Benoit XVI : la « tiédeur discrédite le christianisme »

Aller en bas

Benoit XVI : la « tiédeur discrédite le christianisme » Empty Benoit XVI : la « tiédeur discrédite le christianisme »

Message par MichelT le Sam 13 Oct 2012 - 1:33

Benoit XVI : la « tiédeur discrédite le christianisme »


CITE DU VATICAN – La « tiédeur discrédite le christianisme »: c’est par cette mise en garde que Benoît XVI a ouvert lundi au Vatican le synode sur la « nouvelle évangélisation », qui a constaté sans fard « le tsunami de la sécularisation » qui balaie les Eglises en Occident.

« Le chrétien ne doit pas être tiède, (le texte de) l’Apocalypse nous dit que c’est le plus grand danger du chrétien. Cette tiédeur discrédite le christianisme », a-t-il déclaré aux 262 pères synodaux et à la centaine d’experts venus du monde entier, au début de ce synode de trois semaines.

Joseph Ratzinger, qui semblait fatigué, les traits tirés, a martelé sa conviction que les évêques et le pape « ne font pas l’Eglise » à la manière dont un parlement « promulgue une constitution ». « L’Eglise ne commence pas par notre action, Dieu a agi le premier », a-t-il dit.

Le cardinal de Washington, Mgr Donald William Wuerl, rapporteur du synode, a parlé d’un « tsunami d’influence séculière qui s’est abattu sur l’ensemble du paysage culturel, emportant avec lui des repères sociaux tels que le mariage, la famille ».

« La sécularisation a façonné deux générations de catholiques qui ne connaissent pas les prières fondamentales » et « des générations entières se sont dissociées des systèmes de soutien qui facilitaient la transmission de la foi », a souligné le prélat américain.

« La vision s’est dissoute », a-t-il constaté, appelant les catholiques à « se ressaisir clairement de leur identité » et à avoir « confiance » en énonçant leur foi.

« Les péchés de quelques uns ont encouragé une méfiance à l’égard de certaines structures fondamentales de l’Eglise », a-t-il dit, faisant allusion au scandale des prêtres pédophiles, particulièrement aux Etats-Unis.

La veille, Benoît XVI avait demandé aux chrétiens de « se convertir » intérieurement, évoquant leur « fragilité », leur « péché, personnel et communautaire, grand obstacle pour l’évangélisation ».

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum