« Où sont les curés ? On va les brûler ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

« Où sont les curés ? On va les brûler ! »

Message par oscar le Sam 20 Oct 2012 - 1:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

19 octobre, 2012
Espagne : violente attaque contre un collège catholique

Mercredi, une institutrice de 10e d'une école primaire salésienne de Mérida, l'établissement Marie-Auxiliatrice, a été blessée à la suite d'une incursion d'une centaine de jeunes âgés de 15 à 17 ans dans l'école. Une dizaine de jeunes particulièrement violents avaient réussi à forcer l'entrée, et s'étaient répandus dans les couloirs en hurlant :


« Où sont les curés ? On va les brûler ! »


Ils taguaient des slogans sur les portes des classes comme : « Davantage d'éducation publique et moins de crucifix. » Les plus violents d'entre eux, une dizaine de jeunes, ont tenté de pénétrer dans les classes avec l'intention d'y arracher les crucifix : plusieurs professeurs se sont courageusement dressés devant eux malgré les menaces, les insultes et les bousculades. Les jeunes portaient des drapeaux républicains et traitaient les professeurs de « putes fascistes ».


Plusieurs élèves ont également été molestés ou insultés dans cet établissement qui accueille plus de 1.000 enfants.


Entre autres dégradations, la horde sauvage a versé des plats par terre dans la cantine qui était préparée pour le repas de midi, ils ont multiplié les graffiti grossiers partout dans l'école et ont tenté de voler des ordinateurs portables.


C'est en défendant une classe où se trouvaient des élèves qu'une institutrice a été blessée : les jeunes tentaient passer par la porte et par les fenêtres, et elle a eu les doigts écrasés par la porte qu'ils essayaient de forcer.


Tout au long de l'attaque, ont raconté des témoins, les jeunes brandissaient des portables en expliquant que si les professeurs essayaient de les évacuer par la force, ils enregistreraient les faits : « Si tu me touches, je t'enregistre et tu verras les problèmes que tu auras, parce que je suis mineur. »


La police, prévenue, est intervenue rapidement mais s'est bornée à « dialoguer » avec les jeunes pour les déloger.


L'attaque a coïncidé avec une grève de l'enseignement public.


Les responsables du collège ont annoncé jeudi qu'ils déposeraient plainte contre le groupe de jeunes « vandales », et ils ont « exigé que soit respecté le droit de ne pas suivre une grève et celui du déroulement normal des activités au sein de l'établissement ».


Les jeunes en cause nient pour leur part avoir pénétré dans l'établissement


La Congrégation salésienne a rappelé les services éducatifs qu'elle rend dans 130 pays, et souligné qu'en Espagne, ses établissements de formation professionnelle aident à « l'orientation et à la recherche d'emploi » des milliers d'élèves dans le contexte social tendu que l'on sait.
avatar
oscar

Masculin Date d'inscription : 06/03/2011
Age : 47
Localisation : Canada

http://www.riposte-catholique.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Où sont les curés ? On va les brûler ! »

Message par Amazone le Sam 20 Oct 2012 - 5:12


Quelle horreur...

Il y a encore quelque peu d'années, tout ceci aurait été inimaginable... pale

On se croirait dans un autre monde, un monde de ténèbres où satan règne en maitre et à qui les non-catholiques obéissent avec plaisir.


_________________
« Les tentations n'ont aucune prise sur un Chrétien dont le coeur est véritablement dévoué à la très Sainte Vierge Marie » (Saint Curé d'Ars)

« Toutes les misères viennent de ce que nous n’aimons pas la croix. C’est la crainte de la croix qui augmente nos croix »
avatar
Amazone
Modérateur
Modérateur

Féminin Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Où sont les curés ? On va les brûler ! »

Message par Annie le Sam 20 Oct 2012 - 11:37

« Si tu me touches, je t'enregistre et tu verras les problèmes que tu auras, parce que je suis mineur. »

Ils sont manipulés. Il y a forcément des adultes derrière, qui les utilisent comme armes humaines, justement parce qu'ils sont mineurs et qu'on n'osera pas lever la main sur eux.

ça rappelle la tuerie dans la cathédrale de Bagdad: ce sont deux jeunes adolescents qui ont été envoyés pour tuer tous ces gens. Ils étaient totalement fanatisés.

C'est la même main qui manipule toutes ces marionnettes. C'est évident quand on voit que la cible est toujours la même: l'Eglise.

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Où sont les curés ? On va les brûler ! »

Message par Invité le Dim 21 Oct 2012 - 20:28

Ne pensez vous pas que nous sommes en plein sous le règne des antichrists dont parlait NOTRE CHRIST?

Donc pour l apocalypse il nous faut je crois remettre nos montres à l heure car nous sommes en retard.

Ceci est mon avis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Où sont les curés ? On va les brûler ! »

Message par VlaamsArdennees le Lun 22 Oct 2012 - 2:21

C'est l'héritage de Zapatero. Ca me fait penser à la guerre civile de 1936 en Espagne. C'était, comme aujourd'hui et dans le futur, un temps des martyrs.

VlaamsArdennees

Date d'inscription : 29/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Où sont les curés ? On va les brûler ! »

Message par Invité le Lun 22 Oct 2012 - 16:15

@Amazone a écrit:
Quelle horreur...

Il y a encore quelque peu d'années, tout ceci aurait été inimaginable... pale

On se croirait dans un autre monde, un monde de ténèbres où satan règne en maitre et à qui les non-catholiques obéissent avec plaisir.

J'ai aussi un peu ce sentiment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Où sont les curés ? On va les brûler ! »

Message par Annie le Mar 23 Oct 2012 - 19:35

Je suis en train de lire un livre que vous connaissez peut-être, qui s'appelle "Fabiola ou l'Eglise des catacombes", du Cardinal Wiseman... C'est l'histoire romancée des Chrétiens persécutés dans l'empire romain... Il y aurait beaucoup de passages à citer: on voit bien la haine des païens envers les Chrétiens...

Mais ce qui fait peur, c'est que les Chrétiens ne nous ressemblent pas. Ils sont habités par la charité, prêts à mourir martyrs pour offrir leur vie pour la conversion de leurs persécuteurs...

Là, tout de suite, je ne me sens pas prête à être déchirée en lambeaux par des bêtes féroces (ou des barbares tout aussi féroces) pour obtenir la conversion de jeunes paumés habillés en noir...

Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Où sont les curés ? On va les brûler ! »

Message par Invité le Mer 24 Oct 2012 - 16:41

@Annie a écrit:Là, tout de suite, je ne me sens pas prête à être déchirée en lambeaux par des bêtes féroces (ou des barbares tout aussi féroces) pour obtenir la conversion de jeunes paumés habillés en noir...
Je crois que cela est donné quand le moment arrive. Mais pour ceux qui préconisent ou revendiquent le martyr, je pense que c'est le péché d'orgueil ou pire de la manipulation. La légitime défense s'impose au chrétien comme à n'importe quel citoyen. Jésus nous a-t-il donné comme devoir de mourir en martyr? N'est-ce pas un grave péché de ne pas défendre sa vie?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Où sont les curés ? On va les brûler ! »

Message par Titi le Jeu 25 Oct 2012 - 18:40

je ne pense pas que ce soit un péché de ne pas défendre sa vie :

"Celui qui cherchera à sauver sa vie la perdra, et celui qui la perdra la retrouvera". Luc, 17, 33

Mais c'est sûr qu'on est de plus en plus gouvernés par la passion de la chair, entre autres. Je me disais d'ailleurs à ce propos ces derniers jours que peut-être notre corps était une idole, vu à quel point on a peur de le voir défiguré, humilié et à quel point au contraire on cherche à l'embellir, en le maquillant, en le mettant en valeur, en le décorant avec des bijoux.
N'oublions pas que le corps vient de la poussière, et que l'âme vient de Dieu. Or on est prêt à perdre son âme, à être parjure pour sauver son corps. Bien sûr, on ne le fait pas exprès, dans l'intention de désobéir à Dieu ou d'obéir au mauvais, on le fait parce que c'est plus fort que nous, on idolâtre notre corps en vérité et du plus profond de notre esprit. C'est dire si on est dans les ténèbres jusqu'au cou.
avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Où sont les curés ? On va les brûler ! »

Message par Rémi le Jeu 25 Oct 2012 - 22:03

Le catéchisme permet de tuer seulement en légitime défense, au père de tuer un assassin qui veut massacrer sa famille, au policier pour défendre la société, au soldat pour défendre son pays, à une personne pour défendre un plus faible qui est sans défense contre un meurtrier. Le tout en restant dans la moralité et la justice. Mais pour celui qui veut être saint, là c'est autre chose, le martyr est davantage l'arme de choix.


Catéchisme catholique 1992

La légitime défense

2263 La défense légitime des personnes et des sociétés n’est pas une exception à l’interdit du meurtre de l’innocent que constitue l’homicide volontaire. " L’action de se défendre peut entraîner un double effet : l’un est la conservation de sa propre vie, l’autre la mort de l’agresseur ... L’un seulement est voulu ; l’autre ne l’est pas " (S. Thomas d’A., s. th. 2-2, 64, 7).

2264 L’amour envers soi-même demeure un principe fondamental de la moralité. Il est donc légitime de faire respecter son propre droit à la vie. Qui défend sa vie n’est pas coupable d’homicide même s’il est contraint de porter à son agresseur un coup mortel :

Si pour se défendre on exerce une violence plus grande qu’il ne faut, ce sera illicite. Mais si l’on repousse la violence de façon mesurée, ce sera licite... Et il n’est pas nécessaire au salut que l’on omette cet acte de protection mesurée pour éviter de tuer l’autre ; car on est davantage tenu de veiller à sa propre vie qu’à celle d’autrui (S. Thomas d’A., s. th. 2-2, 64, 7).

2265 En plus d’un droit, la légitime défense peut être un devoir grave, pour qui est responsable de la vie d’autrui. La défense du bien commun exige que l’on mette l’injuste agresseur hors d’état de nuire. A ce titre, les détenteurs légitimes de l’autorité ont le droit de recourir même aux armes pour repousser les agresseurs de la communauté civile confiée à leur responsabilité.

2266 L’effort fait par l’Etat pour empêcher la diffusion de comportements qui violent les droits de l’homme et les règles fondamentales du vivre ensemble civil, correspond à une exigence de la protection du bien commun. L’autorité publique légitime a le droit et le devoir d’infliger des peines proportionnelles à la gravité du délit. La peine a pour premier but de réparer le désordre introduit par la faute. Quand cette peine est volontairement acceptée par le coupable, elle a valeur d’expiation. La peine, en plus de protéger l’ordre public et la sécurité des personnes, a un but médicinal: elle doit, dans la mesure du possible, contribuer à l’amendement du coupable.

2267 L’enseignement traditionnel de l’Eglise n’exclut pas, quand l’identité et la responsabilité du coupable sont pleinement vérifiées, le recours à la peine de mort, si celle-ci est l’unique moyen praticable pour protéger efficacement de l’injuste agresseur la vie d’êtres humains.

Mais si des moyens non sanglants suffisent à défendre et à protéger la sécurité des personnes contre l’agresseur, l’autorité s’en tiendra à ces moyens, parce que ceux-ci correspondent mieux aux conditions concrètes du bien commun et sont plus conformes à la dignité de la personne humaine.

Aujourd’hui, en effet, étant données les possibilités dont l’Etat dispose pour réprimer efficacement le crime en rendant incapable de nuire celui qui l’a commis, sans lui enlever définitivement la possibilité de se repentir, les cas d’absolue nécessité de supprimer le coupable " sont désormais assez rares, sinon même pratiquement inexistants " (Evangelium vitae, n. 56).


_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: « Où sont les curés ? On va les brûler ! »

Message par Invité le Ven 26 Oct 2012 - 20:56

@Rémi a écrit:Mais pour celui qui veut être saint, là c'est autre chose, le martyr est davantage l'arme de choix.
Cependant Jeanne d'Arc et Louis IX sont devenus saints alors qu'ils ont de nombreux morts à leur actif. Bien sûr leur action a été conforme à notre catéchisme. Cependant, parfois je me dis qu'une personne véritablement sainte doit pouvoir désarmer la violence par ses paroles, son attitude, sa foi rendant ainsi aussi bien inutile qu'inopérant le recours à la violence et évitant par là même la perte de vies humaine. Si quelqu'un était vraiment habité par la grâce, ne pensez-vous pas que sa seule présence suffirait à éteindre le feu de la violence?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: « Où sont les curés ? On va les brûler ! »

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum