Aimer Dieu comme Dieu aime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aimer Dieu comme Dieu aime

Message par etienne lorant le Jeu 14 Mar 2013 - 9:26

Le jeudi de la 4e semaine de Carême

Livre de l'Exode 32,7-14.


Moïse apaisa le visage du Seigneur son Dieu en disant : « Pourquoi, Seigneur, ta colère s'enflammerait-elle contre ton peuple, que tu as fait sortir du pays d'Égypte par la vigueur de ton bras et la puissance de ta main ?
Pourquoi donner aux Égyptiens l'occasion de dire : 'C'est par méchanceté qu'il les a fait sortir ; il voulait les exterminer dans les montagnes et les balayer de la surface de la terre' ? Reviens de l'ardeur de ta colère, renonce au mal que tu veux faire à ton peuple.



Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 5,31-47.
Comment pourriez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez pas la gloire qui vient du Dieu unique !
Ne pensez pas que c'est moi qui vous accuserai devant le Père. Votre accusateur, c'est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance.
Si vous croyiez en Moïse, vous croiriez aussi en moi, car c'est de moi qu'il a parlé dans l'Écriture. Mais si vous ne croyez pas ce qu'il a écrit, comment croirez-vous ce que je dis ?



Le langage qu'a employé Moïse pour apaiser la colère de Dieu, fut de dire simplement: "Pourquoi Dieu entrerait-Il dans les raisonnements des hommes, dans leur manichéisme, dans les considérations qu'ils entretiennent sur ce qui doit être. Ils veulent juger de tout, mais Dieu fait miséricorde.

La miséricorde divine s'étant déjà appliquée en de multiples occasions pour le peuple, c'est donc sur elle que Jésus s'appuie aujourd'hui pour répondre à ses contradicteurs. C'est sur le témoignage de Moïse que l'accusation s'appuiera, car Moïse a tout fait pour écarter du peuple la colère divine - mais s'ils s'obstinent encore à vouloir rendre à Dieu un culte selon les jugements humains, comment éviteront-ils le jugement divin ?

Un nouveau Pape nous a été donné, il a choisi le nom de François, qui chante à mon oreille en sons d'humilité, de vérité et de pureté de parole. Puissions-nous achever le chemin de Pâques dans l'humilité de reconnaître que nous aussi, nous nous égarons souvent; car nous prêtons facilement à Dieu des jugements humains et des logiques humaines plutôt que d'aimer à la manière de Dieu, dont la bonté est infinie.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum