Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par veronica le Mer 24 Aoû 2011 - 16:07


Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants


« Les catholiques de l'espèce 'bien-pensante'
sont décidément écœurants de bêtise
et de lâcheté » (Paul Claudel)


« (…) Nous nous permettons de vous écrire cette lettre pour clarifier nos points de vue concernant certaines de nos divergences. Nous essayerons ainsi de nous adresser à vous avec toute la franchise que vous nous connaissez. (…) Ainsi, en vivant en contradiction avec les lois divines, n’êtes-vous pas un contre-témoignage autour de vous ? car qu’est-ce qu’un « contre-témoignage » sinon prétendre être chrétien et ne pas vivre de sa Foi ? Lorsque vous vivez par exemple en « concubinage » ou « maritalement » (...), n’êtes vous pas un contre témoignage pour les autres à commencer par vos propres enfants qui, en plus du scandale que vous leur occasionnez, risque de suivre votre exemple ? Vous avez une lourde responsabilité devant Dieu en montrant un contre-exemple de vie chrétienne autour de vous, auprès des catholiques et plus encore auprès des non-croyants qui peuvent, selon ce que dit St Paul, rire de nous : « Il se prétendent chrétiens mais ne sont pas capables de vivre les enseignement de leur Maître Jésus » (…). Et comme le Seigneur « sonde les reins et les cœurs » ainsi que le déclare le psaume, il est inutile devant Lui de se cacher derrière des prétextes « de situation particulière », « d’étape dans le cheminement », de « compassion pour l’autre » ou autre « bonne volonté » , etc… Tout cela n’est que préceptes humains et tergiversations pour continuer sur des chemins auxquels nous portent nos désirs et nos passions. (...) Car malheureusement, vous n’êtes pas les seuls dans la famille ou les amis à rejeter les lois divines édictées sous forme de règles morales par l’Eglise, comme la plupart de nos contemporains ! Les relations hors mariage vous sont en effet devenues quasi naturelles et, si vous ne les pratiquez pas vous-mêmes vous les tolérez bien chez les autres, en particulier chez vos propres enfants ou chez ceux de vos amis (« catholiques ») comme vous parfois... « Ma fille est partie en boîte avec son copain », vous entend-on dire sans aucune pudeur, comme si elle était partie acheter une boîte de petits pois ! Et que vont-ils faire, elle et son « copain » pendant ou après la boîte ? Ramasser des pâquerettes pour vous les offrir ? (...) Vous ne craignez même pas qu’ils fassent de « petits » péchés…Tant il est vrai qu’à vos yeux il n’y a pas là matière à pécher : « Il n’y a que des expériences ». Car au péché certains d’entre vous n’y croient même plus !... « Il n’y a pas de mal à s’aimer », entend-on de même souvent, à l’instar de la chanson populaire et païenne « Y a pas de mal à se faire du bien » ! (…) Quant aux autres déviations morales telles que les tenues vestimentaires indécentes, l’utilisation des contraceptifs (pourtant strictement interdite par l’Eglise), etc, elles ne semblent pas vous soucier davantage…. « Tout va bien » (…) « ya pas de souci », « pas d’ prob » (…). Pire, certains d’entre vous soutiennent encore parfois l’avortement ou l’euthanasie : « dans certains cas », « en certaines circonstances » et « en fonction du contexte ». En rejetant les lois morales de l’Eglise et en laissant vos enfants s’enfoncer dans le péché, allègrement, sans les préserver de tous les dangers qui en découlent, vous êtes coupables ! Car que vous le vouliez ou non, il y a péché, et vous êtes déjà responsables de ses conséquences chez vous et dans leur vie affective, corporelle ou spirituelle. Et vous vous en lavez les mains, comme Pilate devant la condamnation du Christ ! Mais vos mains restent sales, par votre permissivité et votre laxisme, vous tuez leur innocence. Jésus ne dit-il pas « malheur à celui qui fait tomber l’un de ces petits » ?(…)

Non, vos coutumes ne sont pas catholiques ! Elles ne sont ni saintes et même, elles ne sentent pas vraiment bon ! Leurs odeurs sont plutôt pestilentielles...(…) Vous êtes donc tout simplement devenus vous-mêmes païens ! (…) Vous voudriez en effet continuer ce train-train ronronnant sans jamais être remis en cause dans votre entêtement dans le péché. Car, mine de rien, vous y êtes depuis déjà bien longtemps installés…Et vous comptez peut-être y rester encore confortablement. Si vous nous rejetez, c’est bien en effet parce que nous ne voulons pas suivre et nous opposons à ces « modes » au gré des vents du monde et de ses suppôts qui sont le plus souvent les mêmes que ceux de Satan… Mais « Satan », y croyez-vous encore ? A lui et à ses façons sournoises et progressives de s’infiltrer puis de s’installer dans les mentalités et les consciences ? (…) S’étonnera-t-on, dès lors, vu l’ambiance peccamineuse ans laquelle vous évoluez et dont vous percevez notre non adhésion et même notre réprobation, que nous endossions nous aussi d’innombrables critiques de votre part et que nos idées vous paraissent ainsi « sectaires » et nos habitudes « rigides », nos principes moraux « dépassés » et « caduques » , notre vision du monde « moyenâgeuse », notre foi « intégriste ». Etre traité d’ « intégrisme » : que pourrait-on d’ailleurs espérer de mieux ? Quel plus beau compliment pourrait-on recevoir que d’être considéré comme « intègres » ? Car que signifie finalement ce mot « intégriste » dans la bouche d’un « moderniste », sinon « catholique »….Comment ne paraîtrions-nous pas ainsi à vos yeux comme des « fauteurs de trouble » et des « diviseurs » ? Mais le « diviseur » au sein de nos familles et de nos amis ça n’est ni un prêtre de paroisse qui dénonce vos agissements ni un autre ni nous-mêmes : celui qui nous « divise », c’est votre péché ! Il faut donc choisir : ou bien l’on se dit catholique et l’on vit des enseignements de l’Evangile (tous les enseignements) interprétés authentiquement par le Magistère de l’Eglise et édictés par le pape et les évêques unis à lui, ou l’on n’est pas catholique et l’on fait ce qui nous plaît en en prenant les risques et les conséquences ! (…) Ceci étant, vous n’êtes sûrement pas les premiers responsables de ces situations. Les mauvais curés qui vous autorisent, avec leur bénédiction, à suivre de telles voies ont, bien plus que vous, une grave responsabilité devant Dieu. (…) Le prêtre qui désobéit à ses règles (celles de l’Eglise) n’est donc plus de l’Église en désobéissant en effet à ses lois (qui sont de toujours celles de Dieu) et à son vicaire sur la terre, le Pape, il entraîne de nombreux fidèles sur les pentes glissantes, vers les chemins de la perdition. Il faut être vigilant ! Car il y a malheureusement aujourd’hui de nombreux loups déguisés en agneaux au sein même de l’Eglise catholique (…) ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
veronica
veronica

Féminin Date d'inscription : 14/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Invité le Mer 24 Aoû 2011 - 17:00

Cela fait mal de lire que je ne suis pas une catholique, en fait. J'ai vécu maritalement de l'âge de 18 ans à celui de 38 ans. Sachant que ce qui a motivé le mariage est l'achat d'une maison, et le passage devant le maire n'a été qu'une formalité. Mes enfants sont donc nés hors mariage.
Tout cela parce que je vis avec quelqu'un qui n'est absolument pas croyant. Qui voudrait bien y croire mais ne peut pas. Parce que, en tant qu'éducateur spécialisé, il travaille avec des gens dans une misère noire, dans une détresse sans fin, das des situations qui ne sont souvent qu'injustice. Et, lorsqu'il me demande où est mon Dieu, et pourquoi il laisse faire toutes ces horreurs, je ne sais que répondre, à part que nous avons le libre arbitre et que tout n'est question que de nos choix. Mes enfants ne sont donc pas baptisés, et non croyants.
Je me suis toujours sentie croyante, aimant Dieu, le cherchant sans cesse. Je ne suis jamais arrivée à me sentir en état de péché parce que je n'étais pas mariée, puis pas mariée à l'Eglise. Pourtant, je ne peux pas me confesser, le curé dit qu'il ne peut pas m'absoudre, parce que je ne suis pas mariée à l'Eglise. Je ne peux pas communier non plus. Quelle punition ! Quelle injustice parce que la peine que j'en ressens est immense. Je suis persuadée que Jésus lui, me communierait, moi et les gens comme moi, qu'Il m'absoudrait si je pouvais venir me confesser à lui.
Quant à la question des préservatifs, vous pouvez, devez, mettre en garde, les jeunes gens qui découvrent ou croient découvrir l'amour. J'encourage mes enfants à utiliser, le jour venu, un préservatif, pour eux et leur compagnon.

Si pour tout cela je ne suis pas catholique, je suis dans l'état de péché décrit dans cette lettre, tant pis. Je resterai alors croyante et aimant Dieu, et Dieu qui lit les coeurs verra ma sincérité, s'Il lui prend l'envie de se pencher dessus.

L'homme qui est maintenant mon mari m'a sauvé la vie, après des années d'enfance et d'adolescence de maltraitance, physique et psychologique. Même les curés de ma paroisse ne voulaient pas de moi au catéchisme, en raison de l'état de ma famille. Des hommes de dieux qui m'ont repoussé. Un homme sans foi qui m'a remise à flot, avec qui je vis depuis des années. Non, je ne me sens pas concernée par cette lettre.

Je n'ai agis que par amour, il me semble que c'est le principal qui soit attendu de nous.
Merci à vous si vous avez eu assez de souffle pour aller au bout de cette réaction.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Rémi le Mer 24 Aoû 2011 - 17:20

Bonjour Dolorès, votre message touche à des points très sensibles de l'exigence de la foi et de la fidélité aux règles de l'Église et des 10 commandements de Dieu. L'amour que vous avez pour Dieu et pour votre famille sont un grand plus pour vous et personnes ne peux vous enlever ce mérite. Reste alors le fait que vous n'êtes pas marié devant Dieu et son Église là c'est un grand problème pour votre âme et celle de votre mari car vous êtes continuellement en état de péché mortel, c'est grave et il n'existe pas grand solution autre que de demander à Dieu continuellement par des prières, des sacrifices et des pèlerinages de convertir votre mari pour que vous puissiez vous marier religieusement un jour, c'est la seule solution pour vous hormis la séparation mais d'après ce que vous avez écrit plus haut cela n'est pas votre désir alors priez sans cesse pour sa conversion, Dieu pour lequel vous avez une grande foi peu faire de grande chose, ayez foi et à l'ouvrage.


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Francesco le Jeu 25 Aoû 2011 - 0:22

Comme quoi,lorsqu'une personne n'a pas recu la grace de la foi ,qui est un don de nature surnaturelle,elle ne peut rien comprendre a la notion de péché ,de rédemption,etc....Des aveugles disaient Jésus.

Quand comprendront ils que la foi n'est pas une question intellectuelle mais une grace d'ordre surnturelle....ie qui n'est pas de ce monde.Dieu seul peut la donner.


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Rémi le Jeu 25 Aoû 2011 - 0:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Comme quoi,lorsqu'une personne n'a pas recu la grace de la foi ,qui est un don de nature surnaturelle,elle ne peut rien comprendre a la notion de péché ,de rédemption,etc....Des aveugles disaient Jésus.

Quand comprendront ils que la foi n'est pas une question intellectuelle mais une grace d'ordre surnturelle....ie qui n'est pas de ce monde.Dieu seul peut la donner.

C'est le plus grand trésor que nous ayons, mais si nous la négligeons, elle peut s'enfuir et ne plus revenir. Dolorès à la foi mais elle joue avec le feu comme la majorité des catholiques en ce monde.


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Francesco le Jeu 25 Aoû 2011 - 0:44

C'est le plus grand trésor que nous ayons, mais si nous la négligeons, elle peut s'enfuir et ne plus revenir. Dolorès à la foi mais elle joue avec le feu comme la majorité des catholiques en ce monde.

PLus la personne vit ds le péché sans recevoir les sacrements,sa foi va éventuellement mourrir...Sa foi ne sera qu'une idée d'enfance lui semblant n'avoir été qu'un reve alors que c'est l'ultime réalité......

Oh la surprise de plusieurs a leur mort....


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Joseph le Ven 26 Aoû 2011 - 19:35

ce que vous dites tous est vrai, mais Dolorés, est une personne humble, qui dit son péché, et qui pense que Jésus ,Lui, l'absoudrai, et bien je pense qu'elle a raison, ne l'a t il pas fait avec Marie Madeleine ?
Jésus a demandé a Marie Madeleine de ne plus péché, ce qu'elle a fait, elle s'est convertie et a été sauvé.
Dolorés doit prier beaucoup et en église pour ne pas etre seule, elle doit convaincre son mari du fait que vivre en catholique n'est pas une prison ni un non sens .nous devons la guider pour qu'elle amene son mari a voir aussi les miracles et les beauté de Dieu.
elle doit lui prouver que Dieu éxiste, comment ?
en lui faisant découvrir la vie de Jésus, les écrits historiques de Flavius Joseph, en lui montrant les miracles eucharistiques, les guérisons miraculeuses incontestables , en lui disant aussi que les reproches de son mari sur la non intervention de Dieu dans les malheurs du monde sont un faux prétexte dus a l'ignorance.
Son mari doit savoir que c'est le diable qui est le prince de ce monde et que c'est lui qui met l'homme dans la misère par la tentation et la perversion que l'homme souvent privé de la connaissance de Dieu , acceuille avec une grande joie.
Dieu nous guéris , mais il faut le lui demander avec insistance et confiance.
je prierai pour vous Dolores et pour la conversion de votre famille.
n'oubliez pas de prier la Sainte Famille, Joseph viendra vous aider ,j'en suis certain.

Joseph
Joseph
Joseph

Date d'inscription : 18/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Rémi le Sam 27 Aoû 2011 - 1:03

Il semble que Dolorès s'est offusquée et nous a quittée définitivement, c'est bien triste pour elle, Dieu nous a donné des règles à suivre et elle refuse de s'y plier, elle refuse Dieu, préférant la vie mondaine. Qui a dit que vivre sa foi était facile et que cela n'exigeait pas de sacrifice, c'est bien triste pour elle et malheureusement elle n'est pas la seule à vivre ainsi, prions pour elle et sa famille.

Je ne comprend pas, pourtant nous avons été aimable avec elle. Nous sommes tous pécheurs et nous ne l'avons pas jugés, ce n'est pas l'homme qui a inventé les 10 commandements mais Dieu de même pour l'Église catholique, nous avons des obligations en tant qu'enfants de Dieu et nous devons y mettre tous nos efforts pour nous conformés aux lois divines mais le monde est si attirant, pauvre malheureux.


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Highlander le Sam 27 Aoû 2011 - 8:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il semble que Dolorès s'est offusquée et nous a quittée définitivement, c'est bien triste pour elle, Dieu nous a donné des règles à suivre et elle refuse de s'y plier, elle refuse Dieu, préférant la vie mondaine. Qui a dit que vivre sa foi était facile et que cela n'exigeait pas de sacrifice, c'est bien triste pour elle et malheureusement elle n'est pas la seule à vivre ainsi, prions pour elle et sa famille.

Je ne comprend pas, pourtant nous avons été aimable avec elle. Nous sommes tous pécheurs et nous ne l'avons pas jugés, ce n'est pas l'homme qui a inventé les 10 commandements mais Dieu de même pour l'Église catholique, nous avons des obligations en tant qu'enfants de Dieu et nous devons y mettre tous nos efforts pour nous conformés aux lois divines mais le monde est si attirant, pauvre malheureux.

Cher Rémi,

Pourriez-vous préciser ce que vous entendez par "lois divines" ???
Highlander
Highlander

Masculin Date d'inscription : 09/12/2009
Localisation : Les Hautes terres d'Austrasie

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Rémi le Sam 27 Aoû 2011 - 15:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Cher Rémi,

Pourriez-vous préciser ce que vous entendez par "lois divines" ???

Tout simplement, les 10 commandements et les règles de l'Église catholique.


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Highlander le Sam 27 Aoû 2011 - 16:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Cher Rémi,

Pourriez-vous préciser ce que vous entendez par "lois divines" ???

Tout simplement, les 10 commandements et les règles de l'Église catholique.

Pardonnez-moi, mais le décalogue, qui d'ailleurs au départ ne l'était pas, car les commandements étaient beaucoup plus nombreux (plus de 600), ne sont pas des lois divines dans l'absolu. Qu'ils soient "d'inspiration divine" est tout à fait acceptable, bien que rédigés par la main de l'homme. J'ouvre une parenthèse. Lorsque Moïse (?) confia le peuple à son frère Aaron, avant de se retirer sur le Sinaï, celui-ci a trahi le deuxième commandement, alors que Moïse n'en avait pas encore donné connaissance. Ma question est la suivante : comment Aaron, a pu trahir le deuxième commandement, alors qu'il n'en avait pas connaissance ???
Je reviens aux lois divines. A titre personnel, je considère comme lois divines, celles qui sont immuables et qui régissent l'univers manifesté. Personne, n'est en mesure de modifier l'une de ces lois, qui sont environ une quinzaine (constantes universelles, scientifiquement reconnues). Pour boucler la boucle, ce à quoi le microbe qui se prend pour un homme, donne force de loi, n'est que simple convention, permettant aux moins belligérants, de vivre à peu près en paix...

N'hésitez pas à me corriger, si je dis une ânerie...

Bien à vous.
Highlander
Highlander

Masculin Date d'inscription : 09/12/2009
Localisation : Les Hautes terres d'Austrasie

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par jaimedieu le Sam 27 Aoû 2011 - 17:44

@Dolores

"...Et si une femme a un mari non-croyant et qu'il conscente à vivre avec elle, qu'elle ne le répudie pas. Car le mari non-croyant est sanctifié par sa femme, et la femme non-croyante est sanctifiée par le mari.S'il en était autrement ses enfants seraient imour, alors qu'ils sont saints....En effet, sais-tu femme si tu sauveras ton mari?"
(1e épître aux Corinthiens, chapitre 7 versets 13 à 17)

Même si ce n'est pas tout à fait le même contexte, puisque probablement St-Paul s'adressait à des personnes déjà mariées avant leur conversion, il reste que vous êtes mariés aux yeux de loi civile...Dieu peut transformer toute les situations, j'en suis convaincue!!!
jaimedieu
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 62
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Rémi le Dim 28 Aoû 2011 - 2:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:[color=blue]Pardonnez-moi, mais le décalogue, qui d'ailleurs au départ ne l'était pas, car les commandements étaient beaucoup plus nombreux (plus de 600), ne sont pas des lois divines dans l'absolu.

Je ne parle pas des préceptes de la religion juive mais des 10 commandements, ils sont assurément des lois divines, cela c'est certains. Les préceptes aussi sont d'inspiration divine, c'est très clair dans la Bible dans le texte de l'exode.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'ouvre une parenthèse. Lorsque Moïse (?) confia le peuple à son frère Aaron, avant de se retirer sur le Sinaï, celui-ci a trahi le deuxième commandement, alors que Moïse n'en avait pas encore donné connaissance. Ma question est la suivante : comment Aaron, a pu trahir le deuxième commandement, alors qu'il n'en avait pas connaissance ???

Tous simplement que depuis Abraham le fait d'adorer des dieux païens n'était pas bien vus dans le peuple israélite même si cela n'était pas écrit dans des textes de lois et aussi surtout, si vous relisez le texte de l'exode vous verrez qu'au chapitre 19 et 20 Dieu donna ses enseignements à Moïse et que Moïse les donna au peuple bien avant l'évènement de l'adoration du veau d'or qui lui se déroule au chapitre 32, voilà.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je reviens aux lois divines. A titre personnel, je considère comme lois divines, celles qui sont immuables et qui régissent l'univers manifesté. Personne, n'est en mesure de modifier l'une de ces lois, qui sont environ une quinzaine (constantes universelles, scientifiquement reconnues). Pour boucler la boucle, ce à quoi le microbe qui se prend pour un homme, donne force de loi, n'est que simple convention, permettant aux moins belligérants, de vivre à peu près en paix...

Ça ce n'est que des lois physiques qui règlent le plan matériel, cela n'a rien à voir avec les lois de Dieu pour le salut de l'âme, je crois que la déformation FM des choses de la vie vous égare, le grand architecte FM et tout cette foutaise c'est très loin de la vérité catholique.



Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Francesco le Dim 28 Aoû 2011 - 18:25

Dolores a écrit: a écrit:il travaille avec des gens dans une misère noire, dans une détresse sans fin, das des situations qui ne sont souvent qu'injustice. Et, lorsqu'il me demande où est mon Dieu, et pourquoi il laisse faire toutes ces horreurs, je ne sais que répondre.

Dieu se trouve justement ds ces gens qui sont ds une misere noir......Ce n'est pas Dieu qui amene cette misere mais l'humain qui est souvent un loup pour ses semblables...


Joseph a écrit:ce que vous dites tous est vrai, mais Dolorés, est une personne humble, qui dit son péché, et qui pense que Jésus ,Lui, l'absoudrai, et bien je pense qu'elle a raison, ne l'a t il pas fait avec Marie Madeleine ?
Jésus a demandé a Marie Madeleine de ne plus péché, ce qu'elle a fait, elle s'est convertie et a été sauvé.
Dolorés doit prier beaucoup et en église pour ne pas etre seule, elle doit convaincre son mari du fait que vivre en catholique n'est pas une prison ni un non sens .nous devons la guider pour qu'elle amene son mari a voir aussi les miracles et les beauté de Dieu.
elle doit lui prouver que Dieu éxiste, comment ?
en lui faisant découvrir la vie de Jésus, les écrits historiques de Flavius Joseph, en lui montrant les miracles eucharistiques, les guérisons miraculeuses incontestables , en lui disant aussi que les reproches de son mari sur la non intervention de Dieu dans les malheurs du monde sont un faux prétexte dus a l'ignorance.
Son mari doit savoir que c'est le diable qui est le prince de ce monde et que c'est lui qui met l'homme dans la misère par la tentation et la perversion que l'homme souvent privé de la connaissance de Dieu , acceuille avec une grande joie.
Dieu nous guéris , mais il faut le lui demander avec insistance et confiance.
je prierai pour vous Dolores et pour la conversion de votre famille.
n'oubliez pas de prier la Sainte Famille, Joseph viendra vous aider ,j'en suis certain.



Francesco:Beau texte qui nous rappele que notre Dieu est amour.....

Nous aimons notre Dieu et nous n'apprécions pas que des personnes blessent son corps mystique,qui est l'église,en ne respectant pas les commandements de Dieu.....

Mais Dieu est amour et miséricorde.....Il y a une grande nuance entre une personne qui rejette Dieu volontairement et une autre qui veut aimer Dieu mais est encore prisonniere de sa vie passée......

Et notre role est de l'aider a s'en libérer justement....Pas tjs aisé mais comme chrétien,nous nous devons de le faire tout en faisant respecter notre foi.


Dernière édition par Rémi le Dim 28 Aoû 2011 - 19:02, édité 1 fois (Raison : remise en forme pour plus de clarté)


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Highlander le Dim 28 Aoû 2011 - 19:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Je ne parle pas des préceptes de la religion juive mais des 10 commandements, ils sont assurément des lois divines, cela c'est certains. Les préceptes aussi sont d'inspiration divine, c'est très clair dans la Bible dans le texte de l'exode.

Je respecte votre foi de charbonnier et, n'y voyez absolument rien de péjoratif. Il se trouve, que je ne prends pas pour argent comptant tout ce que dit la Bible. Si votre signature n'avait pas attiré mon attention, je vous aurais, à tort évidemment, pris pour un protestant. Leur goût très prononcé pour la Bible, en dehors de quoi rien n'existe, est particulièrement révélateur de leur incurie.

Parce que les 10 commandements ne sont pas juifs ??? Quant à l'Exode, aucune preuve archéologique n'a démontré cet épisode (je ne parle pas en tant que FM, mais en homme qui s'intéresse à l'histoire, à la science et à l'archéologie). L'exode est un mythe, au même titre que Moïse, Abraham et tous les patriarches; ce qui n'enlève rien à la valeur du message biblique. Mes sources et référents dans ce domaine, sont des gens dont la bonne foi et l'honnêteté intellectuelle ne peut être mise doute. Je veux citer André Paul, Jean-François Colossimo, Odon Valet, Eric Lenoir et quelques autres théologiens. A savoir aussi et, vous le savez probablement, que la Bible fut rédigée entre -700 et -500 avant J.C., lors de la captivité (???) de ceux qui étaient devenus les hébreux, peuple qui n'existait pas en tant que tel...

Tous simplement que depuis Abraham le fait d'adorer des dieux païens n'était pas bien vus dans le peuple israélite même si cela n'était pas écrit dans des textes de lois et aussi surtout, si vous relisez le texte de l'exode vous verrez qu'au chapitre 19 et 20 Dieu donna ses enseignements à Moïse et que Moïse les donna au peuple bien avant l'évènement de l'adoration du veau d'or qui lui se déroule au chapitre 32, voilà.

Encore une fois, Abraham, tel que cité dans la Bible, n'a aucune crédibilité compte tenu des temps où fut rédigé l'AT. Le monothéisme existait bien avant l'apparition des hébreux. Les premiers monothéistes furent les égyptiens. C'est Akhénaton, qui introduisit le monothéisme, en instaurant le culte du Dieu solaire Ra ou Rê, selon les transcriptions. Le mot "israël", apparaît pour la première fois, sur une stelle en Egypte. Par ailleurs, le mot "Israel", est la contraction de Isis, Ra, et El, ce que aucun des auteurs que j'ai cités, ne conteste.

Ça ce n'est que des lois physiques qui règlent le plan matériel, cela n'a rien à voir avec les lois de Dieu pour le salut de l'âme, je crois que la déformation FM des choses de la vie vous égare, le grand architecte FM et tout cette foutaise c'est très loin de la vérité catholique.

Détrompez-vous, car ce que vous appelez "foutaise" est très loin de la perception que vous en avez. Vous ne semblez pas comprendre ce que j'écris et c'est dommage. Mais je vous comprends...
Highlander
Highlander

Masculin Date d'inscription : 09/12/2009
Localisation : Les Hautes terres d'Austrasie

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Rémi le Dim 28 Aoû 2011 - 20:33

Tout cela c'est votre point de vue FM et comme tout ce qui vient de cette secte, je le rejette loin de moi comme vos théologiens qui je suppose aussi doivent être FM. Ils en ont de la science ces théologiens pour dire qu'Abraham Moïse et tous les patriarches n'ont pas existés et qu'il ne sont qu'un mythe, je suppose qu'ils croient aussi que Dieu n'est pas le créateur de l'univers. On est à milles lieux de se comprendre, vous n'êtes aucunement catholique véritable, seulement peut-être superficiel et ça s'arrête la. Si vous avez soif du vrai Dieu revenez nous voir et sinon bon vent puisque vous désirez nous quitter et je me demande même pourquoi vous êtes venu.


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Highlander le Dim 28 Aoû 2011 - 20:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:je me demande même pourquoi vous êtes venu.

Effectivement, je me faisais la même réflexion. Peut-être ne suis-je pas catholique à vos yeux, encore que, pour en juger, il faudrait que vous soyez vous-même irréprochable, ce qui au vu de vos phrases, condamnant sans appel, laisse perplexe, voire étonnant. Mais bon !!! Il n'en demeure pas moins, que j'aie pour vous, la plus grande compassion...
Highlander
Highlander

Masculin Date d'inscription : 09/12/2009
Localisation : Les Hautes terres d'Austrasie

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Rémi le Dim 28 Aoû 2011 - 21:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:je me demande même pourquoi vous êtes venu.

Effectivement, je me faisais la même réflexion. Peut-être ne suis-je pas catholique à vos yeux, encore que, pour en juger, il faudrait que vous soyez vous-même irréprochable, ce qui au vu de vos phrases, condamnant sans appel, laisse perplexe, voire étonnant. Mais bon !!! Il n'en demeure pas moins, que j'aie pour vous, la plus grande compassion...

Vous vous dites fm c'est donc que vous suivez les règles de la FM, alors pour être catholique il faut suivre les règles de l'Église catholique, si l'Église proclame que les fms ne peuvent communier et que vous communier quand même, vous vous excluez vous-même de l'Église catholique et si malgré tout cela vous demeurez quand même FM, c'est à vous de voir, il y a des exigences à suivre pour se proclamer catholique de même que pour se dire fm. Ce n'est pas moi qui vous juge mais c'est vous-même en rejetant ainsi les règles de l'Église.


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Francesco le Dim 28 Aoû 2011 - 21:09

Ce n'est pas moi qui vous juge mais c'est vous-même en rejetant ainsi les règles de l'Église.
C'est ca qui est tragique...Ah l'aveuglement spirituel.....Prions pour la conversion des FM...


Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Highlander le Dim 28 Aoû 2011 - 21:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Ce n'est pas moi qui vous juge mais c'est vous-même en rejetant ainsi les règles de l'Église.
C'est ca qui est tragique...Ah l'aveuglement spirituel.....Prions pour la conversion des FM...

Merci beaucoup, chers Rémi et Francesco. Mais réservez vos prières pour ceux qui oeuvrent à détruire l'Église de Rome, les musulmans, les protestants et autres juifs. Eux, sont les antichrist, pas les véritables FM, héritiers des constructeurs de cathédrales...
Highlander
Highlander

Masculin Date d'inscription : 09/12/2009
Localisation : Les Hautes terres d'Austrasie

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Annie le Lun 29 Aoû 2011 - 9:50

Les francs-maçons sont-ils les héritiers des bâtisseurs de cathédrales?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En 1717, quatre loges londoniennes établies de « temps immémorial » et « quelques frères anciens » s’associent pour créer la première Grande Loge de Londres et jeter ainsi les bases d’une organisation centralisée qui aboutira, après plusieurs décennies et bien des péripéties, à la franc-maçonnerie moderne. Mais cet événement marque-t-il vraiment sa date de naissance. Il est évident que non : outre le fait qu’elle se réclame d’une fondation plus ancienne, l’initiative de ces loges vient sanctionner un état de fait et non le créer. Si l’on ne possède aucun document prouvant l’existence de ces quatre loges avant 1717, des « acceptations » dans des loges de personnes étrangères au métier de maçon sont bien attestées tout au long du XVIIe siècle.

Le problème est donc en réalité le suivant : ces loges sont-elles les héritières des loges de métier de l’époque médiévale ? Car si les légendes maçonniques situent généralement la fondation de l’institution lors de la construction du Temple de Jérusalem sous le règne de Salomon (vers 970-931 av. Jésus-Christ) sous la conduite de l’architecte Hiram, c’est un lieu commun de la plupart des ouvrages consacrés à la franc-maçonnerie que d’affirmer, sans preuves, qu’elle provient directement des loges des « bâtisseurs de cathédrales ».

Cette théorie trouve sa première expression notable dans la seconde édition des Constitutions d’Anderson (1738), texte fondateur de la maçonnerie moderne, lequel, en revendiquant une telle filiation « ininterrompue », vise avant tout à légitimer l’autorité autoproclamée de la Grande Loge de Londres. Cette hypothèse d’une maçonnerie spéculative naissant naturellement de la maçonnerie opérative par simple « transition », connaît aujourd’hui encore un grand succès, particulièrement en France, car elle flatte le sentiment d’enracinement des maçons dans une tradition multiséculaire et prestigieuse.

Mais ce mythe fondateur est aujourd’hui remis en question par de nombreux historiens. Il apparaît de plus en plus nettement que, indépendamment du problème posé par les inévitables lacunes documentaires, la question de l’origine historique de la franc-maçonnerie est complexe et doit plutôt être posée au pluriel : quelles origines ? Car si la symbolique et l’appellation de l’institution obligent à supposer un lien avec les loges de bâtisseurs, aussi ténu soit-il, voire même plus idéal que réel, d’autres sources ont également joué un rôle important, si ce n’est prépondérant. Le plus ancien témoignage concernant l’organisation du métier de maçon en Angleterre remonte à 1356. [...]

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Francesco le Mer 31 Aoû 2011 - 1:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Ce n'est pas moi qui vous juge mais c'est vous-même en rejetant ainsi les règles de l'Église.
C'est ca qui est tragique...Ah l'aveuglement spirituel.....Prions pour la conversion des FM...

Merci beaucoup, chers Rémi et Francesco. Mais réservez vos prières pour ceux qui oeuvrent à détruire l'Église de Rome, les musulmans, les protestants et autres juifs. Eux, sont les antichrist, pas les véritables FM, héritiers des constructeurs de cathédrales...
Bon,je vais essayer d'etre plus clair avec toi vu que tu ne sembles pas comprendre ce que nous nous efforcons de te dire....Tu cries a l'incompréhension ...que tu es catholique comme nous.....tout en étant fm.....Tu semble croire que tu as raison.....


Sauf que tu n'es catholique que ds ta tete.....ou disons que tu prends ce qui t'arrange ds la foi catholique,enleve ce qui te déplait et ajoute ce qui t'amuse.....Et ce n'est plus ca la foi catholique.....


Probable que nous ne comprenons pas bien ta pensée mais l'inverse est aussi vrai.....Aux échanges que nous avons sur ces sujets déliquats,il est manifeste pour moi que tu ne connais pas la foi catholique,la vie spirituelle qui y est associée et l'église.....Ta conception de notre foi est erronée et ton obstination a nier les condamnations multiples et répétées des papes le prouve......


Désolé mais tu ne nous comprends pas plus qu'on te comprends.....Ta conception de la foi catholique est une hérésie....et pas de drame svp...ce n'est qu'un mot....ie que tu es ds l'ereur et pas un peu....alors que veux tu que je te dise???




Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
Francesco
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas

Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants Empty Re: Lettre ouverte aux catholiques bien-pensants

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum