Dieu a-t-il abandonné Jésus?

Aller en bas

Dieu a-t-il abandonné Jésus? Empty Dieu a-t-il abandonné Jésus?

Message par Annie le Mar 12 Juil - 7:06

La réponse est évidente: Dieu n'aurait jamais abandonné une partie de lui-même, son Verbe, par lequel Il se communique aux hommes.
Cette attaque vient d'anti-chrétiens qui refusent le dogme de la Trinité. Il convient de voir sur quoi elle s'appuie à tort...

Les sept paroles du Christ en Croix sont les dernières paroles prononcées par Jésus. Elles forment donc une sorte de Testament spirituel du Christ, que l'Eglise nous demande de méditer.

1. "Père, pardonne-leur; ils ne savent pas ce qu'ils font."
Luc 23, 34

2. "Aujourd'hui, tu seras avec moi dans le Paradis."
Luc 23, 43

3. "Voici ta mère."
Jean 19, 27

4. "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?"
Matthieu 27, 46 et Marc 15, 34

5. "J'ai soif."
jean 19, 28

6. "Tout est accompli."
Jean 19, 30

7. "Père, entre tes mains, je remets mon esprit."
Luc 23, 46

On remarque que la quatrième parole est particulière: elle est citée dans deux Evangiles contrairement à toutes les autres. Ensuite, elle est transcrite d'abord en Araméen (en Hébreux dans l'Evangile de Saint Marc), puis traduite. Cette insistance montre bien son importance...

Eloï, Eloï, lama sabacthani? Ce cri du Rédempteur exprime les douleurs de l'expiation. Les douleurs imposées par les hommes et acceptées pour le salut du monde ne sont qu'une partie de l'expiation. Pourtant, ces douleurs physiques sont intolérables, parce que Jésus a refusé le breuvage stupéfiant auxquel les condamnés avaient droit. (Pour comprendre l'étendue des douleurs provoquées par cette torture à mort, on peut lire le livre du docteur P. Barbet, "La Passion de Jésus-Christ selon le chirurgien").

Pourtant, bien pire est la douleur d'être séparé de Dieu. Jésus, pur de tout péché, vivait en communion avec son Père. En acceptant de se couvrir du péché de l'humanité, il s'est accablé de l'horreur du péché et surtout, il a accepté d'être privé de cette communion et de vivre l'éloignement de son Père, qui est la conséquence du péché. Cette torture morale, vécue pendant les trois heures de ténèbres, a été pour lui bien pire que la torture physique. Mais elle était nécessaire à l'expiation de nos fautes. C'est ce qu'exprime son cri, qui reprend le début du psaume 22.

Eloï, Eloï, lama sabacthani? Sans ce cri, nous ne comprendrions pas la valeur du sacrifice du Rédempteur. Comment comprendre la grâce que Jésus a obtenue pour le monde en mourant, si nous oublions cette souffrance? Oui, Jésus a connu toute notre vie et aussi notre mort: les tortures physiques, mais aussi les souffrances morales, l'effroi de la mort, toutes les terreurs et toutes les angoisses du jugement inexorable de Dieu.

Eloï, Eloï, lama sabacthani? C'est ce cri qui nous révèle notre rédemption par le Christ, vrai homme et vrai Dieu. Non, Dieu n'a pas abandonné son Verbe, son Fils. Il a accepté d'en être séparé pour que nous soyons unis à Lui.

Pour des explications détaillées de chacune des paroles du Christ en Croix, on peut voir:
http://www.bibliquest.org/Regard/Regard-Sept_paroles.htm

Pour une courte méditation sur ces paroles:
http://forumarchedemarie.forumperso.com/t328-les-7-paroles-du-christ-en-croix





Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Dieu a-t-il abandonné Jésus? Empty Re: Dieu a-t-il abandonné Jésus?

Message par Rémi le Mar 12 Juil - 10:13

C'est très éclairant, merci Annie.


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 07/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Dieu a-t-il abandonné Jésus? Empty Re: Dieu a-t-il abandonné Jésus?

Message par Amazone le Mar 12 Juil - 12:33


Magnifique et empli de Foi cheers Merci beaucoup Annie pour tous ces éclaircissements.

De même qu'il est bon de rappeler le Psaume 22, tellement vrai, si beau et terriblement triste et douloureux...





Et Jésus les appela, et dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. (Luc 18:16)   
Amazone
Amazone
Modérateur
Modérateur

Féminin Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Dieu a-t-il abandonné Jésus? Empty Re: Dieu a-t-il abandonné Jésus?

Message par alex le Mar 12 Juil - 16:50

Ces sept paroles de Jésus en Croix, Annie, ont été prononcées non pour Lui-même qui est Dieu Trine, donc empli de Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu l'Esprit Saint, mais pour l'humanité entière. Paroles dîtes en notre nom à tous et pour nous justifier en quelque sorte.
De plus, dans le coiprs et dans le sang de Notre Seigneur, sont très exactement, le corps et le sang de sa Mère, la Très Sainte Vierge ; c'est donc avec Marie, pour nous dans tous les temps, que ces paroles ont été prononcées, et que la Sainte Vierge, continue à nous dire à chaque vraie venue sur cette terre (venues extrêmement rares ; le Ciel ne gaspille jamais ses grâces données).
Une autre immense souffrance, dont peu parlent (en fait, j'ai découvert cette pratique des romains assez récemment), c'est que les romains, lorsqu'ils voulaient détruire complètement quelqu'un, cherchaient à détruire son esprit. Et la paume des mains, étant, dans cette antiquité, réputée être le siège de l'esprit... cela explique pourquoi seul Notre Seigneur a été transpercé dans la paume des mains, alors que les larrons ont eu droit à une mort "digne", non totale aux yeux des romains (et des juifs).

alex

Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Dieu a-t-il abandonné Jésus? Empty Re: Dieu a-t-il abandonné Jésus?

Message par Invité le Jeu 9 Fév - 14:16

PRIERE FINALE DE JESUS
Cité du Vatican, (VIS). La catéchèse de l'audience générale a eu pour sujet la prière de Jésus mourant, rapportée par Marc et Mathieu. Dans leur récit, a d'abord affirmé le Pape, cette prière et ce « cri de Jésus constituent la conclusion de trois heures de ténèbres tombées sur terre après midi, lesquelles faisaient suites aux trois autres heures passées depuis le début de la crucifixion... Ce sont les ténèbres de la mort dans laquelle le Fils s'immerge pour apporter la vie par son sacrifie d'amour... Dans la tradition biblique, les ténèbres ont une double signification, comme signe de la présence active du mal, mais aussi comme présence active d'un Dieu en mesure de vaincre tout mal... Devant les insultes de toute sorte, et les ténèbres qui descendent au moment où la mort vient, Jésus crie sa prière en montrant qu'au-delà de la souffrance et de la mort auxquelles il semble avoir été abandonné par Dieu, il ressent la présence du Père qui approuve ce sacrifice suprême d'amour qu'est l'offrande totale de soi, même si aucune voix ne descend alors du ciel ».
Mais que signifie la prière criée au Père, s'est demandé Benoît XVI, ce « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? ». Ces paroles de Jésus « constituent l'ouverture du psaume 22, dans lequel le psalmiste exprime devant Dieu le tiraillement entre se sentir abandonné et la certitude de la présence divine... Le psalmiste parle de cri pour exprimer la souffrance de sa prière à un Dieu apparemment absent. C'est le moment où l'angoisse débouche sur une prière criée. Ceci se produit dans notre rapport avec le Seigneur lors des situations les plus douloureuses, lorsqu'il semble ne pas nous entendre. Nous ne devons rien craindre et lui confier ce qui pèse sur nos cœurs. N'ayons pas peur de lui crier notre souffrance... Jésus prie au moment de l'ultime refus des hommes, au moment de l'abandon. Mais il prie, avec la certitude de la présence du Père... Ceci fait naître en nous une question : Comment est-il possible qu'un Dieu aussi puissant n'intervienne pas pour arracher son fils à une aussi terrible épreuve? Il faut comprendre que la prière de Jésus n'est pas le cri de qui tombe dans le désespoir de la mort, ni celui d'une personne qui se sait abandonnée. Il fait sien le psaume où Israël souffre et se charge de la peine de tous les hommes qui souffrent de l'oppression du mal. Il les porte tous au cœur de Dieu dans la certitude que son cri sera exaucé avec la résurrection... Il souffre en communion avec nous et pour nous, en vertu de l'amour et de la rédemption et de la victoire qu'il porte déjà en lui ».
« Les personnes présentes au pied de la croix de Jésus ne comprennent pas et pensent que son cri s'adresse à Elie... Nous aussi nous, comme nous le disons en prière, sommes face à la souffrance et au silence de Dieu...mais aussi face à la résurrection, réponse par laquelle il s'est chargé de nos souffrances pour nous aider à les supporter dans la certitude de la destruction... Dans la prière -a conclu le Saint-Père- nous offrons à Dieu nos croix quotidiennes, certains qu'il est présent et à notre écoute. Le cri de Jésus nous rappelle que la prière doit permettre de dépasser notre carcan personnel comme nos problèmes afin de nous ouvrir aux besoins qu'impliquent la souffrance d'autrui. La prière de Jésus mourant en croix nous montre comment prier avec amour pour nos frères en mal de vivre ou plongés dans des moments difficiles, qui souffrent ou se trouvent sans réconfort, afin qu'ils puissent eux aussi ressentir l'amour de Dieu qui ne nous abandonne pas ».
Publié VIS - Holy See Press Office - 9.2.12

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dieu a-t-il abandonné Jésus? Empty Re: Dieu a-t-il abandonné Jésus?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum