Léon le Sage (886-912)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Léon le Sage (886-912)

Message par basileus le Mar 8 Juil 2008 - 13:33

UNE PROPHÉTIE PAR LÉON LE SAGE



Au sujet du roi légendaire, pauvre et élu, connu et inconnu à la fois, vivant au bout du territoire byzantin, le vrai roi que les hommes ont chassé de sa maisonŠ il sera révélé à la Þn des IsmaélitesŠ un vendredi, à trois heures. Šil sera révéléŠ Celui qui va être révélé au moyen d'arcs dans le ciel et de signes apparaîtra. Il sera, par audition spirituelle directe, informé par l'ange visible, un ange révélé sous la forme d'un moine en habit blanc qui parlera à l'oreille du roi pauvre pendant son sommeil ; et il prendra sa main droite et lui dira : «Lève-toi, homme endormi, deboutŠ et le Christ versera de la lumière sur toi ; car Il t'invite à paître un peuple élu.» Et la seconde fois, il lui dira : «Sors, homme caché, ne te dissimule plus, beaucoup de gens te cherchent». Et la troisième fois, il lui donnera des tablettes de pierre sur lesquelles sont inscrits deux commandements : punir, nationaliser les choses d'utilité commune, chasser l'impiété, brûler ceux qui pratiquent la sodomie, et aussi chasser les mauvais prêtres du sanctuaire et rétablir ceux qui sont dignes à l'ofÞce divin. Et il porte les signes suivants : l'ongle de son gros orteil droit est enfléŠ et il a des croix pourpres sur ses deux omoplatesŠ et le nom du roi est caché dans les nationsŠ

Le Seigneur lui posera la Main sur la têteŠ en ces jours, les hommes seront dans l'affliction et cacheront leur visages sur le sol et se couvriront la tête de poussière et crieront au Seigneur du ciel et de la terre, et le Seigneur entendra leurs prières et écoutera les habitants de la terre et enverra son archange sous la forme d'un homme qui établira sa demeure dans les îles. Et il trouvera son saint ; l'élu ni vu ni connu de personneŠ Il (le roi pauvre) est caché et inaperçu, manifesté seulement à Dieu et à lui-même. Il est d'ascendance noble et royaleŠ et un saint devant le SeigneurŠ Dieu le révélera, le présentera, et l'oindra avec l'huile sainte à la Þn de ces joursŠ Et il sera révélé comme suit : une étoile apparaîtra à trois heures du matin, pour trois jours, au-dessus du centre de la ville, à l'aurore de la fête de la Mère de Dieu. Et cette étoile n'est pas une des planètes, mais elle est comme celle apparue lors de la naissance salvatrice du Christ. Et un héraut criera à haute voix ces trois jours durant, appelant et découvrant l'homme de l'espoir. Puis, les gens de la ville, voyant les phénomènes et entendant la voix tonnante, seront stupéfaits. Et, émerveillés, avec joie et avec crainte, ils diront en pleurant qu'ils ne savent pas qui est l'homme de l'espoir. Puis, pendant que tout le monde regardera et pleurera, chantant longuement et chaleureusement l'invocation «Kyrie eleison», et après s'être frappé le front contre le sol et couvert la tête de poussière, ils sangloteront et se lamenteront de la prochaine afþiction qui les menace (à cause des hauts et des bas de la guerre), la Puissance divine acceptera avec bienveillance leurs supplications et prières et prendra soin, avec compassion, des habitants de la terre, et (par cette compassion) l'homme élu sera révélé pour le bien des survivants élus.

Dans le ciel, on verra apparaître une substance confuse mais solide, comme le soleil, aussi grande qu'une aire où 6 boeufs peuvent fouler ; et au-dessous de ce nuage solide se placera une croix ; et à gauche de cette croix pourpre un arc tendu apparaîtra, tel celui qui avait été placé à la vue de nos pères pour l'alliance éternelle. Et comme personne ne connaîtra l'homme de l'espoir, l'arc produira un reþet de lui-même dans sa partie méridionale, bien visible sur le fond sombre du ciel, et ainsi l'arc principal se manifestera au-dessus de la hutte du vrai roi. Alors les peuples gloriÞeront Dieu et courront vite vers le bout de l'arc ; et, emmenant avec eux le vénérable roi au regard de vieux, portant de grands cierges et des branches de palmiers et l'honorant de toutes les façons, ils le conduiront au Grand SionŠ Et un héraut du ciel, invisible, mais parlant d'une voix tonnante, demandera aux gens : «L'aimez-vous ?» Alors, crainte, terreur, et ravissement mystique s'empareront de tous, à la voix tonnante du messager.

Et puis, se frappant la poitrine, pleurant, se lamentant et levant les bras vers le ciel, ils diront : «Oui, Seigneur, nous l'aimons, car c'est Toi qui nous l'as donné, et nous l'aimons.» Et, lui rendant l'immense honneur qui lui est dû, ils l'emmeneront au Grand Sion. Et là, il priera et fera le signe de la croix sur les portes et elles s'ouvriront toutes seulesŠ Et ceux de l'intérieur s'en iront, complètement effrayés. Les autres prieront et l'emmèneront en un haut lieu où ils l'appelleront leur roi. Et ils iront ainsi, de nuit, au palais royal, et les insignes ofÞciels changeront. Deux anges le conduiront, et ils seront sous la forme de serviteurs en habit blanc ; et ils lui diront à l'oreille ce qu'il doit faire.

Quelques explications :

Léon le Sage (886-912) était empereur de Byzance, Þls de l'empereur Basile 1er le Macédonien. Il est appelé «Le Sage», par rapport à son père, qui était illettré et aussi parce qu'il s'occupait de philosophie et de théologie.

«La Þn des Ismaélites», désigne le moment où Israël se convertira Þnalement au Christ comme dit l'Apôtre «Leur faux pas est-il tel que leur chute soit déÞnitive ? Évidemment non !Š Israël s'est trouvé en partie frappé d'endurcissement jusqu'à la venue de l'ensemble des GentilsŠ» (Rm 11,11 et 25).

«Un arc tenduŠ lors de l'Alliance éternelle» : il s'agit de l'alliance noachique après le déluge. (Gn 8&endash;9).

«Le Grand Sion» : D'après nous, il s'agit de l'église Sainte-Sophie à Constantinople.
avatar
basileus

Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum