Fête du Baptême du Seigneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fête du Baptême du Seigneur

Message par etienne lorant le Sam 12 Jan 2013 - 19:03

Livre d'Isaïe 40,1-5.9-11.
Voici le Seigneur Dieu : il vient avec puissance et son bras est victorieux. Le fruit de sa victoire l'accompagne et ses trophées le précèdent.
Comme un berger, il conduit son troupeau : son bras rassemble les agneaux, il les porte sur son cœur, et il prend soin des brebis qui allaitent leurs petits.


Lettre de saint Paul Apôtre à Tite 2,11-14.3,4-7.
La grâce de Dieu s'est manifestée pour le salut de tous les hommes.
C'est elle qui nous apprend à rejeter le péché et les passions d'ici-bas, pour vivre dans le monde présent en hommes raisonnables, justes et religieux, et pour attendre le bonheur que nous espérons avoir quand se manifestera la gloire de Jésus Christ, notre grand Dieu et notre Sauveur.
Car il s'est donné pour nous afin de nous racheter de toutes nos fautes, et de nous purifier pour faire de nous son peuple, un peuple ardent à faire le bien.
Mais lorsque Dieu, notre Sauveur, a manifesté sa bonté et sa tendresse pour les hommes,
il nous a sauvés. Il l'a fait dans sa miséricorde, et non pas à cause d'actes méritoires que nous aurions accomplis par nous-mêmes. Par le bain du baptême, il nous a fait renaître et nous a renouvelés dans l'Esprit Saint.
Cet Esprit, Dieu l'a répandu sur nous avec abondance, par Jésus Christ notre Sauveur ;
ainsi, par sa grâce, nous sommes devenus des justes, et nous possédons dans l'espérance l'héritage de la vie éternelle.


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 3,15-16.21-22.
Le peuple venu auprès de Jean Baptiste était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie.
Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu.
Comme tout le peuple se faisait baptiser et que Jésus priait, après avoir été baptisé lui aussi, alors le ciel s'ouvrit. L'Esprit Saint descendit sur Jésus, sous une apparence corporelle, comme une colombe. Du ciel une voix se fit entendre : « C'est toi mon Fils : moi, aujourd'hui, je t'ai engendré.
»


Dans son Commentaire de l’Évangile, j'avais découvert avec une certaine fascination comment Lanza del Vasto parle des trois "enfouissements" du Verbe. Le premier: l'enfouissement sous la chair, c'est ce que nous fêtons à Noël; le troisième, c'est l'enfouissement sous la Croix; quant au second, que nous fêtons ce dimanche, c' est l'enfouissement sous le péché du monde.

J'aime cette analyse, car au cours de sa mission, le Christ ne cesse de dire et de montrer que "tout ce qui s'élève sera abaissé; tout ce qui s'abaisse, sera élevé". Lui-même s'est donné à tous, jusqu'à se dépouiller de son vêtement pour laver les pieds de ses disciples. Et puis, encore, par sa sonorité même, ce mot d'enfouissement contient l'image de l'infime petite semence jetée en terre mais qui, en levant, devient comme un arbre sur les branches duquel les oiseaux du ciel viennent s'abriter.

Lanza Del Vasto parle de l'enfouissement sous le péché du monde en décrivant Jésus qui vient au baptême "par l'autre bout" - après que "tous les autres Juifs" se sont fait baptiser (Marc 1,5). Dans un des Évangiles, Jean le baptiste s'étonne que Jésus vienne lui aussi se faire baptiser - car il ne comprend pas qu'en s'immergeant dans ces eaux, Jésus prend symboliquement sur Lui "tous les péchés du monde". Et Jean de s'exclamer aussitôt : "Voici l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde" (Jn 1,29-34). Oui, Il ôte le péché du monde puisqu'Il le prend sur Lui ! Et saint Matthieu de relever le pourquoi - qui ressort de la justice divine : "Laisse faire ainsi, car il convient qu'ainsi nous accomplissions toute justice." (Matthieu 3, 15)

Mes propres péchés, je le sens ainsi, ne résistent pas à la puissance de tels textes. C'est vrai que lorsqu'on les compare entre eux, les textes s'illuminent les uns les autres dans l'éclat d'une beauté radieuse. Comment ne pas en être touché, ému jusqu'au plus profond ? Avant ma conversion, je n'y voyais pas clair, mais lorsque le moment est venu : quelle clarté ! Et cette clarté continue toujours d'éclairer ma vie...

.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum