L'Ecclésiaste "Qohéleth" (Texte et avec audio)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Ecclésiaste "Qohéleth" (Texte et avec audio)

Message par Nicolas le Jeu 25 Sep 2008 - 15:44

Bonjour à toutes et à tous,




L’ Ecclésiaste ou les paroles du Sage
Sage traduit ici un terme hébreu dont la transcription française est Qohéleth.
Le sens de ce nom est incertain.
La traduction grecque de l’Ancien Testament l’a rendu par Ecclésiaste,
ce qui signifie membre ou orateur de l’assemblée du peuple.
Le livre de l’ Ecclésiaste est placé sous l’autorité du fils de David,
c'est-à-dire de Salomon, réputé pour sa sagesse, voir 1 Rois 5 : 9à14


1 Rois 5 : 9à14

Salomon surpasse en sagesse tous les hommes
9 DIEU donna à Salomon de la sagesse, une très grande intelligence et un esprit étendu comme le sable qui est au bord de la mer.
10 La sagesse de Salomon surpassait la sagesse de tous les fils de l'Orient et toute la sagesse de l'Egypte.
11 Il était plus sage qu'aucun homme, plus qu'Ethan l'Ezrahite, plus qu'Héman, Chalcol et Dorda, les fils de Mahol, et sa renommée était répandue parmi toutes les nations d'alentour.
12 Il prononça trois mille maximes, et ses cantiques furent au nombre de mille et cinq.
13 Il disserta sur les arbres, depuis le cèdre qui est au Liban jusqu'à l'hysope qui sort de la muraille; il disserta aussi sur les quadrupèdes et sur les oiseaux, et sur les reptiles, et sur les poissons.
14 On venait de tous les peuples pour entendre la sagesse de Salomon, de la part de tous les rois de la terre qui avaient entendu parler de sa sagesse.





Ecclésiaste 1 : 2à11

La vie n’a pas de sens
02 Vanité des vanités, disait l'Ecclésiaste.
Vanité des vanités, tout est vanité !
03 Quel profit l'homme retire-t-il
de toute la peine qu'il se donne sous le soleil ?
04 Une génération s'en va, une génération arrive,
et la terre subsiste toujours.
05 Le soleil se lève, le soleil se couche ;
il se hâte de retourner à sa place,
et de nouveau il se lèvera.
06 Le vent part vers le midi, il tourne vers le nord ;
il tourne et il tourne,
et il recommence à tournoyer.
07 Tous les fleuves vont à la mer,
et la mer n'est pas remplie ;
dans le sens où vont les fleuves,
les fleuves continuent de couler.
08 Tout discours est fatigant,
on ne peut jamais tout dire.
L'oeil n'a jamais fini de voir,
ni l'oreille d'entendre.
09 Ce qui a existé, c'est cela qui existera ;
ce qui s'est fait, c'est cela qui se fera ;
il n'y a rien de nouveau sous le soleil.
10 Y a-t-il une seule chose dont on dise :
« Voilà enfin du nouveau ! »
- Non, cela existait déjà dans les siècles passés.
11 Seulement, il ne reste pas de souvenir d'autrefois ;
de même, les événements futurs
ne laisseront pas de souvenir après eux.




Texte lu et écouter :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]







Amicalement, fraternellement
Nicolas

Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Ecclésiaste "Qohéleth" (Texte et avec audio)

Message par Nicolas le Sam 27 Sep 2008 - 14:38

Bonjour à toutes et à tous,





Ecclésiaste
11 : 9et10
12 : 1à8

Soyons heureux avant qu’il soit trop tard

11
09 Réjouis-toi, jeune homme, dans ton adolescence,
et sois heureux aux jours de ta jeunesse.
Suis les sentiers de ton coeur
et les désirs de tes yeux !
Mais sache que pour tout cela
DIEU t'appellera au jugement.
10 Éloigne de ton coeur le chagrin,
écarte de ta chair la souffrance !
Car l'adolescence et le printemps de la vie
sont vanité.

12
01 Souviens-toi de ton Créateur,
aux jours de ta jeunesse,
avant que viennent les jours mauvais,
et qu'approchent les années dont tu diras :
« Je ne les aime pas » ;
02 avant que s'obscurcissent le soleil et la lumière,
la lune et les étoiles,
et que les nuages reviennent encore après la pluie ;
03 au jour où tremblent les gardiens de la maison,
où se courbent les hommes vigoureux ;
où les femmes, l'une après l'autre, cessent de moudre,
où le jour baisse aux fenêtres ;
04 quand la porte est fermée sur la rue,
quand s'éteint la voix de la meule,
quand s'arrête le chant de l'oiseau,
et quand se taisent les chansons ;
05 lorsqu'on redoute la montée
et qu'on a des frayeurs en chemin ;
lorsque l'amandier s'épanouit,
que la sauterelle s'alourdit,
et que le câprier laisse échapper son fruit ;
lorsque l'homme s'en va vers sa maison d'éternité,
et que les pleureurs sont déjà au coin de la rue ;
06 avant que le fil d'argent se détache,
que la lampe d'or se brise,
que la cruche se casse à la fontaine,
que la poulie se fende sur le puits ;
07 et que la poussière retourne à la terre
comme elle en vint,
et le souffle à DIEU qui l'a donné.
08 Vanité des vanités, disait l'Ecclésiaste,
tout est vanité !



Texte lu et écouter :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]







Amicalement, fraternellement
Nicolas

Nicolas
Animateur
Animateur

Masculin Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 46
Localisation : France: Hérault (34)

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum