Enquête ouverte contre un militaire américain pour qui l’homosexualité est un “péché”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enquête ouverte contre un militaire américain pour qui l’homosexualité est un “péché”

Message par MichelT le Sam 8 Déc 2012 - 16:43

Enquête ouverte contre un militaire américain pour qui l’homosexualité est un “péché”

7 décembre 2012 par Jeanne Smits dans Divers Jeanne smits, Jeanne Smits, Points non négociables, Riposte Catholique avec 0 Commentaire

L’administration américaine chargée de l’éducation – l’équivalent, pour la France, du ministère de l’Education nationale – vient d’ouvrir une enquête fédérale à l’encontre d’un « Premier sergent », Lynn Vanzandt, qui est accusé d’avoir affirmé que l’homosexualité, dans la Bible, est un péché.


Les faits remontent au 12 avril dernier. Intervenant dans le cadre d’une formation assurée par l’armée américaine au sein d’écoles secondaires à travers le pays (JROTC), Vanzandt a été dénoncée par une élève à Huntsville, Alabama, Taylor Sisk, 15 ans, responsable de la « Gay Straight Alliance » (Alliance gay-normale) de son établissement. Elle affirme que Vanzandt est intervenu spontanément alors qu’elle parlait à une amie de la vie à San Francisco. Des témoins assurent qu’au contraire, les deux jeunes filles ont interrogé le militaire en lui demandant son opinion sur l’homosexualité. Taylor Sisk assure qu’elles lui ont ensuite demandé d’arrêter et que devant son refus, son amie a quitté la salle en courant.

Bien que Lynn Vanzandt se soit empressé de présenter des excuses, l’enquête a bien été engagée à la demande de Taylor Sisk qui, mineure, a demandé à un membre d’un groupe LGBT d’intervenir en son nom. Il l’a fait d’abord auprès de la direction de l’école, puis il a saisi le Bureau des droits civils (OCR) qui instruit la plainte. Le nommé James Robinson a déclaré à la presse qu’à propos d’une question aussi sensible, le militaire, même sollicité, n’aurait pas dû donner son opinion.

Lynn Vanzandt fait l’objet d’une enquête pour « harcèlement » et « dicrimination ». La direction de l’école a de son côté reçu une lettre de la part du Département de l’Eucation annonçant que l’OCR va déterminer « si les étudiantes on été sujettes à un environnement hostile sur la base du sexe ou au harcèlement fondé sur le défaut de conformité aux stéréotypes de genre, lorsqu’un enseignant JROTC a fait des commentaires à propos de la Bible et de l’homosexualité ».

Cette affaire a déjà suscité de nombreuses prises de position : des dizaines de cadets, élèves de Lynn Vanzandt, l’ont soutenu lors de réunions de la direction du collège de Grissom High à Hunstville pour mettre fin au « harcèlement », pendant que Taylor Sisk et quelques autres manifestaient dehors.

Sources : LifeSiteNews et ici

MichelT

Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum