Apparitions de la Sainte-Vierge Marie en Espagne au Moyen-Âge

Aller en bas

Apparitions de la Sainte-Vierge Marie en Espagne au Moyen-Âge Empty Apparitions de la Sainte-Vierge Marie en Espagne au Moyen-Âge

Message par MichelT le Dim 4 Mar 2012 - 16:25

Apparitions de la Sainte-Vierge Marie en Espagne au Moyen-Âge

Notre-Dame de Guadalupe. En septembre 1323.

Selon une commission d`enquête, le clergé de Caceres, a interrogé le vacher, peu après l`apparition et a assisté a la découverte de la statue. Cette histoire se passe pendant la Reconquista espagnole et que l`Église dans les zones libérées des musulmans retrouvait ses droits et ses sanctuaires.

Un vacher, Gil Cordero, s`aperçut un soir que il lui manquait une bête. Après trois jours de recherche dans la sierra, il la retrouve comme morte, mais sans aucune blessure. Alors que il s`apprêtait a inciser la bête pour récupérer la peau, la vache se redressa. Au même moment la St-Vierge Marie apparut et dit : « Ne craint rien, je suis Marie, la mère de Dieu, Sauveur de l`humanité. Prends ta vache et conduit-la a la bergerie avec les autres. Rentre ensuite chez-toi et dis aux clercs de Caceres ce que tu as vu. Dis-leur de ma part que c`est moi qui t`envoie et qu`ils viennent tous ici. Ils creuseront sous les pierres, à l`endroit même où tu as trouvé ta vache morte. Ils trouveront enfouie sous ces pierres, une statue me représentant. Et, quand ils la trouveront, dis-leurs qu`ils ne la change pas de place, qu`ils ne l`emmènent pas ailleurs. Mais qu`ils construisent une petite maison pour la mettre à l`intérieur. Car viendra un temps ou la maison se transformera en une église de grande renommée, et un village important surgira autour.»

Le clergé ne crut pas d`abord son histoire, puis un second miracle l`incita a davantage accorder foi au récit du vacher. Une commission fut nommée pour l`interroger et l`accompagner sur les lieux de l`apparition. Après avoir creusé le sol une statue fut retrouvée (possiblement enfouie sous l`invasion islamique). Un ermitage provisoire fut édifié. En 1330, le roi de Castille se rendit sur les lieux et fit construire une chapelle.

En mars 1449, la St-Vierge apparait 6 fois à Ines, une fille de 12 ans de Cubas et lui laisse un signe. Un sanctuaire est construit, Notre-Dame de la Croix.
Apparition a une femme muette qui garde le bétail près de Monte-Corvo. Le St-Vierge demande à la fille d`aller trouver un prêtre et de lui faire entendre par signes de faire bâtir une chapelle à Notre-Dame de Jérusalem (en souvenir d`une chapelle de Jérusalem dédiée à la Vierge et détruite par les Sarrasins). Alors que le prêtre se rendait avec elle sur les lieux de l`apparition la muette retrouva soudainement et complètement la parole.

Au Portugal

Pedro Martins, retenu prisonnier par les Sarrasins, eut en 1463 une apparition de la St-Vierge. Elle lui demanda, quand il serait libéré, d`aller près de Lisbonne, a un endroit où il verrait des lumières, et d`y faire bâtir une Église.

Source : Enquête sur les apparitions de la Vierge – Yves Chiron


Dernière édition par MichelT le Dim 4 Mar 2012 - 17:05, édité 1 fois

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Apparitions de la Sainte-Vierge Marie en Espagne au Moyen-Âge Empty Re: Apparitions de la Sainte-Vierge Marie en Espagne au Moyen-Âge

Message par Rémi le Dim 4 Mar 2012 - 16:50

Merci Michel voici la statue et un supplément d'informations.

Apparitions de la Sainte-Vierge Marie en Espagne au Moyen-Âge Vierge10

Le 4 novembre ou le dimanche qui suit, on célèbre en Guadeloupe Notre-Dame-de-Guadeloupe d'Estramadure. Le 4 novembre 1493, Christophe Colomb baptisa l'île qu'il venait de découvrir du nom de Notre-Dame-de-Guadeloupe, en référence à la Vierge que l'on vénérait sous ce vocable en Estramadure.

Notre-Dame-de-Guadeloupe d'Estramadure était une ancienne statue de la Vierge noire qui portait l'Enfant Jésus sur le bras gauche et un sceptre de cristal dans la main droite. Les traditions espagnoles voudraient que cette statue, envoyée à saint Léandre par, évêque de Séville, par le saint pape Grégoire le Grand (595), fût sculptée par saint Luc et que les Romains l’eussent portée en procession, lors de la peste de 590 qui s'acheva lorsque saint Michel archange, rengainant son épée, apparut au sommet du mausolée d'Adrien, tandis que, dans le ciel, les choeurs angéliques chantaient le Regina Cœli.

Vers 715, alors que les bandes de Maures musulmans ravageaient le pays, des prêtres enlevèrent de Séville cette statue de la Vierge à l'Enfant pour l’enterrer pieusement près du rio de Guadalupe, dans la sierra de las Villuercas, où elle resta ignorée jusqu'au XIV° siècle. En 1323, alors que le pays subissait une dure domination musulmane, la Vierge Marie apparut au vacquero Gil qui gardait ses boeufs près du rio, pour lui révéler la présence de la statue enfouie, lui demander de la déterrer et de lui faire bâtir un sanctuaire. Notre-Dame-de-Guadeloupe d'Estramadure devint dès lors un des symboles privilégiés de la reconquête et le roi Alphonse XI qui lui avait recommandé ses armes avant la bataille de Salado, lui fit bâtir une riche basilique et y installa un prieuré séculier (1341) qui fut confié aux hiéronymites par Jean I° (1389). Il était bien naturel que Christophe Colomb, voulant honorer la Vierge songea à mettre ses découvertes sous la protection de Notre-Dame-de-Guadeloupe d'Estramadure, ce que feront aussi les conquistadores, singulièrement Pizarre et Cortèz, natifs de l'Estramadure.

Or, après que la Vierge eut apparu à Juan Diégo (1531), au Mexique où on lui donna aussi le nom de Notre-Dame-de-Guadeloupe, la renommée de ce nouveau pèlerinage fut si grande qu'elle éclipsa, dans le nouveau monde, Notre-Dame-de-Guadeloupe d'Estramadure, au point que les Français, devenus maîtres de l'île découverte et baptisée par Christophe Colomb, crurent que son patronage revenait à l'apparition mexicaine, ce que croyaient encore, au XIX° siècle, les premiers évêques de la Guadeloupe. Leur successeur, Mgr. Genoud, meilleur historien, reconnut l'erreur et prescrivit, dans toutes les paroisses de son diocèse, l'intronisation solennelle de l'image de Notre-Dame-de-Guadeloupe d'Estramadure, ce que, pour sa part, il fit dans sa cathédrale. Mgr. Gay, successeur de Mgr. Genoud, demanda que Rome donnât un bref pour entériner les décisions de son prédécesseur et concéder un office particulier ; la Gadeloupe dut attendre le 9 septembre 1959 où Jean XXII : Dans la plénitude de notre pouvoir apostolique nous établissons à perpétuité, nous constituons et déclarons la Bienheureuse Vierge Marie sous le vocable Notre-Dame-de-Guadeloupe d'Estramadure, patronne principale auprès de Dieu, du diocèse de Basse-Terre et Pointe-à-Pitre et titulaire de l'Eglise cathédrale sans qu'il soit possible d'invoquer un empêchement contraire.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
Rémi
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Apparitions de la Sainte-Vierge Marie en Espagne au Moyen-Âge Empty Re: Apparitions de la Sainte-Vierge Marie en Espagne au Moyen-Âge

Message par Lothar Tiflett le Dim 4 Mar 2012 - 18:59

Très intéressant! Je ne savais pas tout ça! Je m'étais toujours demandé si la Guadeloupe avait un rapport avec "Guadalupe".

Lothar Tiflett

Date d'inscription : 04/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Apparitions de la Sainte-Vierge Marie en Espagne au Moyen-Âge Empty Re: Apparitions de la Sainte-Vierge Marie en Espagne au Moyen-Âge

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum