Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Francesco le Lun 5 Sep 2011 - 20:13

Rappel du premier message :

Et ce lobby puissant qu'est le Gender est enseigné ds les manuels scolaires en France.La saviez vous?[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A dix ans, il devient elle(03/09/2011)


© print screen

A seulement 10 ans, Jack a changé de sexe

A seulement dix ans, poussé par ses parents, Jack est devenu Jackie


BRUXELLES L'histoire se déroule dans l'Ohio et est relatée par ABC News. Rapidement intéressé par les mêmes choses que sa soeur, Jack a fini par déclarer à ses parents, à neuf ans, qu'il n'en pouvait plus d'être comme ça. "Je suis une fille", scandait-il.

Ses parents, John et Jennifer, qui s'étaient faits à l'idée que leur chérubin était homosexuel, ont du se résoudre à l'évidence : Jack est transsexuel. Pour que leur fils se sente bien dans sa peau, ils ont accédé à sa demande, en le faisant opérer. Et Jack de devenir Jackie...

Rédaction en ligne


_________________
Dieu seul suffit,l'aimer,le suivre et faire sa volonté.
avatar
Francesco
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 11/01/2008

http://forumarchedemarie.forumperso.com/

Revenir en haut Aller en bas


Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Spectre le Sam 12 Avr 2014 - 19:39

Oui c'est exactement là où je voulais en venir, je ne suis pas surpris que les gens qui polémiquent sur ce genre de sujets ne soient même pas au courant de ce que j'ai dit, c'est un savoir qui n'est malheureusement pas très répandu, je veux dire, personne ne cherche à expliquer version "grand public" comment ça se fait que certains naissent avec un ressenti différent de leur apparence, du coup je comprend les réactions, si il manque des éléments pour comprendre ben forcément il y a incompréhension... On parle volontiers de la théorie du genre à la télé, de son contraire, mais quant à l'explication biologique tout le monde s'en fou, c'est pourtant la réalité qui importe le plus  Suspect Comment se faire une idée juste si on ne nous dit que la moitié des choses? Comment faire preuve de compassion si on est persuadé que les gens font "exprès" ou pourraient "faire autrement"... De plus à la télévision on ne montre que les cas des personnes qui veulent se faire reconnaître non pas juste pour ne pas être discriminées, mais pour choquer, par goût de la provocation. Donc ajoutez ceci à cela et voilà comment on se fait manipuler.
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 24
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Rémi le Sam 12 Avr 2014 - 19:59

Spectre, ce n'est pas parce que c'est enseigné à l'université que tout cela est automatiquement vrai. Il vous faut avoir un esprit plus critique. On sait bien maintenant que les enseignements universitaires qui touchent à la morale sont pour la plupart critique d'une morale religieuse et enseigne une morale humaniste sans Dieu comme du temps du communisme en URSS. Au sujet de ce pulse que vous nous expliquez comme vérité indiscutable enseignée par vos professeurs, il s'agit d'une théorie comme une autre qui ne peut aucunement être prouvée, comment le pourrait-ils si ça se passe en une fraction infime de la population et durant un très cours laps de temps dans la vie du foetus. Ces professeurs font comme avec la théorie de l'évolution, du Big bang ou tout autre, c'est la vérité absolu tant que cette vérité n'est pas remplacée par une autre améliorée alors que ce n'est que des théories et rien de plus.

_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Spectre le Sam 12 Avr 2014 - 20:16

Non là on a pas affaire à des théories mais à des faits prouvés, à moins que la soupe infâme qu'on nous sert aux informations le soir soit plus "vraies" que des années de recherches en laboratoire qui ont permit d'aboutir à des conclusions qui ont leurs limites certes, et qui ne prétendent pas enseigner une morale quelconque, ça ne va pas plus loin que "voilà tel fait a été mis en évidence". Parce que là ce que vous êtes entrain de me dire c'est "la réalité est fausse", et par conséquent "traitons d'horreurs des personnes". La seule horreur c'est la situation que ces gens vivent, qui n'est pas rendue plus agréable par des jugements qui ressemblent vaguement à "jetons leur la pierre ils l'ont bien cherché" (ou "cassons leur du sucre sur le dos", ça revient un peu au même).
Ne soyez pas fâché, vous avez été trompé. Ce n'est même pas de votre faute. Je ne peux que vous suggérer de rechercher par vous même ce qu'il en est dans des manuels d'embryologie (qui n'ont pas changé depuis pas mal d'années, il n'y a pas 36000 façons d'être un embryon).
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 24
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par giby le Dim 13 Avr 2014 - 0:39

Spectres: Tu crois vraiment ce qu'on racontes au info?

Bon, il faut savoir que cette théorie du genre a été construit sur des cas… qui on été atroce à la fin…
lit ça [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

giby

Date d'inscription : 04/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Spectre le Dim 13 Avr 2014 - 13:10

Je suis au courant c'est bien ce que je dis... Merci de ne pas me faire dire l'inverse de mes propos, c'est un peu gros quand même  Suspect  Aussi gros que de traiter tout les professeurs, chercheurs et docteurs de la terre de menteurs. Heureusement qu'ils sont là pour actualiser le savoir justement! Ils font preuve de quelque chose qui a été oublié sur ce sujet: l'humilité d'admettre qu'on a pu se tromper pendant très longtemps et qu'il y a quelque chose de plus proche de la réalité qu'il va bien falloir accepter, parce que de toutes façons, la réalité ne nous demande pas d'être d'accord pour exister. Tout ce qu'on gagne à fermer les yeux dessus et faire le dos rond, c'est vivre à côté de la plaque.

Justement dans votre lien, on tente de laver le cerveau des enfants et de les attribuer au sexe inverse de celui qui est dans leur tête. C'est donc bien ce qui se passe dans le cerveau qui est important, le petit garçon en question était bien un petit garçon, avec un cerveau masculin, un corps qui a voulu être féminisé, comme je l'ai déjà dit DEUX FOIS ce ne sont pas les hormones après la naissance le problème, mais pendant la grossesse. La masculinisation ou féminisation du cerveau se fait durant les premiers temps de votre existence, quand vous n'êtes même pas nés. Je me suis surement mal fait comprendre quand j'ai dit que les hormones déterminaient le sexe ressenti, on parle bien d'un événement qui dure très très peu de temps et sur lequel on a aucune prise parce qu'on ignore encore quel est l'instant exact où ça survient.

Si vous faîtes un physique de fille parfait à un garçon, rien d'étonnant à ce qu'il souffre de sa condition... Puisque c'est un garçon! Et inversement. Le cas des intersexué est encore autre chose, il y a des anomalies physiques visibles, l'hermaphrodisme différent encore, les chromosomes ne sont pas XX ou XY (dépend des cas), être asexué encore différent. Vous ne pouvez pas parler de tous les cas comme s'il s'agissait de la même chose, autant dire que les poneys et les ânes sont tous des chevaux dans ce cas  Suspect ça n'aurait pas de sens.
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 24
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Rémi le Dim 13 Avr 2014 - 16:59

Il faut voir à long terme, il y a bien des années ils ont commencé à enseigner qu'un foetus n'était pas une personne humaine et peu à peu l'avortement a été légalisé et accepté dans les moeurs de la majorité alors que l'on sait ; pour ceux qui ont encore un peu de moralité, que l'avortement est un meurtre en bonne et due forme. Ils ont aussi enseigné qu'un homosexuel naissait comme ça, que c'était dans les gènes et que tout cela est des plus normal puisque ça se voit aussi chez les animaux, alors peu à peu, cela est devenu acceptable et même encouragé par certains organismes, le mariage est devenu usuel et l'adoption d'enfants par des conjoints de même sexe de plus en plus en vigueur, tout est bien, le lavage de cerveau de la masse est bien avancé. Ils ont aussi enseigné que la souffrance n'est d'aucune utilité, que le suicide est la solution pour tout ceux qui souffrent un peu trop et maintenant on va permettre aux adolescents de se suicidés sous l'approbation de l'état et du peuple. Tout va bien, les hommes sont de plus en plus intelligent, civilisés et maitre de leur vie. Et maintenant au moindre petit enfant qui se croit d'un sexe différent du sien ou d'un adulte ayant mal été aimé par ses parents, la transformation du sexe sera tout-à-fait normale. On commence par attendrir les gens en disant que ce n'est pas sa faute, il est né comme ça, cela l'aidera dans son futur, etc.etc.. Tout cela est une vieille tactique qui date et qui a fait ses preuves pour instaurer un changement de mentalité de la masse et faire accepter l’inacceptable, c'est bien connu pour ceux qui s'informe un peu sur l'histoire des enjeux moraux de la société. Et là je n'ai pas parlé du divorce, des embryons jetés à la poubelle, de l'amour libre, de la porno accessible à tout enfant etc.etc. Les hommes se préparent un bel enfer....

_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Spectre le Dim 13 Avr 2014 - 21:32

Relisez moi encore et encore jusqu'à ce que mes propos arrivent à votre encéphale en étant pas déformés par votre cornée, ce que j'ai dit ne remet en rien en cause le fait qu'un foetus soit une personne et que l'homosexualité soit bien une pulsion, une forme d'attrait, il n'existe pas de "gène" de l'homosexualité, ça relève des envies et de la volonté et non pas d'un prédéterminisme... Je ne sais pas qui est ce "ils" dont vous parlez mais moi je n'ai jamais vu leurs visages à ces "eux". Et ce que je dis ne veux pas dire que "changer de genre ça se fait parce qu'on a envie", avez vous seulement lu mes propos? Je m'interroge... vous vouliez peut-être parler des professeurs en général? Mais je crois que vous confondez chercheur-enseignant avec uluberlu-charlatan qui publie des bouquins noircis de théories fumeuses...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et maintenant au moindre petit enfant qui se croit d'un sexe différent du sien ou d'un adulte ayant mal été aimé par ses parents, la transformation du sexe sera tout-à-fait normale

Au "moindre"? "se croit"? Que dire à cela, sinon que vous devenez insultant en réduisant l'importance d'une catégorie de personne à "moindre" et en prétendant savoir s'ils mentent ou pas?  Suspect Faites un effort, je sais que c'est difficile l'éventualité de devoir reconsidérer un jugement qu'on a depuis toujours, mais ça ne devrait pas vous faire un effet pareil, au point d'associer tout les soucis du monde à celui des gens qui naissent avec une anomalie. Parce qu'à ce train là c'est aussi la faute des aveugles, des voleurs, des mendiants, des infirmes, si le monde est en souffrance éliminons ceux qui souffrent alors... Il n'y aura plus de souffrance, très pratique. Mais non ce n'est pas éthique, alors disons simplement que leurs problèmes n'existent pas. C'est la suite logique de votre raisonnement, je me refuse à le partager. Ça irait précisément dans le sens de tout ce que vous avez eu la lucidité de dénoncer malgré tout.

En fait si on pousse l'idée jusqu'à au bout, un unijambiste devrait renoncer à porter une prothèse, à pouvoir marcher à peu près normalement, un aveugle renoncer à une opération, puisqu'il est né comme ça et que c'est remettre en question ce qui a été fait de base? C'est le seul argument valable qui pourrait rester après tout ce que nous avons déjà évoqué, et pourtant, je me verrais mal dire à quelqu'un qu'il est égoïste de vouloir marcher ou voir.  Neutral



« Nous avons une tentation qui grandit : elle grandit et contamine les autres. Pensons par exemple à un bavardage : j’envie cette personne, cet autre et tout d’abord, j’ai cette jalousie en moi, tout seul et il faut que je la partage, je vais auprès d’une autre personne et je lui dis : « Mais tu as vu cette personne ? »…et elle cherche à grandir et contamine un autre et puis un autre…Mais c’est le mécanisme des bavardages et nous sommes tous tentés de faire des bavardages ! Peut-être que ce n’est pas le cas pour l’un d’entre vous, s’il est saint, mais moi aussi j’ai été tenté par les bavardages ! C’est une tentation quotidienne. Mais elle commence ainsi, doucement comme un fil d’eau. Elle grandit pour contaminer les autres et à la fin, elle se justifie »

C'est du Pape. Vous voyez maintenant ce que vous êtes entrain de faire sur ce topic? Ici ce n'est peut-être pas par jalousie, peut-être que c'est par peur, mais c'est la même chose au fond!
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 24
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Rémi le Lun 14 Avr 2014 - 17:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:En fait si on pousse l'idée jusqu'à au bout, un unijambiste devrait renoncer à porter une prothèse, à pouvoir marcher à peu près normalement, un aveugle renoncer à une opération, puisqu'il est né comme ça et que c'est remettre en question ce qui a été fait de base? C'est le seul argument valable qui pourrait rester après tout ce que nous avons déjà évoqué, et pourtant, je me verrais mal dire à quelqu'un qu'il est égoïste de vouloir marcher ou voir.  Neutral


Il semble bien que l'on ne se comprenne pas, si vous avez compris que je vous accusais de quelque chose, ce n'était pas le but alors je m'en excuse auprès de vous et je ne tient pas compte de ce que vous m'accusez. Ce débat dérape remettons les compteurs à zéro.

Ce que je veux tenter de vous expliquer entre autre chose c'est de prendre en considération une vue plus large de l'histoire humaine et sous quel prisme nous devons la regarder pour avoir un esprit plus libre sur les mentalités dominantes. Il faut comprendre que dans toute l'histoire humaine depuis qu'un individu s'est mit à enseigner à son prochain ; les idées dominantes ont toujours eu priorité dans la transmission à la masse. Si vous vivez dans un pays à domination religieuse, ce qui sera enseigné dans les écoles aura une couleur religieuse de la vie humaine, si vous vivez dans un pays où un dictateur est au pouvoir, il sera enseigné l'adoration de ce dictateur et beaucoup d'enseignements ramèneront vers son admiration par la masse. Maintenant nous vivons dans une société athée vous en conviendrez, où la déesse raison et science domine presque tout et il est tout à fait normal que les enseignements répandus dans les écoles en aient le reflet. Tout cela est ce qu'il y a de plus normal, l'histoire humaine est remplie d'exemple de ce que j'avance et notre époque n'est pas à part des autres époques, l'homme restant l'homme.

Maintenant vous avez le choix, être un esprit libre et chercher la vérité, ou être un esprit soumis et croire ce que l'on vous dit sans poser de question ce qui est le lot malheureusement de la majorité des hommes. Mais comme vous avez la foi en Dieu et que moi aussi je l'aie, il est dans la normalité que nous regardions tout sous le prisme de la sagesse divine qui nous est enseignée depuis des millénaires et nous devons avoir en suspicion l'enseignement de ceux qui ne croient pas en Dieu mais en la déesse raison et science sans égard à l'existence de l'âme et de la nécessité pour elle d'avoir une vie spirituelle pour être pleinement équilibrée, ce que la science ne comprend pas. Tout ce qu'ils enseignent n'est pas faux c'est certain mais il faut demeurer libre et la liberté ne se vie pleinement qu'en Dieu.

_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Spectre le Lun 14 Avr 2014 - 18:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Maintenant vous avez le choix, être un esprit libre et chercher la vérité, ou être un esprit soumis et croire ce que l'on vous dit sans poser de question

Ben c'est précisément ça qui m'a choqué dans vos propos, vous sembliez répéter quelque chose qui s'est dit de générations en générations, le tout sans fondement, sans comprendre les mécanismes, et sans faire appel à l'ouverture d'esprit nécessaire à la reconsidération perpétuelle des choses, parce qu'il faut bien les réexaminer sans arrêt, elles évoluent, dans ce qu'on en sait, je peux comprendre qu'à une époque on croie qu'être transsexuel c'est être fou ou vouloir transgresser les règles imposées par Dieu (ce qui voudrait donc dire que la personne le fait exprès), mais maintenant qu'on sait pourquoi c'est comme ça et pas autrement et que c'est pas un délire de la part de la personne, ni du fait qu'elle aie entendu parler du gender à la télé, pourquoi on continuerai à s'acharner à dire l'inverse? A une époque aussi on croyait que ceux qui naissaient aveugles ou sourds étaient plus pêcheurs que les autres et que c'était une punition divine pour des crimes commis (commis quand?). Commis par la famille peut-être... Mais il me semblait qu'on devait avoir de la compassion et qu'on devait aider les personnes à se sentir le mieux possible et qu'il fallait éviter de jeter la pierre.
Là je vois des raisonnements qui si ils semblent pertinents au début, auraient pour suite logique de faire l'inverse... On aurait jamais du permettre aux trans' de se faire opérer, on aurait jamais du permettre aux handicapés moteurs d'avoir des prothèses et des fauteuils roulants, aux aveugles d'avoir des cannes? Pour en tester la validité il faut les pousser jusqu'à l'extrême, mais là ça ne fonctionne pas!

Libre d'esprit ce n'est pas celui qui ne croit que ce en quoi il est d'accord de croire, ni celui qui n'a personne au dessus de lui pour lui dire ce qu'il doit croire, c'est celui qui a les moyens d'aller trouver la vérité là où elle se trouve. Et d'ailleurs face à ça nous ne sommes pas tous égaux malheureusement.
C'est vrai, certains profs enseigne des choses qui ne sont que des théories, mais si on est attentif en classe on a quand même moyen de lire le titre du cours/diapo (quel que soit le support) qui s'appelle "théorie de ....". Théorie, ça veut bien dire théorie, on est pas trompés sur la marchandise. On est bien prévenu lorsque c'est le cas, que la question est encore en débat et que pour l'instant on a telles hypothèses. Mais dans ce dont je parlais il y a des hypothèses vérifiées, c'est à dire que ce ne sont plus des hypothèses mais des faits établis.

Navré si je vous paraît "accusateur", mais je dois bien avouer que c'est le cas, oui j'accuse vos propos, je ne vais pas vous mentir je vous ai trouvé déplacé et vraiment borné pour le coup... J'ai l'habitude d'être impitoyable avec moi-même pour ce qui est de la recherche de vérité et j'ai tendance à l'exiger aussi pour les autres alors qu'ils le sont surement à une autre échelle que la mienne sur laquelle je n'ai pas mon mot à dire. Mes plus plates excuses toutefois si j'ai "haussé le ton".
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 24
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par giby le Lun 14 Avr 2014 - 19:53

J'ai longtemps cru à ces fable LGBT sur la "normalité" de ses orientations sexuelles minoritaires, et sur le fait que ça soit inné…

Après avoir échangé avec pas mal d'entre eux, et fait le tour de la question, je pense maintenant que c'est une chose pathologique, avec des étiologies bien précises… y compris dans mon propre cas…

lisez ça [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

giby

Date d'inscription : 04/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Spectre le Lun 14 Avr 2014 - 20:25

Non c'est pas pathologique mais ce n'est pas non plus inné... Ça se fait avec la construction de soi, ça dépend de votre caractère. Contrairement au sujet de l'identité sexuelle qui est liée à quelque chose de bien physique, votre orientation sexuelle n'est que très peu influencée par votre physique, il s'agit donc de quelque chose de psychologique, comme le dit bien votre article, c'est en rapport avec l'éducation, le caractère de la personne, ce qu'elle pu vivre en rapport avec le sexe (agréable, désagréable, traumatisant etc.)
Enfin ça peut-être pathologique si vous voulez dire par là que ça vous empêche de vivre une sexualité dans le respect de votre corps et de votre personne, celui de l'autre, où par exemple que c'est une obsession, ou encore que votre orientation sexuelle est le fruit d'un traumatisme mais ça n'est pas propre à l'homosexualité ou l'asexualité.
Déjà dire que c'est "la normalité" ça n'a pas de sens, puisque c'est une minorité, on sait depuis longtemps que la norme c'est la majorité.

Par contre je vois pas bien le rapport entre le mal-être de la personne dans l'article avec le gender, parce que quand on lit son histoire il apparaît clairement qu'il a été victime du cliché "tu es un mec qui ressemble à une fille, donc tu es gay", et il n'a pas eu d'exemple viril dans son entourage, il a donc pris exemple sur ses sœurs etc, après il y a le passage où il parle de l'école et là idem, les jeunes s'en prennent à lui parce qu'il a une apparence plus féminine que la moyenne des garçons...

Vous essayez de dire que les gens font ce genre d'amalgames à cause des LGBT ont pour argument que "l'homosexualité c'est inné", donc quiconque a une apparence efféminée pour un garçon ou masculine pour une fille est homosexuel(le), donc ce serait à cause d'eux ce genre de clichés? Pourtant ce lieu-commun existe depuis plus longtemps que les LGBT et autres non?

Enfin l'idéal ce serait plutôt de gommer les lieux-communs au lieu de réduire chaque individu a une carcasse neutre dénuée de toute identités sexuelle qu'il va devoir construire de A à Z... Avoir cette liberté c'est plus un fardeau qu'un soulagement justement  scratch 
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 24
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Rémi le Lun 14 Avr 2014 - 22:38

Il semble que vous avez une compréhension de l'homme plus près de la philosophie athée que chrétienne, c'est pourquoi on ne s'entend pas sur quelques notions du bien et du mal. L'âme est une créature de Dieu et des règles de vie ont été établis par Lui pour maintenir un ordre et une harmonie à la création. La souffrance humaine ne doit pas être soulagé à tous prix, il y a des limites à ne pas franchir. Aider un aveugle à recouvrer la vue ou un boiteux à marcher ne touche pas à la question intime de l'âme humaine, ce n'est que physique, certes cela affecte le psychologique de la personne mais ne va pas au coeur même de l'âme humaine.

Pour la notion chrétienne du bien et du mal, une relation sexuelle entre personne de même sexe est en horreur devant Dieu mais pour la plupart des personnes aujourd'hui cela est tout à fait bien. De plus en plus se creuse un abime entre la vision chrétienne du bien et du mal et la version mondaine qui est enseignée dans nos écoles contemporaines.

Soulager la souffrance de ces personnes qui veulent changer de sexe parait peut-être bien pour vous mais comme je l'écrivais plus-haut ; il y a des limites selon la notion chrétienne du bien et du mal à ne pas franchir, quand bien même cela serait prouvé scientifiquement, que la personne n'est aucunement responsable de sa souffrance, cela ne change pas la notion chrétienne du bien et du mal, notion divine et qui ne peut changer car Dieu est immuable. La plupart des gens souffrent et tous nous avons un trouble quelconque, soit secret, soit plus évident et qui ne peut être traité par la science humaine. Soit on le supporte avec l'aide de Dieu en l'acceptant et en s'en remettant à Lui ou soit on ne l'accepte pas et la souffrance devient cent fois pire. C'est par la souffrance que l'on devient meilleur, plus humain et plus saint et qui porte sa croix dans la joie est invincible. Les béatitudes sont pour la vie future, ici-bas nous devons travailler à notre salut en se perfectionnant dans le bien avec l'aide du Tout-Puisant et par sa Miséricorde.

_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Spectre le Lun 14 Avr 2014 - 23:16

Ben j'ai jamais dit que le fait que la personne n'y puisse rien l'obligeait à transformer son apparence. Accepter sa souffrance ne veut pas dire être d'accord avec elle et ne rien devoir faire pour changer les choses. Je suis d'accord aussi sur le fait qu'il y ai des limites (je ne sais pas quelles sont-elles mais aussi bête que ça puisse paraître ça me semble plutôt trivial). Mais si la personne ne peut pas supporter son corps au point je ne sais pas moi, de vouloir mourir et de ne plus arriver à vivre normalement, je vois pas pourquoi elle devrait s'infliger des souffrances inutiles non plus. Ce n'est pas non plus comme vouloir faire de la chirurgie esthétique juste pour la beauté, il faut faire la différence entre le vrai complexe ou la vraie douleur liée à l'apparence qui empêche d'avoir une vie sociale, et le caprice de vouloir rester jeune et beau pour toujours et en tout point. Et encore que dans le cas d'un complexe sur le physique on peut "se mettre un coup de pied aux fesses", mais dans le cas du transsexuel, impossible, le cerveau est fait comme ça et avoir un cerveau différent du corps sera forcément troublant.

Pour votre idée de la souffrance qui rend meilleur je ne partage pas. Ça rend meilleur une fois qu'elle cesse peut-être, mais quand elle est là, ça fait de vous une bête, soit vous vous endurcissez pour ne plus rien sentir et perdez le sens de ce qu'est être humain, soit vous devenez un monstre de haine et faites rejaillir sur autrui ce qui a été pour vous. Même si vous pouvez trouver du bon malgré la souffrance, c'est quand même mieux quand elle n'est pas là.  Suspect 

Soit on le supporte avec l'aide de Dieu en l'acceptant et en s'en remettant à Lui ou soit on ne l'accepte pas et la souffrance devient cent fois pire.

Ça non plus je comprend pas bien, ça voudrait dire qu'il faut rester là passivement à attendre que Dieu le fasse pour nous? Alors même qu'on est constitués de sorte à savoir et pouvoir agir par nous même pour  aller mieux? Du moins pour ce qui est strictement physique, ou qui a trait à des actions qu'on peut faire nous même (travailler pour améliorer notre situation, prendre un médicament pour faire partir la maladie, etc). Accepter devrait vouloir dire "pour l'instant les choses sont comme ça et pas moyen que ce soit mieux, j'accepte jusqu'à ce que je puisse changer les choses", on accepte sans pour autant être d'accord, ça veut dire que dès que possible on fera le nécessaire par soi-même pour essayer que ça aille mieux.

Pour la notion chrétienne du bien et du mal, une relation sexuelle entre personne de même sexe est en horreur devant Dieu mais pour la plupart des personnes aujourd'hui cela est tout à fait bien

Mais pourquoi "horreur"? "Pas ce qu'on est censé faire" je comprendrai, mais "horreur"...
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 24
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Rémi le Mar 15 Avr 2014 - 1:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais pourquoi "horreur"? "Pas ce qu'on est censé faire" je comprendrai, mais "horreur"...

Parce que c'est contre nature, le faire et en faire la promotion(je ne parle pas de vous) revient à dire à Dieu qu'Il a fait erreur, qu'Il a mal fait la création que la moralité qu'Il enseigne est discriminatoire. Dieu a créé 2 sexes complémentaires, non pas 3 sexes comme l'on voit maintenant rendus effectifs dans certains pays. Dieu enseigne l'amour entre un homme et une femme seulement et condamne catégoriquement celui entre conjoint de même sexe et encore plus les relations sexuelles entre ceux-ci. Voyez ce que nous enseigne entre autres l'histoire de Sodome et Gomorrhe.  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Accepter sa souffrance ne veut pas dire être d'accord avec elle et ne rien devoir faire pour changer les choses.

En effet mais avec les moyens modernes de la médecine aujourd'hui, il est possible de faire du mal aux autres pour soulager ou guérir ses souffrances comme sacrifier des foetus pour la recherche médicale, le kidnapping d'enfants pour voler ses organes et bien d'autres.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je suis d'accord aussi sur le fait qu'il y ai des limites (je ne sais pas quelles sont-elles mais aussi bête que ça puisse paraître ça me semble plutôt trivial).

Il n'y pas plus triviale que notre époque où pour son petit confort personnel on est prêt à tuer des enfants en parfaite santé dans le sein maternel et dans certains cas jusqu'à 9 mois pour ne pas briser sa carrière. Et que dire aussi de la manière dont nous traitons nos personnes ainées qui seraient quelques fois mieux traités en prison que dans les hospices. Je ne connais pas grands tribus ancestrales qui traitaient ainsi les plus faibles de leurs membres, à part quelques cas extrêmes comme les aztèques ou les incas où ils sacrifiaient de jeunes enfants. Les limites sont celles que Dieu a fixé et qui se retrouvent dans les textes soit de la Bible ou du magistère de l'Église.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais si la personne ne peut pas supporter son corps au point je ne sais pas moi, de vouloir mourir et de ne plus arriver à vivre normalement, je vois pas pourquoi elle devrait s'infliger des souffrances inutiles non plus.

Tout ne peux pas être acceptable comme je vous disait pour soulager la souffrance. C'est pas parce que la science peut vous offrir quelques choses que cela est voulu par Dieu et que c'est bien. Bientôt il sera peut-être possible de faire un enfant de la fécondation jusqu'à la naissance hors du corps d'une femme. Est-ce que cela serait acceptable parce qu'une femme stérile souffrirait grandement de ne pas pouvoir avoir d'enfant ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:mais dans le cas du transsexuel, impossible, le cerveau est fait comme ça et avoir un cerveau différent du corps sera forcément troublant.

Oui et puis ; ils ne sont pas les seuls à souffrir sur la terre, un schizophrène souffre aussi, un enfant en phase terminale aussi et même un pédophile souffre aussi, beaucoup savent que d'abuser un enfant c'est mal, la pulsion est très violente, ils ont le choix de l'accepter de se prendre en charge et de se faire aider psychologiquement et spirituellement ou bien ils commettent le crime. Je ne compare un pédophile à un transsexuel, je parle simplement de souffrance d'un état.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Pour votre idée de la souffrance qui rend meilleur je ne partage pas. Ça rend meilleur une fois qu'elle cesse peut-être, mais quand elle est là, ça fait de vous une bête, soit vous vous endurcissez pour ne plus rien sentir et perdez le sens de ce qu'est être humain, soit vous devenez un monstre de haine et faites rejaillir sur autrui ce qui a été pour vous.


Si elle n'est pas acceptée elle peut rendre moins bon mais je parle de celle que l'on finit par apprivoisée, cela ne se fait pas immédiatement, surtout dans les premières expériences mais cela peut arriver et de nombreuses personnes nous l'ont prouvées, surtout les plus religieux car une raison est donnée à la souffrance et une aide(Dieu) est disponible pour amener à cette acceptation. Mais cet état est beaucoup plus difficile à atteindre pour ceux qui ne croient pas en Dieu ou qui n'y croient pas encore assez fortement.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Soit on le supporte avec l'aide de Dieu en l'acceptant et en s'en remettant à Lui ou soit on ne l'accepte pas et la souffrance devient cent fois pire.
Ça non plus je comprend pas bien, ça voudrait dire qu'il faut rester là passivement à attendre que Dieu le fasse pour nous?

Un simple petit exemple, l'acceptation de la souffrance est comme lorsque une infirmière doit vous piquer pour prendre un prélèvement de sang, si vous rester crispé, cela risque de piquer davantage que si vous vous relaxez et que vous détendez vos muscles. C'est un exemple assez grossier mais c'est pour dire que l'acceptation de la souffrance enlève un immense poids de sur les épaules, poids qui rend une personne irritable car plus rien ne peut fonctionner dans cet état de stress immense, mauvaise digestion, mauvais sommeil, colère persistante, et bien d'autres troubles du même acabit. Quand l'acceptation est acquise, Dieu prend sur Lui ce qui est trop lourd pour nous ce qui peut laisser au corps un état plus propice à la guérison, où pour une maladie moins traumatisante surtout si on pratique en plus l'offrande de ses souffrances pour les âmes malheureuses.

_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par giby le Mar 15 Avr 2014 - 2:33

Spectre… ça te dit de sortir de ces a priori?

Si tu veut on en parle en perso…

giby

Date d'inscription : 04/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Spectre le Mar 15 Avr 2014 - 13:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Spectre… ça te dit de sortir de ces a priori?

Si ça ne me disais pas je ne poserai pas tant de questions Smile Pour le moment je n'ai que "je pense ça, toi autre chose, et pourquoi c'est comme ça?", et si ça ressemble à des a priori j'en suis désolé, je n'ai rien de mieux pour l'instant. Je serais ravi de discuter en privé avec qui veut!

Sinon je faisais plutôt allusion à un autre type de souffrance, du style souffrir à cause de quelque chose de mal conçu, ou bien à cause de quelque chose ou quelqu'un qui fait exprès de faire souffrir les autres, ou qu'il sait qu'il fait souffrir les autres mais s'en fiche/qui est conçu pour ça. La piqûre c'est un exemple qui ne vaut que pour la souffrance "utile", "choisie", une souffrance minime tout en sachant que le résultat sera une grande amélioration, donc c'est acceptable et même on est "d'accord" de cette souffrance. Je parle d'une vraie souffrance, quand on ne sait pas combien de temps ça va durer, pourquoi on vous fait ça à vous, quand vous n'avez aucun moyen de vous en extraire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Dieu a créé 2 sexes complémentaires, non pas 3 sexes comme l'on voit maintenant rendus effectifs dans certains pays.

C'est vrai, Dieu a créé 2 sexes, l'homme et la femme qui sont destinés à se reproduire entre eux, mais les intersexués existent, les transsexuels (opérés ou pas) existent aussi, même si ça n'aurait pas du se produire, des gens naissent comme ça. Alors qu'est-ce qui est contre nature, les gens qui naissent mal formés et qui choisissent de rester dans le "3 ème sexe", ou les gens qui décident de se faire opérer pour au moins apparaître comme l'un ou l'autre? Si vous me répondez "les deux", ça voudrait alors dire que ces gens sont destinés à être "contre nature", quoi qu'ils fassent?  Suspect Je trouverai ça tordu que des gens naissent pour rien, puisqu'ils n'ont aucune chance alors d'être dans le droit chemin, les dés sont jetés à peine leur existence commencée. Ça veut dire qu'un cerveau femelle dans un corps mâle est un outrage à la création? Mais que changer le corps mâle en corps femelle est aussi un outrage... Enfin... voilà c'est ça qui coince dans l'histoire  scratch 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Oui et puis ; ils ne sont pas les seuls à souffrir sur la terre, un schizophrène souffre aussi, un enfant en phase terminale aussi et même un pédophile souffre aussi, beaucoup savent que d'abuser un enfant c'est mal, la pulsion est très violente, ils ont le choix de l'accepter de se prendre en charge et de se faire aider psychologiquement et spirituellement ou bien ils commettent le crime. Je ne compare un pédophile à un transsexuel, je parle simplement de souffrance d'un état.


Oui justement, mais voilà, votre schizophrène ou votre pédophile eux ils vont se faire prendre en charge, le transsexuel doit y renoncer? C'est illogique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il n'y pas plus triviale que notre époque où pour son petit confort personnel on est prêt à tuer des enfants en parfaite santé dans le sein maternel et dans certains cas jusqu'à 9 mois pour ne pas briser sa carrière. Et que dire aussi de la manière dont nous traitons nos personnes aînées qui seraient quelques fois mieux traités en prison que dans les hospices. Je ne connais pas grands tribus ancestrales qui traitaient ainsi les plus faibles de leurs membres, à part quelques cas extrêmes comme les aztèques ou les incas où ils sacrifiaient de jeunes enfants. Les limites sont celles que Dieu a fixé et qui se retrouvent dans les textes soit de la Bible ou du magistère de l'Église.

Oui là dessus je vous suis tout à fait, même si ça n'a pas vraiment de rapport avec le reste, j'ai entendu parler d'un groupe de jeunes filles catholiques qui se rendaient dans les planning familial pour expliquer aux adolescentes qui vivent une grossesse non désirée qu'il valait mieux mener la grossesse à son terme, faire naître l'enfant et ensuite le confier aux orphelinat, malheureusement j'ai oublié comment se nommait leur mouvement, mais je me dis heureusement qu'il existe des gens comme elles! Elles faisaient connaître d'autres alternatives dont on parle beaucoup moins comme celles-ci. A la télé on ne parle que d'avortement ou de pilule... On parle moins de s'abstenir et d'être sur de pouvoir assumer ses actes lorsqu'on les commet elephant 
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 24
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Titi le Mar 15 Avr 2014 - 14:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Oui et puis ; ils ne sont pas les seuls à souffrir sur la terre, un schizophrène souffre aussi, un enfant en phase terminale aussi et même un pédophile souffre aussi, beaucoup savent que d'abuser un enfant c'est mal, la pulsion est très violente, ils ont le choix de l'accepter de se prendre en charge et de se faire aider psychologiquement et spirituellement ou bien ils commettent le crime. Je ne compare un pédophile à un transsexuel, je parle simplement de souffrance d'un état.


Oui justement, mais voilà, votre schizophrène ou votre pédophile eux ils vont se faire prendre en charge, le transsexuel doit y renoncer? C'est illogique.


Et si le transsexuel se faisait prendre en charge autrement qu'en changeant son corps? ça me fait penser aux gens en fin de vie ou avec une paralysie lourde qu'on euthanasie parce qu'ils n'ont plus le goût de vivre. Vous savez, parmi les personnes euthanasiées, certaines le demandent vraiment comme une faveur, parce qu'elles ne supportent plus de vivre tant la douleur physique ou morale est insupportable. Mais Est-ce une raison valable pour accéder à leur demande? Ce n'est pas un caprice non plus de leur part mais le problème n'est pas là : il est qu'on n'a pas le droit de décider de sa vie ou de sa mort. Alors la solution dans ce cas se trouve dans les soins palliatifs.
Il faudrait que la science continue ses recherches pour alléger la souffrance des transsexuels sans accéder à leur tentation de changer de corps. En attendant qu'elle progresse dans ce domaine, il doit bien y avoir des médicaments pour aider ceux qui ne se supportent pas à vivre avec, à ne pas sombrer dans la dépression ni le suicide.
Les juger, ça n'est pas chrétien. Mais leur donner ce qu'ils demandent non plus, même si ça n'est pas un caprice de leur part. Ce qui est chrétien, c'est de les soutenir avec compassion sur la voie du "vivre avec".
avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Invité le Mar 15 Avr 2014 - 15:48



L'UNIQUE REMÈDE

pour qui suit Jésus Christ !


(LA FOI) et la vie de Jésus  Bible

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Spectre le Mer 16 Avr 2014 - 22:07

Et si le transsexuel se faisait prendre en charge autrement qu'en changeant son corps?

Ben vous croyez qu'il existe quoi d'autre?

Il faudrait que la science continue ses recherches pour alléger la souffrance des transsexuels sans accéder à leur tentation de changer de corps.

Elle ne le fera pas parce que ça n'existe pas ce que vous dites, même en l'inventant, en fait le seul moyen serait de prévoir tout les pulse hormonaux de la mère (impossible), de les surveiller en permanence (impossible et il y a aussi une notion en médecine qui fixe des "seuils d'utilités" aux procédures, par exemple dans ce cas là on ne va pas forcer toutes les femmes enceintes à être alitées à faire des prélèvements peut-être dangereux pour les fœtus à longueur de journée alors qu'une très petite partie d'entre eux pourraient avoir ce problème, c'est cette même notion qui dit parfois que vous n'êtes pas encore "opérable", etc. J'ai oublié le nom qu'on donne à ce principe mais bref, il existe et les protocoles pour s'occuper des patients sont établis selon cette règle). Donc à part des trucs préventifs complètement énormes par rapport au risque encouru,  il n'existe rien et rien n'existera jamais. C'est comme une malformation une fois qu'elle est là vous pouvez corriger des choses si c'est un membre, mais si c'est dans un organe ou dans le cerveau de suite ça devient plus dur, et là ça a trait à la psychologie donc c'est carrément inaccessible.
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 24
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Rémi le Mer 16 Avr 2014 - 22:27

Votre idée est faites et pour vous changer de sexe c'est bien alors cette discussion tourne en rond et tout a été dit. Vous ne changerez pas d'avis et nous non plus.


_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Spectre le Mer 16 Avr 2014 - 22:43

Ben j'ai jamais dit que c'était "bien". Mais je sais pas où vous espérez trouver une autre solution. La prière peut vous aider à supporter la chose, mais une fois que vous êtes sorti de chez vous been...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Alors qu'est-ce qui est contre nature, les gens qui naissent mal formés et qui choisissent de rester dans le "3 ème sexe", ou les gens qui décident de se faire opérer pour au moins apparaître comme l'un ou l'autre? Si vous me répondez "les deux", ça voudrait alors dire que ces gens sont destinés à être "contre nature", quoi qu'ils fassent? Je trouverai ça tordu que des gens naissent pour rien, puisqu'ils n'ont aucune chance alors d'être dans le droit chemin, les dés sont jetés à peine leur existence commencée. Ça veut dire qu'un cerveau femelle dans un corps mâle est un outrage à la création? Mais que changer le corps mâle en corps femelle est aussi un outrage... Enfin... voilà c'est ça qui coince dans l'histoire  

Ça reste toujours sans réponse pour moi. Quel choix est "bien" ou "pas mal", ou même "le moins pire" dans ce cas là?
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 24
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Titi le Jeu 17 Avr 2014 - 11:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Alors qu'est-ce qui est contre nature, les gens qui naissent mal formés et qui choisissent de rester dans le "3 ème sexe", ou les gens qui décident de se faire opérer pour au moins apparaître comme l'un ou l'autre?


les gens qui naissent "mal formés" comme vous dites ne sont pas contre nature. Dieu ne fait pas d'erreur. Il n'y a pas de 3e sexe non plus. S'ils souffrent trop de se sentir différents de leur sexe, ils peuvent se faire aider psychologiquement et essayer de retrouver goût à la vie soit par un traitement médicamenteux soit seulement psychologique si ça suffit, mais pas se faire opérer car c'est ça qui est contre nature : c'est changer le corps que Dieu a choisi de leur donner et choisir sa propre volonté à la place de celle de Dieu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ça veut dire qu'un cerveau femelle dans un corps mâle est un outrage à la création?

non

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais que changer le corps mâle en corps femelle est aussi un outrage

oui

avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Spectre le Jeu 17 Avr 2014 - 20:18

Ah ok, c'est plus clair!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:retrouver goût à la vie soit par un traitement médicamenteux soit seulement psychologique

Non ça vous confondez avec la dépression, qui est selon les psychiatres le fait que le cerveau après trop d’événements malheureux consécutifs, une "tendance" que le cerveau prend à vous rendre plus triste que la moyenne à longueur de temps (je vais pas faire un cours sur les récepteurs), mais en clair le cerveau est "déréglé", il faut donc des médicaments qui régulent votre humeur. Donc c'est utile si en plus d'être transsexuel vous êtes dépressif, mais si vous êtes juste triste ça ne pourra rien pour vous et ce serait plus dangereux qu'autre chose. Un médicament contre la dépression sur quelqu'un de pas dépressif peu le rendre dépressif! (je vous suggère de lire les notices de médicaments psychiatriques et de vous renseigner sur les différents composants, c'est édifiant... et effrayant aussi.)

Bref du coup je comprend mieux le pourquoi du comment, donc être transsexuel c'est rien de spécial, c'est de transformer les données de départ qui le sont? Mais du coup pourquoi ça l'est spécifiquement aux transsexuels et pas aux autres "défauts de fabrications"?
Pensez vous que c'est mentir ou quelque chose comme ça, enfin, tricher? Je comprend pas pourquoi ce serait différent dans le cas de l'unijambiste ou de l'aveugle. Je comprend que c'est plus perturbant de savoir que par exemple quand vous parlez à une femme si vous savez qu'avant son corps était celui d'un homme ça soit surprenant, bizarre, mais blâmable? Pourquoi ne serait-ce pas plus tricher de garder justement une apparence qui faussera l'idée qu'on se fait de la personne pour nous amener à nous conduire d'une façon inappropriée par rapport à la psychologie de l'autre?

En fait si on veut que ça soit logique ça veut dire qu'on à droit à tout ce qui améliore la vie sauf ce qui touche à la modification corporelle quelle qu'elle soit, par exemple organes artificiel ou greffés, prothèses, mais qu'on à droit aux lunettes, lentilles, fauteuils roulants, béquilles, se travestir (pas se travestir comme au cabaret pour faire "grande folle" hein, s'habiller comme le sexe ressenti je veux dire, en restant dans les limites du décent)?
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 24
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par nathan1000 le Ven 18 Avr 2014 - 7:54

Bonjour,
je reprend un échange Titi-Spectre : l'identité est-elle faussée par le pulse ?ou bien le corps résultant du développement de l'embryon constitue-t-il l'identité véritable ?
Notre identité est fortement influencée par notre corps physique, mais elle découle aussi de notre âme. Si on se laisse porter par ses hormones (surtout aujourd'hui où tout se dérègle) ou si on cherche qui nous sommes vraiment à travers l'oraison, l'identité à laquelle on s'identifiera ne sera pas la même.
Ce qu'on découvre dans l oraison c'est que notre âme se tient au-dessus de ces débats (elle n'y est pas indifférente , elle connaît le poids d'une mauvaise orientation, mais ne s'identifiant pas entièrement au corps, elle peut donner la force à l'individu en chair et en os de se transformer (spirituellement j'entends !) ce qu'un individu s'identifiant à son corps hormonal, ou au discours actuel du monde, aura plus de mal à faire.

Spectre : tu peux en dire plus sur ce pulse hormonal ?

Lu sur ce forum, la prophétie suivante de sainte Hildegarde :

" En ces jours de bénédictions, s’épancheront sur la terre les plus douces nuées ; elles la couvriront de verdure et de fruits, parce que les hommes s’adonneront alors à toutes les œuvres de justice, tandis que, dans les jours précédents, si désolés par les mœurs efféminées du monde, les éléments, violentés par les péchés des hommes, auront été dans l’impuissance de rien produire de bon."

Hildegarde soignait avec les plantes et la nourriture saine, ce qui allait de pair avec la nourriture spirituelle.
Aujourd'hui, à l'échelle de la population mondiale, il y a une dégradation de la santé due à la pollution et à une nourriture malsaine.
Un des effets est effectivement qu'au niveau du corps biologique, la sexualité tend à se dérégler.

avatar
nathan1000

Masculin Date d'inscription : 27/07/2013
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Spectre le Ven 18 Avr 2014 - 12:18

Je veux bien que l'âme soit au dessus etc, mais je veux dire qu'une fois que vous êtes né, que vous avez construit votre identité par exemple identité de femme (malgré votre corps d'homme), vous ne pourrez que "jouer" le personnage de votre sexe physique, jamais l'être vraiment, c'est surement aussi douloureux qu'il est certain que c'est mensonger.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:elle connaît le poids d'une mauvaise orientation, mais ne s'identifiant pas entièrement au corps, elle peut donner la force à l'individu en chair et en os de se transformer

La force de supporter oui, de se transformer non, votre âme est vous, elle ne va pas se donner la force de se transformer elle même en "elle-même-autre-chose", sinon ce n'est plus "elle-même". J'ai jamais vu personne devenir quelque chose d'autre que lui-même et je trouverai ça affreux si ça arrivait, avoir une identité n'aurait plus de sens. Vous pouvez changer vos défauts, vos qualités, vos humeurs, mais si vous essayez d'être "pas vous", enfin, mission impossible  Shocked Et quand bien même je trouve ça plus que dégueulasse d'exiger ça de quelqu'un. Si j'aime quelqu'un je préfère qu'il/elle modifie son corps que son âme, je n'aime pas un corps perso... Mais bon ça n'engage que moi.

Tenez pour plus d'info:  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est un peu long et complexe à expliquer soi-même, sachant que déjà, l'explication donnée ici est assez limitée, mais suffisante pour comprendre.  

Mais sinon cette prophétie, elle dit que des hommes désolés par "les mœurs effémines" de leurs semblables (ça veut dire quoi?) auront un déclic et se mettront à œuvrer pour la justice? Je vois pas trop bien le rapport, entre la justice, les gens qui se comportent avec trop de féminité... Je rapporterai plutôt leur "ras-le-bol" aux pêchés du monde qui les ont violenté ou aux éléments qui se déchaînent sur eux, parce qu'à côté de ça, les comportements efféminés, même si ce n'est pas souhaitable et que ça ne fait rien de bien, ça ne fait rien de mal directement non plus. Si ma maison est détruite et que les gens s'en prennent à moi le fait que mon voisin marche en se dandinant comme une caricature de femme, c'est bien le dernier de mes soucis  confused 
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 24
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Titi le Ven 18 Avr 2014 - 14:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je comprend pas pourquoi ce serait différent dans le cas de l'unijambiste ou de l'aveugle.

On a le droit de "réparer" son corps, de le soigner et le guérir s'il est malade, ou de faire des greffes pour les grands brûlés par exemple ou pour ceux qui ont besoin d'un organe pour vivre (cœur, reins, ...) parce que la partie greffée ne modifie pas le corps tel qu'il était auparavant : un cœur est un cœur, même s'il appartenait à quelqu'un d'autre avant. Un transsexuel peut très bien se faire opérer la partie du corps dont il a besoin en la changeant par la même partie du corps d'un autre. C'est changer son sexe qui est mal. Un aveugle peut se faire remplacer la rétine mais il ne va pas modifier son œil en autre chose. Un unijambiste ne va pas se faire greffer un bras à la place d'une jambe. Le transsexuel ne guérit pas et ne remplace pas son sexe par un même sexe appartenant à quelqu'un d'autre, il change son sexe d'origine en un sexe de nature différente

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Pourquoi ne serait-ce pas plus tricher de garder justement une apparence qui faussera l'idée qu'on se fait de la personne pour nous amener à nous conduire d'une façon inappropriée par rapport à la psychologie de l'autre?

Alors, pourquoi un enfant plus mûr que les autres, surdoué ne pourrait-il pas se faire greffer un corps d'adulte? Et les adultes qui sont restés de grands enfants se faire greffer un corps d'enfant? Et les chiens savants se faire greffer un corps d'homme?
Les hommes qui se sentent femmes sont des hommes efféminés, mais des hommes quand même. Ce ne sont pas des femmes dans un corps d'homme, et vice versa pour les femmes qui se sentent hommes.
S'ils ne veulent pas tricher, honneur à eux, donc qu'ils ne trichent pas dans leur façon d'être et qu'ils se comportent en femmes s'ils se sentent femmes, mais qu'ils ne trichent pas non plus dans leur nature corporelle. Ils souffriront du regard des autres mais ils ne tricheront pas. Et le regard des autres, de toutes façons, est assassin avec tout le monde. Pas seulement avec les hommes qui se comportent comme des femmes et les femmes qui se comportent comme des hommes.
C'est dans notre façon de les regarder qu'on peut aider les transsexuels, en acceptant qu'ils puissent se comporter différemment de ce qu'on pourrait attendre d'eux. Ce n'est pas en les poussant à tricher.
avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Rémi le Ven 18 Avr 2014 - 15:51

Je continu à croire que l'histoire de ce pulse n'est qu'une théorie dépravente comme bien d'autres servant au dérèglement morale de la société. Il est plus facile de faire passer des choses inacceptables moralement dans les moeurs des gens en leurs soupoudrant des théories qui déculpabilisent ceux qui commettent ces actes immoraux. Vous nous avez donné aucunes preuves de la réalité de ce pulse, mais seulement votre opinion, ce ne sont pas des preuves de même qu'il n'y a pas de preuves pour valider la théorie que les homosexuels naissent pleinement homo.

Recommandations du catéchisme de l'Église aux personnes homosexuelles qui peut s'appliquer aussi en partie aux transsexuelles

Chasteté et homosexualité

2357 L’homosexualité désigne les relations entre des hommes ou des femmes qui éprouvent une attirance sexuelle, exclusive ou prédominante, envers des personnes du même sexe. Elle revêt des formes très variables à travers les siècles et les cultures. Sa genèse psychique reste largement inexpliquée. S’appuyant sur la Sainte Écriture, qui les présente comme des dépravations graves (cf. Gn 19, 1-29 ; Rm 1, 24-27 ; 1 Co 6, 10 ; 1 Tm 1, 10), la Tradition a toujours déclaré que " les actes d’homosexualité sont intrinsèquement désordonnés " (CDF, décl. " Persona humana " 8). Ils sont contraires à la loi naturelle. Ils ferment l’acte sexuel au don de la vie. Ils ne procèdent pas d’une complémentarité affective et sexuelle véritable. Ils ne sauraient recevoir d’approbation en aucun cas.

2358 Un nombre non négligeable d’hommes et de femmes présente des tendances homosexuelles foncières. Cette propension, objectivement désordonnée, constitue pour la plupart d’entre eux une épreuve. Ils doivent être accueillis avec respect, compassion et délicatesse. On évitera à leur égard toute marque de discrimination injuste. Ces personnes sont appelées à réaliser la volonté de Dieu dans leur vie, et si elles sont chrétiennes, à unir au sacrifice de la croix du Seigneur les difficultés qu’elles peuvent rencontrer du fait de leur condition.

2359 Les personnes homosexuelles sont appelées à la chasteté. Par les vertus de maîtrise, éducatrices de la liberté intérieure, quelquefois par le soutien d’une amitié désintéressée, par la prière et la grâce sacramentelle, elles peuvent et doivent se rapprocher, graduellement et résolument, de la perfection chrétienne.

Discours de Benoit XVI à la curie décembre 2006

A ce point, je ne peux pas taire mon inquiétude à propos des lois sur les unions de fait. Beaucoup de ces couples ont choisi cette voie car - au moins pour le moment -, ils ne se sentent pas en mesure d'accepter la coexistence juridiquement définie et contraignante du mariage. Ils préfèrent ainsi rester dans un simple état de fait. Lorsque de nouvelles formes juridiques qui relativisent le mariage sont créées, la renonciation au lien définitif obtient, pour ainsi dire, également un sceau juridique. Dans ce cas, se décider pour ceux qui ont déjà du mal devient encore plus difficile. S'ajoute ensuite, pour l'autre forme de couples, la relativisation de la différence des sexes. Ainsi, que ce soit un homme et une femme qui se mettent ensemble, ou deux personnes du même sexe revient au même. Avec cela sont tacitement confirmées les théories funestes qui ôtent toute importance à l'aspect masculin ou féminin de la personne humaine, comme s'il s'agissait d'un fait purement biologique; des théories selon lesquelles l'homme - c'est-à-dire son intellect et sa volonté - déciderait de manière autonome de ce qu'il est ou n'est pas. Il existe en cela une dépréciation de l'aspect corporel, qui a pour conséquence que l'homme, en voulant s'émanciper de son corps - de la "sphère biologique" - finit par se détruire lui-même. Si l'on nous dit que l'Eglise ne devrait pas s'occuper de ces questions, alors nous ne pouvons que répondre: l'homme ne nous concerne-t-il pas? Les croyants, en vertu de la grande culture de leur foi, n'ont-ils pas le droit de se prononcer sur tout cela? N'est-ce pas plutôt leur devoir - le nôtre - d'élever la voix pour défendre l'homme, cette créature qui, précisément dans l'unité inséparable de son corps et de son âme, est l'image de Dieu? Le voyage à Valence est devenu pour moi un voyage à la recherche de ce que signifie être un homme.

Ce que le pape François mentionnait lorsqu'il était Cardinal

L'Argentin Jorge Mario Bergoglio, un homme timide et à la parole rare, bénéficie d'un grand prestige parmi ses ouailles qui apprécient sa totale disponibilité et son mode de vie dénué de toute ostentation.
En 2010, il s'est opposé avec vigueur à la loi légalisant le mariage homosexuel en Argentine, pays où l'avortement est interdit. Il s'est aussi élevé contre le droit octroyé aux transsexuels de changer de sexe à l'état civil. En septembre 2012, il a critiqué les prêtres refusant de baptiser les enfants nés hors mariage, les qualifiant d'«hypocrites».


_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Spectre le Ven 18 Avr 2014 - 20:41

Non non ce n'est pas juste "une théorie dépravante", mais en tout cas merci à tout les deux, je comprend maintenant le pourquoi du comment du point de vue de la raison, moi aussi je crois que changer son corps c'est mauvais, mais je n'aurais jamais su dire pourquoi, refaire tout le raisonnement depuis zéro m'était nécessaire.

Mais du coup vous parlez de l'état civil et vous me faîtes venir d'autres questions, pourquoi changer d'état civil sur la carte d'identité serait mal? Justement au contraire ce ne serait pas d'une grande honnêteté?  scratch Sachant que le corps ne pourra jamais laisser transparaître ce que vous êtes dedans, de dire "dedans c'est autrement"?
Pourquoi serait-ce mauvais qu'il existe une case "I" comme "intersexué", pour le cas, rare mais néanmoins existant des intersexués, ou encore une case "T" pour "Transsexuel" (pas pour discriminer mais plutôt par soucis de la vérité et aussi de pouvoir "retracer" la personne si jamais elle est impliquée dans une affaire juridique?)? Parce que bon qu'on le veuille ou non ça existe, et des enfants intersexués sont opérés à la naissance selon "ce à quoi ils ressemblent le plus" (parfois un vrai casse tête pour les médecins), ça fait toujours polémique de savoir si il vaut mieux un enfant opéré dès le plus jeune âge pour qu'il grandisse dans une identité donnée, ou de savoir si il vaut mieux le laisser choisir plus tard (mais il faut qu'il choisisse et là je trouve ça bizarre, vu ce qu'on a dit plus haut l'enfant est censé rester intersexué non? Et ensuite choisir comment il s'habille, se comporte etc, mais pas plus? ), du coup il y a des enfants qui se retrouvent avec des organes génitaux opérés pour mieux rentrer dans le moule, et ouf, on peut cocher "M" ou "F"... Ça reste un problème.

Vous nous avez donné aucunes preuves de la réalité de ce pulse, mais seulement votre opinion

Non ce n'est pas "mon opinion", ça existe si vous aviez pris la peine de lire ce que je vous ai envoyé comme lien, je ne vais pas vous faire étudier 6 mois d'embryologie déjà je suis pas prof, je sais pas expliquer ça dans les détails, et ensuite la "preuve" il faudrait que je fasse les expériences devant vous, enfin ce serait quelque chose de colossal, il faudrait le refaire sur des centaines d'individus, voir plus...
avatar
Spectre

Masculin Date d'inscription : 04/04/2014
Age : 24
Localisation : PACA, 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par nathan1000 le Sam 19 Avr 2014 - 0:21

.


Dernière édition par nathan1000 le Lun 4 Avr 2016 - 17:55, édité 1 fois
avatar
nathan1000

Masculin Date d'inscription : 27/07/2013
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Titi le Sam 19 Avr 2014 - 8:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Mais du coup vous parlez de l'état civil et vous me faîtes venir d'autres questions, pourquoi changer d'état civil sur la carte d'identité serait mal? Justement au contraire ce ne serait pas d'une grande honnêteté?  scratch Sachant que le corps ne pourra jamais laisser transparaître ce que vous êtes dedans, de dire "dedans c'est autrement"?
Pourquoi serait-ce mauvais qu'il existe une case "I" comme "intersexué", pour le cas, rare mais néanmoins existant des intersexués, ou encore une case "T" pour "Transsexuel" (pas pour discriminer mais plutôt par soucis de la vérité et aussi de pouvoir "retracer" la personne si jamais elle est impliquée dans une affaire juridique?)? Parce que bon qu'on le veuille ou non ça existe

Moi personnellement je n'y vois pas d'inconvénient si ça ne le discrimine pas.

Edit : d'après moi, c'est comme l'interdiction du port de signes religieux à l'école. Soi-disant c'est pour qu'il n'y ait pas de conflit inter-religieux, mais dans ce cas je trouverais plus cohérent d'éduquer à la tolérance, au respect et à l'amour plutôt que de forcer les gens à tous se ressembler. ça coupe le dialogue et en fait c'est plus pour instaurer la religion laïque, c'est à dire athée qu'autre chose. Pourquoi voir des terroristes dans toutes celles qui portent le voile et des prosélytes intégristes dans ceux qui portent des médailles catholiques? Pourquoi ne pas accepter la diversité des opinions et en discuter plutôt que de la masquer?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
vu ce qu'on a dit plus haut l'enfant est censé rester intersexué non?

oui. Et la société devrait l'accepter comme tel et lui apprendre à s'accepter lui-même comme intersexué plutôt que de le transformer pour qu'il rentre dans un moule.
avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Horreur du Gender:A 10 ans,IL devient ELLe....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum