Grande-Bretagne: Un Réseau pédophile meurtrier lié au gouvernement et l`élite.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grande-Bretagne: Un Réseau pédophile meurtrier lié au gouvernement et l`élite.

Message par MichelT le Lun 5 Nov 2012 - 14:56

Novembre 04, 2012

Un Réseau pédophile meurtrier LIÉ AU GOUVERNEMENT

Chris Johns croit que ses deux frères ont été assassinés - pour essayer d'exposer le réseau pédophile massif lié à l'ancien Premier ministre britannique Margaret Thatcher.

Adrian Johns, 32 ans, est mort dans un incendie criminel avant qu'il ait une chance de faire une déclaration.

Leander Johns, 34 ans, a été retrouvé mort dans des circonstances mystérieuses, au cours du procès d'un de ses agresseurs, John Allen.

Le député travailliste Tom Watson, qui a dénoncé le réseau pédophile au Parlement, a dit qu'il a peur pour sa sécurité.

Daily Star - scandale Pédophile découvert

Le gang Dutroux en Belgique avait fourni des filles à l'élite pour 'être torturées et assassinées.

Chris Johns dit qu'il eu des relations sexuelles comme mineur avec un juge de la Haute Cour.

Chris Johns affirme avoir été violée par un officier de police.

L'enquête Daily Star suggère que ceux qui pourraient être impliqués comprennent: au moins un sénateur conservateur , diverses personnalités politiques, dont un député conservateur, une grande star du showbiz, et l` agent d`un chanteur célèbre.

Le réseau pédophile bien protégé aurait couvert Pays de Galles, Londres et d'autres parties de la Grande-Bretagne.

Chris Johns dénonce la pédophile de John Allen, qui a été en charge de maisons d'enfants dan le Nord du Pays de Galles.

En 1992, Adrian Johns, qui avait été à la maison Bryn Alyn, a menacé Allen de le dénoncer si Allen ne lui donnait pas une compensation financière.

Le 17 Avril 1992, Adrian a été tué dans un incendie criminel.

Leander Johns a survécu à l'incendie criminel même après avoir sauté d`une fenêtre.

En 1995, Chris et Leander Johns ont témoigné contre Allen lors d'un procès.

Regina Louf a mentionné un certain nombre de jeunes filles qu'elle avait vu être assassinée. (Les belges X-Files)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Chris Johns supplia la Reine de l`aider à protéger, lui et sa famille après que Adrian a été tué.

Un collaborateur de la reine dit que sa lettre avait été transmise au département du Lord Chancelier et du Prince de Galles.

La seule réponse fut celle de l `unité du service à la clientèle».

Leander Johns est mort quelques jours plus tard "d'une overdose inattendu."

Au cours de la semaine entre les preuves de Leander et sa mort, Allen avait pris la fuite en manquant a sa probation..

Allen a finalement été condamné à six ans de prison pour avoir violé les garçons.

11-ans, Moira Anderson a été vu la dernière fois à bord d'un bus à Coatbridge, près de Glasgow, en Écosse, en 1957. Selon le Sunday Times (pression sur la police pour libérer dossier pédophile), 23 Avril 2006, la police de Strathclyde ont ouvert un dossier d`un cercle d`abuseurs d`enfants. Le dossier implique des personnalités publiques, dont des officiers supérieurs de la police et des membres du bureau de la Couronne du Scottish Office.

Steven Messham a dit au Sunday Express les agressions sexuelles commises par le Lord conservateur ont commencé en 1977 quand il avait 13 ans.

Le VIOLEUR du parti CONSERVATEUR SERA NOMMÉ PAR STEVEN Messham

Steven, qui vivait à la maison Bryn Estyn près de Wrexham au Pays de Galles au Royaume-Uni, a déclaré:

"Il est arrivé maintes et maintes fois, c'était terrifiant. Il y avait un groupe de pédophiles qui abusaient régulièrement des garçons à la maison.

"L'un d'eux était un membre très éminent du Parti conservateur et quelqu'un de très proche de l'établissement. La plupart des abus ont eu lieu un dimanche soir pour une raison quelconque, je ne sais pas pourquoi.

"Moi-même, parfois et quelques garçons, étions attendus par une voiture garée près de la porte et nous étions conduits à l'Hôtel Crest dans le centre de Wrexham. Nous allions dans une chambre où un certain nombre d'hommes attendaient.

À une occasion, ce haut dirigeant politique était dans la pièce avec huit autres hommes, dont le fils d'un Lord . J'ai ensuite été ligoté et à tour de rôle ils m`ont violé.

"Cela a probablement a duré environ deux heures et j'ai été soulé avec de l'alcool, sans doute comme un moyen de me anesthésier la douleur de ce qui se passait. Ils savaient évidemment ainsi que cela affecterait ma mémoire le lendemain matin.

«Après avoir été agressé, ce politicien a bien précisé ce qu'il adviendrait de moi si j'osais le dire. Il m'a averti que si je mentionnait quoi que ce soit à propos de l'abus, il m'aurait tué.

«Cet homme ne disait pas qu'il le ferait personnellement, mais il était quelqu'un avec un pouvoir immense et j'ai pris sa menace très au sérieux."

Le Général Michael Aquino. En 1986, la police de San Francisco a commencé à enquêter sur les plaintes d'abus sexuels centré autour du centre de l'armée pour le développement de l`enfance a la base de Presidio près de San Francisco. En 1987, une jeune fille identifié le lieutenant-colonel. Michael Aquino comme la personne qui avait abusé d'elle.

Un garçon à la maison des enfants gallois a dit qu'il a été puni pour s'être enfuie en étant poussé dans un panier , qui avait le couvercle ficelé, et jeté dans une piscine.

Il a été sauvé quand les autres garçons ont plongé pour le libérer.

M. Messham a demandé au Premier ministre David Cameron d'organiser une rencontre avec lui pour discuter de la possibilité d`une nouvelle enquête sur les abus sur enfants.

«Je n'ai rien entendu de retour de Downing Street, mais encore, pour être honnête, je ne suis pas surpris», a t-il dit.

Un deuxième témoin a été entendu et a nommé la personnalité politique mais a depuis disparu.

Un troisième témoin est mort.

Le député travailliste Tom Watson, qui a été contacté par un certain nombre de victimes d'abus, dit:

"Ils ont parlé de psychopathes marquant les enfants avec des couteaux Stanley pour montrer« l'appropriation ».

"Ils ont parlé de party où les enfants sont abusés par des homes. Ils parlent de parties de golf et de maltraitance après un match.

Paul Bonacci en face du ranch où, paraît-il, Johnny Gosch, et les autres garçons étaient retenus prisonniers. Paul Bonacci a déclaré que, dans sa jeunesse, il a été forcé de participer à des films snuff sataniques. Il a identifié Bohemian Grove comme l'emplacement d'un assassinat satanique. Paul A. Bonacci dit que, comme enfant, il a été enlevé par l'armée américaine, torturés et soumis à des violences sexuelles et de contrôle de l'esprit. En 1999, dans une cour à Omaha, il a recu 1.000.000 $ de dommages et intérêts. (Victime de contrôle mental Récompensé de 1 million de dollars)

"Et ils ont nommé des gens puissants - certains d'entre eux les noms des ménages - qui ont abusé des enfants en toute impunité.

"Deux anciens policiers ont exprimé leurs préoccupations sur les dissimulations ...
D'autres ont identifié un ancien ministre qui a régulièrement abusé de jeunes garçons.
Certains ont soulevé les mystérieux décès prématurés, des enfants disparus, des incendies suspects, l`'intimidation et les menaces."

Des résidents d` ancien orphelinat allèguent des maltraitance, des sévices et abus sexuels.

En 1996, il y a eu une enquête par Sir Ronald Waterhouse, que beaucoup considèrent avoir été un cover-up.

Steven Messham a été interrogé lors de cet enquête.

Lorsque le nom du ministre conservateur lui a été posé, Steven a dit: «J'ai aussi été abusé par lui, monsieur sexuellement.».

Steven a refusé de donner le nom d'une autre personne très haut placée impliquée.

Steven a dit qu'avant l'enquête "ma maison a été détruite, ma voiture a été détruite et j'ai eu de nombreuses menaces. Je ne prends plus de risques.

Le neveu de Sir Jimmy Savile a été amené par Savile pour prendre part à des abus sexuels. (Jimmy Savile de la BBC)

Steven a déclaré à la BBC: «Des voitures venaient nous prendre à l'extérieur de la maison. Il y aurait une Porsche, il y avait une Jaguar, il y avait toutes sortes de voitures.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande-Bretagne: Un Réseau pédophile meurtrier lié au gouvernement et l`élite.

Message par Rémi le Lun 5 Nov 2012 - 15:25

Vraiment dégueux, ce sont des bêtes immorales. Que Dieu protège ces enfants.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande-Bretagne: Un Réseau pédophile meurtrier lié au gouvernement et l`élite.

Message par MichelT le Sam 17 Nov 2012 - 18:59


Le nouveau patron du NYT est-il un menteur ?

17 novembre 2012 par Daniel Hamiche dans Americatho


Je vous informai, hier, de la prise de fonction le 12 novembre du britannique Mark Thompson comme président-directeur général du New York Times, en signalant que cette personnalité de premier plan du monde médiatique était catholique. Le fait d’être catholique ne prémunit pas du mensonge. Et c’est ce que souligne et dénonce Bill Donohue, le patron de la Catholic League, dans un communiqué d’hier intitulé sans point d’interrogation : « Mark Thompson ment ». Bill Donohue a consacré de nombreux communiqués à l’affaire du pédophile britannique et violeur en série, Jimmy Saville. Je ne les avais pas évoqués puisque ce sujet n’était pas strictement américain. La raison pour laquelle Donohue en a tant parlé, c’était principalement de montrer que les médias si acharnés à dénoncer – bien souvent à tort – la “pédophilie” de clercs de l’Église catholique, étaient soudain comme frappés de mutisme quand la pédophilie était le fait de l’un des leurs, Jimmy Saville ayant été un présentateur flamboyant de la télévision publique britannique et une “icône” de la BBC. Aujourd’hui décédé, le scandale de ses comportements – connus depuis longtemps mais tus – a explosé entraînant la démission de très hauts cadres de la BBC. Mark Thompson, qui a quitté la présidence de la BBC le 17 septembre dernier après avoir passé huit années à la tête de cet organisme, était-il au courant des turpitudes de Saville ? Il prétend que non. Donohue n’est pas du tout de cet avis…

Bill Donohue, président de la Catholic League

Mark Thompson, ancien patron de la BBC et actuel président de la société du New York Times, n’a cessé de dire qu’il ignorait tout de l’exposé épineux [des comportement du] violeur d’enfants de la BBC, Jimmy Saville. Ce qui est le plus étonnant dans tout cela, c’est qu’il a déclaré le 13 octobre : « Pendant toute la durée de mes fonctions comme directeur général de la BBC, je n’ai jamais entendu la moindre allégation » sur Jimmy Saville. Comme je l’ai écrit le 26 octobre : « Si cela est vrai, cela fait de lui un recrutement sans égal pour le Times : tout le monde ayant au moins entendu parler de cette affaire Saville ».

Thompson a ultérieurement admis qu’on lui avait parlé l’année dernière, lors d’une fête de Noël [à la BBC], de cette histoire du passé. Il n’avait pas tellement le choix : la journaliste de la BBC Caroline Hawley avait révélé toute l’affaire. En outre, Thompson recevait quotidiennement des coupures de presse sur Saville, et nous devrions croire son assertion qu’il n’en a jamais lus aucunes. Ce qui a été révélé cette semaine, outrepasse les limites de la crédulité.

La veille du jour ou Thompson a quitté la BBC en septembre dernier, ses avocats ont adressé une lettre au Sunday Times de Londres, le menaçant de poursuites s’il mettait à exécution son projet de publier un article détaillé sur l’affaire Saville. Inévitablement, la lettre récapitulait les accusations contre l’icône de la BBC, anéantissant l’affirmation de Thompson selon laquelle il n’avait jamais entendu parler des crimes sexuels en série de Saville, quand il dirigeait la BBC.


Et maintenant nous devrions croire que Thompson a demandé à ses avocats d’écrire une lettre qu’il n’aurait jamais lue ! Ed Williams, le porte-parole de Thompson à Londres déclare : « Il [Thompson] a verbalement donné son accord à la tactique consistant à envoyer un courrier légal mais n’a pas participé à sa rédaction ». Selon le New York Times d’aujourd’hui [16 novembre], Thompson fait plus que dire qu’il était d’accord pour l’expédition de cette lettre : il déclare qu’il a « verbalement autorisé l’envoi de la lettre ». Était-il au courant de ce qu’il autorisait ? Thompson n’en dit mot – même pas au Times – mais son collaborateur anonyme s’attend à ce que l’on croie que son patron « ne connaissait pas les détails de son contenu ». Et comme si cela ne suffisait pas, le conseiller personnel de Thompson dit de cette lettre : « On ne sait pas trop si elle lui a été montrée, mais il ne souvient pas l’avoir lue ». Thompson ment, et cela tout le monde le sait.

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grande-Bretagne: Un Réseau pédophile meurtrier lié au gouvernement et l`élite.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum