La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par MichelT le Lun 28 Nov 2011 - 12:20

La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro
Lu dans The Telegraph :

"Le Trésor britannique a confirmé ce mois-ci que la planification d’urgence pour affronter un tel effondrement est actuellement en cours. Un ministre de premier plan a maintenant révélé l’ampleur de la préoccupation du gouvernement, en affirmant que la Grande-Bretagne était en train de se préparer à un effondrement de l’euro, effondrement qui est maintenant juste une question de temps.
« C’est dans notre intérêt qu’ils continuent à gagner du temps parce que cela nous donne plus de temps pour nous préparer », a déclaré un ministre au Daily Telegraph. Les dernières instructions du Foreign Office et du Commonwealth aux ambassades et aux consulats situés en Europe concernent la planification d’urgence pour des scénarios extrêmes, y compris les émeutes et les troubles sociaux. [...]

Les diplomates britanniques ont également été chargés de se préparer à aider des dizaines de milliers de citoyens britanniques dans les pays en zone euro, pour affronter les conséquences d’un effondrement financier, qui ne les laisserait pas accéder à leurs comptes bancaires ou même retirer de l’argent. [...] La Financial Services Authority a publié cette semaine un avertissement public aux banques britanniques pour qu’elles renforcent leurs plans d’urgence en cas d’éclatement de la monnaie unique."

Michel Janva
Salon Beige

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Invité le Lun 28 Nov 2011 - 15:22

Nous approchons de la faillite matérielle des peuples. Cela fait peur. Devons-nous mettre de la monnaie sous le matelas pour continuer un peu?
Devons-nous prendre cette menace au sérieux dans l'immédiat?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par MichelT le Lun 28 Nov 2011 - 16:10

Une faillite voulue et organisée depuis longtemps.

Glenn Beck a expliqué cela un peu sur FOX News - Il était tres et trop intéressant s`approchant dangereusement de certaines vérités que certaines personnes n`ont pas intéret a dévoiler au bon peuple.

Alors ils lui ont fermé la trappe et il a été licencié apres quelques émissions. Qui pousse le mondialisme? - des gens comme Soros qui font parti des memes réseaux que celui des propiétaires de Fox News et de ceux qui controlent majoritairement l`information en occident. Ceux dont on ne peut nommer le nom sans risques et qui tissent lentement une société orwellienne en Occident.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voici cette émission ou il parle de Soros - sous-titrée en francais si vous voulez savoir pourquoi les prix de la nourriture ont commencé a augmenter et ce n`est pas fini.



Dernière édition par MichelT le Mar 29 Nov 2011 - 1:51, édité 1 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Invité le Lun 28 Nov 2011 - 18:58

Bonsoir, effectivement, vidéo impressionnante... Après, si on en arrive vraiment là, à des prix qui font qu'un kilo de sucre coûte 77$, je ne doute pas d'une révolution mondiale. La force des pauvres est qu'ils sont plus nombreux. Les gens bougeront peut-être pour prendre leur destin en main.
Je trouve que le passage à l'euro a été une catastrophe. Je n'y connais rien en économie, mais la vie était tout de même plus facile avec le franc. Qu'on en arrive à ce qui est décrit dans cette vidéo, ce ne peut être que l'implosion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par lillium le Lun 28 Nov 2011 - 20:35

Une petite explication est nécessaire.

L'augmentation des prix aux USA est inéluctable comme le dit le présentateur, il n'est pas que le fruit d'une spéculation sur les matières premières, mais il est bien plutot le résultat des différents quantitative easing qui ont eu lieu.

En effet les US et les UK sont dans une fuite en avant, ils monétisent leur dette, ils injectent de la monnaie et la masse monétaire ne fait qu'augmenter, ce que nous n'osons faire a cause des allemands qui ne veulent pas en entendre parler à cause de l'hyperinflation de la république de weimar qui a mis Hitler au pouvoir.
Actuellement aux UK, l'inflation est déjà de 5,5% et cela ne va faire que monter.

Ce qu'il faut bien comprendre dans cette augmentation des prix, ce n'est pas que les choses sont de plus en plus couteuses, mais bien plutot que le dollar vaut de moins en moins quelque chose. Plus la masse monétaire augmente et plus le dollar vaut de moins en moins et tend vers 0.

Pour ce qui est de l'euro, le problème est différent, nous pourrions monétiser pour éviter un arrêt brutal du système qui pourrait s'avérer bien plus dramatique. Ce sera sans doute notre dernier recours, mais je ne suis même pas sur qu'on aura le temps de mettre tout cela en oeuvre. L'ironie veut d'ailleurs que les allemands ont tout dernièrement monétisé via leur banque centrale car ils n'ont pas trouvé assez d'argent sur les marchés financiers 3 milliards sur les 6 nécessaires ...

lillium

Date d'inscription : 26/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Invité le Lun 28 Nov 2011 - 20:41

@lillium a écrit:

Pour ce qui est de l'euro, le problème est différent, nous pourrions monétiser pour éviter un arrêt brutal du système qui pourrait s'avérer bien plus dramatique. Ce sera sans doute notre dernier recours, mais je ne suis même pas sur qu'on aura le temps de mettre tout cela en oeuvre. L'ironie veut d'ailleurs que les allemands ont tout dernièrement monétisé via leur banque centrale car ils n'ont pas trouvé assez d'argent sur les marchés financiers 3 milliards sur les 6 nécessaires ...

C'est déjà moins confus. Sauf, que signifie "monétiser" ? En quoi cela pourrait-il sauver le système (vous voulez dire l'euro?) ? Que provoquera, selon vous, l'arrêt de ce système ?
Je voudrais essayer de comprendre ce qui se passe... Merci !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par lillium le Lun 28 Nov 2011 - 23:20

Les quantitative easing, qu'on appelle communément : la planche a billet, permettent d'injecter de l'argent dans l'économie par les banques, argent qui vient de nule part. Seule la banque centrale peut faire cela, mais hélas la Banque centrale européenne ne dispose pas d'un tel dispositif.

On parle de monétiser la dette, car cela permet de rembourser artificiellement les emprunts dûs.
Imaginons que je vous doive 200 $, et bien je crée ces 200 $ de nule part et je vous les donne. Ma dette est ainsi réglée, seulement on a augmenté le nombre de dollars circulant de 200 $.
Pour 200 $ ce n'est rien mais si la somme est très grande, et bien le fait de créer cette monnaie va baisser la valeur de cette même monnaie. Si je double la masse monétaire, le dollar vaut de moins en moins cher car il est de plus en plus facile à trouver, or les biens et les denrées, elles n'ont pas augmenté en nombre, il y a donc un rééquilibrage automatique qui se fait, et les prix des biens et des denrées montent.

Donc automatiquement, ces méthodes très risquées et qui sont au final des ultimes et derniers recours, se suivent toujours par de l'inflation et de l'hyper-inflation.
En gros, un tel système revient a faire payer le poids de la dette par le citoyen et par l'inflation des prix. Alors que la technique européeenne actuelle est celle de l'endettement, on endette de plus en plus les européens, car on est juste capable de cela.

Les quantitatives easing sont aussi un échec car l'argent qui est créé ne va pas là ou il devrait aller, il est utilisé par les banques pour spéculer à la baisse sur certains marchés pour les manipuler, ou pour investir mais pas dans les états concernés mais dans des économies plus rentables, les banques ne sont aucunement patriotiques ou responsables, c'est bien cela le problème, d'ou le mouvement occupy wall street, qui condamne le choix des 1% qui ne vont pas dans le sens des 99%

lillium

Date d'inscription : 26/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Invité le Mar 29 Nov 2011 - 8:42

D'accord, merci Lillium, j'ai tout compris. Du coup, on ne voit pas trop quelle solution pourrait se présenter, qui contente tout le monde. Et, comme vous le dites, les banques ne se préoccupent pas des citoyens...
Merci, en tous cas, c'est très clair, et je pourrai mieux suivre

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par MichelT le Mar 29 Nov 2011 - 12:25

Préparez-vous à des émeutes lors de l’effondrement de l’euro, prévient le Foreign Office
Réactions (1) 2828/11/2011 – 08h00

LONDRES (NOVOpress) — The Telegraph a publié hier des informations inquiétantes concernant l’opinion sur l’euro des milieux dirigeants britanniques.

Alors que l’Italie et l’Espagne sont en grande difficulté avec leur dette, des ministres britanniques croient que l’effondrement de l’euro est de plus en plus plausible.

Les diplomates se préparent à aider les Britanniques à l’étranger dans l’éventualité d’un effondrement bancaire et d’émeutes liées à la crise de la dette. Le Trésor, a d’ailleurs confirmé plus tôt ce mois-ci que la planification pour l’éventualité d’un effondrement est actuellement en cours. Un ministre important a révélé l’ampleur de la préoccupation du gouvernement affirmant que la Grande-Bretagne est en train de prévoir la chute de la zone euro et que ce n’est qu’une question de temps !

Le British Foreign & Commonwealth Office a donné des instructions récentes aux ambassades et aux consulats concernant la planification d’urgence, leur demandant de se préparer à des scénarios extrêmes, à des émeutes et à des graves troubles sociaux.
Les diplomates britanniques doivent se préparer à aider des dizaines de milliers de citoyens britanniques dans les pays de la zone euro et à envisager les conséquences d’un effondrement financier qui rendrait les gens incapables d’accéder à leurs comptes bancaires, ou même de retirer du liquide.

Les traités de l’Union Européenne, qui ont défini les règles d’adhésion, ne contiennent aucune disposition pour que les états membres puissent en sortir. Si les gouvernements de la zone euro n’arrivent plus à acquitter leurs dettes, les banques européennes qui détiennent leurs obligations risquent l’effondrement.

Certains analystes croient que ce genre d’évènement pourrait provoquer l’effondrement global du système, rendant les banques incapables de rendre l’argent aux épargnants et détruisant les entreprises dépendantes du crédit bancaire.
Certains économistes estiment que dans le pire des cas, l’effondrement de l’euro réduirait de moitié le PIB de ses États-membres et déclencherait un chômage massif.

[cc] Novopress.info, 2011, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine [http://fr.novopress.info/]

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Invité le Ven 2 Déc 2011 - 18:50

Quelqu'un peut-il dire en cas d'effrondrement de l'euro, ce qu'il convient de faire de nos petites économies et ce que deviennent les dettes des particuliers, par exemple dans l'immobilier?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par lillium le Ven 2 Déc 2011 - 23:18

Cela dépend du type de l'effondrement, on va dire qu'il peut y en avoir 2 différents :
Un blocage général avec impossibilité de tirer son argent en banque, c'est comme si soudainement vous ne pouviez plus récupérer votre argent ou alors seulement de tirer une petite somme toutes les semaines.
C'est le cas s'il y a un bankrun comme il y a eu, il y a de cela quelques jours en lettonie.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ou alors une fuite en avant avec hyper-inflation, comme on peut la voir actuellement en angleterre et aux USA.
C'est a dire une augmentation des prix, vous disposez toujours de votre argent mais il perd régulièrement de sa valeur.

Dans le cas 1, celui de déflation, il faut avoir de l'argent papier sous le coude, en cas de blocage.
Dans le cas 2, celui de l'inflation, il faut transformer l'argent qu'on a sur les comptes et l'investir dans la pierre, l'or et autres car si vous le laissez sur votre compte, il va perdre de sa valeur pour ne plus rien valoir.

En france nous sommes dans le cas 1, mais on sait que le 1 peut se rapidement transformer en cas 2. Le vatican a d'ailleurs demandé à la BCE de monétiser la dette, d'injecter de la monnaie en ultime recours, ce qui nous ferait passer si tel était le cas, de la déflation à l'hyper-inflation.

Pour ce qui est de vos crédits immobiliers et autres, si vous n'êtes pas capables de payer, cela se complique, mais l'avantage est que cela se compliquera pas seulement pour vous, mais pour tout le monde. Normalement si cela se passe comme aux US avec la crise des subprimes, si les ménages ne peuvent plus payer, ils sont à la rue, et la banque récupère le bien. Seulement si le blocage est total et touche tout le monde, ça sera un tel bordel, que tout cela sera sans doute secondaire, je pense qu'il y aura un gel avant que le système repartee, mais seulement que vous restera-t-il quand il sera parti, auriez-vous toujours votre argent, votre travail ?

lillium

Date d'inscription : 26/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Invité le Sam 3 Déc 2011 - 6:07

Merci Lilium pour cette réponse précieuse par les temps qui courent. Quand l'or sera remis sur le marché après l'effondrement, cela causera-t-il une baisse de sa valeur? J'imagine que tout le monde en aura besoin en même temps c'est à dire voudra le monnayer et que donc il y en aura trop de disponible. Un ami qui a vendu sa maison récemment me parle de mettre son argent en Suisse. Que vaut cette idée? L'argent ne risque-t-il pas d'être bloqué là aussi?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par lillium le Sam 3 Déc 2011 - 10:57

En fait si l'or a toujours la monnaie par défaut (avec l'argent), c'est pour deux raisons, il est rare donc précieux et il ne s'altère pas.

Pour l'argent, on estime qu'il reste encore 12 années d'extraction, pour l'or il en reste 15.
Si on rassemblait l'or de toute la planète, on aurait de quoi remplir 2 piscines olympiques, ce qui n'est pas énorme. La quantité d'or et d'argent va augmenter, mais de manière faible.
La valeur de l'or tend a grimper actuellement, parce que la encore, c'est la valeur de la monnaie papier qui descend.
Il n'y aura jamais trop d'or de disponible, au contraire si toute la population mondiale doit faire avec l'or, cela risque d'être même très compliqué, voir infaisable. Le retour à l'or est donc loin d'être fait. A ce sujet, l'europe parce qu'elle est vieille, est largement en tête des stocks d'or. Donc si on devait passer à l'étalon or, le grand perdant serait la chine. L'europe est en tête et c'est pourquoi elle est sans doute attaquée pour ses dettes. N'oublions pas qu'obama et sarkozy ont demandé aux allemands, il y a de cela 1 ou 2 semaines, que l'or des allemands servent de garantie au FESF, ce que les allemands ont bien entendu refuser.
Je tiens également a rappeler qu'en 2004, la france était à plus de 3000 tonnes, seulement un certain nicolas sarkozy est passé par le ministère des finances et a fait en sorte que plus de 500 tonnes de notre or soit vendu aux américains et à d'autres, tout cela pour un prix dérisoire bien entendu, l'or ne valait pas grand chose à cette époque là.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il faut savoir aussi que l'or existe actuellement beaucoup plus sous la forme de bijoux chez les particuliers qu'entreposé dans des réserves (le ratio est quelque chose comme 70% - 30%). C'est aussi pour cela qu'il y a tant de pub TV pour vendre son or. Il serait d'ailleurs interessant de savoir ou va tout cet or au final et par exemple dans quel pays il arrive. On peut juste se douter au mauvais doublage, que l'or est envoyé directement dans une entreprise outre atlantique.

Pour ce qui est de mettre son argent en suisse pour le protéger, je n'en vois pas bien l'intérêt. Pour moi le problème ne se situe pas là. Mieux vaut transformer son argent alors qu'il vaut quelque chose, que de l'entreposer dans une banque qu'elle soit en suisse ou ailleurs. Comme il est très difficile de prévoir quoi que ce soit, il faut juste chercher à réduire les risques, jouer sur plusieurs créneaux, et éviter de miser tout sur un seul.
Et là dessus, force est de constater que nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne, je me moque des vieils harpagons, de ces riches papyboomers qui veulent enterrer leur cassette d'or dans leur jardin et qui n'ont que cela à penser, je suis beaucoup plus préoccupé par les jeunes qui vivent pour la plupart dans des logements qui ne leur appartiennent pas et qui vivent bien souvent dans la précarité. Eux n'ont rien, et s'il y a un problème, on sera certain qu'il ne leur restera rien.






lillium

Date d'inscription : 26/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Invité le Dim 4 Déc 2011 - 10:15

Hélas Lilium, il y a aussi beaucoup de papyboomers qui n'ont rien et sont en location et des jeunes qui sont très riches. Quand cela arrivera, il faudra que l'entraide soit plus forte que jamais.
Jésus, dans les évangiles nous dit de ne pas trop nous inquiéter et de nous en remettre à la Divine Providence. Il nous restera toujours la prière et la confiance en Dieu.
Merci pour tous ces éclairages.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Annie le Dim 4 Déc 2011 - 18:48

Je voudrais revenir sur la question de l'inflation...
Je suis d'accord avec la première remarque de Symphorose: à l'occasion du passage à l'euro, les prix ont nettement augmenté.


Par exemple, le litre de lait Candia coûtait en 1998, à peu près 2.4 francs le litre. Aujourd'hui, le litre est à un euro, soit 6.65 francs. Quand les enfants étaient invités à un anniversaire, j'achetais un cadeau entre 50 et 60 francs. Maintenant, pour les mêmes gadgets inutiles, il faut dépenser entre 12 et 15 euros, soit 80 à 100 francs. Et je ne parle même pas de l'immobilier! Nous avons failli acheter, début 1999, un appartement à 170 000 euros. 5 ans plus tard, il a été revendu pour 350 000 euros.

On dit que l'inflation est inférieure à 3% par an. Bien. Ma calculatrice me dit que 1.03 puissance 13, ça fait 1.47... Donc le litre de lait devrait coûter 3.5 francs (52 centimes). Et l'appartement devrait coûter 250 000 euros. Et les voitures, et le carburant!!!!!


Bref, j'ai soumis le problème à mon mari, qui est banquier. Il m'a répondu que certains prix avaient baissé dans l'intervalle. Ah ouais, et quoi par exemple? Les produits High-Tech... Pourtant, notre nouvelle télé a coûté plus cher que l'ancienne, qui avait 15 ans... Et là, il n'a pas su me répondre.


Mais il a dû ruminer tout ça, parce que ce matin, au petit déjeuner, il m'a annoncé que l'INSEE justifiait les baisses de prix de certains produits en faisant valoir que leur qualité à augmenté. Par exemple, les ordinateurs sont beaucoup plus puissants qu'il y a 13 ans, donc on estime que leur prix a baissé de 30%!!!! Mais je rêve, là! Les anciens ordinateurs ne sont même plus en vente, donc ça me fait une belle jambe, que les nouveaux soient mieux. De toute façon, la dépense minimale pour s'équiper a augmenté.

Ensuite, je lui ai fait remarquer que ce système de calcul est tout sauf scientifique, et que l'énorme part de subjectivité qu'il implique peut couvrir tous les mensonges du gouvernement. Par exemple, pour faire avaler le passage à l'euro, on peut avoir trafiqué les résultats pour montrer qu'il n'y a pas eu de hausse des prix. Mais lui ne veut pas écouter ces arguments.


J'ai fait un calcul approximatif sur certains produits. Pour retomber sur les bons résultats, il faudrait admettre une inflation de 8% par an pendant les 13 dernières années. Ben alors, qui dit vrai?


Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par lillium le Lun 5 Déc 2011 - 10:05

L'INSEE est un organisme d'état. Le calcul est effectivement fait pour masquer l'inflation réelle et n'alarmer personne.
De plus ce dont ne parle pas l'insee, c'est du reconditionnement, beaucoup de choses sont désormais conditionnées en de plus petites quantités, leur prix ne sont ainsi pas modifiés, ce qui permet de cacher l'inflation réel, au final vous en avez moins, et il vous faudra en acheter plus souvent, mais l'insee ne s'en préoccupe pas bien entendu vu que cela ne va pas dans le bon sens ... Le ridicule calcul de l'insee est réalisé comme si vous achetiez un ordinateur ou une voiture tous les 3 mois.

Sur France 2, ils prennent régulièrement un panier classique de la ménagère et ils regardent l'évolution des prix sur ce panier. En juillet-aout, l'augmentation depuis le début d'année était autour de 15%, principalement a cause de l'augmentation du café de près de 30 % et parce que l'enseigne ne commercialisait plus de la même façon le jambon, et qu'il fallait donc acheter plus de tranches et plus cher obligatoirement.
Y a t il une raison pour que le café ait tant augmenté ? des problèmes de récolte ? La planète qui fait des siennes ? Non il n'y en a aucune.

En fait ce qu'on vous cache principalement, c'est que désormais il y a une spéculation boursière sur toutes les matières premières, que tout est coté en bourse jusqu'a la pluie et le vent, ce qu'il n'y avait pas avant. Les grandes banques pensent se refaire et se renflouer avec toute cette spéculation autour des matières premières.

Hier il y avait quantum of solace sur France 2 (james bond), il ne fallait vraiment pas le louper. Le grand méchant joué par matthieu amalric qui a comme couverture celle d'un honnête écolo préocuppé par la planète, met au pouvoir d'un pays d'amérique du sud un général en échange de l'exploitation d'une zone géographique le tout en prenant soin de faire croire aux américains qu'il y a trouvé du pétrole pour les berner (obnubilés qu'ils sont par le pétrole), alors qu'en fait il ne cherche qu'a récupèrer l'eau du pays, se l'accaparer pour en faire monter artificiellement le prix et se faire de l'argent dessus parce qu'il a le monopole sur celle-ci.
A ce sujet, donc la réalité est déjà bien au dela de la fiction. Je vous conseille d'ailleurs de lire le livre Blythe Masters de Pierre Jovanovic où, dans la dernière partie de son livre, il est question de tout cela.

Sur son site on peut d'ailleurs lire ceci :
"Je tiens à vous indiquer que j'ai pris connaissance de l'analyse que vous développez dans le livre Blythe Masters (...) Je suis déterminé en particulier à oeuvrer à la régulation des marchés des matières premières agricoles" Nicolas Sarkozy

lillium

Date d'inscription : 26/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Invité le Lun 5 Déc 2011 - 20:46

Bon, tout ce que je peux dire, c'est que vous me paniquez au plus haut point. Rien de côté, je ne risque pas d'acheter de l'or. Et 20 ans de maison à payer, deux enfants qui devront faire un minimum d'études pour espérer trouver un emploi.
Franchement, dans tout ce que vous dites, la solution, où est-elle ? Il n'y en a pas. J'ai des images de guerre civile, d'émeutes, de gens qui se battent pour manger...
Quand je me souviens du manque de solidarité basique qu'il y avait eu il y a qqs années lors des grèves des chauffeurs routiers (manque d'essence et de produits de 1ere nécessité), je me dis qu'on est fichus.
Petit moral ce soir... Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Annie le Lun 5 Déc 2011 - 22:05

On est deux à s'en faire, alors!
Mon mari est donc banquier et, à ce titre, il gère nos économies. Conclusion, en cas de problème, nous serons à la rue. Motif: nous ne sommes pas propriétaires, puisqu'il préfère avoir un portefeuille de titres... Et à une époque, il avait même des warrants, cette espèce de chose contre nature.

Je comptais lui offrir le livre sur Blythe Masters à Noël, mais je crains que ce ne soit pas idéal pour la paix dans le ménage.

Mais tant pis. J'ai plusieurs mois de stocks roulants de nourriture, d'eau potable, et bientôt de carburant. ça ne coûte rien et ça me permet au moins de dormir la nuit.

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par lillium le Mar 6 Déc 2011 - 18:11

La chose est difficile et pénible et je ne cherche aucunement à vous paniquer, je cherche juste que vous prenniez conscience que notre société est un colosse aux pieds d'argile. Nous croyons trop à ce monde, nous nous sommes endormis, nous croyons trop à l'inertie : parce que tout était comme cela hier, alors cela le sera également aujourd'hui. Or vous même, vous avez bien compris qu'il suffit d'un petit grain de sable dans les rouages, pour que tout devienne soudainement compliqué.

Plus tot vous aurez fait cette prise de conscience, et plus tot vous comprendrez que dans la situation où nous sommes, seul un dieu peut encore nous sauver.
Et justement ce Jésus, ce Yeshoua veut dire : "dieu sauve". Pour garder espoir, pensez aussi à cette phrase du poète Hölderlin au début de son poème Patmos :

"Tout proche et difficile à saisir, le dieu !
mais aux lieux du péril, croit aussi ce qui sauve."


Vous trouvez cela trop pénible, sachez d'abord que c'est le cas pour beaucoup d'entre nous. Mais si vraiment cela vous anéantit trop, méditez et pensez à ce que le christ a enduré au jardin de gethsémani alors que ses disciples eux aussi s'étaient endormis.

lillium

Date d'inscription : 26/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Invité le Mar 6 Déc 2011 - 19:19

Je crois que le mieux pour l'instant est de faire quelques réserves de nourriture non périssable juste pour aborder les premiers temps au cas où... Elle ne sera pas perdue car s'il n'arrive rien, elle sera toujours utilisable à condition de choisir une date de péremption un peu éloignée. Cela nous permettrait d'éviter les échauffourées devant les magasins. Avec quelques petits euros en plus, et voilà, nous verrons bien ce qui arrivera. Allez, haut les coeurs! Je pense qu'on ne risque que quelques mois au pire de blocage et ensuite ce sera l'inflation qui prendra le dessus. Le plus envisageable est une semaine ou deux. Il ne faut pas trop s'inquiéter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Annie le Mar 6 Déc 2011 - 22:20

A vrai dire, si j'ai fait des stocks, c'est surtout pour essayer d'être plus conforme au modèle de "la femme vaillante" du livre des Proverbes, qui travaille toute la journée pour la famille, qui met des biens de côté pour les jours sombres...

En fait, il me semble sain de s'inspirer de la morale de nos grands-parents. A l'époque, on avait à la cave de quoi tenir plusieurs mois (et parfois une année entière). Maintenant, nous avons pris l'habitude de cette société de consommation, dans laquelle on peut acheter à tout moment, même le dimanche. Berk.

Pour cette même raison, je cultive des pommes de terre dans des sacs poubelle, et ça marche. Des radis dans des pots dans la salle de bain. Des herbes médicinales, qu'on peut faire sécher pour les conserver. Peut-être que ça ne servira à rien, mais au moins, on a plus l'impression d'être dans le vrai. Ce n'est pas un délire passéiste, c'est un ras-le-bol du suréquipement, de la surconsommation, du surmenage, du bruit, des écrans, des aliénations diverse.

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par mick le Mer 7 Déc 2011 - 0:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:A vrai dire, si j'ai fait des stocks, c'est surtout pour essayer d'être plus conforme au modèle de "la femme vaillante" du livre des Proverbes, qui travaille toute la journée pour la famille, qui met des biens de côté pour les jours sombres...

En fait, il me semble sain de s'inspirer de la morale de nos grands-parents. A l'époque, on avait à la cave de quoi tenir plusieurs mois (et parfois une année entière). Maintenant, nous avons pris l'habitude de cette société de consommation, dans laquelle on peut acheter à tout moment, même le dimanche. Berk.

Pour cette même raison, je cultive des pommes de terre dans des sacs poubelle, et ça marche. Des radis dans des pots dans la salle de bain. Des herbes médicinales, qu'on peut faire sécher pour les conserver. Peut-être que ça ne servira à rien, mais au moins, on a plus l'impression d'être dans le vrai. Ce n'est pas un délire passéiste, c'est un ras-le-bol du suréquipement, de la surconsommation, du surmenage, du bruit, des écrans, des aliénations diverse.

entierement d accords!!

mick

Masculin Date d'inscription : 31/07/2009
Localisation : sud est

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Invité le Mer 7 Déc 2011 - 14:23

Pas bête du tout Annie! Je partage votre point de vue et ma femme aussi. Et je fais mon jardin dans une bande de terre sur un côté de la maison.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Invité le Mer 7 Déc 2011 - 15:24

Peut-être que tout se passera finalement bien, sans trop y croire. Si l'euro s'effondre, ce qui serait beau, c'est que, justement, il n'y ait pas de panique et de gens qui courent dans les supermarchés pour remplir les caddies ou des jerrycans d'essence. En gros, que les gens soient responsables.
Je ne fais pas de réserve. Si je n'avais pas d'enfants, cela me serait bien égal que le système s'écroule, il est tellement pourri et je n'ai jamais voulu l'euro. Ce qui inquiète, me semble-t-il, ce n'est pas soi-même, c'est protéger ceux qu'on aime.
J'ai le sentiment que le monde entier devient fou, marche sur la tête, que toutes les valeurs disparaissent. Les crimes contre les hommes se multiplient, contre la Terre aussi, et comme le note Annie, nous sommes dans une société de surconsommation qui nous rend esclave des évènements, sans parler de donner le désir, pour beaucoup, de toujours posséder le dernier gadget (inutile ou tout du moins dont on peut se passer sans souci). Même les belles choses me semblent souillées. Cette découverte d'une planète jumelle de la Terre, j'ai trouvé cela joli, mais tout de suite, je me suis dit "Ces recherches ne sont pas pour la science, la connaissance. nous ne sommes que des destructeurs qui massacrons nos ressources et qui, déjà cherchent une planète de remplacement". Crying or Very sad

Enfin, Annie, je veux bien savoir comment on peut faire pousser des pommes de terre dans des sacs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Invité le Mer 7 Déc 2011 - 19:50

Jusqu'à présent, je ne faisais pas beaucoup de réserves mais là je pars sur une idée de trois mois. économiquement l'idée de réserves n'est pas mauvaise car cela fait fonctionner l'économie. Au contraire, on sait que vouloir retirer de l'argent de façon massive et collective ruine les banques. Bon, pour les réserves, je n'avais pas pensé à l'eau potable et au carburant. Pas facile pour le carburant, ça risque d'être dangereux. Comment faites-vous Annie? Je pense plutôt à remettre le plein de la voiture très régulièrement. Symphorose, il faut garder espoir, à la fin le bien triomphera. En tout cas nous pouvons nous organiser en prévision des désordres et ça c'est très motivant. Si nous faisions un inventaire de ce que nous pouvons mettre en réserve car nous ne pensons pas toujours à tout et déjà l'idée de cultiver des pommes de terre dans des sacs est excellente. Nous avons beaucoup à partager.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Annie le Mer 7 Déc 2011 - 22:08

Pour les pommes de terre: au-dessus de 250m d'altitude, vous pouvez garder vos pommes de terre d'une année sur l'autre pour les replanter: pas de maladies. Sinon, il faut en acheter avant de les planter. Les conserver à l'obscurité, entre 0 et 6°C. Au moment de les planter, on les laisse germer: il suffit d'élever la température au-dessus de 6°C. Il faut deux sacs poubelle pour que ce soit plus solide, et il faut les retourner parce qu'ils sont traités chimiquement à l'intérieur. On met 20-25 cm de terre riche(ou de terreau, mais alors avec du fumier séché ou du compost ou de l'engrais...). Ensuite on fait des trous de 1cm de diamètre en bas des parois verticales. On dispose 6 petites pommes de terre par sac, on recouvre d'une bonne couche de terre. Il faut que la terre soit humide en permanence. On peut attendre 6 à 8 kg par kg planté, au bout de 7 mois.

Je ne suis pas spécialiste. Il y a sûrement d'excellentes explications sur Internet. Pensez aussi à avoir des graines de salade, ça pousse très facilement dans toutes les conditions, et les petites feuilles sont excellentes.



Pour le carburant, il faut des jerrycans spéciaux (10 à 15€), et les stocker dans un endroit aéré. Et je crois qu'il est interdit de les remplir à la pompe. Il faut avoir une pompe manuelle (3€). C'est contraignant, mais l'idée, c'est de pouvoir fuir en cas de besoin. On ne sait jamais.

Désolée pour ces considérations bassement matérielles.


Symphorose, je comprends votre point de vue. J'ai de très bons souvenirs d'enfance: en été, nous passions certains week-end dans un cabanon sans électricité au bord de la mer. Pas d'électricité = activités saines. Le soir, nous nous allongions sur le sable et notre mère nous apprenait le nom des constellations. Et nous nous couchions ensuite à la lueur des bougies. Le bonheur. Mais quand je suggère à mes enfants que nous nous privions d'écrans et d'activités artificielles certains week-end, ils me regardent avec HORREUR.

Je dois reconnaître que gérer des stocks pour ne pas les voir souffrir de la faim est infiniment plus facile que de les tirer de cet voie de perdition que sont les appareils électroniques. Les écrans restent éteints le vendredi (c'est notre pénitence), c'est déjà un succès. Mais si je proposais plus, je me ferais traiter de amish, mormonne, scientologue ou ce genre de choses.



Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Grande-Bretagne se prépare activement à la fin de l'euro

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum