Dalil Boubakeur se rapproche des Frères Musulmans de l'UOIF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dalil Boubakeur se rapproche des Frères Musulmans de l'UOIF

Message par Myriamis le Mer 1 Aoû 2012 - 23:16

Bonsoir tout le monde.. Je ne sais pas trop si c'est l'endroit, mais attendu que l'islam est tout autant une politique qu'une "religion"...

Voila ce qui a été posté par un membre de mon forum :


Le parangon de l'islam modéré, allié aux islamistes ? Il refuse de "jetter la pierre" contre l'invitation par l'UOIF de cheikhs voulant tuer les Juifs, les homosexuels, les apostats et conquérir Rome.

Lu dans un entretien d'oumma.com du 19 juillet :

"Oumma.com: Faut-il comprendre que vous allez vous rapprocher de l'UOIF (Union des organisations islamiques de France) ?

D. Boubakeur: Je me rapproche de ceux qui travaillent. Le fait que l'UOIF a été la première composante à quitter le CFCM, à exprimer son désaccord, pour d'autres raisons que les nôtres, nous rapproche indéniablement. L’UOIF compte des cheikhs internationaux en son sein, je ne jette pas la pierre comme cela a été fait durant le congrès du Bourget, même si cela fait peur à une certaine presse ou à la classe politique, je n'ai rien vu d’illégal à cela.(...) L'UOIF est composé de musulmans très rigoureux pour lesquels j’éprouve respect et fraternité, notamment pour El Hadj Brez Touhami qui est un homme que j'estime beaucoup. Je suis profondément musulman et désireux de me rapprocher de mes frères qui pratiquent leur religion avec rigueur. (...) Nous avons besoin de vérité, et pour moi, la vérité se situe plus dans la position de mes frères de l'UOIF."

Pour ceux qui ont lu l'ouvrage L'islamisation de la France paru en 2006, ils ne seront pas surpris, car Boubakeur avait déjà exprimé son amitié pour l'UOIF. Le 26 mars 2005 au Bourget, il était aux côtés du président de l’UOIF Lhaj Thami Brezen. Bien révolue l’époque où il menaçait de démissionner à cause du radicalisme de l’UOIF, il fait dorénavant cause commune :

« notre vieille amitié, c’est une amitié d’une décennie[…] nous voulons taire nos différences ou nos divergences de points de vue pour voir l’essentiel, l’essentiel. L’essentiel nous l’avons dit c’est la réussite de la communauté musulmane dans son insertion harmonieuse, sereine, dans la société française »

- Un journaliste pose la question : « mais il en reste des divergences ? »

- Boubakeur : « heu écoutez, des divergences non, nous avons été très francs, vous savez on a jamais caché nos divergences quand il y en a eu nous l’avons dit à un moment donné pour la constitution du CFCM, nous n’avons pas été tout à fait d’accord, et pendant le parcours de la consultation forcément il y a eut des moments mais là récemment avec la fondation nous avons vu que nos convergences sont vraiment trop fortes , sont vraiment importantes, donc nous allons inch’Allah aujourd’hui poser la pierre à partir de laquelle nous allons construire la confiance et le dialogue qui nous manquait vraiment […] Nos différences de visions ne doivent pas nous diviser, car nos objectifs sont tous convergents, seules nos méthodes peuvent différer. »

Observatoire de l'islamisation- juillet 2012

"Nos différences de visions ne doivent pas nous diviser, car nos objectifs sont tous convergents, seules nos méthodes peuvent différer."

Ca au moins, c'est dit ! Suspect

avatar
Myriamis
Modérateur
Modérateur

Féminin Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum