Méditation du Chemin de Croix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Méditation du Chemin de Croix

Message par etienne lorant le Ven 29 Mar 2013 - 16:23

Première station : Jésus condamné à mort

De l’Évangile selon saint Marc 15, 12-13.15
Et comme Pilate reprenait: ‘Que ferai-je donc de celui que vous appelez le roi des Juifs ? ’, ils crièrent de nouveau : ‘Crucifie-le !’. Pilate, voulant contenter la foule, relâcha Barrabas, et après avoir fait flageller Jésus, il le livra pour qu’il soit crucifié.

Pilate avait reconnu l'innocence de Jésus et cherché à le libérer. Mais sa part de pouvoir était elle-même dans une autre balance de justice. Et devant la foule qui crie : "Nous n'avons d'autre roi que César !", il renonce car il a peur. Il a donc fait passer son propre intérêt au-dessus de la justice. C'est un innocent qu'il livre aux bourreaux. Dans notre monde, aujourd'hui, nombreux sont les “Pilate” qui tiennent les leviers du pouvoir: ils sont forts en apparence, mais lâches dans l'exercice de ce pouvoir. Que le Seigneur nous assiste afin que nous ne pratiquions que la justice qui demeure enserrée dans la Miséricorde divine.


Deuxième station : Jésus est chargé de la croix

De l’Évangile selon saint Marc 15, 20
Quand ils se furent bien moqués de lui, ils lui ôtèrent le manteau rouge, et ils lui remirent ses vêtements. Puis ils l’emmenèrent pour le crucifier.


En tout temps, depuis la tentation au jardin d'Eden, l’homme a cru pouvoir se substituer à Dieu et déterminer de lui-même le bien et le mal. Il s’est cru et croit capable d’exclure Dieu de sa propre vie et de celle de ses semblables, au nom de la raison, du pouvoir ou de l’argent. La raison, parce qu'il a effacé de sa mémoire tout l'Amour dont il est objet; du pouvoir, puisqu'il s'est lui-même, tour à tour, bourreau et victime; de l'argent, car l'argent est devenu sa divinité.
Que le Seigneur nous pardonne nos jugements iniques, qu'il nous donneune claire vision de notre état de pécheur et nous entraîne derrière Lui au service de son Royaume.


Troisième station: Jésus tombe pour la première fois.

Du livre du prophète Isaïe 53, 5
Mais lui, il a été transpercé à cause de nos crimes, écrasé à cause de nos fautes. Le châtiment qui nous rend la paix est sur lui, et dans ses blessures nous trouvons la guérison.


Celui devant qui tremblent les puissances des cieux, le voici qui tombe à terre, sans se protéger, sous le joug pesant de la croix et c'est encore sous le fardeau de nos fautes qu'Il tombe.

Seigneur, Toi qui as dit: "Tout ce qui s'élève sera abaissé et tout ce qui s'abaisse sera élevé", accorde-nous de Te servir dans une très grande humilité.


Quatrième station: Jésus rencontre sa mère.

De l’Évangile selon saint Luc 2, 34-35.51b
Siméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : ‘Vois, ton fils qui est là provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de division. – Et toi-même, ton cœur sera transpercé par une épée. – Ainsi seront dévoilées les pensées secrètes d’un grand nombre’.


Jésus souffre de voir sa mère souffrir, et Marie de voir souffrir son Fils. Mais de cette souffrance commune naît une humanité nouvelle.
Seigneur, fais qu’en ces temps difficiles nos familles soient des lieux de ta présence, afin que nos souffrances se changent en joie. Sois toi-même le soutien de nos familles et fais d’elles des oasis d’amour, de paix et de sérénité, à l’image de la sainte Famille.



Cinquième station: Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix

De l’Évangile selon saint Luc 23, 26
Pendant qu’ils emmenaient Jésus, ils prirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et le chargèrent de la croix pour qu’il la porte derrière Jésus.


Seigneur Jésus, tu nous as associé à ton portement de croix. Simon de Cyrène nous ressemble, nous les fidèles : qu'accomplir notre journée de travail ne nous suffise pas, puissions accepter d'offrir, en profonde union avec Toi, nos peines de coeur, d'esprit, ainsi que nos maladies et nos souffrances.



Sixième station: Véronique essuie le visage de Jésus

Du livre des Psaumes 27, 8-9
Mon cœur m’a redit ta parole: ‘Cherchez ma face!’. C’est ta face Seigneur que je cherche : ne me cache pas ta face. N’écarte pas ton serviteur avec colère : tu restes mon secours. Ne me laisse pas, ne m’abandonne pas, Dieu mon salut.


Véronique t’a cherché au milieu de la foule. Elle t’a cherché et enfin elle t’a trouvé. Seigneur, dans ce monde qui est plein de bruits et de fureur, c'est très souvent au sur le chemin de croix que nous découvrons ton visage. Ton visage qui nous regarde et qui nous révèle en même temps notre indignité et cet Amour 'impossible' dont Tu nous as aimé ! Seigneur, puisse cet Amour demeurer tout brûlant en nous, de bout en bout !



Septième station : Jésus tombe pour la seconde fois.

Du Livre des Psaumes 22, 8.12
Tous ceux qui me voient me bafouent, ils ricanent et hochent la tête. Ne sois pas loin : l’angoisse est proche, je n’ai personne pour m’aider.


N'y a-t-il pas aussi un poids intérieur à cette croix, un poids indéfinissable, qui n'est pas comparable au poids qui peut se mesurer ? Seigneur Jésus, dans ta deuxième chute, nous reconnaissons tant de nos situations qui semblent sans issue - hélas, combien d'hommes et de femmes demeurent complètement isolés et n'en finissent jamais de repousser les heures de chaque jour ! Mais dans cette solitude intérieure, nous pouvons encore Te rejoindre et donner un sens nouveau à ce qui n'en avait plus - car "Il n'est de Paix que Jésus-Christ".



Huitième sation : Huitième station: Jésus rencontre les femmes de Jérusalem qui pleurent sur lui

De l’Évangile selon saint Luc 23, 27-28
Le peuple, en grande foule, le suivait, ainsi que des femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur Jésus. Il se retourna et leur dit : « Femmes de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! Pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants !"


Car si l'on traite ainsi le bois vert, qu'adviendra-t-il du sec ? "(Lc 23:27-31) Seigneur, puissions-nous donc venir toujours puiser dans ton coeur miséricordieux la sève qui nous nourrisse et nous anime en vue de la vie éternelle ! Seigneur, accorde-nous un coeur dont la dureté se laisse vaincre par la pitié...



Neuvième station : Jésus tombe pour la troisième fois.

De la deuxième lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens 5, 14-15
L’amour du Christ nous saisit quand nous pensons qu’un seul est mort pour tous, et qu’ainsi tous ont passé par la mort. Car le Christ est mort pour tous, afin que les vivants n’aient plus leur vie centrée sur eux-mêmes, mais sur lui, qui est mort et ressuscité pour eux.


Pour la troisième fois Jésus tombe sous la croix, chargé de nos péchés, et pour la troisième fois il se relève, rassemblant les forces qui lui restent, pour poursuivre son chemin vers le Golgotha.

Seigneur, combien de fois dans nos vies, le sentiment d'un malheur ne nous a-t-il pas entraîné au péché, comme si le péché avait le pouvoir de nous distraire du sentiment de notre finitude ? Mais Tu es là: est-ce nous qui T'avons suivi ? N'est-ce pas plutôt Toi qui nous as précédé ? Et ton souffle haletant nous soutient.



Dixième station: Jésus est dépouillé de ses vêtements

Du livre des Psaumes 22, 19
Ils partagèrent entre eux mes habits et tirèrent au sort mon vêtement
.

À la plénitude des temps, Tu as revêtu, Seigneur Jésus, notre humanité. Mais même de ce vêtement, Tu t'es laissé dépouiller. Lorsque nous pensons pouvoir nous réaliser nous-mêmes, indépendamment de Toi, nous nous retrouvons nus, mais dans Ton amour infini tu nous as revêtus de la dignité de fils et de filles de Dieu. Béni sois-Tu !



Onzième station: Jésus est cloué sur la croix

De l’Évangile selon saint Jean 19, 16a.19
Alors, il leur livra Jésus pour qu’il soit crucifié. Pilate avait rédigé un écriteau qu’il fit placer sur la croix, avec cette inscription : ‘Jésus le Nazaréen, roi des Juifs
’.

Les deux pieds qui ont foulé notre terre pour annoncer la Bonne Nouvelle sont suspendus entre ciel et terre. Les yeux pleins d’amour qui, par un regard, ont guéri les malades et pardonné nos péchés ne fixent plus que le ciel. Tes bras sont désormais ouvert jusque dans l'Eternité. Seigneur, afin que nous puissions mieux T'adorer, délivre-nous de tous nos esclavages dans le péché !



Douzième station: Jésus meurt sur la croix

De l’Évangile selon saint Luc 23, 46
Jésus poussa un grand cri : ‘Père, entre tes mains je remets mon esprit’ . Et après avoir dit cela, il expir
a.'

C'est cette Parole que Tu m'as donné de garder, Seigneur, le jour où Tu t'es dévoilé devant mon malheur. C'est cette même Parole qu'en chaque occasion de peine ou de souffrance, je veux donner au monde. Car j'ai reconnu que mon seul pouvoir en ce monde consiste à Te remettre mon esprit. N'est-ce pas de Ton amour, Ô Jésus, que je reçois ma vie à chaque instant ? Béni sois-tu, Seigneur, en Ton insondable miséricorde !


Treizième station: Jésus est descendu de la croix et confié à sa mère

De l’Évangile selon saint Jean 19,26-27a
« Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère: ‘Femme, voici ton fils !’. Puis il dit au disciple : ‘Voici ta mère !’
»

Et Marie devint la mère du disciple, puis celle de tous les disciples, puis de tous les pécheurs, de tous les temps. Heureuse protection que celle de Marie, car c'est elle la nouvelle Eve qui écrase la tête du serpent menteur. Marie, refuge des pécheurs, consolatrice des affligés, tu es présente chaque jour dans nos vies, tu nous fais lever le matin afin que nous n'entrions pas en tentation à la pensée des difficultés de ce jour. Marie, qui dès la mise au tombeau, va soutenir la foi des disciples jusqu'au jour de la Pentecôte. Marie, dont la prière est invincible, je me confie à toi, mes proches, mes amis et aussi mes ennemis !


Quatorzième station: Jésus est mis au tombeau

De l’Évangile selon saint Jean 19, 39-40
Nicodème – celui qui la première fois était venu trouver Jésus pendant la nuit – vint lui aussi; il apportait un mélange de myrrhe et d’aloès pesant environ cent livres. Ils prirent le corps de Jésus, et ils l’enveloppèrent d’un linceul, en employant les aromates selon la manière juive d’ensevelir les mort
s.

Nicodème était venu de nuit puiser auprès de Jésus de la lumière de la divine Parole. Seigneur Jésus, fais de nous des enfants de la lumière qui ne craignent pas les ténèbres. Nous te prions aujourd’hui pour tous ceux qui cherchent le sens de la vie et pour ceux qui ont perdu l’espérance, afin qu’ils croient en ta victoire sur le péché et sur la mort. Amen.


Dernière édition par etienne lorant le Ven 29 Mar 2013 - 18:07, édité 1 fois

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du Chemin de Croix

Message par Rémi le Ven 29 Mar 2013 - 16:46

Ah! Étienne, êtes-vous superstitieux , il y manque la 13e station. Very Happy

_________________
Mon site Web : Garde des trois Blancheurs

Pour la défense de notre Église, une, sainte, catholique et apostolique

Rémi
Admin
Admin

Masculin Date d'inscription : 08/02/2008
Localisation : Canada, Québec

http://triumcandorumcustodia.org/index.html

Revenir en haut Aller en bas

Un oubli....

Message par etienne lorant le Ven 29 Mar 2013 - 18:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ah! Étienne, êtes-vous superstitieux , il y manque la 13e station. Very Happy

OoooPs...

Je viens de corriger, merci à vous, Rémi !

(Mais comment ai-je pu passer au-dessus sans m'en apercevoir ?!?)

etienne lorant

Date d'inscription : 25/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Méditation du Chemin de Croix

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum