destruction légale de la famille, en Grèce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

destruction légale de la famille, en Grèce

Message par Annie le Mer 5 Déc 2012 - 21:47

Trouvé sur le blog de Pierre Jovanovic:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

REGARDEZ: C'EST LE PEUPLE GREC QUE L'UNION EUROPENNE VEUT TUER
du 3 au 5 dec 2012 :
ATHENES
J'ai été obligé de me faire répeter l'information deux fois pour être certain d'avoir bien compris, tant cela me sembla irréel, pire même que tous les avertissements de Pierre Hillard.




Imaginez que les députés corrompus grecs ont décidé de sur-imposer les familles grecques à qui il viendrait l'idée d'avoir un troisième enfant... Au lieu de bénéficier d'un abattement, les vendus du parlement ont eu l'idée lumineuse d'imposer les familles comme si elles avaient ajouté une piscine de luxe à leur maison!

Précisément, une famille grecque avec 3 enfants sera amenée à payer plus par le jeu de la nouvelle loi fiscale. Ekatherimini s'en était vaguement formalisé samedi dernier: "Une famille avec 3 enfants gagnant 25.000 euros par an paye 2970 euros d'impôts sur le revenu. Avec la nouvelle imposition, la même famille paiera 3650 euros par an, tout en perdant 1000 euros d'allocations familiales" soit 1600 euros de plus an! Pour le 3e, de quoi décourager toute famille d'avoir des enfants.

La presse s'insurge mollement contre ce nouveau projet de taxation. Mais voici le détail qui tue: les immigrés pakistanais, nigerians, etc., qui se sont installés en centre ville, eux, peuvent aligner autant d'enfants, ils ne seront pas taxés, puisque insolvables dans 99% des cas!!! Cherchez l'erreur.

Le diable se cache bien dans les détails, car derrière tout cela, on voit aussi la volonté radicale de détruire la famille grecque typique, par nature extrêmement soudée et religieuse.

Personne n'aurait pu imaginer que l'Etat grec pénaliserait ainsi ses citoyens qui donnent au pays les 3 enfants "minimum" dont le pays a besoin pour maintenir sa démographie. Si on ne m'avait pas traduit les discussions à Athènes jeudi et vendredi dernier, sincérement, je ne l'aurais jamais cru.
Vous comprenez maintenant pourquoi l'Union Européenne est si pressée d'obliger l'Espagne, le Portugal, la France, etc., à accepter chaque année sur le territoire entre 50.000 et 200.000 africains, pakistanais, etc.. Au bout de 5 ans, cela vous donne, rien que pour la France, 1 million de gens dont les us et coutumes, à un moment donné, se fracasseront mécaniquement contre ceux du pays d'accueil, sans perler des tensions éthnico-économiques. J'ai vu les "dealers" de drogue camerounais en plein centre d'Athènes ce qui revient à un trafic de drogue en plein jour au milieu de la Place de la Concorde!


Annie

Date d'inscription : 01/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: destruction légale de la famille, en Grèce

Message par Titi le Mer 2 Jan 2013 - 11:04

avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: destruction légale de la famille, en Grèce

Message par Rémi le Mer 2 Jan 2013 - 19:12

Bien belle famille que celle-là.

_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: destruction légale de la famille, en Grèce

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum