Marthe, Marie, Mère Térésa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marthe, Marie, Mère Térésa

Message par etienne lorant le Mar 9 Oct 2012 - 10:14

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 10,38-42.
Alors qu'il était en route avec ses disciples, Jésus entra dans un village. Une femme appelée Marthe le reçut dans sa maison.
Elle avait une sœur nommée Marie qui, se tenant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.
Marthe était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien ? Ma sœur me laisse seule à faire le service. Dis-lui donc de m'aider. »
Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour bien des choses.
Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part : elle ne lui sera pas enlevée. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Parmi toutes les choses à faire sur une journée, la meilleure... c'est d'aller à l'Eucharistie tôt le matin. Ou bien, comme je l'ai manquée ce matin, de prendre l’Évangile, de le lire et de ruminer en moi la Parole de Jésus, car Jésus est est Parole et nourriture pour la vie éternelle.

Et c'est donc ainsi, moi qui, autrefois, à chaque départ au boulot, avait l'esprit rempli de tant de choses à faire, je commence désormais mes journées par cet exercice que je comparerai facilement à une gymnastique de l'âme. C'est ensuite, tout ragaillardi, que je me lance dans de nombreuses et diverses activités : préparation d'un fond de caisse, tri et rangement des livres, étiquetage, messages à l'un ou l'autre clients, etc.

Dans le texte, trois mots nous indiquent comment Marthe eût pu commencer cette journée sans se retrouver dépassée : elle s'est laissée accaparer par de multiples occupations - je sais que c'est possible car j'ai souvent voulu étiqueter, ranger et commencer un catalogue tout à la fois - jamais je ne suis arrivé au bout sans avoir commis l'une ou l'autre erreur, mais j'ai ressenti une inquiétude concernant mes capacités et le fait de m'agiter n'a évidemment rien arrangé. Mais si j'ai débuté ma journée par la prière, je n'ai pas l'illusion de tout réussir rapidement et ma matinée, et ma journée me réussissent.

Cet incident dans la maison de ses amis (Marthe, Marie et Lazare), est l'occasion pour Jésus de nous dire la bonne façon de commencer sa journée: c'est de se confier à Lui, de Lui soumettre nos projets et de lui demander que nous agissions en tout selon sa volonté. J'ai envie de citer ici un mot de Mère Térésa, qu'un journaliste était venu interviewer à Calcutta. Peut-être croyait-il la trouver en pleine agitation ? Mais la religieuse avait gardé, malgré les règles de son ordre, qui compte "un temps pour tout et un temps pour chaque chose": lever, adoration, départ pour le service, retour à midi, sieste, retour au travail, messe du soir et coucher. Le reporter s'était écrié: "Il y a tant de nécessiteux ici que vouloir résoudre les problèmes c'est comme tenter de vider la mer avec une cuiller ! Elle avait répondu simplement: "Dieu ne nous demande pas de réussir, mais d'avoir la foi".

___

Post Scriptum personnel: un des deux accès à ma boutique ayant été abîmé par des vandales, j'apprends, moi aussi, la patience aujourd'hui. Ce qui m'étonne, c'est que j'apostrophe chaque personne qui passe devant chez moi en criant : "C'est fermé de l'autre côté ! La porte est bloquée !", mais jusqu'à présent un(e) passant(e) sur dix m'a écouté: toutes les autres ont dû faire demi-tour. Incroyable individualisme !!!

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum