus et le Mirabilis Liber. La plus part des participants ne croient pas en l'astrologie ni en Nostradamus, moi non plus. Ce site renferme de grands critiques scientifiques de l’astrologie et du prophétisme, même si son propriétaire croie en effet à l'astrologie. C'est aussi une mine de documents authentiques patiemment récoltés et digitalisés. Il faut étudier l'astrologie ou le prophétisme pour en faire une science "historique" sur cela (qu'on y croie ou pas d'ailleurs). A peu près tous sont historiens et c'est cela leur seul intérêt, pas l'astrologie ni les prophéties en elles-mêmes (ils n'y font pas de divination) dont ils n'identifient que les cohérences et incohérences, les inspirations depuis les différentes sociétés présentes ou passées, les systèmes utilisés, les intérêts historiques ou religieux (bien des Papes se sont adonnés à l'astrologie ou à la divination et à d'autres sciences occultes, on a le droit d'étudier pourquoi et comment et comment ils vivaient alors leur chrétienté), les contradictions ou encore les récurrences dans l'histoire. Je n'aurais jamais pensé que vous me posiez une telle question sur un site d'historiens et scientifiques qui rejette l'irrationnel en tant que tel ou la seule caution astrologique (sauf deux ou trois, mais c'est leur affaire et leur conviction n'a pas à entrer dans leurs conclusions universitaires dans les parties consacrées aux recherches), vous avez dû mal le survoler en vous arrêtant sur des mots ou les portails thématiques que vous avez pris au premier degré, pourtant la plus part ne sont que de la science dure et critique, et fortement référencée, sans aucune caution de l'astrologie, du Mirabilis ou de Nostradamus qui y sont disséqués méthodiquement. Mais de me voir posé sur le coup les questions dans les termes et méthodes des mejugorjistes en remettant en cause par un petit jeu de questions qui je suis et la remise en cause de ma confession, là, je suis quand même interloqué.
avatar
Alchy

Date d'inscription : 15/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Alchy le Ven 22 Avr 2011 - 10:20

A savoir aussi que les docteurs de l'Eglise n'ont et ne condamnent toujours pas (bien au contraire) la forme dite physique de l'astrologie (il ne s'agit pas de simple astronomie, mais bien de "logie", de ce qu'on en formule). S'ils condamnent la forme psychique, on ne saurait déterminer ce qui s'agit de la simple humeur dans l'observation médicale qui est à ce moment là tenue comme influence physique des astres. Il n'en est pas de même de la destinée ou de "l'état d'esprit" prédéterminé, relevant lui de la divination. Quand on dit que l'Eglise condamne l'astrologie, c'est faux sur une grande partie, à savoir la partie physique qui est admise.

Voilà par exemple ce qu'en disait Thomas d'Aquin :

Prologue

Les arrêts des astres. Puisque tu m'as demandé de t'écrire s'il était permis d'avoir recours aux arrêts des astres, étant donné que je voulais satisfaire à ta demande, j'ai pris soin d'écrire ce qui nous a été transmis là-dessus par les saints docteurs.


Les influences physiques des astres

Tout d'abord, il te faut savoir que la puissance des corps célestes s'étend jusqu'à modifier les corps inférieurs. Augustin (Cité de Dieu, 5,-) dit : « on peut soutenir sans aucune absurdité que certains souffles astraux parviennent à provoquer des variations dans les corps ». Dès lors, si on a recours aux arrêts des astres pour connaître d'avance des effets physiques, par exemple tempête et temps calme, santé ou maladie du corps, abondance et pauvreté des récoltes et toutes les choses de ce genre, qui dépendent de causes physiques et naturelles, il est clair qu'il n'y a pas de péché.

De fait, tous les hommes, quand il s'agit de faits de ce genre, ont recours à l'observation des corps célestes : ainsi les paysans sèment et moissonnent à un moment donné, qui est déterminé d'après le mouvement du soleil ; les marins évitent de naviguer à la pleine lune ou en éclipse de lune ; les médecins, en face des maladies, respectent des jours critiques qui sont déterminés par la course du soleil ou de la lune.



Légitimité de l’astronomie et danger de l’astrologie

C'est pourquoi il n'est pas condamnable d'avoir recours, en suivant d'autres observations moins visibles sur les étoiles, d'avoir recours aux arrêts des astres en matière de phénomènes physiques. Toutefois, il faut absolument maintenir que la volonté de l'homme n'est pas soumise à une fatalité astrale ; sans cela, ce serait la fin du libre arbitre ; et si on le supprimait, ni les bonnes actions ne seraient alors comptées comme un mérite pour l'homme, ni les mauvaises comme une faute. Et c'est pourquoi tout chrétien doit soutenir fermement que tout ce qui dépend de la volonté humaine, c'est le cas de toutes les actions humaines, ne dépend pas d'une fatalité astrale : c'est pourquoi il est dit (Jér. 10,2) : « ne craignez rien des signes du ciel que redoutent les nations ».


Le risque du diable

Mais le Diable, afin d'entraîner tous les hommes dans l'erreur, se mêle aux actions de ceux qui prêtent attention aux arrêts des astres. C'est pourquoi Augustin dit (Gen. ad Litt. II) : « il faut reconnaître que, quand des choses vraies sont dites par les astrologues, elles sont dites sous l'effet d'une inspiration bien cachée, à laquelle les esprits humains sont soumis sans le savoir ; comme cela se fait pour tromper les hommes, c'est une opération des esprits immondes et trompeurs, auxquels il est permis de savoir un certain nombre de choses vraies sur les réalités temporelles. C'est pourquoi Augustin dit (Doct. chr. II) que ce genre de réussites des astres doit être mis sur le compte de pactes passés avec les Démons.

Le chrétien doit absolument éviter de passer un pacte ou une alliance avec les démons, selon le mot de l'Apôtre (I Cor. 10,20) : Je ne veux pas que vous deveniez alliés des Démons. Voilà pourquoi il faut tenir pour assuré que c'est un grave péché d'avoir recours aux arrêts des astres à propos de ce qui dépend de la volonté de l'homme.

Il faut donc faire attention aux amalgames et aux annonces de condamnation à la volée, car dans les faits, les choses n'ont aucun rapport avec cela. Il ne s'agit de toute façon pas pour nous (ou moi) de pratiquer ces pronosticatio, ni même d'y croire, mais de savoir les identifier. Quand Pie XII fait des prophéties qui ne riment à rien et qui sont catastrophiques, il est lui-même en très grand danger d'irrationalité et d'orgueil. Là, même l'astrologue athée est moins coupable que lui.

A cause de cela, peut-on simplement condamner comme on le devrait les ésotéristes, les "astrologues" et les irrationnels qui voudraient porter un jugement sur l'humanité? Pas le moins du monde et cela a tout désolé au point que les chrétiens eux-mêmes se mettent à pratiquer ces divinations qui n'ont pour autre objet que de juger. Et sur quelles bases! Alors que d'un autre côté, le premier qui observe ces choses et en parle est assimilé à ces pratiques. Arrivera-t-on seulement à briser cette barrière d'artifice qui ne fait que permettre à des chrétiens de continuer leur ésotérisme en faisant montre de condamner celui des autres ou d'y assimiler ceux qui en parlent de front? Et l'état de cette violence qui inverse passablement les choses est absolument écrasant.

Là, j'aimerais vraiment qu'on arrive à la comprendre.
avatar
Alchy

Date d'inscription : 15/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Dim 24 Avr 2011 - 19:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ce site fait part de recherches universitaires, parfois mélangées qui parlent en effet des gens qui ont fait de l'astrologie et qui étudie comment ils faisaient leur astrologie et leurs prédictions aux siècles passés. Il ne s'agit pas d'un site "astrologique", mais d'étude des prophètes et autres hermétiques et plus particulièrement Nostradamus et le Mirabilis Liber. La plus part des participants ne croient pas en l'astrologie ni en Nostradamus, moi non plus. Ce site renferme de grands critiques scientifiques de l’astrologie et du prophétisme, même si son propriétaire croie en effet à l'astrologie. C'est aussi une mine de documents authentiques patiemment récoltés et digitalisés. Il faut étudier l'astrologie ou le prophétisme pour en faire une science "historique" sur cela (qu'on y croie ou pas d'ailleurs). A peu près tous sont historiens et c'est cela leur seul intérêt, pas l'astrologie ni les prophéties en elles-mêmes (ils n'y font pas de divination) dont ils n'identifient que les cohérences et incohérences, les inspirations depuis les différentes sociétés présentes ou passées, les systèmes utilisés, les intérêts historiques ou religieux (bien des Papes se sont adonnés à l'astrologie ou à la divination et à d'autres sciences occultes, on a le droit d'étudier pourquoi et comment et comment ils vivaient alors leur chrétienté), les contradictions ou encore les récurrences dans l'histoire. Je n'aurais jamais pensé que vous me posiez une telle question sur un site d'historiens et scientifiques qui rejette l'irrationnel en tant que tel ou la seule caution astrologique (sauf deux ou trois, mais c'est leur affaire et leur conviction n'a pas à entrer dans leurs conclusions universitaires dans les parties consacrées aux recherches), vous avez dû mal le survoler en vous arrêtant sur des mots ou les portails thématiques que vous avez pris au premier degré, pourtant la plus part ne sont que de la science dure et critique, et fortement référencée, sans aucune caution de l'astrologie, du Mirabilis ou de Nostradamus qui y sont disséqués méthodiquement. Mais de me voir posé sur le coup les questions dans les termes et méthodes des mejugorjistes en remettant en cause par un petit jeu de questions qui je suis et la remise en cause de ma confession, là, je suis quand même interloqué.
Excsuse moi Alchy mais le nom de cette association est:C.U.R.A. The International Astrology Research Center
(Centre Universitaire de Recherche en Astrologie)
1999-2011
Created by Patrice Guinard
. Alors désolé mais tu critiques les prophéties des saints comme n'ayant aucune base réelle alors que je t'ai prouvé qu'une grande majorité étaient authentiques avec les recherches de Desmond A Birch,les positios et les biographies récentes des mystiques crédibles(dont plusieurs ont vu leur cause en béatification ouvertes).....Et tu n'as rien trouvé pour contredire ces textes qu'un site de recherche sur l'astrologie....

La plus part des participants ne croient pas en l'astrologie ni en Nostradamus, moi non plus. Ce site renferme de grands critiques scientifiques de l’astrologie et du prophétisme, même si son propriétaire croie en effet à l'astrologie. C'est aussi une mine de documents authentiques patiemment récoltés et digitalisés. Il faut étudier l'astrologie ou le prophétisme pour en faire une science "historique" sur cela (qu'on y croie ou pas d'ailleurs).
De un,je ne comprends pas pourquoi tu ramenes tjs cet échange sur la question de Nostradamus car il n'a rien a voir avec ce forumni ce sujet .De plus,des personnes qui étudient la prophétie a partir de l'astrologie et Nostradamus ont,quand a moi,bien du temps a perdre tellement c'est ridicule.Le nom de leur association est bien un centre de recherche sur l'astrologie.Je ne l'invente pas....Je ne vois tjs pas ce que ca a avoir avec les révélations que Dieu donne a des saints ou des messages que la Vierge Marie envoit au monde(et que l'église a reconnu ou entériné par la canonisation des dits saints...).


(bien des Papes se sont adonnés à l'astrologie ou à la divination et à d'autres sciences occultes
Ok la tu dérapes et je vois que tu n'as tjs pas répondu a ma questions?Es tu catholique?Et merci de lire la charte de ce forum ou il est interdit de salir la réputation des papes(surtout sans preuves).

pourtant la plus part ne sont que de la science dure et critique, et fortement référencée, sans aucune caution de l'astrologie, du Mirabilis ou de Nostradamus qui y sont disséqués méthodiquement. Mais de me voir posé sur le coup les questions dans les termes et méthodes des mejugorjistes en remettant en cause par un petit jeu de questions qui je suis et la remise en cause de ma confession, là, je suis quand même interloqué.
De un,si ce site est sérieux comme tu sembles le penser,ce n'est pas en me copiant des tonnes de pages que tu répondras a mes questions.Tu m'as pausé des questions sur un autre fil et je suis allé chercher les réponses puis te les ai posté en bref pour que ca soit abordable......Alors,je t'invite a agir de la meme facon au lieu de noyer l'échange avec une multitude de textes douteux(quand a moi).Et svp,ne me parle plus de Noastrdamus qui n,a aucun rapport ds le sujet.

Le theme de cet échange est que tu crois que le Liber Mirabilis a véhiculé des erreurs concernant des révélations privées et cela durant des siecles.C'est le theme proincipal selon moi.Je t'ai amené la preuve qu'u cheurcheur sérieux(et de mes lectures) a enqueté et a prouvé que la tres grande majorité des prophéties des peres de l'église,des saints,des messages de la Vierge Marie et des révélations de mystiques récents étaient authentiques....

Alors,essais de prouver que ce chercheur et moi faisons erreur avec des informations crédibles,sérieuses et surtout d'église.....

Sinon,ca tourne en rond.

Et svp,c e n'est pas parce que je t'apportes des preuves authentiques pour soutenir des theses que tu dois m'insulter en me traitant de Medjugorje.....Vu que tu postes un site de recherche astrologique sur les révélations(c'est bien le nom de l'association),c'est normal que je te pose la question de tes croyances.Tu es sur un site catholique ne l'oublie pas.

Et ,je ne souligne meme pas le fait que tu n'as pas répondu a mes questions sur l'autre fil (meme sujet) alors que j'ai passé bcp de temps pour répondre a tes questions.

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Dim 24 Avr 2011 - 19:22

Ce site renferme de grands critiques scientifiques de l’astrologie et du prophétisme, même si son propriétaire croie en effet à l'astrologie. C'est aussi une mine de documents authentiques patiemment récoltés et digitalisés. Il faut étudier l'astrologie ou le prophétisme pour en faire une science "historique" sur cela (qu'on y croie ou pas d'ailleurs).
Alors amene moi des passages référenciés ou la preuve que telle ou telle révélation de saints est fausse,ou telle ou telle révélation de la Vierge Marie(reconnu par l'église) est fausses.Sinon,nous tournons en rond...Je t'ai amené des preuves et j'attends tjs que tu prouves que j'ai tord...

A savoir aussi que les docteurs de l'Eglise n'ont et ne condamnent toujours pas (bien au contraire) la forme dite physique de l'astrologie (il ne s'agit pas de simple astronomie, mais bien de "logie", de ce qu'on en formule).
L'église ne condamne pas l'astronomie car elle meme a construit des sites d'observation de l'espace mais l'astrologie est clairement et fermement condamnée par l'église.Meme la Bible le fait....

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Dim 24 Avr 2011 - 19:30

Voilà par exemple ce qu'en disait Thomas d'Aquin :

Prologue

Les arrêts des astres. Puisque tu m'as demandé de t'écrire s'il était permis d'avoir recours aux arrêts des astres, étant donné que je voulais satisfaire à ta demande, j'ai pris soin d'écrire ce qui nous a été transmis là-dessus par les saints docteurs.


Les influences physiques des astres

Tout d'abord, il te faut savoir que la puissance des corps célestes s'étend jusqu'à modifier les corps inférieurs. Augustin (Cité de Dieu, 5,-) dit : « on peut soutenir sans aucune absurdité que certains souffles astraux parviennent à provoquer des variations dans les corps ». Dès lors, si on a recours aux arrêts des astres pour connaître d'avance des effets physiques, par exemple tempête et temps calme, santé ou maladie du corps, abondance et pauvreté des récoltes et toutes les choses de ce genre, qui dépendent de causes physiques et naturelles, il est clair qu'il n'y a pas de péché.

De fait, tous les hommes, quand il s'agit de faits de ce genre, ont recours à l'observation des corps célestes : ainsi les paysans sèment et moissonnent à un moment donné, qui est déterminé d'après le mouvement du soleil ; les marins évitent de naviguer à la pleine lune ou en éclipse de lune ; les médecins, en face des maladies, respectent des jours critiques qui sont déterminés par la course du soleil ou de la lune.



Légitimité de l’astronomie et danger de l’astrologie

C'est pourquoi il n'est pas condamnable d'avoir recours, en suivant d'autres observations moins visibles sur les étoiles, d'avoir recours aux arrêts des astres en matière de phénomènes physiques. Toutefois, il faut absolument maintenir que la volonté de l'homme n'est pas soumise à une fatalité astrale ; sans cela, ce serait la fin du libre arbitre ; et si on le supprimait, ni les bonnes actions ne seraient alors comptées comme un mérite pour l'homme, ni les mauvaises comme une faute. Et c'est pourquoi tout chrétien doit soutenir fermement que tout ce qui dépend de la volonté humaine, c'est le cas de toutes les actions humaines, ne dépend pas d'une fatalité astrale : c'est pourquoi il est dit (Jér. 10,2) : « ne craignez rien des signes du ciel que redoutent les nations ».


Le risque du diable

Mais le Diable, afin d'entraîner tous les hommes dans l'erreur, se mêle aux actions de ceux qui prêtent attention aux arrêts des astres. C'est pourquoi Augustin dit (Gen. ad Litt. II) : « il faut reconnaître que, quand des choses vraies sont dites par les astrologues, elles sont dites sous l'effet d'une inspiration bien cachée, à laquelle les esprits humains sont soumis sans le savoir ; comme cela se fait pour tromper les hommes, c'est une opération des esprits immondes et trompeurs, auxquels il est permis de savoir un certain nombre de choses vraies sur les réalités temporelles. C'est pourquoi Augustin dit (Doct. chr. II) que ce genre de réussites des astres doit être mis sur le compte de pactes passés avec les Démons.

Le chrétien doit absolument éviter de passer un pacte ou une alliance avec les démons, selon le mot de l'Apôtre (I Cor. 10,20) : Je ne veux pas que vous deveniez alliés des Démons. Voilà pourquoi il faut tenir pour assuré que c'est un grave péché d'avoir recours aux arrêts des astres à propos de ce qui dépend de la volonté de l'homme.

Pourrais tu me donner la référence car il s'adonne que j'ai justement la somme théologique de st Thomas chez moi alors il sera facile de vérifier?

Quand Pie XII fait des prophéties qui ne riment à rien et qui sont catastrophiques, il est lui-même en très grand danger d'irrationalité et d'orgueil. Là, même l'astrologue athée est moins coupable que lui.

Et voila que tu traites presque Pie XII d'etre hérétique....


A cause de cela, peut-on simplement condamner comme on le devrait les ésotéristes, les "astrologues" et les irrationnels qui voudraient porter un jugement sur l'humanité? Pas le moins du monde et cela a tout désolé au point que les chrétiens eux-mêmes se mettent à pratiquer ces divinations qui n'ont pour autre objet que de juger. Et sur quelles bases! Alors que d'un autre côté, le premier qui observe ces choses et en parle est assimilé à ces pratiques. Arrivera-t-on seulement à briser cette barrière d'artifice qui ne fait que permettre à des chrétiens de continuer leur ésotérisme en faisant montre de condamner celui des autres ou d'y assimiler ceux qui en parlent de front? Et l'état de cette violence qui inverse passablement les choses est absolument écrasant.

Là, j'aimerais vraiment qu'on arrive à la comprendre.
Honnetement,je dois te dire que tu ne connais pas la foi catholique ni l'église.Tes messages montrent une tentative humaine de comprendre ces questions mais comme si Dieu y était absent.....si je puis dire.Je n'affirme pas mais la lecture de tes messages me donnent cette impression.

Et,je ne te juge pas.Je ne fais que constaté.Si tu n'es pas croyant,c'est ton droit et tu as le droit d'etre sur le forum .Mais je dois connaitre tes positions pour améliorer nos échanges.

Si tu cherches a comprendre de facon logique et rationelle la question prophétique,c'est tres bien et intéressant.Mais il manquerait un élément majeur a cette réflexion.L'existence de Dieu et sa manifestation ds nos vies ce qui inclut le charisme des prophéties qui est une réalité;difficile a saisir je l'admet(et nous en avons la preuve avec tous ces faussaires de Dieu)mais réelle néanmoins.J'attends tes réponses.

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Lun 25 Avr 2011 - 0:59

Sur le site du centre de recherche en astrologie que tu nous donnes,je n'ai trouvé que ces textes(francais et anglais) mais plusieurs abordent le theme de l'astrologie ds le titre de leurs textes:
Selection of Texts published in English

ARCHIVES GAUQUELIN (145,228 Birth Data)
DIGITAL INTERNATIONAL ASTROLOGY LIBRARY (DIAL)
Aldo Mazzucchelli: Astrology, Hermeneutics and Metaphorical Web
Angeles Rocamora Cortés: Interview with Patrice Guinard
Dale Huckeby: After Symbolism
Daryn Lehoux: Tomorrow's News Today: Astrology, Fate, and the Way Out
Dennis Frank: Astrology & the New Paradigm
Gerry Goddard: Uranus, Neptune, Pluto. Our Contemporary Evolutionary Challenge
Graham Douglas: Scandal, Murder and the Gauquelin Effect
James H. Holden: Arabian Astrology
Maarit Laurento: A Dialogue between Astrology and Science
Patrice Guinard: Astrology: The Manifesto (translation Matyas Becvarov)
Patrice Guinard: Avatars of the Astrological Zodiac (translation Matyas Becvarov)
Patrice Guinard: Philosophic Decades (translation Matyas Becvarov)
Patrice Guinard: A Reform of the Astrological Chart
Rumen Kolev: Some Reflections about Babylonian Astrology
Sergey Smelyakov: The Earth at the Sight of the Solar Zodiac
Shelley Jordan: Astrology and Tibetan Culture I (Interview with Dr. Pema Dorjee, personal physician to the Dalai Lama)
Sirman A. Celâyir: The World of Astrology (A Criticism of the Astrological Milieu)
Slawomir Stachniewicz: Attempt of a Scientific Approach to Astrology
Wojciech Jóźwiak: Newly Conceived Houses


Sélection de Textes publiés en Français

CORPUS NOSTRADAMUS (CN : 140+ textes)
Angeles Rocamora Cortés: Entretien avec Patrice Guinard
Françoise Gauquelin: Clefs pour la Recherche Statistique en Astrologie
Hervé Delboy: Politiciens et Directions Primaires
Marie-Claude Ramain: L'Acerba de Cecco d'Ascoli (introduction et traduction)
Patrice Guinard: Astrologie: Le Manifeste
Patrice Guinard: Le Dominion ou Système des 8 Maisons
Patrice Guinard: Avatars du zodiaque astrologique
Patrice Guinard: La réforme du thème astrologique
Patrice Guinard: L'étoile de Bethléem (Un scénario organisé par des astrologues)
Patrice Guinard: Analyse critique de la sémiotique de Peirce
Patrice Guinard: Le temps des philosophes: de Platon à Nietzsche, et de Nietzsche à Platon
Patrice Guinard: Alexis de Tocqueville, le Visionnaire de la Modernité
Patrice Guinard: Par l'Abécédaire de Gilles Deleuze


Il me semble donc que ce n'est pas juste Patrice Guinard qui parle d'astrologie.

Je vais quand meme lire plus tranquilement le texte que tu me donnes en référence et te donnerai mes impressions(bien que je me sens tres mal a l'aise avec un centre de recherche qui place le mot astrologie ds son nom.

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Lun 25 Avr 2011 - 1:04

J'ai trouvé ce passage que je considere ridicule:
Parler de l'antéchrist, c'est viser un adversaire politique du moment. Il y a une évidente instrumentalisation du prophétique.
C'est comme l'auteur croyait qu'une prophétie n'était qu'une création humaine avec uen visée politique....comme si Dieu ne pouvait avertir son peuple et établir une relation avec un humain.

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Lun 25 Avr 2011 - 1:11

On retiendra deux exemples d'additions, dans les années 1520, celle des éditions de Cologne, chez Quentel et celle du Mirabilis Liber, à Paris, chez les frères Marnef. Cela nous fournira un exemple de localisation et un exemple de datation. Dans les deux cas de figure, se pose un problème de contrefaçon et il est assez remarquable que les historiens s'attachent à des éléments qui sont précisément à la merci des faussaires, à savoir la date et le lieu de publication.
Il se peut que le Liber Mirabilis contienne plsuieurs fausses révélations et utiliser le nom de plusieurs saints de facon trompeuses;ie leur faire dire des choses que ceux ci n'ont jamais dit ou éctit.

D'ailleurs,je remarque,ds nos échanges que tu annonces des themes prophétiques(que je présume que tu as trouvé ds ce livre)que je ne trouve pas ds la grande majorité des révélations privées de ce forum....Dans ce sens,il se pourrait que ta these soit correcte mais elle ne viserait que le livre Liber Mirabilis et non pas les prophéties des saints.

D'ailleurs,j'ai déja prouvé l'authenticité de plusieurs prophéties de saints et messages de mystiques crédibles.

Je pourrai tant dire plus lorsque je lirai ce livre que j'attends sous peu.

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Lun 25 Avr 2011 - 1:24

L'ojectif de ce texte(et non pas de ce centre ou l'astrologie prend un place manifeste )est louable;trier les fausses révélations des vraies et ce ds le Liber Mirabilis ou autres livres.

Mais ayant fait des recherches qui prouvent l'authenticité des révélations privées de ce forum,il me semble que cela clos le débat .Surtout que des révélations privées récentes et messages de la Vierge Marie ds ses apparitions reconnues par l'église confirment,en quelque sorte ces textes.

Car meme en éliminant ,disons une dizaine de prophétie(je dis un chiffre au hasard alors ),cela ne changera en rien le tableau que ces révélations annoncent.Desmond A Birch et Rick Salabatto ont trouvé plus de 200 prophéties des saints(et révélations de la Vierge Marie)qui convergent ds la meme direction.Et celles ci sont des révélations authentiques...

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Lun 25 Avr 2011 - 1:58

Voici des révélations privées certaines a 100%:
PROPHETIE NOTRE DAME DE LA SALETTE
PROPHETIE SAINT FRANCOIS D'ASSISE
PROPHETIES HRUSHIV UKRAINE
PROPHETIES ALEXANDRINA MARIA DA COSTA DE BALAZAR
PROPHETIES ANNA MARIA TAIGI
PROPHETIES BARTHELEMY HOLZHAUSER
PROPHETIES BERNARD MARIE CLAUSI
PROPHETIES BETANIA VENEZUELA
PROPHETIES CUAPA (NICARAGUA)
PROPHETIES CURE D'ARS
PROPHETIES D'AKITA
PROPHETIES D'ANNE-CATHERINE EMMERICH
PROPHETIES DE FATIMA
PROPHETIES DE KIBEHO
PROPHETIES DE NOTRE DAME DE TOUS LES PEUPLES (1ère
PROPHETIES DE NOTRE DAME DE TOUS LES PEUPLES (2ème
PROPHETIES DE SAINT JEAN BOSCO
PROPHETIES DE SAINT LOUIS MARIE GRIGNON DE MONTFORT
PROPHETIES EDITH ROYER
PROPHETIES ELENA AIELLO
PROPHETIES ÉLISABETH CANORI MORA
PROPHETIES JEANNE LE ROYER
PROPHETIES JEANNE VERGNE
PROPHETIES MARCEL VAN
PROPHETIES MARIAM DE BETHLEEM
PROPHETIES MARTHE ROBIN
PROPHETIES Mère MARIE DE JESUS DU BOURG

PROPHETIES SAINT COSMAS D'ÉTOLIE
PROPHETIES SAINTE HILDEGARDE DE BINGEN
PROPHETIES SAN NICOLAS ARGENTINE
PROPHETIES SOEUR MARIE LATASTE
PROPHETIES TERESA MUSCO
PROPHETIES TERESA STEINER
PROPHETIES TERESA-HELENA HIGGINSON
PROPHÉTIES DE MARIE LATASTE
PROPHÉTIE DE SOEUR BERTINA BOURQUILLON
PROPHÉTIE DE ST AUGUSTIN
PROPHÉTIE DE ST EPHREM
PROPHÉTIE DE ST CYRILLE DE JÉRUSALEM
PROPHÉTIE DE ST JEAN CHRYSOSTOME
PROPHÉTIE DE ST JÉROME
PROPHÉTIE DE ST CATALDE
PROPHÉTIE DE ST ANSELME
PROPHÉTIE DE ST THOMAS BECKET
PROPHÉTIE DE ST VINCENT FERRIER
PROPHÉIE DE STE BRIGITTE DE SUEDE
PROPHÉTIE DE ST FRANCOIS DE PAULE
PROPHÉTIE DE RUDOLPH GEKNER
PROPHÉTIE DE FRERE NECTOU
PROPHÉTIE DE L'ABBÉ SOUFFRANT
PROPHÉTIE DE SOEUR MARIANNE
PROPHÉTIE DE ST GASPARD DE BUFFALO
PROPHÉTIE DE ST NICOLAS DE FLUE
PROPHÉTIE DE SOEUR MARIANNE DE JÉSUS TORES

Et je pourrais continué longtemps......Ce me semble résoudre la question de l'authenticité des révélations privées annoncant des tribulations pour notre futur...


_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Alchy le Mar 26 Avr 2011 - 4:52

Mais c'était quoi la question? Si je suis catholique, oui. J'ai déjà répondu à cette question sur différents sites et je commence à trouver les suspicions lourdes et douteuses à la fin, moi aussi. On dirait que c'est une technique de tri et je ne suis pas le seul à m'en plaindre.

Bon, pour répondre à l'ensemble des questions sur ce fil et l'autre :

Il est un fait que les gens et les compilateurs ont beaucoup plus en tête le schéma nostradamique de la fin des temps, que quoi que ce soit d'autre (même s'ils ne le savent pas!). La raison : lui et le Mirabilis Liber ont longtemps été les ouvrages principaux que consultait le public, et parfois les religieux en cachette. Ca a eu une influence sur toutes les interprétations populaires et toutes les prophéties qui viennent après 1522. Jusqu'au nom particulier d'Henri V qui n'est que son invention et dont les évocations font même parti des révélations en vogue et très influentes comme la Fraudais (Mary Julie Jahenny).

C'est bien toute l'interprétation qui en ressort qui est à considérer. A la suite de ces 2 auteurs (1522, 1555), toutes les prophéties vont en être connotées et remplies, imprégnées par ce même univers alors que les suivantes ne feront que répéter assez globalement le schéma qu'il dégage (c'est très particulièrement le cas de la Fraudais et il est bon de le faire remarquer, d'autre reprendront à leur tour la manière et l'univers élargi de Sainte Brigitte, comme j'en parle après).

Le mirabilis est produit juste au dessus. On a le schéma identique de tout ce que raconte les médiums d'aujourd'hui. L'ère de paix, comme je le dis, vient avec le GM, après cette ère, vient l'antéchrist. Quand on différencie 2 rois, on parle alors de Grand Roi pour celui qui établi l'ère de paix, et de Grand Monarque ou Roi des Romains, Roi du Monde, Universel, pour celui qui vit à l'époque où il faut "combattre" l'Antéchrist. Cette époque vient après l'ère de paix. Parce que sinon il viendrait quand l'Antéchrist? Avant? Il ne s'agit pas des milles ans, mais de ce qu'il y a entre notre(s) époque(s) et l'Antéchrist dans ces prophéties.

Tout l'univers qui permet de se projeter dans ce qui vient à la fin des temps a été mis en théatre pour la première fois par le Mirabilis Liber. Il prolonge plusieurs prophéties par leur explication temporelle (il y aura tel roi, puis tel rois, puis tel évènement, puis tel autre eschatologique, ça aura telle allure, il sera de telles maison, etc.). On ne peut pas passer à côté d'une chose qui a tellement marqué les esprits. Surtout ceux des futurs médiums et voyants plus proches de notre époque. Tout ce qu'on interprète de ce qu'il va arriver à la fin et qui est accompagné de la venu d'un GM, a débuté avec le Mirabilis Liber. Toutes les prophéties ne citent en fait pas un seul roi, mais 2. Parfois l'un, parfois l'autre, parfois les confondant en un seul. Le GM "qu'on" attend aujourd'hui est attendu communément comme celui qui voit l'Antéchrist. Mais il faut bien se rendre compte qu'il a existé plusieurs interprétations et que la légende populaire a été vivace et très influente. Ce n'est pas parce que ces légendes sont fausses, qu'il faut les minimiser et fermer les yeux sans les regarder ni constater leur dégât bien profond qui ont toujours des répercutions incrustées. L'astrologie a parfois était à leur fondement et ça aussi on peut le constater pour le comprendre (et tout ce qui a un rapport avec les éclipses, les comètes ou les changement d'ère de précession des équinoxes qui sont au coeur de l'observation astronomique et des tentatives de datation et de manifestation attendue). Lichtenberger était astrologue de l'empereur Frédéric III du Saint-Empire Romain (couronné par Rome, donc). Il utilisait l'astrologie "physique", astrologie judicielle (les lois naturelles), permise par le pasteur Angélique [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il faut aussi débunker des prophéties comme celles de saint Anselme qui sont clairement des faux politiques et dont on sait pertinemment que le K désignait le grand danger de l'époque où elle fut précisément découverte : Karldstat. C'est tout, l'effet escompté fut largement atteint à l'époque. Et il ne faudrait pas ajouter de telles prophéties en les inscrivant en plus dans celles qui permettent de faire tenir une trame globale en les tenant pour véritables. Elles ne le sont pas et sont grossières. Il faut s'attendre à d'autres surprises, mais ce serait étonnant de tomber de haut, d'autant que rien ne nous oblige à les croire, rappelons-le. Elles ne sont que tolérées ou permises, pas établies dans la doctrine de la foi. Je ne mens pas et la prophétie de saint Anselme est un faux.

Et Pie XII, qui est Pape, ses pronostiques pour le futur n'ont rien donné de concordant. Les choses ne se sont pas passées comme il l'a dit ou comme on l'a rapporté. Ce que l'ont fait passer pour des prophéties ne sont certainement que des projections dans la discussion, des figures de projection utiles à l'entendement et à la réflexion. Mais on les a rapportées comme des prophéties. Je le préfère bon Pape qu'économiste ou politicien.

Mais il faut de la rigueur, on ne peut pas tout prendre comme ça, sans même vérifier un minimum les écarts avec la réalité. On ne peut pas laisser non plus des auteurs dire que Pie XII était prophète ou a fait des "prophéties". Il ne s'agit pas de ça. Laisser les choses être présentées comme ça n'a rien d'honnête ni de vrai. Et comparé à la réalité, ça devient gênant. Tout simplement parce qu'il ne s'agit pas de prophétie, mais de projection de fond. Là, il était peut-être fort (bien qu'il ne voyait pas certaines forces de résilience qui ont eu raison de certains régimes, peut-être difficiles à envisager), mais pas en prophétie. La manière de présenter comme des prophéties est soit candide, soit malhonnête, soit entre les deux. Mais ce n'est pas bon du tout.

C'est ce laisser-aller dans la "tolérance" et la non-ingérence qui pousse à la surenchère et à la déformation. Du saint Anselme, de la "prophétie" de Pie XII, on mélange et on a l'avenir. On confond tout, on tient tout pour égale et sacré, on laisse tout le reste de côté, et là on croit avoir quelque chose qui tient debout. Déjà, pourquoi a-t-on éliminé tout le reste? Pourquoi n'a-t-on pas gardé les autres? Pour y trouver une trame médiane? En suite, combien ont fait des prophéties de leur vivant? Combien on était trouvé bien après leur mort. Comme celle de saint Rémi. Grégoire de tour, évêque de Tour, tout comme Rémi l'était de Reims, raconte de son vivant et par écrit comment s'est déroulée la cérémonie. C'est aussi et surtout un historien de l'Eglise. Il était venu à la cérémonie en tant qu’évêque et historien de l'Eglise ; on comptait sur lui pour en parler officiellement et il n'y a pas de raison pour qu'il appartienne à un complot ou qu'il ait oublié de tels détailles. Et pourtant, il ne décrit pas la même chose que ce qu'en rapporte 400 ans plus tard l’archevêque de Mayence selon ce qu'aurait écrit l'abbé Hicmar et qu'il lie à la prophétie jusqu'alors inconnue qu'il présente aussi dans le même ouvrage. Il y a un problème, c'est pour le moins confondant. Aucune trace de tout cela avant cela et pas de production des originaux.

Parce que finalement, de quel droit on tient ces prophéties pour véritables. Pas parce que les derniers auteurs de compilation et de résolution l'ont dit tout de même? Ils le font depuis 1522 avec le même lot de prophéties et en ajoutant celles qui conviennent au fur et à mesure que les prophètes se sont transformés en voyants ayant des révélations. C'est toujours le même schéma qu'ils recherchent. Mais on ne peut pas dire que telle ou telle prophétie est véritable car elle se rapprocherait des autres. Surtout si les autres sont des prophéties d'origine improbable. Ce n'est pas le système créé par les prophéties qui doit dicter si les prophéties sont bonne ou pas à lui intégrer, il faut un minimum les regarder de l'extérieur et raisonnablement. On voit très vite que celle de saint Anselme n'a pas à figurer là dedans. Si on commence à la faire rentrer, mais où va-t-on?

On prend aussi aisément des prophéties de sainte Brigitte adressées à des papes et monarques bien particuliers de son époque, pour des prophéties sur le Grand Monarque de la fin des temps. C'est grave, on ne fait attention à rien et on interverti tout, sans même plus se rappeler à qui c'était adressé. Par la suite, sa manière prophétique a donné de l'inspiration à plusieurs auteurs comme Lichtenberger qui a lui-même été l'un des plus grands diffuseurs des prophéties de sainte Brigitte et qui les a prolongé par les siennes. Il utilisait les mêmes symboles pour désigner les pays ou les personnages. Puis ce fut le Mirabilis qui s'empara de sa symbolique et de plusieurs de ces formules, puis Nostradamus, puis la prophétie des papes. Ils se sont tous inspiré de l'univers symbolique de sainte Brigitte (D'une rond, d'un lys naitra un si grand prince.... La correspondance animalière du coq pour la France, de l'aigle pour l'Allemagne, du lion pour l'Angleterre, etc., qui ne sont aucunement des codes cachés mais des sigles connus et identifiables qu'elle avait choisi parmis d'autres pour les désigner. Ce choix littéraire dans les prophéties date d'elle mais a été très altéré et abondamment réutilisé par la suite). En revanche on connait fort bien le trajet à travers les auteurs de cette symbolique et on peut même identifier ses prophéties pour dire qu'elles ne correspondent pas au GM, mais à des monarques précis de son époque.

Simplement, ça fait combien de temps qu'on utilise ces prophéties sans les identifier et en les attribuant à tore et à travers sans savoir qu'elles avaient déjà un destinataire? C'est bien là le problème. Les suivant s'en sont inspiré pour décrire leur GM sans préciser d'où ils se sont inspirés ni à qui ce qu'ils disent ou reprenne était d'abord attribué. De plus la forme se fait mystérieuse là où sainte Brigitte ne jouait pas sur les symboles à mystère. On retrouve cette utilisation dans le troisième secret de Fatima, celui qui n'a toujours pas été retranscrit officiellement et qui bloque à plusieurs endroits de son orthodoxie. Cependant, Jean-Paul II a bien expliqué qu'avec la chute de l'URSS ce secret était accompli. On le tient pourtant encore très souvent comme à venir, alors qu'il n'a plus de raison d'être. C'est aussi le cas de Notre-Dame de tous les peuples qui utilise la manière de sainte Brigitte et qui attend toujours la chute du communisme sous la puissance de l'Eglise. Elle va à l'inverse du secret de Fatima qui voyait le Vatican saccagé par le communisme, et aucun n'a perçu qu'il tomberait de lui même. Or ces prophéties, comme l'a indiqué Jean-Paul II, sont révolus. Elles n'ont pas à entrer dans les descriptions qui vont avec le GM ou la fin des temps puisque qu'elles parlent d'un temps ou d'une menace révolue et déjà vaincu.

Voilà, il y a donc beaucoup à dire sur le choix des prophéties sélectionnées pour imaginer le GM et l'avenir. La persistance de certaines n'a rien de sage, ne serait-ce que de ne pas écouter les papes concernés comme le fut Jean-Paul II et qui ont signifié leur accomplissement. D'autres sont facilement identifiables (vraiment) comme étant des fabrications tardives et visant des objectifs précis à leur époque. Les prophéties ont une histoire, sont passées à travers des mains, ont été l'objet d'une large littérature parallèle ou de contre-façons déterminantes qui ont changé le cours de leur interprétation et la manière dont on allait les traiter, les envisager et les compiler, ou même faire les prophéties à venir.

On a le droit, et même le devoir de regarder tout ça en face. Au fil du temps, on s'est accoutumé à ne plus rien questionner et à n'envisager que la seule "cohérence" du système qu'elles forment pour justifier de fait son existence et le choix des prophéties retenues ou rejetées. Pourtant beaucoup de ces prophéties n'ont rien ni plus rien à faire dans les prophéties pour le futur ou la fin de temps ou le GM. Il ne faut pas rester la tête dans le guidon avec ce prophétisme, il faut faire l'effort de les regarder une à une avant de les intégrer dans un système bien empirique. Ce qui est même terrible, c'est de croire que ce prophétisme soit reconnu par l'Eglise. Et bien non, au contraire, les seules personnes qui "font foi", comme Birch aujourd'hu,i ne sont pas des religieux et ne sont que des compilateurs comme le furent précocement Lichtenberger, Michel de Nostredame et l'auteur du Mirabilis. Il n'a pas pris plus de précaution que les autres visiblement et ce n'est pas étonnant qu'il donne la même trame. Fatima et Notre-Dame de tous les peuples sont par exemple totalement opposées dans leur résolution et dans ce qu'en disent les Papes. Comment ce fait-il qu'on les prennent dès lors l'une comme l'autre comme étant véritables et à venir? Il faut y penser dès la base, sinon en s'engage dans des choses inextricables et qu'on ne saurait plus justifier que par la seule cohérence interne toute relative qu'on leur trouve mais totalement hors de ce que l'Eglise considère et nous indique les concernant.


Dernière édition par Alchy le Mar 26 Avr 2011 - 5:22, édité 1 fois
avatar
Alchy

Date d'inscription : 15/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Mar 26 Avr 2011 - 5:19

Il est un fait que les gens et les compilateurs ont beaucoup plus en tête le schéma nostradamique de la fin des temps, que quoi que ce soit d'autre (même s'ils ne le savent pas!). La raison : lui et le Mirabilis Liber ont longtemps été les ouvrages principaux que consultait le public, et parfois les religieux en cachette. Ca a eu une influence sur toutes les interprétations populaires et toutes les prophéties qui viennent après 1522. Jusqu'au nom particulier d'Henri V qui n'est que son invention et dont les évocations font même parti des révélations en vogue et très influentes comme la Fraudais (Mary Julie Jahenny).



C'est bien toute l'interprétation qui en ressort qui est à considérer. A la suite de ces 2 auteurs (1522, 1555), toutes les prophéties vont en être connotées et remplies, imprégnées par ce même univers qu'elles ne font que répéter.

Je suis d'accord pour admettre(je ne puis etre plus précis vu que je n'ai pas lu encore le Liber Mirabilis) que ce livre aie pu influencer les esprits crédules.Toutefois,Desmond A Birch a prouvé que les prophéties des peres de l'église ds son livre(j'en ai posté une longue liste juste ci haut) étaient authentiques et dataient de bien avant le Liber Mirabilis.

De 2,il a aussi prouvé que plusieurs prophéties de saints ,datant des années 1000 a 1800) étaient authentiques car il l'est a trouvé ds les dossiers de canonisation des saints....

De 3,j'ai moi meme une grande bibliotheque.J'ai trouvé ds les biographies(ou autobiographie) la majorité(pas toutes bien sur) des prophéties datant de 1800 a nos jours ds ces livres.

Desmond A Birch et Rick Salbatto(voir le site Unity Publishing) ont aussi prouvé l'authenticité de ces révélations.Et ce a partir des positios(pour Desmond Birch)des mystiques crédibles.

Donc,je ne vois pas ce que je peux dire de plus....Oui,il se peut que le Liber Mirabilis aie influé ds certains milieux catholiques attachés aux faits extra-ordinaires(ou ayant l'air)mais ca ne s'appliquent qu'a peu de révélations(peut etre Julie Jahenny et quelques autres mystiques douteux).Mais de la a généraliser,je ne le peux pas.


Quand on différencie 2 rois, on parle alors de Grand Roi pour celui qui établi l'ère de paix, et de Grand Monarque ou Roi des Romains, Roi du Monde, Universel, pour celui qui vit à l'époque où il faut combattre l'Antéchrist.
En fait,les prophéties des saints annoncent que le GM chassera les envahisseurs puis viendrait l'Ere de paix d'une durée difficile a prédire.

L'antéchrist prendrait progressivement le pouvoir et regnerait 3 ans et demi.Il ne serait pas combattu par un roi (a ma connaissance des prophéties).Il persécuterait les chrétiens(catholique car l'Ere de paix amenerait une unification des chrétiens)et serait tué par Jésus lui meme.Certaines prophéties annoncent qu'Élie et Énoch reviendraient durant l'époque de l'antéchrist pour consolider la foi des chrétiens.Je ne connais pas de prophéties des saints qui parlent d'un roi en guerre contre l'antéchrist mais nous pouvons admettre que ce sera une guerre tres importante .


Tout l'univers qui permet de se projeter dans ce qui vient à la fin des temps a été mis en théatre par le Mirabilis Liber. Il prolonge plusieurs prophéties par leur explication temporelle (il y aura tel roi, puis tel rois, puis tel évènement, puis tel autre eschatologique, ça aura telle allure, il sera de telles maison, etc.). On ne peut pas passer à côté d'une chose qui a tellement marqué les esprits.
Oui mais tu sembles oublier que plusieurs textes antérieurs au Liber Mirabilis annoncaient le GM et l'Antéchrist et ces textes sont authentiques...Ne pensons qu'a ceux des peres de l'église...


Dernière édition par Francesco le Mar 26 Avr 2011 - 6:08, édité 2 fois

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Mar 26 Avr 2011 - 5:43

Toutes les prophéties ne citent en fait pas un seul roi, mais 2.
Ca fait plusieurs fois que je te demande de me montrer ces prophéties qui annoncent ces 2 rois car je n'ai pas souvenir de cela...


Ce n'est pas parce que ces légendes sont fausses, qu'il faut les minimiser et fermer les yeux sans les regarder ni constater leur dégât bien profond qui ont toujours des répercutions incrustées. L'astrologie a parfois était à leur fondement et ça aussi on peut le constater pour le comprendre (et tout ce qui a un rapport avec les éclipses, les comètes ou les changement d'ère de précession des équinoxes qui sont au coeur de l'observation astronomique et des tentatives de datation et de manifestation attendue).

Je suis d'accord pour admettre qu'il a pu avoir une influence mais lorsque les faits historiques solides prouvent que telles et telles révélations sont authentiques et viennent bien de ces saint,il faut aussi l'admettre et etre bon joueur;et admettre que ce livre n'a eu aucun impact sur ces révélations.

Et n'oublions pas que les informations a l'époque ne voyageaient que tres lentement et uniquement par le bouche a oreille....


Et c'est de l'honneteté des saints dont il est question alors il faut respecter le travail des postulaters et celle de l'église qui a analysé cs textes et canonisé ces personnes....


Mais il faut de la rigueur, on ne peut pas tout prendre comme ça, sans même vérifier un minimum les écarts avec la réalité.
C'est ce que j'ai fait ...Et,meme si ,disons 10 prophéties ne se sont pas réalisées ds le passé,ca ne veut pas dire qu'elles sont fausses car toute prophétie est conditionnelle.....De plus,si nous enlevons disons 10 prophéties douteuses,ca n'enlevent absolument rien au tableau général ....


C'est ce laisser-aller dans la "tolérance" et la non-ingérence qui pousse à la surenchère et à la déformation. Du saint Anselme, de la "prophétie" de Pie XII, on mélange et on a l'avenir. On confond tout, on tient tout pour égale et sacré, on laisse tout le reste de côté, et là on croit avoir quelque chose qui tient debout.
La c'est toi qui généralise.J'ai prouvé que plusieurs révélations privées et messages de la Vierge Marie étaient authentiques alors que tu n'as pas prouvé encore que telles ou telles révélations étaient fausses ou construitent sur le Liber Mirabilis.Jusqu'a présent,tu ne m'a apporté que des hypothses....intéressantes mais soutenues par peu de chose...


on laisse tout le reste de côté
La encore tu généralise.L'Arche de Marie est probablement un des forums catholiques qui postent le plus de texte sur la vie spirituelle et la vie de l'église....Il me semble que nous postons sur des sujets tres variés....

Déjà, pourquoi a-t-on éliminé tout le reste? Pourquoi n'a-t-on pas gardé les autres?
Mais de quelles autres tu parles?


Parce que finalement, de quel droit on tient ces prophéties pour véritables. Pas parce que les derniers auteurs de compilation et de résolution l'ont dit tout de même? Ils le font depuis 1522 avec le même lot de prophéties et en ajoutant celles qui conviennent au fur et à mesure que les prophètes se sont transformés en voyants ayant des révélations. C'est toujours le même schéma qu'ils recherchent. Mais on ne peut pas dire que telle ou telle prophétie est véritable car elle se rapprocherait des autres.
Est ce que tu lis mes messages?Ca fait au moins 3 ou 4 fois que je te donne la preuve de l'authenticité des telles et telles révélations;avec preuve historique...Que veux tu de plus?Ca commence a tourner en rond...


On prend aussi aisément des prophéties de sainte Brigitte adressées à des papes et monarques bien particuliers de son époque, pour des prophéties sur le Grand Monarque de la fin des temps. C'est grave, on ne fait attention à rien et on interverti tout, sans même plus se rappeler à qui c'était adressé. Par la suite, sa manière prophétique a donné de l'inspiration à plusieurs auteurs comme Lichtenberger qui a lui-même été l'un des plus grands diffuseurs des prophéties de sainte Brigitte et qui les a prolongé par les siennes. Il utilisait les mêmes symboles pour désigner les pays ou les personnages. Puis ce fut le Mirabilis qui s'empara de sa symbolique et de plusieurs de ces formules, puis Nostradamus, puis la prophétie des papes. Ils se sont tous inspiré de l'univers symbolique de sainte Brigitte (D'une rond, d'un lys naitra un si grand prince.... La correspondance animalière du coq pour la France, de l'aigle pour l'Allemagne, du lion pour l'Angleterre, etc., qui ne sont aucunement des codes cachés mais des sigles connus et identifiables qu'elle avait choisi parmis d'autres pour les désigner. Ce choix littéraire dans les prophéties date d'elle mais a été très altéré et abondamment réutilisé par la suite). En revanche on connait fort bien le trajet à travers les auteurs de cette symbolique et on peut même identifier ses prophéties pour dire qu'elles ne correspondent pas au GM, mais à des monarques précis de son époque.

Tout ce que je vois la ne sont que des interprétations personnelles....

Tu sembles vraiment détesté les révélations privées.....Juste ton refus de reconnaitres les messages de Fatima(qui se sont réalisés de facon tres précise) montre une fermeture pour x raison aux prophéties....C'est ton droit mais respecte celui des autres(et donc des 2 derniers papes) de croire au charisme de prophétie...


Dernière édition par Francesco le Mar 26 Avr 2011 - 6:13, édité 1 fois

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Mar 26 Avr 2011 - 5:59

On retrouve cette utilisation dans le troisième secret de Fatima, celui qui n'a toujours pas été retranscrit officiellement et qui bloque à plusieurs endroits de son orthodoxie.
La je suis sans voix....C'est tellement extrémiste comme position.En quoi le message de Fatima n'est pas orthodoxe?


C'est aussi le cas de Notre-Dame de tous les peuples
Personnelement,je ne crois pas en ces apparitions .La voyante croyait en Marie Paule Giguere et juste ca en dit long selon moi...


Or ces prophéties, comme l'a indiqué Jean-Paul II, sont révolus.
Et puis viendra un temps de paix a annoncé la Vierge a Fatima...Il y a eu un temps de paix suite a la 2e guerre mondiale?J'aimerais bien savoir quand car il me semble que la guerre froide a commencé peut d'années apres....

Et Benoit XVI lui meme a précisé en mai 2010 que l'aspect prophétique de Fatima n'était pas terminé....

D'autres sont facilement identifiables (vraiment) comme étant des fabrications tardives et visant des objectifs précis à leur époque. Les prophéties ont une histoire, sont passées à travers des mains, ont été l'objet d'une large littérature parallèle ou de contre-façons déterminantes qui ont changé le cours de leur interprétation et la manière dont on allait les traiter, les envisager et les compiler, ou même faire les prophéties à venir.

Honnetement,je trouve ca quelque chose de mettre en doute tant de saints et de mystiques crédibles.Tu les traite comme si ils avaient tout inventer ,agient avec un agenda politique ou simplement de menteur...est ce que tu le réalises?

Tes hypotheses ne tiennent pas la route.Ce ne sont que des hypotheses sans fait....Des hypotheses appuyées par des hypotheses...


Ce qui est même terrible, c'est de croire que ce prophétisme soit reconnu par l'Eglise. Et bien non, au contraire, les seules personnes qui "font foi", comme Birch aujourd'hu,i ne sont pas des religieux et ne sont que des compilateurs comme le furent précocement Lichtenberger, Michel de Nostredame et l'auteur du Mirabilis. Il n'a pas pris plus de précaution que les autres visiblement et ce n'est pas étonnant qu'il donne la même trame. Fatima et Notre-Dame de tous les peuples sont par exemple totalement opposées dans leur résolution et dans ce qu'en disent les Papes. Comment ce fait-il qu'on les prennent dès lors l'une comme l'autre comme étant véritables et à venir? Il faut y penser dès la base, sinon en s'engage dans des choses inextricables et qu'on ne saurait plus justifier que par la seule cohérence interne toute relative qu'on leur trouve mais totalement hors de ce que l'Eglise considère et nous indique les concernant.

Alchy,tout ce que tu écris c'est :je ne crois pas ds les prophéties et les auteurs qui les supportent sont ds l'erreur....Et donc les peres de l'église sont ds l'erreur,plusieurs saints et bienheureux sont ds l'erreur,les postulateurs(dont plusieurs sont ou ont été des historiens) de la cause des saints et bienheureux sont ds l'erreur,les mystiques crédibles de notre temps(dont plusieurs ont vu leur cause en béatification ouverte) sont ds l'erreur.....et pourquoi..parce que je le pense....

Ou sont les faits?Ou sont les preuves?

Voila ou ton discours s'écroule.....et sans fait,ca ne peut etre crédible...

Traiter Birch de menteur alors qu'il a fait des recherches solides ds les bibliotheques du Vatican n'est pas honnete...

Quand je pense que ds ton dernier message,tu utilisais son nom pour soutenir ta these....Enfin,tu ne m'a pas convaincu...et loin de la.

Désolé mais ca me prend des faits et ils ne sont pas la....


En fait,lorsque tu as écrit que tu ne croyais pas ds les faits de fatima,je pense que j'ai compris ta position...

Et c'est ton droit mais laisse les autres croirent en Fatima et donner du crédit aux révélations des saints et messages de la Vierge Marie ds ses apparitions reconnues.


Dernière édition par Francesco le Mar 26 Avr 2011 - 6:19, édité 1 fois

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Mar 26 Avr 2011 - 6:02

Et svp Alchy,aurais tu l'amabilité des répondre a mes questions.Donnes moi les pages de ton texte de st Thomas d'Aquin ds la somme théologique?

Donne moi les révélations qui parlent des 2 rois?

Je t'ai demander des réponses a ces questions hier et je n'ai tjs pas de réponses....

Je réponds a tes questions et te donne mes sources alors Merci de me renvoyer l'ascenceur.


_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par alex le Mar 26 Avr 2011 - 9:08

Euh ! Alchy ! Vous pourriez avoir la politesse de dire un petit mot à Francesco, non ? De lui répondre honnêtement sur tous les points exposés, sinon, cela signifie tout simplement que vous êtes dans l'invention personnelle la plus complète et fort donc, dans l'orgueil. Hors, vous devez très certainement avoir des arguments en bêton pour affirmer tout ce que vous dîtes, ou alors, ce n'est que bla-bla habituel dont notre époque est malheureusement fort coutumière ...

alex

Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Alchy le Mar 26 Avr 2011 - 22:23

La référence au texte de Thomas d'Aquin est dans ma réponse ci-dessus (certes elle est longue, puisque je me suis donné la peine de répondre). Paragraphe 4 ou 5.

Le mirabilis a été reproduit là haut, il fait part des prophéties qui en parlent (des 2 rois), parfois n'y apparaît que l'un, parfois l'autre, parfois les deux, il suffit de lire, on distingue très bien celles qui parlent du Roi du temps de paix, de celui connaissant l'antéchrist, ou des 2, ou alors confondus (Saint Augustin, à rappeler que sa prophétie n'est tenue pour véritable par l'Eglise que si on ne se fie pas au fait, reconnu erroné chez lui par l'Eglise, qu'il indiquait que les 1000 ans, confondus à l'ère de paix, commencent après la résurrection du Christ. J'espère que ceci est bien clair).

Pour avoir les originales, tu les as Franscesco, puisque ce sont des mêmes prophéties dont tu me parles. Il suffit de les lire, pas uniquement de se baser sur ce que disent les compilateurs. Les textes en question (mais il est préférable de réellement tous les lire, peut-être en commençant par leur version la plus originale et non pas le Mirabilis ou une autre compilation) sont : à peu près tous (dont sainte Brigitte selon ce que lui font dire les compilateurs en extrayant les prophéties du cadre originale, sans même les transformer, c'est à dire comme je l'ai déjà écrit, en ne les considérant plus comme adressées à des monarques précis de son époque qui avaient commandé leurs prophéties, mais comme à venir de nouveau pour d'autres personnages à la fin des temps. C'est aussi cela qu'on appelle l'hypothèse Janus qui a été très utilisée depuis le 16ème siècle : on dit que les prophéties sont reproductibles dans le futur et au temps eschatologique. A ce propos, sainte Brigitte n'a jamais fait que des prophéties pour son temps et vers des gens précis qui le lui demandaient pour savoir leur avenir, jamais elle ne parle de la fin des temps (et personne ne le lui a demandé, pourtant, ils auraient certainement pu). Ce sont les compilateurs, dont le premier est Lichtenberger qui a fait dire à ses prophéties autre chose pour la fin des temps. Pourtant, aucune n'était destinée à aller au delà de son époque et elle n'a jamais indiqué qu'elles devaient avoir un double sens qu'on découvrirait un jour. Si on croit dans des prophéties de sainte Brigitte pour la fin des temps, alors il faut au moins connaitre Lichtenberger qui est le premier à lui avoir fait dire ça. C'était je le rappelle l'astrologue de l'empereur de l'empereur Frédéric III et il écrivait de l'astrologie judicielle alors très en vogue dans l'Eglise et admise par Thomas d'Aquin. Ce type d'astrologie parlant surtout de météo, de guerres, d'épidémies et de famines n'a même jamais été condamnée mais s'est épuisée au 19ème siècle quand on l'a rapprochée de la "superstition" et que l'astrologie s'est voulue plus "scientifique" (et éloignée des choses catholiques, elles-mêmes alors tenues par l'astrologie moderne comme superstitieuses). Il est bon de savoir ce que c'est que cette astrologie qui mêle les prédictions et l'influence que ça avait à l'époque, le site CURA qui l'étudie y répond de manière universitaire et très sérieuse. Il est très important de connaitre Lichtenberger si on dit croire dans les prophéties de sainte Brigitte, on simplement les connaitre...).

Est-ce qu'on me lit ou j'écris dans le vide? Mais attention, lire les prophéties, c'est vraiment une très grosse lecture. C'est pour cela que l'on ne se fit souvent qu'aux compilateurs pour le faire à notre place et identifier ce qu'elles disent ou ce qu'elles sont. Lire le Mirabilis est tout aussi fastidieux. Il ne se lit pas en quelques jours (ou en quelques minutes). Il y a tout le passé là dedans, avec ses travers et ses influences et tout ce qu'il porte.
avatar
Alchy

Date d'inscription : 15/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par alex le Mar 26 Avr 2011 - 22:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:La référence au texte de Thomas d'Aquin est dans ma réponse ci-dessus (certes elle est longue, puisque je me suis donné la peine de répondre). Paragraphe 4 ou 5.

Le mirabilis a été reproduit là haut, il fait part des prophéties qui en parlent (des 2 rois), parfois n'y apparaît que l'un, parfois l'autre, parfois les deux, il suffit de lire, on distingue très bien celles qui parlent du Roi du temps de paix, de celui connaissant l'antéchrist, ou des 2, ou alors confondus (Saint Augustin, à rappeler que sa prophétie n'est tenue pour véritable par l'Eglise que si on ne se fie pas au fait, reconnu erroné chez lui par l'Eglise, qu'il indiquait que les 1000 ans, confondus à l'ère de paix, commencent après la résurrection du Christ. J'espère que ceci est bien clair).

Pour avoir les originales, tu les as Franscesco, puisque ce sont des mêmes prophéties dont tu me parles. Il suffit de les lire, pas uniquement de se baser sur ce que disent les compilateurs. Les textes en question (mais il est préférable de réellement tous les lire, peut-être en commençant par leur version la plus originale et non pas le Mirabilis ou une autre compilation) sont : à peu près tous (dont sainte Brigitte selon ce que lui font dire les compilateurs en extrayant les prophéties du cadre originale, sans même les transformer, c'est à dire comme je l'ai déjà écrit, en ne les considérant plus comme adressées à des monarques précis de son époque qui avaient commandé leurs prophéties, mais comme à venir de nouveau pour d'autres personnages à la fin des temps. C'est aussi cela qu'on appelle l'hypothèse Janus qui a été très utilisée depuis le 16ème siècle : on dit que les prophéties sont reproductibles dans le futur et au temps eschatologique. A ce propos, sainte Brigitte n'a jamais fait que des prophéties pour son temps et vers des gens précis qui le lui demandaient pour savoir leur avenir, jamais elle ne parle de la fin des temps (et personne ne le lui a demandé, pourtant, ils auraient certainement pu). Ce sont les compilateurs, dont le premier est Lichtenberger qui a fait dire à ses prophéties autre chose pour la fin des temps. Pourtant, aucune n'était destinée à aller au delà de son époque et elle n'a jamais indiqué qu'elles devaient avoir un double sens qu'on découvrirait un jour. Si on croit dans des prophéties de sainte Brigitte pour la fin des temps, alors il faut au moins connaitre Lichtenberger qui est le premier à lui avoir fait dire ça. C'était je le rappelle l'astrologue de l'empereur de l'empereur Frédéric III et il écrivait de l'astrologie judicielle alors très en vogue dans l'Eglise et admise par Thomas d'Aquin. Ce type d'astrologie parlant surtout de météo, de guerres, d'épidémies et de famines n'a même jamais été condamnée mais s'est épuisée au 19ème siècle quand on l'a rapprochée de la "superstition" et que l'astrologie s'est voulue plus "scientifique" (et éloignée des choses catholiques, elles-mêmes alors tenues par l'astrologie moderne comme superstitieuses). Il est bon de savoir ce que c'est que cette astrologie qui mêle les prédictions et l'influence que ça avait à l'époque, le site CURA qui l'étudie y répond de manière universitaire et très sérieuse. Il est très important de connaitre Lichtenberger si on dit croire dans les prophéties de sainte Brigitte, on simplement les connaitre...).

Est-ce qu'on me lit ou j'écris dans le vide? Mais attention, lire les prophéties, c'est vraiment une très grosse lecture. C'est pour cela que l'on ne se fit souvent qu'aux compilateurs pour le faire à notre place et identifier ce qu'elles disent ou ce qu'elles sont. Lire le Mirabilis est tout aussi fastidieux. Il ne se lit pas en quelques jours (ou en quelques minutes). Il y a tout le passé là dedans, avec ses travers et ses influences et tout ce qu'il porte.

Je vous lis, Alchy, et ma foi, vous dîtes pas mal de choses comtre l'Église. Mais c'est votre liberté pleine et entière. Concernant des écrits du passé, tout le monde peut dire tout et son contraire, sans aucun problème. L'histoire du GM était déjà diffusée dès le 5ème siècle, me suis-je entendu raconter.
Mais tous les saints ont porphétisé la fin du monde et de tous les temps, de tous les siècles. Et ce monde continue et continuera jusqu'à...la fin du monde !! ( affraid oui, Lapalisse doit sourire d'aise !!)
La fin du monde est très proche pour vous et moi, au plus dans les 50 ans, au moins, dans les dix secondes; cela est une prophétie d'une misérabilis âme Embarassed

Vous semblez très érudit (à moins que ce ne soit que des copié/collé?), c'est un fait. Alors, où voulez-vous réellement en venir, cher Alchy. Quelle démonstration voulez-vous faire ?

alex

Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Mer 27 Avr 2011 - 0:12

Le mirabilis a été reproduit là haut, il fait part des prophéties qui en parlent (des 2 rois), parfois n'y apparaît que l'un, parfois l'autre, parfois les deux, il suffit de lire, on distingue très bien celles qui parlent du Roi du temps de paix, de celui connaissant l'antéchrist, ou des 2, ou alors confondus (Saint Augustin, à rappeler que sa prophétie n'est tenue pour véritable par l'Eglise que si on ne se fie pas au fait, reconnu erroné chez lui par l'Eglise, qu'il indiquait que les 1000 ans, confondus à l'ère de paix, commencent après la résurrection du Christ. J'espère que ceci est bien clair).

Une chose est certaine Alchy,avec cette explication sur les 2 rois,tu me prouves que ces informations tirées du Liber Mirabilis n'ont rien a voir avec les révélations des saints dont je parle....Car le contenu de ces prophéties abordent des sujets qui n'existent pas ds les révélations des saints dont je parle...


A ce propos, sainte Brigitte n'a jamais fait que des prophéties pour son temps et vers des gens précis qui le lui demandaient pour savoir leur avenir, jamais elle ne parle de la fin des temps (et personne ne le lui a demandé, pourtant, ils auraient certainement pu).
Desmond A Birch a trouvé cette prophétie de ste Brigitte (excuser pour la traduction):Juste avant l'arrivée de l'Antéchrist,les portes de l'église vont etre ouvertes a bcp de paiens.Il semble donc que ton information est fausse et que Ste Brigitte a bien prophétisé sur les derniers temps...

Si on croit dans des prophéties de sainte Brigitte pour la fin des temps, alors il faut au moins connaitre Lichtenberger qui est le premier à lui avoir fait dire ça. C'était je le rappelle l'astrologue de l'empereur de l'empereur Frédéric III et il écrivait de l'astrologie judicielle alors très en vogue dans l'Eglise et admise par Thomas d'Aquin.
Franchements Alchy....Voila que l'église favorisait l'astrologie....N'importe quoi...


Ce type d'astrologie parlant surtout de météo, de guerres, d'épidémies et de famines n'a même jamais été condamnée mais s'est épuisée au 19ème siècle quand on l'a rapprochée de la "superstition" et que l'astrologie s'est voulue plus "scientifique" (et éloignée des choses catholiques, elles-mêmes alors tenues par l'astrologie moderne comme superstitieuses). Il est bon de savoir ce que c'est que cette astrologie qui mêle les prédictions et l'influence que ça avait à l'époque, le site CURA qui l'étudie y répond de manière universitaire et très sérieuse. Il est très important de connaitre Lichtenberger si on dit croire dans les prophéties de sainte Brigitte, on simplement les connaitre...).

Pourrais tu nous donner des preuves solides que l'astrologie était encouragé ds l'église aux siecles passés?Mais ne nous donne pas des infos d'un site comme celuide la CURA....Donne nous des textes d'église comme un catéchisme,une encyclique,etc....



_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Mer 27 Avr 2011 - 0:26

Vous semblez très érudit (à moins que ce ne soit que des copié/collé?), c'est un fait. Alors, où voulez-vous réellement en venir, cher Alchy. Quelle démonstration voulez-vous faire ?
C'est une bonne question...

Car,si votre objectif est de prouver que le Liber Mirabilis a eu une influence sur les milieux apparitionnistes du temps et que les auteurs de ce livre ont trafiqué certaines révélations privées,je n'aurais pas de difficulté a admettre que ca pourrait etre possible;surtout que j'ai réalisé que plusieurs des idées que vous écrivez comme étant tirées de ce livre ne se trouvent pas ds les prophéties que je connais....

Mais l'influence de ce livre sur la tres grande majorité des révélations des peres de l'église,des saints(es) du 8e au 20e siecle et des mystiques crédibles de notre temps(18e au 20e siecle)est mineure comme l'a prouvé Desmond A Birch,Rick Salbatto et mes lectures de biographies officielles(écrites par le postulateur ou le conseiller spirituelle ) ou auto-biographie....

Mais si votre objectif est autre,veillez nous le précisez pour clarifier le débat.

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Alchy le Mer 27 Avr 2011 - 0:33

Mais Alex, au fait qu'on me parle de sainte Brigitte par exemple, alors qu'on ne sait même pas à qui elle a fait des prophéties, ce qu'elles disaient réellement et si simplement, et comment des compilateurs comme Lichtenberger ont fait que ses prophéties deviennent autre chose qui se mette à parler de la fin du monde. La méprise sur sainte Brigitte est totale (une fois de plus). Ce n'est pas elle ni l'Eglise que j'accuse ou contre qui je vais, c'est les gens de suivre un astrologue! Et de ne même plus le savoir tant ils ont fait confiance et n'ont plus lu les textes et références originales. La liberté de ne même plus savoir ce qu'on fait et ce qu'on fait dire à des saints, la liberté de croire en ce qu'on veut sans jamais avoir à vérifier (ni même savoir qui ou quoi). C'est terrifiant. Il est même possible que des gens aient entendu pour la première fois le nom de Lichtenberger, un nom aussi important dans les prophéties qu'on a tiré de sainte Brigitte! Ce n'est pas moi qui suis érudit, c'est le B-A-BA! Sainte Brigitte n'a pas fait de prophétie pour la fin des temps (mais pour son siècle), c'est Lichtenberger qui le lui a fait dire quand elle était morte.

Où sont passé les Bède, les saint Méthode, les Béchémobius (ou Bemechobus), tous ces pères de l'Eglise dont la prophétie ne colle pas au Grand Monarque attendu par les compilateurs dans la trame qu'il lui ont tracée? (sauf les textes retouchés comme produits dans le mirabilis et abandonnés par la suite en devant revenir à leur forme originale) On me dira encore qu'on ne voit pas de qui ni de quoi je parle. Mais on met des saints et des pères de côté, jusqu'à ce qu'on puisse dire : qui on a oublié... personne.

C'est effrayant. Pas une seule prophétie présentée depuis Lichtenberger, Nostradamus et le Mirabilis Liber n'avance pas en crabe avec au moins 3 pattes cassées pour coller au schéma qu'ils ont créé. Les choses sont tellement rentrées dans les têtes, qu'on ne cherche même plus à savoir d'où viennent réellement les prophéties de saint Rémi (et pourquoi tant d'écart à traiter de gros menteurs les évêques historiens de l'époque), de saint Anselme, de sainte Brigitte, etc., on a pris toutes les libertés avec eux et on défend le droit de ne pas s'interroger, pire, de nier les abominables contresens en disant que c'est de la liberté de chacun. Ce sont clairement des faux ou des méprises d'astrologues comme le fit Lichtenberger avec sainte Brigitte. Il y a tout de même un moment où il faut redescendre sur terre avec ces prophéties et regarder les choses en face. Pas en disant, oui, mais le système il tient comme ça alors c'est la preuve, mais en allant chercher les sources ou en se replongeant dans ce qu'elles disent vraiment. Plutôt que d'avoir des prophéties spécialement bancales comme saint Anselme, on comprend et réalise alors pourquoi et quand elles ont été écrites. Le problème, c'est que c'est bel et bien la plus part des prophéties utilisées qui s'avèrent être des faux confondant (et qui parlaient en plus à la base de tout autre chose, comme Karldstat pour saint Anselme), soit totalement extrapolées par des astrologues prophètes qui en ont fait ce qu'ils voulaient et que l'on prend toujours aujourd'hui pour ce qu'ils en ont fait.

Alors disons les choses dans l'autre sens. En quoi Fatima est-elle pertinente? Et en quoi une telle prophétie pourrait étonner qui que ce soit? A part le mystère qu'on laisse planer sans fin et qu'on retire, puis qu'on remet, même si c'est plus pareil, et les à peu près. Qu'est-ce qui montre que cette prophétie est seulement cohérente ou visionnaire? Les enfants pensaient que la sorcières Russe allait tout manger après nous avoir fait la guerre et ruiné le Vatican, on les a cru. On a pris une guerre pour une autre. Des histoire comme ça, on peut en raconter tous les jours et des meilleurs. Dieu n'y encourageait même pas l'Eglise à survivre, elle était tenue pour morte, point. Tout le reste, on n'y pense même pas. C'est de Dieu ça? Alors on s'habitue à quoi. Pourquoi on se laisse mettre en position d'accepter la mort sans même savoir qu'on devra persévérer et aller beaucoup plus loin, et dans le temps, et dans la vie? Quelle spectacle! Mené par le bout du nez par des gamins qui nous disent morts. Il faut se sortir la tête du guidon car en effet, c'est ridicule et finalement dangereux. On y perd tout (dignité, lucidité, refus du mensonge).


Dernière édition par Alchy le Mer 27 Avr 2011 - 0:55, édité 1 fois
avatar
Alchy

Date d'inscription : 15/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Francesco le Mer 27 Avr 2011 - 0:47

La référence au texte de Thomas d'Aquin est dans ma réponse ci-dessus (certes elle est longue, puisque je me suis donné la peine de répondre). Paragraphe 4 ou 5.

Je n'ai pas la référence de la somme théologique de st Thomas?A quel page de la somme théologique et ds quel tome?

Je reviendrai plus tard car j'ai bcp de messages a répondre.

_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Alchy le Mer 27 Avr 2011 - 1:11

C'est l'opuscule 26 consacré à l'astrologie.

Une autre référence : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Alchy

Date d'inscription : 15/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mirabilis Liber, prophéties anciennes (déformées), compilation du 16ème siècle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum