Le fil des bonnes nouvelles !

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le fil des bonnes nouvelles !

Message par etienne lorant le Jeu 14 Mar 2013 - 16:49

Rappel du premier message :

Avec d'autres posteurs, je l'ai déjà ouvert sur d'autres sites. Ce fil tend à montrer (à moi-même parfois) qu'il n'y a pas que des mauvaises nouvelles, il y en a des bonnes aussi - Alors voici et bonnes découvertes !

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas


Sans le savoir, le jeune SDF a "accompli la Loi et les prophètes !

Message par etienne lorant le Mer 27 Mai 2015 - 16:26

Sans le savoir vraiment, un jeune SDF de Caroline du Nord illustre parfaitement la parole de Jésus : «Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi : voilà ce que disent la Loi et les Prophètes. » (Evangile selon saint Matthieu, chapitre 7 verset 12)

L'aventure de Montrez Jefferies, jeune SDF de Caroline du Nord l’illustre parfaitement. Alors qu’il a trouvé par hasard un mandat de 500 dollars abandonné par terre, l’adolescent ne s’en est pas servi à son propre bénéfice, mais il a .a immédiatement informé le centre Durham, en Caroline du Nord, qui l’héberge, afin de pouvoir retrouver le propriétaire de ce mandat.
Le communiqué rapporte que le centre Durham a pu retrouver le propriétaire du mandat, mais il tenait également à récompenser le jeune Montrez. Aidée par des structures locales, l’association caritative a lancé une campagne de récolte de fonds pour l’adolescent. Résultat : plus de 1100 dollars ont été récoltés et l’argent réuni sera intégralement offert au jeune homme honnête.
Interrogé par une télévision locale qui s’intéresse sur son cas, l’adolescent a confié : "Ma mère m’a toujours dit de faire pour les autres ce que je souhaiterais qu’ils fassent pour moi". Au-delà la récompense obtenue, puisse ce jeune homme pauvre découvrir un jour de Qui sa mère s'était inspirée !!!
Note personnelle : j'ai désiré clairement séparer le beau geste de la récompense, puisque ce jeune homme a accompli « la loi et les prophètes », puisse-t-il découvrir le Seigneur sur son chemin et qu'il soit comblé de la joie d'En-Haut !!!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil des bonnes nouvelles !

Message par Titi le Jeu 28 Mai 2015 - 18:01

Baptiste et Édouard, deux élèves de première, ont choisi de réaliser leurs travaux personnels encadrés (TPE) sur l’influence de l’Église catholique en France. Après avoir rencontré plusieurs personnalités politiques, médiatiques et religieuses, ils iront présenter leur travail le 11 juin au pape François.

17 ans et du culot. Baptiste et Edouard ne sont qu’en classe de première mais ils n’ont peur de rien. Dans le cadre de leur épreuve de TPE (Travaux Personnels Encadrés) qui porte sur l’influence de l’Eglise catholique en France, ils ont contacté de multiples personnalités de tous bords qui leur ont accordé des entretiens: Jean-Luc Mélenchon, José Bové, Nicolas Sarkozy, Bruno Gollnisch, Stéphane Bern, Mgr Podvin, le Père Grosjean... Cerise sur le gâteau: les deux amis, catholiques pratiquants, ont même obtenu une audience privée avec le pape François le 11 juin pour lui présenter leur travail!

Comment ces deux jeunes gens ont-ils réussi à mener à bien ce projet, d’une ampleur inhabituelle pour un TPE de Première? «On ne s’attendait pas à ce que ça prenne autant d’ampleur», répond Edouard, «mais on a trouvé très peu de choses en faisant des recherches. Donc on s’est dit qu’on n’avait rien à perdre et on a décidé d’aller chercher les gens nous-mêmes». «On a gravi tous les échelons, passé toutes les étapes administratives pour obtenir des entretiens», continue Baptiste.

Edouard et Baptiste lors de leur rencontre avec Nicolas Sarkozy. Photo fournie par les deux lycéens. Edouard et Baptiste lors de leur rencontre avec Nicolas Sarkozy. Photo fournie par les deux lycéens.

Plus de 25 rendez-vous à Paris et à Strasbourg plus tard, les lycéens ont bouclé et rendu leur travail; leur reste l’audience avec le pape François, point d’orgue de leur projet. Un rendez-vous qu’ils ont obtenu par l’intermédiaire du cardinal Barbarin, qui a relayé leur demande auprès du Vatican. «Ce qu’on va dire au Pape, c’est que l’Eglise française n’est pas morte, que beaucoup de jeunes Français désirent s’engager. Le bateau de l’Eglise est fragile, certes, mais il navigue depuis 2000 ans déjà!» s’exclame Baptiste, approuvé par Edouard qui ajoute: «On ne va pas voir le pape que pour nous, mais aussi pour toute notre communauté».
«Une aventure extraordinaire»

«Ils y vont au culot et ça marche parce qu’ils sont super jeunes, enthousiastes et sympathiques», analyse un adulte qui a côtoyé Baptiste et Edouard durant leur travail. Mêmes échos du côté du proviseur du lycée Saint-Bonnet de Galaure, Benoît Murys: «L’investissement de Baptiste et Edouard est hors norme. Ils ont entrepris des démarches assez exceptionnelles en se débrouillant seuls. Chapeau! J’éprouve un grand sentiment de fierté, et j’attends avec impatience leur retour du Vatican, afin qu’ils fassent profiter les autres élèves de leur aventure.»

«Sans vouloir m’avancer, je pense que le jury va valoriser ce travail hors pair», continue le directeur. Pourtant, les deux jeunes garçons affirment qu’à leurs yeux, «la note est très secondaire»; «on a fait ça par plaisir, ça nous a fait vibrer et c’est ça l’essentiel», déclare Baptiste. «C’était une aventure extraordinaire qui nous a permis de nous créer un réseau fantastique, de donner la parole à ces personnalités et surtout de découvrir qu’on était capable d’avoir autant de culot!» conclut Edouard.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil des bonnes nouvelles !

Message par etienne lorant le Jeu 11 Juin 2015 - 10:57

Nettoyer les océans !  Voici un jeune homme qui a de la suite dans les idées !


J'avais découvert Boylan Slat il y a quelque temps déjà mais, j'avoue, du fait de l'arrogance des pollueurs, je ne croyais pas trop dans l'avenir de son beau projet :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis voici ce que j'ai découvert dans la journée d'hier, un an plus tard:

l n'y a pas d'âge pour inventer quelque chose. Boyan Slat, par exemple, n'avait que 16 ans lorsque des vacances sur la plage avec ses parents lui ont donné cette idée d'une sorte d'aspirateur géant pour éliminer les déchets qui flottent dans nos océans. Aujourd'hui âgé de 20 ans, son système "The Ocean Cleanup" va être déployé grandeur nature.

L’idée est simple – comme c’est souvent le cas pour les meilleurs idées -. Il s’agit d’une barrière en forme de V qui se chargera de collecter tous les débris ramenés grâce aux courants marins. Plancton, poissons, et autres faune marine pourront évoluer librement. L’année dernière, une étude de faisabilité était en cours pour un éventuel déploiement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

cheers

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil des bonnes nouvelles !

Message par etienne lorant le Ven 12 Juin 2015 - 17:09

En 60 ans, James Harrisson a sauvé la vie de 2 millions de bébés

Comme seulement 1% de la population mondiale, le groupe sanguin de James Harrisson est AB positif et a la particularité de contenir de mystérieux anticorps, capables de sauver la vie de nourrissons. Chaque semaine, depuis 60 ans, cet Australien de 78 ans donne son sang. Il a ainsi sauvé d'une mort certaine pas moins de 2 millions de bébés.
Sa vie sauvée par des inconnus
Tout commence pour James en 1951, alors qu'il n'a que 14 ans. Gravement malade, il doit subir l'ablation de l'un de ses poumons. Au cours de cette lourde opération, 13 litres de sang vont lui être transfusés. "Mon père m'a dit que ma vie avait été sauvée par des inconnus", confie-t-il à la chaîne de télévision CNN. À partir de ce jour, lui qui ne supporte pourtant pas la vue du sang, prend la décision de rejoindre ces généreux "inconnus".Très vite, les médecins constatent que son sang possède un anticorps hors du commun qui peut sauver des vies.
En effet, jusque dans les années 70, l'Australie doit faire face à une forte mortalité infantile due à la maladie Rhésus, ou maladie hémolytique du nouveau-né : une incompatibilité des rhésus entre la femme enceinte et son fœtus. Cela survient pendant la grossesse si la mère a un rhésus négatif alors que l'enfant qu'elle porte a un rhésus positif hérité du père. Les anticorps maternels interviennent alors contre les globules rouges de l'enfant, ce qui peut provoquer des dommages au cerveau, voire conduire à la mort du fœtus. Près de 17% des femmes en Australie sont concernées par ce problème.
"L'homme au bras d'or"
Mais cette incompatibilité peut être efficacement combattue par une injection préventive d'immunoglobulines spécifiques appelée "Anti-D". Dès les années 60, James se met à la disposition des médecins pour en produire grâce à son sang peu ordinaire. Depuis, chaque lot d’Anti-D en Australie, donné aux mamans dont le sang risque d’attaquer leur enfant à naître, est fabriqué avec le sang de James. Cela représente plus de 1 000 dons de plasma et la Croix-Rouge australienne estime cela aurait permis de sauver environ 2 millions de bébés. Un sacré palmarès qui lui a valu d'être surnommé "l'homme au bras d'or" !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil des bonnes nouvelles !

Message par etienne lorant le Ven 12 Juin 2015 - 18:13

Cette histoire-ci, je la trouve remplie de "saveur évangélique"... jugez par vous-mêmes :

Après le décès d'une amie proche de sa famille, Luke Cameron a décidé que ce deuil serait un tournant dans sa vie. Le jeune homme de 26 ans a commencé à faire le bien autour de lui et ses bonnes actions sont devenues une véritable addiction.

Le cancer d'une proche a changé la vie de Luke Cameron lorsque celle-ci, Maura, est décédée en octobre 2013. Depuis lors et loin des préoccupations égoïstes des autres garçons de son âge, il a décidé de multiplier les bonnes actions pour rendre l'existence de son entourage plus douce et plus belle.

Cadeaux à des inconnus
Faire le bien, cela commence par faire plaisir autour de soi, en préparant des tartes au citron pour sa famille et ses proches ou en se levant à 5h du matin pour donner un coup de main pour un déménagement contraignant. Mais aussi en sortant quotidiennement les poubelles d'une voisine âgée pour la soulager, en offrant des tournées au McDonald's ou en payant le plein d'une famille choisie au hasard à la station-essence.

Afin de partager son bonheur de donner et de faire plaisir, il consigne scrupuleusement toutes ses "b.a." dans un blog intitulé "The Good Deed Diary" avec pour unique objectif d'insuffler un vent positif sur le net et, pourquoi pas, d'inspirer d'autres personnes.

Petits revenus
Les efforts du Britannique sont d'autant plus louable que celui-ci ne roule pas l'or. Vendeur à mi-temps, il ne gagne pas grand-chose. Mais malgré son compte en banque peu fourni, il a déjà dépensé 3.000 livres (près de 3.800 euros) pour autrui en 12 mois.

Il explique son raisonnement, incompréhensible pour beaucoup: "Dans un monde où l'on prend des selfies et où l'on Instagramme des clichés de son nouveau sac à main ou de sa Rolex, on oublie de penser à qui que soit d'autre que soi. Notre génération a oublié de s'occuper des autres, parce qu'elle est trop obsédée par elle-même que pour s'inquiéter de ce que traversent les autres".

N'imaginez pas qu'un comportement aussi irréprochable soit pour autant favorablement accueilli par tous. Le blog de Luke est en effet la cible de "haters" qui essaient de casser son élan altruiste ou en tout cas de remettre en question sa sincérité. "La plupart des gens adorent mon blog. J'ai mes détracteurs mais rien à faire. J'essaie juste de ne pas trop me laisser influencer par l'avis des gens. Beaucoup de personnes n'ont pas immédiatement compris mon objectif et étaient assez réservées à l'idée de m'aider. Offrir des biens matériels suscite un certain scepticisme et on s'est posé des questions sur mes intentions véritables ou ce que je voulais en échange", relate-t-il.

Son inspiration lui est en tout cas tout droit venue de Maura, une amie de la famille au grand coeur et dont la générosité était sans limite. "Elle était comme une mère pour moi. C'est la femme la plus incroyable que j'aie rencontrée. Quand un voisin avait faim, elle lui donnait son dernier bout de pain. Quand un ami avait besoin d'argent, elle lui donnait son dernier sou. Elle a passé toute sa vie à aider les autres et sans se soucier d'elle-même. Lors de ses funérailles, ce sont 4.000 personnes qui ont fait la queue durant trois heures pour lui rendre un dernier hommage", se souvient-il ému.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil des bonnes nouvelles !

Message par jaimedieu le Lun 28 Déc 2015 - 4:29

Je ne peux taire les merveilles de notre Dieu et Père en ce temps de l'année, année de la Miséricorde.

Imaginez-vous que dans l'après-midi du 24 décembre, une jeune dame dans la quarantaine vient à notre maison pour nous donner une tourtière et quelques friandises. Elle est la fille d'un ancien ami de notre maison qui est décédé l'an dernier. Elle est un peu gênée, mais le contact se fait très facilement. Nous parlons avec elle dans la petite salle où on accueille les gens, et elle nous raconte ce que sera leur Noël de famille. Puis, elle dit qu'elle porte une peine, celle de son ex-mari qui est en prison et dont elle n'a plus de nouvelles depuis longtemps.

Je lui propose sur-le-champ de passer à la chapelle, et là, tout en pleurant, elle nous raconte sa peine en nous disant qu'elle avait fait tout son possible pour lui, mais qu'elle ne pouvait faire rien de plus maintenant. Nous avons alors prié pour lui, rappelant à la dame que Dieu a le « bras long », et que rien n'est impossible à Dieu. Elle est restée un certain temps dans la paix de notre chapelle.

Je la retrouve à la messe de minuit, car elle chante dans la chorale, et là, en me voyant, elle me dit : « C'est un miracle! En arrivant chez moi, le téléphone sonnait, et c'était mon ex-mari. Sa voix était bonne, il était sorti de prison, et il remettait sa vie en ordre. Il demandait s'il pouvait rappeler le lendemain pour parler “correctement” à son fils. » « C'est un miracle! », répétait-elle.

C'EST L'ANNÉE DE LA MISÉRICORDE, ET NOUS COMMENÇONS À VOIR LES MERVEILLES DE DIEU.

QUAND NOUS SOMMES DEVANT LE PETIT JÉSUS DE LA CRÈCHE, IL SE PASSE DES NAISSANCES NOUVELLES.

( source: le site " Message Lumière des " de la congrégation des Petites soeurs de Myriam )
avatar
jaimedieu

Féminin Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 61
Localisation : Montréal, Québec Canada

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil des bonnes nouvelles !

Message par Titi le Dim 10 Jan 2016 - 17:37

Femen : leur fondatrice au Brésil demande pardon aux chrétiens


Spectaculaire revirement de Sarah Winter, fondatrice des Femen au Brésil en 2012 : elle présente ses excuses aux chrétiens pour les offenses des ultra-féministes et devient pro-vie.


« Ce n’est pas une chose facile à faire, mais je demande pardon aux chrétiens pour nos protestations féministes… Nous sommes allées trop loin. » Répercutée quelques jours après Noël par le site LifeSiteNews, la repentance dans une vidéo YouTube de Sarah Winter, pseudonyme de militante de Sara Fernanda Giromini, fondatrice des Femen au Brésil puis militante du mouvement pro-bisexualité « Bastardxs », remonte au mois d’octobre dernier. Un mois après la naissance de son deuxième enfant, elle a exprimé son repentir pour l’avortement de son premier enfant, et a reconnu que la récente naissance du deuxième avait changé son regard sur le droit à la vie.

« Des comportements offensants »

Ce revirement a fait beaucoup de bruit au Brésil où « Sarah Winter » avait notamment défrayé la chronique en posant à moitié dénudée avec une autre fille, toutes deux s’embrassant devant l’église de Notre-Dame de la Candelaria à Rio de Janeiro, en janvier 2014. Une photo devenue un emblème de la militance homosexuelle et antichrétienne au Brésil.

La repentance de Sara ne concerne pas seulement les agressions contre les lieux de culte et « les comportements offensants » contre les chétiens dont les Femen se sont fait une spécialité partout dans le monde, mais aussi leur militance pour l’avortement. Après la naissance de son fils, elle a écrit sur sa page Facebook : « Je me suis repentie d’avoir eu un avortement et aujourd’hui je demande pardon. Il y a un mois hier que mon bébé est né et ma vie a un sens nouveau. J’écris ceci pendant qu’il dort sereinement sur mes genoux. C’est la sensation la plus extraordinaire du monde ».

« La destruction de la famille et de toutes les valeurs morales »

Tournant le dos au mouvement dont elle a été l’une des dirigeantes (mais qu’elle a quitté dès 2013 en dénonçant son « business »), elle accuse les Femen de former une secte qui « promeut la destruction de la famille traditionnelle et de toutes les valeurs morales de la société ».

« Dans un ouvrage de témoignage publié récemment, Vadia não ! Sete vezes que fui traída pelo feminismo, (Pas salope ! Sept fois trahie par le féminisme), la jeune femme explique de quelle manière les activistes du mouvement l’ont poussée à consommer des drogues, avoir des relations non consenties avec des inconnu(e)s, alors même que le mouvement prétend combattre pour le droit des femmes » (Infochrétienne .com).

Elle-même est devenue une militante pro-vie et lance un vibrant plaidoyer à l’intention des femmes : « S’il vous plaît, vous qui cherchez désespérément à avorter, réfléchissez, faites attention. Je regrette énormément l’avoir fait. Je ne veux pas qu’il vous arrive la même chose ».

Sarah Giromini milite à présent dans un groupe appelé « Pro-Femme » qui rejette le féminisme et l’idéologie du genre. Elle a écrit deux livres de témoignage et donne des conférences au côté d’une psychologue évangélique, Marisa Lobo.

En France, le modèle de Marianne…

Rappelons qu’en France, le mouvement Femen a multiplié les provocations et profanations notamment en 2013 à Paris, à la cathédrale Notre-Dame, le 12 février 2013, et en l’église de la Madeleine, le 20 décembre (Aleteia). C’est malheureusement la figure de proue des Femen, l’Ukrainienne Inna Schevchenko, qui a servi de modèle au dessinateur du timbre « Marianne » lancé il y a trois ans, avec la bénédiction du président de la République…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil des bonnes nouvelles !

Message par Pinocchio le Mer 20 Jan 2016 - 13:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Magnifique!

Preuve que l'Esprit de Dieu souffle parfois là où l'on s'y attend le moins! (idem pour le message précédent posté par Titi)

Pinocchio

Masculin Date d'inscription : 25/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil des bonnes nouvelles !

Message par Titi le Mar 19 Avr 2016 - 10:28

En caravane, un prêtre à la rencontre des villages

Dans le diocèse de Pamiers, en Ariège, un prêtre, qui n’est rattaché à aucune paroisse, a été missionné pour rencontrer les habitants, de village en village.
Outre sa caravane, le P. Antoine Reneaut transporte avec lui une porte sainte ambulante pour l’Année de la miséricorde.


Sa caravane est stationnée depuis moins de vingt-quatre heures mais déjà, la présence du P. Antoine Reneaut ne passe pas inaperçue dans ce village de 800 âmes. Ce prêtre de 38 ans s’est d’ailleurs fait un surnom auprès des habitants : « le prêtre vagabond » ! De passage pendant cinq jours à Moulis, dans les Pyrénées ariégeoises, le P. Antoine est là pour évangéliser. Ambitieux ? Si cette visite en caravane semble pittoresque, le P. Antoine n’est pas en vacances. L’arrivée de Janine, au guidon de sa « Mob », vient d’ailleurs le lui rappeler. « Vous êtes attendu pour le café », lance-t-elle avant de faire demi-tour pour reprendre la route.

Des paroissiens ont profité de sa présence pour préparer la messe du dimanche. Les questions sur l’animation liturgique réglées, le P. Antoine saisit l’occasion pour prendre le pouls de cette communauté chrétienne. Dans le village, il n’y a plus de prêtre résident depuis des années. Moulis a été intégré à l’ensemble paroissial de Saint-Girons, dans le Couserans. « Qu’il est difficile de faire revenir les gens une fois que les portes de l’église ont été tenues fermées pendant longtemps », regrette André, 70 ans, qui ouvre l’édifice religieux quotidiennement. « L’église ne fait le plein que lors des enterrements », souligne-t-il, un brin provocateur. « À la sortie de l’école du village, poursuit-il, j’ai distribué des tracts pour proposer de la catéchèse aux enfants. L’initiative, faute de motivation de la part des parents, n’a pas perduré. » Le paroissien craint de voir un jour la messe ne plus être célébrée dans son village mais qu’importe : « Il y a aura toujours une liturgie de la Parole ! »

Cette disposition d’esprit réconforte le P. Antoine, qui, le café terminé, entame son porte-à-porte. Mgr Jean-Marc Eychenne, évêque de Pamiers, a donné carte blanche au plus jeune prêtre du diocèse. Un statut de benjamin que va enfin pouvoir abandonner le P. Antoine en raison d’une nouvelle ordination cette année.

On comprend qu’il ne soit pas anodin pour un diocèse qui compte seulement une trentaine de prêtres en activité de laisser l’un d’eux sans paroisse. « Ce que j’expérimente aujourd’hui, je suis convaincu qu’une nouvelle génération de prêtres sera amenée à le vivre également, souligne le P. Antoine. Quand un jeune prêtre vient d’être ordonné, on lui confie rapidement mille responsabilités, notamment celle de devenir curé. C’est l’une des conséquences de la crise des vocations. Il serait pourtant heureux d’offrir une plus large palette de propositions afin qu’il puisse vive sa mission de prêtre. »

Le P. Antoine parle en connaissance de cause. Ordonné en 2006, il se souvient de ses premières années « à cent à l’heure ». Au point d’être peiné lorsqu’il apprit qu’une paroissienne n’avait pas osé le contacter de peur de le déranger alors qu’elle traversait une épreuve douloureuse. Aujourd’hui, le prêtre est plus en phase avec ce qu’il vivait déjà, chaque été, lors du Festival Anuncio à la rencontre des personnes éloignées de l’Église.

Cette année revêt d’ailleurs une dimension particulière puisqu’il transporte une porte sainte ambulante dans le cadre de l’Année de la miséricorde. Aux personnes qu’il croise, le P. Antoine propose d’inscrire sur le bois le nom de quelqu’un avec qui elles désirent se réconcilier. Sa démarche est assez bien accueillie par ces habitants qui vivent à l’écart des grandes aires urbaines. « Les gens que je rencontre ont davantage besoin de se réconcilier avec l’Église plutôt qu’avec le Seigneur.»

C’est notamment le cas de Marie, surprise de trouver un prêtre à sa porte. « Vous ne me retrouverez jamais dans une église », prévient-elle d’emblée. « C’est pour cette raison que je viens à vous », réplique le P. Antoine. Jeune grand-mère de quatre petits-enfants, Marie finit par l’inviter chez elle et lui explique qu’elle se rendra cette année à Lourdes pour prier avec sa sœur qui n’est pas croyante. « Ne soyez pas toute seule dans votre foi », s’inquiète-t-il tout en lui proposant de prier pour elle. « Vous pouvez prier pour toute ma famille, je ne vous en voudrais pas ! »

Hugues-Olivier Dumez

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil des bonnes nouvelles !

Message par Titi le Ven 18 Nov 2016 - 17:08

Jubilé de la miséricorde à Cuba : amnistie de 787 prisonniers en réponse à l’appel du Pape

Pneumatis 18 novembre 2016

Bonne nouvelle lue sur Radio Vatican : les autorités cubaines communistes ont décidé d’amnistier 787 prisonniers, parmi lesquels des femmes, des enfants et des malades, en réponse à un appel du Pape lancé en cette Année sainte de la Miséricorde.
«Le Conseil d’État de la république de Cuba a accordé, en réponse à l’appel du pape François aux chefs d’Etat en cette année sainte de la Miséricorde, une amnistie à 787 condamnés», peut-on lire en une du quotidien Granma, organe officiel du Parti communiste cubain.
« Ont été pris en compte, la nature des faits reprochés, le comportement en prison et la durée de la peine déjà purgée », poursuit le texte qui précise que des femmes, des enfants et des malades ont été libérés pour « raisons humanitaires » et que les autorités ont exclu les personnes condamnées pour « assassinat, homicide, corruption de mineur, viol, trafic de drogue » (via Le Figaro).
Radio Vatican ajoute que quelque 3522 prisonniers avaient été amnistiées le 11 septembre 2015, peu avant la visite sur l’île du souverain pontife. Au Paraguay, le président Horacio Cartes avait également annoncé des libérations de prisonniers en lien avec une demande du Pape François, qu’il a publiée sur son compte Twitter.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil des bonnes nouvelles !

Message par Titi le Dim 18 Déc 2016 - 20:25

Une femme de 88 ans a été expulsée de sa maison en novembre dernier. Ses voisins se sont mobilisés pour l'aider et l'une d'entre eux a racheté l'habitation pour permettre à l'octogénaire de réintégrer les lieux, le jour de son anniversaire. 

Durant 35 ans, Angie Tyma a vécu dans la même maison à Hudson, en Floride. Mais en novembre dernier, elle a été expulsée. A la mort de son mari, il y a quelques années, elle avait vendu la maison à un homme vivant en Europe, qui avait accepté que l'Américaine reste dans les lieux en tant que locataire. Mais lorsque le propriétaire a rencontré des difficultés financières, il a arrêté de payer le prêt hypothécaire. Le bien a donc été saisi mi-novembre et acheté par une société d'investissement.
L'octogénaire a appris la nouvelle lorsque le nouveau propriétaire a frappé à sa porte pour la mettre dehors avec ses objets et ses souvenirs. «Ils ont sorti toutes mes affaires de la maison avant de les jeter sur la pelouse du jardin. Je ne pouvais rien faire», a dit Angie Tyma à la chaîne Fox 13. 

Tout le voisinage s'est mobilisé

Seule et sans endroit où aller, Angie Tyma a passé trois semaines dans un hôtel. Ses voisins eux, se sont relayés pour lui apporter de l'aide. Ils ont récupéré les biens de la femme de 88 ans pour les stocker chez eux. Le comté a pris en charge Pepper et Ralphie, les deux chiens d'Angie Tyma, rapporte le «Tampa Bay Times».
C'est également vers l'une de ses voisines, Danielle Calder, que l'Américaine s'est tournée pour arranger sa situation. Elle lui a demandé de racheter la maison avant de la choisir comme locataire. Début décembre, Danielle Calder a déboursé 167 500 dollars (un peu plus de 159 000 euros) pour acheter la maison pour son amie. «Honnêtement, je n'avais pas besoin d'une nouvelle maison. Mais j'avais besoin d'elle (Angie Tyma ndlr). Je ne pouvais pas supporter de la voir vivre dans une chambre de motel...elle habitait là depuis si longtemps. Tout le monde s'occupe d'elle», a déclaré la nouvelle propriétaire à USA Today. «C'était la bonne chose à faire. Tout le voisinage, nous sommes une famille», a-t-elle ajouté.
Après que le voisinage a remis toutes les affaires dans la maison, Danielle Calder a donné les clés à Angie Tyma dans l'allée le 6 décembre, le jour de ses 89 ans. Lorsque la locataire a découvert la façade repeinte et décorée et ses voisins qui l'attendaient, elle a fondu en larmes, relate le «Tampa Bay Times». «Tout le monde doit toucher la Vierge Marie pour que leurs rêves se réalisent» a-t-elle dit au journal en frottant la tête de la statuette à l'effigie de la Sainte qui a retrouvé sa place au-dessus d'un banc dans son jardin. 
avatar
Titi

Date d'inscription : 28/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le fil des bonnes nouvelles !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum