Les energies?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les energies?

Message par joel queyras le Dim 25 Mar 2012 - 8:27

Les énergies

On parle beaucoup à notre époque des énergies. C’est un peu le four tout du tout et du n’importe quoi particulièrement dans les spiritualités nouvelles. La confusion est grande entre les énergies, l’énergie et Dieu. L’idolâtrie, la magie, et autres déviances en sont le fruit. Il me semble important de porter un regard chrétien sur le sujet

L'énergie (du grec : ενεργεια, energeia, force en action) est la capacité d'un système à produire un travail entraînant un mouvement, de la lumière ou de la chaleur. C'est une grandeur physique qui caractérise l'état d'un système et qui est d'une manière globale conservée au cours des transformations.
Pour le langage contemporain nous pourrions retenir la définition du mot grec : force en action
« L'énergie ne peut ni se créer ni se détruire mais uniquement se transformer d'une forme à une autre (principe de Mayer) ou être échangée d'un système à un autre (principe de Carnot). C'est le principe de conservation de l'énergie. Ce principe empirique a été validé, bien après son invention, par le théorème de Noether. La loi de la conservation de l'énergie découle de l'homogénéité du temps. Elle énonce que le mouvement ne peut être créé et ne peut être annulé : il peut seulement passer d'une forme à une autre. Afin de donner une caractéristique quantitative des formes de mouvement qualitativement différentes considérées en physique, on introduit les formes d'énergie qui leur correspondent. (Wikipedia encyclopédie) »

« Dieu est incréé, dans son essence et dans ses énergies, et la création c'est-à-dire à la fois le monde spirituel et le monde matériel, est créée. (Monseigneur Stephanos, Métropolite de Tallinn et de toute l'Estonie in «Christus» n°155 tome 39 Juillet 1992) »

L’énergie incréée

« La lumière divine est une donnée pour l’expérience mystique ; c’est le caractère visible de la Divinité, des énergies dans lesquelles Dieu se communique et se révèle à ceux qui ont purifié leurs cœurs (…)
Comment l’homme peut connaître Dieu tout en reconnaissant en même temps que Dieu est par nature inconnaissable ? (…) Dieu est tout entier essence et tout entier énergie, imparticipable dans son essence mais en même temps participable dans ses énergies. L’énergie divine c’est donc le mode existentiel de Dieu dans lequel celui-ci se manifeste et se communique.(…) « Celui qui participe à l’énergie divine…devient lui-même, en quelque sorte, lumière ; il est uni à la lumière et avec la lumière il voit en pleine conscience tout ce qui reste caché à ceux qui n’ont pas cette grâce ; il surpasse ainsi non seulement les sens corporels, mais aussi tout ce qui peut être connu ( par l’intelligence ) car les cœurs purs voient Dieu (…) qui, étant la lumière habite en eux et se révèle à ceux qui l’aiment, à ses bien-aimés » (9). L’union à Dieu, la vision lumineuse est pour l’homme à la fois pleinement objective, pleinement consciente, pleinement personnelle parce que tout être humain porte en lui l’image du Créateur, de sa participation libre à la vie divine.(…) l’œuvre de notre déification s’accomplit en nous par le Saint Esprit, Donateur de la grâce, celle-ci n’étant pas considérée par les Pères grecs comme un effet créé ; elle est l’énergie même de la Divinité se communiquant dans l’Esprit Saint. (Stephanos, Métropolite de Tallinn et de toute l’Estonie. XXXIe Rencontre Internationale et interconfessionnelle des Religieuses et des Religieux à Neuendettelsau – Allemagne du Sud le 16 juillet 2006) »


Les énergies crées
L’univers entier est fait d’énergies en mouvement. Le monde des formes, le spatiotemporelle n’est qu’énergie, l’essence du monde des formes est une énergie, c’est cette dernière que nous pouvons appeler énergie primordiale. Mais toutes ces énergies sont des énergies crées. Elles ne sont pas Dieu, même si elles manifestent de façon exemplaire quelque chose de Dieu. La sainteté consiste à recevoir en plénitude l’énergie incréée, la grâce»
L’énergie primordiale produit et maintient en cohésion une multitudes de formes, soit qui naissent les une des autres (évolutionnisme) soit directement (créationnisme). Cependant rien ne vient à l’existence sans que la Parole Divine dise la forme et la maintienne par Son Vouloir (énergie incréé). Ce mode de création est un Vouloir du Père, qui se dit par Son Fils et opère par le Saint Esprit. L’énergie incréée qui crée, agit toujours sur et à partir de l’énergie primordiale dans le monde matériel. Elle peut aussi agir directement. Mais il plait á Dieu d’agir selon la nature et ses lois que Lui-même dans Sa Sagesse exemplaire a voulu de toute éternité. Il peut aussi agir en transformant l’ordre naturel lorsqu’Il le décide selon Sa Sagesse. C’est alors de l’ordre de certains miracles.
L’énergie crée est, une, au départ : Dieu dit : Qu’il y ait de la lumière, et il y eu de la lumière Genèse 1:3. Puis de cette lumière jaillit le multiple. Dieu dit qu’il y est une étendue entre les eaux pour les séparer les unes des autres Gen 1 : 6

Les formes énergétiques dans leur multiplicité et leur particularité sont telles parce que Dieu le veut. On dit qu’Il les nomme et ainsi qu’Il les différencie. La lumière primordiale est l’énergie primordiale qui est de même nature que toutes les énergies formes ; car nous parlons des énergies, mais en faite il y a qu’une seule énergie qui se différencie. Les énergies différenciées sont des structures formes obéissant á leur lois propres, qui les distinguent les unes des autres, tout en les gardant interdépendantes. Elles sont toutes issues de l’énergie primordiale ou, pour être plus juste, elles sont cette même énergie qui se différencie. C’est aussi un aspect de leur unité dans leur différenciation. Le Dieu Un, en trois personnes, se dit encore lorsque l’on médite sur les modalités des énergies crées. L’univers entier nous parle de l’Amour, car toutes les énergies formes sont un mouvement de don les unes aux autres, de relation communion. Elles se valorisent les unes les autres. L’univers entier chante l’Amour. Chaque forme crée se donne á l’autre qui se redonne a son tour. Tout est Amour. Le nom de l’énergie crée nous dit le nom de Son créateur. AMOUR.

En conclusion nous pouvons affirmer que l’énergie et les énergies existent, mais la tendance contemporaine et d’idolâtrer les énergies créées et même l’énergie primordiale. Cela est une idolâtrie incompatible avec la foi. Vouloir s’en rendre maître et de l’ordre de la magie.
avatar
joel queyras

Date d'inscription : 06/05/2011
Age : 69
Localisation : inde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les energies?

Message par Thrd le Lun 2 Avr 2012 - 16:03

A mon avis, ce n’est donc que le mélange des mots qui est source des ambigüités comme l’exemple du cœur (du corps) et du cœur (de l’âme) : il y a le cœur l’organe qui assure la circulation sanguine et dont certains caractéristiques matériels sont mesurables et suivent des lois physiques et biologiques mais il est évident que le cœur (spirituel) auquel fait référence les Saintes Écritures , comme il est aussi expliqué dans le Catéchisme, c’est le Fond de l’être raisonnable lié à l’âme à la volonté et la pensé comme disait Jésus lui-même. Mais le cœur de l’âme est en relation avec le cœur du corps comme avec tous le reste du corps naturellement d’une manière ou d’une autre que Dieu connait. Pour l’Energie qui constitue la totalité du monde matérielle dans ses divers formes, elle est soumise aux lois de la physique mais il est évident que les dits «Énergies spirituelles » (comme ce que l’Ecriture appelle la Grâce Divine que l’on peut ressentir avec les sens de l’âme plus ou moins explicitement comme dans les Expériences Mystiques comme ceux qui ont été vécu par les Saints) sont du Monde Spirituelle et sont au delà des lois de la physique matérielle mais les deux comme le corps et l’âme peuvent être liés d’une manière ou d’une autre que Dieu connait.

On peut aussi cherché comme dans les paraboles une analogie de la définition de l'énergie comme la capacité à produire du travail entrainant un mouvement (comme c'est la définition pour l’Énergie du monde matérielle) dans le monde spirituelle : il a une petite similarité je pense puisque les énergies (spirituels) du type mauvais (des mauvais esprits...) poussent les âmes au mouvement spirituel qui mène aux péchés et s'opposé à la volonté de Dieu et les énergies spirituels du type bon (la grâce Divine) nous aide à résister aux tentations et à faire les bons mouvements spirituels avec les vertus pour faire des bonnes œuvres et faire la Volonté de Dieu. Seulement dans le Monde spirituelle le péché est absolument un mauvais travail contrairement aux bonnes œuvres faite suivant la Volonté de Dieu qui sont absolument des bons travail spirituels pour l’âme ( et donc probablement comme dans tous les paraboles l’analogie n’est surement que sur certains points puisque par exemple dans le monde physique la notion de bon et mauvais travail n’apparait pas absolument et la conservation de l’énergie spirituel n'a apparemment pas beaucoup de sens à priori...). C’est en tous cas un point de vue.
avatar
Thrd

Masculin Date d'inscription : 04/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum