Si on l'etais...que ferions nous....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Si on l'etais...que ferions nous....

Message par Pistoleiro1 le Lun 24 Déc 2012 - 3:43

Bonjour a tous.

Je suis pistoleiro....je me disais que ce serais sympas de ce mettre a la place du grand monarque. Que ferais t-on si on etais lui. Autant politiquement, economiquement, socialement et spirituellement.

Jai mes idees et si ca vous interesse je poursuivrez la discussion. Mais avant je voudrais savoir si je peux en parler dans ce forum et si cela ne derange personne....
avatar
Pistoleiro1

Date d'inscription : 16/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on l'etais...que ferions nous....

Message par jaimedieu le Lun 24 Déc 2012 - 17:24

Bonjour,

être le Grand Monarque n'est pas un jeu de rôle. On pas à se mettre à sa place, de toute façon ça ne se peut pas. On ne peut penser pour un autre. On ne peut prévoir non plus ce qu'il fera et comment il le fera, puisque l'on ignore dans quel contexte social exact il va apparaître.
Notre "tâche" en tant qu'enfant de Dieu est de rester humble, c'est-à-dire nous-même, sans chercher à être quelqu'un d'autre. C'est pas toujours drôle, surtout lorsque l'on est mis à part, rejeté socialement, un "nobody", un numéro parmi tant d'autres sur cette terre. Mais l'important c'est que nous soyons "unique" dans le Coeur de Dieu. Nous sommes ses enfants, il nous connais un par un et nous aime personnellement. C'est ça et uniquement ça qui compte. Savoir que l'on a un père aimant et qui ne veut que notre bien, qui nous reconnait comme son enfant même si les gens nous ignorent. Pour ce qui est du Plan de Dieu, avec le Grand Monarque ou autre, ça le regarde et Lui seul.
Ce qui nous regarde, c'est de prier les uns pour les autres, et Lui obéir et obéir à la Sainte Église qu'il a fondé sur terre, et surtout, surtout ne pas se prendre pour un autre, c'est de l'orgueil. Pardonnez-moi de vous le dire comme ça, mais vous n'avez pas à entretenir votre schizophrénie, mais plutôt offrir vos souffrances à Dieu, pour ceux qui ont la même maladie que vous et qui ne reconnaissent pas Dieu.
Celle qui vous écrit est bipolaire et sait de quoi elle parle. Dieu vous bénisse et vous aide.
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 60
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on l'etais...que ferions nous....

Message par Amazone le Lun 24 Déc 2012 - 20:01


Quelle belle réponse de JaimeDieu cheers

Il y a aussi le fait que le sort du Grand Monarque ne sera pas enviable... Sa vie ne sera pas heureuse, mais sans doute très solitaire.

Le faste de Versailles n'est pas à envisager pour un homme que Dieu a choisi pour être le GM, à l'image de Sainte Jeanne d'Arc, et à sa très douloureuse fin...

_________________
« Les tentations n'ont aucune prise sur un Chrétien dont le coeur est véritablement dévoué à la très Sainte Vierge Marie » (Saint Curé d'Ars)

« Toutes les misères viennent de ce que nous n’aimons pas la croix. C’est la crainte de la croix qui augmente nos croix »
avatar
Amazone
Modérateur
Modérateur

Féminin Date d'inscription : 31/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on l'etais...que ferions nous....

Message par Pistoleiro1 le Lun 24 Déc 2012 - 21:32

Tres bien...je regrette deja d'avoir mis ce post.....
avatar
Pistoleiro1

Date d'inscription : 16/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on l'etais...que ferions nous....

Message par lillium le Mar 25 Déc 2012 - 11:25

Hier le Saint père nous a parlé dans son homélie de la curiosité des bergers qui voulaient voir l'enfant jésus, de cet élan qui vient du coeur, pour en venir finalement à la question cruciale de la place trop petite que nous accordons à Dieu à notre époque.

Que l'on garde une curiosité en ce qui concerne Dieu et son plan, n'est pas une mauvaise chose, mais j'aurais tendance à penser qu'il faut savoir bien placer cette curiosité, car si elle est placée là où il ne faut pas, elle sera stérile, futile, une perte de temps et ne mènera à rien d'intéressant.

Pour ce qui est de l'idée présentée ici, la conjecture est chose peu aisée car au final, on ne peut jamais se mettre à la place de quelqu'un, on peut compatir : ce qui veut dire souffrir avec, mais jamais souffrir comme.
Or justement, ce que l'on peut dire du personnage dont il est question, c'est bien qu'il va se faire moudre par Dieu, afin que Dieu justement tienne en lui, la première place.



lillium

Date d'inscription : 26/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on l'etais...que ferions nous....

Message par Titi le Mar 25 Déc 2012 - 20:06

Ne regrettez pas de nous avoir soumis votre idée Pistoleiro, au-moins vous connaissez notre avis sur la question Very Happy

Pour moi, il serait futile de faire ce jeu de rôle et ce serait une discussion vaine.
Je vous conseille d'oublier ce projet car il ne vous apportera rien, mais vous félicite d'avoir eu le courage de nous le proposer pour savoir ce que nous en pensions.

D'après les posts que j'ai pu lire venant de vous, le sujet du grand monarque a l'air de vous passionner au point d'être très impatient, anxieux et de laisser libre cours à votre imagination. Il ne faut pas, il vaut mieux garder les pieds sur Terre malgré la spiritualité de nos discussions.
avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on l'etais...que ferions nous....

Message par Rémi le Mar 25 Déc 2012 - 20:21

Pistoleiro, suivez le conseille de titi et mettez aussi tout votre ardeur à la prière (plusieurs heures par jour) pour que les grâces divines viennent sur vous pour vous protéger des dangers du monde et attendrir votre coeur et vous rendre plus pur devant Dieu pour espérer son Salut. C'est en cela que réside notre mission, se purifier et bien se disposer pour l'Agir de Dieu, le reste n'est que vanité du monde et nous en sommes tous esclaves. Notre pire ennemi, c'est nous-même. Plus nous gâtons notre corps, plus il se rebellera contre nous. Plus nous le mortifierons, plus il coopèrera à notre salut en se mettant au service de Dieu.

_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on l'etais...que ferions nous....

Message par Pierre11 le Mer 26 Déc 2012 - 13:17

"Plus nous gâtons notre corps, plus il se rebellera contre nous. Plus nous le mortifierons, plus il coopèrera à notre salut en se mettant au service de Dieu."

Merci Rémi, quelle vérité!
avatar
Pierre11

Date d'inscription : 07/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on l'etais...que ferions nous....

Message par Rémi le Mer 26 Déc 2012 - 14:12

Pierre11 a écrit:"Plus nous gâtons notre corps, plus il se rebellera contre nous. Plus nous le mortifierons, plus il coopèrera à notre salut en se mettant au service de Dieu."

Merci Rémi, quelle vérité!

C'est inspiré de St Jean de Climaque dans son livre L'Échelle sainte, il y a de très grandes vérités dans ce merveilleux livre d'ascèse.

_________________
Mon site Web : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique
avatar
Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on l'etais...que ferions nous....

Message par jaimedieu le Mer 26 Déc 2012 - 17:05

@Vous avez raison Rémi. Mais pour une personne qui souffre de maladie mentale, c'est pas si facile...Parfois la mortification peut prendre l'allure d'auto-punition, et les "scrupules" comme le disait Ste-Thérèse de Lisieux, peuvent prendre la place de la vraie culpabilité...Je crois que pistoliero1 aurait besoin d'un prêtre qui le dirigerait de manière saine dans cette voie. Vous n'avez pas idée de ce que comment le dérèglement de l'imagination peut torturer quelqu'un. C'est très difficile.
Moi-même, quoique étant stable depuis quelques années, ai encore de la difficulté parfois à faire la différence entre "le vrai et le faux" dans certaines circonstances. Certaines journées, il m'est impossible de prier, "les mots fuient" dans ma tête, je me mets à culpabiliser hésitant entre le mot "paresse" et le mot "maladie". J'arrive à comprendre que c'est la maladie seulement après un jour ou deux (hypomanie). Cela n'est qu'un tout petit exemple. J'ai appris avec le temps à remettre cet état dans les mains de Dieu, à offrir cela pour ceux qui souffrent encore plus que moi. J'ai dû commencer par accepter le fait que je ne serai jamais comme les autres, ça c'est dur! J'ai prié et je prie encore pour que le Saint-Esprit me donne une discipline qui convienne à mon état et bien sûr Dieu a répondu, mais ça a été très long, je dois accepter de "faire le ménage" dans mes émotions et mon imagination régulièrement. J'ai également dû mettre de côté des livres de contemplatifs pour un certain temps, ça me déstabilisait beaucoup trop! Je me "promenais" entre "être un martyr" et "être damnée". C'est en lisant un passage au début du "Château Intérieur" de Ste-Thérèse-d'Avila que j'ai "pris une pause". La Sainte lance un avertissement aux soeurs souffrant de dérèglements comme la mélancolie. Elle avertie de ne pas chercher à aller trop loin, de se contenter de son état. De là mon post précédent à Pistoliero1.
Je crois que pistoleiro1 vit des combats psychiques très durs et très souffrants. Durant ces moments de "crise identitaire" la seule chose à faire pour stopper l'imagination qui se dérègle bien malgré lui, s'est à mon avis, d'abandonner son esprit et ses souffrances au Seigneur, mais une vie calquée sur la vie des ascètes...hum...pas si sûre que ça.
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 60
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on l'etais...que ferions nous....

Message par Titi le Jeu 27 Déc 2012 - 11:39

jaimedieu a écrit:Je crois que pistoliero1 aurait besoin d'un prêtre qui le dirigerait de manière saine dans cette voie.

Très très bonne idée.
avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on l'etais...que ferions nous....

Message par Pistoleiro1 le Dim 30 Déc 2012 - 18:27

Je crois que je me suis mal exprimer, je voulais savoir qu'elles etais vos attente face au GM, donc ques ce que vous feriez vous, etant a sa place.

Il peut en etre pretentieux je m'en excuse. je n'y reviendrai plus. Puisque cela derange.

Bien sur jai entendu des voix, bien sur j'en suis venus a la psychose, mais tout cela fais partit du passer. Si Dieu le veut ca le restera, ca ne m'empeche pas de me poser des question, de me demander pourquoi aurions-nous besoin d'un sauveur? S'il y a un sauveur s'aurai-je etre avec lui ou serais-je contre lui...es ce que je le reconnaitrais par ses actes si je le verrais?

Il est facile, il me semble, de prendre quelque chose qui a ete dites il y a 3 ans a peu pres (2010) et de le jeter au visages, a chaque fois, que notre perception est differente de celle de celui qui affirme une idee, une hypothese ou une opinion.

Par consequent je vous demanderais de ne plus faire allusion a ma maladi et si possible de debattre franchement, "d'echanger des idees" si possible sachez que la maladie ne definie pas l'homme et que l'homme n'est pas coupable d'etre malade.

Je trouve que tout envoyer vers la maladie est un argument qui manque de consistence.
avatar
Pistoleiro1

Date d'inscription : 16/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on l'etais...que ferions nous....

Message par jaimedieu le Dim 30 Déc 2012 - 22:11

@Pistoliero1

Je m'excuse si je vous ai offensé, nul n'était mon intention. Je sais que vous aimez Dieu, alors je suis convaincue que lorsque le Grand Monarque viendra, si nous sommes encore sur cette terre, vous le reconnaîtrez comme nous tous et toutes, parce que le Saint-Esprit nous donnera alors "un Esprit de conviction". De plus, il se distinguera probablement par sa piété réelle, et assurément par les décisions qu'il prendra qui seront justes et sages. C'est mon humble opinion et j'attends avec impatience ce que les autres personnes sur ce forum auront à dire sur le sujet. Dieu vous bénisse Pistoliero1, ainsi que votre famille en ce jour ou nous célébrons la Sainte Famille, modèle pour nous tous.
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 60
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Réponse Pistoleiro 1

Message par christophe nicolas le Sam 5 Jan 2013 - 16:33

Bonjour,
Tu as raison Pistoleiro 1, ta question est intéressante mais "politiquement, économiquement, socialement et spirituellement" sont des questions prématurées. Vous cherchez trop le sensationnel en général. Toutes ces prophéties... jouent un rôle de guide, elles nous parlent mais elles nous cachent aussi quelque chose. On a un indice à la fin de l'évangile de St Jean. Clairement Jésus sait des choses qu'il ne peut pas dire ou plutôt que ses apôtres ne peuvent comprendre. En gros, il leur dit : "suivez la voie que je vous donne, croyez moi, regardez, j'y crois, je ne me renie pas devant le supplice pour vous le prouver". Pourquoi est-ce la bonne voie? Ca, il ne le prouve pas totalement même si pour les esprits éclairés cela parait évident, c'est pour cela que la foi, c'est la gloire. Mais la démonstration rebute quand même beaucoup de gens, ils ne mettent pas cela en pratique et le monde ne va pas bien. L'explication complète doit venir maintenant, ça c'est la royauté et elle doit venir de France. A votre avis, par quel chemin "la royauté" va t-elle justifier "la gloire"?
Je vous préviens, ça va être une épreuve... tout va être dévasté sauf votre foi, tout ce que vous mettez en Jésus, en Marie dans les saints sera préservé. Alors, imaginez ce que ce sera pour ceux qui ne croient pas, c'est vers eux que vos prières doivent d'abord se porter...
Qu'importe la personnalité ou le physique du GM, ce n'est qu'un instrument au service de Dieu, ce n'est qu'une petite fronde qui va lancer une petite pierre pour abattre Goliath.
Disons que Jésus a gagné le combat du coeur mais que le combat de l'esprit n'a pas encore eut lieu.
Alors quel est ce géant qui a remplacé Dieu dans l'esprit des gens et qui fait opposition à la foi ? Il n'est pas mauvais en soi, mais, sous sa forme actuelle, il s'oppose à la foi et tout le monde y croit, même la plupart des hommes de foi...
Je vous aide : un des représentants de ce Géant a écrit « L’ancienne alliance est rompue ; l’homme sait enfin qu’il est seul dans l’immensité indifférente de l’Univers, d’où il a émergé par hasard. Non plus que son destin, son devoir n’est écrit nulle part. A lui de choisir entre le Royaume et les ténèbres. ». Quel est cette citadelle de l'esprit que les hommes de foi ont peu à peu désertée...

christophe nicolas

Date d'inscription : 05/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on l'etais...que ferions nous....

Message par christophe nicolas le Ven 11 Jan 2013 - 23:00

Réponse: la connaissance et d'abord la science avec comme hypothèse de départ : la fonction d'onde de l'Univers est Unique, Constante, Eternelle et Infinie. C'est l'analogie des attributs de Dieu tels qu'ils sont déduits des traités de métaphysiques (cf Régis Jolivet). La gloire coiffe la royauté qui justifie la gloire. L'arbre se juge à ses fruits.

christophe nicolas

Date d'inscription : 05/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on l'etais...que ferions nous....

Message par Pistoleiro1 le Mer 16 Jan 2013 - 1:44

merci christophe, tres interessant.
avatar
Pistoleiro1

Date d'inscription : 16/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on l'etais...que ferions nous....

Message par Hervé J. VOLTO le Mer 25 Jan 2017 - 11:51

Le Comte de Chambord voulait reprendre les choses là où les avait laissé Charles X en 1830, avec la consécration de la France au Sacré-Coeur comme aurait du le faire Louis XIV. Il était contemporain des Empereurs Austro-Hongrois qui réuissaient grace à une politique d'Amour fondé sur un Catholicisme traditionnel, mettre ensemble divers ethnies, langes et races. Le dernier empereur, Charles I° de habsbourg.Lorraine a d'ailleur été canonisé par Jean-Paul II. La politique de Charles I° d'Autriche ? La même que Charles X : religion Catholique religion dEtat, Catholcisme Social, préférence nationale fondée non pas sur la rec mais sur la religion (National-Catholicisme), préférence familiale, préférence Chrétienne (immigration, oui, mais Chrètienne et européenne).

Concrètement : afficher notre vocation Chrétienne (inscription des préceptes Chrétiens dans la constitution), respect de la vie de la conception à la mort, affirmation de la famille fondée sur le mariage d’un homme et d’une femme, responsabilité des parents pour l’éducation de leurs enfants, soutien politique des communautés Chrétiennes dans les pays où elles sont menacées, liberté religieuse dans les Etats musulmans, politique d’immigration : oui à l’immigration, mais une immigration européenne, de culture Chrétienne. Respecter le principe : " cujus regno, ejus religio " ...

Hervé J. VOLTO

Date d'inscription : 19/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Si on l'etais...que ferions nous....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum