La blessure

Aller en bas

La blessure

Message par Rémi le Jeu 13 Déc - 19:23

La blessure

Il était une fois un garçon avec un sale caractère. Son père lui
donna un sachet de clous et lui dit d'en planter un dans la barrière du jardin
chaque fois qu'il perdrait patience et/ou se disputerait avec quelqu'un.

Le premier jour il en planta 37 dans la barrière. Les semaines
suivantes, il apprit à se contrôler, et le nombre de clous plantés dans la
barrière diminua jour après jour : il avait découvert que c'était plus facile
de se contrôler que de planter des clous.

Finalement, arriva un jour où le garçon ne planta aucun clou dans la
barrière. Alors il alla voir son père et il lui dit que pour ce jour
il n'avait planté aucun clou.

Son père lui dit alors d'enlever un clou dans la barrière pour chaque
jour où il n'aurait pas perdu patience. Les jours passèrent et finalement
le garçon put dire à son père qu'il avait enlevé tous les clous de la
barrière.

Le père conduisit son fils devant la barrière et lui dit : "Mon fils,
tu t'es bien comporté mais regarde tous les trous qu'il y a dans la barrière.
Elle ne sera jamais comme avant. Quand tu te disputes avec quelqu'un
et que tu lui dis quelque chose de méchant, tu lui laisses une blessure comme
celle-là.

Tu peux planter un couteau dans un homme et après le lui retirer,
mais il restera toujours une blessure. Peu importe combien de fois tu
t'excuseras, la blessure restera.

Une blessure verbale fait aussi mal qu'une blessure physique.
Les amis sont des bijoux rares, ils te font sourire et t'encouragent.
Ils sont prêts à t'écouter quand tu en as besoin, ils te
soutiennent et t'ouvrent leur coeur.
Montre à tes amis combien tu les aimes".



Auteur inconnu

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 07/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La blessure

Message par Thrd le Sam 16 Fév - 14:16

Je trouve ce texte très instructif surtout en étant des Chrétiens nous devons bien faire attention avec les rapports avec nos prochains, amis, frères et sœurs et vraiment éviter de les blessés d’une manière que ce soit autant que cela dépend de nous et autant que nous le pouvons.

Par contre si ce sont nous les victimes, je suis du genre à penser qu’avec Jésus on peut tout guérir, toutes les blessures, au moins partiellement dans cette vie et totalement dans l’autre.

Pour une petite témoignage, Je me souviens de moments particulièrement difficiles de ma vie personnelle pendant lesquels j’avais pensé que je ne me remettrais plus jamais des blessures (morales, psychiques et spirituels surtout) que j'avais reçu il y a quelques années surtout que cela avait des rapports étroits avec des gens importants dans ma vie(…) à cause de cela j’avais même traversé une petite nuit de la foi pendant quelques mois mais Jésus me connaissait largement plus que moi , il a fini par me guérir plus ou moins en devenant peu à peu le centre de ma vie : à l’époque j’ai même fini par tomber dans quelques crises (…) et on a fini par m’ amené au prêtre exorciste de notre diocèse suite à un conseil du prêtre de notre paroisse pour divers raison (...)et par hasard (Je pense que le terme exact est par la providence de Dieu) , ce prêtre (le prêtre exorciste) était aussi un sorte d’aumônier d’un groupe de personnes qui faisaient la promotion de la vénération de la Miséricorde Divine selon le petit journal de Sainte Faustine et ce prêtre m’a amené au contact de ce groupe et (quelque temps après) c’était la première fois, en lisant alors le petit journal de Sainte Faustine, que j’ai commencé à connaitre vraiment ce qu’est une Sainte ou plus exactement la "mentalité et la spiritualité" d'une personne pouvant être sainte (Bien que j’étais déjà apparemment catholique depuis mon enfance) et depuis l’un de mes livres préféré était le petit journal de Sainte Faustine et Sainte Faustine elle-même était devenue une des Saints que j’admirais beaucoup, Puis à la fin tous cela m’a aidé à entrer peu à peu plus profondément dans la vie chrétienne…et m’a aider à gérer d’une manière chrétienne les évènements de ma vie : souffrance ou joie avec Jésus c’est la paix comme disait Sainte Thérèse. J’avais même commencé à avoir un regard très différents d’avant en regardant les noms des Saints dans le calendrier et les autres choses dont je ne comprenais par très bien avant les Véritables Valeurs.

C’est en se basant sur ce petit vécu aussi que j’ai dit que même si nous pouvons parfois être victimes d’une blessure aussi grande soit-elle , on devrait le vivre Chrétiennement car cela peut être même une voie pour nous rapprocher de Dieu et devenir même une source de Salut pour nous et les autres car comme disait Saint Paul, toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu comme fut les souffrances du Christ et des Saints. Et la vie sur terre avec tous ces accessoires n’est qu’un passage mais un passage dans lequel nous avons l’occasion d’imiter l’humanité de Jésus, aussi bien dans les souffrances que dans la joie comme les Saints pour le suivre dans la mystérieuse gloire qu’il a destiné à ceux qui l’aime et dans laquelle il effacera tous les larmes de nos yeux enfin je pense bien sur que c’est un métaphore pour dire qu’il guérira totalement nos blessures, lui qui nous connait largement plus que nous même, c’est ma Foi.


Dernière édition par Thrd le Sam 16 Fév - 14:56, édité 2 fois
avatar
Thrd

Masculin Date d'inscription : 04/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La blessure

Message par Rémi le Sam 16 Fév - 14:42

Merci thrd pour votre témoignage, la vie nous fait souvent emprunter des chemins éprouvant pour nous ramener à notre Père Créateur, c'est ce chemin que vous avez emprunté et c'est de même pour moi, mais d'autres malheureusement ne saisissent pas la Main tendue de Dieu lorsqu'ils traversent les ténèbres et c'est la qu'intervient notre devoir de catholique, de prier pour ces âmes malheureuses et égarées et possiblement que quelqu'un, quelque pars à prier pour ces âmes éprouvées et que Dieu prenant ces prières est venu vous secourir, c'est là, la communion des saints et c'est ce qui fait la grandeur de notre Église catholique qui croit en cette état de chose, comme il est bon notre Dieu, il faut Lui en rendre Gloire chaque jour de notre vie, nous n'avons que peu de mérites et c'est bien ainsi pour ne pas s’enorgueillir.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 07/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La blessure

Message par Thrd le Sam 16 Fév - 14:53

Je suis tout à fait d’accord avec vous Rémi, vraiment tout à fait d’accord
avatar
Thrd

Masculin Date d'inscription : 04/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La blessure

Message par Amazone le Sam 16 Fév - 19:07


Joli texte que je ne connaissais pas, très instructif, merci Rémi et merci Thrd Marie

_________________

avatar
Amazone
Modérateur
Modérateur

Féminin Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La blessure

Message par Marc Libbrecht le Mer 27 Fév - 4:52

J'ai connu un texte relativement profond, je ne le retrouve plus mais il ressemblait un peu a ceci:

- Seigneur, pourquoi tant d'orgueil dans le monde?

- Tant que tu prendra mon nom pour témoigner du tien, je placerais nombre d’orgueilleux sur ta route pour que tu apprennes à t'en guérir. Ainsi pourras-tu témoigner de ta victoire sur lui, guérir tes frères, et ne plus t'en plaindre.

Je pense que c'est applicable pour bien des défauts, l’orgueil étant le moindre.
avatar
Marc Libbrecht

Masculin Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 41
Localisation : Nord de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: La blessure

Message par Thrd le Ven 8 Mar - 17:07

Je suis plus ou moins d'accord avec vous dans un sens si vous voulez dire que les blessures peuvent nous aider à nous guérir de l’orgueil en particulier. D’ailleurs la couronne d’épine de Jésus a surement une relation symbolique avec les questions concernant l’orgueil comme tous ses autres blessures pour racheter nos autres péchés.
avatar
Thrd

Masculin Date d'inscription : 04/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La blessure

Message par Rémi le Ven 8 Mar - 17:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'ai connu un texte relativement profond, je ne le retrouve plus mais il ressemblait un peu a ceci:

- Seigneur, pourquoi tant d'orgueil dans le monde?

- Tant que tu prendra mon nom pour témoigner du tien, je placerais nombre d’orgueilleux sur ta route pour que tu apprennes à t'en guérir. Ainsi pourras-tu témoigner de ta victoire sur lui, guérir tes frères, et ne plus t'en plaindre.

Je pense que c'est applicable pour bien des défauts, l’orgueil étant le moindre.

L'orgueil est considéré plutôt comme le pire des défauts, c'est ce même défaut qui causa l'expulsion du ciel de Lucifer car il ne voulu pas servir les hommes, considérant cela comme une atteinte à sa gloire personnelle. St Jean Climaque affirmait qu'un seul geste d'humilité sauva le bon larron et qu'un seul geste d'orgueil perdit Lucifer. La manière la plus efficace pour corriger notre orgueil est de s'humilier devant les autres et bien des saints l'on compris en proclamant dans les rues la parole de Dieu ce qui les fit passer pour fou devant le monde.

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 07/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: La blessure

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum