Rupture avec les Juifs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rupture avec les Juifs

Message par etienne lorant le Jeu 21 Mar 2013 - 10:23

1ère Lecture

Abraham tomba la face contre terre et Dieu lui parla ainsi : « Voici l'Alliance que je fais avec toi : tu deviendras le père d'un grand nombre de peuples. Au lieu d'être appelé Abram, comme jusqu'ici, ton nom sera désormais Abraham, car je fais de toi le père d'un grand nombre de peuples. Je te ferai porter des fruits à l'infini, de toi je ferai des peuples, et des rois sortiront de toi. « J'instituerai mon Alliance entre moi et toi, et après toi avec ta descendance, de génération en génération ; ce sera une Alliance perpétuelle par laquelle je serai ton Dieu, et celui de ta descendance après toi. A toi et à ta descendance après toi je donnerai tout le pays de Canaan - ce pays où tu es venu en immigré - pour que tu en aies la possession perpétuelle, et je serai votre Dieu. « Et toi, tu observeras mon Alliance, toi et ta descendance après toi, de génération en génération. » (Gn 17, 3-9)

Evangile
Jésus disait aux juifs : « Amen, amen, je vous le dis : si quelqu'un reste fidèle à ma parole, il ne verra jamais la mort. » Les Juifs lui dirent : « Nous voyons bien maintenant que tu es un possédé. Abraham est mort, les prophètes aussi, et toi, tu dis : 'Si quelqu'un reste fidèle à ma parole, jamais il ne connaîtra la mort.' Es-tu donc plus grand que notre père Abraham ? Il est mort, et les prophètes aussi. Qui donc prétends-tu être ? » Jésus répondit : « Si je me glorifie moi-même, ma gloire n'est rien ; c'est mon Père qui me glorifie, lui que vous appelez votre Dieu, alors que vous ne le connaissez pas. Mais moi, je le connais, et, si je dis que je ne le connais pas, je serai un menteur, comme vous. Mais je le connais, et je reste fidèle à sa parole. Abraham votre père a tressailli d'allégresse dans l'espoir de voir mon Jour. Il l'a vu, et il a été dans la joie. » Les Juifs lui dirent alors : « Toi qui n'as pas cinquante ans, tu as vu Abraham ! » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : avant qu'Abraham ait existé, moi, JE SUIS. » Alors ils ramassèrent des pierres pour les lui jeter. Mais Jésus, en se cachant, sortit du Temple.( Jn 8, 51-59)

"Copyright AELF - Paris - 1980 - Tous droits réservés".

Il était inévitable que le débat, entamé dès le commencement de sa mission entre Jésus et l'institution religieuse juive, finisse par cette rupture définitive que nous découvrons dans l’Évangile de ce jour. Le Seigneur n'a pas hésité à prononcer le nom que les juifs ne prononcent pas, ce même nom que Dieu avait donné à Moïse lorsque celui-ci l'en avait prié en disant : "Qui dirai-je qui m'a envoyé vers eux ?" C'est bien ce "Je suis". A partir de ce moment, Jésus est condamné. Mais il demeure le maître des évènements, il les domine toujours.

Dans l'histoire de l'Eglise, nombreux sont ceux qui ont considéré - et qui considèrent encore, hélas - que l'ensemble du peuple juif, et donc aussi l'Israël actuel, porte tout le poids de la responsabilité de la mort de Jésus: ils l'ont appelé le "peuple déicide" et l'ont condamné comme tel. Mais cette condamnation perpétuelle a été démentie déjà par saint Paul dans son épître aux Romains (chapitre 11) dont je reproduis ci-après le passage le plus significatif - toujours emprunté au site de l'Aelf:

dos.
11 Je pose encore une question : Israël a-t-il trébuché pour ne plus se relever ? Non, bien sûr ! Mais c'est à sa faute que les païens doivent le salut ; Dieu voulait le rendre jaloux.
12 Or, si la faute des fils d'Israël a été un enrichissement pour le monde, si leur échec a été un enrichissement pour les païens, que dire alors du jour où l'ensemble d'Israël sera là ?
13 Je vous le dis à vous, qui étiez païens : dans la mesure même où je suis apôtre des païens, ce serait la gloire de mon ministère
14 de rendre un jour jaloux mes frères de race, et d'en sauver quelques-uns.
15 Si en effet le monde a été réconcilié avec Dieu quand ils ont été mis à l'écart, qu'arrivera-t-il quand ils seront réintégrés ? Ce sera la vie pour ceux qui étaient morts !
16 Si un peu de pâte est consacrée à Dieu, toute la pâte devient sainte ; si la racine de l'arbre est sainte, les branches le sont aussi.
17 De ces branches, quelques-unes ont été coupées, alors que toi, qui es une branche d'olivier sauvage, tu as été greffé parmi elles, et tu as part désormais à l'huile que donne la racine de l'olivier.
18 Alors, ne sois pas plein d'orgueil envers les autres branches ; malgré tout ton orgueil,
19 ce n'est pas toi qui portes la racine, c'est la racine qui te porte. Tu vas me dire : « Des branches ont été coupées pour que moi, je sois greffé ! »
20 Fort bien ! Mais c'est à cause de leur manque de foi qu'elles ont été coupées ; et toi, c'est à cause de ta foi que tu tiens. Ne fais pas le fanfaron, sois plutôt dans la crainte.
21 Car si Dieu n'a pas épargné les branches d'origine, il ne t'épargnera pas non plus.
22 Observe donc la bonté et la sévérité de Dieu : sévérité pour ceux qui sont tombés, et bonté pour toi si tu demeures dans cette bonté ; autrement, toi aussi tu seras retranché.
23 Et eux, s'ils ne demeurent pas dans leur manque de foi, ils seront greffés : car Dieu est capable de les greffer de nouveau.
24 En effet, toi qui étais par ton origine une branche d'olivier sauvage, tu as été greffé, malgré ton origine, sur un olivier cultivé ; à plus forte raison ceux-ci, qui sont d'origine, seront greffés sur leur propre olivier.
25 Frères, pour vous éviter de vous fier à votre propre jugement, je ne veux pas vous laisser dans l'ignorance de ce mystère : l'endurcissement actuel d'une partie d'Israël durera jusqu'à l'entrée de l'ensemble des païens ;
26 c'est ainsi qu'Israël tout entier sera sauvé, comme dit l'Écriture :Le libérateur viendra de Sion,d'Israël il fera disparaître l'impiété.
27 Voilà ce que sera mon Alliance avec euxlorsque j'enlèverai leur péché.
28 L'annonce de l'Évangile en a fait des ennemis de Dieu, et c'est à cause de vous ; mais le choix de Dieu en a fait des bien-aimés, et c'est à cause de leurs pères.
29 Les dons de Dieu et son appel sont irrévocables.
30 Jadis, en effet, vous avez désobéi à Dieu, et maintenant, à cause de la désobéissance des fils d'Israël, vous avez obtenu miséricorde ;
31 de même eux aussi, maintenant ils ont désobéi à cause de la miséricorde que vous avez obtenue, mais c'est pour que maintenant, eux aussi, ils obtiennent miséricorde.
32 Dieu, en effet, a enfermé tous les hommes dans la désobéissance pour faire miséricorde à tous les hommes.
33 Quelle profondeur dans la richesse, la sagesse et la science de Dieu ! Ses décisions sont insondables, ses chemins sont impénétrables !
34 Qui a connu la pensée du Seigneur ? Qui a été son conseiller ?
35 Qui lui a donné en premier, et mériterait de recevoir en retour ?
36 Car tout est de lui, et par lui, et pour lui. A lui la gloire pour l'éternité ! Amen

J'avais prévu d'écrire autre chose mais l'inspiration qui m'est venue tient aux évènements nombreux que produit la haine dans ce temps que nous vivons. Puisque je le vis, ce temps, vous le vivez aussi - il règne une grande confusion dans la vie en société (c'est le moindre que l'on puisse dire) et l'avenir paraît très sombre.

Et cependant, ces textes nous disent finalement de ne pas vivre dans la crainte car notre Seigneur est vraiment le maître de tout. Confions-nous donc entièrement à Lui.

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rupture avec les Juifs

Message par etienne lorant le Jeu 21 Mar 2013 - 10:58

Puisque je trouve dans l'actualité du Vatican une réponse à mon inspiration du moment, j'embraye aussitôt !


« Nous sommes liés d’un lien spirituel très spécial », a dit le pape François aux délégations juives qui ont participé à la messe d’inauguration de son pontificat, hier, 19 mars 2013.
Le pape a en effet reçu en audience les délégués fraternels d’Eglise chrétiennes, les représentants du peuple juif et de religions non chrétiennes, ce matin, 20 mars, au Vatican. Parmi les représentants juifs, le représentant du grand rabbinat d'Israël, Oded Wiener, le rabbin David Rosen, Directeur du département pour les questions interreligieuses à l’American Jewish Committee et le grand rabbin de Rome Riccardo Di Segni.

Lors de son discours, le pae François s’est tourné expressément vers les « distingués représentants du peuple juif », auquel « nous sommes liés d’un lien spirituel très spécial ».
Il a rappelé en ce sens, en citant Conseil Vatican II : « l’Église du Christ reconnaît que les prémices de sa foi et de son élection se trouvent, selon le mystère divin du salut, chez les patriarches, Moïse et les prophètes. »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum